Guide de lecture Comics VO : semaine du 07 Juin 2017

DC COMICS

DEATHSTROKE #20

deathstroke20Prix : $3.99

Scénario : Christopher Priest

Dessin : Carlo Pagulayan

Sollicitation : « The Lazarus Contract » epilogue ! As Deathstroke picks up the pieces of his life following the traumatic events of last month’s « The Lazarus Contract, » a threat years in the making boils to the surface when an old friend becomes mortal foe!

Avis : nouvel épisode de Deathstroke, où le personnage doit faire face aux conséquences de ses décisions lors du crossover Lazarus Project. Un crossover que l’on retiendra plus, justement, pour ses différentes retombées sur certains personnages que pour sa qualité générale…notamment l’épisode final qui fut particulièrement laborieux…Nous connaissons déjà un peu ce que l’avenir réserve en tout cas pour Slade Wilson, grâce aux sollicitations des prochains mois, et disons que certaines pistes sont assez…inattendues.

On ne va rien spoiler, mais le personnage va grandement reconsidérer sa vie et ce numéro semble bien être ce qui va servir de déclencheur final pour amener le personnage à prendre une décision assez surprenante. Au passage, il faut noter que l’avenir est tout de même quelque peu sombre pour la série, puisque ce numéro marque le passage du titre du rythme bi-mensuel à un simple rythme mensuel avec augmentation du prix au passage…Si le titre a gagné à raison le coeur des critiques et d’une base de fans, dont moi, fidèle au regard de sa qualité, ses ventes n’ont malheureusement jamais été très glorieuses…

Et j’ai comme le sentiment que ce changement de rythme de sorties et de prix ne va pas arranger les choses…Je crains donc une annulation avant l’épisode 25…en espérant que Priest achève la plupart de ses intrigues avant cela…

Verdict : Buy

FLINTSTONES #12

flintstones12Prix : $3.99

Scénario : Mark Russell

Dessin : Steve Pugh

Sollicitation : Final issue. You are now leaving Bedrock! The Great Gazoo is on his way home to the stars, while Fred and company leave the Church of Gerald, and Mr. Slate leaves behind being a jerk — at least for a little while. Say good-bye to Pebbles, Bowling Ball, Philip the turtle, Fred and Barney, and the whole cast in this final issue of what critics are calling the best comic of 2016!

Avis : sniff conclusion d’une série qui aura pris par surprise toute l’industrie, moi le premier ! C’était un parti risqué qu’a tenté Mark Russel et DC derrière lui ! transformer un comic-book adapté d’un vieil animé archi connu des années 50 mais figé depuis des décennies dans des codes bien arrêtés, pour le transformer en espèce de comédie, de satire sociale, parlant bien de l’amérique de maintenant et surtout de ses travers?

Il fallait non seulement y penser, mais il fallait le faire avec suffisamment de finesse pour que dans cette époque où la maladie de l’offensivite aiguë s’est répandue comme une trainée de poudre, a fait des millions de victimes et s’étend un peu plus chaque jour, le titre puisse être accepté par les lecteurs et ses contemporains sans causer de grand scandale accompagné de leur série d’excuses contrites habituelles…

Au revoir donc les Flintstones, vous allez nous manquer…

Verdict : Buy

SUPERMAN #24

superman24Prix : $2.99

Scénario : Peter J.Tomasi & Patrick Gleason

Dessin : Jaime Mendoza, Doug Mahnke

Sollicitation : BLACK DAWN” part five! The Man of Steel faces the one foe he refuses to fight—his son. An emerging new ability for Superboy proves deadly to Superman as the promise of power appears to lead Jon Kent to betray his father.

Avis : comme on s’y attendait le spoiler de l’identité du vilain qui cause bien des tracas à la famille de Superman a été confirmé dans le précédent épisode. Etant donné que la sollicitation n’en parle pas, je vais donc éviter de vous dévoiler quelque chose…à part pour dire aux auteurs : bien joué, alors qu’ils emmènent le titre dans une direction vraiment intéressante…encore une fois !!

