Guide de lecture Comics VF : semaine du 8 Avril 2015

PANINI COMICS

100% MARVEL : BLACK WIDOW 2

BLACK WIDOW 2Date de sortie : 8 avril 2015

Prix : 14.95€/128 pages

Épisodes :Black Widow (2014) 7-12, inédits

Scénario : Nathan Edmondson,

Dessin :Phil Noto

Sollicitation :Après avoir croisé la route de Daredevil à San Francisco, Natasha Romanoff part en mission à Prague où elle fait équipe avec le Soldat de l’Hiver. Pendant ce temps, Isaiah Ross est en voyage à Londres mais ses affaires se compliquent. Puis, Black Widow met le cap pour le Costa Rica et y affronte Crossbones aux côtés du Punisher.

Avis : suite de l’excellente série d’espionnage centrée sur le personnage de Black Widow. Le travail des auteurs reste constant en termes de qualité et d’intérêt et ils maîtrisent tous les deux fort bien le personnage de Natasha plus fascinant que jamais.

Au cours de ce second tome, la menace constituée par la mystérieuse organisation Chaos va petit à petit monter en puissance et porter son regard sur l’espionne russe. Et sa contre offensive va se faire sentir y compris auprès des quelques proches qu’elle conserve encore.

Ce qui apparaissait jusqu’alors comme des numéros et des histoires déconnectés va peu à peu former une toile plus vaste. Je m’en suis rendu compte en relisant les épisodes du premier tome, Edmonson posait un peu partout des indices sur sa grande intrigue autour de l’organisation combattue par Black Widow.

De ce point de vue c’est très réussi, car on se rend compte que l’auteur maîtrise son sujet et surtout n’est pas dérangé par les gros events de l’univers Marvel. De manière assez ironique, personnellement, je suis plus attiré par ce genre de séries indépendantes et en marge qui peuvent vraiment essayer de construire quelque chose sans se faire déranger tous les deux numéros parce qu’il faut caler un tie in à tel ou tel event….

Verdict : à posséder.

MARVEL DELUXE : LES GARDIENS DE LA GALAXIE 2 – WAR OF KINGS

LES GARDIENS DE LA GALAXIE 2 - WAR OF KINGSDate de sortie : 8 avril 2015

Prix : 28.5€/304 pages

Épisodes :Guardians of the Galaxy (2008) 7-19, publiés précédemment dans les revues MARVEL UNIVERSE (V1) 19 à 21, 23 à 25

Scénario :Dan Abnett, Andy Lanning,

Dessin :Paul Pelletier, Brad Walker, Wesley Craig

Sollicitation :D’incroyables révélations divisent l’équipe. Que va devenir l’univers si les Gardiens de la Galaxie se séparent ? Et pourquoi Star-Lord disparaît-il mystérieusement ? Découvrez aussi une aventure se déroulant lors du conflit War of Kings entre les Krees et les Shi’ar.

Avis : Panini poursuit cette semaine la réédition du très bon run de Dan Abnett et Andy Lanning sur les Gardiens de la Galaxie. Un run bien supérieur aux pauvres récits pondus à la chaîne par un Bendis en mode automatique…

Sur la forme, je dois dire que les décisions éditoriales de Panini me surprennent un peu…encore une fois ! en effet le premier Tome de cette réédition s’était faite sous la forme d’un mini Deluxe regroupant les 6 premiers épisodes au moment de la sortie du film.

Or pour ce second tome, Panini revient au format habituel des Deluxe à coup de 12 épisodes ! Oh, je suis sûr que les lecteurs seront ravis d’avoir ainsi une double dose, mais au final même si les deux tomes sortent dans la même collection, il y a une différence de présentation assez nette…

Bref, passons sur ces remarques qui passent uniquement dans l’esprit d’un collectionneur inquiet de l’apparence de ses comics dans sa bibliothèque (et inutile de me faire croire que je le suis seul à penser ainsi …).

