Guide de lecture Comics VF : semaine du 20 janvier 2021

Edito : une belle semaine très diversifiée devant nous, avec une présence plus affirmée de l’indépendant et en même temps pas mal de super-héros qui tâche bien. Le genre de semaine que j’apprécie où l’on a plus de chances de trouver son bonheur, où l’on peut voltiger entre du Alan Moore, se faire du Avengers bien gras par Aaron, avant de lire du Simon Spurrier. 

Info de la semaine : Changement de planning pour DAWN OF X !

Suite à un retard en VO, voici le nouvel agenda des sorties des albums DoX :

* Vol. 9 (Cable !) : reste au 3 février

* Vol. 10 (Hellions !) : 3 mars

* Vol. 11 & 12 (X-Factor !) : 7 avril

* Vol. 13 & 14 (Empyre : X-Men !) : 5 mai

* Vol. 15 & 16 : 2 juin

Sorties de la semaine : pas mal de sorties intéressantes cette semaine : 

  • chez delcourt, début de la réédition de From Hell en version colorisée !
  • chez Hi Comics, sortie de Alienated, nouveau projet de l’excellent Simon Spurrier !
  • chez Urban, grosse semaine Green Lantern, avec la suite de Green lantern Terre 1 et la suite du run de Morrison et Sharp sur Hal Jordan : Green Lantern !

Émissions de la semaine : quatre émissions au programme de la semaine. Comme d’habitude, vous pouvez nous écouter en direct à partir de 21h soit notre chaîne You Tube soit notre Discord que je vous invite à rejoindre également et sur lequel une petite communauté est en train de se créer à grande vitesse et nous partageons un peu toutes nos geekeries  :

  • mardi, un nouveau Comixity of the future past où nous reviendrons sur l’actu geek de janvier …2001 !
  • mercredi, le retour du Freaxity où Steve et Laure parlent horreur !
  • jeudi,  le Comixweekly où nous parlerons des sorties VO de la semaine !
  • vendredi, ah ah notre nouvelle émission, cela fait un moment que l’on vous aguiche sur le sujet, il est temps de passer à la casserole maintenant : nous lançons un spécial manga mensuel, où on parlera de nos lectures du moment et de plein de choses ! Oui, on est des fous ! 

DELCOURT COMICS

FROM HELL TOME 1 –  EDITION COULEUR 

Date de sortie :  20 janvier 2021

Prix : 17.95€/192 pages 

Scénario : Alan Moore 

Dessin : Eddie Campbell 

Sollicitation : Cette nouvelle édition est l’occasion de goûter à l’un des romans graphiques les plus majestueux jamais réalisés. Plongez dans cette enquête scénarisée par Alan Moore et illustrée par Eddie Campbell.

Cinq meurtres restés non résolus à ce jour. Un complot à l’échelle d’un Etat. Une mégalopole à l’aube de la révolution industrielle. Redécouvrez le destin de Jack L’Éventreur grâce à deux des plus grands créateurs de l’histoire de la Bande Dessinée mondiale. Jack est de retour ! Et cette fois-ci, le sang est ROUGE !

Avis : sans aucun doute l’une des rééditions les plus importantes de ce début d’année, mais aussi celle qui soulève plus de questions, alors que Delcourt ressort le From Hell d’Alan Moore et Eddie Campbell dans une édition colorisée. Réédition attendue, car la dernière édition commence à dater désormais et que cela reste une oeuvre importante dans la bibliographie de Moore, mais qui soulève des questions car From Hell a depuis le départ été conçu par ses auteurs et notamment son dessinateur comme une oeuvre en noir et blanc. 

On peut même dire que cela fait partie de son ADN et que le style très chargé de Campbell en la matière contribue à donner une identité, un style propre à cette Londres de la fin du XIXe siècle, empuantie par la révolution industrielle, qui navigue entre pollution massive causée par les usines, extrême pauvreté de cette nouvelle classe d’ouvriers et extrême richesse de l’aristocratie. 

En conséquence, on peut se questionner sur une colorisation d’une telle œuvre. Si elle a été pilotée et supervisée par Campbell lui-même ( ce qui a sans doute été le cas, car je vois mal les auteurs laisser passer quelque chose comme ça sans leur autorisation), cela peut être intéressant. Donner une nouvelle perspective sur cette histoire…

De fait, je classerais cette réédition dans les “très attendues”, avec option “feuilletage dans les étales avant achat pour s’assurer que le rendu final me plaît”. À noter que cette réédition comptera au total 3 tomes. Le tome 2 est déjà annoncé pour le mois d’août et le dernier volume est prévu pour novembre. 

