Guide de lecture Comics VF : semaine du 03 mars 2021

Edito : et allez, c’est reparti pour un nouveau mois ! Et quel XXX de gros mois qui se profile. Cette semaine, ça va encore, car nous avons des reports qui sont tombés ! Mais le reste du mois, il y a d’énormes publications pratiquement chaque XXX de semaine ! Quelle joie…et quel désespoir, car ce ne sont pas seulement les comics en VF qui se lâchent : en VO, les gros TPB arrivent, et quelques omnibus, et côté manga c’est aussi la folie pure…Donc oui, un bon mois…ahhh si on avait le temps de tout lire. Je ne sais pas pourquoi, mais je sens que la taille de ma PAL va encore augmenter…Et en parlant de PAL il y a quelques annonces qui vont l’impacter …

Info de la semaine : pas mal d’informations concernant la VF cette semaine : 

  • Bliss Comics a révélé son programme pour les prochains mois, avec des choses attendues. Le Harbinger de Shooter et Lapham, le second tome de Kaijumax, et quelques titres hors Valiant !
  • Panini a malheureusement annoncé le report de plusieurs intégrales : 

SAD NEWS ! Suite à des événements indépendants de notre volonté, le programme des intégrales de mars est repoussé de plusieurs semaines :

* Dr Strange : L’intégrale 1975-1977 & Alpha Flight : L’intégrale 1978-1984 passent du 3 au 24 mars

* Les intégrales Spider-Man (la nouveauté « L’intégrale 1987-1988 » et la réimpression de « L’intégrale 1972 ») sont décalées du 10 au 31 mars

* Enfin, X-Men : L’Intégrale 1985 (Nouvelle édition) et L’Intégrale Conan 1974 sont repoussées du 17 mars au 21 avril

  • et enfin, Urban Comics, a également commencé à annoncer ses sorties pour mai et juin prochain.
    Au programme, des bonnes choses comme
    –  Gideon Falls Tome 5 qui marque la fin de cette très bonne série de Lemire et Sorrentino ;
    – Skulldigger & Skeleton Boy : on continue avec du Lemire et on revient dans l’univers de Black Hammer avec cette minis série !
    – Flash Rebirth Tome 11 : fin du long run de Williamson sur la série !
    – Batman’s Grave : par Warren Ellis et Bryan Hitch, comme je l’espérais, nous avons cette maxi série en 12 épisodes en un seul volume. J’espère du très grand format, parce qu’Hitch s’est bien lâché sur ses planches.
    – Plunge de Hill et Immonen.

    Il y a aussi la fin de Death Metal…enfin…Pour l’instant, mai semble plus intéressant que juin…

Sorties de la semaine : du coup, avec les reports, c’est un peu moins chargé que prévu, mais il y a quand même quelques grosses sorties cette semaine : 

  • chez Delcourt : lancement de l’intégrale consacrée à la très bonne série BPRD !
  • chez Panini, la suite de Immortal Hulk !
  • et enfin, chez Urban, la fin du run de Jamie Delano sur Hellblazer et la suite de Prometha !

Émissions de la semaine : seulement deux émissions au programme de la semaine. Ah grand dieu des podcasts, on va pouvoir souffler un peu…juste une semaine. Comme d’habitude, vous pouvez nous écouter en direct à partir de 21h soit sur  notre chaîne You Tube soit notre Discord que je vous invite à rejoindre également et sur lequel une petite communauté est en train de se créer à grande vitesse et nous partageons un peu toutes nos geekeries  :

  • mercredi, le retour du Freaxity où Steve et Laure parlent horreur !
  • jeudi,  le Comixweekly où nous parlerons des sorties VO de la semaine !

DELCOURT COMICS

BPRD INTEGRALE TOME 1

Date de sortie :  03 mars 2021

Prix : 34.95€/416 pages 

Scénario : Mike Mignola & John Arcudi, 

Dessin :Guy Davis 

Episodes : 

Sollicitation : Le BPRD, Bureau de Recherche et de Défense du Paranormal, et ses membres sont apparus dans les pages de la série Hellboy, dont le démon cornu était membre. Ils vivent ici leurs propres aventures dans cette série.