Depuis le début, le thème de la famille est prédominant dans la série. La vie de la famille Kent/Lane et surtout l’éducation de Jon étant au centre des différentes intrigues présentées…Mais cet ennemi qui vient du passé de Superman a pour lui de venir questionner les principes du super-héros, de tester en permanence les limites qu’il s’est imposé pour pouvoir les respecter !

Et s’il a échoué jusque là, qui dit que sur un jeune esprit impressionnable comme Jon, il n’aura pas plus de succès ? après tout dans son esprit, il sert lui aussi une sorte de justice ? pervertie et…définitive, mais la justice quand même ? Quelle conception va l’emporter ? je suis bien curieux de le découvrir !

Verdict : Buy

IMAGE COMICS

DIVIDED STATES OF HYSTERIA #1

DividedStatesOfHysteria01-CvrPrix : $3.99

Scénario : Howard Chaykin

Dessin :Howard Chaykin

Sollicitation : An America sundered. An America enraged. An America terrified. An America shattered by greed and racism, violence and fear, nihilism and tragedy…and that’s when everything really goes to hell.

Avis : sans aucun doute, l’une des nouveautés que j’attends le plus chez Image en ce moment. Howard Chaykin a parfaitement su saisir le … »climat » qui entoure non seulement les USA en ce moment, mais une bonne partie du monde occidental et qui peut se résumer en quelques mots très sages : tout le monde a pété un XXX de câble, a bouffé le câble, et tente de l’enfoncer dans la bouche du voisin…

Rage irrationnelle, peur stupide, polémique constante, excuses vaseuses pour des propos lancés à l’emporte pièce mal reçus par tel ou tel groupe qui s’est senti offensé parce qu’on était le 3e jeudi du mois …un certain climat on ne peut plus délétère s’est répandu dans le monde en même temps que se déployait les réseaux sociaux…

La parole s’est libérée, n’importe qui peut parler de n’importe quoi à n’importe qui …et vous savez quoi ? n’importe qui peut parler de n’importe quoi à n’importe qui et en général, raconte n’importe quoi…La liberté à son niveau maximum de folie…tous les jours, à chaque seconde et sans aucun moment de répis…

Bref, il y a là pour moi un vrai sujet, et si Chaykin peut nous faire marrer un peu devant tant de conneries déployées avec un professionnalisme rare dans l’histoire de l’humanité, on ne va pas s’en plaindre…

Verdict : Buy

ETERNAL EMPIRE #2

EternalEmpire-02-CvrPrix : $3.99

Scénario : Sarah Vaughn & Jonathan Luna

Dessin :Jonathan Luna

Sollicitation : The Eternal Empress has waged war against the countries of Saia for over 100 years, and now her sights are set on the last country standing. Within the brutal Empire’s workforce, a young man receives strange visions that give him the courage to escape his fate…or run straight toward it.

Avis : second épisode de Eternal Empire qui va cette fois explorer l’autre versant de la série, à savoir le personnage du jeune homme, contre partie, compagnon futur de la jeune femme présentée dans le premier épisode. De toute évidence, cette fois, nous allons avoir droit au parcours du jeune garçon jusqu’à sa rencontre avec la jeune femme…

J’aurai personnellement préféré que les deux parcours soient présentés en parallèle dans le premier épisode pour gagner un peu de temps et montrer que la série sera bien centrée sur ces deux personnages mais aussi pour des question de rythme, car du coup, il va falloir attendre l’épisode 3, avant que l’intrigue recommence à avancer à partir de l’évènement à la fin de l’épisode 1…

C’est dommage, mais on va éviter de se plaindre car le premier numéro m’a bien séduit. On y retrouve la patte des auteurs, leur maîtrise des personnages, le dessin si séduisant et le début d’une mythologie et d’une intrigue qui semblent réellement riche. Je suis donc d’ores et déjà séduit c’est peu de le dire !

Verdict : Buy

EXTREMITY #4

Extremity04-CoverPrix : $3.99

Scénario : DANIEL WARREN JOHNSON

Dessin : DANIEL WARREN JOHNSON

Sollicitation : As Thea’s guerilla warfare against the Paznina intensifies, her father comes face-to-face with the man who killed his wife.

