Guide de lecture Comics VF : semaine du 05 avril 2016

DELCOURT COMICS

 

BIRTHRIGHT TOME 2 – L’appel

birthright-02-l-appelDate de sortie : 6 avril 2016

Prix : 16,5€/144 pages

Scénario : Joshua Williamson

Dessin :  Andrei BRESSAN

Sollicitation : La guerre sur Terrenos a des répercussions sur Terre lorsque Mikey affronte un des plus grands guerriers dans un combat mortel et qu’un autre traverse le portail pour venir chercher le père de son enfant. Pendant ce temps, la famille Rhodes s’affronte dans la douleur, suite au retour chaotique de Mikey. La vérité va-t-elle enfin éclater au grand jour ? Est-ce que Mikey va vaincre Sans-Esprit ?

Avis : suite de la très bonne série de Joshua Williamson, scénariste qui semble de plus en plus destiné à faire son trou dans le milieu des comics. Outre quelques travaux chez Marvel, il vient en effet de récupérer le titre Flash, mal en point chez DC depuis quelques temps. Il doit cette ascension sans aucun doute à ses différents travaux indé à succès comme Birthright ou encore Nailbiter qui devrait débarquer en VF d’ici la fin du premier semestre.

Le premier tome de Birthright avait à juste titre fait sensation, en se lançant d’une part dans un genre peu exploré dans les comics et que j’apprécie beaucoup à titre personnel, la fantasy, et d’autre part en tordant la plupart des codes du dit genre. D’un point de départ ultra classique, le jeune garçon attiré dans une dimension parallèle car élu par le destin pour lutter contre le mal, Williamson a pris le contre pied complet en s’intéressant plus aux conséquences de la disparition du jeune garçon sur sa famille dans le monde réel.

Outre cette première surprise, le retour un an après sa disparition du jeune Mikey sous la forme d’un adulte qui a pris Conan le Barbare comme modèle de vie, apporte son lot de surprises…Officiellement revenu pour chasser des renégats dangereux pour la Terre, le jeune homme abrite en réalité nombre de secrets bien noirs…dont un qui a surpris un peu tout le monde à la fin du premier tome…

C’est grâce à ses différents twists que le titre se démarque et j’espère qu’il va continuer dans cette voie. La quête de Mikey recèle en effet un certain danger de répétition et donc de lassitude à la lecture. A voir donc quelles nouvelles révélations nous a gardé le scénariste sous le coude…

Verdict : à posséder

BIG MAN PLANS

big-man-plansDate de sortie : 6 avril 2016

Prix : 15,5€/112 pages

Scénario : Eric Powell & Tim WIESCH

Dessin : Eric Powell

Sollicitation : Même les plus marginaux des plus marginaux de la société sont capables à un moment donné de se rebiffer et de se venger. Et quand ils décident de s’y mettre, peu importe la façon de faire, ils vont jusqu’au bout. Big Man Plans est l’histoire d’un nain énervé. Un nain doté de sacrés « cojones », qui n’a peur de rien, ni de personne. Un nain prêt à tout pour se venger d’un crime brutal, hanté par un terrible mystère.

Avis : ce mois-ci Eric Powell fait une petite infidélité à sa création fétiche, The Goon, pour mettre en scène les aventures bien musclées d’un autre petit gars bien décidé à se venger…J’ai pu regarder un des épisodes et on va dire que Powell y va franchement et ne ménage nullement son personnage qui va avoir la vie sacrément dure avant d’obtenir sa revanche…

Verdict : à tester

PANINI COMICS

SECRET WARS 4

SECRET WARS 4Date de sortie : 5 AVRIL 2016

Prix :4,50 EUR, 64 pages

Épisodes :US Secret Wars 7-8, Secret Wars Journal 5 (II))

Sollicitation :Battleworld se soulève contre Dieu Fatalis, à la suite du mystérieux Prophète ! Et tandis que Fatalis décide quoi faire, les héros Marvel entrent en action ! Avec une histoire courte en bonus. Par Jonathan Hickman et Esad Ribic.

Avis : avec ce numéro, nous entrons clairement dans la dernière phase de Secret Wars et Hickman change complètement la dynamique du titre avec ces épisodes. Dans le précédent numéro, le scénariste avait sérieusement calmé le jeu pour bien montrer comment les actions de Doom et l’arrivée de plusieurs personnages bien connus de l’ancien univers avaient entraînées plusieurs réactions en chaîne menaçant tout la mécanique du nouvel univers Marvel…

Jusque là bien huilé, l’ordre de Doom se craquelle de toute parts, ses alliés commencent à douter et jusque dans sa “famille”, on commence à se poser des questions. Avec ces épisodes Hickman passe à l’étape suivante la plus logique : la rébellion généralisée ! et le scénariste s’est gardé quelques surprises intéressantes pour le coup, avec diverses scènes bien marquantes qui ont pour effet de réjouire lecteur ravi de voir le récit s’emballer.

Si l’ensemble n’est pas exempt de défauts, j’ai eu personnellement des problèmes dans le rythme choisi par Hickman pour allumer la mèche dans ce dernier tiers, cela reste une très bonne lecture

Verdict :   à lire.

SECRET WARS : AVENGERS 4

AVENGERS 4Date de sortie : 5 AVRIL 2016

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Épisodes :A-Force 4, Thors 4, Armor Wars 4, Future Imperfect 4

Sollicitation :Retrouvez les enquêtes de Tony Stark dans Technopolis et de l’Ultimate Thor : Les coupables sont sur le point d’être découverts ! Les révélations s’enchaînent aussi du côté de l’équipe féminine d’A-Force et pour le Maestro ! Par James Robinson, Jason Aaron, G. Willow Wilson et Peter David entre autres.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. A noter que ce numéro est le dernier pour Thors qui contrairement à ses collègues ne comptait que 4 épisodes.