Retrouvez Abe Sapien (notamment ses origines), mais aussi Roger l’homoncule, Liz Sherman, Johann Kraus et le Dr Kate Corrigan dans ce recueil de leurs premières aventures sans Hellboy et le début de ce combat épique qui va les entraîner dans la lutte contre le Fléau des Grenouilles. De très nombreuses pages de croquis et de recherches viennent compléter ces récits.

Avis : alors que nos collègues de Comicsblog viennent de révéler qu’une nouvelle série va rejoindre la collection des intégrales de Delcourt (je vous donne le lien vers l’article ), une autre intégrale attendue débute cette semaine chez l’éditeur, qui capitalise vraiment sur son catalogue pour nous faire plaisir ! BPRD, la série soeur d’Hellboy débarque ainsi avec sa première intégrale, qui doit regrouper les 2-3 premiers tomes de l’édition originale. Vu le nombre de pages plus les bonus et l’évocation du fléau des grenouilles publié dans le tome 3 de la première édition,  je dirais que ce premier tome recouvre les trois premiers volumes de l’édition originale. 

Des tomes écrits en grande partie par Mignola, avant l’arrivée de John Arcudi. Ces débuts sont bons, dans l’esprit d’Hellboy, mais pour moi la série démarre vraiment avec l’arrivée d’Arcudi comme co-scénariste et de de Guy Davis comme artiste régulier. Tout d’un coup, on passe d’une série avec le monstre de la semaine à traiter, à l’établissement d’une mythologie, d’un cadre et de nouveaux personnages qui vont venir enrichir le titre de manière incroyable et passionnante, avec une vraie identité propre. Cela ne diminue pas l’importance du travail de Mignola, mais Arcudi et Davis sont ceux qui ont vraiment défini ce qu’était le BPRD pour moi. 

Et cela se sent, car quand ils finissent par partir, au cours de BPRD L’enfer sur Terre, on ressent un certain changement de ton, en plus du cadre de l’histoire,  et ce n’est plus vraiment la même chose. Cela reste bon, mais c’est un cran en-deçà. Mais en attendant, nous avons des centaines de pages, voire des milliers à dévorer ! BPRD est vraiment une excellente série qui a su développer son propre univers sans avoir besoin d’Hellboy pour fonctionner, donc je la recommande réellement. 

Verdict : à lire !

À lire avant : un peu d’Hellboy. Mais ce n’est pas indispensable, je dirais jusqu’au 5e tome d’Hellboy si vous voulez avoir un peu de contexte, mais ce n’est pas obligatoire. 

BONE PARISH TOME 3

Date de sortie :  03 mars 2021

Prix : 14.95€/112 pages 

Scénario : Cullen Bunn 

Dessin : Jonas Scharf

Episodes

Sollicitation : Bone Parish est un fascinant récit d’horreur nécromantique signé Cullen Bunn (Harrow County, Deadpool, The Sixth Gun), spécialisé dans les récits d’horreur, et associé à Jonas Scharf, un dessinateur allemand.

Ce dernier tome est sans doute le meilleur de la trilogie tant la famille Winters, autrefois seule détentrice de la « Cendre », est malmenée ! Cette nouvelle drogue ravage tout sur son passage et attise les convoitises…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Apparemment, c’est le dernier tome de la série. Vu le côté court de la série, je me demande pourquoi Delcourt ne l’a pas simplement publié en un seul gros volume…

Verdict : pour ceux qui ont aimé les deux premiers tomes. 

À lire avant : les deux premiers tomes. 

 

DELIRIUM EDITIONS 

THE MASK INTEGRALE TOME 3 : TOURNEE MONDIALE 

Date de sortie : 5 mars 2021

Prix : 24€/200 PAGES 

Scénario :  John Arcudi 

Dessin :  Doug Mahnke

Sollicitation : The MASK revient dans ce troisième volume avec trois histoires complètes, toutes inédites et complètement déjantées. Dans la première histoire, le masque tombe entre les mains d’un artiste désoeuvré et déprimé, handicapé à la suite d’un accident ayant également couté la vie à son épouse et laissé sa petite fille traumatisée. Pendant ce temps, le responsable de ce drame s’en est tiré sans le moindre dommage et a pu, grâce notamment à l’usage de la corruption, éviter toute responsabilité et mène une carrière florissante.