Verdict : à lire.

À lire avant : rien – premier tome. 

OBLIVION SONG TOME 4

Date de sortie :  20 janvier 2021

Prix : 16.50€/160 pages 

Scénario : Robert Kirkman 

Dessin : Lorenzo De Felici

Sollicitation : Quatrième opus de la série de Robert Kirkman & Lorenzo De Felici, qui s’en donnent à coeur-joie dans le registre de la SF, en suivant le destin croisé de deux frères que tout sépare… y compris un univers !

Le récit proposé dans cet album est bourré d’action alors que le sujet se concentre davantage sur les hommes sans visage. Qui sont-ils ? Quels sont leurs objectifs et comment se gère l’extraction des humains qu’ils ont capturés ? Kirkman & De Felici s’intéressent par ailleurs à la relation physique de l’espace sur la Terre en comparaison de la notion d’espace sur Oblivion.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Je me suis arrêté après le tome 1. J’aurais peut-être dû continuer, mais il y a tellement de choses qui sortent…

Verdict : pour ceux qui suivent. 

À lire avant : les précédents tomes. 

DELIRIUM EDITIONS 

LES HÉRÉSIES TOME 2 – NEMESIS 

Date de sortie :  21 janvier 2021

Prix : 35€/320 pages 

Scénario :  PAT MILLS

Dessin :KEVIN O’NEIL,  Bryan TALBOT, John HICKENTON

Episodes : 

Sollicitation : Replongez-vous dans l’épopée cosmique de NEMESIS, l’alien aux allures de démon créé par PAT MILLS (La Grande Guerre de Charlie, Judge Dredd, Marshal Law, Slaine…) et KEVIN O’NEILL (La Ligue des Gentlemen Extraordinaires, Marshal Law…). La guerre entre les aliens et les humains fanatisés par TORQUEMADA se poursuit, tandis que le grand Inquisiteur poursuit de sa vengeance TOTH, le fils de NEMESIS. Série culte parue dans le magazine 2000AD, l’équivalent de Metal Hurlant outre-Manche, cette grande saga se déroule dans un univers de science-fiction complètement fou mélangeant « Space Opéra », conflits cosmiques et paradoxes temporels.

Mais elle est aussi, comme toujours avec Pat MILLS, l’occasion de se moquer des systèmes totalitaires et religieux tout en tournant en ridicule leurs figures éminentes. Merveilleusement illustrée par Kevin O’NEILL, Bryan TALBOT (Luther Arkwright, Granville…) et John HICKENTON, ce deuxième volume de l’intégrale de NEMESIS fourmille de bonus tels que des histoires en plus et les galeries de couvertures en couleurs des magazines 2000AD. Exceptionnellement, cette édition propose aussi les fameuses « BD dont vous êtes le héros » publiés dans les années 80 dans le magazine DICEMAN, et dans lesquelles vous pourrez incarner NEMESIS ou TORQUEMADA !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : à lire

À lire avant : le tome 1

HI COMICS

ALIENATED 

Date de sortie :  20 janvier 2021

Prix : 17.90€/

Scénario : Simon Spurrier 

Dessin :  Chris Wildgoose

Episodes : 

Sollicitation : Que faire du pouvoir de changer le monde si nous ne sommes pas prêts à l’utiliser ?

Samuel, Samantha et Samir, tous trois un peu à la marge, chacun à sa façon, voient leur destin basculer quand ils découvrent une entité extraterrestre s’éveillant à la vie. Liés par le secret et connectés par les pouvoirs incroyables de cette créature, plus rien ne leur semble hors de portée pour la première fois. 

Mais ils ne tardent pas à comprendre que leur nouveau compagnon – si attachant au premier abord – est un futur prédateur en quête de proies… 

D’abord guidés par les meilleures intentions, les trois adolescents plongent rapidement dans une spirale toxique de jalousies, de vengeances et d’erreurs funestes. 

Simon Spurrier (John Constantine Hellblazer, Coda) et Chris Wildgoose (Batgirl, Batman: Nightwalker) livrent un récit initiatique délicat et subversif d’une justesse remarquable. 

Avis : hé bé…cela aura été rapide ! Il me semble que c’était encore hier que j’évoquais le début de cette mini série publiée chez Boom l’année dernière dans un de mes guides VO. Mais bon, c’est normal, l’année 2020 est assez bizarre d’un point de vue de la perception temporelle. Parfois, on dirait qu’elle a duré un million d’années, à d’autres qu’elle est passée à la vitesse de l’éclair. 

