Guide de lecture Comics VF : semaine du 05 mai 2021

Edito : et c’est parti pour un nouveau mois de sorties…qui va clairement être moins chargé pour moi. Après un début d’année assez tonitruant, on entre dans une période un peu plus creuse en ce qui me concerne. Certes, il y a toujours les intégrales qui se multiplient…Mais en termes de production Marvel et DC, ce n’est pas la joie côté matos récent et s’il y a toujours des perles indé qui vont nous parvenir, on est loin de l’avalanche…Du coup, quand je regarde mes listes des mois à venir jusqu’à septembre (oui, je prévois très à l’avance), j’ai bien quelques achats ici ou là, mais pour l’instant on est loin de la pluie d’achats de l’année dernière ou du début de cette année. Peut être un début de retour à la normale ? 

Sorties de la semaine : quelques sorties bien sympathiques tout de même cette semaine : 

  • chez delcourt, le 3e tome de l’intégrale Invincible !
  • chez Panini, le lancement de l’intégrale consacrée à Excalibur ! 
  • enfin chez Urban, fin du run de Joshua Williamson sur Flash et sortie du Batman’s Grave de Warren Ellis et Bryan Hitch ! 

Émissions de la semaine : c’est presque les vacances avec seulement deux émissions au programme de la semaine. Comme d’habitude, vous pouvez nous écouter en direct à partir de 21h soit sur  notre chaîne You Tube soit notre Discord que je vous invite à rejoindre également et sur lequel une petite communauté est en train de se créer à grande vitesse et nous partageons un peu toutes nos geekeries  :

  • mercredi, le retour du Freaxity où Steve et Laure parlent horreur !
  • jeudi,  le Comixweekly où nous parlerons des sorties VO de la semaine !

 

AKILEOS 

 

BURY THE LEDE 

Date de sortie : 05 mai 2021

Prix : 18€/128 PAGES 

Scénario : Gaby Dunn 

Dessin : Claire Roe 

Episodes : 

Sollicitation : Jeune étudiante en journalisme, Madison T. Jackson effectue un stage très convoité au Boston Lede. Un soir, lorsque son scanner de police mentionne un meurtre brutal lié à une famille éminente de Boston, Madison se précipite sur la scène du crime, à la recherche du scoop du siècle. Ce qu’elle trouve à la place, c’est la femme qui changera sa vie à jamais : Dahlia Kennedy, célébrité mondaine, couverte de sang et principale suspecte du meurtre de son mari et de son enfant. Quand Dahlia refuse de parler à qui que ce soit d’autre que Madison, commence alors un jeu dangereux du chat et de la souris qui va entraîner la jeune journaliste sur un chemin tortueux.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie 

Verdict : à tester. 

À lire avant : rien – œuvre indépendante.

DELCOURT COMICS

INVINCIBLE INTÉGRALE TOME 3

Date de sortie : 05 mai 2021

Prix : 29.95€/344 pages 

Scénario : Robert Kirkman 

Dessin : Ryan Ottley 

Episodes : 

Sollicitation : Retrouvez la meilleure série de Super-Héros, créée par Robert Kirkman (Walking Dead) au format Prestige, dont chaque volume regroupe deux tomes de la collection classique.

Ce 3e recueil reprend les albums 5 & 6 de la série classique. Mark Grayson y poursuit son expérience en tant que super-héros. Retrouvez Invincible opposé au méchant Angstrom Levy, ses retrouvailles avec son père séparé et la bataille sanglante avec les Viltrumites.

Avis : ou le moment où la série Invincible commence vraiment à atteindre son plein potentiel selon moi. Nous avions déjà eu le gros twist à la fin de la première intégrale qui montrait déjà ce que la série pouvait avoir sous le capot. Mais avec celle-ci, on passe clairement à la vitesse supérieure, alors que le père de Mark revient sur le devant de la scène, ainsi que les Viltrumites derrière lui avec pas mal de révélations ! Mais ce n’est là que la première partie de l’intégrale qui va nous plonger dans la première vraie grande bataille de la série. 

Vous pensiez que jusque-là la série se défendait de ce côté ? Et bien ici, Ryan Ottley prend un peu plus le contrôle et dit à Kirkman : et si on faisait plus sanglant et du gore fun ? Et si on voyait les os péter, les yeux partir dans tous les sens, quelques membres arrachés voler ici ou là ? De fait, les scènes d’action deviennent bien plus fun à suivre, alors que l’on sort des schémas super-héroïques habituels en la matière. 