Avis : nouvel épisode de ce qui s’installe mois après mois comme l’une des meilleures séries d’Image du moment ! entre une action particulièrement bien mise en scène, des personnages bien définis au destin tragique et sanglant et une mythologie d’ensemble riche et dense, on ne peut que se passionner pour la création de DANIEL WARREN JOHNSON, qui est désormais un talent à surveiller de près car je sens qu’il tient avec ce titre, le projet qui pourrait bien le faire exploser au grand jour !

Cette fois, avec ce numéro, nous allons nous intéresser au père de Théa, véritable roc jusque là, mais dévoré par le désir de vengeance suite à la mort de son épouse…la guerre va de toute évidence ne faire que s’intensifier dans les prochains épisodes, et on peut s’attendre à un déluge de sang !

Verdict : Buy

MARVEL COMICS

ALL NEW GUARDIANS OF GALAXY #3

guardians3Prix : $3.99

Scénario : Gerry Duggan

Dessin : Frazer Irving

Sollicitation : Gamora — the most dangerous person in the galaxy and the Guardians’ resident woman of mystery — has been hiding something from her teammates.
What is her secret quest, and how did it find her? Guest artist Frazer Irving joins writer Gerry Duggan to reveal the soul of Gamora’s obsession…

Avis : alors en premier lieu, saluons le travail tout simplement incroyable produit par Aaron Kuder dans le précédent épisode ! si le premier était très sympathique, le second lui a permis de se déchaîner au niveau du dessin ! avec un décor d’une richesse tout simplement stupéfiante pour un titre sortant toutes les deux semaines !

Mais on peut également noter le boulot de Gerry Duggan qui en deux épisodes a déjà installé plus d’histoires et de sous intrigues que Bendis en 5 ans sur le titre…bon, vous me direz c’était pas dur, mais désormais mine de rien, Gamorra, Drax ou encore Groot, on leurs petites histoires qui avancent d’un épisode sur l’autre en parallèle de l’intrigue principale.

Certes on pourra regretter que Duggan doive avant tout respecter l’imagerie du film avant l’identité historique de la série, mais il tente d’en tirer le meilleur parti en insufflant pas mal de nouvelles idées dans le pot général. C’est donc très bien parti…et est-ce que je vois le nom de Frazer Irving au dessin de cet épisode ??? mais oui, mais oui, voilà un choix bien intéressant ! j’ai hâte de voir cela !

Verdict : Buy

BLACK BOLT #2

BLACKBOLT_PREV-1Prix : $3.99

Scénario : Saladin Ahmed

Dessin : Christian Ward

Sollicitation : Black Bolt begins to find his bearings in the remote prison to which he has been mysteriously banished.* And an unlikely alliance with Crusher Creel, a.k.a. the Absorbing Man, could provide the Silent King with some answers about his captor’s motives and identity.But not every prisoner is ready to trust the hero-turned-inmate. There are those who would see him fall…and they are more than happy to push.*

Avis : second épisode de la série dédiée à Black Bolt eettt…il est pour l’instant assez difficile de donner un avis sur le titre au vu du premier épisode qui posait essentiellement la situation de manière …efficace ? je dois bien avouer que je ne sais trop quoi penser du premier épisode pour l’instant. Il posait bien l’histoire, amenait des têtes connues assez inattendues, comme Crusher Creel, dont on peut se demander ce qu’il fait là…ou plutôt comment il est arrivé là…et où est ce « là » exactement ?

Si le là est un mystère, le comment on sort de là semble encore plus difficile à résoudre…puisqu’apparemment même la mort n’est guère une option viable …ah là là si même les vieilles institutions nous lâchent, bientôt on va nous dire que cette prison ne paye pas ses impôts non plus …Privé de ses pouvoirs et sans échappatoire visible…Black Bolt semble d’autant plus coincé que son peuple n’est pas vraiment décidé à aller le chercher…

Je me demande tout de même dans quelle direction le scénario va aller et comment l’auteur va pouvoir exploiter un tel statut quo très longtemps…bon en même temps, ce n’est pas comme si l’on s’attendait à ce que le titre dure des années non plus…pas dans le marché actuel…

Verdict :Check it

ICEMAN #1

iceman1aPrix : $3.99

Scénario : Sina Grace

Dessin : Alessandro Vitti

Sollicitation : Bobby Drake has been in the super hero game longer than most. But while reflecting on what he’s accomplished over the years, he realizes that the legacy he’s built is a few good one-liners and a string of failed relationships. Not only that, but now a younger version of himself has emerged from the timestream and he’s more put together than Bobby ever was: already a world-class hero in his own right, but also totally comfortable in his own skin, complete with a relationship with a handsome Inhuman to boot. Bobby realizes that the time is never or now, and sets out to build a life and legacy he can be proud of…and be the best Iceman he can be!