Et donc oui, nous avons cette semaine une nouvelle pépite de Boom qui débarque sur les étales et quelque chose me dit que ce n’est pas la dernière ! Nous avons commencé à voir arriver plusieurs de leurs productions récentes à succès, comme Once & Future chez Delcourt ou encore Something is Killing the children chez Urban Link et vu le succès remporté par la maison d’édition aux USA en 2020 avec ses nouveaux lancements…je pense que les éditeurs VF doivent se bousculer pour acquérir certains titres depuis plusieurs mois. 

Hi comics contribue donc à cette petite vague de sorties Boom, avec cette mini série signée par le très bon Simon Spurrier, qui après la sortie de l’excellent Coda chez Glénat Comics, se fait très présent dans nos librairies (et nos coeurs…en espérant que son Hellblazer arrivera aussi…hein Urban ? ! HEIN !!!). Au programme, une petite fable sur la différence et cette période tellement joyeuse qu’est l’adolescence. Le pitch est intéressant et le scénariste ne m’a personnellement jamais déçu. En fait, le travail du monsieur me plaît car c’est un créateur génial qui déborde d’inventivité. 

Il y a toujours une vraie densité dans tous ses récits. Il n’est pas du genre à se réserver, il donne toujours tout ce qu’il a…du coup, cela peut apparaître un peu confus, car cela déborde de partout par moment. 

Verdict : à lire

À lire avant : rien – mini indépendante. 

KINAYE EDITIONS 

LE GARÇON SORCIÈRE TOME 3

Date de sortie :  22 janvier 2021

Prix : 19.90€/208 pages 

Scénario : Molly Knox Ostertag

Dessin :Molly Knox Ostertag

Sollicitation : La magie aussi possède un côté sombre…

 Aster attend toujours avec impatience le Festival du Solstice, où toute la famille Vanissen se réunit et où ont lieu des compétitions de sorcellerie et de métamorphose. Cette année, il est particulièrement enthousiaste de pouvoir concourir pour la première fois en tant que sorcier. Il est déterminé à montrer qu’il est fier de qui il est et des progrès qu’il a réalisés, même s’il sait qu’il ne sera pas facile de braver les traditions.

 Ariel est préoccupée par des choses plus importantes que le Festival… comme cette mystérieuse sorcière qui apparait dans ses rêves et qui affirme connaître la vérité sur son passé. Elle apprécie tout ce qu’on fait les Vanissen pour elle, mais Ariel a encore du mal a trouvé sa place.

 Le Festival est un tourbillon d’enthousiasme et d’activités mais rien ne se passe comme prévu pour Aster et Ariel. Lorsqu’une force puissante et sinistre fait irruption, menaçant de détruire tout ce qu’ils ont construit, trouveront-ils le courage de la combattre ? Ou est-ce que la magie noire les réduira en miettes ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent. 

À lire avant : les deux premiers tomes. 

RONIN ISLAND TOME 3

Date de sortie :  22 janvier 2021

Prix : 14.50€/112 pages 

Scénario : Greg Pak 

Dessin :Giannis Milonogiannis

Sollicitation : C’est l’heure de la bataille finale !

Hana et Kenichi arrivent finalement sur l’île pour y trouver refuge avec leurs nouveaux compagnons de voyage, mais son entrée leur est refusée par la doyenne Jin et les insulaires, par peur du byonin récemment muté.

Coincés entre les barricades de l’île et les forces du shogun qui approchent, accompagnées d’un nouveau byonin mortel, Hana et kenichi vont devoir rassembler leurs propres troupes et livrer une dernière bataille pour protéger leur terre natale, qui les a abandonnés, afin de préserver les idéaux qui leur semblent justes et l’espoir d’un futur qu’ils ont choisi… L’union fait la force.

L’auteur à succès Greg Pak (Star Wars) et le dessinateur Giannis Milonogiannis (Old City Blues) nous livrent le chapitre final d’une série acclamée par les critiques.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : à tester. 

À lire avant : les deux premiers tomes. 

PANINI COMICS

AVENGERS 3

Date de sortie :  20 janvier 2021

Prix : 18,00 €, 128 pages

Scénario : Aaron,

Dessin : Marquez, Sorrentino

Episodes : US : Avengers (2018) 13-17 publiés dans AVENGERS (2019) 8-11)

Sollicitation : 100% Marvel, 

Lorsque Dracula, Seigneur des Vampires, demande l’asile politique à la Russie, c’est le début d’un combat sanglant entre les Avengers et un nouveau groupe de vilains démoniaques cherchant renverser le célèbre suceur de sang.