Sur le fond, les auteurs maintiennent un rythme d’enfer au cours de ces 12 épisodes. Après s’être échiné à assembler l’équipe dans les 6 premiers numéros, Abnett et Lanning se cassent ici le cul…pour la faire exploser !!! et oui, Peter Quill a été un très vilain garçon et a caché un gros secret qui pourrait bien faire signer la mort de l’équipe !

Et ce au moment où  les Gardiens doivent faire face à plusieurs crises successives, alors que les Kree et les Shi’Ars sont au bord d’une guerre qui pourrait mettre en danger le tissu de la réalité elle même !

Par contre attention aux lecteurs, car nombre d’épisodes sont liés à la War of Kings. Si les épisodes des Gardiens peuvent être lus séparément, vous aurez un peu de mal à comprendre tout ce qui se passe, puisque les évènements principaux de ce crossover se déroulent dans la mini War of Kings…qui n’est pas rééditée ici…

Lors de l’édition kiosque, Panini avait justement fait attention à publier l’ensemble des épisodes nécessaires à la compréhension. Ici, je pense qu’il vaut également posséder le Deluxe consacré à War of Kings pour tout comprendre.

Verdict : à posséder

MARVEL OMNIBUS : PARADISE X

PARADISE XDate de sortie : 8 avril 2015

Prix : 66€/648 pages

Épisodes : Paradise X 0-12 ; Heralds 1-3 ; Xen 1 ; Devils 1 ; Ragnarok 1-2 ; A 1 ; X 1, publiés précédemment dans les revues 100% MARVEL : PARADISE X 1 à 6

Scénario :Alex Ross, Jim Krueger,

Dessin : Douglas Braithwaite, Steve Pugh

Sollicitation :Dernier volet de la trilogie débutée avec Earth X et Universe X ! Mar-Vell a vaincu la Mort. X-51, quant à lui, forme une équipe pour secourir les habitants d’autres dimensions et les prévenir de l’existence d’embryons célestes. Pendant ce temps, Reed Richards, Bruce Banner et le Fauve tentent de trouver une solution à la crise qui affecte leur monde.

Avis : ahhh enfin un Omnibus qui mérite ce nom ! au cours des années passées, on avait passablement critiqué Panini pour le côté assez léger de ses omnibus, des tomes hors de prix pour un nombre de pages souvent pas bien lourds.

La critique s’est accentuée avec l’arrivée d’Urban et sa charte de prix qui ne dépasse quasiment jamais les 35€ pour un nombre de pages souvent supérieur. Alors quand cette semaine débarque un volume de presque 650 pages, là on peut on peut commencer à parler d’omnibus.

Au programme donc de ce tome, la conclusion de la trilogie débutée avec Earth X. A ce stade, je dois dire que personnellement j’avais laissé tomber la lecture de cette longue saga, épuisé par la partie Universe X qui avait été somme toute laborieuse en particulier en comparaison de l’excellente Earth X.

Donc au final difficile de donner mon opinion sur quelque chose que je n’ai pas lu…mais si vous avez tenu jusque là autant aller jusqu’au bout.

Verdict : à lire, quand on a le moyens.

MARVEL SELECT : ULTIMATE X-MEN 1

ULTIMATE X-MEN 1Date de sortie : 8 avril 2015

Prix : 17.5€/312 pages

Épisodes :Ultimate X-Men (2001) 1-12, publiés précédemment dans les revues ULTIMATE X-MEN 1 à 7 et dans l’album MARVEL DELUXE : ULTIMATE X-MEN 1

Scénario :Mark Millar,

Dessin :Adam Kubert, Andy Kubert

Sollicitation :Le monde est au bord d’une guerre génétique opposant les humains aux mutants. Ces derniers sont traqués par une armée de robots géants, les Sentinelles. Mais cinq adolescents connus sous le nom de X-Men et leur mentor Charles Xavier vont tout faire pour que cesse ce conflit. Assistez au début de leurs aventures, à leur rencontre avec Magnéto puis découvrez les représailles de Wolverine contre l’Arme X.

