Guide de lecture Comics VO : semaine du 20 janvier 2021

Edito : et c’est reparti pour une nouvelle semaine un peu plus nourrie que la dernière. Notamment grâce à la présence de nouveaux projets indépendants, avec à leur tête quelques auteurs connus et comme souvent ces derniers temps, Boom mène la marche. Côté mainstream, on nage entre event, et recherche de nouvelles directions. 

Et je dois avouer que je suis le premier surpris par ma sélection chez DC. Alors que je n’ai cessé de dénigrer Future State, que voit-on : beaucoup de ces séries DC dans mon guide et plus de titres DC cités que Marvel. De manière récurrente. J’ai beau parler souvent des problèmes de DC….les salauds ont dans leur écurie des talents et des personnages que je ne peux m’empêcher de suivre. 

C’était un piège c’est ça ? Pour mettre en lumière toutes mes contradictions personnelles ? 

Sorties de la semaine : pas mal de choses à surveiller cette semaine : 

  • chez Boom, Saladin Ahmed lance une nouvelle mini série avec Abbott 1973 !
  • chez Dark Horse, c’est Matt Kindt qui revient avec un nouveau bouquin : Crimson Flower ! 
  • chez DC, on retiendra avant tout la fin de la dernière mini-série en date de Dceased !
  • enfin, chez Marvel, la suite de KIng in black !

Émissions de la semaine :   quatre émissions au programme de la semaine. Comme d’habitude, vous pouvez nous écouter en direct à partir de 21h soit sur  notre chaîne You Tube soit  notre Discord que je vous invite à rejoindre également et sur lequel une petite communauté est en train de se créer à grande vitesse et nous partageons un peu toutes nos geekeries  :

  • mardi, un nouveau Comixity of the future past où nous reviendrons sur l’actu geek de janvier …2001 !
  • mercredi, le retour du Freaxity où Steve et Laure parlent horreur !
  • jeudi,  le Comixweekly où nous parlerons des sorties VO de la semaine !
  • vendredi, ah ah notre nouvelle émission, cela fait un moment que l’on vous aguiche sur le sujet, il est temps de passer à la casserole maintenant : nous lançons un spécial manga mensuel, où on parlera de nos lectures du moment et de plein de choses ! Oui, on est des fous ! 

BOOM ! STUDIOS 

ABBOTT 1973 #1 

Prix : $3.99

Scénario : Saladin Ahmed

Dessin : Sami Kivelä

Sollicitation :  In a new series for  fans of Something is Killing the Children and Bitter Root, Saladin Ahmed, the visionary writer behind Miles Morales: Spider-Man, and Sami Kivelä, the acclaimed artist behind Tommy Gun Wizards, reunite for this Must Read supernatural thriller.

* Detroit’s hardest hitting journalist, Elena Abbott, is trying to make a fresh start at a new newspaper…but her deadly past isn’t ready to let go.

* The city is days away from the historic election of a Black candidate as their new Mayor, but a vicious new group has emerged to destroy him, targeting anyone who supports his campaign or the change he represents.

* That means Abbott, who discovers the group’s connection to a dangerous dark magic, has been targeted for certain death – unless she embraces her true power as the Lightbringer to save her city.

Avis : nouvelle mini série / potentielle série régulière chez Boom cette semaine. Je parle de potentielle série régulière…car certains des derniers grands succès de Boom au cours de l’année passée avaient également débuté comme des mini avant d’exploser les scores de ventes et que l’éditeur et les auteurs se disent “hé…ça vend…continuons à imprimer de l’argent, voulez vous ?”. Ce fut notamment le cas de Once & Future et Something is Killing the children. Une série étrangement citée dans la sollicitation

Quoi ? Boom tenterait d’attirer le chaland avec cette annonce ? Nonnnnn, pas possible qu’ils veuillent attirer le public de cette série dont les ventes ne cessent de croître d’épisode en épisode sur un autre bouquin. On pourrait presque croire qu’ils veulent vendre du comic-book. Et encore une fois, Boom s’attache les services d’un auteur qui s’est fait une réputation chez un grand éditeur récemment, je parle de  Saladin Ahmed, très présent chez Marvel depuis 2 et 3 ans et qui nous vient initialement du monde de la prose fantasy. 

En effet, avant de tomber dans les comics, le monsieur avait sorti plusieurs recueils de nouvelles avec un succès certain. Est-ce qu’il va réussir à sauter le pas ici vers un creator owned, apparemment situé dans le genre de l’urban fantasy, encore peu exploré dans les comics jusque là ? Nous avons vu beaucoup de fantasy pendant 2-3 ans à une certaine période, mais cela restait dans le domaine de la fantasy classique à tendance médiévale. 