Verdict :  pour ceux qui suivent.

SECRET WARS : BATTLEWORLD 4

BATTLEWORLD 4Date de sortie : 5 AVRIL 2016

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Épisodes :Secret Wars : Battleworld 4 (I), Weirdworld 4, Where Monsters Dwell (2015) 4, Runaways (2015) 4, Master of Kung-Fu (2015) 4

Sollicitation : Arkon se trouve dans une forêt d’Hommes-Choses avec Skull le Massacreur. Mais ce qui attend l’Aigle Fantôme est bien pire : les amazones veulent le découper en morceaux ! Les Fugitifs sont aux prises avec l’impitoyable Bucky Barnes et Shang-Chi doit affronter Iron Fist.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict :  pour ceux qui suivent.

SECRET WARS : CIVIL WAR 4

CIVIL WAR 4Date de sortie : 5 AVRIL 2016

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Épisodes :Civil War (2015) 4, 1872 4, Hail Hydra 4, Planet Hulk 3

Sollicitation :Maintenant que le responsable de la Guerre Civile a été découvert, comment la guerre entre Cap et Iron Man évoluera-t-elle ? Loup Rouge et Tony Stark contre le Caïd ! Steven Rogers et Doc Green contre le Roi Rouge ! Plus l’ultime combat de Nomad contre Hydra ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict :  pour ceux qui suivent.

SECRET WARS : DEADPOOL 4

DEADPOOL 4Date de sortie : 5 AVRIL 2016

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Épisodes :US Deadpool’s Secret Secret Wars 4, Giant-Size Little Marvel AvX 4, MODOK Assassin 4, Howard the Human 1

Sollicitation :Alors que Deadpool continue de hanter les premières Guerres Secrètes, M.O.D.O.K. et Angela ont fort à faire face aux Sans-Âmes et les Marvel Babies rencontrent les Gardiens de la Galaxie ! En plus, une histoire en un acte, consacrée à… Howard l’Humain ?! Par Young et Mahfood.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict :  pour ceux qui suivent.

SECRET WARS : LES GARDIENS DE LA GALAXIE 4

LES GARDIENS DE LA GALAXIE 4Date de sortie : 5 AVRIL 2016

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Épisodes :US Guardians of Knowhere 4, 1602 : Witch Hunter Angela 3, Infinity Gauntlet 4, Star-Lord and Kitty Pryde 2

Sollicitation :Les Gardiens de Nulle Part font face à de mystérieux adversaires sous la houlette de Brian M. Bendis et Mike Deodato Jr. Les Novas vont-ils réussir à empêcher Thanos de conquérir le pouvoir ? Star-Lord en apprend plus sur Kitty Pryde et Angela est toujours au Moyen-Âge.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict :  pour ceux qui suivent.

SECRET WARS : MARVEL ZOMBIES 4

MARVEL ZOMBIES 4Date de sortie : 5 AVRIL 2016

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Épisodes :US Marvel Zombies 4, Marvel Zombies vs Age of Ultron 3, Red Skull 2, Siege 3

Sollicitation :Nous découvrons les plans de Crâne rouge pour renverser Dieu Fatalis. Puis Gabriel Reyes affronte Robbie Reyes. Elsa Bloodstone, quant à elle, retrouve son père Ulysses. Enfin, les soldats du Mur se heurtent… à l’implacable Furie !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict :  pour ceux qui suivent.

SECRET WARS : OLD MAN LOGAN 4

OLD MAN LOGAN 4Date de sortie : 5 AVRIL 2016

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Épisodes :US Old Man Logan 4, X-tinction Agenda 4, E is for Extinction 4, Years of Future Past 3

Sollicitation :Logan continue son voyage à travers le Battleworld : trouvera-t-il les réponses qu’il cherche ? Le poids des années se fait également sentir pour Wolverine dans E is for Extinction et Years of Future Past. Par Bendis, Sorrentino, Bennet, Burnham et les autres !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict :  pour ceux qui suivent.

SECRET WARS : SPIDER-MAN 4

SPIDER-MAN 4Date de sortie : 5 AVRIL 2016

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Épisodes :US Amazing Spider-Man : Renew your vows 4, Secret Wars 2099 4, Spider-Island 4 (I), Spider-Island 3 (II),Spider-Verse 4

Sollicitation : Spider-Man et sa fille affrontent le Régent, tandis que les Avengers 2099 s’enprennent aux Défenseurs 2099. Venom et son équipe se battent contre la Reine-Araignée et Spider-Woman contre les Avengers ! À qui Spider-Gwen aura-t-elle à faire ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict :  pour ceux qui suivent.

SECRET WARS : ULTIMATE END 4

ULTIMATE END 4Date de sortie : 5 AVRIL 2016

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Épisodes :US Ultimate End 4, Inhumans : Attilan Rising 4, Squadron Sinister 4, Captain Marvel and the Carol Corps 4

Sollicitation :Derniers chapitres des aventures de Carol Danvers et de Squadron Sinister. La situation est au bord de l’explosion dans Ultimate End. Et la reine Medusa affronte les troupes de Flèche Noire ! Par Bendis, Bagley, Soule, Lopez et Pacheco entre autres.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict :  pour ceux qui suivent.

SECRET WARS : X-MEN 4

X-MEN 4Date de sortie : 5 AVRIL 2016

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Épisodes :US Age of Apocalypse (2015) 4, House of M (2015) 4, X-Men (’92) 4, Inferno 3

Sollicitation :Qui survivra au mortel virus Legacy dans l’ère d’Apocalypse ? Alors que le règne de Vif-Argent sur la Maison M fait face à une ultime menace, Colossus et la Reine Démon sont toujours alliés malgré eux ! Plus le final de 30 pages de X-Men ’92 !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict :  pour ceux qui suivent.