Avis : la réédition qui vient de loin …et d’un peu nulle part ! en effet cette semaine Panini débute dans la collection Marvel Select la réédition de la série Ultimate X-Men, bien que je doute qu’elle dépasse le run de Mark Millar…

Pour l’occasion, cela permet de renouer avec ce qui reste les meilleurs épisodes d’une série… qui n’aura jamais vraiment décollée. Et oui il y a une raison pour laquelle les séries X-Men dans l’univers Ultimate n’ont eu de cesse d’être annulées.

A l’image de la crise créative que connaît la franchise X-Men dans l’univers 616, l’univers Ultimate ne sera jamais parvenu à apporter un regard neuf sur les personnages ou le concept, et ce malgré des choix créatifs assez couillus.

Ainsi alors que les Ultimates redéfinissaient en profondeur les Avengers, les propulsant dans le XXIe siècle, les X-Men eux sont restés en territoire connu, toujours prisonniers de leur grande sagas, jamais capables de mobiliser le lectorat autour d’intrigues neuves.

Ainsi, dans l’ensemble, Millar, qui ne s’est jamais caché de n’avoir jamais été un grand fan des X-Men, se sera contenté de recracher de manière plus ou moins (en fait moins que plus) habile les grandes sagas de l’histoire des X-Men. De la nuit des Sentinelles, aux combats contre Magneto, en passant par Proteus, Millar a souvent recyclé mais rarement inventé.

Au final il reste une première année assez dynamique et une chute constante de qualité par la suite. La première confrontation avec Magneto est sans concession, la relation Jean grey /Wolverine à peine esquissée (on s’envoie en l’air et pour briser ce qui était alors un vieux tabou puis …ben ça s’arrête là) avant d’être bazardée et les caractérisations sont assez …particulières la plupart du temps.

Verdict : sympa mais en rien révolutionnaire.

100% MARVEL : X-MEN LEGACY 3

X-MEN LEGACY 3Date de sortie : 8 avril 2015

Prix : 14€/128 pages

Épisodes : X-Men Legacy (2013) 13-18, inédits

Scénario :Simon Spurrier,

Dessin :Tan Eng Huat, Paul Davidson, Khoi Pham

Sollicitation :David Haller, alias Légion, vous invite une nouvelle fois dans les méandres de son esprit torturé. Il commence à accepter la mort de son père, Charles Xavier, mais ne pardonne pas pour autant les actions de Cyclope ! Mais est-il vraiment en mesure d’affronter le leader de la révolution mutante ?

Avis : pas vraiment d’avis car malgré la très bonne réputation de la série, je n’ai pas débuté cette série assez barrée. Tout cela tient beaucoup à l’esprit quelque peu déjanté de Simon Spurrier qui a ensuite fait entendre sa voix très particulière chez Marvel sur X-Force.

Avec l’arrêt de cette seconde série, je suis tout de même curieux de voir si l’éditeur va lu confier une série un peu plus côtée. Malgré le caractère assez opaque de certains de ses récits, il faut admettre qu’il fait preuve d’une originalité certaine et d’une grande créativité.

Verdict : pour ceux qui suivent.

 

BEST OF FUSION COMICS : SUPERIOR (NOUVELLE ÉDITION)

SUPERIORDate de sortie : 8 avril 2015

Prix : 17.5€/192 pages

Épisodes :Superior 1-7, publiés précédemment dans les albums 100% FUSION COMICS : SUPERIOR 1 & 2

Scénario :Mark Millar,

Dessin :Leinil Francis Yu

Sollicitation :Simon Pooni est incapable de bouger ses jambes. Mais soudain… un singe qui parle apparaît et lui accorde un vœu ! Simon décide alors de devenir Superior, le célèbre super-héros de cinéma. Mais que va-t-il faire de ses incroyables capacités ?