Je pense tenter le coup, car Boom déçoit rarement ces derniers temps, sans avoir trop d’attentes, parce que l’écriture de Saladin Ahmed a tendance à me laisser assez froid et indifférent.  Ce qui est sans doute le pire effet qu’un comic-book peut vous faire. Le pitch me plaît bien ensuite, mais il faut que l’exécution soit réussie. 

Verdict : Check it 

ONCE & FUTURE #15 

Prix : $3.99

Scénario : Kieron Gillen 

Dessin : Dan Mora 

Sollicitation : Bridgette and Duncan return to a familiar place to pick up Lancelot’s trail, while Rose comes face to face with another member of the McGuire family she was not expecting to see…

Avis : hé bé…cette série demeure tout simplement géniale. Autant Something is Killing the children ressemble souvent à des montagnes russes en termes de qualité, autant Once & Future demeure à  des niveaux stratosphériques de manière constante. C’est vraiment impressionnant de voir cela aujourd’hui, et cela tient sans doute aux auteurs. 

Nous voyons la tension monter de numéro en numéro, alors que l’on comprend que la prochaine attaque d’Arthur et Merlin va être bien plus globale. Fini les petites attaques dispersées. Là, c’est une grosse offensive qui se monte, les choses sérieuses vont vraiment commencer,  et on dirait bien que le fantastique va envahir l’Angleterre dans pas longtemps. 

Bref, si vous vous posiez la question, Once & Future demeure excellente, les personnages ultra-attachants, alors que leurs relations évoluent de manière très sympa, et les menaces toujours bien tarées. Je ne sais pas combien de temps le titre va encore durer alors que notamment Dan Mora est de plus en plus occupé ailleurs, mais tant que ça demeure aussi bon, j’espère un long run. 

Verdict : Buy

DARK HORSE COMICS

CRIMSON FLOWER #1 

Prix : $3.99

Scénario : Matt Kindt 

Dessin : Matt Lesniewski

Sollicitation : From New York Times-bestselling Mind MGMT creator Matt Kindt and Matt Lesniewski (The Freak) comes a brand-new, mind-altering journey through Russian folk tales, trained assassins, and government conspiracies.

After losing her family in a violent home invasion, a woman uses folk tales to cope. In a blood-soaked journey toward revenge, she tracks down the man responsible for her family’s deaths, only to discover a startling government plot-to weaponize folk tales and use them to raise children into super assassins.

Avis : et bien on dirait que les mini-séries ont le vent en poupe chez les petits éditeurs (et les grands) en ce moment. Je suppose que c’est un pari moins risqué, surtout dans la période actuelle et c’est une bonne manière de proposer un nouveau concept, sans forcer des lecteurs à s’engager dans la durée. Et après Folklords chez Boom l’année dernière (qui arrive en VF début février), Matt Kindt revient cette fois chez Dark Horse avec un nouveau concept. 

Et cette fois, il mélange contes traditionnels et fantasy moderne, dans un bon gros récit de vengeance qui s’annonce bien sale, alors qu’une organisation gouvernementale veut militariser les personnages et armes de contes. Une idée assez amusante sur le papier qui promet d’être développée assez rapidement en plus puisque cette mini est en 4 parties. À voir si les auteurs sauront la développer de manière intéressante.

Comme souvent le potentiel est là, le pitch est intéressant, reste à voir le résultat. Et avec Matt Kindt, cela peut être très bon, comme oubliable au bout de 5 min, on ne sait jamais vraiment à l’avance avec ce garçon. 

Verdict : Check it 

DC COMICS

FUTURE STATE: CATWOMAN #1

Prix : $3.99

Scénario :RAM V

Dessin :OTTO SCHMIDT

Sollicitation : Masked vigilantes have been deemed illegal, and the Magistrate has commandeered a bullet train to take those they’ve captured to a reformation facility–and filled the rest of the train with innocent children! Catwoman is hellbent on ensuring it never reaches its destination. Armed with a new magnetic suit, assisted by her trusty band of Strays, and featuring Catwoman’s new protégé, she must pull off the impossible: a train heist where she steals…the train itself! But Selina isn’t the only person aboard who has plans for this train and its most unexpected passenger!