Les pouvoirs sans limites du Masque pourront-ils apporter un peu d’ordre et de justice ? Bien sûr que non ! La seconde histoire voit le Masque traverser une faille dimensionnelle et parcourir l’univers fantastique et super-héroique de l’éditeur US Dark Horse comics. Au cours d’un périple complètement déjanté, il croisera ainsi la route de personnages emblématiques de la maison d’édition tels que Barb Wire (incarnée à l’écran par Pamela Anderson ! ), ou encore Ghost ou X ! Pour conclure ce volume, la dernière histoire est signée par le duo emblématique ayant fait exploser la série, John Arcudi et Doug Mahnke, dans un hommage à un certain…

Stanley Ipkiss !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. À noter encore une fois que le ton de la série est beaucoup plus adulte que le film. 

Verdict : pour les fans. 

À lire avant : les deux premiers tomes.

PANINI COMICS

EMPYRE 1

Date de sortie :  03 mars 2021

Prix : 16,00 €, 168 pages, 20,00 € (collector – hardcover)

Scénario : Ewing, Slott, 

Dessin :Larraz, Schiti

Episodes : US Road to Empyre, Empyre : Fantastic Four 0, Empyre : Avengers 0, Lords of Empyre: Hulkling et Empyre 1, inédits)

Sollicitation : Voici venir le nouveau crossover Marvel, sous la formule de DAWN OF X ! Les Krees et les Skrulls se sont enfin alliés pour affronter les Cotati, mais Avengers et Fantastiques ne sont pas d’accord sur le camp qu’il faut rallier ! Qui sont vraiment les méchants ?

Avis : début, cette semaine, de l’énième event Marvel du moment qui va tout changer jusqu’à la prochaine fois. En ce qui me concerne, j’ai décidé de faire complètement l’impasse en VO et les choix de publication en VF m’ont convaincu de faire l’impasse tout court. Sur le fond, je n’ai pas suivi en VO car le pitch ne m’intéressait guère et vu les développements qui ont suivi, je pense que j’ai bien fait, car absolument aucun élément de l’histoire ne m’a séduit…

Je pense que les auteurs ont voulu rendre hommage aux grandes sagas cosmiques des Avengers et des FF, à cette grande histoire partagée dans les années 70 et 80…à un moment où je saturais complètement en matière d’events…et ça ne s’est pas amélioré depuis, je vous le dis tout de suite. Empyre est en fait tombé à un moment où je n’avais tout simplement pas envie de lire un truc pareil. Oh, je suis sûr que les auteurs ont fait le taf pour livrer quelque chose d’efficace, mais même plus de 6 mois après sa conclusion en VO, je continue à ne pas m’y intéresser. 

Et Panini enfonce le clou avec son nouveau format hors de prix qu’il est absolument hors de question que je prenne. De 16€ à 20€ pour l’équivalent d’un mag, pour une histoire dont je ne veux pas entendre parler ? Mais oui, bien sûr. En ce qui me concerne, hors de question que je soutienne ce format. 

Verdict : pour ceux que l’histoire intéresse. 

VENOM 3

Date de sortie :  03 mars 2021

Prix : 18,00 €, 136 pages

Scénario : Cates, 

Dessin :Stegman, Ramirez, Hotz…

Episodes : US Web of Venom: Ve’Nam, WeB of Venom: Carnage Born, Web of Venom: Unleashed et Web of Venom: Cult of Carnage, précédemment publiés dans VENOM (2019) 4,5 et 7)

Sollicitation : 100% Marvel, 

Tandis que la série principale consacrée à Eddie Brock fait une pause, nous vous proposons quatre récits explorant divers aspects de l’univers de Venom, dont un épisode écrit par Ryan Stegman, le dessinateur d’Absolute Carnage et King in Black !

