Guide de lecture Comics VF : semaine du 24 mars 2021

Edito : et c’est reparti pour une bonne semaine de publications, avec certaines des sorties les plus attendues du mois en ce qui me concerne…parce qu’elles ont fait l’objet de reports, hein l’intégrale Alpha Flight reportée de plusieurs semaines. Oui, c’est à toi que je pense ! Ne fais pas l’innocente, attendue depuis des années, finalement annoncée pour ce mois-ci et qui a dû être reportée de deux semaines… c’est comme ça, mais ce n’est jamais heureux. Pour le reste, Panini se calme un peu cette semaine, donc Urban en profite pour nous faire les poches des quelques euros qui y trainent encore pour je ne sais trop quelle raison. 

Info de la semaine : je voulais vous signaler le fait que l’éditeur Akileos vient de lancer une campagne de financement participatif pour assurer la sortie des tomes 4 et 5 de l’excellente série Giant Days, un de mes coups de coeur de l’année 2020 et dont j’espère bien voir la poursuite en VF. Il faut vraiment saluer l’effort d’Akileos sur le coup, car l’éditeur original, Boom, s’était arrêté dans sa version cartonnée deluxe au tome 3, donc ces tomes 4 et 5 dans ce format seront complètement exclusifs à la VF. La campagne se passe sur la plateforme Ullule .

Je souhaitais également m’excuser pour le fait que la mise en forme de l’article soit moins aboutie que d’habitude. Je rencontre beaucoup de difficultés avec le site depuis  quelques jours et rien que cette mise en forme basique m’a demandé plusieurs heures…Je vous avoue une certaine lassitude face à ses désagréments techniques qui pompent beaucoup d’énergie et surtout de temps pour des articles qui sont très chronophages…Je vous tiens au courant.

Sorties de la semaine : quelques grosses sorties cette semaine : 

  • chez Delcourt, le lancement de l’intégrale Irrécupérable 
  • chez Glénat Comics, la fin de The Wicked and the Divine !
  • chez Panini Comics, enfin l’arrivée de l’intégrale Alpha Flight !
  • enfin, chez Urban Comics, du Flash et Justice League Dark qui arrivent à la fin d’une ère !

Émissions de la semaine : quatre émissions au programme de la semaine. Comme d’habitude, vous pouvez nous écouter en direct à partir de 21h soit sur notre chaîne YT soit sur notre Discord que je vous invite à rejoindre et sur lequel une petite communauté est en train de se créer à grande vitesse et nous partageons un peu toutes nos geekeries  :

  • mardi, un nouveau podcatch !
  • mercredi, le retour du Freaxity où Steve et Laure parlent horreur !
  • jeudi,  le Comixweekly où nous parlerons des sorties VO de la semaine !
  • vendredi, un nouveau numéro de Comixity, où nous reviendrons plus en détail sur les sorties comics VF de mars !

BISS COMICS

HARBINGER 

Date de sortie :  24 mars 2021

Prix : 35€/400 pages 

Scénario : Jim Shooter 

Dessin : David Lapham 

Episodes : 

Sollicitation : La série de 1992, pour la première fois en français !

Peter Stanchek et ses amis sont nés avec le pouvoir de changer le monde… ou de l’anéantir. Tourmenté par ses pouvoirs télépathiques, Peter demande l’aide de Toyo Harada et sa Fondation Harbinger, une organisation qui

recueille des jeunes comme lui et leur apprend à maîtriser leurs pouvoirs. Mais lorsque Peter apprend le plan secret d’Harada, lui et ses amis renégats s’enfuient. Avec Faith, Flamingo, Torque et Kris, ils vont tenter d’échapper à Harada et écrire leur propre destin.

Avis : ou le gros coup de vieux de la semaine avec la publication des tous premiers épisodes d’Harbinger par Jim Shooter et David Lapham publiés au moment de la création et lancement de Valiant en 1992. De mémoire, Harbinger devait être l’une des bases de ce nouvel univers créé par Shooter..avant que ce dernier ne se fasse virer de la boîte par les financiers derrière le projet. Parce que ça servait pas grand chose les créatifs à l’époque…

Le comics est selon moi avant tout remarquable pour son côté historique, par le fait qu’il représente assez bien ce qu’était le comic-book dans l’esprit de Shooter, le monsieur avait en effet une vision très stricte sur la manière de concevoir un bouquin et surtout pour être l’un des premiers titres signés par Lapham. Un David Lapham que l’on connaît plus aujourd’hui pour son chef d’oeuvre Stray Bullets que pour son travail sur du super-héros.

