Guide de lecture Comics VF : semaine du 30 septembre 2016

URBAN COMICS

CHECKMATE TOME 1

checkmate-tome-1-40556-270x432Date de sortie : 30 septembre 2016

Prix : 28€/

Scénario : Greg Rucka

Dessin : Jesus Saiz

Épisodes : Checkmate Vol1: A King’s Game (#1-7) + Vol.2: Pawn Breaks (#8-12) + Outsiders/Checkmate: Checkout (Outsiders #47-49, Checkmate #13-15)

Sollicitation : L’organisation des Nations Unies rassemble plusieurs métahumains en une organisation ultra-secrète aux missions confidentielles : Checkmate ! À sa tête, la redoutable Amanda Waller mène d’une main de fer ses agents, qu’ils soient humains ou surhumains, au risque de les voir se rebeller contre son autorité.

Avis : s’il y a eu beaucoup de sorties de très bonne qualité ce mois -ci et dieu sait que mon compte en banque a souffert, aucune cependant n’arrive à la cheville du petit chef d’oeuvre qui sort cette semaine chez Urban Comics ! l’une des nombreuses merveilles signées par Greg Rucka chez DC : Checkmate.

Créée il y a plusieurs décennies dans l’histoire de l’univers DC, l’organisation est revenue sur le devant de la scène et sous les feux des projecteurs à l’occasion de Infinite Crisis, alors qu’elle est tombée sous le contrôle de Maxwell Lord et de son armée d’OMAC. A la fin du crossover et après 52 et One Year Later, l’organisation est replacée au centre de l’univers DC.

Pour cela, DC n’hésite pas à nommer des auteurs phares au niveau du scénario et d’affecter au titre plusieurs personnages importants, à l’image de plusieurs membres vétérans de premier plan de la JSA, comme Alan Scott le premier Green Lantern, ou encore Mister Terrific.

A partir de cette base, le titre aura à gérer deux types de menace. Extérieures, avec par exemple sa lutte de haute volée contre l’organisation Cobra. Si celle-ci peut apparaître cheap et datée, les auteurs vont appliquer un sérieux traitement de remise en forme à ce petit monde pour en faire une menace de premier ordre.

Nous aurons aussi un certain nombre de menaces classiques + des suites de certaines intrigues développées dans le cadre de 52.

Ensuite, les menaces seront intérieures. Car si l’organisation Checkmate est internationale, cela veut aussi dire que toutes les tensions entre nations vont se traduire de manière régulière dans les opérations. D’autant plus que l’un des cadres dirigeants n’est autre qu’Amanda Waller.

Rucka va en particulier se faire très plaisir avec ce personnage toujours trouble, en permanence derrière des douzaines de complots en tout genre dont l’objectif sera toujours de faire valoir la position des USA…Pour s’opposer à elle, le scénariste ramène une de ses créations, Sasha Bordeaux, sans doute un de ceux qu’il le mieux développé au fil des années, avec Renée Montoya.

Créée sur la fin de son run sur Detective Comics, comme garde du corps de Bruce Wayne (je vous laisse imaginer) elle va très vite se faire aspirer dans le monde de Batman. Dans le cadre du crossover Batman murderer/fugitive, le sort du personnage devient peu enviable et à la fin du run de Rucka, elle sort de la vie de Bruce Wayne pour intégrer Checkmate.

Elle reviendra par la suite, toujours sous la plume de Rucka et deviendra un des personnage luttant contre l’emprise de Lord sur l’organisation. Quand la série débute, elle est elle aussi un des cadres dirigeants, bien décidée à faire en sorte que Checkmate ne serve jamais plus l’agenda d’une seule personne.

Au delà de ces différents éléments, ce que l’on retient c’est bien évidemment la qualité de l’écriture, qui outre le fait d’exploiter à merveille la grande richesse de l’univers DC, tant en termes de personnages que de menaces, développe à merveille situations et personnages (nouveaux comme ancien).

Si bien que malgré le fait que j’ai déjà le titre en TPB Vo, je vais me jeter sans la moindre hésitation sur la version française. C’est réellement l’une de ces petites merveilles que peut produire de temps en temps un éditeur comics, qui passe un peu sous le radar, mais qui séduit tous les lecteurs qui acceptent de sauter le pas en raison de sa foison de qualités.

Donc pour moi l’une des plus grosses sorties du mois de septembre !

Verdict : A POSSEDER

SUPERMAN L’HOMME DE DEMAIN TOME 2

supermanDate de sortie : 30 septembre 2016

Prix : 17.5€/

Scénario : Gene Luen Yang

Dessin : John Romita Jr

Épisodes : Superman #41-47 + Sneak Peek FCBD Divergence

Sollicitation : Le secret de l’identité de Superman a été dévoilé ! Désormais, le monde entier sait que Clark Kent est Superman. Ses pouvoirs ayant été amoindris après ses derniers combats, l’Homme d’Acier va devoir compter sur l’aide de Jimmy Olsen et Lois Lane pour contrer ses nombreux ennemis ? Mais peut-il vraiment leur faire confiance ?

Avis : Urban poursuit la réédition du Superman dessiné par John Romita Jr parce que….en fait, je ne sais trop pourquoi ? je comprends que l’éditeur se soit attaqué aux épisodes précédents  parce qu’ils étaient scénarisés par Geoff Johns, mais là je suis un peu perdu…D’autant qu’ils attaquent ici une des périodes les plus controversées, et sans doute l’une des plus pauvres question qualité de l’histoire de Superman, avec les débuts du run de Gene Luen Yang sur l’arc Truth,…que lui avait été imposé par le staff edito.