Avis : ah voilà une bonne initiative de la part de Panini de rééditer en un seul tome tous les one shot spéciaux sortis autour du run de Donny Cates sur Venom. En effet, je ne crois pas qu’ils aient été réédités aux USA par Marvel, donc ce rassemblement est un peu inédit à la VF. Ou alors uniquement en softcover. Ensuite, ces épisodes ne sont pas du tout indispensables, ce sont des compléments sympathiques, mais ils n’apportent rien de décisif.

Ainsi, Ve’Nam vient creuser un peu plus la période où les symbiotes étaient utilisés durant la guerre du Vietnam, avec un invité spécial pour l’occasion. Ou encore les épisodes sur Carnage qui viennent un peu préparer Absolute Carnage, mais dont on peut se passer pour comprendre l’event en question. Enfin, Unleashed qui de mémoire est centré sur Venom sous sa forme canine aperçue dans le second arc, écrit par Stegman et qui n’a aucun intérêt. 

En gros, il s’agit de points d’intrigues ou de concepts, évoqués rapidement par Cates dans son run qui n’appelaient pas spécialement de précisions, mais que les éditeurs ont jugé suffisamment riches en potentiel pour aller les explorer un peu plus. Bref, des épisodes à la qualité inégale et à l’intérêt plus que discutable, mais le tome ravira les complétistes dans mon genre. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : les deux premiers tomes de la série Venom. 

AMAZING SPIDER-MAN 4

Date de sortie :  03 mars 2021

Prix : 28,00 €, 296 pages

Scénario : Spencer,

Dessin : Ramos, Sandoval, Ottley…

Episodes : US Amazing Spider-Man (2018) 16-23 et 16HU, 18HU, 19HU, 20HU, précédemment publiés dans SPIDER-MAN (2020) 1 à 4)

Sollicitation : 100% Marvel, 

Voici un album gigantesque pour vous présenter l’intégralité de la saga Chassé, au cours de laquelle Spider-Man est traqué par tous ses ennemis en plein Central Park ! Quel rapport avec Kraven le Chasseur ? Près de 300 pages de suspense et d’action !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. À noter que ce volume, qui poursuit la réédition du run de Nick Spencer sur Amazing Spider-Man est plus important car il contient l’intégralité de l’arc avec Kraven, y compris les épisodes spéciaux supplémentaires que Marvel avait publié. Bonne initiative de la part de Panini de publier ainsi l’intégralité des épisodes. 

Verdict : pour ceux qui suivent ce run. 

À lire avant :les 3 premiers tomes. 

X-MEN : DAWN OF X 10

Date de sortie :  03 mars 2021

Prix : 16,00 € (édition régulière), 20,00 € (collector – hardcover), 168 pages

Scénario : Hickman, Wells, 

Dessin :Davis, Segovia

Episodes :  US Hellions (2020) 1, Giant-Size X-Men: Nightcrawler, X-Force (2019) 10, Excalibur (2019) 9 et New Mutants (2019) 9, inédits)

Sollicitation : Exceptionnellement mensuel en février et mars ! Encore une nouvelle série dans les pages de DAWN OF X ! Après Wolverine et Cable, ce sont les Hellions qui ont droit à leur propre série. En plus, un épisode spécial consacré notamment au plus dévot des X-Men : Diablo !

Avis : avec quelques délais, le 10e numéro de Dawn of X débarque cette semaine et vous savez quoi ? comme j’ai déjà traité par avance certains trucs, je vais pas me casser la nenette et recopier comme un gros sagouin, mon avis précédent : 

Côté Giant Size toujours écrit par Hickman…cet épisode censément centré sur Nightcrawler est une déception dans le sens où il n’est pas du tout focalisé sur le personnage en question. Il est dans l’épisode, ça oui il fait coucou,  mais Cypher est celui qui est réellement mis en avant et est au centre de l’intrigue. Kurt dit bonjour et va voir ailleurs…Et ce n’est pas vraiment du grand Alan Davis au niveau dessin,  à l’intérieur avec un encrage un peu trop lourd..

Par ailleurs lancement d’une nouvelle série, qui vient remplacer Fallen Angels, tombée au champs d’honneur de la médiocrité : Hellions : une série sur laquelle je vois beaucoup d’avis très positifs…et qui ne m’attire pas du tout sur le fond, car elle se fonde sur cette version de Sinister développée depuis Gillen que je ne supporte pas. Donc pas pour moi. Mais à tester pour les autres tant les critiques semblent aimer.

