Guide de lecture Comics VF : semaine du 12 Mai 2015

PANINI COMICS 

HORS COLLECTION : EMPIRE OF THE DEAD 2

EMPIRE OF THE DEAD 2Date de sortie : 13 mai 2015

Prix : 14.95€/120 pages

Episodes :George Romero’s Empire of the Dead: Act Two 1-5, inédits

Scénario :George Romero,

Dessin :Dalibor Talajić

Sollicitation :New York est une ville très différente depuis qu’une épidémie a transformé le monde. Les morts-vivants s’affrontent dans des arènes pour distraire les vampires qui règnent sur la cité. Mais des zombies à l’intelligence hors norme font leur apparition… Zombies et vampires s’affrontent dans ce nouveau volet de la trilogie imaginée par le légendaire George Romero.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie pour les fans de M.Romero et du genre zombie.

Verdict : pour ceux qui ont aimé le premier tome

100% MARVEL : GHOST RIDER 1

GHOST RIDER 1Date de sortie : 13 mai 2015

Prix : 13€/112 pages

Episodes :All-New Ghost Rider 1-5, inédits

Scénario :Felipe Smith,

Dessin :Tradd Moore

Sollicitation :Un nouveau Ghost Rider fait son apparition à Los Angeles… au volant d’une voiture ! Habitant d’un quartier où règnent la violence des gangs et les trafics de drogue, le jeune Robbie Rayes se découvre d’incroyables pouvoirs. Il va alors les utiliser pour affronter la pègre, notamment le Docteur Zabo et de Mister Hyde.

Avis : sortie d’une nouvelle série Gost Rider…qui est déjà terminée au USA, puisqu’elle s’est achevée au numéro 11 ! donc comme pour Elektra récemment, juste deux petits tomes à se mettre sous la dent avant que le titre ne reparte dans le cimetière des titres annulés à répétition au fil des ans…Chaque fois une approche différente, et chaque fois un échec commercial…Peut être faut il laisser ces concepts se reposer un moment, les réintégrer dans des séries plus populaires le temps de se refaire de la couenne ?

Comme pour la précédente série consacrée à Ghost Rider, Marvel change les règles avec un nouveau personnage qui assume le crâne enflammé et la quête de vengeance. Pas de femme cette fois (d’ailleurs qu’est-elle devenue ?), mais un jeune homme latino de Los Angeles…et pas de moto cette fois (oui je sais quel outrage ! hérésie !!!), mais une voiture…

Mais ce n’est pas tant sur ces éléments que Marvel comptait pour vendre le titre, mais bien sur l’artiste choisi :Tradd Moore. L’artiste  s’est fait connaître dans le milieu indé grâce à son travail très particulier sur les mini séries Luther Strode (dont au passage la dernière vient de débuter aux USA et dont les deux premières sont dispo chez Delcourt) en compagnie de Justin Jordan et signe ici son premier travail mainstream.

Le fait est que Moore dispose d’un style très …personnel, absolument unique et complètement dingue. C’est bien simple, vous ne verrez cela nulle part ailleurs. Moore infuse une énergie folle dans chaque page et ses scènes d’action sont tout simplement renversantes. Chaque page est un gigantesque coup de pied au cul tout simplement incroyable !

Au niveau scénario, c’est on ne peu plus classique, mais cela fonctionne tout de même. C’est tout à fait lisible, mais de manière évidente, on ne reste que pour la partie graphique…ce qui va poser problème pour le second tome, puisque Moore n’a assuré la partie graphique que des 5 premiers numéros, le temps de se faire connaître d’une audience un peu plus mainstream, avant de partir achever la série Luther Strode.

Il est remplacé par Damion Scott, qui a lui aussi un style assez énergique, mais ce n’est tout simplement plus la même chose.

Verdict : à lire au moins pour le premier tome !

100% MARVEL : IRON FIST 1

IRON FIST 1Date de sortie : 13 mai 2015

Prix : 14.95€/128 pages

Episodes :Iron Fist: The Living Weapon 1-6, inédits

Scénario :Kaare Andrews

Dessin : Kaare Andrews

Sollicitation :Le passé revient hanter Danny Rand, ce justicier connu sous le nom d’Iron Fist. Tandis que son luxueux appartement est la cible de mystérieux ninjas, un message conduit Danny à retourner dans le royaume mystique de K’un Lun. Sang, trahison et vengeance sont au programme de cette épopée entièrement réalisée par Kaare Andrews.

