Guide de lecture Comics VO : semaine du 14 décembre 2016

DC COMICS

ACTION COMICS #969

action969Prix : $2.99

Scénario : Dan Jurgens

Dessin : Patrick Zircher

Sollicitation : « Men of Steel, » part three! Trapped on the Godslayer’s home world, Superman and Lex Luthor must unite if they want to make it back to Earth! But does Luthor deserve his freedom or should the Man of Steel make sure he stays locked away?

Avis : autant le dire, ce nouvel arc d’Action Comics m’intéresse légèrement moins que les précédents, en raison du vrai-faux dilemme moral de départ : à savoir, est-ce que Superman va vouloir mouiller le maillot (ou le juste au corps) pour sauver la couenne de son pire ennemi (quelle que que soit la dimension) Lex Luthor. Problème, pour moi ce dilemme est bidon dès le départ, parce qu’ici c’est un titre Superman et Superman sauve tout le monde, démon ou saint.

Par contre, le point positif est que cette intrigue a permis de ramener sur le devant de la scène une sous intrigue importante complètement oubliée ces derniers mois de manière surprenante : Lex Luthor est le nouveau boss d’Apokolips depuis la fin de Darkseid War…et il porte la preuve sur lui, puisque sa dernière armure en date vient de là bas !

Le point négatif cependant est le manque de charisme des opposants introduits dans cet arc, qui malgré leur puissance ont du mal à impressionner ou simplement retenir l’attention, sans doute en raison d’un caracter design assez commun et sans grand impact…

Verdict : Check it

DEATHSTROKE #8

ds_cv8_ds1Prix : $2.99

Scénario : Christopher Priest

Dessin : Carlo Pagulayan

Sollicitation : « The Professional, » part eight! It’s the Man of Steel vs. the world’s deadliest assassin in the no-holds-barred finale to the « The Professional »!

Avis : mine de rien, le puzzle conçu par Christopher Priest épisode après épisode commence à prendre joliment forme. L’un des aspects les plus fascinants est de voir combien un titre consacré à Deathstroke peut après 10 épisodes être aussi riche en contenu, avec un cast bien développé et une multitude de sous intrigues toutes évoluant en parallèle.

Avec cet épisode, la confrontation avec Superman annoncée dans l’épisode 9 prend véritablement place et à cette occasion j’espère que le scénariste ne tombera pas dans le piège habituel et facile du Superman-serpillère. A savoir faire intervenir Superman dans le récit pour que le scénariste puisse bien mettre en valeur son protagoniste en mettant en scène une correction de Superman dans les règles de l’art…

Nous avons eu un exemple flagrant récemment dans Aquaman et quand on en arrive au stade où même lui peut botter les fesses de Superman sur 20 pages, alors on commence à avoir un vrai problème de cohérence…J’aurai personnellement tendance à blâmer Frank Miller pour cette situation. Avec Dark Knight Returns, il a brisé un tabou, à savoir que Superman est le plus puissant des personnages…

Depuis la raclée que Batman lui a infligée, tous les scénaristes veulent avoir leur moment privilégié avec Superman pour le faire battre à mort sur quelques pages par…et bien à peu près n’importe qui ! Étant donné le remarquable travail de Priest sur le titre jusque là, je lui fais confiance pour ne pas tomber dans ce genre de facilités.

Verdict : BUY

SUICIDE SQUAD #8

ssquad_cv8_ds1Prix : $2.99

Scénario : Rob Williams

Dessin : Jim Lee

Sollicitation : « The Black Vault, » part eight! Harley Quinn goes sane! The prisoners and staff of Belle Reve Penitentiary have succumbed to the devastating effects of General Zod’s Black Vault, rendering them all insane. But it has the opposite effect on Harley, who must fight her way through a crazed Suicide Squad — with the help of the Enchantress — to stop Zod from waking and conquering the world. No pressure, right? And in a bonus backup story, learn how super-villains are conscripted into the Suicide Squad! The unlucky Killer Frost is about to find out when she arrives for her first day at Belle Reve. Her story continues from this month’s single issue of Suicide Squad directly into Justice League vs. Suicide Squad #1!