Avis : Panini continue donc sa politique très particulière concernant certaines de ses séries indé limitées. A l’image de Kick Ass, Superior connaît une édition en deux temps. Une première en deux tomes de quelques épisodes chacun avant une réédition en un seul tome avec l’intégralité des épisodes dans un format plus économique.

Étant donné la concurrence toujours plus acharnée que se livre les éditeurs VF, je ne sais pas comment Panini peut encore maintenir de  tels choix de politique édito. Bien conscient qu’une réédition ne va pas tarder, je ne doute pas que nombre de lecteurs comme moi ont laissé passer la première édition, n’étant en outre pas particulièrement attiré par du Millar à cette époque, pour favoriser cette seconde édition complète et plus économique.

Pour être honnête, au moment de la sortie de la première édition, j’avais une autre raison pour repousser tout achat. J’étais alors en mode : boycott de tout ce qui porte le nom de Mark Millar…Les années ayant passé, je reviens un peu sur cette décision pour une bonne raison, les derniers travaux du scénariste ont renoué avec la qualité des débuts.

Moins de surenchère, de trash gratuit et un peu plus de fond et de substance. Pendant un temps, Millar a en effet largement privilégié la forme et les pitchs simple (istes) pour pouvoir les revendre sans problème par la suite à Hollywood.

Dans le cas présent, Superior fait partie des rares projets sortis dans cette période tumultueuse pour lequel Millar semble avoir accordé un minimum d’attention et de travail. Et ce n’est pas moi qui le dit, mais Steve qui a pourtant tendance à être encore plus prudent que moi avec Millar. Je vais donc me fier à cette opinion et sans doute donner sa chance à cette mini. Et si je ne suis pas satisfait, je lui demandera de me rembourser…je suis sûr qu’il en sera ravi…

Verdict : à tester.

URBAN COMICS

JUSTICE LEAGUE SAGA 18

JUSTICE LEAGUE SAGA #18Date de sortie : 10 avril 2015

Prix : 5.6€/

Épisodes : USTICE LEAGUE #32,  JUSTICE LEAGUE UNITED #2, FLASH #32,  JUSTICE LEAGUE DARK #32, GREEN ARROW #33 et EARTH 2 #22

Sollicitation : La Doom Patrol entre en scène, par Geoff JOHNS et Doug MAHNKE ! Supergirl rejoint la nouvelle Ligue de Justice, par Jeff LEMIRE et Mike McKONE ! Flash affronte Merge, un nouveau Lascar, par Robert VENDITTI, Van JENSEN et Brett BOOTH ! Possédée, Zatanna affronte la Ligue des Ténèbres, par J.M. DeMATTEIS et Andres GUINALDO ! Face à une coalition d’adversaires, Green Arrow se découvre une alliée surprenante, par Jeff LEMIRE et Andrea SORRENTINO ! Et sur Terre 2, Red Tornado affronte Superman, par Tom TAYLOR et Nicola SCOTT !

Avis : pas vraiment d’avis, alors que Jeff Lemire expédie son run sur Green Arrow sur ces derniers numéros et ne convainc pas du tout sur Justice League United. Pendant ce ce temps, Earth 2 perd un peu pied avec beaucoup trop de personnages, si bien que l’intrigue générale n’avance plus.

Concernant Flash j’ai assez vite laissé tomber cette nouvelle direction et je pense que j’attendrais la prochaine équipe créative pour donner sa chance au titre. Les intrigues de Venditti et Jensen ne fonctionnent pas pour moi malgré le fait que j’apprécie beaucoup le style de l’artiste Brett Booth.

Verdict : pour ceux qui suivent.