100% MARVEL : MISS MARVEL 3

MISS MARVEL 3Date de sortie : 6 AVRIL 2016

Prix :18,00 EUR/176 pages,

Scénario :G. Willow Wilson,

Dessin : Adrian Alphona, Takeshi

Épisodes :US Ms. Marvel (2014) 12-19, inédits

Sollicitation :À l’approche de la Saint Valentin, les sentiments sont à l’honneur à Jersey City. Kamala Khan n’est pas autorisée à se rendre au bal, mais Ms Marvel si ! Elle va y rencontrer un charmant Asgardien du nom de Loki ! Après ces moments romantiques, la jeune héroïne va devoir faire face à la fin du monde.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Oui, je ne lis toujours pas, malgré les louanges incessantes que je peux lire un peu partout…c’est juste pas pour moi.

Verdict :  pour les nombreux fans de la demoiselle, qui je le rappelle à a été primée lors du dernier festival d’Angoulème.

MARVEL NOW : THOR 4

THOR 4Date de sortie : 6 AVRIL 2016

Prix :18,00 EUR,168 pages,

Scénario :Jason Aaron

Dessin : Esad Ribic

Épisodes :US Thor : God of Thunder 19-25, publiés précédemment dans les revues AVENGERS UNIVERSE 18-23

Sollicitation :Thor se bat pour sauver la Terre, mais qui combattre quand la planète se meurt ? Roz Salomon a une suggestion : Roxxon, la plus néfaste des entreprises polluantes. Pendant ce temps, à des millénaires de là, un vieux Thor fait face à Galactus. Le roi Thor et les déesses du Tonnerre sont les dernières défenses de la Terre, face au Dévoreur de Mondes.

Avis : avec ce 4e tome attendu, Jason Aaron achève ce que l’on pourrait nommer la première phase de son plan, avec l’introduction du dernier grand ennemi qui va agiter la vie de Thor pendant quelques temps, avec la compagnie Roxxon. C’est aussi la dernière aventure pour un moment du Thor historique. Ce tome précède en effet la sortie d’Original Sin et de sa conclusion qui va avoir de lourdes conséquences sur le personnage…

Il est donc d’autant plus  dommage que cette partie..ne soit pas la plus intéressante. Autant je suis enthousiasmé par l’actuel titre Mighty Thor post Secret Wars qui voit Jason Aaron exploiter au maximum tout ce qu’il a mis en place, autant l’introduction de la compagnie se révèle être un récit assez inégal. L’histoire se divise en effet en deux segments, un dans le présent où Thor se confronte à la Roxxon et un autre dans le futur qui voit le Thor âgé batailler un Galactus bien décidé à bouffer ce qui reste de la Terre.

Et autant le premier est relativement chiant, tournant assez vite en Thor contre les avocats…autant le second est tout simplement spectaculaire et profite à fond de boulot d’Esad Ribic qui de toute évidence a lui même préféré cette partie du récit. La partie dans le présent, contient tout de même quelques surprises mais essentiellement vers la fin de l’intrigue, une fois les avocats partis…

Enfin, dans l’épisode 25, Aaron nous ressert un épisode anthologique qui suit son personnage à différentes époques et annonce les changements importants à venir. Une tome donc relativement inégal, pas le meilleur de la série mais largement supérieur au tome 3, mais qui présente suffisamment de qualités pour mériter l’achat, d’autant qu’à mon sens le run de Jason Aaron est en train de devenir sans aucun doute l’un des plus importants connus par le personnage depuis…sans doute Simonson. Et je cela sans dévaluer celui de JMS, que j’ai adoré, et  qui a relancé en son temps le personnage, mais. il serait sans doute situé plus haut si le scénariste était allé au bout de ses plans au lieu de partie au bout d’une quinzaine d’épisodes…

Verdict : à posséder

MARVEL NOW : NEW AVENGERS 4

NEW AVENGERS 4Date de sortie : 6 AVRIL 2016

Prix :14,95 EUR, 144 pages,

Scénario :Jonathan Hickman,

Dessin : Salvador Larroca, Valerio Schiti, Kev Walker

Épisodes :Contient les épisodes US New Avengers (2013) 18-23, publiés précédemment dans les revues AVENGERS (V4) 20-23)

Sollicitation :Le phénomène des incursions se poursuit : seule une Terre sur deux peut survivre afin d’éviter une collision qui détruirait les deux planètes. Face à la Terre défendue par la Grande Société, les Illuminati vont devoir faire un choix. Le temps n’est plus aux esquives. A SUIVRE DANS AVENGERS – A COURT DE TEMPS 1

Avis : je vous en parlais au moment de la sortie du tome 3 : ce volume, ces épisodes sont IMMANQUABLES !!! Hickman livre ici sans doute certains de ses meilleurs scénarios …non seulement sur la série New Avengers, mais je pense de tout son passage chez Marvel ! oui rien que ça.

Le tome met en scène le choix ultime des Illuminatis, celui qui était attendu depuis le début de la série, au centre du conflit moral qui déchire les personnages, qui a poussé à l’exclusion de Captain America  : que faire en cas d’incursion d’un monde habité ? sauver une Terre ou laisser détruire les deux ?