Et l’évolution de l’artiste entre ces deux univers est assez remarquable.  Si l’univers Valiant original vous intéresse, c’est une très bonne pioche. 

Verdict : à tester. 

À lire avant : rien – c’est le début !

FAITH : DREAMSIDE

Date de sortie :  24 mars 2021

Prix : 17€/144 pages 

Scénario :  Jody Houser, Marguerite Sauvage

Dessin : MJ Kim, Francis Portela

Episodes : Faith : Dreamside #1-4 et le récit court Faith au Pays des Merveilles.

Sollicitation : Le retour de la plus attachante des héroïnes !

Pour protéger les rêves de la jeune psiotique Animalia, Faith va devoir s’aventurer dans un nouveau plan d’existence fantastique… Et elle va avoir besoin de la plus célèbre para-psychologue de l’univers Valiant, Shan Fong alias Doctor Mirage, pour espérer en revenir avec toute sa tête!

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : à lire pour les fans de Faith. 

À lire avant : je dirais la première série consacrée au personnage, mais il devrait être facile de commencer avec cette mini. 

DELCOURT COMICS

IRRÉCUPÉRABLE INTÉGRALE TOME 1 (Tome 1 à 4 édition originale)

Date de sortie :  24 mars 2021

Prix : 29.95€/352 pages 

Scénario : Mark Waid 

Dessin : Peter Krause 

Episodes : 

Sollicitation : Mark Waid aime le genre super-héros. Depuis Flash et surtout Kingdom Come (avec Alex Ross), il aime repousser les limites du genre en trouvant un angle particulier.

Le Plutonien était le plus grand super-héros sur Terre. Véritable protecteur de l’humanité, il incarnait le Bien. Cette époque est révolue. D’exceptionnels, ses actes et ses sacrifices sont devenus monnaie courante. L’ingratitude, l’indifférence et les moqueries des Humains sont désormais son quotidien. Déçu et trahi, le Plutonien a juré de détruire ce pour quoi il aurait auparavant donné sa vie.

Avis : voilà une réédition qui va faire plaisir à beaucoup de monde à raison, tant la série proposée en intégrale est de qualité, à savoir le Irrécupérable de Mark Waid, sans doute un de ses bouquins les plus réussis de la dernière décennie. Dans un contexte où les versions maléfiques de Superman se sont multipliées pendant des années, pendant que dans le même temps les séries Superman elles-mêmes étaient de piètre qualité, Waid livre sa version…mais avec le talent qu’on lui connaît. 

Soyons clairs, Mark Waid est sans doute le plus grand fan de Superman de la planète, ou pas loin, et le fait qu’il n’ait pas encore eu de run importants sur le personnage reste un point noir pour l’industrie et pour DC. Pour une maison d’édition qui ne sait pas quoi faire de son personnage porte étendard depuis des années, le fait de passer à côté d’une telle évidence est assez incroyable. Je pense d’ailleurs que Waid en est venue à écrire une telle série, quand il a compris qu’écrire une série Superman resterait hors de sa portée pendant un moment. 

Il livre une version très particulière du personnage au travers du Plutonien, puisque ce qui intéresse Waid avant tout est une simple question : qu’est-ce qui pourrait amener un personnage tel que Superman à craquer, à déraper, à franchir la ligne rouge et de dire à l’humanité d’aller se faire mettre profond. La série évolue ainsi entre passé et présent, alors que l’on voit les exactions que le personnage commet aujourd’hui tout en retraçant tous les événements qui se sont succédé pour l’amener à ce point. 

Waid en profite pour tisser tout un univers autour de son histoire, riche en personnages, dont beaucoup sont évidemment des hommages à des personnages DC pour la plupart…Mon seul regret est que si Irrécupérable a été bien traité par Delcourt, nous n’avons jamais eu l’autre série écrite en parallèle par Waid sur le même univers, Incorruptible,  et ce alors qu’il y avait même un crossover entre les deux à un moment…

À noter que d’un point de vue historique, la série est intéressante, car elle fut le premier gros succès commercial de Boom qui depuis est devenu un des acteurs majeurs du comics indépendant aux USA. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : rien – première intégrale. 

EDITIONS REFLEXIONS 

MORE THAN MORTAL TOME 1

Date de sortie :  24 mars 2021

Prix : 16.50€/120 pages 

Scénario :  Sharon Scott 

Dessin : Steve Firchow

Episodes : 

Sollicitation : More Than Mortal raconte l’histoire d’une jeune femme, Derdre, qui prend conscience qu’en elle sommeille le pouvoir d’accomplir sa destinée et de devenir la légendaire Protectrice de l’Irlande. Entraînée par la première protectrice, Derdre, accompagnée du père Morand le « Witchfinder », va tenter d’empêcher que les ténèbres n’envahissent à nouveau l’Irlande.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. La série me dit vaguement quelque chose, en tout cas sur le fond et la forme, cela fleure bon la série “bad girl” issue des années 90, ce qui est normal…puisque le titre a été lancé en 1997 aux USA ! Donc inutile de dire que côté scénario et dessin, on reste dans la mode de l’époque. 

