Guide de lecture Comics VF : semaine du 24 février 2021

Edito : ouh la belle semaine que voilà ! La semaine dernière était déjà fort engageante, mais celle-ci compte bien des bijoux dans sa cagnotte et quelque part annonce…ce que va être le mois de mars. Beauuuuuuuucccoupppp de bonnes choses dans les prochaines semaines. Il y aura de gros trucs en pagaille toutteeeesss les semaines. Toutes. Préparez vous à pleurer. Et à lire beaucoup de choses. Mais avant de plonger, faisons les choses dans l’ordre et de fait, il y a certains de mes comics préférés qui sortent cette semaine. Et certains que je ne peux pas encadrer…Mais il faudra lire ce guide jusqu’au bout, pour savoir quoi est quoi. 

Sorties de la semaine : beaucoup de grosses sorties cette semaine : 

  • chez Delcourt, réédition en intégrale de l’excellente Rachel Rising de Terry Moore !
  • chez Panini, réédition de l’omnibus de l’ère d’apocalypse, la suite de la réédition d’Uncanny Avengers, et la suite de la réédition du run de JMS sur Thor ! 
  • et enfin, chez Urban, le retour de East of West !

Émissions de la semaine : et allez, encore 4 émissions au programme de la semaine. Comme d’habitude, vous pouvez nous écouter en direct à partir de 21h notre chaîne You Tube soit notre Discord que je vous invite à rejoindre également et sur lequel une petite communauté est en train de se créer à grande vitesse et nous partageons un peu toutes nos geekeries  :

  • mardi, un nouveau podcatch, toujours avec Jonat et Steve qui parlent…ben catch !
  • mercredi, le retour du Freaxity où Steve et Laure parlent horreur !
  • jeudi,  le Comixweekly où nous parlerons des sorties VO de la semaine !
  • vendredi, encore un Comixity ! cette fois, on abordera un peu plus les sorties comics en VF du mois de février !

DELCOURT COMICS

DENSITY TOME 3

Date de sortie :  24 février 2021

Prix : 15.50€/112 PAGES 

Scénario :   Lewis Trondheim 

Dessin : Stan & Vince 

Episodes : 

Sollicitation : Cela faisait longtemps que Lewis Trondheim et Stan & Vince rêvaient de réaliser un projet en commun. Les étoiles se sont alignées, et Density est le résultat de cette collaboration entre science-fiction et humour.

Alors qu’elle était en vacances aux USA, Chloé est confrontée à des aliens venus trouver refuge sur Terre. Lors de cette rencontre d’un autre type, elle se voit affublée du pouvoir de modifier sa densité corporelle. Elle apprend à maîtriser ses nouveaux pouvoirs… mais doit aussi stopper une invasion extra-terrestre ! En revanche, pas certain que son geek de frère lui soit d’un grand secours…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux qui suivent. 

À lire avant : les deux premiers tomes. 

HELLBOY DELUXE TOME 5

Date de sortie :  24 février 2021

Prix : 49.95€/432 PAGES 

Scénario :  Mike Mignola

Dessin : Duncan Fegredo 

Episodes : Ce cinquième volume, qui réédite les tomes 9 & 10 de la série standard et propose près de 50 pages de croquis inédits

Sollicitation : Cette collection – proposée dans un format prestigieux – accueille l’oeuvre maîtresse de Mike Mignola épaulé ici par le meilleur travail à ce jour de Duncan Fegredo dans un écrin digne du talent de cet artiste d’exception

Depuis son apparition en 1993, le démon cornu de Mike Mignola est devenu un véritable phénomène culturel, remportant plus d’une douzaine d’Eisner Awards, et générant un univers complet décliné sur plusieurs séries (BPRD, Abe Sapien, Witchfinder, Lobster Johnson, etc.) et au cinéma. 

Avis : Delcourt ! Vils tentateurs !!! Expression que je vais encore reprendre, j’en suis certain ! Vous savez que j’ai déjà ces tomes ! Vous savez aussi que j’ai adoré la reprise de la partie graphique de la série par Duncan Fegredo ! J’adore Mignola, mais l’artiste a su amener sa propre sensibilité sur le titre sans trahir le créateur original ! Vous savez que j’adore la grande battue qui est l’une des histoires présentées ici ! 

C’est sans doute l’une des mes histoires favorites d’Hellboy et cela tient beaucoup à la mise en scène de Fegredo ! Et vous proposez tout cela dans ce merveilleux, mais hors de prix, format deluxe ! Je dois résister à la tentation mais c’est si dur quand on voit un tel bouquin. Je commence vraiment à m’intéresser à cette version de la série, jusque-là, la petite partie encore rationnelle de mon esprit a réussi à résister…mais elle perd un peu plus de terrain chaque jour. 

Hellboy, c’est bien, cette version deluxe magnifique…et je suis faible, très faible…mais aussi fauché, donc on va essayer de se ternir…mais c’est tellement beau…

Verdict : à posséder si ce n’est pas déjà fait. 

À lire avant : les 4 tomes précédents et à noter que la réédition en intégrale du très bon BPRD arrive…la semaine prochaine. C’est vraiment un complément indispensable pour comprendre l’univers d’Hellboy et une très bonne série en elle-même, mais on en reparle la semaine prochaine. 