Avis : suite de la réédition du run de Jason Aaron sur les Avengers. Je ne vous cache pas que j’ai lâché l’affaire sur ce run dès les premiers épisodes. Je vois ce que le scénariste cherche à faire…mais cela ne me parle pas. Un peu trop premier degré à mon goût. Peut être qu’un jour je me lirai cela dans une belle édition pas chère avec plaisir, mais avant tout par pur complétisme, mais en attendant je préfère aller voir ailleurs. 

Verdict : pour ceux qui suivent ce run. 

À lire avant : les premiers tomes. Si vous voulez commencer à lire la série, évitez de faire l’impasse sur ces premiers volumes, car le scénariste met en place beaucoup de choses. 

FANTASTIC FOUR 5

Date de sortie :  20 janvier 2021

Prix : 17,00 €, 112 pages

Scénario : Slott,

Dessin : Medina, Izaakse

Episodes : US : Fantastic Four (2018) 14-20, inédits)

Sollicitation : 100% Marvel, 

Quel est le pire regret de Reed Richards ? Vous allez le découvrir dans une saga complète qui emmène les Quatre Fantastiques au seul endroit où ils ne sont jamais allés ! Une aventure qui va les confronter à un terrible secret concernant leurs origines.

Avis : j’ai essayé les enfants, j’ai vraiment essayé !!! non vraiment, je ne plaisante pas, monsieur le juge, je lui ai vraiment donné sa chance à cet arc. La série était pour la première fois sur une bonne dynamique après la petite lune de miel sympa de Ben et Alicia dans les épisodes précédents. Je voulais vraiment y croire, vraiment et puis…patratra, après avoir lu le premier épisode de cet arc qui devait fêter l’anniversaire de la formation des FF…je n’ai guère été convaincu, du coup, je n’ai une fois de plus pas poursuivi. 

C’est assez dingue de voir le nombre de chances que j’ai donné à ce run. En général, j’accroche sur quelques épisodes, en général centré sur The Thing…et puis dès que Slott commence à s’intéresser aux autres personnages dans le cadre d’une intrigue un peu plus ambitieuse, tout de suite je m’ennuie. Deux raisons à cela bien évidemment : je n’apprécie guère l’écriture des personnages par Slott. Il ne maîtrise vraiment bien que Ben et les autres font soit tapisserie (hein Sue ?) soit il ne les comprend tout simplement pas. 

Au cours des 20 dernières années, les scénaristes se sont beaucoup concentrés sur Reed et je peux comprendre que Slott ait voulu le mettre un peu plus en retrait, mais il y a beaucoup de passages avec le personnage qui sont juste embarrassants, car Slott n’est pas assez fin pour comprendre la différence entre être socialement différent et juste stupide…Et Reed apparaît souvent comme non pas en décalage mais comme un doux dingue loin, très loin de ce que l’on a vu de lui au cours des dernières…décennies. 

L’autre raison est que les gros arcs de Slott sur la série sont en général assez poussifs. Il y a des idées, une envie,…mais pas l’énergie pour maintenir l’intérêt du lecteur sur 6 épisodes et comme je l’ai dit, cet arc n’a pas fait exception.  Au passage, concernant ce tome, je pense qu’il y a une erreur dans la présentation, car je vois mal 7 épisodes tenir sur 112 pages…

Verdict : bof. 

À lire avant : les précédents tomes. 

X-MEN GOLD 3

Date de sortie :  20 janvier 2021

Prix :  32,00 €, 312 pages

Scénario : Guggenheim, 

Dessin :Silas, Marquez

Episodes : US : X-Men Gold (2017) 21-30 et Annual 1 et X-Men Wedding Special (2018) publiés dans X-MEN (2018) 6-7 et X-MEN (2019) 1-4)

Sollicitation : Marvel Deluxe,

Le moment est venu pour l’un des couples les plus emblématiques de l’univers mutant d’officialiser son union : Bienvenue au mariage de Kitty Pryde et Colossus ! À moins que, dans la grande tradition mutante, rien ne se passe comme prévu…

Avis : avant dernier tome des rééditions en deluxe des séries X-Men Gold et Blue (en dessous). Il ne restera ensuite que 6 épisodes à caser, donc je ne sais pas trop comment Panini va les publier. Dans un mini deluxe pour coller ce qui reste ? Sans doute. En tout cas, on ne verra pas la fin de ces rééditions avec tristesse, tant cette période de la franchise reste assez médiocre dans l’ensemble. 