J’ai vu quelques pages, on sent l’influence du style maison Top Cow qui dominait le genre de l’époque, à savoir du Marc Silvestri Jimleeisé light et cloné un million de fois. Je ne sais pas trop pourquoi cela ressort aujourd’hui car les éditions Reflexions l’avait déjà publié en 2017…Je suis étonné qu’il y ait une demande sur le sujet. 

Mais bon, chacun fait comme il veut, je suis mal placé pour condamner qui que ce soit qui aime le genre bad girl des années 90…j’ai quelques étagères pleines de ce genre de séries. Je précise au passage que la couverture ne reflète pas la qualité intérieure, en effet, celle-ci est signée par Marc Silvestri (je pensais que c’était Finch au départ, tellement son style était influencé par Silvestri dans les années 90) qui n’a rien à voir avec le reste. 

Verdict : à lire pour les fans des années 90

À lire avant : rien – début de série. 

GLENAT COMICS

THE WICKED & THE DIVINE TOME 9

Date de sortie :  24 mars 2021

Prix : 17.50€/168 PAGES

Scénario : Kieron Gillen 

Dessin : James McKelvie 

Episodes : 

Sollicitation : Deux ans ont passé.

Tous les 90 ans, douze dieux du panthéon se réincarnent en jeunes adultes. Ils sont aimés. Ils sont détestés. Dans deux ans, ils seront tous morts. C’est déjà arrivé. Cela arrivera encore. La fin approche. Deux ultimes menaces doivent être éradiquées : les Ténèbres Totales et Ananké. Cela ne sera pas possible sans sacrifice. Il est temps d’en finir.

Conclusion d’une série de haute volée, le dernier tome de la série menée par Kieron Gillen et Jamie McKelvie offre un final en apothéose digne d’une œuvre unique, pop et grandiose.

Avis : sortie du dernier tome de la série Wicked & Divine…que j’ai bien envie de reprendre pour tout vous dire étant donné que je suis en train de réévaluer les séries signées Kieron Gillen depuis quelque temps. Toutes ses séries récentes (Once & Future, Die, Eternals) fonctionnent à fond avec moi et je me dis que je peux peut-être même revenir sur des choses qui ne me parlaient pas avant ? Il faut parfois du temps pour apprécier un scénariste et j’ai l’impression que c’est mon cas avec Gillen.

Mais c’est aussi l’évolution de Gillen qui est remarquable, je ne pense pas que ce soit lui faire insulte de dire qu’il est un bien meilleur auteur qu’il y a 10 ans. Je pense aussi que joue le fait que les séries que j’apprécie le plus de sa part sont celles “hors franchises”. Il est toujours difficile par exemple d’avoir beaucoup de libertés sur quelque chose comme les X-men…

En tout cas, la fin de la série rend la situation de Glénat Comics encore plus précaire, puisqu’il ne leur reste plus grand chose en catalogue en cours et que les nouvelles séries ont plus tendance à aller dans le catalogue Glénat normal ces derniers temps. Ce qui est vraiment dommage, j’ai l’impression que sur beaucoup de séries, ils étaient un peu trop en avance sur ce que le marché était prêt à accepter et qu’ils leur manquaient un plan communication un peu plus poussé pour s’imposer. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : les 8 premiers tomes. 

HI COMICS 

BITTER ROOT TOME 2

Date de sortie :  24 mars 2021

Prix :17.90€/

Scénario : David F. Walker et Chuck Browne 

Dessin :Sanford Greene

Sollicitation : Vainqueur de l’Eisner Award 2020 de la meilleure série régulière. Nommé au Eisner Award 2019 de la meilleure nouvelle série. Chasser les monstres est une affaire familiale pour les Sangerye. De génération en génération, ils ont combattu les Jinoos, d’horribles créatures nées de la haine. Mais ils doivent désormais faire face à une menace bien différente : les redoutables Inzondos, un nouveau type de monstre engendré par le deuil et les traumatismes. Tandis qu’une légion d’âmes torturées s’abat sur Harlem, les Sangerye vont encore devoir se battre pour sauver le monde… avant que leur propre souffrance ne les transforme eux aussi ! Récompensés par le prestigieux Eisner Award de la meilleure série régulière, David F. Walker, Chuck Brown et Sanford Greene poursuivent le combat de la famille Sangerye dans le Harlem des années 1920 à coups de scènes d’action grandioses et de métaphores limpides dont la puissance résonne aujourd’hui tout autant qu’en 1924.