Hickman pousse ici ses personnages au bout de leur logique, de leurs possibilité, de ce qu’ils sont prêts à faire pour sauver le monde, des compromis qu’ils sont prêts à accepter…le tout en contrepoids d’un autre groupe de super-héros, qui mime sans s’en cacher la Justice League de DC, bien plus assurée que nos Illuminatis sur ce qu’ils sont prêts à faire…et surtout qui s’en tiennent à une définition très traditionnelle du bien et du mal que les personnages Marvel semblent prêts à laisser derrière eux…

Un tome excellent de bout en bout à la conclusion tout simplement stupéfiante qui change complètement le statut quo des titres Avengers, qui ne souffre que d’un seul défaut : la partie graphique. Si le début est assuré par le très bon Valerio Schiti, la fin gérée par un Kev Walker débarqué là à la dernière minute et peu à l’aise sur ces personnages, rompt un peu la magie. Il est réellement dommage qu’il n’ait pas pu garder le même dessinateur pour l’ensemble de l’arc. Malgré tout un tome chaudement recommandé par moi…

Verdict :  à posséder

MARVEL SELECT : DAREDEVIL 2

DAREDEVIL 2Date de sortie : 6 AVRIL 2016

Prix :18,00 EUR,304 pages,

Scénario :Brian M. Bendis,

Dessin : Alex Maleev

Épisodes :US Daredevil (1998) 38-50, publiés précédemment dans les albums 100% MARVEL : DAREDEVIL 6-8 et MARVEL DELUXE : DAREDEVIL – L’HOMME SANS PEUR 2

Sollicitation :Matt Murdock, alias Daredevil, n’a plus de secrets à cacher. Un grand quotidien de New York a révélé sa double identité. Mais Murdock nie tout en bloc et se tient prêt à défendre sa cause devant un tribunal. En attendant le procès, il continue à mener de front sa carrière d’avocat et celle de justicier de Hell’s Kitchen. C’est alors que surgissent de vieux ennemis : Bullseye, Typhoïd Mary et le Caïd.

Avis : qu’il est étrange de redire du bien de Brian Michael Bendis après toutes ces années à le bâcher en continu pratiquement de manière hebdomadaire (il faut dire que le bougre conserve une grosse production depuis 15 ans et sur des titres souvent de premier plan…).

Avec ce tome, nous entrons véritablement dans ce que l’on pourrait voir comme le point culminant du run de Bendis qui présente certains de ses meilleurs épisodes et représente  tout simplement le coeur de son run, alors que l’identité secrète de DD est jetée en pâture aux médias.

Dans le premier arc de ce tome, Bendis analyse avec une grande finesse la manière dont les vautours vont se jeter sur la carcasse de Murdock, sa réaction en plusieurs temps à ce bon gros tas de fumier, sa plongée dans un tout nouvel enfer alors qu’il est désormais assiégé et harcelé de tous les côtés…et ce juste avant le retour de plusieurs de ses anciens ennemis.

Au même moment, Murdock s’embarque dans une toute nouvelle romance qui va devoir face quasi directement d’une part à l’ex du héros, puis à l’assassin de ces précédentes conquêtes ! Des épisodes sous haute tension, où DD va d’ailleurs pouvoir régler de manière assez furieuse et symbolique son “contentieux” avec Bullseye ! Des épisodes qui personnellement me filent toujours un frisson de plaisir des années après leur sortie !

Nous avons là, selon moi  l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur boulot du scénariste chez Marvel, qui nous rappelle qu’à une autre époque, le monsieur était réellement très bon…

Verdict :  à posséder.

100% MARVEL : ALL-NEW MARVEL NOW DAREDEVIL 4

DAREDEVIL 4Date de sortie : 6 AVRIL 2016

Prix :13,00 EUR,104 pages,

Scénario :Mark Waid,

Dessin : Chris Samnee

Épisodes :US Daredevil (2014) 15.1, 16-18, inédits

Sollicitation : En pleine écriture de son autobiographie, l’Homme sans peur acquiert une notoriété qui semble parfaitement lui convenir. Mais en devenant célèbre, il devient une cible facile… et ses proches aussi. Qui survivra au retour d’anciens ennemis de Daredevil ?

Avis : semaine très riche pour Daredevil, juste après la sortie de la saison 2 sur Netflix, avec notamment la sortie de la conclusion du run de Mark Waid sur la série. Une prestation avec laquelle j’ai eu personnellement beaucoup de mal, notamment sur la première partie, mais qui malgré mes réserves est en train de gagner mon adhésion sur sa fin, de manière assez ironique d’ailleurs…

Ce tome contient en outre des épisodes très attendus au vu de la conclusion du tome précédent, où Waid avait décidé de renouer avec une des grandes traditions de l’histoire de DD : à savoir foutre sa vie en l’air et faire de ce qu’il en reste un véritable enfer ! ainsi, piégé par un personnage ambigu, qu’il pensait être un allié, DD a vu sa vie privée, voire très privée, exposée aux yeux de tous…

Une conclusion qui me fait peur, car j’appréhende le fait que Waid ressente le besoin de ranger les jouets et de ramener le personnage au point de départ, notamment dans le cadre de son histoire avec sa copine actuelle, bien plus mature et heureuse. Je vous le dis, je le sens mal pour ces deux là…surtout au vu de la direction prise par le titre en ce moment aux USA qui fait assez peu mention du travail de Waid…

Certes le retour du ton très noir, très millerien me convient bien, mais je n’aime pas cette manière de faire, très “coup de balai” sur la continuité récente…

Verdict : à posséder.

NOUVEAU MARVEL DELUXE : DAREDEVIL PAR BRUBAKER 1

DAREDEVIL PAR BRUBAKER 1Date de sortie : 6 AVRIL 2016

Prix :29,00 EUR, 304 pages

Scénario :Ed Brubaker,

Dessin : Michael Lark

Épisodes :US Daredevil (1998) 82-93, publiés précédemment dans les albums 100% MARVEL DAREDEVIL 14-15

Sollicitation : Depuis quelques années, Matt Murdock connaît une existence agitée, au point qu’il se retrouve derrière les barreaux. Abandonné par ses amis, il assiste impuissant au déclin de Hell’s Kitchen. Dos au mur, jusqu’où ira Daredevil ? Avec également un épisode spécial centré sur Foggy Nelson, le meilleur ami de Matt.