HELLBOY AND BPRD TOME 6

Date de sortie :  24 février 2021

Prix : 15.95€/160 PAGES

Scénario : Mike Mignola

Dessin :  Christopher Mitten, Duncan Fegredo, Ben Stenbeck

Episodes : 

Sollicitation : Mike Mignola continue à s’entourer des meilleurs talents qu’offre la bande dessinée. Christopher Mitten, Duncan Fegredo, Ben Stenbeck ou encore Adam Hugues sont au générique de ce nouvel album des aventures de Hellboy !

Affrontez le mystérieux Ver Lambton, traquez un ancien collectionneur de cadavres en plein désert et plus généralement, préparez-vous à affronter toute une série de monstres! Certains des exploits les plus notoires de Hellboy, y compris Krampusnacht, lauréat d’un prix Eisner, sont au programme de cette série d’histoires du démon écarlate lorsqu’il faisait encore partie du BPRD !

Avis : suite de la série Hellboy & BPRD, qui revient sur le passé du personnage quand il faisait encore partie de l’organisation. L’idée est tout simplement d’explorer les décennies qu’Hellboy a passé au BPRD avant de décider de se barrer. Car de fait, dans la série principale Hellboy, il quittait le bureau relativement tôt. Et comme il n’est plus possible d’écrire de nouvelles histoires, en raison de la fin des deux séries Hellboy et BPRD, on ne peut qu’explorer le passé…et il y a de quoi. 

Jusque là, cette série qu’il faut voir comme un complément s’est avérée très sympathique, mais à mon sens pas indispensable. On sent bien qu’elle se dirige tout de même vers quelque chose de plus grand, qu’il y a quelques fils rouges qui se développent à travers les volumes et le temps, mais cela reste encore bien mystérieux. Encore une fois, ce n’est pas un indispensable, mais si vous aimez l’univers construit par Mignola et que vous en voulez encore plus, surtout depuis la fin des deux séries, c’est une bonne manière d’avoir sa dose. 

Cela permet de creuser le passé du BPRD en passant, de créer de nouveaux personnages et de voir quelles figures ont marqué l’histoire du bureau…

Verdict : à lire

À lire avant : les 5 premiers tomes, il y a des personnages récurrents avec une histoire qui évolue avec le temps qu’il est difficile de comprendre si on la prend en cours de route. 

RACHEL RISING INTEGRALE TOME 1

Date de sortie :  24 février 2021

Prix : 34.95€/432 pages 

Scénario : Terry Moore

Dessin : Terry Moore

Episodes : 

Sollicitation : Après Strangers in Paradise, Echo et Motor Girl, Rachel Rising bénéficie d’une (ré)édition intégrale sous la forme de deux volumes à paraître en 2021. Avec cette série, Terry Moore prouve une fois de plus son talent de c

Rachel se réveille dans les bois et s’extirpe de la tombe sommaire où elle avait été enterrée. Commence alors une effrayante quête pour retrouver son propre meurtrier. Avec l’aide de Zoé, une tueuse en série âgée de 10 ans qui détient l’épée de Satan, et de Lilith, sa soeur – et aussi première femme de l’Univers – Rachel découvre les secrets de la petite ville de Manson.

Avis : Delcourt !!!! Vils tentateurs, épisode II le retour de la vengeance ! Comment osez-vous ainsi m’attaquer sur mon point faible ! Vous proposez une belle édition en deux tomes de l’excellente série Rachel Rising, du suprêmement génial Terry Moore ?! Alors que vous savez que j’ai déjà l’ancienne édition et que malgré tout je vais être tenté de prendre cette nouvelle version, plus grande, avec un meilleur papier, dans une édition sexy comme tout !!!! Ahhhh torture de la tentation !!!

Car voyez vous, même si j’ai clamé par le passé, et vais sans doute continuer de clamer encore mon amour pour le travail de Moore, Rachel Rising à tout de même une place toute particulière dans mon cœur. En effet, quand j’ai commencé à lire la série en VF, l’auteur faisait déjà partie de mes préférés et je suivais les yeux fermés ce qu’il faisait. J’avais alors lu son Echo et j’avais rattrapé Strangers in paradise dans les petits TPB VO (j’ai depuis acheté l’édition de Delcourt, merci beaucoup), mais lire et vivre Rachel Rising a été très différent. 

Assez étrangement, cette fois, les débuts furent un peu difficiles, je trouvais le déroulement de l’histoire un peu lent, je ne voyais pas trop où ça allait. Et puis un jour, après la sortie du tome 3 si ma mémoire est bonne,  sur une impulsion, j’ai eu envie de relire les tomes sortis…une fois…puis plusieurs fois…et l’envie n’est jamais vraiment passée. Je ne sais pas trop comment, pourquoi, mais je suis complètement tombé sous le charme, des personnages, de l’histoire, du cadre, du ton horrifique employé par l’auteur, de la mise en scène, de tout en fait. 