Avis : je dois dire que je suis, encore,  le premier surpris de citer autant de titres Future State cette semaine alors que je n’ai pas caché mon dédain pour le machin jusque là. Oui, je ne suis toujours pas plus intéressé qu’avant, mais …il y a des équipes créatives intéressantes, donc ce n’est pas ma faute, hein ? 

Et dans le cas présent, la raison de citer le bouquin est double, d’une part c’est écrit par Ram V et dessiné par l’excellent Otto Schmidt, et d’autre part, Ram V est l’auteur de la série régulière Catwoman en ce moment et le monsieur s’en tire foutrement bien. Il a impulsé une nouvelle direction vraiment prenante au bouquin et ce n’était pas gagné après deux ans d’errements un peu difficiles pour le titre. 

Du coup, comme pour les autres titres assurés par les équipes régulières des séries d’origines ou futures, je me demande s’il ne faut pas voir ces quelques épisodes Future State comme une extrapolation de leur travail sur la série régulière. La question se pose…bon, au moins, cela devrait être agréable à lire. C’est déjà ça. 

Verdict : Check it (parce qu’il faut pas pousser)

FUTURE STATE: IMMORTAL WONDER WOMAN #1

Prix : $5.99/48 pages

Scénario : »Immortal Wonder Woman » written by MICHAEL W. CONRAD and BECKY CLOONAN

« Nubia » written by L.L. McKINNEY

Dessin :« Immortal Wonder Woman » art by JEN BARTEL

« Nubia » art by ALITHA MARTINEZ and MARK MORALES

Sollicitation : The Undoing are coming. Long past the Age of Heroes, few of Diana Prince’s friends survive, and most of her sisters have passed as well. As an immortal goddess, this is her lot. But then, a threat appears that even the mighty Darkseid can’t handle–and it’s up to Wonder Woman to take on the battle! It’s big action and high fantasy at the end of time, courtesy of Eisner Award-winning cartoonist Becky Cloonan (By Chance or Providence, Gotham Academy) and her Doom Patrol co-writer Michael W. Conrad, with the popular artist Jen Bartel (Blackbird) making her interior art debut for DC.

Then, peer into a closer future as the original champion of Themyscira strikes out on her own. Things have not been stable on Paradise Island for some time, and Nubia has found a new home in Man’s World. Now, she is tasked with protecting it from the dangers of the world of myths and magic. The writer of DC’s Nubia: Real One, L.L. McKinney, takes this powerful Amazon to a whole new level.

Avis : ici, même verdict que pour Catwoman, le scénario est assurée par la future autrice de la série régulière, donc je viens voir rapidement ce que cela peut donner. Même si Becky Cloonan n’a pas vraiment besoin d’aide. Cela fait un moment qu’elle écrit, donc on ne va pas lui apprendre son taf. Mais ce qui m’intéresse le plus ici est la partie graphique. Jen Bartel au dessin, cela peut envoyer du lourd, du très très lourd. Et d’ailleurs les pages previews sont magnifiques, avec cette WW un peu plus âgée. Est-ce que j’ai des attentes particulières au-delà ? Pas vraiment. Le sort de WW au sortir de Death Metal n’est pas d’une clarté étincelante, donc des précisions sur son devenir sont plus importantes en ce moment. 

Verdict : Check it 

FUTURE STATE: NIGHTWING #1

Prix : $3.99

Scénario :ANDREW CONSTANT

Dessin :NICOLA SCOTT

Sollicitation : Batman is gone! Now, Nightwing has taken on the mission of keeping the citizens of Gotham City safe from the Magistrate. But to do that, he’ll have stay one step ahead of the Magistrate! And you know things have gotten bad in Gotham when the safest place for Dick to hide out is the abandoned Arkham Asylum! When Nightwing gets a visit from a mask claiming to be the new Batman…does he fight like one? Pick up this dark peek into the future by writer Andrew Constant and artist Nicola Scott to find out!

Avis : bon, dans le cas présent, cette mini ne m’intéresse guère, mais elle est dessinée par Nicola Scott. Tiens encore une mini qui ne m’attire que pour sa dessinatrice…Quand on vous dit que DC malgré tout ses problèmes a encore une meilleure réserve d’artistes que Marvel. Mais pour combien de temps ? On a vu récemment des gros auteurs comme Jason Fabok et Dale Eaglesham s’exprimer sur le sujet, de manière assez cinglante. Gary Frank a déjà suivi Geoff Johns chez Image. Je crains une grande migration d’auteurs dans les prochains mois soit vers Marvel soit vers l’indépendant. Ce qui ne serait pas un mal. Cela pourrait amener un gros renouveau de ce côté là. En tout cas, au delà, Nicola Scott qui dessine Nightwing, j’en suis, le reste…m’en tape un peu. 