Avis : cette semaine est non seulement riche en matos DD, mais Panini nous gâte en rééditant certains des meilleurs passages récents sur le titre. Ce tome marque en effet le début de la réédition en deluxe du run de Brubaker sur la série, avec ce que je considère personnellement comme son meilleur travail sur le titre avec son premier arc.

Si le reste de sa prestation est tout à fait honorable, notamment l’arc avec Mr Fear qui a refait du personnage un XXX de monstre terrifiant, je n’ai pas le sentiment qu’il ait souvent atteint les sommets qu’il a touché avec son intrigue qui voit Matt Murdock emprisonné. Je dirais que Brubaker a ici deux mérites :

  • tout d’abord, il reprend de main de maître une histoire lancée par Bendis que celui-ci ne savait pas comment explorer. Emprisonner Murdock, c’était pour les deux auteurs la conclusion logique du travail de Bendis, cela est évident pour tout le monde, mais comment poursuivre avec ce point de départ ? Il aurait pu aisément faire l’impasse, ou s’en sortir avec une pirouette, mais non Brubaker accepta le défi et se lança dans une histoire extrêmement difficile pour un comic-book de super-héros !
  • ensuite, il y a le fait que Brubaker soit parvenu assez vite à imprimer sa marque sur une série qui venait de vivre avec Bendis un de ses meilleurs runs depuis Frank Miller. Je vais d’ailleurs vous faire un aveu, même des années après son départ, je continue de préférer la version Bendisienne de Matt Murdock, sa voix si particulière sous la plume de cet auteur…

    Brubaker parvient malgré cette emprunte lourde à lui imprimer sa marque, à jouer avec ses nerfs, à lui imposer des choix impossibles qui le force à briser ses codes de conduites…ou au contraire à les exprimer de nouveau alors qu’il est plongé en enfer !

Enfermé avec certains de ses pires ennemis, dont le Kingpin…et tout le monde s’attend à ce que les deux personnages s’entretuent assez vite…et de fait, d’épisode en épisode, on voit la pression montée sur tout la prison, alors que Murdock s’enfonce, que Fisk essaye d’imposer son règne et que tout ce petit monde tache de survivre…

Je reste par contre moins emballé par le second arc de Brubaker, qui envoie Murdock en quête d’une solution à tous ses problèmes. Je trouve ces épisodes assez faibles et la conclusion un peu trop facile…Cela reste pour moi une vraie déception, où Brubaker essaye de ramener les choses à la normale en présentant une solution …à laquelle au final personne ne croit beaucoup…

Verdict : à posséder pour le premier arc – le reste du run de Brubaker est à mon sens plus inégal.

MARVEL DELUXE : UNCANNY X-FORCE 2

UNCANNY X-FORCE 2Date de sortie : 6 AVRIL 2016

Prix :20,00 EUR,216 pages,

Scénario :Rick Remender

Dessin : Mark Brooks, Esad Ribic, Jérome Opena

Épisodes : US Uncanny X-Force (2010) 11-19, publiés précédemment dans les revues X-MEN UNIVERSE (V2) 14-16 et X-MEN UNIVERSE (V3) 1-2

Sollicitation : En tuant Apocalypse, X-Force a mis en danger son coéquipier Archangel et l’humanité tout entière. Les mutants vont devoir se rendre dans la dimension de l’Ère d’Apocalypse pour trouver un remède et empêcher Warren de se transformer en un nouveau tyran. S’ils échouent, la seule solution sera de tuer leur ami.

Avis : il y a beaucoup de bonnes choses qui sortent cette semaine, rien que chez Panini on compte pas mal de titres très recommandés, mais aucune n’est aussi indispensable et immanquable que la réédition en format Deluxe de la Dark Angel Saga. Je me suis souvent exprimé sur cette saga, comme nombre de chroniqueurs…partout, pour en vanter les mérites…et vous savez quoi, je ne vais pas me priver de recommencer !

Au cours des 15 dernières années, nous l’avons tous constaté, la qualité générale des titres mutants a globalement baissé, avec des titres en quête perpétuelle d’un nouveau souffle, ou se tournant de manière un peu trop ostensible vers leur glorieux et plus inspiré passé. De fait on peut compter les bons runs sur les X-Men sur les doigts d’une  main :

  • les New X-Men de Grant Morrison
  • les Astonishing X-Men de Joss Whedon
  • le X-Factor (toute version confondue) de Peter David
  • le Uncanny X-Force de Rick Remender.

Si vous vous demandez quoi lire dans les productions récentes des X-Men, ces 4 là sont les indispensables quoi doivent trôner dans votre bibliothèque. Si les débuts de la série Uncanny X-Force ne lui promettait pas une telle place, la Dark Angel Saga la lui a assuré, car Rick Remender a sans doute produit là l’un des meilleurs récits non seulement mutants mais de manière générale l’un des meilleurs comics publiés par Marvel au cours des 10 dernières années.

Grâce au travail du scénariste, les X-Men se sont souvenus qu’ils pouvaient être ambitieux, qu’ils pouvaient contenir un souffle épique, qu’ils pouvaient proposer encore des récits de haute volée, en accord avec la continuité, s’en nourrissant, mais restant accessible et tout simplement passionnant.

Que ce soit au travers du retour vers la dimension d’ Age of Apocalypse, ou par la suite la chute d’Archangel, la lutte fratricide entre X-Men qu’elle a engendré,  le combat final contre Psyloque, la création de Genesis, ou les dernières pages tout simplement stupéfiantes, Remender nous livre ici une histoire presque issue d’un autre temps, où les X-Men osaient…et réussissaient !