Rapidement, Rachel Rising est devenue une lecture addictive au plus haut point et je ne faisais que me régaler à attendre de voir le prochain développement et surtout les prochaines révélations. Car si le début est lent, c’est à dessein, pour que l’on passe du temps avec Rachel, avant de commencer à développer son entourage et la situation assez fantastique et parfois absurde dans laquelle elle est tombée. 

Comme d’habitude, on retrouve les grandes forces de Moore, à savoir des personnages tellement attachants que les quitter fait presque mal, des relations entre eux toujours magnifiquement gérées et une histoire qui se développe à un bon rythme, toujours prenante et entraînante. Et je dis ça maintenant, car avec le recul j’ai pu justement réévaluer ces premiers épisodes que je trouvais un peu lent. Et maintenant je les trouve parfait ! Bref, Rachel Rising trône très haut dans mon classement des œuvres de Moore, qui est lui-même très haut dans mon classement de mes auteurs préférés. 

C’est un petit bijoux presque sans faille, en effet, Rachel Rising n’est pas complètement achevée, puisqu’il faut suivre un peu le Terryverse ensuite pour poursuivre l’histoire dans Strangers in paradise XXV et 5 ans, mais on s’en fiche, parce qu’à ce stade, on est complètement accro et on suit Terry partout…

Verdict : À POSSÉDER !!!

À lire avant : rien – série indépendante quand elle commence. C’est après avoir lu l’intégralité de la série qu’il faut enchaîner avec Strangers in paradise XXV et 5 ans. La série en elle-même dispose d’une vraie conclusion, mais l’auteur ouvre sur la fin sur une suite possible.

PANINI COMICS

X-MEN : L’ÈRE D’APOCALYPSE

Date de sortie :  24 février 2021

Prix : 70,00 €, 1048 pages

Scénario : Lobdell, Nicieza, 

Dessin :Madureira, Kubert…

Episodes : US X-Men Alpha, Amazing X-Men (1995) 1-4, Astonishing X-Men (1995) 1-4, Generation Next 1-4, Factor X 1-4, X-Calibre 1-4, X-Man (1995) 1-4, X-Men Chronicles 1-2, X-Universe 1-2 et X-Men Omega, nouvelle édition)

Sollicitation : Marvel Omnibus, 

Voici l’attendue réédition du crossover le plus ambitieux de l’histoire des X-Men. Charles Xavier est mort dans le passé, créant un nouveau présent où Apocalypse règne en maître et où Magnéto est le chef des X-Men ! Plus de 1000 pages d’aventures post-apocalyptiques !

Avis : réimpression cette semaine de l’omnibus dédié à Age of Apocalypse. Bien évidemment cela reste un incontournable de l’histoire des X-men, sans doute l’un des plus grands crossovers que la franchise ait connu et qui bizarrement 25 ans plus tard reste réellement fun à lire et à relire. Le fait de réimaginer l’ensemble de l’univers mutant de manière aussi radicale pendant quelques mois a clairement marqué son temps  et AoP demeure sans doute le sommet de la popularité des mutants dans les années 90. 

Cependant, je ne peux m’empêcher de soulever un sourcil devant cette réimpression qui intervient quelques mois après la réédition d’une partie du crossover en intégrales. 

De l’extérieur, je comprends la démarche de Panini de proposer de manière si rapprochée l’omnibus après une intégrale présentée de manière délibérément tronquée, avec uniquement deux séries mises en avant. Cela nous avait tous quand même quelque peu surpris et déçus, car jusque-là, Panini avait justement fait son possible pour proposer les crossovers mutants dans l’esprit de la collection : en intégralité. Mais pas cette fois. Et je peux comprendre, car AoP est effectivement massif. 

Il aurait fallu 3 bonnes intégrales bien dodues et un montant finalement plus élevé (105€ contre 70€ pour l’omnibus) pour avoir l’ensemble…mais je ne peux m’empêcher de trouver le choix un peu étrange. Ensuite, suis-je tenté ? Bien évidemment, vous me connaissez, un bon gros omnibus de plus de 1000 pages ? à un prix plus intéressant que la VO ? Qui propose la totalité d’un crossover que j’adore. Oui, Panini, merci beaucoup. Mais pour l’instant, je pense me contenter de mes vieux marvel select pendant encore quelques années. Ils tiennent encore bien le coup. 

Verdict : à posséder…un jour !

À lire avant : tous les X-men depuis 1975…ça peut aider…non sérieusement, ce n’est techniquement pas le bouquin le plus accessible dans la franchise mutante surtout à cette période, car une partie du sel de l’histoire est justement de voir toutes les différences par rapport à l’univers “normal”. Ce qui demande de bien connaître l’univers en question à la base. 

CONAN : BATAILLE POUR LA COURONNE DU SERPENT

Date de sortie :  24 février 2021

Prix : 17,00 €, 112 pages

Scénario : Ahmed, 

Dessin :Ross

Episodes :  US Conan: Battle for the Serpent Crown 1-5, inédits)

Sollicitation : 100% Conan, 

Une saga complète du célèbre cimmérien par l’auteur de Flèche Noire, se déroulant dans le cadre de l’univers Marvel ! Conan visite Las Vegas et part en quête de la Couronne du Serpent, une relique qui pourrait lui permettre de retrouver son royaume. Mais n’est-ce pas un piège de Méphisto ?