Avis : vous pensez connaître Iron Fist ? vous avez eu la bonne idée de lire la dernière série qui lui était consacrée par Matt Fraction (l’un des rares travaux de cet auteur que j’apprécie), vous n’avez pas raté son passage dans les New Avengers de Bendis et du coup vous pensez avoir une idée de la personnalité de ce héros ?

Et bien apparemment, Kaare Andrews soit n’a pas fait cet effort, soit a décidé de s’en battre les coroles car il part dans une direction complètement différente avec ce personnage. Et je ne parle pas tant de son univers, puisqu’on retrouve des éléments familiers comme K’un Lun, ainsi que tout le passé de Dany Rand, mais bien de la personnalité de ce dernier.

Si vous avez lu les précédentes apparitions du personnage, vous avez pu constater qu’il est tout sauf un personnage sombre. Il est plutôt décrit comme assez jeune, parfois léger bien que sérieux mais en rien torturé …En gros un gars assez sympa avec des aptitudes au dessus de la normale.

Avec Kaare Andrews, Dany devient…et bien il n’y a pas 1000 façons de le dire : un bon gros connard auto-centré. Lorsque la série débute, il enchaîne les conquêtes d’un soir, avec un détachement émotionnel complet, obsédé en permanence par son passé et notamment la mort de ses parents, quand les ennuis venant de K’un Lun reviennent le chercher. Là il fait certes toute la démonstration de ses talents, mais aussi de son égo-centrisme digne d’un gamin de 8 ans (et encore je me demande si ce n’est pas une insulte pour les gamins de 8 ans…).

En termes d’arcs scénaristiques, je comprends bien l’approche d’Andrews, faire partir Dany d’une position où on ne l’apprécie guère pour peu à peu le faire évoluer et faire en sorte qu’à la fin de l’histoire il soit…et bien un peu moins un connard. Et vu d’où il part, il y a du boulot….Comme souvent, le chemin est ce qui est vraiment intéressant, plus que la destination.

Présenté comme cela, je vous l’accorde, le titre ne donne guère envie. D’autant que le scénario d’Andrews est assez …hard-core par moment, bien plus sombre que ce à quoi  nous avait habitué les précédentes séries Iron Fist par le passé, comme si l’auteur essayait de transformer cela en un Dark Knight Returns mais pour Iron Fist…

Le titre vaut cependant la peine de s’y intéresser grâce au travail visuel très cinématographique et vraiment bien pensé de l’auteur. Il apporte vraiment sa patte personnelle sur le titre et on sent qu’il y a un gros travail derrière chaque page. Donc certes, je ne suis guère un fan du scénario, parfois un peu trop gore à mon goût, ou de la caractérisation de Dany Rand, mais je vous conseille tout de même de jeter un œil au moins au premier tome.

A noter cependant que la date de sortie du tome 2 est encore incertaine, la série ayant pris pas mal de retard aux USA. Le problème dans le cas présent est que Kaare Andrews fait presque tout sur le titre, ce qui est déjà hautement chronophage et exigeant mais qu’en plus ce n’est pas son seul boulot. Andrews a en effet entamé depuis quelques années une carrière de réalisateur…

Verdict : à lire.

DEADPOOL 12

DEADPOOL 12Date de sortie : 15 mai 2015

Prix : 4.6€/72 pages

Episodes :Deadpool (2013) 36 ; Avenging Spider-Man 12-13

Sollicitation :Deadpool va jusqu’à Génosha pour participer à Axis ! Le mercenaire disert fait partie des personnages principaux de la saga événement de l’été et attendez-vous à de vraies montagnes russes ! Par Duggan, Posehn et Hawthorne. Puis, Deadpool fait équipe avec Spider-Man dans une histoire en deux parties signée Shinick et Kuder.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie .

Verdict : pour les fans de Deadpool.

DEADPOOL HORS SÉRIE 3 : DEADPOOL VS X-FORCE

DEADPOOL VS X-FORCEDate de sortie : 15 mai 2015

Prix : 5.5€/96 pages

Episodes :Deadpool vs. X-Force 1-4 ; Girl Comics (2010) #2(V))

Sollicitation :Plongez une nouvelle fois dans le passé du mercenaire disert et découvrez la vérité sur la première rencontre entre Cable et Deadpool dans Deadpool vs. X-Force ! Par Swierczynski et Larraz.