Je me souviens que j’avais tenu 10 épisodes avec X-Men Gold, à vraiment essayer de lui donner sa chance. Mais à part aller nous refaire de vieilles histoires, il n’y avait juste aucune énergie. Les X-Men étaient alors l’ombre de leur gloire passée, et on n’avait que des auteurs et surtout des éditeurs désireux de pondre encore et toujours la même chose. Au programme de ce tome…le mariage de Kitty et Colossus…Dans l’année maudite question mariage. 

On se souviendra que peu avant, on avait eu le mariage Batman/Catwoman et cela avait laissé des traces chez les lecteurs. Inutile de dire que cela ne s’est pas passé comme prévu. Apparemment, Guggenheim avait réellement comme plan de les marier avant que les éditeurs ne changent d’avis et ne nous refilent un autre mariage à la place pour compenser. Cela reste des épisodes de piètre qualité…

Verdict : bof – un run assez pauvre dans l’ensemble. 

À lire avant : les deux premiers tomes et si vous êtes masochistes, complétez avec X-Men Blue et bientôt X-Men Red. Ahhh le masochisme, ou comme nous l’appelons entre nous : le complétisme avec un autre nom. 

X-MEN BLUE 3

Date de sortie :  20 janvier 2021

Prix : 28,00 €, 192 pages

Scénario : Bunn, 

Dessin :Molina, Silva

Episodes : US : X-Men Blue (2017) 23-30 publiés dans X-MEN (2018) 6-7, X-MEN (2019) 1-3 et X-MEN EXTRA 3)

Sollicitation : Marvel Deluxe, 

Les jeunes X-Men des origines sont perdus dans l’espace ! Une nouvelle équipe, menée par Magnéto, doit se former pour contrecarrer une nouvelle alliance de Mauvais Mutants réunissant Emma Frost, Bastion, Havok et Miss Sinistre !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Avis assez semblable que pour X-men Gold, sauf qu’avec Blue, je ne pense pas avoir tenu jusqu’au numéro 10. Pauvre Cullen Bunn qui a dû se manger presque tous les tis ins à des events ou des crossovers merdiques avec Venom…Comment construire un run potable dans ces conditions ? 

Verdict : bof – bis repetita

À lire avant : les deux premiers tomes et si vous êtes un super masochiste complétiste, prenez X-Men Gold aussi !

SPIDER-MAN / DEADPOOL 1

Date de sortie :  20 janvier 2021

Prix : 18,00 €, 128 pages

Scénario : Thompson, 

Dessin :Hepburn, Horak

Episodes : US : Spider-Man/Deadpool (2016) 34-40 publiés dans DEADPOOL (2019) 2-5)

Sollicitation : 100% Marvel,

Revoici Spider-Man et Deadpool dans de nouvelles aventures en tandem. Ils sont ravis ! Enfin, surtout Deadpool… Les deux héros vont jouer les baby-sitters d’un robot aux pouvoirs terrifiants dans une aventure à cheval entre présent et lointain futur.

Avis :  pas d’avis, je signale juste la sortie. De mémoire la série a duré jusqu’à l’épisode 50 aux USA, ce qui est assez remarquable. 

Verdict : pour les fans de de duo. 

À lire avant : les arcs sont assez indépendants les uns des autres, donc je pense que vous pouvez commencer là. 

STAR WARS : L’ÈRE DE LA RÉPUBLIQUE

Date de sortie :  20 janvier 2021

Prix :  28,00 €, 224 pages

Scénario :  Houser, 

Dessin :Ross, Smith

Episodes : US : Age of Republic Qui Gon, Obi-Wan, Anakin, Amidala, Darth Maul, Jango Fett, Count Dooku, General Grievous et Special publiés dans les 100% STAR WARS : ÈRE DE LA RÉPUBLIQUE 1-2)

Sollicitation : Star Wars Deluxe,

Découvrez huit aventures épiques mettant en scène vos personnages préférés de la prélogie Star Wars (épisodes I-II-III), qu’ils soient héros ou vilains ! Anakin Skywalker, Dark Maul, le Comte Dooku, le Général Grievous, Obi-Wan Kenobi, Jango Fett, la Reine Amidala et Qui-Gon Jinn… ils sont tous là !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Apparemment il s’agit simplement de la réédition en un seul tome, de one shot publiés ailleurs. 

