Guide de lecture Comics VO : semaine du 13 avril 2016

DC COMICS

BATMAN SUPERMAN #31

BATMAN SUPERMAN #31Prix : $3.99

Scénario : Peter Tomasi

Dessin : Doug Mahnke, Jaime Mendoza

Sollicitation : In part two of « Super League, » Superman enlists Batman’s aid in seeking out people that can help form his new super-league. A shocking discovery is made about a new super-being no one knew existed, and something is beginning to stalk Superman…

Avis : on comprend mieux désormais comment ce crossover, intitulé Super-League,  va introduire le nouveau statut quo de la franchise Superman post Rebirth. J’ai en effet le sentiment au vu de la sollicitation que chaque nouvel épisode va introduire un des nouveau personnages qui va agiter une série Supie dans les prochains mois.

Je vous préviens par ailleurs, que non, je ne vais pas spoiler la grosse révélation faite dès la première page du dernier épisode de Superman qui lance cette grosse saga. Disons simplement que Tomasi ne renouvelle pas grand chose, voire lorgne vers une des grandes histoires, en fait l’une des meilleures, relatée sur le personnage de Superman.

On concédera à Tomasi le fait qu’il a su bien géré les choses dans son premier épisode, malgré ce manque d’originalité. J’ai notamment apprécié le fait qu’il ait relié sa grosse révélation aux évènements récents ayant agité les titres Superman lors du DC You et même ceux présentés dans le JLA de Bryan Hitch. Bien vu de la part de l’auteur, en tout cas pour moi qui aime les histoires cohérentes qui ne sortent pas de nulle part.

Par ailleurs, je trouve que l’auteur a bien géré l’émotion suscitée par cette révélation, avec une approche sensible des proches du personnage. A voir si la qualité restera du voyage tout du long.

Verdict : Check It

MARVEL COMICS

DARTH VADER #19

DARTH VADER #19Prix : $3.99

Scénario : Kieron Gillen

Dessin : Salvador Larroca

Sollicitation : The SHU-TORUN WAR concludes!  Will Vader bring the Ore Barons in line?

Or will Cylo and his warriors show the Dark Lord how it’s done?

Avis : après Vader Down où Darth Vader s’était amusé à mettre la rébellion en pièces détachées et avait commencé à se débarrasser de ses rivaux au sein de l’Empire…et bien il a continué tout au long de cet arc qui se conclut avec cet épisode.  On l’a en effet vu mater sans la moindre nuance, avec force et audace une nouvelle rébellion sur une planète clé pour l’Empire en raison de ses ressources…que Vader n’a pas hésité à sacrifier par moment, pour démontrer sa détermination,  et ce avant de s’attaquer à d’autres de ses rivaux !

L’approche est légèrement différente, mais le scénario de Gillen suit en tout cas le même schéma et l’on peut s’attendre notamment à ce que les jumeaux qui lui sont opposés ici ne vont pas voir leurs membres attachés au reste de leur corps très longtemps.  Malgré cette petite répétition, qui ne sera sans doute pas exempte de surprises dans ce dernier numéro, le scénario reste toujours apprécié, sans aucun doute grâce à un Vador toujours aussi jubilatoire à suivre, sans le moindre scrupule et de plus en plus inarrêtable!

Verdict : Buy

GWENPOOL #1

GWENPOOL #1Prix : $4.99

Scénario : Christopher Hastings

Dessin :Gurihiru, Danillo Beyruth

Sollicitation :2015’s overnight internet sensation takes center stage in her own ongoing series! Gwen Poole used to be a comic book reader just like you…until she woke up in a world where the characters she read about seemed to be real! But they can’t be, right? This must all be fake, or a dream or something, right? And you know what that means…NO CONSEQUENCES! Could Gwenpool truly be Marvel’s least responsible and least role-modely character to date? She can if she tries!

Avis : voilà, cela devait finir par arriver…nous aurions bien entendu du le voir venir, après tout cette menace remonte à loin…On peut presque la dater au phénomène fusion dans Dragon Ball quand dans toutes les écoles de la planète on singeait la chorégraphie (et inutile de nier, je sais que vous l’avez fait comme tout le monde !!!si je le sais je lis en vous !!!).

Et puis après le mal est arrivé sur Terre et cette magnifique idée fut pervertie de toutes les manières possibles et imaginables, souillées, jetées en pâture aux chiens…. Ce fut encore tolérable quand les comics s’amusèrent avec des trucs comme Amagalme mais après tout est parti en XXX. Le premier signe fut bien entendu cette horripilante mode des noms de couples de célébrités mélangés qui en fait vomir plus d’un. Et maintenant ça …

J’imagine bien les circonstances qui ont permis à la chose de venir au monde. Oui, je visualise malheureusement cette sombre nuit de débauche, de luxure mélangeant sans doute alcool, drogue et expérience sur la limite de dilatation des orifices d’animaux morts aussi appelée “retraite éditoriale” où l’idée a germé dans le tête de certains  des responsables de Marvel :

  • hé, c’est vachement populaire Spider-Gwen, et toutes ces covers variantes de Gwenolification ont bien fonctionné aussi
  • ouais, mais pas autant que toutes les covers Deadpoolisées, et puis t’as vu un peu les ventes des comics Deadpool, XXX si ça continue ça va plus vendre que tous les titres mutants réunis !
  • ouais, mec, ça serait bien d’avoir les deux dans le même comic-book !
  • quoi comme un truc où DP voyagerait dans le temps et se taperait Gwen, je sais pas trop mec, on a déjà eu pas mal de problème quand on a dit que Gwen s’était tapé Norman Osborn
  • ouais t’as pas tort mec…mmm comment qu’on pourrait faire
  • hé les gars vous le croirait pas, mais j’ai reçu une cover avec Gwen deapoolisée, le truc le plus débile du monde !!!
  • hein t’as dis quoi ?
  • quoi je t’ai pas entendu, j’enfonce un truc dans le canard qui est dans le chien, qui doit servir de sacrifice à notre maître des enfers pour notre pacte de ventes de l’année…

Et le pacte fonctionna, non seulement Gwenpool était venue au monde, mais désormais, elle a sa propre série régulière…Bon, rassurons nous, c’est une série régulière à la Marvel, cela veut dire annulée dans 15-20 épisodes puis Gwenpool recasée dans une série Avengers de 8e rang que personne le lira…

Verdict : par la force de tout ce qui est bon et juste en ce monde, je te dis non !!!

