Guide de lecture Comics VF : semaine du 06 juin 2017

AKILEOS EDITIONS

GIANT DAYS

CouvGiantDays-1Date de sortie : 08 juin 2017

Prix : 10€/112 pages

Scénario : John Allison

Dessin : Lissa Treiman

Sollicitation : En colocation à la fac depuis maintenant 3 semaines, Susan, Esther et Daisy sont très rapidement devenues d’excellentes copines. Mais face aux dragueurs lourdingues, à de drôles de moisissures dans leur chambre, à la grippe, au retour des réac’ et aux aléas de la fac, elles pourront se considérer chanceuses, si elles tiennent jusqu’au printemps…

Avis : pas d’avis, car je ne connais pas du tout, donc je signale juste la sortie.

Verdict : à tester

WEIRD DETECTIVE – SOUS DE SOMBRES ETOILES TOME 1

CouvWeirdDetective-1Date de sortie : 08 juin 2017

Prix : 16€/152 pages

Scénario : Fred Van Lante

Dessin : Guiu Vilanova

Sollicitation : Une vague de crimes trop singuliers et étranges pour un inspecteur moyen frappe depuis peu les rues de New York. Tapis parmi les ombres d’innommables monstruosités venues de par delà les temps et l’espace cherchent à introduire l’inimaginable mal des Grands Anciens. La seule personne capable de lutter contre ces terreurs indicibles n’est pas un homme, car il faut un monstre pour attraper d’autres monstres. Et l’inspecteur Sebastian Greene est justement l’un des leurs. Prenez un peu de L’Appel de Cthulhu, ajoutez un zeste de NYPD Blue, et vous aurez une petite idée du contenu de Weird Detective, un polar fantastique que vous n’êtes pas prêts de lâcher.

Avis : pas vraiment d’avis, car je ne connais pas du tout. Mais le pitch est réellement attractif, et sort un chouia des sentiers battus, même si la sollicitation fait un peu beaucoup penser à du Hellblazer…

Verdict : à tester

DELCOURT COMICS

WALKING DEAD – PRESTIGE TOME 3

walkingDeadPrestigeIIIDate de sortie : 07 juin 2017

Prix : 24.95€/304 pages

Scénario : Robert Kirkman

Dessin : Charlie Adlard

Sollicitation : Retrouvez LA série phénomène dans une nouvelle collection prestigieuse, cartonnée et grand format regroupant l’équivalent de deux albums, et complétée par une galerie d’illustrations de couvertures en couleurs.

La série de référence en matière de survivalisme horrifique se poursuit ici ! Rick et sa troupe vivent depuis près d’un an à l’abri des hordes de zombies derrière les grilles d’un pénitencier abandonné. Alors qu’ils patrouillent aux alentours, Rick, Michonne et Glenn découvrent de nombreux signes de la présence d’une autre communauté humaine à proximité…

Avis : suite de la réédition de la série Walking Dead par Delcourt, dans une sorte de version intégrale. Une version disposant d’un meilleur papier et d’un format légèrement différent. Sur le fond, il me semble que ce volume va aborder l’une des meilleures périodes de la série avec l’arrivée du gouverneur qui va bien entendu bouleverser entièrement le statut quo, et engendrer pas mal de morts mémorables, y compris parmi les personnages les plus importants depuis le début de la série.

Verdict : à posséder.

GLENAT COMICS

HARROW COUNTY TOME 3

HARROW COUNTYDate de sortie : 07 juin 2017

Prix : 14.95€/128 pages

Scénario : Cullen Bunn

Dessin : Tyler Crook

Sollicitation : On vous a dit que l’horreur pouvait être belle ?

Le garçon décharné tente de comprendre les mystères de son passé, et Emmy enquête sur une ancienne demeure en décomposition. Pendant ce temps, un serpent malveillant sème la folie et la malice dans l’esprit des résidents de Holler. Seule Bernice parvient à lui résister grâce à l’aide du ténébreux Lovely Belfont. Mais ce soutien ne va-t-il pas la confronter à un danger plus terrible encore ?Le suspense et les mystères ne faiblissent pas dans la suite de ce récit très « southern gothic » à la fois terrible et beau. Un classique en puissance adoubé par les grands Mike Mignola et Mark Millar !