Verdict : pour les fans de Star Wars. 

À lire avant : rien – mais avoir vu les épisodes I-II-III va aider à comprendre le contexte.

CAPTAIN AMERICA 2 (MARVEL NOW!)

Date de sortie :  20 janvier 2021

Prix : 34,00 €, 384 pages

Scénario : Remender, 

Dessin :Pacheco, Klein

Episodes : US : Captain America (2012) 11-25 + Marvel’s 75th Anniversary publiés dans MARVEL NOW! : CAPTAIN AMERICA 3-5)

Sollicitation : Marvel Deluxe, 

Après avoir perdu des années de sa vie dans la Dimension Z d’Arnim Zola, Steve Rogers revient dans notre monde pour s’apercevoir que Nuke met le pays à feu et à sang. Qu’est-ce que le Clou de Fer ? La réponse pourrait coûter cher à la Légende Vivante !

Avis : suite et normalement fin de la réédition du run de Rick Remender sur Captain America. Je dis fin, car après ces épisodes, il a signé une autre série qui s’est limitée à 6 épisodes dessinés par Stuart Immonen, mais il me semble que cette partie a déjà été rééditée en deluxe, mais je ne trouve que le 100% en ligne. J’aurais rêvé ? Bon, on aura vite la réponse en tout cas. 

Sur le fond, je dois bien dire que c’est avec ces épisodes que j’ai lâché ce run. Autant j’avais adoré les 10 premiers épisodes et la fantastique saga de la dimension Z, autant le retour de Rogers dans le monde normal est assez vite devenu pénible à lire. Je comprends bien ce que Remender a cherché à faire, en refaisant de Cap un poisson hors de l’eau, puisqu’il revient sur Terre après plus de 10 ans passés dans la dimension Z, donc il est assez paumé. Mais le ton général est assez déprimant. 

Parce que Cap fait concrètement une dépression…Oui, c’est l’objet. Il revient sur Terre et se rend compte que les USA sont un poil pourris jusqu’à la moelle. Et c’est ça dans chaque épisode, avec bien entendu des ennemis plus sadiques les uns que les autres (parce que Remender). Visuellement ce n’est pas la joie non plus. 

Après un Romita Jr inspiré, je pense même que c’est le dernier bon truc qu’il a fait avant de se perdre chez DC…ça fait quand même presque 10 ans qu’il est passé à la concurrence et il n’a rien fait de vraiment notable au cours de cette période, on retrouve avant tout un Carlos Pacheco en très petite forme, aidé très vite par Nic Klein qui commençait à se faire un peu les dents dans le mainstream. 

En termes d’intrigue, il arrive certes des choses importantes à Cap, qui vont d’ailleurs impacter l’univers Marvel pendant quelques années. Mais ce n’est guère plaisant à lire. Peut être qu’une relecture de tous les épisodes d’affilée aiderait, mais je ne sais pas trop si j’ai même envie de me replonger dans cette période assez sombre. 

Verdict : à lire tout de même. 

À lire avant : le premier tome qui est indispensable, sinon on ne comprend pas l’état d’esprit de Cap. 

URBAN COMICS

BATMAN : DETECTIVE TOME 4

Date de sortie :  22 janvier 2021

Prix :  23€/288 pages 

Scénario : Peter Tomasi 

Dessin : Brad Walker 

Période DC : post Rebirth (2018/2020)

Episodes :  Detective Comics #1018-1026 + Detective Comics Annual #2-3

Sollicitation : Alors que Mister Freeze déchainait des vagues de froid sur Gotham pour récupérer sa femme, Nora, Batman finit par réussir à le neutraliser et le remettre à sa place : l’Asile d’Arkham. Mais dans l’ombre, une nouvelle menace grandit. Harvey Dent joue à Pile ou Face avec le destin des citoyens de Gotham, et créé une secte pour mener la ville à sa perte…

Avis : gros volume prévu cette semaine, alors que je vois qu’Urban essaye de se débarrasser du run de Tomasi sur Detective Comics le plus rapidement possible. Si bien que le tome 5, qui est aussi le dernier de ce run, est déjà annoncé pour dans quelques mois. De manière générale, on peut noter qu’Urban colle vraiment au cul des sorties US sur pas mal de séries et fait de son mieux pour clôturer l’ère 2018/2020 le plus rapidement possible. 