Bien évidemment, ce qui donne du sel au titre, outre ces scènes d’action dantesques, c’est de voir l’impact que ces aventures ont sur la vie de Mark…qui va pas mal être bouleversée, puisque certaines des révélations de son père vont impacter sa famille en profondeur et de manière définitive, tandis qu’en même temps certaines menaces décident de s’en prendre aux proches de Mark…sans compter sa vie amoureuse qui se complique sérieusement !

Kirkman joue parfaitement bien avec les codes du genre super-héroïque tout en s’amusant avec. Avec Ottley ils bâtissent ici les bases d’un univers ultra-riche, que j’ai à peine abordé, avec un cast de personnages secondaires qui vont avoir un rôle important dans les histoires à venir. C’est un vrai plaisir de suivre cet univers et surtout de le voir évoluer…et c’est pourquoi, Invincible reste sans doute un des meilleurs titres de super-héros de ces 20 dernières années. 

Verdict : à posséder 

À lire avant : les deux premières intégrales. 

EXCELLENCE TOME 1

Date de sortie : 05 mai 2021

Prix : 15.95€/160 pages 

Scénario : Brandon Thomas 

Dessin : Khary Randolph

Episodes : 

Sollicitation : LA MAGIE EXISTE ! Une magie à la fois terrifiante et destructrice ! Dans ce monde qui ressemble au nôtre, elle se transmet de père en fils, au profit d’autrui. Mais tout n’est pas parfait…

Spencer Dales s’apprête à rejoindre l’Aegis, une société secrète de magiciens noirs dirigée par des maîtres invisibles, à laquelle appartient son père. Leur but est d’améliorer la vie des autres – ceux qui ont un plus grand potentiel – mais tout ce que Spencer voit est un système imparfait qu’il veut changer.

Avis : je n’avais aucune idée de ce qu’était ce titre…jusqu’à ce que je me renseigne sur le scénariste et que je réalise qu’il était responsable de la petite mini série Future State : Aquaman que j’avais adoré. Certes, Daniel Sampere au dessin y était pour beaucoup, mais le scénario était également super efficace. Du coup, le machin vient de remonter fortement sur mon radar à nouveautés à suivre !

Verdict : à tester. 

À lire avant : rien – nouvelle série.

PANINI COMICS

 

EXCALIBUR INTEGRALE 1988/1989

Date de sortie : 05 mai 2021

Prix : 35€/ 328 pages

Scénario : Chris Claremont 

Dessin : Alan Davis, 

Episodes : US Excalibur: The Sword is Drawn et Excalibur (1988) 1-11, précédemment publiés dans X-MEN CLASSIC 2, 6 et Titans 137-138.

Sollicitation : Les X-Men sont morts ! Une nouvelle tragique pour Kitty Pryde, Diablo et Colossus, grièvement blessés lors de la saga Massacre Mutant et qui ignorent donc que les X-Men ont simulé leur mort. Avec Captain Britain, Meggan et Rachel Summers, ils fondent en Angleterre une nouvelle équipe qui va affronter des vilains particulièrement atypiques, comme les Technets, les Lycaons… et Jaime Braddock, le frère de Captain Britain ! Dans cette nouvelle série dérivée des X-Men, Chris Claremont et Alan Davis s’amusent et prennent la droite suite du Captain Britain que Davis avait réalisé avec Alan Moore. Ici, l’absurde, la magie et les voyages entre les dimensions sont au programme, pour une série dont les plus anciens des lecteurs français se souviennent avec beaucoup d’affection !

Avis : et encore une intégrale très attendue par de nombreux lecteurs ! On ne cesse de le répéter depuis quelques temps, mais Panini se montre très actif avec cette collection et réédite dans ce cadre nombre de séries très attendues. La franchise X-Men est particulièrement  en vogue, puisque après les séries mères, New Mutants et X-Factor on eu droit au bonheur de l’intégrale et maintenant dans l’ordre de publication original, c’est Excalibur qui entre au panthéon. 


Une série qui à ses débuts, d’après ce que j’ai compris, était assez différente du reste de la franchise. Alors que dans le même temps, Claremont amenait la série X-Men principale sur des routes assez sombres, remplies de souffrance pour ses personnages, Excalibur était un peu sa soupape de sécurité, où il pouvait s’amuser avec pas mal d’histoires plus légères et plus tournées vers l’humour. Bien que je suis certain qu’il ne s’est pas non plus retenu en ce qui concerne le côté soap opera. 

À l’époque, le lancement du titre lui a également permis d’exfiltrer quelques personnages de la série principale, un peu épuisés par les dernières années et qui pourraient trouver ici un nouveau souffle tout en permettant le renouvellement de la série Uncanny X-Men. Ainsi, suite à Mutant Massacre, Kitty, Kurt et Piotr, rejoints par Rachel lancent un peu par accident cette nouvelle équipe. 