Avis : suite de la très bonne série Harrow County chez Glénat Comics cette semaine. Et il semble bien qu’une nouvelle menace soit en train d’émerger. Après avoir accepté, ou du moins appris, sa vraie nature dans le tome 1 et fait face à sa soeur jumelle bien moins attentionnée qu’elle dans le tome 2, un nouveau mystère à affronter surgit pour la jeune Bernice…

Une série d’ambiance particulièrement réussie qui joue avec le lieu, le sud profond, et l’époque, les années 20 pour conférer une originalité propre au récit. On retrouve ici un Cullen Bunn inspiré, du même niveau que sur Sixth Gun, qui sait renouveler continuellement son récit, sans s’enfermer dans des impasses, ce qui lui permet de faire avancer l’intrigue assez vite dans chaque tome.

Verdict : à lire

NAILBITER TOME 3

NAILBITERDate de sortie : 07 juin 2017

Prix : 15.95€/128 pages

Scénario : Joshua Williamson

Dessin : Mike Henderson

Sollicitation : Le diable passe à table !

Buckaroo, Oregon. Alors qu’il enquête sur la disparition de son meilleur ami, l’agent Nicolas Finch de la NSA fait équipe avec le diable en personne : Edward Nailbiter, tueur psychopathe réputé pour dévorer les ongles de ses victimes. Ensemble, ils découvrent que cette affaire a sans doute un lien avec le fait que cette petite bourgade paumée des États-Unis a vu naître 16 des pires serial killer de l’Histoire. La clé de cette morbide énigme se cache-t-elle dans l’esprit malade de Nailbiter ?

Nailbiter se confesse dans ce nouvel arc ! Alors que le voile se lève sur les mystères qui entourent Buckaroo, l’horreur se fait de plus en plus pesante… Aurez-vous le courage de venir à bout de ce thriller haletant, mêlant le mystère de à l’horreur de ?

Avis : après Harrow county, l’autre grosse série de chez Glénat Comics poursuit sa route cette semaine avec la sortie du tome 3 de Nailbiter, qui marque aussi l’arrivée à la moitié du récit, puisque le titre vient d’atteindre sa conclusion aux USA aux alentours du numéro 31. Donc en gros, plus que 3 tomes à se mettre sous la den en VF après celui-ci.

C’est un bon choix d’avoir opté pour une série d’une longueur mesurée, notamment au regard du pitch. Même si le mystère qui entoure la commune de Buckaroo est bien épais et a réservé dans les deux premiers tomes sont lot de twists bien sanglants, ce n’est tout de même pas le genre d’histoire que l’on peut prolonger de manière indéfinie.

Verdict : à lire

PANINI COMICS

DERNIER TOME 100% MARVEL : HOWARD LE CANARD 3

HOWARD LE CANARD 3Date de sortie : 07 juin 2017

Prix :13,00 EUR, 112 pages

Scénario :Chip Zdarsky,

Dessin :Joe Quinones, Kevin Maguire

Episodes : US Howard the Duck (2016) 7-11, inédits

Sollicitation :Howard et Tara vont en Terre Sauvage accompagnés par Spider-Man, Steve Rogers Miss Hulk et Daredevil. Puis, ils sont engagés par Lea Thompson, l’actrice qui a joué dans Howard the Duck !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui ont aimé les deux premiers tomes.

100% MARVEL : LA PANTHERE NOIRE 2

LA PANTHERE NOIRE 2Date de sortie : 07 juin 2017

Prix :13,00 EUR,96 pages,

Scénario :Ta-Nehisi Coates,

Dessin :Chris Sprouse

Épisodes : US Black Panther (2016) 5-8, inédits

Sollicitation :Le royaume du Wakanda est en péril. Zenzi attise la révolte et une cabale se met en place. T’Challa réunit alors autour de lui ses alliés les plus fiables dont sa police secrète et des Avengers.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Malgré les bonnes critiques, j’avais évité le tome 1 au regard du rapport nombre de pages/prix, je vois que les choses empirent sur ce tome 2, avec moins de 100 pages pour 13€…C’est vraiment une gamme chez Panini qui est problématique pour moi.