Je suis donc plus qu’heureux de voir débarquer cette version Deluxe qui rend grâce à cette histoire et qui la propose en un seul volume.

Verdict :  A POSSÉDER !

MARVEL CLASSIC : AVENGERS L’INTÉGRALE 1974

AVENGERS L'INTÉGRALE 1974Date de sortie : 6 AVRIL 2016

Prix :29,95 EUR,336 pages

Scénario :Steve Englehart

Dessin : John Buscema, Sal Buscema, Bob Brown

Épisodes :US Avengers (1963) 119-130, Gite Size Avengers 1-2, Captain Marvel (1968) 33 et Fantastic Four (1961) 150, publiés précédemment dans les revues LES VENGEURS 3-5, LES VENGEURS (Géant) 1, NOVA 59 et 2 inédits)

Sollicitation :Les Avengers font face à de terribles adversaires : Thanos le Titan Fou, Fatalis le souverain de Latvérie, Klaw le maître du son, ou encore Kang dans le premier volet de l’intrigue de la Madone Céleste. Une période exceptionnelle pour les plus Grands Héros de la Terre.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict :  pour les fans des classiques Avengers.

URBAN COMICS

BATMAN UNIVERS 2

batman-univers-2Date de sortie : 08 avril 2016

Prix : 5.6€/

Épisodes :BATMAN #42, ROBIN: SON OF BATMAN #2, DETECTIVE COMICS #42, BATGIRL #42, GRAYSON #10

Sollicitation :  NOUVEAU MAGAZINE ! Un nouveau Batman entre en scène ! Le remplaçant de Batman passe son baptême du feu face à une nouvelle espèce de malfaiteurs surpuissants, par Scott SNYDER et Greg CAPULLO !

Bullock retrouve son ancienne coéquipière, Renee Montoya, par Francis MANAPUL, Brian BUCCELLATO et Fernando BLANCO ! Damian Wayne fait face à l’héritière de Personne, l’adversaire qu’il tua il y a des années, par Patrick GLEASON ! Batgirl contre le nouveau Batman, par Cameron STEWART, Brenden FLETCHER et Babs TARR ! Et Dick Grayson recroise la route de celui qui lui a sauvé la vie : Lex Luthor, par Tim SEELEY, Tom KING et Mikel JANIN !

Avis : avec l’arrivée d’un nouveau Batman, à l’identité très …inattendue, Snyder s’amuse à réinventer toute la mythologie du personnage. Ce qui veut dire : nouveaux gadgets, nouvelle voiture, et surtout nouveaux ennemis !

Je vous le dis tout de suite, tout est à prendre au second degré, et il faut comprendre le propos de l’auteur : on peut changer l’homme, le costume, les outils, ce n’est pas ce qui fait Batman. Au fil des épisodes, il va creuser cette idée qu’il faut quelque chose de plus profond. Quelque chose qui prend racine dans un certain individu ….que vous avez pu apercevoir le mois dernier…et que Snyder va explorer de manière là aussi très inhabituelle dans les mois à venir.

En ce qui me concerne, autant les aventures du nouveau Batman m’ont bien amusé, autant c’est vraiment cette partie centrée sur cet autre personnage qui m’a passionné. D’une part parce qu’elle apporte quelque chose de vraiment inédit dans une intrigue déjà explorée par le passé (le remplacement de Batman) et d’autre part parce que l’exécution est extrêmement réussie et donne à l’ensemble une dimension plus humaine.

Donc voilà Batman reste excellent.

Tout comme la série consacrée à Damian, qui lui va continuer sa quête de rédemption…qui va l’amener à rencontrer un personnage qui va avoir pas mal d’importance sur le reste de la série. A ma grande surprise, le scénario de Gleason est aussi réussi que la partie graphique (sur laquelle je n’avais guère de doute). C’est inspiré, bourré d’action et de fraîcheur et en cohérence totale avec l’évolution du personnage de Damian.

De même autre bonne surprise, le Detective Comics de Manapul et Buccelatto. Étant donné que je ne suis pas très fan du duo créatif et que j’avais laissé tombé leur version du titre lors de leur arrivée, je ne leur donnais guère de crédit dans ce nouveau statut quo. Mais en recentrant comme ils le font le titre sur la partie plus détective + cop show avec une plus grande implication de la police et le retour bienvenue de Montoya (yessssssssssss), le titre est sérieusement remonté dans mon estime et constitue du coup un complément appréciable.

Bref, un mag très solide qui exploite bien le nouveau statut quo atypique de la franchise !

Verdict : à lire

JUSTICE LEAGUE UNIVERS 2

justice-league-univers-2Date de sortie : 08 avril 2016

Prix : 5.6€/

Épisodes : US JUSTICE LEAGUE OF AMERICA #1, JUSTICE LEAGUE #42, FLASH #42, GREEN ARROW #42 et WONDER WOMAN #42

Sollicitation :  Entrée en scène de la nouvelle série JUSTICE LEAGUE OF AMERICA par Bryan HITCH !

La Ligue de Justice rencontre Rao, la divinité de Krypton ! Suite de La Guerre de Darkseid, par Geoff JOHNS et Jason FABOK ! Le Professeur Zoom fait face à Henry Allen, le père de Flash, par Robert VENDITTI, Van JENSEN et Brett BOOTH ! Seattle, la ville de Green Arrow, offre à sa police un nouvel équipement redoutable : le Panopticon. Mais l’engin échappe à tout contrôle… par Ben PERCY et Patrick ZIRCHER ! Et Wonder Woman affronte un autre demi-dieu, par Meredith et David FINCH !