En ce qui me concerne, j’attends cette intégrale pour plusieurs raisons. Tout d’abord, satisfaire mon complétisme mutant signé Claremont, ensuite c’est du Davis. Enfin, c’est du mutant par Claremont et Davis dans une ambiance pas mal timbrée.  Pourquoi je me priverais ? 

Bien évidemment, comme à chaque lancement de nouvelle intégrale, le seul commentaire que l’on peut avoir est : mais quand arrive X série ? Dans le cas présent, c’est quand l’arrivée de Generation X ? Hein ? Allez  !!!

Verdict : à posséder 

À lire avant : X-Men avant 1986 / Mutant massacre.

URBAN COMICS

AMERICAN VAMPIRE INTÉGRALE TOME 4

Date de sortie : 05 mai 2021

Prix : 29€/344 pages 

Scénario : Scott Snyder 

Dessin : Rafael Albuquerque 

Episodes : American Vampire Second Cycle #1-11 + American Vampire Anthology #1-2

Sollicitation : Tome 4 sur 5

1960, Kansas. La crainte d’une guerre nucléaire plane sur une société en pleine mutation. Les manifestations se multiplient, la tension est palpable, et dans l’ombre, à l’insu de tous, les vampires poursuivent leur expansion. Qu’est-il advenu de Pearl Jones depuis la disparition de son mari Henry ? Et de Skinner Sweet, le premier vampire américain ? Le Mal ancestral qui rôde saura-t-il les réunir à nouveau ?

Avis : pour être honnête, il a fallu que je me replonge un peu dans les tomes d’American Vampire pour me rafraîchir la mémoire, car ces épisodes sont sortis il y a un sacré bout de temps maintenant : il y a plus de 5 ans ! On m’excusera de ne pas être super frais sur le sujet. Je me souviens surtout que le titre changeait un peu de direction alors que les personnages abordaient désormais les années 60. 

Après la fin particulièrement difficile pour Pearl de leur dernière confrontation, celle-ci est partie s’isoler dans la ferme familiale et veut juste qu’on lui foute la paix, tandis que Skinner vadrouille ici ou là…jusqu’à tomber sur le gars qu’il ne fallait pas. L’ensemble de cette partie tourne autour de l’apparition de l’homme gris, menace ultime de l’univers d’American Vampire, qui va pousser les protagonistes à aller dans des endroits assez inédits…voire carrément dans l’espace !

Cela reste toujours très bon, une saga au long cours que les auteurs enrichissent à chaque décennie alors que leurs héros changent et reflètent leur époque à chaque fois…Une époque qui ne veut pas vraiment d’eux ni des défenseurs traditionnels de l’humanité qui sont également au plus bas dans ces épisodes, alors que la menace est plus présente que jamais. 

On regrette donc forcément que Snyder et Albuquerque aient mis en pause la série pendant aussi longtemps, car cela demeure sans doute leur meilleur travail. Mais bon l’attente est finie, puisque le titre a repris aux USA pour sa dernière partie, qui se situe en 1976, et qui devrait commencer à arriver en VF en août prochain pour sa version normale et plus tard dans le 5e tome de cette intégrale. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : les précédentes intégrales. 

THE BATMAN’S GRAVE 

Date de sortie : 05 mai 2021

Prix : 29€/304 pages 

Scénario : Warren Ellis 

Dessin : Bryan Hitch 

Épisodes : US 1 à 12

Sollicitation : Quand Batman découvre le lien caché entre l’assassinat d’un ancien inspecteur de la criminelle et celui d’un avocat véreux, c’est le début pour lui d’une traque sans relâche qui le mène vers un nouvel ennemi : Scorn. Ce dernier monte une armée de tueurs implacable à même de vaincre le Chevalier Noir, qui se trouve de son côté de plus en plus isolé. Bruce Wayne a peut-être enfin atteint sa limite.

Avis : sortie cette semaine, comme d’habitude, d’un nouveau titre Batman qui correspond cette fois à une maxi série réalisée par Warren Ellis et Bryan Hitch entièrement regroupée dans ce volume. Bien évidemment, l’argument le plus vendeur pour les vieux lecteurs comme moi est de voir le duo créatif derrière Authority se retrouver presque 20 ans plus tard pour faire du Batman assez libre de toute continuité. 