Verdict : pour ceux qui ont les moyens et qui ont apprécié le premier volume

100% MARVEL : ALL-NEW MOON KNIGHT 2

ALL-NEW MOON KNIGHT 2Date de sortie : 07 juin 2017

Prix :14,95 EUR,112 pages

Scénario :Jeff Lemire

Dessin :Greg Smallwood, Francesco Francavilla, James Stokoe, Wilfrido Torres

Episodes : US Moon Knight (2016) 6-9 et Moon Knight (1980) 2, 4 inédits

Sollicitation :Moon Knight, Steven Grant, Jake Lockley… toutes les personnalités de Marc Spector semblent prendre leur indépendance et le héros perd le contrôle. Réussira-t-il à sauver ses proches et à unifier son esprit ?

Avis : suite de la série Moon Knight version Jeff Lemire. Une suite très attendue, étant donné la qualité du tome 1 qui nous avait présenté le voyage on ne peut plus déroutant de Mark Spector prisonnier d’un asile de fous. Avait il réellement succombé à la folie qui le ronge depuis des années ou n’était-ce qu’une nouvelle attaque contre sa personnalité de super-héros?

Je ne suis pas franchement certain que l’on ait réellement une réponse à la fin du tome 1, car toute l’approche de Lemire au niveau du scénario est simplement de questionner la réalité de tout ce que voit et perçoit son héros. A ce titre, la conclusion du tome 1 remettait complètement en cause tout ce que l’on pensait savoir quelques pages plus tôt au moment où l’on terminait l’arc…

Une belle petite réussite donc, magnifiquement illustrée par Greg Smallwood qui a parfaitement su retranscrire les différentes réalités de son personnage. On espère donc que la suite sera à la hauteur.

Verdict :  à posséder

MARVEL NOW : MIGHTY THOR 2 (sur 2)

MIGHTY THOR 2Date de sortie : 07 juin 2017

Prix : 13,00 EUR,104 pages

Scénario :Jason Aaron

Dessin :Russell Dauterman

Episodes : US Thor 6-8 et Annual 1, publiés précédemment dans les revues AVENGERS NOW 4-7

Sollicitation : Qui est la nouvelle Thor ? Odinson a une liste de suspectes et il est bien déterminé à découvrir la vérité. Pendant ce temps Malekith poursuit la mise en place de son plan machiavélique.

Avis : suite et fin de ce petit relaunch de la série Thor qui a servi d’intermède juste avant l’arrivée de Secret Wars. Une suite qui va surtout s’atteler à révéler aux lecteurs l’identité de la nouvelle Thor, alors que dans le même temps Odin lance à ses trousses le destructeur et que Malekith peaufine sa grande alliance en vue de lancer la guerre des 9 mondes.

Un tome donc qui reste important, même s’il faudra vraiment attendre le relaunch post Secret Wars, qui devrait être réédité en librairie d’ici la fin de l’année en VF, pour que tout ce que Aaron a mis en place commence à réellement payer. En tout cas en quelques mois, on a vu Panini vraiment s’atteler sur ces rééditions.

Ainsi, après des mois d’attente, nous aurons en l’espace de 6 mois 3 tomes sur Thor, puisque la mini série Secret Wars : Thors toujours signée Jason Aaron, et qui aura de l’importance pour l’après Secret Wars, sera rééditée cet été. Encore une pièce importante dans la gigantesque saga déployée par le scénariste !

Verdict :  à posséder

MARVEL NOW : SUPERIOR SPIDER-MAN – PRÉLUDE

SUPERIOR SPIDER-MAN - PRÉLUDEDate de sortie : 07 juin 2017

Prix :14,95 EUR,136 pages

Scénario :Dan Slott

Dessin :Humberto Ramos

Épisodes : US Amazing Spider-Man (1963) 698-700, publiés précédemment dans la revue SPIDER-MAN (V3) 12

Sollicitation :Peter Parker se réveille dans le corps mourant de son vieil ennemi, le Docteur Octopus. Il ne lui reste plus que quelques heures à vivre pour changer la donne et reprendre le contrôle de son corps.