Concernant X-Force, de mémoire, c’est à peu près vers ces épisodes que j’ai lâché en VO. Cet arc qui se passe dans un petit pays d’Amérique centrale m’a franchement ennuyé. D’après ce que me dit Steve, cela remonte bien ensuite, donc il faut juste serrer les dents et attendre une meilleure intrigue. 

Verdict : pour ceux qui suivent. 

IMMORTAL HULK 6

Date de sortie :  03 mars 2021

Prix : 18,00 €, 136 pages

Scénario : Ewing, 

Dessin :Bennett, Guice, Hawthorne

Episodes : US Immortal Hulk 31-35, inédits)

Sollicitation : 100% Marvel, 

Il y a un nouveau Hulk en ville… et il veut sauver le monde ! Est-ce que ça doit nous rassurer ou nous inquiéter ? La conclusion du volume précédent ne nous laisse présager rien de bon… d’autant que le Leader est de retour !

Avis : contrairement à ce qu’affirme la sollicitation, qui je pense est une erreur, le tome contient les épisodes 26 à 30 de la série Immortal Hulk, ou…les épisodes qui ont fait passer, pour moi la série, d’une lecture indispensable à quelque chose que je mettais tout en bas de ma pile de lecture car ce n’était plus vraiment pressé. À partir de ces épisodes, la série a pris une direction qui, en ce qui me concerne, m’a quelque peu …ennuyée. Quelque chose qu’il était impossible de dire auparavant. 

Première raison : l’évolution de la série, où Hulk va être mis en retrait et sera bien moins exploré, pendant un temps, que son effet sur le monde. Grosso modo, le monsieur a un plan et plutôt que de nous intéresser à son implémentation…Al Ewing se concentre sur ses effets sur le monde, la perception que les gens en ont et notamment une certaine multinationale appelée Roxxon qui va devenir le principal antagoniste de cet arc et du suivant…

Oui, parce qu’il y en a pour une dizaine d’épisodes de cette merde. Alors si dans le grand plan d’Ewing sur la série, je comprends pourquoi il avait besoin de ce qui arrive dans ces épisodes, en termes de plaisir de lecture nous sommes aux abonnés absents. Pour faire simple, certains passages m’ont considérablement fait chier, le commentaire social étant au ras des paquerettes. 

Non, Al, tu penses vraiment que les grandes entreprises qui contrôlent les réseaux sociaux c’est des méchants qui font rien qu’à nous manipuler notamment les crétins d’extrême droite ? nonnnn vraiment ???? Wow, tu nous apprends des choses. Avoir un bouquin avec un message ne me dérange pas, mais quand il relève de l’évidence et qu’il est présenté comme le grand message du siècle…surtout dans un bouquin de super-héros, ça passe relativement mal. 

Nous avons au final une histoire autrefois passionnante qui pendant une dizaine d’épisodes s’oublie un peu, avec quelques fulgurances ici ou là tout de même. On est loin de la qualité des 24 premiers épisodes. Heureusement la suite revient à un niveau bien plus intéressant. 

Verdict : chute de qualité dans ces épisodes. 

À lire avant : les 5 premiers tomes. 

MARVEL-VERSE : FALCON & WINTER SOLDIER

Date de sortie :  03 mars 2021

Prix : 6,95 €, 112 pages

Scénario :  Claremont, Simonson, 

Dessin :Buscema, Miller…

Episodes : US Captain America (1968) 117, Captain America (2004) 11, Captain America (2012) 25 (I), Captain America – Sam Wilson (2015) 7 (I), Marvel Comics Presents (2019) 7 (III) et Falcon & Winter Soldier (2020) 1, précédemment publiés dans CAPTAIN AMERICA : L’INTÉGRALE 1968-1969, MARVEL MUST-HAVE : CAPTAIN AMERICA – LE SOLDAT DE L’HIVER, JE SUIS CAPTAIN AMERICA, MARVEL NOW! : AVENGERS – L’AFFRONTEMENT 2, AVENGERS (2020) 9 et 100% MARVEL : FALCON & WINTER SOLDIER)