Avis : en ce qui me concerne, l’un des lancements dans le cadre de resurexxion les moins attendus de tout le lot…voire pas du tout attendu…voire : pourquoi et comment ??? Vous me direz, c’est enfin l’occasion de voir Bobby Drake briller, de voir son potentiel enfin exploité après des décennies de négligence coupable avec quelques moments où on le laissait un minimum occuper le devant de la scène le temps de 3 cases …

Oui, sauf qu’à mon sens, encore une fois Marvel commet encore et toujours la même erreur : lancer un titre spin off sans la préparation nécessaire ! où est la rampe de lancement, ou est la popularité construite sur le temps qui appelle un titre spin off ??? Bobby Drake a-t-il particulièrement été mis en avant, développé ces dernières années ??? non, à moins que j’ai raté un épisode, ce qui est fort probable étant donné mes abandons de la franchise en série…

Et le premier qui ose dire « mais Bendis a fait des choses avec lu….arrggghhh non me tapez pas !!! » je le tape !!! compris !!! Bendis a signé plus de 75 épisodes sur les X-Men et combien consacrés à Bobby Drake ? 1. Si si, allez vérifier ! relire le run de Bendis ne devrait prendre que 5 min, je peux attendre !!!



Ah ! vous voyez que j’ai raison ! un seul épisode dans le lot, mal écrit, mal amené, sortant l’homosexualité du personnage de la pire des façons possibles, à savoir à travers Jean vendant la mèche parce que bien entendu elle est allée farfouillée dans sa tête et ne peut pas la fermer…Le reste du temps, le scénariste l’avait réduit au rôle de bouffon de service, qui balance une blague toutes les 3 pages. Point. Il n’y rien d’autre.

Bref, à mon sens encore une série mal préparée envoyée à l’échaffaut sans grand espoir de succès…

Verdict : Check it

NOVA #7

nova7Prix : $3.99

Scénario : Jeff Loveness & Ramon Perez

Dessin : Scott Hepburn

Sollicitation : As Richard Rider struggles to come to terms with the revelations from his return to the Cancerverse, Sam Alexander struggles with homework, his family and (gulp) dating!

Avis : ça y est c’est fini…cela faisait des années que l’on réclamait le retour de Richard Rider, on l’obtient enfin, et de fort belle manière grâce au travail des auteurs dans ce relaunch…et pouf 7 épisodes et au revoir ! Loveness et Perez auront à peine eu le temps de commencer à creuser que Marvel (et le manque de ventes) leur a coupé l’herbe sous le pied, renvoyant nos espoirs dans l’enfer des séries annulées…

Est-ce que Rider va rester dans le monde des vivants ? est-ce que son duo avec Sam Alexander va pouvoir se poursuivre ailleurs ? c’est là la grande question que l’on peut se poser désormais, alors qu’il faudra apparemment aller regarder du côté des Gardiens de la Galaxie pour en savoir plus sur l’avenir des Nova …Avant cela il faut régler son cas au Cancerverse et à ce qu’est devenu Worldmind…

Verdict : Buy et bye !

STAR WARS DARTH VADER #1

darthvader1Prix : $4.99

Scénario : Charles Soule

Dessin : Giuseppe Camuncoli

Sollicitation : The most fearsome villain of all time returns with an all-new series! When Anakin Skywalker fell, both to the pull of the dark side and to the blade of Obi-Wan Kenobi, he rose back up, more machine than man. Having lost everything that was once dear to him, the former chosen one must take his first steps into a darker world…as Darth Vader, Dark Lord of the Sith! Join Vader as he learns a new way — the way of Darth Sidious and his newly formed Empire…the way of the dark side.