Outre ce run sur Detective Comics,  la fin du run de Bendis sur Superman va être expédiée en un seul tome également dans les prochains mois, on arrive presque à la fin du run de Williamson sur Flash, de Morrison sur Green Lantern, le run de Wilson sur WW est aussi expédié et je ne sais pas s’ils publieront le court run de Tamaki qui fait moins de 12 numéros. Et comme le reste de la ligne s’est fait décimer…il reste plus grand monde au-delà ! 

À tel point que je ne sais pas trop ce qu’ils publieront entre mai et la fin de l’année. Passeront-ils de suite sur Future state et ce qui suit (et qui débute uniquement en mars aux USA ?). 

Bref, si l’on en revient à ce run sur Detective comics, je n’ai personnellement pas aimé le peu que j’ai lu. J’ai lâché avec l’arc Arkham Knight et tout ce qui a suivi m’a semblé sans grand intérêt. Tomasi s’est contenté d’aller puiser dans la galerie de vilains du héros et d’enchaîner les arcs sans vraiment faire de vagues…

Verdict : à éviter. 

À lire avant : les précédents tomes si vous êtes complétistes…oh merde c’est mon cas ! 

BATMAN : GOTHAM ADVENTURES TOME 3

Date de sortie :  22 janvier 2021

Prix : 10€/296 pages 

Scénario : Scott Peterson, Ty Templeton 

Dessin : Tim Levins, Rich Burchett 

Période DC : hors continuité 

Episodes : Batman Gotham Adventures #17-27

Sollicitation : Si la talentueuse Batgirl fait le plus souvent équipe avec ses acolytes Batman et Robin, elle est aussi et avant tout la fille du réputé commissaire James Gordon, avec qui elle aime combattre le crime de jour comme de nuit. Cette fois-ci, leur mission sera de retrouver, dans le dédale des rues de Gotham, la trace d’une fratrie récemment échappée de prison. Pendant ce temps, le dynamique duo sera confronté à une série d’enlèvements tous plus inquiétants les uns que les autres : celui d’un jeune fils d’immigré dont le grand patron de la mafia prétend être le père, d’une petite fille dont le seul témoin du kidnapping est un jazzman aveugle, ou encore d’un magnat du pétrole enlevé au coeur des étendues glacées du Canada.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : à réserver à un public jeune ou aux

À lire avant : rien – peut se lire de manière indépendante 

BATMAN : THE DAILIES TOME 2

Date de sortie :  22 janvier 2021

Prix : 23€/200 pages 

Scénario : Bill Finger

Dessin : Bob Kane 

Période DC : hors continuité 

Episodes : Batman The Dailies Vol.2 (1944-1945)

Sollicitation : Dans les années 1940, en pleine Seconde Guerre mondiale, Batman et Robin n’étaient pas seulement des héros de comic books ou de serials, ils évoluaient également dans les pages des différents quotidiens des États-Unis. Enquêtant sur des affaires criminelles intenses et retrouvant même leur pire ennemi, le Joker, Batman et Robin y évoluaient dans des aventures concoctées, entre autres, par leurs co-créateurs, Bob KANE et Bill FINGER : un univers de film noir passionnant où le danger guette à tous les coins de rue !

Avis : je vois qu’Urban poursuit la publication des strips Batman publiés dans les années 40. C’est une sacrée initiative de leur part et je me demande s’ils ne testent pas le terrain ici. Comme je l’ai déjà dit, je ne cracherai pas sur une nouvelle collection Urban, équivalente des intégrales de Panini, pour certaines séries. C’est peut-être la seule solution viable sur le long terme pour publier du DC ancien. 

Verdict : à découvrir. 

À lire avant : le premier tome. 

GREEN LANTERN : TERRE UN TOME 2

Date de sortie :  22 janvier 2021

Prix : 16€/144 pages 

Scénario : Gabriel Hardman, CORINNA BECHKO

Dessin : Gabriel Hardman

Période DC : hors continuité 

Episodes : Contenu : Green Lantern: Earth One Vol. 2

Sollicitation : Manhunters, extraterrestres, anneaux de pouvoir… autant d’éléments qu’Hal Jordan doit assimiler au plus vite pour contrer les menaces intergalactiques qui pèsent sur la Terre. Accompagné de John Stewart, le nouveau Green Lantern s’efforce de sauver le dernier des Gardiens, mais se heurte à une nouvelle découverte : l’existence d’un autre Corps que le sien… celui des Yellow Lantern ! Hal Jordan est cependant bien loin d’être au bout de ses surprises… car il apprendra rapidement que les choses ne sont pas toujours ce qu’elles paraissent.