Verdict : Check it 

FUTURE STATE: SUPERMAN: WORLDS OF WAR #1

Prix : $5.99

Scénario : « Superman: Worlds of War » written by PHILLIP KENNEDY JOHNSON

« Midnighter » written by MICHAEL W. CONRAD and BECKY CLOONAN

« Black Racer » written by JEREMY ADAMS

« Mister Miracle » written by BRANDON EASTON

Dessin :« Superman: Worlds of War » art by MIKEL JANíN

« Midnighter » art by GLEB MELNIKOV

« Black Racer » art by SIYA OUM

« Mister Miracle » art by VALENTINE DE LANDRO

Sollicitation : This monumental Future State title features four big stories! First, Clark Kent is gone, leaving a Superman-shaped hole behind. People gather in Smallville to celebrate their hero, little realizing that he is across the galaxy helping others. Superman has gone to Warworld, where he fights as a gladiator in the deadly pits of Mongul. But this is Superman we’re talking about–and his idea of a victory does not line up with the expectations of Mongul’s hordes!

Meanwhile, on the other side of Warworld, other agents are at work, struggling for a better life. Shilo Norman, the man known as Mister Miracle, has ridden a Boom Tube across the cosmos from Metropolis to finds himself at odds with an entire planet!

At the same time, Midnighter, the greatest fighter from Earth, is punching his way through a whole mess of trouble. He’s on the hunt for a new energy source deadlier than Kryptonite. His goal: to shut it down before it gets unleashed on an unsuspecting universe.

On top of that, the Black Racer, a girl raised in the slums of Warworld to be one of its top competitors, turns betrayal into a crusade to fight for the freedom of others like her

Avis : pourquoi DC ? Pourquoi ? On vous avait spécifiquement dit qu’on voulait Mark Waid sur Superman ? Cela fait 20 ans qu’il attend d’écrire la série. Même un aveugle le verrait depuis l’espace ! Et pour l’instant je ne peux pas dire que j’ai été très convaincu par ce que j’ai lu de la part de Johnson…Bon, on me dira, on aura quelques pages signées Mikel Janin et j’insiste sur “quelques”.

C’est déjà ça ? Et Superman, prisonnier de Warworld, cela peut être sympa…Ouais pourquoi pas …Vous sentez mon envie là ? Vous la sentez bien…Je reste vraiment attristé du sort de Superman chez DC…D’autant que au delà, il y a beaucoup de pas Superman dans cette mini Superman, puisqu’on retrouve une pelletée de back up sans rapports avec le grand bleu (parce que je suppose, fallait les caser quelque part) : du Black Racer, du Mister Miracle et du Midnighter. 

Et j’en ai rien à foutre. Mais vraiment rien. Aucune équipe artistique ne m’attire, bref, pas de quoi dépenser 6$. 

Verdict : Check it – limite pass. 

BATMAN/CATWOMAN #2

Prix : $4.99

Scénario :TOM KING

Dessin :CLAY MANN

Sollicitation : Phantasm has come to Gotham City! Andrea Beaumont, the one-time love of Bruce Wayne, is looking for her lost child, and she’s pretty sure The Joker is involved. So, who better to have as an ally than Batman? And what better way to get to Batman than through Catwoman? It’s a knotted history for this costumed quartet, spanning past, present, and future. What The Joker did to Selina Kyle at the beginning of her career will have deadly consequences at the end of their lives. Tom King’s ultimate tale of the Dark Knight kicks into high gear as the story roars down the avenues only hinted at in the pages of Batman.

Avis : j’évoque rapidement la sortie de la suite de Batman/Catwoman, maxi série en 12 épisodes signée Tom King et Clay Mann qui vient en quelque sorte conclure son run sur Batman, sans vrai lien cependant avec la continuité. Cela fait très suite, où il raconte ce qu’il aurait fait s’il avait eu entièrement les mains libres pour traiter le couple Batman/Catwoman. 

Au centre de cette suite, pour l’instant, le retour du Phantasm, même si la raison reste bien mystérieuse. Disons que nous avons eu un aperçu dans le premier épisode, avec un numéro construit sur plusieurs époques. Une dans le passé, avec la rencontre Bruce/Andrea, le présent où Bruce et Selina enquêtent sur la disparition du fils d’Andréa et le futur où Selina allait à la rencontre d’un vieil ennemi après la mort de Bruce. 

