Guide de lecture Comics VF : semaine du 26 juin 2017

Edito : et là, je vous entends tous pleurer au loin : mais Sam, on ne peut pas suivre !!! c’est la dernière semaine du mois, c’est censé être repos pour le portefeuille, comment veux tu que l’on fasse ? et je vous répondrai …que je suis dans la même situation ! alors je me joins à vos pleurnicheries !!! mais voilà, il s’agit là techniquement  des premières sorties Panini …du mois de juillet !

Et oui, pour pouvoir partir en vacances plus tôt, à savoir dès le 7 juillet  il y a plus personne, l’éditeur a avancé ses sorties libraires du mois prochain à cette semaine…Donc pleurez, suppliez, menacez, marchandez, niez, ce sont pourtant là les sorties de cette semaine, acceptez le…

PANINI COMICS

100% MARVEL : SPIDER-GWEN 4

SPIDER-GWEN 4Date de sortie :  28 JUIN 2017

Prix : 14,00 EUR,112 pages

Scénario :Jason Latour

Dessin : Robbi Rodriguez

Episodes :US Spider-Gwen (2015 [II]) 9-13, inédits

Sollicitation : La vie de Gwen Stacy est bouleversée suite aux événements de Spider-Women, et c’est évidemment ce moment-là, que le capitaine Frank Castle choisit pour entrer en action. Est-ce que la jeune héroïne peut espérer vaincre l’officier sans devenir une super-vilaine ?

Avis : pas d’avis, je signale juste ma sortie…Ou comment se rendre compte que j’ai complètement lâché la rampe sur cette série…c’est déjà le tome 4 ?

Verdict : pour ceux qui suivent

100% MARVEL : DEADPOOL – LES GUERRES TRÈS TRÈS SECRÈTES

DEADPOOL – LES GUERRES TRÈS TRÈS SECRÈTESDate de sortie :  28 JUIN 2017

Prix :14,00 EUR, 112 pages

Scénario : Cullen Bunn

Dessin :Matteo Lolli

Episodes :US Deadpool’s Secret Secret Wars (2015) 1-4, publiés précédemment dans les revues SECRET WARS : DEADPOOL 1-5

Sollicitation :Deadpool a participé aux premières Guerres Secrètes, mais son rôle avait été caché au grand public. Voilà enfin la vérité sur la présence de Wade Wilson lors du premier crossover Marvel, bien avant que Deadpool ne soit créé !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie…Avec ce tome, en tout cas Panni lance ici la réédition des mini séries liées à Secret Wars. De manière étonnante, c’est tombé sur Deadpool…

Verdict :  pour ceux qui veulent savoir ce que faisait Deadpool lors de la première Secret War…

MARVEL EVENTS : SECRET WAR

SECRET WARDate de sortie :  28 JUIN 2017

Prix :25,00 EUR, 256 pages

Scénario :Brian M. Bendis

Dessin :Gabriele Dell’Otto

Episodes :US Secret War (2004) 1-5 et Secret War : From The files of Nick Fury 1, publiés précédemment dans l’ album MARVEL SELECT : SECRET WAR

Sollicitation : Quand Nick Fury découvre qu’il existe un lien inquiétant entre de nombreux criminels, il réunit certains des plus emblématiques héros Marvel, dont Wolverine, Spider-Man, Luke Cage et Captain America. Leur mission secrète, que le gouvernement américain n’aurait sans doute jamais autorisée, va avoir des conséquences dramatiques.

Avis : alors que Panini s’apprête à ressortir le Secret Wars de Hickman dans quelques semaines en librairie, l’éditeur fait quand même de la place en cette fin de mois juin pour l’autre Secret War moderne, publiée il y a plus de 10 ans maintenant par Brian Michael Bendis. Et oui, déjà. Et oui, on commence à se faire vieux ma bonne dame…

La mini série dessinée/peinte par un Gabriele dell ‘Otto au sommet de sa forme, peut être vue rétrospectivement comme l’une des pierres fondatrice du run de Bendis sur les Avengers, puisque c’est à cette occasion qu’il va réunir pour la première fois dans le cadre d’une mission secrète les personnages qui en formeront la base et le coeur.