Avis : suite de l’une des séries événements de l’année dernière qui proposait un récit à la fois classique et original de part son contexte, puisque l’on suivait une famille de chasseurs de démons afro-américians, mais dans le cadre des années 20. Un contexte d’après guerre, qui reste fascinant, surtout aux USA alors en pleine explosion économique..mais pas pour tout le monde. 

J’avais bien apprécié le premier tome…bien que mon avis final était assez partagé. Disons que j’avais surtout trouvé les débuts relativement poussifs, avec beaucoup de lieux communs et cela ne démarrait vraiment pour moi que vers la fin du premier tome, avec un très bon cliffhanger. Si bien que malgré mes réserves sur le reste, j’avais vraiment envie de découvrir la suite. 

Maintenant nous allons voir cette semaine si mon intérêt est toujours vivant après tout ce temps. 

Verdict :à lire. 

À lire avant : le tome 1

EDITIONS HUBER 

BOTTLED 

Date de sortie : 26 mars 2021

Prix : 25€/292 pages 

Scénario :  Chris Gooch

Dessin : Chris Gooch

Sollicitation : Quand la confiance est brisée, il n’y a plus de limites…

Trahie par sa meilleure amie devenue mannequin à succès, trompée par son petit ami, étouffée par des parents toxiques, Jane décide un

beau jour qu’il est temps pour elle de quitter cette vie ne lui apportant qu’aigreur, colère, rancoeur et frustration.Puisque plus personne ne la respecte, elle sera prête à tout pour arriver à ses fins, quitte à risquer de se perdre en chemin.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Je dois dire que je ne connais pas du tout, mais le sujet a l’air particulièrement noir. 

Verdict : à tester. 

À lire avant : rien – oeuvre indépendante. 

 

PANINI COMICS

ALPHA FLIGHT : L’INTÉGRALE 1978-1984

Date de sortie :  24 mars 2021

Prix : 35,00 €, 336 pages

Scénario : Claremont,

Dessin : Byrne

Episodes : US Uncanny X-Men (1963) 109, 120-121, 139-140, Machine Man (1978) 18 et Alpha Flight (1983) 1-8, précédemment publiés dans X-MEN : L’INTÉGRALE 1977-1978, 1979, 1980, MARVEL VINTAGE : MACHINE MAN et Strange 180-187)

Sollicitation : Marvel Classic, 

L’une des œuvres maîtresses de John Byrne a enfin son INTÉGRALE ! Retrouvez les super-héros canadiens Guardian, Harfang, Sasquatch, Puck et les autres d’abord dans des épisodes des X-Men et de Machine Man, puis dans leur propre série !

Avis : ahhhh voilà une intégrale qui va ravir beaucoup de gens, dont moi même si je reconnais que je l’attends depuis bien moins longtemps. En effet, je crois que je vois la demande pour cette intégrale sur la page facebook de l’éditeur pratiquement …depuis que celle-ci existe ! Chaque mois, à chaque sollicitation, je voyais pas mal de gens toujours déçus, toujours attendre cette fameuse intégrale…Et là voilà enfin…avec quelques semaines de retard sur le calendrier de sorties original !

Certes, Panini a fait attendre son lectorat, mais soyons honnêtes, le public n’est plus le même qu’il y a encore quelques années, et même le bon vieil adage du “Byrne ne vend pas” en VF semble se fendiller progressivement, alors que de plus en plus (re)trouvent le chemin de la VF. Son Next Men il y a quelques semaines en est encore la preuve. Cela reste timide, au vu notamment de la production colossale du monsieur au cours de sa carrière, mais on avance !

Au programme donc les débuts de cette série, que Byrne produisait à l’époque en parallèle de FF. Quand je dis que le monsieur était un monstre, notamment en ce début de décennie 80, où après son run sur les X-men et pendant quelques années, il fut l’un des poids lourds de Marvel assurant plusieurs séries en même temps, en plus  de pas mal de couvertures par mois. Je ne sais pas trop quand il trouvait le temps, mais en termes de productivité, c’est assez dingue. 

Bon, parfois, on voyait qu’il arrivait à sa limite (un certain épisode d’Alpha Flight en atteste), mais je suis désormais très curieux de découvrir ces épisodes. En tout cas, l’année 2021 sera une grande année côté intégrale, puisque de nombreuses arlésiennes attendues depuis très longtemps font enfin débarquer. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : rien – tout est dedans, y compris les premières apparitions de l’équipe dans la série X-men. 