Avis : sortie surprenante cette semaine d’un second tome de la série Green Lantern Terre 1. Surprenante car cela fait un moment que DC est passé à autre chose en ce qui concerne la ligne Terre 1 et s’est plus concentré sur le Black Label (jusqu’à ce qu’ils virent l’éditeur derrière mais tout va bien). Pourtant l’année dernière, l’éditeur s’est tout de même fendu de cette suite, qui vient clore certaines des sous intrigues encore ouvertes à la fin du tome 1.

Un tome 1 relativement sympathique dans l’ensemble qui réinterprétait la mythologie des green lantern dans un contexte plus fondé dans le genre de la science-fiction réaliste, plutôt que de la SF pure et un peu magique des GL traditionnels. Ben oui, le coup des anneaux alimentés à l’émotion, c’est un poil magique tout de même comme explication. 

Cela perdait en flamboyance et on sortait clairement du genre super-héroïque pour faire plus de la SF pure, mais c’était intriguant comme approche. Cela changeait de ce que l’on a pu voir sur les Green Lantern au cours des dernières décennies, même si l’empreinte de Geoff Johns reste très présente sur l’ensemble. Et on le voit d’autant plus ici, alors qu’ils ramènent sur le devant de la scène les Yellow Lantern. 

Bref, une suite que j’espère être au niveau du premier tome. Les auteurs n’ont pas bougé et sont en général relativement bons, donc croisons les doigts qu’on leur a donné le même niveau de liberté. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : le tome 1. 

HAL JORDAN : GREEN LANTERN TOME 3

Date de sortie :  22 janvier 2021

Prix : 23€/240 pages 

Scénario : Grant Morrison 

Dessin : Liam Sharp

Période DC : post Rebirth (2018/2020)

Episodes : Green Lantern – Blackstars #1-3 + Green Lantern season 2 #1-6

Sollicitation : Dans une réalité alternative qu’Hal Jordan a créée en activant la machine miracle, les Green Lantern n’y existent pas… Et les Blackstars ont progressivement imposé leur règne d’un bout à l’autre de la galaxie… sauf sur Terre, où les héros résistent. Mais Belzebeth, plutôt que de soumettre les terriens, entend dévorer la planète. Hal Jordan va devoir réussir à sortir de cette réalité alternative et rendre son cours à l’Histoire…

Avis : suite et avant dernier tome du run de Grant Morrison et Liam Sharp sur Green lantern, ce volume présentant le début de la seconde saison que les auteurs avaient en tête. Tout d’abord, je suis ravi de voir la composition du tome, qui contient la mini-série Blackstars…absente des TPB US. Donc contrairement à DC, on dirait qu’Urban a fait le boulot pour nous présenter l’ensemble du run de Morrison. 

Un run…pas évident à suivre, je dois dire. Pour l’instant, je suis avant tout pour les auteurs et un peu moins pour le résultat qui demeure assez abscons. Mais bon, vous me direz, c’est du Morrison, donc le sentiment d’être largué lors de la première lecture est tout à fait normal. Il faut juste ajuster sa vision, prendre du recul et à un moment ce qu’il veut faire apparaît clairement et boom, le déclic se fait tel une révélation divine. 

Je vais donc bien continuer ce run jusqu’au bout, d’autant plus que Liam Sharp s’est dépassé sur ces épisodes. Il était déjà incroyable sur la première saison, mais sur la seconde il va bien plus loin et c’est sans doute l’un des plus beaux comics sur le marché en ce moment. Bref, on va rien comprendre, mais on va en prendre plein les mirettes. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : les deux premiers tomes

A propos Sam 2066 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

  1. Merci pour ce guide, Sam !
    Même sentiment vis à vis de From Hell : on jugera sur piece.
    Les deux GL, sinon.

  2. Super guide ! Je ne savais pas que DELIRIUM et Kinaye Edition sortait des comics cette semaine. Merci !

    « mais il me semble que cette partie a déjà été rééditée en deluxe, mais je ne trouve que le 100% en ligne. J’aurais rêvé ? »
    Effectivement, il est sorti en Deluxe…mais sous le nom de The Falcon en Novembre 2020.

    Pour Urban, c’est vrai qu’ils sont pressés de finir la période Rebirth, perso je trouve que ce n’est pas une bonne chose de rattraper la VO à ce point, il faut quand même laisser une marge comme fait Panini pour bien voir l’évolution des publications VO au USA. Enfin sans le retour des kiosque pour Urban ça semble compliquer de refaire ce système.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.