Avis : pas d’avis, je ne connais pas cette mini série qui j’en suis sûr sera le coup de cœur du mois, voire de l’année, de Steve qui adore voir Conan gambader dans les vertes prairies de l’univers Marvel aux côtés des personnages de l’éditeur ! Ahhh non, on me fait signe dans l’oreillette qu’il n’a toujours pas cédé à mon harcèlement régulier concernant Savage Avengers. Alllezzz Steve, accepte Savage Avengers dans ton coeur, c’est tellement fun ! Et puis, hé, Conan à Las Vegas, qui n’a pas envie de dépenser de l’argent pour lire ça ? Qui en plus se bat contre Mephisto ? Hé, c’est du tout bon,…non ? 

Verdict : à tester. 

À lire avant : rien – peut se lire de manière indépendante. 

DAREDEVIL : L’INTÉGRALE 1971-73

Date de sortie :  24 février 2021

Prix : 35,00 €, 344 pages

Scénario : Conway, 

Dessin :Colan

Episodes : US Daredevil (1964) 82-96, précédemment publiés dans MARVEL CLASSIC (2015) 3, Strange 80-92, Daredevil enquête)

Sollicitation : Marvel Classic, 

Daredevil affronte le Scorpion, Électro ou encore l’Homme Pourpre, mais en 1972, il n’est pas seul ! Black Widow est en guest-star dans l’ensemble de l’album, à une période où elle partage la couverture avec l’Homme Sans Peur !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie…Sauf que bien entendu, Black Widow dessinée par Gene Colan cela donne sacrément envie. En fait, tout le run de Colan sur DD donne sacrément envie…Oh, non. J’ai vraiment un problème…

Verdict : à lire. 

À lire avant : au moins la précédente intégrale qui voit DD s’installer à San Francisco et l’arrivée de Black Widow dans le titre. 

SPIDER-MAN 5

Date de sortie :  24 février 2021

Prix : 9,95 €, 72 pages

Scénario : Easton, 

Dessin :Ossio

Episodes : US Marvel Action: Spider-Man (2020) 1-3, inédits)

Sollicitation : Marvel Action, Spider-Man revient et il n’est pas seul : Miles Morales et Gwen Stacy sont aussi de la partie, et leur aide ne sera pas de trop face au terrible Shocker ! Et en plus, il faut avoir de bonnes notes en classe !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour un jeune public. 

À lire avant : rien – accessible à tous. 

THOR 2

Date de sortie :  24 février 2021

Prix : 32,00 €, 248 pages

Scénario : Straczynski, 

Dessin :Coipel, Djurdjevic

Episodes : US Thor (2007) 9-12, Thor (1966) 600-603 et Thor Giant-Size Finale, précédemment publiés dans MARVEL SELECT : THOR 2)

Sollicitation : Marvel Deluxe, 

Fin de l’ère qui a redéfini le Dieu du Tonnerre, sous la houlette de J.M. Straczynski (Amazing Spider-Man). Thor a réussi à ressusciter tous ses camarades asgardiens, mais Odin manque à l’appel. Thor peut-il le ramener sans donner une nouvelle chance à son demi-frère Loki par la même occasion ?

Avis : suite et fin de la réédition du run de JMS sur Thor en version deluxe. Une réédition que j’aurais bien aimé me procurer car j’adore ce run, bien que trop court,…mais j’ai préféré m’abstenir au vu du choix de Panini de la scinder en deux. Alors, je peux comprendre au total, cela aurait fait un seul très gros volume. Sauf que comme on peut le voir, il n’y a qu’une quinzaine d’épisodes au total et nous avons vu récemment que justement cela était tout à fait possible de présenter ce genre de séries courtes en un seul volume deluxe. 

C’est vraiment dommage, car le travail de JMS est excellent, même si en grande partie inachevé et voir les pages de Coipel en grand format deluxe aurait été apprécié par mes pauvres yeux fatigués trop souvent maltraités. En fait, cette réédition me donne envie de me replonger dedans, de reprendre mes épisodes publiés en mag et de redécouvrir cette réinvention de Thor et de son univers. 

Une réinvention qui a permis de voir l’intérêt pour le personnage, renaître dans le lectorat après bien des années passées dans les limbes. En fait, le personnage en était à son second hiatus prolongé : une fois après Heroes Reborn et donc une seconde fois après Avengers disassembled. Pendant plusieurs années, Marvel a cherché la bonne formule et l’approche de JMS a parfaitement fonctionné. 

Même presque 15 ans après (ouch, ça fait mal), je trouve qu’il y a une vraie magie dans le pitch de JMS, car sur le papier l’idée d’installer Asgard sur Terre au milieu de nulle part ne devrait pas fonctionner. Mais voir les interactions entre les asgardiens et les humains fait tout le sel de la série. Certes, cette seconde partie est un peu en deçà, car on sent que JMS perd le feu sacré alors qu’il voit Marvel prêt à saccager ce qu’il est en train de faire avec Siege, mais dans l’ensemble cela reste un run qui a compté dans l’histoire du personnage. 

Verdict : à lire

À lire avant : le premier tome. 