Et comme je sens que l’on va continuer à jouer sur des époques différentes, naviguant entre les 3, dans un exercice d’écriture dont King est friand, je pense que je vais attendre que tout soit édité en VF en un seul tome. Non pas que j’ai détesté le premier épisode, j’ai bien apprécié, mais les intrigues sur plusieurs époques, avec du jonglage narratif à la King, il vaut mieux le lire d’une traite pour arriver à suivre. 

Je n’attends pas un récit non plus très complexe, mais arriver à se souvenir de mois en mois où on en est va être compliqué, donc voilà, on se revoit sans doute l’année prochaine en VF (ou en fin d’année si Urban continue de coller au cul du camion VO comme maintenant). 

Verdict : Check it 

DCEASED: DEAD PLANET #7

Prix : $4.99

Scénario :TOM TAYLOR

Dessin :TREVOR HAIRSINE and GIGI BALDASSINI

Sollicitation : The Justice League fights an army of Amazos for Earth, while John Constantine goes head-to-head with Trigon! The Justice League fight for Earth and the lives of the…infected?! The final chapter of the best-selling series will be talked about for years to come!

Avis : conclusion de la dernière mini série en date consacrée à l’univers de Dceased et je ne sais pas trop pourquoi, mais je sens que ce ne sera pas la dernière. Si j’ai quelques réserves sur le déroulement de l’histoire, avec certains éléments mis de côté depuis quelques épisodes, il ne fait aucun doute que cette suite est une réussite, toujours à mettre au crédit de Tom Taylor qui joue avec tout cet univers avec plaisir. 

Et là il prépare clairement une conclusion en apothéose, avec beaucoup de morts, encore, dans tous les coins, alors que toutes les menaces vont entrer en collision les unes avec les autres en même temps : Trigon débarque pour détruire la Terre, les super-vilains lancent leur offensive pour annihiler les infectés, alors que les héros ont trouvé un vaccin, et il reste cette menace dont on ne parle plus d’un Darkseid lui aussi de retour et infecté !

Bref, l’escalade des enjeux est réelle dans cette suite, puisque les quelques héros encore debout sont pris entre tous ces feux et on voit mal comment cela pourrait bien finir ! Certes, je sais qu’il y aura une suite (c’est presque une certitude, même si rien n’est encore annoncé)…s’il y a des survivants, mais pour le moment tout est sur la table. 

Bref, Dceased reste un grand plaisir pas du tout coupable en ce qui me concerne. 

Verdict : Buy

TPB/GRAPHIC NOVEL

BATMAN : THE DARK KNIGHT DETECTIVE TOME 4

Prix : $29.99/

Scénario : Alan Grant, Mark Waid, Brian Augustyn 

Dessin : Norm Breyfogle 

Episodes : Collects Detective Comics #601-611 and Detective Comics Annual #2.

Sollicitation : It’s a new collection of tales from the start of the 1990s, including the four-part « The Mud Pack, » a creepy story centered around the villainous Clayface, in which Batman must enlist the help of Etrigan, the Demon! Plus, a new vigilante called Anarky debuts, and Batman attends the funeral of…the Penguin?This volume also includes « Blood Secrets, » a story co-written by comics superstar Mark Waid, with Batman taking on white supremacists.

Avis : quelques semaines après la sortie du tome 5 de Batman : The Caped crusader, qui publiait les épisodes de Batman post crisis, nous avons droit à la suite de Dark Detective qui elle publie la série Detective Comics de la même période. Et je ne vais pas changer d’avis par rapport à Caped crusader, j’adore toute cette période que je découvre grâce à ces rééditions. 

Ce n’est pas le plus grand run de Batman de l’histoire, mais c’est très efficace, toujours en mouvement, très porté sur l’action, avec une progression très rapide dans tous les sens. Beaucoup d’idées intéressantes sont explorées alors que la franchise Batman continue d’intégrer les apports de Dark Knight returns et du premier film Batman.

On sent ces influences dans tous les coins. Bref, si vous n’avez pas commencé cette collection…vous avez intérêt à commencer vite, car les tomes ont tendance à vite partir ces derniers temps. Avec cette fois notamment au programme, l’arrivée d’Anarchy, un arc sur Clayface et encore le Penguin…

Chances de publication en VF : pareil que pour caped crusader, je dirais proches de 0. L’ancien n’est guère en vogue chez Urban…allez messieurs, je reviens avec mon idée d’équivalents d’intégrales…mais au-delà, de la plaisanterie, je suis certain qu’il y a un public…

Verdict : Buy

IDW PUBLISHING 

TMNT ONGOING #113

Prix : $3.99

Scénario : Sophie Campbell

Dessin :  Sophie Campbell

Sollicitation : Karai searches for two new powerful mutants who could tip the balance of power in New York City. Meanwhile a familiar character from the future arrives with a most unusual quest! All of this AND the return of Bebop & Rocksteady? Don’t miss the start of an exciting new story arc as Sophie Campbell returns to interior art!