Ainsi des personnages comme Luke Cage reviennent sur le devant de la scène, avec en outre une présence assez marquée de grosses figures comme Spider-Man et Wolverine, ou encore DD, mais aussi Captain America. C’est aussi en raison des évènements décrits ici que Nick Fury va prendre la tangente pendant quelques années assurant ainsi l’ascension de Maria Hill personnage incontournable du SHIELD depuis lors.

Bref, si on a jamais réentendu parler du vilain introduit dans cette mini, de fait, celle-ci a tout de même contribué à (re)modeler le Marvelverse pour la décennie qui a suivi ! Comme quoi, dans le temps, Bendis savait écrire des trucs avec de vraies répercussions…Bien que soyons honnêtes, dans l’ensemble cette mini doive avant tout être lue pour le travail de Dell Otto.

Verdict : à lire

MARVEL DELUXE : X-MEN – LA CHUTE DE L’EMPIRE SH’IAR

X-MEN – LA CHUTE DE L'EMPIRE SH'IARDate de sortie :  28 JUIN 2017

Prix : 30,00 EUR, 296 pages

Scénario :Ed Brubaker,

Dessin : Billy Tan, Clayton Henry

Episodes :US Uncanny X-Men (1963) 475-486, publiés précédemment dans les revues X-MEN (V1) 124-133

Sollicitation :Vulcain, le troisième frère Summers, cherche à se venger et sa fureur se dirige contre l’Empire Shi’ar. Un petit groupe de X-Men mené par Havok et Polaris part à sa poursuite. Les batailles à venir vont faire trembler les planètes de toute la galaxie.

Avis : après Supernovas de Mike Carey il y a quelques mois, Panini s’attaque à l’autre versant de la reprise des titres X-Men intervenue il y a 10 ans de cela. Oui déjà 10 ans, on se fait vieux (bis), c’est terrible…Et si le Supernovas de Carey reste pour moi après tout ce temps l’une des meilleures choses arrivées aux mutants en cette période, déjà, de vaches maigres en termes de créativité, je reste beaucoup plus mitigé sur ce gigantesque arc, qui aurait voulu être une grande saga et qui s’est contenté de trottiner sur 12 épisodes…

Il faut bien resituer le run de Brubaker dans le contexte de l’époque qui …était remarquablement similaire au contexte actuel ! à savoir qu’à ce moment, après un decimation piteux où les auteurs de la franchise mutante tentaient de jongler vaille que vaille avec les retombées de House of M au mieux mais sans trop d’idées, Marvel voulait avant tout relancer la franchise en la faisant revenir vers quelque chose de classique et quoi de plus classique qu’une saga dans l’espace pour les X-Men ! Vous voyez où je veux en venir ? oui c’est globalement l’approche actuelle de ressurrexion aux USA…comme quoi, plus ça change plus cela reste la même chose…

Concernant Brubaker en particulier, si ces épisodes marquent son arrivée officielle sur la franchise, ce ne sont pas ses vrais débuts, qui étaient en réalité intervenus avec la mini série Deadly Genesis, sorte de préambule à cette longue saga, puisqu’elle introduisait notamment Vulcan et faisait passer Xavier de saint des mutants à un gros méchant pas beau avec plein de secrets très vilains…ohhh, oui Xavier a été vilain et a alors été envoyé au coin par tous les X-Men, bien sûr vertueux.

Ce que l’on peut et doit avant tout reprocher à cet arc en 12 parties est le rythme tout simplement horrible de l’ensemble. Découpé en mini arcs, Brubaker prend un temps infini pour réellement faire décoller son intrigue. On verra ainsi les X-Men passer l’ensemble du premier arc à quitter la Terre, puis le second à errer dans l’espace Shi’ar, avant enfin vers l’épisode 7 ou 8 arriver à destination et alors petit à petit, il se passe des choses…

Oui, je sais, je sais, cela lui permet de développer ses personnages, mais en attendant, le lecteur s’ennuie comme un rat mort en demandant toutes les 5 min en tapant du pied sur le siège conducteur en face : “c’est quand qu’on arrive ???”. Une scène qui va rappeler beaucoup de choses à beaucoup de gens cet été sur les routes… On retiendra tout de même que les retombées seront plus ou moins importantes. Côté mutant, cela s’inscrit du côté moins, par contre l’arrivée de Vulcan a permis d’irriguer la partie cosmique de l’univers Marvel pendant quelques années.