AVENGERS 4

Date de sortie :  24 février 2021

Prix : 9,95 €, 72 pages

Scénario : Manning, 

Dessin :Fiorito

Episodes :  US Marvel Action: Avengers (2019) 10-12, inédits)

Sollicitation : Marvel Action, 

La Panthère Noire, Captain America, Thor, Captain Marvel, Iron Man et Black Widow sont tous au rendez-vous face à la terrible organisation de l’A.I.M., des terroristes scientifiques sans foi ni loi !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour un jeune public. 

À lire avant : rien – accessible à tous. 

ALL-NEW X-MEN 2

Date de sortie :  24 février 2021

Prix : 32,00 €, 264 pages

Scénario : Bendis, 

Dessin :Immonen, Peterson

Episodes : US All-New X-Men (2013) 11-15, 18-21 et X-Men Gold (2014) 1, précédemment publiés dans MARVEL NOW! : ALL-NEW X-MEN 3 et 5)

Sollicitation : Marvel Deluxe, 

X-Men contre X-Men, alors que les jeunes mutants échappés du passé s’opposent à leurs homologues du présent. Quel avenir pour Jean Grey, Cyclope, Iceberg, le Fauve et Angel maintenant qu’ils savent ce que le futur leur réserve ?

Avis : oh non, oh non, quand je commençais enfin à oublier ces épisodes. Pourquoi me les ramener en tête, Panini ? Bon, en réalité il a fallu que j’aille fouiller dans ma bibliothèque pour retrouver les numéros en question, car j’avais complètement zappé ce qu’il y avait dedans…Et en feuilletant quelques épisodes ici ou là, j’ai compris pourquoi, cela n’avait pas laissé une grande trace dans mon esprit, et le peu que cela m’a rappelé m’a énervé. 

Alors tout d’abord, traitons la première question, où qui sont les épisodes 16 et 17 de All new X-Men ? Puisque quand on regarde la composition, nous pouvons voir que nous passons de l’épisode 15 à 18. La réponse est assez simple : ils font partie du crossover Battle of The Atom qui fait l’objet d’un tome à part,…mais pas encore en deluxe apparemment. Je pense qu’il arrivera dans cette collection à terme, mais nous n’avons pas encore de date. 

Mais il ne faudrait pas que cela tarde, car vous pourrez noter un léger changement de statut quo entre les épisodes 15 et 18 pour les X-men du passé venus nous faire chier dans le présent. Trèèès léger. Ensuite,  la grande question est bien évidemment : est-ce que c’est bien ? Car si vous vous en souvenez, j’avais plutôt dis du bien du premier tome et des 10/12 premiers épisodes d’All New X-Men. 

Si l’on prend les épisodes pré- Battle of the atom, je dirais que la série est toujours très largement lisible, un peu d’action, pas mal de drama pas très bien développés entre les personnages, mais cela reste globalement agréable à lire, même si Stuart Immonen ne dessine pas tous les épisodes et que l’on commence très fortement à vouloir baffer Jean Grey…juste comme ça en passant.

Les ennuis commencent vraiment après Battle of the Atom…quand on se rend compte que Bendis n’avait aucun plan au delà de ce crossover car il prévoyait sans doute de renvoyer les personnages à leur place, à savoir dans le passé,  jusqu’à ce que Marvel lui dise de continuer quand même, ça vend donc ta gueule, prends ton gros chèque. 

Par ailleurs, au-delà du vide sidéral qui débute,  en reprenant un peu ces épisodes, je me suis replongé dans un moment de rage nerdique assez prononcée. Il faut aborder le sujet, donc léger spoiler, c’est dans ces épisodes qu’il ramène X-23, Laura Kinney, dans le monde mutant. Elle venait, alors,  de passer quelques années dans la franchise Avengers et venait notamment d’être torturée comme pas permis dans Avengers “hunger games est déjà pris comme nom” Arena. 

Revoir le personnage était au départ un grand plaisir, car j’étais déjà très fan…et pendant une seconde j’ai oublié qu’elle était entre les mains de Bendis, qui n’avait clairement aucune idée de qui était le personnage et commence très vite à la massacrer, comme j’ai rarement vu un personnage se faire massacrer…Le simple fait de la voir flirter avec Angel au bout de 3 épisodes, mon dieu…

Ses dialogues, son comportement, son attitude, sont tellement à côté de la plaque par rapport à sa caractérisation historique, que l’on se demande ce qu’il se passe. Bref, rien que ces épisodes servis par un Brandon Peterson vraiment pas inspirés au dessin, fait que je ne recommande pas ce tome, d’autant qu’à partir de ces épisodes, la qualité est en chute libre et ne remonte jamais. 

Verdict : à éviter. 

À lire avant :le tome 1 ? 

IRON MAN : L’INTÉGRALE 1970-1971

Date de sortie :  24 février 2021

Prix : 35,00 €, 336 pages

Scénario : Conway, Goodwin, 

Dessin :Tuska, Heck

Episodes : US Iron Man (1968) 21-36 et Daredevil (1964) 73, nouvelle édition)

Sollicitation : Marvel Classic, 

Réédition attendue pour des épisodes qui n’avaient jamais été publiés ailleurs que dans cet album… on comprend donc qu’il ait été épuisé ! Iron Man y affronte le Contrôleur, Namor ou encore Firebrand !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie de cette réimpression. 