Avis : malgré un scénario qui tient la route est Jim Lee au dessin, ce nouveau titre Suicide Squad a réellement du mal à retenir l’attention du lecteur. Je ne peux même pas dire que c’est dû au fait que l’intrigue n’avance qu’à coup de 12/14 pages à chaque épisode, car Rob Williams a bien calibré le rythme de son histoire pour faire avancer l’ensemble assez vite, sans que cela paraisse vide ou trop vite expédié.

Mais ce qu’il a gagné en efficacité, il le perd en originalité ou réelle surprise. A part le vilain surpuissant impliqué dans ce premier arc, le titre ne se démarque guère, devant marcher dans les traces du film, avec une composition d’équipe imposée au scénariste dès le départ, qui fonctionne relativement peu en format comics. Tout cela est donc relativement balisé dans l’ensemble, et on ressort de chaque lecture avec le même sentiment : sympa mais sans plus.

Verdict : Check it

WONDER WOMAN #12

 wonderwoman12Prix : $2.99

Scénario : Greg Rucka

Dessin : Nicola Scott

Sollicitation : « Year One, » part five! The threat is named, and now Wonder Woman and her new allies must rise to meet the coming darkness.

Avis : retour à l’intrigue Year One et surtout retour de Nicola Scott au dessin…alors que je me rends compte que j’ai zappé l’épisode 10, portant sur le personnage de Minerva…et que je m’en cogne légèrement. De manière générale, je dois bien avouer qu’après avoir accordé plus d‘une chance à Greg Rucka sur ce titre, il faut bien admettre que sa prestation est une sacrée déception jusque là.

Les attentes étaient élevées, mais à part bazarder le boulot de Azzarello et Chiang et nous avoir pondu une Wonder Woman digne des bisounours, le tout plongé dans des intrigues décompressées de manière outrancièrement exagérées, il n’a au final pas fait grand chose en presque 12 épisodes.

Alors bien évidemment, je suis bien obligé de continuer à suivre, puisque c’est Rucka, mais attendez vous à ne plus voir le titre apparaître aussi régulièrement dans cette chronique car une grande partie, si ce n’est la totalité, de mon enthousiasme du départ s’est quelque peu fait la malle…. Si c’est pour dire du mal…autant s’abstenir d’évoquer la série.

Verdict : Check it

IMAGE COMICS

REBORN #3

reborn-3Prix : $3.99

Scénario : Mark Millar

Dessin : Greg Capullo

Sollicitation : MILLAR & CAPULLO’s epic sci-fi fantasy story continues. Bonnie is captured by Dark Lands gangsters during her quest to find her missing husband-gangsters who will deliver her to evil General Frost and his boss, Lord Golgotha. But just as all hope seems lost, Bonnie’s warrior powers start kicking in.

Avis : sollicitation relativement étrange puisque j’ai quelque peu le sentiment qu’elle spoile …l’essentiel de ce qui se passe dans ce numéro ! on avait laissé Bonny et son père au début de leur quête pour retrouver le mari de la désormais jeune femme, fuyant au passage son destin d’élue…

Je maintiens mon propos sur le premier épisode, efficace et bien mené, avec un Capullo en grand forme qui de toute évidence apprécie de changer d’univers après des années passées dans le contexte très urbain de Gotham…On voit qu’il en profite pour respirer créativement.

Du côté de Millar, sans être sa performance du millénaire, il livre une prestation suffisamment riche pour distraire le lecteur. A voir cependant s’il ne tombera pas au final dans son travers habituel, à savoir exposer des idées intéressantes…sans jamais vraiment les développer.

Verdict : Check it

MARVEL COMICS

DOCTOR STRANGE PUNISHER MAGIC BULLETS #1

doctor_strange_punisher_magic_bullets_1_cover1Prix : $4.99

Scénario : John Barber

Dessin : Andrea Broccardo & Jason Muhr

Sollicitation : The team-up to end all team-ups is here, as two of the most different Marvel characters worlds’ collide! What new mafia threat is so great that the Punisher needs Doctor Strange’s help? Find out as the Sorcerer Supreme teams with the One Man War on Crime!