De manière générale, malheureusement, le run de Brubaker sur les X-Men fut assez pauvre, surtout quand on le compare à sa prestation sur Captain America bien plus marquante et riche en apports. Là, on a vraiment le sentiment qu’il s’est contenté de s’amuser pendant 5 min avec les jouets d’un autre, mais que cela ne le passionnait guère.

Verdict : à tester

MARVEL DELUXE : DEADPOOL & SPIDER-MAN

DEADPOOL & SPIDER-MANDate de sortie :  28 JUIN 2017

Prix :18,00 EUR, 176 pages

Scénario :Kevin Schinick, John Layman, Christopher Hastings

Dessin :Aaron Kuder, Jacopo Camagni

Episodes : US Deadpool (2014) annual 2, Avenging Spider-Man (2012) 12-13, Amazing Spider-Man (1963) Annual 38, Deadpool (2011) 1, Incredible Hulk (2011) Annual 1, publiés précédemment dans les revues MARVEL UNIVERSE (V2) 5, DEADPOOL (V4) 12 et DEADPOOL HORS SERIE 1

Sollicitation :Spider-Man et Deadpool font équipe pour le plus grand plaisir de Wade Wilson (mais pas de Peter Parker) ! Dans ces trois aventures, les héros retrouvent le Caméléon, l’incroyable Hulk ou encore le ringard Hypno-Disco.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. A noter que la série régulière Spider-Man/Deadpool lancée l’année dernière devrait être rééditée en librairie vers la rentrée en VF.

Verdict : pour ceux qui aiment le duo.

MARVEL DELUXE : NOVA 2

NOVA 2Date de sortie :  28 JUIN 2017

Prix :20,00 EUR,248 pages,

Scénario :Dan Abnett, Andy Lanning,

Dessin : Wellinton Alves, Geraldo Borges, Andrea DiVito

Épisodes :US Nova (2007) 13-22, publiés précédemment dans les revues MARVEL UNIVERSE (V1) 14-17)

Sollicitation :Richard Rider est le dernier membre du Nova Corps, il a une galaxie entière à défendre et il ne sait pas forcément qui sont ses alliés. C’est donc seul qu’il doit sauver la population d’une planète menacée par Galactus et son héraut, le Silver Surfer, ou répondre à la surprenante demande d’aide du Super-Skrull.

Avis : suite de la réédition du run de Dan Abnett et Andy Lanning sur Nova, avec un tome largement dominé par des ties ins à Secret Invasion, qui voit Richard Rider revenir sur Terre pour lutter contre la nouvelle invasion Skrull, ce qui va notamment l’amener à reprendre contact avec certains membres de sa famille.

Si les épisodes liés à Galactus sont très sympa dans l’ensemble, ce sont surtout ces épisodes liés à Secret Invasion qui vont être riche en conséquences pour le personnage, avec notamment une petite surprise à l’issue de l’arc qui va mener vers la fin de la série et complètement changer le statut de Richard Rider pour quelques mois.

Il est vraiment intéressant de voir que, si peu de séries ont réussi à tirer quelque chose de valable de Secret Invasion, les ties ins étaient généralement assez anecdotiques, DNA ont eux réussi à en faire une partie importante de leur run qui a influencé toute leur seconde année sur la série.

Si personnellement je préfère la première année de la série, avec notamment un Nova seul survivant du corps parcourant la galaxie dans des aventures au rythme démentiel, cette seconde année a également de sacrés arguments en sa faveur !