Avis : réédition attendue de longue date de ce qui sert effectivement de prélude à Superior Spider-Man. Si le titre Superior Spider-Man édité sous son propre titre en librairie, narre les aventures de Otto Octavius possédant le corps de Peter Parker et vivant sa vie. Ce prélude, nous montre exactement comment on en est arrivé à cette situation. Et …c’est assez brutal, il faut bien le dire.

Nous avons là 3 épisodes particulièrement rudes à lire pour tout vieux fan de Spidey de longue date, puisque dès le premier épisode, les jeux sont pratiquement faits. On retrouve ainsi Peter qui se réveille un jour dans la carcasse mourante de Otto Octavius, tellement mal en point qu’il ne peut prévenir personne de son état.

Face à lui un Doc Ock victorieux qui semble bien avoir anticipé toutes les manoeuvres que le super-héros déchu peut imaginer dans sa situation. Un début et une fin donc qui ressemble très vite à une course contre la montre tendue du slip brésilien. Dans l’ensemble, nous avons donc un récit diablement efficace, même si je dois le dire même des années après, j’ai du mal à aller les relire…

Verdict :  à posséder

DERNIER TOME MARVEL NOW : DEADPOOL 8

DEADPOOL 8Date de sortie : 07 juin 2017

Prix :18,00 EUR,184 pages,

Scénario : Gerry Duggan, Brian Posehn

Dessin :Salva Espin, Mike Hawthorne

Episodes : US Deadpool (2013) 42-45, publiés précédemment dans les revues DEADPOOL (V4) 15, DEADPOOL HORS SERIE 2

Sollicitation :Deadpool part en mission au Moyen-Orient pour se changer les idées et tenter de retrouver un second souffle. Malheureusement, les troupes d’Ultimatum en profitent pour attaquer ses proches restés aux États-Unis.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict :  pour les fans de Deadpool

DERNIER TOME MARVEL NOW : NOVA 6

NOVA 6Date de sortie : 07 juin 2017

Prix :14,95EUR, 128 pages

Scénario :Gerry Duggan,

Dessin :David Baldeon

Episodes : US Nova (2013) 28-31 et Annual 1, publiés précédemment dans les revues LES GARDIENS DE LA GALAXIE11-12 et HS 1

Sollicitation : Deux missions pour le jeune Nova. Tout d’abord, il s’associe à Hulk pour réparer son casque. Puis, aidé par ses amis, il part à la recherche de son père à l’autre bout du cosmos.

Avis : pas d’avis, sur ce tome qui marque la fin du run de Gerry Duggan sur le titre. Après cela, le titre a connu deux relaunchs après Secret Wars, qui n’ont pas vraiment rencontré le succès. Je regrette l’échec du dernier en VO car il tentait une synthèse des différentes époques de la série qui était très réussi. Je suppose que nous verrons cela en VF en kiosque dans quelques mois.

Verdict : pour ceux qui ont suivi jusque là.

MARVEL EVENTS : SPIDER-MAN & LES AVENGERS – ÉVASION

SPIDER-MAN & LES AVENGERS - ÉVASIONDate de sortie : 07 juin 2017

Prix :25,00 EUR,256 pages

Scénario :Brian M. Bendis

Dessin : David Finch, Steve McNiven

Episodes : US New Avengers (2003) 1-10, publiés précédemment dans les albums MARVEL DELUXE : NEW AVENGERS 1-2

Sollicitation : Il n’y a plus d’Avengers et les super-vilains sont en train de s’échapper de leur prison. Spider-Man, Iron Man et des héros venus d’horizons très différents viennent alors à la rescousse et forment les New Avengers. Leur mission suivante va les emmener jusqu’en Terre Sauvage.