DR STRANGE : L’INTÉGRALE 1975-1977

Date de sortie :  24 mars 2021

Prix : 35,00 €, 296 pages

Scénario : Englehart, Wolfman, 

Dessin :Colan, Nebres

Episodes : US Dr Strange (1974) 10-22, Annual 1976 et Tomb of Dracula (1972) 44, précédemment publiés dans JE SUIS LE DOCTEUR STRANGE, Satan 12,15,16,19 et inédit)

Sollicitation : Marvel Classic, 

Dans ce nouveau volume consacré à Stephen Strange, vous trouverez des épisodes introuvables en France depuis les années 70, enfin réédités, et un inédit. Le bon docteur y affronte le Baron Mordo, Éternité… ou encore Dracula !

Avis : je n’ai pour l’instant pas débuté les intégrales Doctor Strange, mais je suis bien tenté de débuter ici alors que le titre est repris par Marv Wolfman au scénario. D’après ce que j’ai entendu, je sais qu’il va dans une direction complètement différente de celle de Englehart. Ce dernier s’était montré très créatif sur les premiers épisodes et apparemment, la nomination de Wolfman qui commence à imposer sa marque chez Marvel à la fin des années 70, correspond à un retour à plus de classicisme…Mais bon, il y a un crossover avec Tomb of Dracula…donc je vais sans doute devoir y aller, pour au final me rendre compte que cela fera doublon avec le (on l’espère), prochain omnibus sur la série Tomb of Dracula…

Verdict : à lire. 

À lire avant : la précédente intégrale

WORLD OF CYBERPUNK 2077 T01

Date de sortie :  24 mars 2021

Prix : 17,00 €, 112 pages

Scénario : Bunn, 

Dessin :Valderrama

Episodes : US Cyberpunk 2077: Trauma Team 1-4, inédits)

Sollicitation : Dark Horse, 

Le très attendu jeu vidéo a sa propre BD ! Cette histoire suit les aventures de Nadia, la seule rescapée d’une mission de sauvetage qui a mal tourné. Acceptera-t-elle de participer à cette nouvelle mission qui semble encore plus dangereuse ?

Avis : pas d’avis, je cite simplement la sortie. Je ne connais pas du tout le jeu vidéo, même s’il a fait beaucoup de bruits l’année dernière, oui, je suis à ce point loin de ce monde…

Verdict : pour les fans du jeu.

À lire avant : rien, mais je pense que connaître le jeu peut aider

URBAN COMICS

ASCENDER TOME 3

Date de sortie :  26 mars 2021

Prix : 15€/96 pages 

Scénario : Jeff Lemire 

Dessin : Dustin Nguyen 

Episodes : Ascender #11-14

Sollicitation : Alors qu’Andy lutte pour ressusciter Effie, son amour perdu, de l’emprise implacable du vampire mort-vivant, le capitaine Telsa fait de son mieux pour secouer la jeune Mila et Bandit. Mais les choses se compliquent lorsque leur chemin croise une vielle connaissance : Driller, le robot tueur. Mère et son armée maléfique de vamps ont peut-être enfin trouvé leur meilleur allié pour arriver à leurs fins…

Avis : avant dernier tome de la série Ascender qui est un peu court à mon goût. Et oui, déjà avant dernier, puisque Jeff Lemire a indiqué que l’épisode 18 serait le dernier, permettant à la saga Descender/Ascender de compter pas moins de 50 épisodes au total. Pas une petite série au final ! d’autant qu’elle a connu pas mal de changements depuis ses débuts, ayant même changé de nom et de genre en cours de route. 

Mais, je trouve ce tome un peu court, car je suis surpris de voir qu’il ne ne comptera que 4 épisodes et moins de 100 pages au total pour tout de même 15€. Mine de rien, on commence quelque peu à s’approcher de la grille tarifaire de Panini avec ce genre de prix ! Il y a quelques années, j’avais renoncé à quelques séries chez le concurrent en question parce que justement à moins de 100 pages avoir un prix à ce niveau n’était pas acceptable. 

Bien évidemment, Urban sait qu’ils nous tient, on ne va pas lâcher le titre à quelques épisodes de la fin, surtout pour un titre de cette qualité qui nous avait laissé sur un de nouveau sur un cliffanguer bien tendu dans le dernier tome ramenant pas mal de personnages de la première série, et surtout en comblant l’histoire de ce qui s’était passé entre Descender et Ascender. Du coup, je vais devoir passer à la caisse, en grognant que tout se perd, ma bonne dame !