Sollicitation : Hors Collection, 

Alors que la série Falcon & le Soldat de l’Hiver arrive sur Disney+, nous vous proposons six histoires pour mieux connaître Bucky Barnes et Sam Wilson, les deux partenaires privilégiés de Captain America, à un prix défiant toute concurrence.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie de ce tome publié dans cette nouvelle gamme par Panini et qui présente certains épisodes liés à un personnage pour un prix ultra-abordable dans un format très réduit par contre. Il y a un peu de tout, venant de toutes les époques. On peut ainsi avoir du Captain America classique des années 70 et passer au Cap de Brubaker du début des années 2000 d’un numéro sur l’autre, alors qu’il y a quelques 30 ans d’écart entre les deux. J’espère que l’éditorial est à la hauteur, sinon, cela risque d’être source de confusion pour d’éventuels nouveaux lecteurs. 

Verdict : à tester pour des lecteurs qui s’intéressent aux personnages. 

À lire avant : rien – sert d’introduction. 

AVENGERS 13

Date de sortie :  03 mars 2021

Prix : 8,90 €, 112 pages

Scénario :  Aaron, Slott, Cates, 

Dessin :Klein, Garron

Episodes :  US Avengers (2018) 36-37, Thor (2020) 5-6, Iron Man 2020 (2020) 6, inédits)

Sollicitation : Mensuel, 

Dernier numéro ! Moon Knight contre Khonshu ! Arno et Tony Stark contre l’Entité d’Extinction ! Thor et Galactus contre l’Hiver Noir ! Tout s’achève dans un numéro bourré à craquer de rebondissements !

Avis : je n’ai pas grand chose à dire sur ce dernier numéro, puisque Panini a encore décidé de relancer ses mags après à peine 13 numéros.  Je ne parle même plus du run de Cates sur Thor, cela n’a pas vraiment pris avec moi, même si la conclusion de son premier arc présente des choses intéressantes, voire assez excitantes, je dois dire que les épisodes suivants m’ont quelque peu détourné de son travail sur le titre…

Son premier arc est correct, mais sans plus et surtout loin de la qualité que l’on était en droit d’attendre de sa part. Et le reste est pire selon moi. Au delà, je vois qu’il y a le dernier épisode de Iron Man 2020, qui marque la fin du run de Dan Slott..un run qui va être réédité en deluxe d’après ce que j’ai vu (ou cela a déjà commencé…la vache, les semaines se succèdent trop vite, ah oui, j’en ai parlé dans un précédent guide) et qui n’a guère marqué les esprits. 

Malheureusement le run suivant ne rend également guère justice au personnage…

Verdict : bof bof…

GIANT-SIZE X-MEN REMAKE

Date de sortie :  03 mars 2021

Prix : 18,00 €, 96 pages

Scénario : Wein, 

Dessin :Cockrum, collectif

Episodes : US Giant-Size X-Men: Tribute to Wein & Cockrum et Giant-Size X-Men (1975) 1, précédemment publiés dans X-MEN : L’INTÉGRALE 1975-1976 et inédit)

Sollicitation : Marvel Graphic Novel, 

Il y a un peu plus de 45 ans, Len Wein et Dave Cockrum créaient une nouvelle équipe de X-Men, qui allait révolutionner les comics de super-héros sous la plume de Chris Claremont. 37 des meilleurs dessinateurs de Marvel rendent hommage à cet épisode légendaire !

Avis : c’est juste moi ou ce tome est juste un gigantesque foutage de gueule ? Déjà le produit d’origine est on ne peut plus contestable, alors que Marvel a eu l’idée franchement saugrenue de refaire entièrement Giant Size X-Men 1, épisode historique qui marquait le début de la nouvelle équipe, avec des artistes actuels assurant chacun(e) une page de l’épisode. 

Au-delà, rien ne change, le scénario reste le même, seule la partie graphique change pour former un bordel sans nom puisque vous avez 37 dessinateurs différents. Comme vous vous en rendez compte, cette initiative me laisse franchement dubitatif. Mais là dessus, Panini en rajoute une couche en éditant cela un seul épisode, avec apparemment des bonus pour atteindre les 96 pages à 18€ ?!!!! 