Avis : pour je ne sais trop quelle raison, Panini réédite cette semaine les débuts de Brian Michael Bendis sur le titre New Avengers. Je l’ai déjà dit, mais je vais le répéter, si ces dernières années les travaux du scénariste ont été une suite ininterrompue de déceptions, dont la fin de son run sur le titre fait malheureusement partie, on ne pourra jamais lui enlever la qualité de ses débuts.

De fait, la plus grande réussite de l’auteur a été sans conteste d’avoir su moderniser un titre qu’il va transformer en franchise en quelques années. Son approche a en effet permis de libérer le titre enfermé dans les mêmes codes, scénaristiques comme visuels,  depuis les années 70, considéré comme la l’âge d’or des Avengers.

En outre cette première année, a permis d’ouvrir le cast au delà des limites habituelles, ouvrant les vannes d’ailleurs pour la suite, accueillant enfin les figures les plus connues de l’univers Marvel, dans le cadre d’une première intrigue franchement efficace, alors que Bendis pose dès les premiers épisodes les bases de Secret Invasion.

Verdict : à posséder

MARVEL VINTAGE : SPIDER-MAN – L’ENFANT INTÉRIEUR

SPIDER-MAN – L'ENFANT INTÉRIEURDate de sortie : 07 juin 2017

Prix :26,00 EUR,  248 pages

Scénario :J.M. DeMatteis,

Dessin :Sal Buscema

Épisodes : US Spectacular Spider-Man 178-189 et 200, publiés précédemment dans les revues NOVA (Semic) 177-188 et 196-197

Sollicitation :Alors que Spider-Man affronte le Bouffon Vert et Vermine, de douloureux souvenirs d’enfance refont surface. Pour Peter Parker mais aussi pour Harry Osborn et pour Edward Whelan. Une aventure qui ne laissera pas indemne notre héros. Un des récits les plus cultes de Spider-Man.

Avis : réédition du premier run de J.M.Dematteis sur Spectacular Spider-Man, qui reste selon ses propres mots l’une de ses histoires préférées sur Spider-Man. Un récit que j’ai hâte de découvrir, car cela fait longtemps que j’en entends parler, sans l’avoir jamais lu…bien qu’une partie importante de sa conclusion ait désormais été annulée…parce que c’est Marvel et que personne ne peut rester mort bien longtemps…

Verdict : à posséder

URBAN COMICS

BATMAN REBIRTH TOME 1

batman-rebirth-tome-1-44075-270x407Date de sortie : 09 juin 2017

Prix : 17.5€/192 pages

Scénario : Tom King

Dessin : David Finch

Episodes : Batman Rebirth Vol.1: I am Gotham (Batman Rebirth #1, Batman #1-6)

Sollicitation : De tout temps, Batman s’est vu comme le dernier rempart contre le chaos à Gotham, sa ville natale ! Mais que se passerait-il si un tandem de justiciers surhumains venait à lui voler la vedette et décidait de devenir les nouveaux protecteurs de la cité maudite ? Batman doit désormais composer avec les nouveaux venus : Gotham et Gotham Girl !

Avis : j’en parlais la semaine dernière avec l’arrivée de ces épisodes en kiosque…et je ne vais pas me prendre la tête à réécrire quelque chose là dessus…cela n’en vaut pas la peine, donc tenez, je reprends mon avis d’il y a une semaine, qui bizarrement n’a pas changé :

– Batman par Tom King : ou l’erreur inattendue de casting. Cela fait maintenant quelques temps que la carrière de Tom King a décollé pour clairement faire partie des talents les plus demandés sur le marché. Il a prouvé qu’il était une des révélations du marché récemment chez DC avec Grayson et chez Marvel avec l’exceptionnel Vision. Sa nomination sur Batman semblait être l’étape suivante logique au vu de sa progression.

A l’image d’un Scott Snyder qui 5 ans auparavant était un peu sorti de nulle part et en deux ans était devenu l’un des scénaristes stars de la maison. Les attentes étaient d’autant plus grandes que après plus de 5 ans sur le titre phare de la boite, de nombreuses voix s’élevaient pour demander le départ de Snyder. Pas la mienne, on connaît mon amour immodéré, et supportant peu la critique, pour son travail.