Verdict : à lire 

À lire avant : Descender puis Ascender. 

BATMAN MYTHOLOGY – GOTHAM CITY 

Date de sortie :  26 mars 2021

Prix : 23€/296 pages 

Scénario : 

Dessin :

Episodes :  Batman #4, Batman #30, World’s Finest Comics #86, DC Special Series #15, Detective Comics #483, Batman #474, Legends of the Dark Knight #27, Detective Comics #641, Detective Comics #703, Legends of the Dark Knight #64, Gotham Noir, Legends of the Dark Knight V2 #6

Sollicitation : Il y a plusieurs décennies, Gotham City était une ville prospère et sûre mais le meurtre d’un couple célèbre, les Wayne, a signalé le départ d’une ère de corruption et de crime sans fin… jusqu’à l’apparition d’un vengeur solitaire, Batman ! Depuis, Gotham est devenu le fief d’un justicier implacable qui tente tant bien que mal de restaurer un peu d’espoir en ces habitants.

Avis : bon, vous connaissez mon avis sur ces anthologies. D’un côté, je suis farouchement contre, je trouve que c’est de la sur-exploitation de l’univers de Batman où on essaye de revendre un peu n’importe quoi aux lecteurs…de l’autre le complétiste en moi a envie de lire tous ces épisodes…ne me jugez pas ! Surtout qu’en termes de composition, il y a beaucoup de classiques et assez peu de moderne. Ce qui est étonnant tant la ville de Gotham est devenue centrale dans les séries Batman au cours des 10 dernières années. 

Verdict : pour les fans absolus de Batman qui doivent tout posséder sur le personnage…merde, je suis dans cette catégorie, je suis fichu n’est-ce pas ? 

À lire avant : rien – 

FLASH REBIRTH TOME 10

Date de sortie :  26 mars 2021

Prix : 29€/312 pages 

Scénario : Joshua Williamson 

Dessin : Rafa Sandoval, Scott Kolins, Howard Porter 

Episodes :  Flash #82-88 & #750-755

Ere DC : Post rebirth (2018/2021)

Sollicitation : Les Lascars viennent de frapper un grand coup ! Grâce à l’aide de Lex Luthor, qui a décuplé leurs pouvoirs, ils sont devenus plus puissants que jamais, au point de s’emparer de Central City. Mais comment Flash a-t-il pu laisser Captain Cold et ses associés prendre sa ville d’assaut ? Et surtout, où est-il ? Le combat s’annonce difficile pour le Bolide Écarlate, qui n’est pas au bout de ses surprises, car un de ses vieux ennemis s’apprête à faire son grand retour… un adversaire qui a, une fois encore, défié la mort… !

Avis : avant dernier tome de la série Flash rebirth puisque nous approchons du terme du run de Joshua Williamson sur la série qui clôturera cette ère de la série. Une ère qui aura permis de pas mal stabiliser la série après bien des errements, en effet le titre a eu du mal depuis pratiquement la fin du run de Geoff Johns a retrouvé ses marques. 

Entre le passage de flambeau sans cérémonie entre Wally et Barry, les retcon dans tous les sens, et les changements d’équipe créative tous les 20 épisodes, la série a connu de nombreuses difficultés à fonctionner sur des bases saines.

De fait, Joshua Williamson est le premier auteur depuis Johns à signer un run aussi long, soit environ 100 épisodes, sur le titre. Un run où je l’ai senti assez fébrile sur le bon premier tiers, à ne pas trop savoir sur quel pied danser en termes de continuité et de gestion des personnages et ce n’est vraiment qu’à partir des épisodes 40/45 et au-delà qu’il a vraiment commencé à me convaincre. 

Nous arrivons désormais dans la phase finale et comme tous les auteurs avant lui, il arrive aux passages obligés : une grosse intrigue avec les Lascars et le retour de l’ennemi juré dans le dernier gros arc de la série. Pour les lascars, j’attends de voir, c’est devenu un peu un gros poncif des runs sur Flash, de ramener ainsi les personnages sous une autre configuration. 

C’est sans doute dû à l’influence de Geoff Johns tant il a révolutionné le traitement de cette bande, mais j’ai un peu l’impression que l’on a épuisé le concept et qu’il est temps de les laisser de côté un moment. On se souvient que c’est ce qu’avait fait Mark Waid pendant son run jugeant les personnages dépassés. Ils n’ont fait leur grand retour qu’avec Johns par la suite. 

Peut être qu’on en est revenu à ça. J’ai bon espoir que Williamson nous ponde une bonne histoire, mais même si j’apprécie le travail qu’il a effectué jusque là, je préfère éviter de m’attendre à grand chose. 