Donc si j’ai bien compris, ils veulent nous faire payer 18€ pour un épisode déjà réédité un paquet de fois, qui est désormais visuellement complètement sans cohésion ? Je crois que je suis trop gentil quand j’appelle ça du foutage de gueule…

Verdict : à éviter. 

À lire avant : rien. 

SPIDER-MAN 13

Date de sortie :  03 mars 2021

Prix : 8,90 €, 112 pages

Scénario : Spencer, Ahmed, 

Dessin :Ottley, Gómez

Episodes : US Amazing Spider-Man (2018) 42-43, Amazing Mary Jane 6, Miles Morales : Spider-Man 15 et 10(II), Marvel Comics Presents (2019) 3 (III) et 4 (II), inédits)

Sollicitation : Mensuel, 

Dernier numéro ! Spider-Man et Boomerang affrontent Gog et le Caïd, et Miles Morales est face au Bouffon Vert ! La tournée promotionnelle de Mary Jane ne se passe pas comme prévu, et en bonus deux épisodes courts pour fêter la fin d’une époque avant une nouvelle ère le mois prochain !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Là aussi dernier numéro, sauf que je ne vois pas trop comment ils peuvent justifier le relaunch alors que la série principale est au numéro 42…Bon, la dernière fois, c’était juste à l’occasion d’un gros arc, donc je suppose que ça n’a plus guère d’importance d’avoir un semblant d’excuse désormais…

Verdict : pour ceux qui ont encore le courage de suivre…

URBAN COMICS

INJUSTICE INTEGRALE TOME 3

Date de sortie :  05 mars 2021

Prix : 29€/320 pages 

Scénario : Tom Taylor 

Dessin : Bruno Redondo, Mike S.Miller

Episodes : Injustice: Year Three #1-12 + Annual #1

Sollicitation : Après deux longues années de guerre opposant les forces alliées de Superman et l’armée des Green Lantern, le conflit a pris fin… non sans déplorer quelques victimes civiles. Des morts que John Constantine ne laissera pas impunies. En unissant l’équipe de super-héros menée par Batman à plusieurs puissances magiques jusqu’alors isolées, il espère bien mettre l’Homme d’Acier hors jeu, une bonne fois pour toutes.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans d’Injustice. 

À lire avant : les deux premières intégrales et connaître le jeu peut aider. 

JAMIE DELANO PRESENTE HELLBLAZER TOME 3

Date de sortie :  05 mars 2021

Prix : 29€/488 pages 

Scénario : Jamie Delano 

Dessin :

Episodes :  #28-31 + #33-40 + Vertigo Secret Files:Hellblazer #1 + #84 + BAD BLOOD #1-4 + #250

Sollicitation : Pour la première fois depuis longtemps, John Constantine expérimente une période d’accalmie. Aucune créature démoniaque, ni fantôme de toute sorte ne vient perturber son quotidien. Sa dernière affaire en date n’avait même rien de surnaturel, bien qu’elle l’ait profondément bouleversée. Alors John trouve refuge chez des amis et entame un voyage personnel inattendu. Après tout, si les problèmes ne viennent plus à lui, rien ne l’empêche d’aller les chercher de son plein gré. Mais parviendra-t-il à se sauver lui-même ?

Avis : suite et fin du long run de Jamie Delano sur Hellblazer avec ce 3e tome très attendu, car jusque là j’ai beaucoup aimé le travail de l’auteur et si c’est Alan Moore qui a créé le personnage de Constantine, à la lecture du début de la série Hellblazer, on se rend compte que c’est vraiment Delano qui a défini ce que le personnage était et serait par la suite. Pour avoir lu les runs suivants édités par Urban, Ennis, Azzarello, Carey, on peut constater combien tous les auteurs suivants ont poursuivi dans la même voie et exploité la même veine. 