Avis : l’évènement principal de ce second numéro est bien entendu l’arrivée de la JLA de Bryan Hitch qui forme un complément intéressant,  au Justice League de Geoff Johns. Alors que ce dernier s’est lancé dans une saga absolument épique, passionnante, tonitruante et tout simplement immanquable, qui va conserver un rythme dantesque tout du long après un démarrage canon le mois dernier, le JLA de Hicth est assez différente.

Le premier long arc de Hitch utilise en effet une composition de la JLA très iconique et présente un récit légèrement mois maîtrisé dont je doute qu’il sera beaucoup mentionné dans l’avenir. Au vu de l’importance de la Darkseid War, la série de Hicth pâlit en comparaison et donne le sentiment d’un récit presque hors continuité à l’image de la place plus secondaire prise par Astonishing X-Men il y a quelques années chez Marvel.

Cela ne veut pas dire qu’il ne contient pas des qualités certaines. Bien entendu il y a la patte graphique impressionnante de Hitch qui se fait plaisir ici en retrouvant des personnages qu’il adore. Des personnages qu’il maîtrise assez bien d’ailleurs, notamment Batman & Superman. Sur ce dernier, d’ailleurs j’ai de plus en plus le sentiment qu’il se montre bien plus à l’aise pour l’écrire que nombre de scénaristes ces derniers temps…

Ce qui pêche un peu est principalement la longueur du récit qui a été d’autant plus plombé par de multiples retards et une histoire sur le fond sympathique mais en rien mémorable et qui aurait gagné à être plus compressée. Hitch a voulu développer son propos et son impact sur le monde, mais il a un peu trop pris son temps à mon goût. Je ressens de plus en plus en effet que nous allons entrer dans une nouvelle ère narrative, où il sera demandé aux auteurs de faire non pas plus court, mais de présenter des récits plus denses…et si, en fait plus courts !

Je conseille tout de même le titre …mais en TPB, plutôt. Le titre à ne pas manquer reste le Justice League de Johns qui avec Darkseid War va continuer de tout exploser sur son passage. Green Arrow reste très sympa, Flash chiant et WW…guère mieux…

Verdict : à posséder pour les titres Justice League

SUPERMAN UNIVERS 2

superman-universDate de sortie : 08 avril 2016

Prix : 5.6€

Épisodes : US SUPERMAN #42, ACTION COMICS #42, BIZARRO #2, SUPERMAN & WONDER WOMAN #19 et BATMAN/SUPERMAN #22

Sollicitation :  La saga « TRUTH » continue !

Lois, Jimmy et Clark protègent la jeune Condesa d’une terrible organisation, par Gene YANG et John ROMITA Jr ! Son identité secrète dévoilée, Superman défend son quartier des brutalités policières, par Greg PAK et Aaron KUDER ! Peter TOMASI et Doug MAHNKE opposent Superman et Wonder Woman à la Suicide Squad ! Clark affronte le nouveau Batman à Gotham, par Greg PAK et Ardian SYAF ! Et le deuxième chapitre de BIZARRO, par Heath CORSON et Gustavo DUARTE !

Avis : je pense avoir suffisamment expliqué ce que je pensais de cette intrigue le mois dernier dans mon avis sur Superman univers 1. A mon sens si l’idée de départ est excellente et que le traitement recèle ici ou là quelques bons passages, l’ensemble reste relativement faible.

Le découpage entre présent et passé est extrêmement pas mal amené entre les deux séries, Action Comics et Superman, l’histoire tourne un peu trop souvent autour d’un Superman affaibli se faisant botter les fesses de tous les côtés et de manière générale, il manque un élément de suspense.

Une intrigue pareille aurait demandé de faire monter la pression pendant des mois, avec une présentation claire de comment Superman a perdu ses pouvoirs dès le départ, puis amener la quête du personnage pour d’une part découvrir l’identité de son ennemi (et bien signifier qu’il y en un) et d’autre part montrer tout ce qu’il fait pour survivre dans un monde en bossant pour récupérer ses pouvoirs.

A la place, on a une intrigue montée de manière passablement bordélique qui ne donne pas vraiment envie. Je vous conseille de faire l’impasse et d’attendre Rebirth…et encore, on va voir ce que ça donne…

Verdict : à éviter.

SUICIDE SQUAD TOME 1

SUICIDE SQUADDate de sortie : 08 avril 2016

Prix : 15€/160 pages

Scénario : Adam GLASS

Dessin :  Federico DALLOCCHIO

Épisodes :Suicide Squad Vol. 1: Kicked in the Teeth (#1-7)

Sollicitation : Ils étaient condamnés à passer le restant de leurs jours derrières les barreaux, mais le gouvernement en a décidé autrement. Harley Quinn, Deadshot, King Shark et El Diablo font désormais partie d’un escadron suicide envoyé sur le terrain quand une mission s’avère trop dangereuse. Une équipe de super-criminels sacrifiables dont le premier objectif sera de venir à bout d’un stade peuplé de plusieurs milliers de spectateurs infectés. Par quoi ? Par qui ? La Suicide Squad est sur le coup !

Avis : avec l’arrivée en août du film Suicide Squad et la popularité du personnage d’Harley Quinn, bien mise en avant dans la sollicitation, Urban a manifestement senti le besoin de commencer à sortir des titres liés à au groupe.

Et si j’attends avec impatience la sortie des archives de la Suicide Squad cet été qui reprend le run légendaire de John Ostrander sur le titre, je pense que je vais passer mon tour sur cette version New 52.

Relancé au moment du reboot en 2011, le titre…a surtout fait polémique pour sa représentation d’Amanda Waller qui avait manifestement découvert les effets amaigrissants d’un reboot. J’avais bien aimé le premier épisode qui s’achevait sur un bon twist après une bonne présentation des personnages…mais il ne m’avait pas marqué plus que cela et j’avais laissé tomber le titre assez rapidement.