Si l’idée de départ reste pour moi assez bonne, avec la révélation de l’identité secrète de Superman au moment où ce dernier perd l’essentiel de ses pouvoirs, l’exécution a réellement anéantie tout potentiel que cette histoire  pouvait contenir. ll y avait là clairement la volonté de secouer de manière profonde et durable le statut quo d’un personnage et d’une franchise perçue régulièrement comme trop figé, et souvent sans réelle direction pour évoluer.

Malheureusement, l’exécution va vite se révéler un bordel sans nom. Préoccupé de frapper vite et fort les esprits, DC a séparé le déroulé de l’intrigue en deux entre Action Comics et Superman. Alors qu’Action Comics dévoile le sort d’un Superman outé et sans pouvoirs, Superman relate le comment on en est arrivé là…Au lieu de faire les choses dans l’ordre , on se prend donc l’intrigue dans le désordre…

Au delà, si Action Comics et Greg Pak surtout fait de son mieux pour tirer le meilleur de cette situation, la série Superman va très vite se révéler être le vilain petit canard…S’appuyant sur une intrigue peu intéressante, avec une narration atroce et un des pires Romita que l’on ait pu voir au cours des 10 dernières années, le titre ne va avoir de cesse de s’effondrer un peu plus chaque mois…

Verdict : à éviter

DESCENDER TOME 2

descender-tome-2-40856-270x433Date de sortie : 30 septembre 2016

Prix : 14€/

Scénario : Jeff Lemire

Dessin : Dustin Nguyen

Épisodes : #7 – #12

Sollicitation : À court d’options, TIM-21 et ses compagnons rejoignent l’équipage de Psius, leader de la résistance robotique secrète, vers une destination inconnue. Le petit robot se découvre alors l’existence d’un autre androïde en tout point identique : TIM-22. Au même moment, à la bordure connue de la galaxie, un chasseur de primes écume le secteur à la recherche des foyers de racailles mécaniques. Sa traque le met sur la piste de TIM-21.

Avis : c’est un Jeff Lemire décidément très productif ces derniers temps qui nous revient cette semaine, avec Descender, sans doute une de ses créations récentes les plus réussies. Conçue avec l’excellent Dustin Nguyen, plus inspiré que jamais ici, la série fait la part belle aux thématiques préférées de cet auteur, alors que l’on retrouve encore une fois un récit centré sur un personnage qui est un enfant projeté dans un monde adulte dur et sans pitié.

La très bonne surprise du premier tome, était de constater d’une part bien entendu, la richesse des personnages créés autour de TIM-21 qui se retrouve très vite très entouré, et d’autre part le mystère fascinant avec lequel démarre la série, et qui a commencé à révéler certains de ses secrets dans le premier tome, alors que l’on en apprenait plus sur l’origine de notre androïde.

Menant bien sa barque, Lemire a su distiller au fur et à mesure, des éléments sur ce nouvel univers, tout en développant très rapidement les principales menaces et en nous laissant sur un bon gros cliffhanger des familles qui laisse présager des développements inattendus dans ce second tome. Comme la sollicitation évoque le sujet, je peux en parler, j’évoque bien entendu le personnage de TIM-22, modèle similaire à TIM-21.

Au vu de la qualité du tome 1, voici donc un tome 2 très attendu !

Verdict : à lire

A propos Sam 2132 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

7 Comments

  1. Ahhh, Sam et Rucka 😉

    Sinon, après avoir lu Infinite Crisis chez Urban, j’ai décidé d’acheter 52 en TPB VO (que je n’ai pas encore lu). Vu la sortie de ce Checkmate, je suppose qu’il vaut mieux avoir lu 52 avant de commencer ?

    • Pour l’achat de 52, je te conseille plutôt d’attendre qu’Urban s’y attaque.
      ce n’est désormais qu’une question de temps à mon sens.

      Concernant, il n’est pas indispensable d’avoir lu 52, avant d’attaquer Checkmate.
      Cela permet de mieux appréhender certaines choses mais c’est tout.

      La preuve en est que j’ai relu Checkmate récemment, et que j’ai eu aucun problème à tout saisir, alors que je n’ai pas touché à 52…depuis sa parution, donc tu vois ça remonte !

      • Ah mais c’est trop tard, 52 est déjà dans ma bibliothèque depuis des semaines (dans la partie « à lire ») 😀

        Le niveau d’anglais est trop élevé ?

      • je vais te répondre de mémoire, car cela fait longtemps et que je n’avais lu que les premiers épisodes en Vo avant de passer à la VF (déjà à l’époque je trouvais le rythme hebdo difficile à suivre…), mais le niveau de langage ne me semblait pas particulièrement élevé, c’était accessible. Si tu as l’habitude de lire en VO, cela ne devrait pas te poser trop de difficultés.

  2. Est-ce que tu comparerais Checkmate à Gotham Central ? A 28E j’hésite un peu (pas que ce soit cher en soi, mais mes finances étant ce qu’elles sont…)

    • Cela fait partie des autres merveilles produites par Rucka chez DC en effet.
      Je dirais que le niveau de qualité est en effet équivalent, dans un autre genre, puisque Checkmate est bien plus porté sur l’espionnage (le bon).
      Concernant le prix, n’oublies pas le nombre d’épisodes en face : 28€ pour une quinzaine d’épisodes, tous de très bonne qualité, c’est une très belle offre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.