MOON KNIGHT #1

MOON KNIGHT #1Prix : $4.99

Scénario : Jeff Lemire

Dessin : Greg Smallwood

Sollicitation : THE BOOK YOU’D BE INSANE TO MISS!

Marc Spector (a.k.a. Moon Knight/Jake Lockley/Steven Grant) has been fighting criminals and keeping New York City safe for years… or has he? When he wakes up in an insane asylum with no powers and a lifetime’s worth of medical records, his whole identity (indentities) are called into question. Something is wrong, but is that something Marc Spector himself? Jeff Lemire (EXTRAORDINARY X-MEN) and rising star Greg Smallwood are calling everything you know about Moon Knight into question.

Avis : Jeff Lemire a donc décidé d’arrêter de dormir, puis de se cloner, avant de se dire que ses clones étaient eux mêmes fatigués et que des elfes canadiens enchaînés et drogués pourraient également l’aider dans son boulot. On voit en effet le scénariste multiplier les boulots ces derniers temps chez plusieurs éditeurs, comme s’il avait un emprunt à rembourser, que le prêteur le menaçait de lui briser les genoux demain et qu’il s’était déjà attaqué à certains de ses proches pour lui faire cracher le pognon…ce qui a tendance à le rendre très productif…

Il récupère donc en plus de tous ces autres projets, Moon Knight en recherche d’un nouveau souffle créatif après la revitalisation opérée par Warren Ellis il y a plus d’un ans, mais qui a perdu un peu de jus au fil des mois, notamment en raison d’un run de Cullen Bun particulièrement pauvre. Le pitch de départ de cette nouvelle série apparaît en tout cas alléchant, puisque le personnage est (enfin) enfermé dans un asile. Et il semblerait bien que cela fasse des années qu’il soit interné…sa carrière ne serait donc qu’un beau rêve ?

On peut se dire que non, et que le dernier déboire de Moonie en date cache quelque chose de pas particulièrement agréable…

Verdict : Check It

SILVER SURFER #3

SILVER SURFER #3Prix : $3.99

Scénario : Dan Slott

Dessin : Mike Allred

Sollicitation : Special 50th Anniversary issue!  In 1966, the heroes of Earth met Norrin Radd of Zenn-La, The Silver Surfer.  In 2016, for the greatest stakes of all time, he will have to fight them all.  Not a dream. Not a hoax. This is really happening. A major turning point in the life of Norrin Radd that will profoundly change the saga of the Silver Surfer!

Avis : et bien joyeux anniversaire à Norrin Radd qui fête cette semaine avec ce numéro ces 50 années ! 50 années depuis sa première venue sur Terre dans un épisode de Fantastic Four ! 50 années à hurler à tous que rien ne peut vaincre le pouvoir cosmique entre deux déprimes, et retour au service de Galactus avant de se dire que le Mangeur de planètes n’était pas vraiment poli et qu’il allait se balader seul, avant de se dire après quelques milliers d’années lumières que le rose, cela lui va bien à ce grand fou, et que finalement, après toutes ces années, on ne peut pas se dire au revoir comme ça, et qu’une planète ou deux de plus, cela n’engage à rien après tout…

Heureusement, Dan Slott et Mike Allred ont su éviter le piège de la répétition, introduire un torrent continu de nouvelles idées, plus cinglées les unes que les autres et ont fait du Silver Surfer l’un des titres les plus funs du Marvel universe…quand il veut bien sortir, parce qu’apparemment (je ne l’aurais jamais cru) dessiner toutes ces idées et concepts, cela prend du temps…Pour l’occasion, les deux auteurs n’ont pas ménagés leurs efforts, ont ramené le personnage avec sa compagne sur Terre, l’ont présenté …à son ex, Alicia Masters, avant qu’une grosse surprise lui tombe dessus…

Avec ce numéro, on nous promet du gros et je pense qu’il faut s’attendre à tout, car cela fait des mois que Slott nous aguiche avec cet épisode, nous promettant beaucoup… notamment le fait que le reste de la série et toutes les intrigues après ce numéro 3 seraient impactées par les évènements survenant ici, et on connaît le goût du monsieur pour bouleverser le statut quo !

Verdict : Buy

A propos Sam 2136 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

5 Comments

    • Il était plutôt bon sur Magneto et ne se débrouillait pas mal sur les premiers numéros de Sinestro que j’ai lus, comme quoi il peut avoir quelques moments de fulgurance.

    • Un nouveau personnage qui a eu droit l’an dernier à des back-ups dans la série Howard the Duck puis à un one-shot Gwenpool Special. A la base c’était juste une parodie de Gwen Stacy sur une couverture durant un mois où chaque héros était imaginé sous les traits de la jolie blonde. Comme Gwenpool s’est révélée populaire, Marvel s’est empressé de lui donner des petites histoires, aboutissant finalement à une série régulière.
      A noter que ce n’est pas tout-à-fait une Gwen Stacy puisque son vrai nom est Gwen Poole, une lectrice de comics qui se retrouve plongée dans le monde des super-héros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.