Verdict : à lire

MARVEL DARK : VENOM 3

venom2011013_dc11_lr_0001Date de sortie :  28 JUIN 2017

Prix :15,00 EUR, 144 pages,

Scénario :Rick Remender,Jeff Parker, Rob Williams

Dessin :Tony Moore, Lee Garbett, Julian Tedesco, Sana Takeda

Episodes :US Venom (2011) 13-14 et 13.1-13.4, publiés précédemment dans la revue MARVEL TOP¨(V2) 8

Sollicitation :Flash Thompson est parti à Las Vegas pour remplir la mission qui lui a été confiée. Mais l’enfer va littéralement dévorer la ville et Venom va avoir besoin de l’aide de Hulk, Ghost Rider et X-23 pour sauver la cité du jeu.

Avis : suite de la réédition du run de Rick Remender sur Venom, avec ici un arc qui invite plusieurs autres personnages de l’univers Marvel et quelques autres séries de l’époque comme le Hulk de Jeff Parker ou encore le Ghost Rider de Rob Williams…

Verdict :  pour ceux qui suivent.

MARVEL SELECT : MARVEL ZOMBIES 3

MARVEL ZOMBIES 3Date de sortie :  28 JUIN 2017

Prix :17,50 EUR, 256 pages

Scénario :Fred Van Lente,

Dessin : Jonathan Maberry, Kano, Nick Dragotta, Wellinton Alves

Episodes :US Marvel Zombies Return 1-5 et Marvel Zombies 5 1-5, publiés précédemment dans l’album MARVEL DELUXE : MARVEL ZOMBIES 3

Sollicitation :Nos héros zombifiés se retrouvent dans un monde leur offrant un buffet de chair fraîche à volonté. Mais tous les Marvel Zombies ne veulent pas poursuivre leurs parcours dévastateur. En effet, si Wolverine, Hulk, Iron Man et les Avengers survivants sont prêts à tout pour se rassasier, Spider-Man a décidé de ne plus manger d’humains !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de la saga zombies de Marvel.

NOUVEAU MARVEL ICONS : DAREDEVIL PAR MARK WAID 1

DAREDEVIL PAR MARK WAID 1Date de sortie :  28 JUIN 2017

Prix :36,00 EUR,520 pages,

Scénario : Mark Waid,

Dessin :Marcos Martin, Paolo Rivera, Chris Samnee

Episodes :US Daredevil (2011) 1-21, 10.1 et Amazing Spider-Man (1963) 677, publiés précédemment dans les revues MARVEL KNIGHTS (V2) 1-12

Sollicitation : Daredevil est de retour à New-York. Matt Murdock est de nouveau avocat et il est accompagné par Foggy. Tout va bien pour lui ! Klaw, la Tâche et tous les malfrats de New-York ont cependant bien l’intention de lui faire perdre son optimisme !

Avis : initiative intéressante de la part de Panini, qui entame cette semaine la réédition du run de Mark Waid sur Daredevil. Un run désormais assez largement acclamé bien que personnellement je reste assez réservé avec l’approche adoptée par le scénariste autant sur le titre en général que le personnage en particulier.

En premier lieu, on peut voir cette réédition comme une sorte de correction de la politique précédente de l’éditeur qui avait sorti ces épisodes en kiosque d’abord, dans le cadre du défunt multiple “Marvel Knights”. Un choix à l’époque d’autant plus étrange que DD bénéficiait d’une place à part en librairie puisqu’il y était publié directement de manière continue depuis plus d’une dizaines d’années.

Sur le fond, Mark Waid change la tonalité entière de la série. Marqué à ce moment par une approche simple du “il faut faire souffrir Matt Murdock” poussée un peu plus loin dans chaque run depuis Bendis, il s’agissait pour chaque auteur de faire en sorte d’amener le personnage chaque un peu plus au bord du gouffre…jusqu’à ce qu’il y tombe lors de Shadowland.