Ce premier tome est donc assez sympathique dans l’ensemble, mais en rien d’indispensable d’autant que le titre a depuis, été relancé encore une fois, sous le titre inspiré de New Suicide Squad …et que l’on nous annonce son 3e relaunch prochain au moment de Rebirth…

Verdict : à tester.

SUPERMAN – ACTION COMICS TOME 2

ACTION COMICS TOME 2Date de sortie : 08 avril 2016

Prix : 15€/152 pages

Scénario : Greg Pak

Dessin : Aaron Kuder

Épisodes :Action Comics vol.2 : #36-40 + ACTION COMICS: FUTURES END #1

Sollicitation : Après les terribles événements qui l’ont vu muter en Superdoom, l’Homme d’Acier prend quelques jours de repos dans la bourgade où il a grandi, Smallville. Mais des menaces surnaturelles apparaissent alors que des zombies prennent le contrôle de la communauté. Superman, Steel et Lana Lang pourront-ils repousser les hordes de l’Ultra-Humanite ?

Avis : suite en quelque sorte du run de Greg Pak sur Action Comics. Je préfère dire en quelque sorte, car entre le tome 1 et le tome 2 s’intercale le long crossover Doomed dont Pak  a été une des têtes pensantes..avec des résultats contrastés…J’ai bien aimé le début, mais à mon sens l’histoire s’est perdue en cours de route..

Mais bonne nouvelle, Pak reprend ici la main dans un arc qui se nourrit des conséquences de Doomed, avec un Superman qui réévalue son rôle, son entourage qui a pas mal évolué et un super-vilain bien connu qui revient faire coucou dans une apparition plus digne du film d’horreur que du titre de super-héros.

Pak et Kuder créent une véritable ambiance dans ces épisodes qui à ma grande surprise fonctionnent très bien. Si une partie du mérite revient bien évidemment à Pak qui livre une histoire efficace bien qu’assez classique sur le fond, l’essentiel des éloges doit d’abord aller au dessinateur Aaron Kuder qui atteint un niveau certain de maturité dans ces épisodes.

Si l’on pouvait noter tout le talent du monsieur dès ses premières planches, il passe ici très clairement un cap. Si ses crayonnés de base se font plus clairs, moins brouillons, c’est la qualité générale de son travail qui doit ici être saluée. Outre ses dessins, ses angles d’attaque, ses cadres, son découpage s’améliorent tous de manière significative au point de devenir réellement impressionnantes !

A mon sens, Kuder a vraiment le potentiel pour devenir l’une des stars de DC…si la maison d’édition ne déconne pas et sait le retenir.

Verdict : à lire.

A propos Sam 2116 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

9 Comments

  1. Concernant Secret Wars, j’ai été un peu étonné de voir que la trame principale débordait dans certains tie-in ! C’est plutôt le contraire qui se passe d’habitude ^^
    Comme je ne suis pas tout, je ne sais pas quels sont ceux qui ont un vrai lien avec la série mère :-/ À part Thors le mois dernier, je ne suis sûr de rien. Peut-être Seige ou Age of Apocalypse ?

    • De mémoire, il n’y a en effet que Thors et siege qui sont liés de près à l’intrigue principale de SW. Les autres ties ins vivent un peu leurs vies dans leurs coins.

    • Justement je trouve qu’ici la trame principale déborde beaucoup moins dans les tie-ins que d’habitude, ils vivent vraiment chacun dans leur coin sans interférences. E is for Extinction est même presque difficile à caser dans le Battleworld, et il n’y a guère qu’une seule fois que le mot « Doom » doit y être prononcé.

    • Et X-Statix hein ?!
      Ouais bon ok c’est un peu trop à part pour être classé avec les X-Men et les dérivés directs, mais il est toujours de bon ton de mentionner cette merveille !

      • Mmm, j’ai toujours eu des sentiments mitigés sur cette série, sans doute car je n’ai jamais vraiment accroché à un quelconque travail de Peter Milligan. En outre pour moi c’est typiquement pas le titre à conseiller à quelqu’un qui veut commencer le monde des X-Men…

    • Si mais…je l’avais oublié !
      si je devais la conseiller cependant, je recommanderais de s’en tenir aux 20 premiers épisodes, soit les deux premiers deluxe sortis chez Panini et de laisser le reste de la série qui ne fait que vivoter (avec un très bon arc sur la hellfire academy) avant de mourir de sa belle mort, puis d’être déterrée par Jason Latour qui lui a fait subir divers outrages allant de la nécrophilie avancée, en passant par la zoophilie mutante, et autres perversions que nous n’énumérerons pas ici pour ne pas choquer les lecteurs les plus impressionnables. mais disons que cela impliquait, du latex, du miel du panama, des chevaux à bascule et pour une raison pas très claire des contines enfantines et du chocolat de marque nutella…

      • Même si cette série est géniale, notamment pour les 20 premiers épisodes que tu cites, je ne la conseillerai pas pour autant pour un nouveau lecteur. Les concepts sont peut-être un peu trop dingues (pas autant que X-Statix je te l’accorde) et les dessins de Bachalo déstabilisants.

        On est d’accord pour un point sur X-Statix : ce n’est pas un titre pour débutant. Et les dessins risquent ici également en rebuter certains, même si je pense (en me basant sur mon cas personnel, j’en fais une généralité et je vous embête !) que Mike Allred est un dessinateur qu’il faut apprendre à apprécier. J’aimerais bien trouver le temps de me les refaire, ne serait-ce que pour voir si le discours de cette série marche toujours aussi bien presque dix ans (dix ans purée !) après sa fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.