Verdict : pour les fans de Tête de fer. 

À lire avant : il doit y avoir deux intégrales avant. 

UNCANNY AVENGERS 2

Date de sortie :  24 février 2021

Prix : 32,00 €, 248 pages

Scénario : Remender, 

Dessin :Larroca, Acuña, McNiven

Episodes : US Uncanny Avengers (2012) 12-22, précédemment publiés dans MARVEL NOW! : UNCANNY AVENGERS 3-4)

Sollicitation : Marvel Deluxe, 

Les Uncanny Avengers affrontent Kang et les Jumeaux de l’Apocalypse dans un combat désespéré ! S’ils échouent, quel avenir pour la planète, les humains et les mutants ? La série-phare de l’époque Marvel NOW! se poursuit dans la prestigieuse collection MARVEL DELUXE !

Avis : suite de la réédition de la géniale série Uncanny Avengers et attention là, on arrive dans le dur. On arrive à certains de mes comics préférés signés Rick Remender, un moment où la magie est bien là, un moment où sa série ne peut que se résumer qu’en un mot : ÉPIQUE !!!! Et pas le petit épique de quartier, non non, mon bon monsieur, le bon gros récit épique qui tâche, qui vibre, qui fait frissonner le jeune comme le vieux fan de comics aigri, pleurer, qui brise le cœur tout en faisant hurler de joie trois pages plus loin. 

C’est sans doute l’un des meilleurs trucs que Remender ait fait chez Marvel, avec son travail sur Uncanny X-Force et au fond c’est normal, puisque l’histoire mise en scène dans ce second tome peut être vue comme une suite directe de son run sur Uncanny X-Force mais élargie au delà des frontières des séries mutantes. L’affrontement avec les jumeaux Apocalypse se nourrit en effet de toutes les conséquences et retombées de son travail sur Uncanny X-Force. 

Et bon dieu de XXX que j’ai aimé lire ces épisodes. Ce qui m’amuse au fond, est que l’on se plaint souvent de la longueur de certaines histoires dans les comics, de la décompression à tout crin…et Remender fait ici l’exact opposé, tout en proposant une saga assez longue. En effet la saga avec les jumeaux Apo s’achève avec les épisodes 22/23, tout en ayant débuté avec quelque chose comme l’épisode 6. Soit presque 18 épisodes en tout…et pourtant, il est impossible de dire que Remender a fait trop long, parce que XXX chaque épisode est rempli à ras bord d’idées. 

Cela déborde de tous les côtés et lorsqu’on arrive sur les épisodes présentés ici, on est au summum de la tension, du drame, les héros se déchirent, tout en jouant le jeu de leurs ennemis et c’est juste magistral. D’autant plus que pour une fois Marvel met vraiment de bons dessinateurs à la barre, entre du Steve McNiven et du Daniel Acuna qui assure le principal. 

À mon sens  nous avons là une série qui mérite sa réédition en deluxe, le format plus grand sert parfaitement les planches et le fait d’avoir presque toute la saga d’une traite est vraiment appréciable. Bien que vous aurez sans doute besoin de faire une pause dans la lecture ici ou là , tellement il se passe de choses, et que les moments incroyables se succèdent ! 

Du très très grand comics de super-héros. 

Verdict :  À POSSÉDER ! 

À lire avant : le tome 1 et si vous voulez vraiment tout comprendre, je conseillerai également Uncanny X-Force avant. 

FANTASTIC FOUR : L’INTÉGRALE 1967

Date de sortie :  24 février 2021

Prix : 35,00 €, 312 pages

Scénario :  Lee, 

Dessin :Kirby

Episodes : US Fantastic Four (1961) 58-69, nouvelle édition)

Sollicitation : Marvel Classic, 

Les rois des comics de super-héros, Stan Lee et Jack Kirby, sont toujours aux commandes de cet album enfin réédité, où l’on assiste à la première aventure en solo du Silver Surfer ! En plus : Jane Richards tombe enceinte !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie de cette réimpression. 

Verdict : pour les fans de FF classiques. 

À lire avant : il doit y avoir 5 intégrales avant cela. 

REFLEXIONS EDITIONS 

JUDGE DREDD TOME 4

Date de sortie :  24 février 2021

Prix : 16.50€/104 PAGES 

Scénario : Duane Swierczynski

Dessin : Nelson Daniel 

Episodes : 

Sollicitation : Dredd revient à Mega-City One, à peine remis de ses aventures en terre maudite, et découvre que le département de Justice est en alerte. Quelqu’un tue les juges les uns après les autres de manières inédite et singulière.   Quatrième tome de la série, avec le même duo aux manettes, Nelson Daniel et Duane Swierczynski, qui continue de nous surprendre. L’histoire est solide et le trait percutant. Les aventures de Dredd se poursuivent !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Mais on peut voir qu’entre les rééditions du matériel de 2000 À.D par Delirium et les éditions de publications plus récentes par Reflexions, on peut avoir notre dose de Dredd en VF !