Avis :ahhh Deadpool il y avait longtemps que l’on ne s’était croisé…Marvel rend un « hommage » aux années 90 avec cette mini série qui revient sur la première rencontre entre le mercenaire qui ne peut jamais la fermer et le soldat qui la ferme en permanence…

Verdict : pour les fans des années 90…

ORIGINAL SIN EXTRA 3 : ÉPILOGUE – DERNIER NUMÉRO

ORIGINAL SIN EXTRRA 3Date de sortie : 15 mai 2015

Prix : 4.3€/64 pages

Episodes :Original Sin Annual 1 ; Original Sin: Secret Avengers 1-2

Sollicitation :Les secrets les mieux cachés des héros Marvel ont été dévoilés et les conséquences se verront dans les années à venir. Mais il reste encore un grand mystère à révéler… qui va remettre en cause tout ce que vous savez sur les protecteurs de la Terre ! Par Latour, Cisic, Kot et Kelly.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie . Euurrrggghhh, décidément quand il n’y a plus, y en a encore. Vous connaissez mon avis sur Original Sin, donc mon opinion sur ces extra, HS de mon XXX : évitez et gardez votre argent pour des choses qui en valent la peine.

Verdict : pour ceux qui aiment souffrir.

ORIGINAL SIN HORS SÉRIE 3 : ORIGINAL SINS 2 (sur 2) – DERNIER NUMÉRO

ORIGINAL SIN HORS SÉRIE 3Date de sortie : 15 mai 2015

Prix : 4.3€/48 pages

Episodes :Original Sins 3(II), 4(I-II), 5(I-II))

Sollicitation :Le grand événement Original Sin s’achève ! Découvrez la suite et fin du récit mettant en scène les Young Avengers ainsi que des aventures consacrées au Docteur Fatalis et à Nick Fury. Par North, Robinson, Ewing, Villalobos, Maleev et Guice.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie . Euurrrggghhh, décidément quand il n’y a plus, y en a encore. Vous connaissez mon avis sur Original Sin, donc mon opinion sur ces extra, HS de mon XXX : évitez et gardez votre argent pour des choses qui en valent la peine;

Verdict : pour ceux qui aiment souffrir.

ULTIMATE UNIVERSE NOW 4

ULTIMATE UNIVERSE NOW 4Date de sortie : 5 mai 2015

Prix : 5.5€/112 pages

Episodes :Miles Morales: Ultimate Spider-Man 6-7 ; All-New Ultimates 6-7 ; Ultimate FF 4

Sollicitation :Enfin la vérité : Peter Parker est-il vraiment revenu d’entre les morts ? Miles Morales aura la réponse dans deux épisodes de Bendis et Marquez. Puis, fin de la saga opposant les New Ultimates aux Têtes de Serpent, par Fiffe et Pinna. Et la Fondation du Futur se retrouve face à Captain Marvel, par Fialkov et Araújo.

Avis : ici aussi vous connaissez mon avis. Seule la série Ultimate Spider-Man de Brian Michael Bendis vaut encore quelque chose et même lui va devoir bientôt fermer boutique. Je ne doute cependant pas que Marvel trouvera un moyen de sauver Miles Morales et une grande partie du cast de USM. Il serait vraiment dommage de perdre des personnages développés au cours des 15 dernières années, tout cela parce que le reste de la ligne Ultimate ressemble à un rejet de caniveau plein…

Verdict : pour Morales…

A propos Sam 2066 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

7 Comments

    • En ce qui me concerne, je n’ai jamais caché mon sentiment à l’égard du machin. J’ai stoppé à l’épisode 4 d’OS au vu de l’absence totale d’intrigue de fond. rarement lu un truc aussi vide et sans intérêt…

    • S’il fallait faire une gradation, je mettrais aussi Original Sin au-dessus d’Age of Ultron mais je ne dirai pas que ça rendrait forcément l’event meilleur, je vois plutôt ça comme des copies d’élèves où l’un à eu 5 et l’autre 3, le premier est meilleur que le second dans l’absolu mais reste qand même mauvais.

  1. J’ai adoré le Iron Fist. En plus du côté très sombre de l’histoire et de la quête de Danny Rand, on trouve en parallèle une autre intrigue qui elle se veut très drôle. Le contraste est étonnant et très chouette.

    Quant aux courses de voiture par Tradd Moore dans Ghost Rider : sublimes ! On s’en prend plein les mirettes 😉

    C’est cool de voir ces deux titres sortir en librairie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.