Certes, le run de Delano s’est montré inégal, avec un premier tome excellent et un second un peu plus mitigé, avec notamment un arc beaucoup trop long, mais rempli tout de même de bonnes idées, si bien que malgré ses défauts, je l’ai tout de même beaucoup aimé. Pour ce 3e tome, nous partons vers de nouvelles histoires, et on peut voir qu’Urban ne se moque pas de nous quand ils disent Jamie Delano présente Hellblazer parce que nous avons vraiment toute sa production sur la série, mini série, épisodes spéciaux ou petit retour qu’il a fait ici ou là sur la série après la fin de son run. 

Bien évidemment, après tant d’épisodes publiés sur la série et comme à chaque fin de série sur Hellblazer, la même question récurrente : quoi publier après ? D’après ce que j’ai pu voir les runs les plus longs ensuite sont ceux de Diggle et Milligan, mais on partirait là vers la dernière période de la série, passé le numéro 225 jusqu’au 300…Peut être le run récent de Simon Spurrier, qui est malheureusement trop court,  aussi ? Il reste encore des possibilités et j’ai hâte de voir ce que l’éditeur va proposer. 

Mince, pour quelqu’un qui n’était pas fan de Constantine à la base, je commence à accumuler beaucoup de choses…

Verdict : à posséder. 

À lire avant : les deux premiers tomes et je recommande également le Swamp Thing de Moore pour avoir la première apparition du personnage juste avant le run de Delano. 

PROMETHEA TOME 2

Date de sortie :  05 mars 2021

Prix : 35€/352 pages 

Scénario : Alan Moore 

Dessin : J.H.Williams III

Episodes : Promethea #13-23

Sollicitation : Lorsque Sophie Bangs a choisi son sujet de thèse — les différentes itérations de l’héroïne mystique Promethea —, elle ne se doutait pas que ce personnage de fiction allait envahir à ce point son quotidien et que c’est elle, Sophie, qui deviendrait son nouvel avatar ! Parcourant les plaines d’Immateria, patrie des Idées, des Mythes et de l’Imaginaire, cette nouvelle Promethea va rencontrer ses prédécesseurs mais également d’anciens adversaires…

Avis : ahh voilà une autre suite qui sort chez Urban qui me fait très plaisir. En effet, Urban ne perd pas de temps pour publier la suite de Promethea de Moore et Williams III. J’ai réussi à résister et je n’ai pas pris le tome 1, car j’avais encore mes vieux volumes publiés à l’époque par Semic, mais je peux vous dire que cela a été difficile, car l’édition d’Urban avait l’air magnifique !

Mais cette fois, c’est bon, je peux craquer sans regrets, car on arrive sur des épisodes que je n’ai pas lu…Et là, on me répond : mais Sam, tu n’avais pas lu ces épisodes lorsqu’ils avaient été publiés par Panini ? Ben…non, car je dois dire que la fin du tome 1 (soit l’épisode 12) m’avait complètement perdu, du coup, lorsque Panini a repris la licence, je n’ai pas souhaité continuer. Quand je vous dis que le Sam du passé est un sale con…

Car oui, depuis lors, j’ai bien évidemment compris que j’avais commis une belle erreur mais tout est bien qui finit bien, puisqu’avec cette réédition chez Urban, je vais pouvoir découvrir ces épisodes et ce dans une superbe édition. Je ne sais pas trop à quoi je dois m’attendre, car la série est assez imprévisible et parfois un peu abscons…mais c’est du Moore qui très clairement se lâche et nous parle de création artistique. Donc forcément, la clarté n’est pas sa priorité, mais plutôt explorer toutes les possibilités que le médium peut lui offrir et que son artiste ultra-doué peut traduire. 

Car il s’agit sans doute l’un des boulots les plus créatifs et exigeants de J.H.Williams III. On sent qu’il s’est investi sur toutes les pages, pour faire de chacune une œuvre d’art à part entière. 

Verdict : À POSSÉDER 

À lire avant : le tome 1

A propos Sam 2116 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

7 Comments

  1. Pour Hellblazer, Urban peut s’attaquer sans problème au run de Paul JENKINS et Sean PHILLIPS, il y a de quoi faire ! L’arc Critical Mass est juste fabuleux…

    • Je doute qu’ils le fassent, à mon sens pour eux, les versions deluxe qu’ils publient sur la série correspondent à une intégrale Hellboy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.