SUPERMAN SAGA 16

SUPERMAN SAGA #16Date de sortie : 10 avril 2015

Prix : 5.6€

Épisodes :SUPERMAN #34, ACTION COMICS #34 & ANNUAL 3, SUPERMAN & WONDER WOMAN #11 et BATMAN/SUPERMAN #14

Sollicitation : DOOMED continue ! Charles SOULE et Greg PAK poursuivent la saga tonitruante qui voit l’Homme d’Acier infecté par son ennemi mortel, Doomsday ! Superman enquête sur les origines d’Ulysse, Geoff JOHNS et John ROMITA Jr ! Lord Satanus continue de perturber la réalité de Superman et Batman, par Greg PAK et Diogenes Neves !

Avis :au vu de la lecture du précédent numéro, la lecture de la saga Doomed commence à s’emballer et heureusement, car la longueur de cette intrigue menaçait de franchement enliser tout le récit. Voilà en effet plusieurs mois et un sacré paquet d’épisodes que nous suivons ce crossover entre les différentes séries régulières et voilà que les annuals et numéros spéciaux commencent à s’en mêler…

Mais on avait aussi droit à la Red Lantern Supergirl le mois dernier ! écrit par …Charles Soule, qui est aussi à la barre de Superman/Wonder Woman, le scénariste a donc décidé d’amener la cousine la plus irritante du New 52 dans le mix déjà très riche de Doomed..Oui je trouve que Kara fait partie des personnages allègrement massacré par le New 52…

En fait, on peut presque trouver reposante la série Batman Superman alors que Greg Pak continue encore et toujours de jouer avec son personnage de Déesse du Chaos. C’est juste moi où cela fait plus d’un an qu’on ne voit qu’elle ?

L’ensemble constitue une petite histoire sympa à suivre, avec Batounet et Supie qui ont perdu la mémoire et rencontre chacun de leur côté Lois et Catwoman…La première partie était dessinée par Jae Lee qui de toute évidence a décidé d’aller voir ailleurs s’il s’y trouve puisque cet épisode est illustré par le très bon Diogene Neves.

Du côté de la série Superman, Geoff Johns en est encore largement à la phase de mise en place de son récit. Le personnage d’Ulysses occupe l’attention, alors que le scénariste cantonne Supie au même type de problème à savoir que le pauvre homme d’acier se sent tout seul. De manière générale, Johns continue à se contre-battre des travaux de Morrison, qui faisait de Clark quelqu’un de bien plus ouvert sur les autres,  sur la série et s’en tient à SA définition de Superman…

Verdict : à lire.

 

THE SIXTH GUN TOME 4

THE SIXTH GUN TOME 4Date de sortie : 10 avril 2015

Prix : 15€/160 pages

Épisodes :The Sixth Gun vol.4 (#18-24)

Scénario : Cullen Bunn

Dessin : Brian Hurtt

Sollicitation : Au cours de leur mission visant à accompagner le général Hume dans sa dernière demeure, Drake Sinclair disparaît subitement sans laisser de trace. Dotée des pouvoirs surnaturels des six revolvers que Becky Montcrief se lance alors à sa recherche. Un voyage en solitaire qui la mènera jusqu’au portes de la petite ville de Pénitence, peuplée d’étranges habitants.

Avis : suite de la très bonne série Sixth Gun de Cullen Bunn avec la sortie de ce 4e tome qui promet de s’attarder plus longuement sur le personnage de Beckie. Jusque là, le personnage de Drake était tellement charismatique qu’il avait tendance à attirer principalement l’attention du lecteur tandis que Beckie était soit enlevée, retenue prisonnière, servait de cible ou craquait pour le mauvais gars…

Pour le coup l’absence de Drake ou de toute autre personnage du cast régulier devrait lui permettre de briller par elle-même ici. Bunn a déjà un peu commencé, notamment au travers du rapport difficile qu’elle a avec les fameux flingues maudits de l’enfer et les capacités étendues qu’ils peuvent lui conférer…quand ça leur chante. Mais là, je pense que Bunn a plus l’occasion de faire de son personnage un membre réellement actif de l’intrigue et non toujours victime de celle-ci.

Verdict :  à lire.

A propos Sam 2132 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.