Verdict : à lire

À lire avant : bientôt la fin de ce run. 

JUSTICE LEAGUE DARK REBIRTH TOME 4

Date de sortie :  26 mars 2021

Prix : 20€/216 pages 

Scénario : Ram V & James Tynion IV 

Dessin : Alvaro Martinez Bueno, Kyle Hotz, Amancay Nahuelpan

Episodes : Justice League Dark #20-28

Ere DC : Post rebirth (2018/2021)

Sollicitation : La Ligue des Ténèbres a remporté une victoire décisive face au Docteur Fate mais n’est pas pour autant partie pour se reposer sur ses lauriers. En effet, le chaos qui a chamboulé les différentes forces mystiques qui président à l’univers est toujours présent et tout aussi violent. Les forces de la Sève et du Sang sont sens dessus dessous et le groupe de Wonder Woman n’a d’autre choix que de faire appel à Animal Man, lui aussi dépassé par les événements.

Avis : autre suite et “fin” de série …du moins pour la période Rebirth. En effet, je peux vous confirmer que le titre se poursuit aux USA dans le cadre de la nouvelle ère de l’éditeur, avec toujours la même équipe à la barre, à savoir essentiellement l’excellent Ram V et l’autre découverte de la série Amancay Nahuelpan qui a impressionné tout le monde par la qualité incroyable de son style graphique. Les deux auteurs qui apparemment avaient déjà travaillé ensemble auparavant ensemble se sont bien trouvés !

Sur le fond, ce tome correspond au passage de flambeau entre James Tynion IV, parti mal écrire la série Batman, et Ram V que l’on avait déjà vu sur un annual de la série juste avant. Le scénariste est l’un des auteurs qui montent sur la scène comics en ce moment, en particulier depuis la publication de son excellent Savages Shores, dispo également en VF. DC a été le plus rapide à lui offrir sa chance et depuis il ne cesse de monter en puissance. 

Outre Justice League Dark, on l’a ainsi vu reprendre en mains ces derniers mois la série Catwoman et il vient de lancer une maxi série Swamp Thing. Et il est clair que si DC n’est pas complètement à côté de la plaque, ce qui reste à prouver, ils lui offriront rapidement leurs plus gros titres sur un plateau. Il faut dire que sa première prestation sur du gros super-héros qui tâche, à savoir la JLD a été plus que convaincante. 

Pourtant, la tâche était ardue, car Tynion avait bâti quelque chose de très réussi avec la JLD et reprendre le bateau derrière n’était pas des plus faciles. D’autant plus qu’il doit achever certaines des grosses intrigues mises en place par son prédécesseur depuis le début de la série. Cela fait beaucoup à la fois ! Et pourtant dans l’ensemble, il s’en est très bien tiré. Si les premiers épisodes ne sont pas extraordinaires, sans doute le temps de trouver ses marques, il ne lui faut pas longtemps pour bien s’installer.  

De fait, sans être incroyable, son premier arc amène Animal Man dans l’équipe, s’appuie une nouvelle fois sur des éléments et concepts posés par Alan Moore et propose quelques passages assez réussis et s’avère efficace. Il étend la mythologie des grandes forces de l’univers DC de manière très maligne. Mais il m’a personnellement plus convaincu sur son second arc, où il conclut la menace de l’Upside down man, créée par Tynion IV au début de la série. 

Menace principale depuis le début, Ram V parvient à donner une résolution globalement satisfaisante à l’ensemble. Je dirais que sa solution est un peu facile, et que le voyage était bien plus intéressant que la destination, mais au-delà, l’arc en lui-même était bon et à la hauteur du reste de la série.

Le titre est donc entre de très bonnes mains et j’ai hâte de voir ce que Ram V va proposer pour la suite. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : No Justice et les trois premiers tomes. 

VESTRON

REVOLUTION : TRANSFORMERS/MASK/G.I.JOE/ROM/MICRONAUTS/ACTION

Date de sortie :  26 mars 2021

Prix : 19.95€/144 pages 

Scénario : Cullen Bunn 

Dessin :

Episodes : 

Sollicitation : Un événement sans précédent dans l’univers HASBRO qui redessine les histoires de ses plus célèbres franchises. Des explosions ravagent le globe… et tout porte à croire qu’Optimus Prime et ses TRANSFORMERS sont responsables ! G.I. JOE refuse de voir les Cybertroniens détruire la Terre et rassemble des combattants assez puissants pour rivaliser avec les envahisseurs : M.A.S.K. et ACTION MAN… mais dans quel camp se trouveront ROM et les MICRONAUTS ? Contient l’intégralité du crossover REVOLUTION.