Malheureusement, comme le laissait entendre mon intro…le résultat a été fort décevant. Voilà un scénariste qui sur ses autres travaux a su faire preuve d’une remarquable intelligence et qui manifestement, n’a aucune idée de ce qu’il fait ici…ou alors il le sait et essaye de donner aux lecteurs ce qu’il pense qu’ils veulent mais est complètement à côté de la plaque.

Ce qui frappe en premier lieu est la vacuité globale de ses intrigues, lui qui nous a habitué à une richesse incroyable, une densité appliquée, une finesse rare, nous livre ici des intrigues aussi épaisses qu’un scénario d’un film de Michael Bay…faisant autant de sens. En fait, c’est un peu comme si Kubrick s’était réveillé un matin en essayant de faire un film Transformers…Bizarrement, cela a du mal à fonctionner.

Vous ajoutez à cela une gestion de la narration on ne peut plus …étrange, un rythme très mal géré, une caractérisation aux pâquerettes et des idées franchement stupides, vous avez tout simplement un run raté et sans grand intérêt. Bref, pour moi un run qui restera comme une erreur de parcours pour le scénariste. De fait, j’attends beaucoup plus de ses prochains projets, comme sa prochaine maxi série Mister Miracle.

Verdict : gros flop

JUSTICE LEAGUE REBIRTH TOME 1

justice-league-rebirth-tome-1-44006-270x407Date de sortie : 09 juin 2017

Prix : 15€/168 pages

Scénario : Bryan Hitch

Dessin : Tony Daniel

Episodes : Rebirth #1 + #1-5

Sollicitation : À l’aube d’une nouvelle ère, les plus grands héros de la Terre restent unis contre l’adversité. Endeuillés par la perte de l’Homme d’Acier, ils continuent de défendre leur planète de ses pires dangers. Et pour ce faire, la Justice League accueille trois nouveaux membres dans son équipe, incluant un certain… Superman ! Qui est cet être venu d’un monde mort et peut-on seulement lui faire confiance ?

Avis : là aussi, je ne peux que reprendre l’avis que j’ai exprimé la semaine dernière à l’occasion de la sortie de ces épisodes en kiosque, à savoir une grosse déception :

– Justice League de Bryan Hitch : ou l’accident industriel du Rebirth ? j’aimerais être gentil avec Hitch car de toute évidence, il aime cette équipe, ces personnages et fait tout son possible pour leur donner des aventures de qualité…mais le monsieur aurait dû s’en tenir à sa planche à dessins et laisser le scénario à d’autres. Un scénario qui s’avère…très …comment dire…premier degré ?

Ce n’est pas tant le fait que l’équipe affronte grosse menace de fin du monde sur  grosse menace de fin du monde qui me gêne. Grant Morrison le faisait également et c’était exceptionnel. C’est simplement que Hitch rend tout cela incroyablement plat et dénué de toute tension. On ne s’intéresse tout simplement à rien de ce qui se passe entre deux scènes de destruction massive.

En ce qui me concerne, je ne suis même pas arrivé au bout du premier arc tant je m’ennuyais purement et simplement à la lecture. Et ce n’est pas la présence de Tony Daniel au dessin qui m’a fait changer d’avis, tant l’artiste s’épuise très très vite…

Verdict : à éviter

SUICIDE SQUAD REBIRTH TOME 1

suicide-squad-rebirth-tome-1-44004-270x416Date de sortie : 09 juin 2017

Prix : 15€/160 pages

Scénario : Rob Williams

Dessin : Jim Lee

Episodes :   Harley Quinn and the Suicide Squad: April Fool’s Day#1, Suicide Squad Rebirth #1, Suicide Squad #1-4

Sollicitation : Le gouvernement réinstalle Amanda Waller à la tête de la Suicide Squad, et celle-ci sélectionne une nouvelle escouade de criminels et d’assassins, à la tête de laquelle elle place le colonel Rick Flag ! Mais la première mission qui réunit Captain Boomerang, Deadshot, Harley Quinn, Killer Croc et Katana, consiste à recruter un nouveau membre encore plus terrible et incontrôlable que l’équipe.