Avis : ou l’association qui détonne mais qui avait retenue l’attention de tous lors d’Original Sin. Un duo qui sur le papier ne devrait pas fonctionner, et qui sous la plume de Jason Aaron s’est avéré l’une des meilleurs idées d’un event que j’ai appris à apprécier avec le temps (mais si, mais si)

Alors bien entendu, Marvel plombe la machin en le rendant hors de prix, avec 5$ pour ce premier épisode, et une partie graphique pas franchement glamour…, donc du coup l’audience qui aurait pu s’y intéresser va se réduire très vite à peau de chagrin. C’est bien dommage car j’aurais aimé voir quelle direction les auteurs allaient donné au machin.

Verdict : devenez riches.

HAWKEYE #1

MARVELCoverTemp copy.indtPrix : $3.99

Scénario : Kelly Thompson

Dessin : Leonardo Romero

Sollicitation : Remember Hawkeye? No not that Hawkeye, our favorite Hawkeye, the chick who puts the hawk in Hawkeye, the butt-kicking hero who had to save the other Hawkeye’s butt all the time. Yup, you know her, it’s the dazzling Kate Bishop making her solo comics debut ! Kate is heading west and returning to Los Angeles, with her bow and arrow and P.I. badge in tow. There are crimes to solve and she’s the best archer to handle ‘em! The City of Angels has a new guardian angel.

Avis : de manière absolument pas surprenante, c’est cette fois Kate Bishop qui récupère le titre Hawkeye, pendant que Clint Barton va faire joujou au justicier de gauche libérale avec un arc dans Occupy Avengers parce que…je ne sais pas trop, Marvel ? un peu d’aide sur ce coup ?

Bref, cela n’est pas tant surprenant, non pas en raison de la politique de Marvel de changer ses personnages phares, mais tout simplement parce que depuis son introduction dans le titre Hawkeye comme partenaire de Barton par Matt Fraction, Kate a écrasé Barton en termes de charisme pur.

Si j’avais eu la force d continuer à lire le boulot de Fraction sur le titre, ce qui ne fut pas le cas, cela aurait été uniquement pour elle. Mais c’était écrit par Fraction…Cette fois c’est Kelly Thompson qui reprend la machine en main…Nous verrons bien si elle pourra maintenir la tradition de bon accueil critique du titre.

Verdict : Check it

IVX #1

ivx1aPrix : $5.99

Scénario : Charles Soule & Jeff Lemire

Dessin :Leinil Francis Yu

Sollicitation : The X-Men and Inhumans have been on a collision course since the link was proven between the Inhumans’ precious Terrigen Mist and the sickness and death of many mutants. When Beast discovers that the mutants have only two weeks before the planet is uninhabitable for them, an Inhuman/mutant war is unavoidable. Co-written by Charles Soule and Jeff Lemire, IVX delivers sensational set pieces, gargantuan grudge matches, all drawn by the sensational Leinil Francis Yu! Whether you’re for the X-Men or the Inhumans, IVX promises to shatter the Marvel Universe as you know it!

Avis : non, vous ne rêvez pas. Alors que IvX s’annonce assez clairement comme le bousin de l’année, comme le clou final sur le cercueil de la franchise mutante, Marvel demande à ses lecteurs d’investir pas moins de 6$ dans le premier épisode…et combien on parie que les épisodes suivants seront à 5$ pièce ?

Il y a tellement de bons trucs qui sortent partout en ce moment, y compris chez Marvel ne soyons pas aveugles, que je ne comprends pas comment on peut demander autant d’argent pour un truc qui est de toute évidence, un boulot de commande pour les auteurs et qui ne disposent d’aucun élan créatif…

Donc, en ce qui me concerne, vous connaissez mon avis, je vais sauter le machin et je vous invite à faire de même. Je sais qu’il y a resurrexion derrière mais je suis tellement lassé par ses tentatives de relance à répétition que je me demande si je ne vais tout simplement pas attendre un an ou deux avant de m’y remettre…

Verdict : PASS !!!

A propos Sam 2066 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Je ne sais pas trop ou te demander ton avis mais la fin de chew ? Tu en as pensé quoi ?
    Merci
    Super boulot comme toujours !

    • Pas de problème pour poser la question ici.
      Très sincèrement ? cela fait maintenant que j’ai lu l’épisode en question et …je ne sais toujours pas trop quoi en penser.
      De manière évidente, on va continuer à en parler pendant un moment car c’est assez peu conventionnel…et il était difficile de le voir venir.
      Je crois qu’il va falloir du temps pour la digérer car les auteurs vont vraiment loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.