Verdict : à tester. 

À lire avant : les premiers tomes ? 

URBAN COMICS

BATMAN JOKER WAR TOME 2

Date de sortie :  26 février 2021

Prix : 23€/252 pages 

Scénario : James Tynion IV

Dessin : Jorge Jimenez, 

Episodes : Batman #95-100, Joker War Zone #1, Joker 100 pages Spectacular

Sollicitation : Après avoir affronté le Designer, Batman réalise que son ennemi de toujours, le Joker, tirait en réalité les ficelles des événements récents. Le Clown prince du crime a, de son côté, trouvé une nouvelle compagne, Punchline, qui ne tarde pas à s’opposer à son ancienne conquête, Harley Quinn ! La ville de Gotham sombre dans le chaos tandis la vie de Bruce Wayne, privé de sa fortune, se trouve à jamais bouleversée !

Avis : suite de Joker War avec la présentation dans ce volume de l’arc principal qui a occupé la série Batman pendant plusieurs mois. D’abord parlons des qualités, parce que je préfère prévenir que je vais descendre le machin. La principale qualité est sans conteste le dessin. Jorge Jimenez assure l’intégralité de l’arc qui va de l’épisode 95 à 100 de Batman, et avoir un seul artiste sur l’ensemble de l’histoire contribue fortement à la cohésion visuelle. Un facteur qui n’a l’air de rien, mais qui arrive peu de nos jours. 

C’est d’autant plus appréciable que Jimenez est clairement en train de devenir l’un des meilleurs artistes de la maison DC…donc l’avoir sur Batman, est une grosse chance.. pour eux et pour nous. Du point de vue dessin, la tradition d’avoir les meilleurs artistes sur le titre Batman se poursuit sans faute de ce côté là. 

Voilà, fini les compliments, passons à mon avis sur le fond. Nous allons faire simple : je n’ai pas du tout aimé cet arc. Mais alors pas du tout. Ou comment attendre 6 épisodes qu’il se passe quelque chose pour finalement réaliser que l’auteur nous balade depuis le début avec l’une des histoires les plus réchauffées que j’ai jamais vu sur le Joker. Cela partait pourtant bien, avec un Bruce Wayne dépossédé de tous ses moyens par le Joker, qui s’accapare sa fortune. Il y avait un point de départ vraiment entraînant qui promettait une confrontation un peu plus dynamique. 

Malheureusement l’auteur ne parvient pas à échapper à un simple carcan, qui n’est pas de son fait, à savoir que l’on a trop vu le Joker au cours de la décennie passée et que du coup si vous avez déjà lu une histoire avec le Joker, vous avez en réalité déjà lu Joker War. Car le personnage ne fait rien ici qu’il n’a déjà fait par le passé : il tue tout un tas de gens, Gotham est à nouveau assiégée et tout pète dans tous les coins…et le lecteur s’ennuie car tout cela est finalement assez planplan. 

Et ce sentiment de déjà vu qui plane sur l’ensemble, d’ennui même par moment est renforcé par le fait que Batman devient dans cet arc presque un personnage secondaire dans son propre titre. Il apparaît au début, est mis hors course et revient à la fin dans une des conclusions les plus génériques possible…où il ne joue même pas un rôle décisif ! J’ai entendu Tynion IV dire qu’il voulait faire une sorte de Best of de toutes les batailles Batman/Joker…mouais, …mais ce serait bien d’avoir Batman dedans de temps en temps. 

Parce que mon vécu de lecteur sur cet arc a été : Batman se fait avoir par des 3e couteaux, Harley, explosion, encore Harley, explosion, toujours Harley, explosion,  tiens du Punchline, explosion, Batman a une révélation qu’il aurait pu avoir au début de l’arc s’il n’était pas écrit comme un crétin, encore un peu de Harley, explosion, combat final, explosion. Voilà, c’était l’histoire. 

C’est honnêtement assez désespérant de voir la série Batman réduite à cette coquille vide sans grand intérêt et de constater également qu’avec Tynion IV on est passé du Bat-God au Bat-crétin qui n’arrive à rien. C’est quand même assez hallucinant de réaliser que si Batman n’apparaissait pas dans cet arc…ben l’histoire, son déroulement, et sa conclusion ne s’en trouveraient pas bouleversés en quoique ce soit. 

Bref, vous l’aurez compris, une sévère déception…Peut être que cela fonctionnera mieux en version reliée comme ici…mais franchement j’en doute. Tynion IV n’arrête pas de dire qu’il a un million d’idées pour la série, mais je ne vois rien se concrétiser à ce stade, à part le fait que l’auteur veut écrire ses nouveaux personnages et que Batman n’est que très secondaire dans tous ses grands plans…

Verdict : un bon pshiiittt

À lire avant : Joker War tome 1…

NIGHTWING INTÉGRALE TOME 2

Date de sortie :  26 février 2021

Prix : 29€/384 pages 

Scénario : Kyle Higgins 

Dessin : Brett Booth, Will Conrad 

Episodes :  Nightwing #17-30 + Annual #1

Sollicitation : Au sortir des attaques du Joker et de la perte d’un de ses meilleurs amis, Dick Grayson décide de déménager de Gotham pour Chicago. Là, Nightwing devra enquêter sur un nouvel adversaire, un cyber-criminel surnommé « le Farceur », ainsi que sur le tristement célèbre assassin de ses parents : Tony Zucco.