Avis : contrairement aux deux premières sorties Rebirth librairie de la semaine, je peux ici donner un avis original, puisque Suicide Squad n’est pas encore sorti en kiosque. Le mag consacré à la suicide squad  devrait débarquer cependant dans les prochaines semaines…Que dire de ce 3e relaunch de la série depuis les débuts du New 52 ? que de toute évidence, DC a bien compris le changement de statut de l’équipe par rapport au grand public.

Le film a clairement changé les choses, si bien que l’éditeur a décidé de faire les choses en grand et de donner une place à part à la Suicide Squad dans son univers, ou du moins bien plus importante qu’avant. Cela se sent dès le départ, avec la nomination sur le premier arc, de Jim Lee au dessin. Oui, je sais le dessinateur est désormais loin de sa gloire passée, mais cela reste du Jim Lee…en partie.

En effet désormais officiellement incapable de suivre un rythme mensuel, il dessine des morceaux d’épisodes de 12 pages accompagnés de back up dessinés par d’autres, souvent très talentueux, qui développent les personnages et leurs passé. Tout cela serait bien évidemment intéressant, si le scénario était à la hauteur…et malheureusement on en est loin.

Si l’on est clairement loin de la purge, je vous rassure, on est tout de même dans un exercice très encadré. De toute évidence, DC a donné un cahier des charges très précis et passablement contraignant à Rob Williams, avec interdiction d’en sortir. Du coup on a une intrigue assez passe partout, pas franchement originale et sans grande surprise.

On se laisse gentiment porter par l’ensemble, mais cela ressemble avant tout à une petite lecture pop-corn assez fade et pas vraiment à quelque chose capable de réellement prendre des risques, comme le pouvait John Ostrander il y a 30 ans…

Verdict : passable

WONDER WOMAN REBIRTH TOME 1

wonder-woman-rebirth-tome-1-44073-270x411Date de sortie : 09 juin 2017

Prix : 15€/168 pages

Scénario : Greg Rucka

Dessin : Nicola Scott

Episodes : Wonder Woman Rebirth Vol.2 : Year One (#2, 4, 6, 8, 10, 12, 14)

Sollicitation : Il y a cinq ans, le monde a découvert les premiers super-héros avec Batman et Superman, mais rien ne les préparait à l’arrivée de Diana, la princesse amazone de Themyscira ! Ayant accompagné l’agent de l’A.R.G.U.S. Steve Trevor dans ce qu’elle appelle « le monde des hommes », elle se voit attribuée le pseudonyme de Wonder Woman et rencontre ses premiers ennemis !

Avis : ou l’une de mes déceptions les plus importantes du Rebirth. Comme chacun de mes lecteurs de longue date le sait, je suis un fan inconditionnel du scénariste Greg Rucka. Que ce soit ses travaux précédents chez DC : Batman, Superman, Wonder Woman, Gotham Central, Batwoman, Checkmate, ou encore Question, ou encore ses travaux indés, comme l’extraordinaire Lazarus, ou encore Black Magic et plus récemment Old Guard, sans oublier mon chouchou Queen and country, mes bibliothèques sont pleine à craquer de titres signés Rucka qui font tous partie de mes comics préférés.

Son retour chez DC et plus spécifiquement sur Wonder Woman furent donc pour moi l’une des meilleures nouvelles du Rebirth, preuve que l’éditeur était prêt à faire des concessions et à rappeler des auteurs dégoûtés par la direction prise par la maison ces dernières années…Las, le résultat n’a guère été à la hauteur des attentes, sans doute en raison de la surcharge de travail du scénariste.

En effet, Wonder Woman a été lancé sur un rythme bi-mensuel, avec deux intrigues différentes l’une dans le présent et l’autre dans le passé, et Rucka a dû assurer l’écriture en parallèle de certains de ses creator owned qui ont pris du coup pas mal de retards…Et autant vous dire qu’aucune des deux intrigues, pour ce que j’ai pu en lire n’est réellement entraînante.