Avis : et oui, je reparle un peu de TMNT cette semaine, alors que cela fait un petit moment maintenant que j’ai laissé tomber la lecture de la série en VO. Comme beaucoup de lecteurs, je pense, j’ai été assez déçu par la direction prise par le run de Sophie Campbell passé son premier arc. Autant ses premiers épisodes étaient incroyables et je ne démords pas : tout ce premier arc était phénoménal, autant la suite a manqué de ..un peu tout ? 

Les histoires proposées étaient assez légères et sans grand intérêt, sans réelle tension derrière. On aurait dit un bon gros ballon qui se dégonfle en l’espace de quelques numéros. Toute la richesse déployée jusque-là semblait avoir disparu. Alors pourquoi j’en reparle ? Ben parce que Campbell reprend en main le dessin, qu’elle avait laissé tomber après le premier arc

Et soyons clairs : Sophie Campbell au dessin, c’est un grand oui, tous les jours de l’année ! Et niveau histoire, au vu de la sollicitation, on dirait que cela se remue un peu le popotin…qui sait peut être que reprendre la partie graphique en plus du scénario va lui permettre de redonner un bon coup de jus à la série ? Oui, j’ai envie d’y croire. 

Verdict : Buy –  ben oui Campbell dessine donc c’est un buy

IMAGE COMICS

TPB/GRAPHIC NOVEL

CHU TP VOL 01

Prix :  $9.99

Scénario : John Layman 

Dessin : Dan Boultwood

Episodes :  Collects CHU #1-5.

Sollicitation : Tony Chu is a cibopath, able to get psychic impressions from what he eats. Saffron Chu is a cibopars, able to learn secrets from who she eats with. Tony is a cop. Saffron is a criminal. They are brother and sister, and they are on a collision course. Spinning out of the Eisner Award-winning and New York Times bestselling series CHEW, comes CHU, a felonious new food-noir about cops, crooks, cooks & clairvoyants.

Avis : sortie cette semaine du premier TPB de la nouvelle série Chu, suite/complément de la série Chew première du nom. Si Chew s’intéressait au personnage de Tony Chu, cette nouvelle série s’intéresse à sa soeur, qui dispose aussi de capacités très particulières…mais qui est plutôt de l’autre côté de la barrière de la loi…Un frère policier, une soeur voleuse, cela ne peut que bien se passer. 

J’avais lu le premier épisode en VO qui était efficace mais sans plus honnêtement. On y retrouvait une partie de la magie et du charme de Chew…mais sans Rob Guillory au dessin, ce qui était un peu dommage, mais le monsieur est pris sur le très bon Farmhand donc on comprend, et l’artiste choisi pour le remplacer se situe dans la même veine d’un point de vue visuel, donc on est pas dépaysé. 

Je pense que je vais attendre une sortie en VF pour me former une opinion, même si ce premier tome à 10$ est tentant…

Chances de publication en VF : je dirais assez bonnes, dans les 90/95%, sans aucun doute chez Delcourt. Après tout Chew reste une de leurs grosses séries et je doute qu’ils fassent l’impasse sur cette pseudo suite. Même s’il faudra renommer le titre en VF, puisque l’éditeur l’avait appelé Tony Chu – détective cannibale…

Verdict : Check it 

PULP TP

Prix :  $12.99

Scénario : Ed Brubaker 

Dessin : Sean Phillips 

Episodes : 

Sollicitation : NOW AVAILABLE AS A SOFT COVER TRADE PAPERBACK: A gorgeous original graphic novel from the bestselling creators of KILL OR BE KILLED, MY HEROES HAVE ALWAYS BEEN JUNKIES, and CRIMINAL.

Max Winters, a pulp writer in 1930s New York, finds himself drawn into a story not unlike the tales he churns out at five cents a word-tales of a Wild West outlaw dispensing justice with a six-gun. But will Max be able to do the same when pursued by bank robbers, Nazi spies, and enemies from his past?

One part thriller, one part meditation on a life of violence, PULP is unlike anything award-winning BRUBAKER & PHILLIPS have ever done before. This celebration of pulp fiction set in a world on the brink is another must-have hardcover from one of comics’ most acclaimed teams.