Avis : seconde intégrale consacrée à la série nightwing période new 52 qui ne m’a laissé que peu de souvenirs, car je crois que j’avais commencé à lire le début et je me suis rendu vite compte que je m’en fichais un peu…L’une des raisons est que l’élan de la série avait à ce moment été complètement interrompu par deux crossovers d’affilée avec la série Batman (night of the owls puis Death of the family) et que cette tentative de redonner une vie propre à la série ne m’intéressait guère. 

On sent bien que c’est la volonté de l’auteur, notamment en délocalisant son héros dans une nouvelle ville…mais cela ne m’a nullement marqué et de fait, on n’en a rapidement plus entendu parler… car le titre a dû gérer les retombées de Forever Evil sur le personnage ! Un autre event cette fois, touchant tout l’univers DC, et qui a eu de lourdes conséquences sur la série nightwing, puisque celle-ci s’est arrêtée, remplacée par la très bonne série Grayson, par Seeley et King…mais qui allait dans une toute autre direction. 

Le pauvre Kyle Higgins se retrouve donc avec un run amputé, occupé en permanence à gérer les histoires des autres, tout en essayant tant bien que mal d’imposer quelque chose de propre. 

Verdict : bof. 

À lire avant : le premier tome. 

EAST OF WEST TOME 9

Date de sortie :  26 février 2021

Prix : 15€/128 pages 

Scénario : Jonathan Hickman 

Dessin : Nick Dragotta

Episodes :  East of West #39-42

Sollicitation : Loup est devenu la Parole incarnée et dirige désormais la Nation Infinie. L’Union est tombée sous les coups de la révolution de son peuple, le Royaume et la Confédération affutent leurs lames et la République Populaire marche vers la guerre. Alors que Mort continue son périple avec Babylone, son fils enfin retrouvé, les trois autres Cavaliers les traquent. L’heure de l’Apocalypse approche.

Avis : avant dernier tome très attendu de la série East of west. Une série qui a démarré très fort il y a plus de 5 ans qui faisait partie des derniers gros succès d’Image au milieu des années 2010, avant sa petite traversée du désert et qui a un peu disparu des radars en raison d’un rythme de parution assez compliqué à gérer, avec un épisode sortant de temps en temps…

Pourtant chaque épisode a quelque chose de spécial, tant le titre est sans doute l’un des meilleurs écrits par Jonathan Hickman à ce jour, sans oublier le travail incroyable de Nick Dragotta qui donne vie à ce monde en pleine agonie où l’apocalypse est imminente. La bête de l’apocalypse marche parmi les hommes… et elle ne ressemble en rien à ce que l’on pourrait imaginer. Tout comme le reste de la série qui est sans aucun doute l’une des plus originales que j’ai lu . 

De fait, le titre est très difficile à résumer, à part dire que c’est de la SF de très haute volée comme on en voit rarement dans le monde des comics. Hickman s’est clairement investi dans l’écriture, qui est d’une intelligence rare, les personnages sont parmi les plus fascinants qu’il a pu écrire, et l’ensemble de l’intrigue est aussi imprévisible que parfois impénétrable. Bref, East of West reste un bon gros événement selon moi et une sortie inratable !

Il restera donc un seul tome après cela et à noter qu’Urban vient d’annoncer qu’ils allaient lancer une réédition en intégrale de la série, dans un autre format…qui fait salement envie…

Verdict : À POSSÉDER 

À lire avant : les 8 premiers tomes et avec attention, car c’est pas simple, mais fascinant à lire.

A propos Sam 2120 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

5 Comments

  1. Merci pour ton guide, Sam !
    Delcourt…je t’aime.

    Cette semaine ce sera East Of West (oui, je prendrai aussi l’intégrale grand format. C’est pas de la faiblesse, c’est du bon goût), Rachel Rising, Hellboy&BPRD et le tome 5 de la library éditon de Hellboy (tu es en dessous de la réalité quand tu vantes les qualités de cette édition, splendide).
    Principalement du Delcourt donc, qui se positionne plus que jamais comme étant sans doute l’un des tout meilleurs éditeurs de comics en France.

  2. Merci Sam pour le boulot, c’est toujours un plaisir de lire ce guide de lecture.
    Je vais sans doute me laisser tenter par l’intégrale DD et ses dessins psychédéliques du grand Gene Colan…

  3. Un grand merci pour ces guides Sam.
    Pour ma part je rachète les Hellboy deluxe (oui je suis faible) mais je ne me suis jamais lancé dans tous les spin off de Hellboy, par manque de temps, de place et puis bon ça coûte un bras tout ça XD
    Mais je trouve que l’histoire de Hellboy se suffit à elle-même.
    Mais je tenterai peut-être un jour BPRD en numérique.

    • BPRD débarque en intégrale la semaine prochaine, et je le recommande vivement, excellente série qui a sa propre vie en dehors d’Hellboy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.