Sur le fond, je ne vais pas essayer de vous mentir, le scénario est relativement…optionnel. Warren Ellis ayant rédigé un petit script qui est avant tout là pour servir de véhicule au travail de Bryan Hitch. Si les débuts sont prometteurs avec un Batman mis en scène comme un véritable détective enquêtant sur des cas assez mystérieux, peu à peu, le scénario va relier cela dans une intrigue d’ensemble assez efficace, mais on sent bien qu’Ellis s’efface régulièrement pour laisser Hitch s’amuser.  


Il développe de fait son intrigue de manière assez lente, pour laisser toute la place aux dessins de Hitch, et notamment ses scènes de baston. Et là, vous vous dites, mais Sam, des scènes de baston sur des pages et des pages, c’est un peu chiant. Pas comme Hitch les met en scène, les enfants ! Car oui, c’est presque plus un storyboard qu’il met en page dans ce comic-book. C’est une putain de leçon de narration ultra efficace qui est présentée ici. 


Ensuite, si vous avez votre dose de Batman en ce moment, vous pouvez faire l’impasse, cela n’impacte en rien la continuité des titres Batman, vous avez simplement une histoire assez basique, mais efficace, servie par des dessins de toute beauté, et avec une mise en scène d’un niveau supérieur. Bien évidemment, moi, je vais l’acheter, d’autant que je sens que Urban va nous sortir cela en grand format, pour nous permettre de bien en prendre plein les mirettes. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : rien – récit de Batman complètement indépendant de tout. 

FLASH REBIRTH TOME 11

Date de sortie : 05 mai 2021

Prix : 18€/176 pages 

Scénario : Joshua Williamson 

Dessin : Rafa Sandoval, Howard Porter, Scott Kolins 

Episodes : Flash #756-762 + #750 (back-up)

Sollicitation : Flash a vaincu Paradox grâce à l’aide de son ennemi de toujours : le Néga-Flash ! Ce dernier, qui a échappé plusieurs fois à la mort, a cependant juré de ruiner la vie du Bolide Écarlate. Et pour ce faire, le criminel réunit autour de lui une équipe de super-vilains taillée sur mesure : la Légion de Zoom. Face à cette nouvelle alliance réunissant certains de ses pires adversaires, Flash sera bientôt rejoint par de nombreux héros partageant ses pouvoirs et son sens de la justice, pour une ultime bataille entre le Bien et le Mal !

Avis : fin du long run de Joshua Williamson sur Flash cette semaine, proposée très rapidement par Urban puisque je rappelle que le tome 10 a été publié …en mars dernier ! et c’était un gros volume avec 12 épisodes dedans, comme les précédents. Face au rythme bi-mensuel de la série et sa durée assez longue, Urban a décidé de présenter des tomes bien plus chargés. 

Sur le fond, c’est un énorme run qui s’achève avec ce volume, plus de 100 épisodes d’affilée. Pendant presque 5 ans, Joshua Williamson a réussi à mener ses histoires et plans à bien tout en naviguant dans des eaux assez tumultueuses, devant gérer les grands bouleversements affectant l’univers DC et son titre en particulier. Il a donc réussi à imprimer une certaine direction d’ensemble à un titre qui aurait pu partir à la dérive facilement, car étrillé de tous les côtés. 

Ensuite, je sais que je ne suis pas le plus grand fan du bouquin du monde. Le début m’a ennuyé, il a fallu du temps selon moi au scénariste pour trouver la voix du bouquin et je n’y suis revenu que vers l’épisode 50 et la Flash War qui a vraiment permis de recadrer les choses. Avant cela, j’avais vraiment l’impression d’un titre qui naviguait un peu à vue. Après cet arc, on sent une direction bien plus forte et un auteur bien plus assuré. 

Reste le problème Barry Allen, malgré tous ses efforts vaillants, Williamson n’a pas réussi à me rendre le personnage attachant. C’est sans doute la principale faiblesse de ce run selon moi, le manque de personnalité de son héros, si bien que l’ambition des intrigues, avec un Williamson transformant presque chaque arc en un gros event à lui tout seul, prenait souvent le pas sur tout le reste. 

Ensuite, je ne nie pas non plus que Williamson a tout fait pour s’inscrire dans la lignée, l’héritage de deux auteurs qui ont marqué la franchise : Mark Waid avec tous les développements autour de la Speed Force et Geoff Johns pour l’utilisation des Lascars et la construction de certaines intrigues. De fait, certains arcs, comme celui avec le Charlatan auraient pu être écrits par Johns lui-même, je ne sais pas si j’aurais vu la différence. 

Et cette volonté de bien marquer qu’on vient après de telles pointures, la reconnaissance implicite que cela implique, ne peut que donner du charme à ce long run. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : ben, les 10 premiers tomes !