Dans le tome présenté ici, nous avons ici l’intrigue située dans le passé, alors que Greg Rucka revient, encore une fois, sur les débuts de l’amazone, dans une sorte de Year One pour Wonder Woman. On y voit la vie sur l’île du Paradis, l’arrivée de Steve Trevor, le premier contact de Diana avec le monde des hommes et c’est…juste ennuyeux.

On retrouve ici ou là la qualité habituelle des scénarios de Rucka, superbement servis par le trait de la géniale Nicola Scott, mais il se dégage de l’ensemble un sentiment de redite inutile qui lasse très vite. De fait, j’ai personnellement laissé tomber au bout de quelques numéros…

Et cela devient réellement déprimant quand on se dit que l’intrigue dans le passé…est en fait la meilleure ! celle dans le présent est elle d’un ennui mortel. Le talent de Liam Sharp au dessin est gâché par un scénario aussi vide que délayé et on passe chaque épisode à se demander s’il va enfin se passer quelque chose…

Je sais que les deux intrigues sont censées converger à un moment, apparemment vers l’épisode 25, mais le voyage pour arriver là n’est pas franchement très bon, du moins en lecture single. Peut être que tout lire d’un coup en TPB atténuera mon amertume sur ce run que je considère pour l’instant assez raté.

Verdict : à …lire sans grand enthousiasme.

A propos Sam 1670 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

7 Comments

  1. Je ne commente que rarement les guides mais je te trouve un peu dur sur Rebirth. Bien que je sois d’accord sur JL et SS. C’est vraiment à chier. Wonder Woman et Batman mérite le coup de s’y lancer car on est vraiment sur la dynamique de Rebirth qui permet d’oublier les grosses daubes qu’ils ont pu pondre.

    • Ah mais il ne faut surtout pas hésiter à commenter, surtout quand on est pas d’accord avec moi.
      L’idée des guides est d’apporter des conseils à tous et le mieux est toujours d’avoir plusieurs perspectives différentes !

      • Oui enfin si c’est pour encourager les gens à prendre Batman faut pas hésiter à ne pas commenter 😉

  2. hey merci pour la rubrique!! Disons que le premier arc de Batman pour ma part était plutôt pas mal, mais après à mon sens c’est une catastrophe. Ce premier tome de WW est pas mal, et même si la suite n’est pas des plus passionnantes ça reste correct. Bon par contre JL et SS quelle horreur…

    le coup de Kubrick et des transformers c’est très bien vu^^ et au passage rien à voir mais je te remercie d’avoir évoquer « l’enfant et le maudit » dans les mangas, c’était pour moi une très belle découverte.

  3. Giant days est a priori très bien, j’avais lu une critique très enthousiaste. A 10euros, je vais me laisser tenter.
    Harrow County et Nailbiter sont deux très très bonnes séries. Je vais continuer avec ces tomes 3.
    Moon Knight était assez déstabilisante. Je vais continuer pour voir.
    Enfin, ce qui est paradoxale avec le lancement du Rebirth en librairie, c’est que les premières séries sorties censées lancer le nouvel univers sont peut-être parmi les pires….à part WW dont j’ai bien aimé l’épisode du FCBD, les autres démarrent très mal….

    Merci pour ces guides complets encore une fois, Sam !

  4. Nailbiter continue sur sa lancée. C’est toujours très bon et on en apprend un peu plus. Le cliffhanger nous annonce sans doute d’importantes avancées.
    Harrow county est une série à la forte identité graphique. C’est même 50% du plaisir dans la lecture de cette série. Et là, 2 épisodes sur 4 ne sont pas dessinés par Tyler Cook. Le premier reste dans le ton, notamment au niveau des couleurs donc ça passe. Mais le second est dans un style totalement différent, que je n’apprécie pas forcément et qui ne correspond pas à l’ambiance de la série. Dommage, je n’ai pas accroché. Donc avis mitigé, même si les deux épisodes dessinés par T Cook continuent sur la lancée des deux premiers tomes.

Laisser un commentaire