Avis : triple grosse sortie pour Vestron cette semaine qui publie ce qui restera sans doute comme l’un des crossovers les plus foutraques et sans doute ultra-fun publié par IDW aux USA qui a eu l’idée géniale/stupide de rassembler toutes ses franchises “action” issues des années 80 dans une même histoire. Et vous savez quoi, cela respire le n’importe quoi qui peut être marrant à lire… s’il n’y avait pas le rapport nombre de pages/prix des trois tomes concernés. L’ouverture est très chère et le reste ne vaut pas mieux, surtout que je sens que cela va sortir dans cet espèce de semi-format souple pas très intéressant de Vestron…du coup, cela va en réfréner beaucoup y compris moi. Le mois est chargé et il est difficile de dégager 50€ pour 300 pages au total…

Verdict : à tester pour ceux qui ont les moyens. 

À lire avant : rien – mais connaître un peu les franchises peut aider.  

REVOLUTION : EXTENSION 1 : TRANSFORMERS/MICRONAUTS 

Date de sortie :  26 mars 2021

Prix : 15.95€/80 pages 

Scénario :  Cullen Bunn 

Dessin :

Episodes : 

Sollicitation : Trois AUTRES histoires s’insérant dans le crossover géant REVOLUTION, trois nouvelles histoires avec TRANSFORMERS, G.I. Joe, Action Man et M.A.S.K. qui approfondissent les personnages et les événements qui surviennent dans l’explosif album principal. Les deux albums REVOLUTION Extension sont le complément indispensable à REVOLUTION, et s’ajoutent à M.A.S.K. tome 1 et ROM Origines pour former un panel complet de récits REVOLUTIONNAIRES !

Avis : tie in au crossover vu plus haut. Même avis. 

Verdict : pour les fans. 

À lire avant : le crossover principal. 

REVOLUTION : EXTENSION 2 : Transformers / G.I. Joe / Action Man / M.A.S.K

Date de sortie :  26 mars 2021

Prix : Prix : 15.95€/80 pages 

Scénario : 

Dessin :

Episodes : 

Sollicitation : Trois AUTRES histoires s’insérant dans le crossover géant REVOLUTION, trois nouvelles histoires avec TRANSFORMERS, G.I. Joe, Action Man et M.A.S.K. qui approfondissent les personnages et les événements qui surviennent dans l’explosif album principal. Les deux albums REVOLUTION Extension sont le complément indispensable à REVOLUTION, et s’ajoutent à M.A.S.K. tome 1 et ROM Origines pour former un panel complet de récits REVOLUTIONNAIRES !

Avis : tie in au crossover vu plus haut. Même avis. 

Verdict : pour les fans. 

À lire avant : le crossover principal. 

COBRA KAI 

Date de sortie :  26 mars 2021

Prix : Prix : 16.95€/96 pages 

Scénario : 

Dessin :

Episodes : 

Sollicitation : La saga KARATE KID continue !

Le comic book compagnon de la série Netflix ! Voici l’histoire de Johnny Lawrence, futur sensei du dojo Cobra Kai, alors qu’il n’était qu’un lycéen adepte de karaté. Découvrez comment est née sa rivalité avec Daniel Larusso, disciple de M. Miyagi…

Oui, cet album contient l’histoire du film Karate Kid, racontée du point de vue de Johnny… et vous verrez que sa vision des choses est bien différente de celle que vous aviez jusqu’à présent !

Cet album s’insère dans la saison 2 de la série Netflix, apporte des éclaircissements sur les événements de la saison 3 et sert de préquel à toute la série Cobra Kai.

Avis : comme quoi, quand on dit que l’offre comics est diversifiée en ce moment, même les petites adaptations de show TV nous parviennent. Je sais que le show Cobra Kai a acquis une énorme réputation au cours des dernières années et j’ai l’impression que sa popularité a bénéficié de son passage chez Netflix, mais en ce qui me concerne, toujours pas vu… et  je ne suis pas franchement très intéressé. 

Verdict : pour les fans. 

À lire avant : connaître le show. 

A propos Sam 2067 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

7 Comments

  1. Coucou Sam,

    Par simple curiosité j’imagine qu’écrire autant te prend beaucoup de temps?
    Combien de temps met tu as décortiquer et écrire tes avis genre sur cette semaine VF ?

    Bon courage et merci pour ton très chouette boulot.

    A plus

  2. Lecteur de longue date, j en profite pour te remercier de ton travail fantastique. C est un plaisir de te lire chaque semaine, et je sais le temps que nécessite un tel travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.