Avis : retour de la série Darth Vader cette semaine chez Marvel, et si le run de Kieron Gillen nous a laissé dans de très bonnes dispositions pour nous lancer dans un nouveau volume dédié au personnage, on peut se demander pourquoi Charles Soule a récupéré le bébé alors que tous ses projets récents n’ont pas vraiment été de grande qualité…

Alors pourquoi ? comment ? pour quelle raison infliger cela aux lecteurs ? Marvel est-t-il fatigué de vendre des comics Star Wars, ou la simple régularité de Charles Soule pour rendre ses scripts dans les temps a-t-elle prévalu sur tout bon sens ? vous me direz, peut être que cette fois, il va réussir à s’en sortir …

J’ai personnellement d’autant plus de doutes, que Soule passe après un très bon run, qui a donc placé la barre très haute, on aura donc naturellement un jugement assez dur s’il ne parvient pas à maintenir le niveau de qualité…ce qui sera encore sans doute le cas. Bien évidemment cette fois, on s’intéresse à une autre période.

Si la série de Gillen portait sur le Vader post épisode 4 et avant l’épisode 5 et montrait sa perte de crédit auprès de l’empereur puis toutes les manoeuvres auquel il se livrait pour retrouver ses faveurs, cette fois on le reprend juste après l’épisode 3, alors qu’il vient d’entrer …dans la peau de son personnage…Nous allons bien voir si cette version plus brute de décoffrage saura satisfaire le lecteur…A 5$ l’épisode, y a intérêt…

Verdict : Check it

X-MEN GOLD #5

XMENGOLD-PREV-1Prix : $3.99

Scénario : Marc Guggenheim

Dessin : R.B. Silva

Sollicitation : Each new generation of Sentinel has been DEADLIER than its predecessors… …and 0101 is no exception to that rule ! As the X-Men race to stop the perfect mutant-killing machine from executing its programming, they’ll find themselves asking one question:*
Are they the hunters…or the hunted?*

Avis : et revoilà les sentinelles…il y avait longtemps qu’elles ne représentaient plus une menace de premier plan, depuis l’époque Morrison en fait, quand il avait symboliquement abattu l’ancienne génération archaïque pour en présenter une toute nouvelle bien plus sauvage et surtout bien plus dangereuse pour les mutants, après avoir adopté une multitude de nouvelles formes…

Cette fois, j’ai l’impression que l’on revient à quelque chose de plus traditionnel…sauf que de ce côté à mon sens, on a déjà exploré cette voie jusqu’au bout…à savoir Bastion, incarnation ultime avec Nimrod de ce que le futur réserve en matière de technologie sentinelle. Donc apporter de vraies nouvelles idées, passe par le fait, de voir un peu les choses sous un autre angle…et je n’ai pas l’impression que ce soit le cas ici…

Bref, à moins d’une grosse surprise, cet épisode va confirmer ce que l’on pressentait depuis le début, à savoir que ce relaunch s’enfonce chaque mois un peu plus dans la nostalgie sans aucune valeur ajoutée…Je veux bien leur donner encore un peu de temps avant de condamner le navire, mais pour l’instant, tout cela ne s’annonce pas fameux…

Verdict : Check it

A propos Sam 1860 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Salut Sam, merci pour ton boulot de qualité chaque semaine, une petite interrogation, qu’est ce que tu as pensé du 18 de Deathstroke qui s’achève pour moi un peu brutalement avant le cross-over Lazarus ? C’est très surprenant, car on retrouve Jericho stable et héroïque avec les titans.

    Il n’y a pas à chipoter ce que fais Priest sur Deathstroke est très bon et bien au-dessus de la période new 52 mais je trouve qu’il y a un certain manque de transition entre certain de ses numéros.

    • Je suis assez d’accord avec toi, à savoir que j’ai eu l’impression d’avoir manqué un épisode quelque part entre la conclusion du précédent arc et le début de Lazarus contract, la situation des enfants de Slade étant différente de ce que l’on avait vu auparavant…à voir comment Priest va nous expliquer cela…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.