Avis : alors que l’on attend encore une annonce de la part de Delcourt quant à la date de publication en VF des derniers titres de Brubaker et Phillips en VF…aux USA, un de leurs titres, pulp est déjà réédite en TPB…C’est pour nous narguer à ce stade ? Hein? Je ne vois pas d’autre explication. Oui, on veut ce titre en VF, vendez le nous nom d’un chien !!! Allez, on ne souffre pas déjà assez ! Ne me provoquez pas parce je vais craquer et l’acheter !!! en VO si ça continue, parce que là, l’attente est quand même longue…

Chances de publication en VF : 100%, quand Delcourt arrêtera de nous troller. 

Verdict : Buy

MARVEL COMICS

IRON FIST HEART OF DRAGON #1

Prix : $3.99

Scénario : Larry Hama 

Dessin : DAVID WACHTER 

Sollicitation : AN IRON FIST EPIC FROM LEGENDARY CREATOR LARRY HAMA!

Someone is killing the ancient dragons that power the HEAVENLY CITIES, and only IRON FIST and the DEADLY WEAPONS can stop them…if they can discover who they are in time! Zombie armies, mystical portals, dragon hearts, some of the Marvel Universe’s deadliest fighters all converge in one action-packed extravaganza, and the fate of all worlds hangs in the balance! LARRY HAMA and DAVID WACHTER are building a story that hits as hard as the Iron Fist itself!

Avis : voilà un double retour intéressant à deux titres. D’une part, c’est bien évidemment le retour d’ Iron Fist, un personnage qui nageait dans les projets il y a encore 2-3 ans et qui semble avoir un peu disparu des radars ensuite. Les piètres performances de son show TV et de ses différents bouquins solos n’ont pas dû aider, mais c’est toujours étrange de voir un personnage avec une pléthore de trucs sortir en même temps, être déserté par un éditeur en l’espace de quelques mois. 

D’autre part, c’est aussi le retour de Larry Hama chez Marvel sur un vrai projet régulier, même s’il ne s’agit que d’une mini-série. L’auteur qui n’est pas resté inactif ces dernières années, puisqu’il continue d’écrire G.I.Joe chez IDW, a donc droit à plus qu’un one shot spécial, ce qui est devenu la spécialité de Marvel ces derniers temps. Je sais que cela partait souvent d’une bonne intention, honorer les auteurs passés, mais quand ceux-ci ne sont pas à la retraite, c’est bizarre de ne pas les voir sur des projets plus ambitieux. 

Au final, est-ce une garantie de succès ? Il est clair que le personnage a besoin d’une nouvelle impulsion. Je ne sais si Hama saura la lui donner, mais en tout cas, je pense que l’on aura au moins une bonne histoire efficace, avec pas mal d’action et de rebondissements. Cela ne marquera sans doute pas l’histoire, mais ce sera sympa à suivre. 

Verdict : Check it 

KING IN BLACK #3

Prix : $4.99

Scénario : Donny Cates 

Dessin : Ryan Stegman 

Sollicitation : After last issue’s shocking finale, the heroes of the Marvel Universe are reeling. Outgunned and outmanned, but never outdone, they unite and face KNULL, God of the Abyss, as he ensnares the planet in the darkness of his reign! Superstars DONNY CATES and RYAN STEGMAN continue to raise the game – and the stakes for the Marvel Universe in this Earth-shattering epic!

Avis : et bien…après un premier numéro bien dense, et des ties ins de qualité variable sur Venom, on peut dire que le second numéro de King in Black nous a laissé sur un sacré cliffhanger. On y voyait avant tout le triomphe absolu de Knull sur les héros de la Terre qui se sont fait laminés dans les règles enregistrant quelques pertes sévères ici ou là. 

Et bien évidemment, on entre dans la phase traditionnelle de ce genre de récit, où les héros de la Terre vont devoir unir les quelques ressources qu’ils leur restent pour essayer une contre-attaque. J’aimerais dire que le reste de l’event est assez prévisible, à savoir que les héros Marvel vont finir par l’emporter, la question dans ce genre de gros event est : comment et est-ce que cela fera sens avec l’arc du personnage principal. 

C’est sans doute pour cela que des choses comme War of Realms et Absolute Carnage ont bien fonctionné, car tout cela s’inscrivait dans un récit d’ensemble bien mené avec une conclusion satisfaisante pour ceux au centre de tous les enjeux. Jusque là, Cates et Stegman n’ont pas déçu, donc je m’attends à encore quelques scènes bien chocs, quelques twists bien sentis…et je l’espère pas de deus ex machina pour tout résoudre à la fin. 