Waid décide donc de s’en éloigner pour redonner un peu de marge à son personnage. Une idée que l’on peut comprendre étant donné la position du personnage de Matt Murdock à cette époque. On voyait en effet mal comment pousser le bouchon plus loin, à moins véritablement de le rendre complètement et irrémédiablement dingue…

Si les premiers épisodes donnent une impression de légèreté générale, réconciliant le titre avec l’ambiance bon enfant des premières années de la série, très loin des apports de Frank Miller au début des années 80, ce n’est en réalité qu’une apparence cependant. Car au fur et à mesure, Waid va amener une sorte de synthèse entre ces deux mondes. Si les premiers épisodes, notamment ceux dessinés par Marcos Martin s’inscrivent dans la résurrection de l’ambiance des années 60, à partir de l’arrivée de Chris Samnee, on voit que les choses évoluent.

On voit ainsi le personnage affronter plusieurs crises plus sombres, le retour de vieux ennemis et quelques nouveaux, tout en devant encore gérer les retombées de la révélation de son identité secrète par la presse. Encore aujourd’hui, je reste cependant assez largement mitigé sur le résultat, et je préfère la partie se déroulant à San Francisco qui capitalise sur un peu tout ce qu’a bâti Waid ici.

En tout cas, voici une bonne occasion de redécouvrir ce run.

Verdict :  à tester

MARVEL ANTHOLOGIE : JE SUIS SPIDER-MAN (NOUVELLE EDITION)

JE SUIS SPIDER-MANDate de sortie :  28 JUIN 2017

Prix :22,00 EUR, 320 pages,

Scénario :

Dessin :

Episodes :

Sollicitation :Découvrez les récits les plus importants de la carrière de Spider-Man ! Cet album exceptionnel retrace les origines du héros, la disparition de sa bien-aimée Gwen Stacy, ses combats historiques face à Venom et au Bouffon vert, sa rencontre avec le président Obama et beaucoup d’autres aventures. Cette nouvelle édition est augmentée avec plus de 30 nouvelles pages de contenu et un effet métallisé sur la couverture.

Avis : nouvelle réédition de l’anthologie dédiée au personnage de Spider-Man. Avec le retour régulier de l’araignée au cinéma, Panini n’a pas à se faire trop suer à chaque fois et nous ressort une nouvelle édition de l’anthologie sortie il y a 3 ans de cela. Comme d’habitude, on a droit à des explications + épisodes extraits des périodes les plus importantes de la vie du tisseur. A réserver dans l’ensemble aux nouveaux lecteurs qui voudraient découvrir le personnage mais ne sauraient pas par où commencer étant donné l’importance du matériel disponible. Comme les autres anthologies c’est un très point d’entrée avec pas mal d’éditorial pour guider tout nouveau lecteur.

Verdict :  laissez vous contaminer par le virus Spidey !

BEST OF FUSION COMICS : PROVIDENCE 3

PROVIDENCE 3Date de sortie :  28 JUIN 2017

Prix : 18,00 EUR, 184 pages

Scénario :Alan Moore

Dessin :Jacen Burrows

Episodes : US Providence 9-12, inédits

Sollicitation :Le voyage de Robert Blake dans l’Amérique profonde du début du XXe siècle arrive à son terme. Son projet d’écrire un livre s’est transformé en plongée dans l’horreur et la folie le guette.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie pour la simple et bonne raison que j’évite Moore ces derniers temps (en fait depuis un bon moment maintenant que j’y songe) et que je ne suis pas du tout un fin connaisseur de l’oeuvre de Lovecraft, ce qui apparemment aide pas mal pour entrer dans ce récit.

Verdict :  pour les adeptes

 

A propos Sam 2132 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. C’est bizarre, aucune mention de Secret Wars sur la couverture ou la sollicitation (même si je sais que l’histoire n’a pas de lien avec l’intrigue de l’event). Je pensais que Panini allait faire une gamme spéciale SW…

    L’album Deadpool et Spider-Man m’intéresse bien, j’aime beaucoup le duo (et il y a les épisodes que j’avais passé, d’un hors-série), en revanche, je connais pas la qualité des histoires
    … Il y avait pas un album du même genre sorti en VO, mais avec plus de contenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.