SELINA KYLE : CATWOMAN TOME 3

Date de sortie : 05 mai 2021

Prix : 18€/200 pages 

Scénario : Joëlle Jones 

Dessin : Joelle Jones, Fernando Blanco 

Episodes : Catwoman #14-21

Sollicitation : Tome 3 – Dernier tome de la série

Sans atteindre le degré de violence d’une ville comme Gotham, Villa Hermosa n’a rien d’un havre de paix pour ses habitants. Lorsque la pègre apprend l’existence d’un dossier révélant au grand jour l’ensemble des activités illégales en cours dans la ville, toutes les factions sortent de l’ombre pour s’en saisir, et semer le chaos sur leur passage. De son côté, Catwoman a bien l’intention de s’en emparer et de faire le ménage ! Mais les choses se compliquent légèrement quand elle apprend qu’elle est aussi recherchée que ce dossier… sa tête ayant été mise à prix !

Avis : autre fin de run bien plus discrète que pour Flash, alors que la fin du travail de Joelle Jones sur Catwoman arrive en VF et apparemment fin de la série chez Urban. Je pense qu’ils vont éditer la suite, car écrite par Ram V et bien plus réussie, mais sans doute sous un autre nom pour pouvoir proposer un nouveau numéro 1 assez rapidement. C’est bien dommage pour cette série qui avait bien démarré…mais qui a assez vite dérapé. 

D’une part parce que Jones s’est assez vite retirée de la partie graphique, si bien que passé le premier arc, elle n’a assuré que quelques épisodes ici ou là. Et il faut dire que niveau scénario, ce n’est pas vraiment son meilleur boulot. Je sentais déjà une forte baisse vers la fin du premier arc et j’ai laissé tomber au début du second, tant les épisodes étaient un peu vides. La suite par Ram V et Fernando Blanco est bien plus solide

D’autre part en VF, l’édition s’est montrée assez étrange, avec un tome 1 paru il y a plus de 2 ans et plus de nouvelles ensuite, et un réveil en fin d’année dernière. C’est pour cela que je pense qu’Urban va publier le run de Ram V, ils n’ont sorti le titre de la naphtaline que pour combler le trou entre les deux. 

Verdict : bof bof

À lire avant : les deux premiers tomes et le fameux “mariage”.

A propos Sam 2091 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

7 Comments

  1. Merci pour ton guide, Sam !
    Pour moi ce sera Excalibur (un vrai bonbon si mes souvenirs sont bons) et Invincible (toujours plus agréable à lire, épisode après épisode).
    La semaine prochaine sera plus chargée !

  2. Put**n mon compte en banque mer** sam !
    Invincible évidemment pour moi, Excalibur je me tâte car j’ai les Marvel classic ou X-Men classic (kiosque panini) dans un carton à la cave.

    Pour Catwoman, vivement l’arrivée de ram v sur la série. Elle devient géniale une fois qu’il arrive aux commandes

  3. Coucou Sam,
    Je me rappelle pas que Colossus avait fait partie d’Excalibur …
    J’avais les titans à l’époque et c’est vrai que c’était fun.
    Helzeimer me guette.
    Bon lundi

  4. Concernant Excalibur, je vais faire mon casse pieds : en fait, Kitty, Kurt et Piotr étaient tous les 3 blessés suite à « Mutant Massacre ».
    Kitty s’est rétablie suite à la mini-série « X-men vs Fantastic Four », et avait besoin de se concentrer pour en fait rester tangible. Elle était restée à l’île de Muir avec Kurt.
    Piotr (Colossus) se rétablissait en Écosse et a rejoint les X-men juste au moment de « Fall of the Mutants ».
    Rachel … disons qu’elle avait « disparu » (littéralement) juste avant Mutant Massacre, et elle revenait lors du Graphic Novel « A Sword is Drawn ».
    Bref, tout ce petit monde se réunit lors de ce Graphic Novel, avec Captain Britain et Meggan.

    Je conseille aussi d’avoir lu un peu le Captain Britain de Alan Moore et Alan Davis pour se familiariser avec certains personnages qui apparaissent dans Excalibur (qui apparaissent du moins au début).

    Pour le ton général de la série, je rejoins Sam : c’est dépaysant et amusant, loin de l’ambiance sombre des X-men période Australienne, ou des New Mutants « ravagés » lors de Fall of the Mutants. La vraie perle, c’est le dessin de Alan Davis.

  5. Merci pour ce guide.
    Pour moi ce sera Excalibur et Invincible 3 cette semaine.
    D’ici deux semaines ce sera le tome 6 de l’intégrale Judge Dredd chez Delirium et le mois de mai sera complet niveau achat pour moi.

Répondre à Nightwing59 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.