Verdict : Buy

MAESTRO WAR AND PAX #1

Prix : $4.99

Scénario : Peter David 

Dessin : Javier Pina 

Sollicitation : PETER DAVID AND THE MAESTRO RETURN IN A BRAND-NEW SERIES!

The man once known as the Hulk is now neither man, nor Hulk – call him only THE MAESTRO! After deposing Dystopia’s ancient ruler, the Maestro sets his sights even bigger. It’s time the entire planet Earth recognized their one true god! But the Maestro isn’t the only immortal left…and if he wants to truly dominate the planet, he’ll have to face the most powerful beings in creation! PETER DAVID continues the tale that began decades ago in the legendary Future Imperfect!

Avis : Peter David enchaîne les mini en ce moment. Alors qu’il signe également en parallèle, une nouvelle mini-série Symbiote Spider-Man, le revoilà sur la quoi ? 3e mini-série dédiée à Maestro (en comptant celle de Secret Wars il y a quelques années) ? J’ai vraiment le sentiment que Marvel a très peur de lancer des séries régulières en ce moment et préfère enchaîner les mini plutôt que d’investir sur la durée.

Vous me direz financièrement c’est plus intéressant, ça permet de sortir un nouveau numéro 1 tous les 6 mois, tout en disant, mais non, mais non, ce n’est pas un relaunch, regardez, on vous avait dit que c’était une mini dès le départ…C’est malheureusement peut être le seul moyen de soutenir certains bouquins, je parlais de Valkyrie récemment, mais j’ai aussi l’impression que Black Cat suit le même chemin. Des petites séries qui ont besoin d’un petit boost de manière récurrente. 

Au-delà, Peter David continue d’explorer la transition de Hulk vers Maestro. Comment le personnage est devenu un monstre régnant sur les ruines de l’humanité, comment a-t-il perdu toute humanité ? Après la naissance de Maestro dans les précédentes mini, cette fois on s’intéresse à sa conquête de ce qui reste du monde…Je n’avais guère été convaincu par les premiers épisodes de la première mini, mais c’est du Peter David, donc du coup je me lirai bien tout cela à terme dans un seul gros tome..

Verdict : Check it 

TPB/GRAPHIC NOVEL

IMMORTAL HULK TP VOL 08 KEEPER OF THE DOOR 

Prix : $15.99

Scénario : Al Ewing

Dessin : Joe Benett 

Episodes : Collecting IMMORTAL HULK #36-40.

Sollicitation : Follow the Leader! The Hulk’s archenemy has set his sights on infiltrating the green behemoth’s friend group in preparation to enact his nefarious, long-fomenting plans. But can the Leader push the immortal Hulk beyond his breaking point? Meanwhile, when Bruce Banner first came to Shadow Base, he was cut up into pieces and stored in jars – but he was only the second test subject. The first subject has just been freed! Plus: Some time ago, an outside force entered Bruce Banner’s system. The Devil Hulk says it’s the Green Scar. The Green Scar says it’s the Devil Hulk. They might both be wrong! But now, deep in Banner’s mind, something is reaching through the Green Door – and it wants to hurt Banner badly. And the Devil Hulk takes that personally. Al Ewing’s best-selling, Eisner Award-nominated story continues! e 

Avis : voilà un TPB très attendu étant donné qu’il contient sans doute certains des meilleurs épisodes d’Al Ewing sur la série Immortal Hulk. Je n’oublie pas l’excellent Joe Bennett qui a porté l’ensemble sur ses épaules, mais après la déception des précédents tomes, les épisodes contenus ici ont marqué le retour au sommet de la série dans ma pile de lecture. 

Nous voyons comment le plan de Leader se met en place et s’exécute avec un succès assez inattendu…ce qui va notamment amener des développements assez traumatisants pour Hulk, Banner et les différents aspects de sa personnalité…Disons qu’il finit ce TPB dans une situation très très compliquée…et sévèrement battu.

Il y a des passages vraiment marquants ici, qui rendent la lecture tellement addictive et prenante que je regrette que le scénariste soit reparti par la suite sur des épisodes marqués par une baisse de la tension, au lieu d’enchaîner sur le cliffhanger final de l’épisode 39, sans doute l’un des plus choquants de toute la série. 

Un tome excellent. 

Chances de publication en VF : 100% – sans doute dans quelques mois en VF. 

Verdict : Buy

A propos Sam 2070 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.