Guide de lecture Comics VF : semaine du 12 mai 2021

Edito : et c’est parti pour une petite semaine en perspective. Pont oblige, les éditeurs ont prévu peu de choses, et certains sont carrément absents. Urban qui ne propose pas grand chose ce mois-ci de toute façon fait ainsi le grand pont et ne reviendra que la semaine prochaine. Mais ce que l’on perd en quantité, on le gagne en qualité, car mine de rien, plusieurs publications importantes et attendues nous parviennent enfin. Oui, Pulp de Brubaker et Phillips, c’est de toi dont je parle. Merci Delcourt, en ce qui me concerne, c’est sans doute la sortie que j’attends le plus ce mois-ci. 

Info de la semaine : Panini a révélé quelques informations intéressantes récemment : notamment l’arrivée  de nouvelles séries dans la collection intégrale : 

BOOM : 2 nouvelles séries !

* Après Alpha Flight, Excalibur, Spider-Woman, Ghost Rider et Punisher : en septembre, MS MARVEL et en août DEATHLOK ! Quelle année pour les intégrales hein ?

* En juin, en plus de Thor, nouveaux volumes des GARDIENS DE LA GALAXIE et de X-MEN !

* En juillet, en plus de Golden Age : Captain America et Marvel Rarities, vous aurez un nouveau tome de CAPTAIN AMERICA avec 1976-77 !

Je dois dire que autant Miss Marvel était prévisible, notamment avec les annonces récentes côté film et série TV, autant Deathlok est une grosse surprise. Bon, au moins, on peut dire que Panini tente des trucs !

Sorties de la semaine : peu de sorties mais quelques perles !

  • chez Delcourt, c’est bien évidemment la suite de Monstress et le Pulp de Brubaker et Phillips qui captent toute l’attention ! 
  • chez Delirium, la suite attendue des aventures de Judge Dredd !
  • enfin, chez Panini, la réédition de Elektra lives Again en Giant Size !

Émissions de la semaine : trois émissions au programme de la semaine. Comme d’habitude, vous pouvez nous écouter en direct à partir de 21h soit sur notre chaîne You Tube soit notre Discord que je vous invite à rejoindre également et sur lequel une petite communauté est en train de se créer à grande vitesse et nous partageons un peu toutes nos geekeries  

  • mardi, un nouveau Comixity of the Future past, où nous reviendrons sur l’actu geek de mai 2001 !
  • mercredi, un nouveau Freaxity où Steve et Laure parlent horreur ! avec au programme cette fois,  la seconde partie de leur spécial Stephen King ! Ils avaient fait presque 4h la dernière fois, combien cette fois-ci ?
  • jeudi,  le Comixweekly où nous parlerons des sorties VO de la semaine !

DELCOURT COMICS

 

MONSTRESS TOME 5

Date de sortie : 12 mai 2021

 Prix : 16.95€/176 pages 

 Scénario : Marjorie Liu 

 Dessin : Sana Takeda 

 Episodes : 

 Sollicitation : Sur le continent asiatique, au cours d’un uchronique début de XXe siècle, Maïka tente au mieux de survivre aux traumatismes de la guerre. Elle supporte les effets d’un lien psychique à un monstre.

Ce nouveau tome de la série à succès qui a remportée des Eisner Awards, le prix Hugo, un Harvey & British Fantasy Award nous amène à suivre la guerre tant redoutée entre la Fédération et les Arcaniques. Tout est sur le point d’exploser ! Et Maika doit faire un choix terrible : va-t-elle aider ses amis ou se débrouiller seule ?

 Avis : comme chaque année, avec la sortie d’un nouveau tome de Monstress, on me retrouve en train de me gratter le crâne, dans une position qui rappelle quelques pas très grands singes pas très évolués s’interrogeant de manière profonde, avec cette question philosophique au centre de leur réflexion : ou qu’on en est dans Monstress ? 

 Car voyez vous, je suis la série depuis le début, j’ai bien tous les tomes, que j’ai lu avec attention et je peux vous le dire grandement apprécier. Le scénario de Marjorie Liu est solide, bien mené et les personnages bien construits, et la patte graphique de Sana Takeda est unique et n’est plus vraiment à prouver. 

 C’est magnifique, c’est riche, c’est pas mal profond, puisque les autrices s’amusent à mélanger plusieurs influences différentes entre mythologie asiatique et du bon vieux Lovecraft des familles…et malgré toutes ces louanges,  j’ai très peu de souvenir de là où on en était dans l’histoire. 

 Franchement et en toute honnêteté, comme chaque année, je me dis, il faut que je fasse une relecture totale du truc, chaque année je n’ai pas le temps, chaque année je lis le nouveau tome avec un certain degré de confusion, mais j’apprécie tout de même en me disant : l’année prochaine je relierai la série en totalité…

 Donc oui, Monstress c’est bien, lancez vous dans la série…et prenez des notes. 

 Verdict : à lire. 

 À lire avant : les précédents tomes, plusieurs fois. 

 

PULP 

Date de sortie : 12 mai 2021

 Prix : 12€/72 pages 

 Scénario : Ed Brubaker 

 Dessin : Sean Phillips 

 Episodes : 

 Sollicitation : PULP est un thriller, une réflexion sur une vie de violence et un hommage appuyé aux Pulps, délivrée par la dream team constituée de Ed Brubaker et Sean Phillips.

Max Winters, un écrivain de Pulps dans les années 1930 à New York, est entraîné dans une histoire qui rappele celles qu’il écrit pour cinq cents le mot – des histoires mettant en scène un hors-la-loi du Far West qui rend justice à coups de revolver. Max sera-t-il aussi efficace que ses héros face à des braqueurs de banque, des espions nazis et des ennemis issus de son passé?

Avis : ohhh yeahhhhh !! Enfin ! Voilà quelque temps maintenant que je pleurniche quelque peu comme un sagouin sur les délais de traduction des œuvres de Brubaker et Phillips par Delcourt. Et par quelque peu, je veux bien évidemment dire tout le temps, ou du moins quand je suis éveillé et capable comme tout bon français bénéficiant de ses droits constitutionnels de l’ouvrir pour me plaindre. Donc …tous les jours du matin au soir. 

Heureusement, Delcourt semble avoir entendu tous nos cris de lamentation, puisque ils viennent d’annoncer que la plupart des titres du duo magique allait nous arriver dans les prochains mois, ainsi que pas mal de rééditions. Ce mois-ci Pulp, le mois prochain la suite de Criminal, une réédition en intégrale de Fatale, et Reckless à la rentrée. Elle n’est pas belle la vie ? Ah mince, il va falloir trouver une autre raison de se plaindre maintenant !

 Bon, au delà, je suis d’accord : c’est pas donné. 12€ pour moins de 80 pages, on le sent passer. Mais étant donné que le bouquin a été conçu pour ce format spécifiquement, la qualité du taf de Brubaker et Phillips, l’attente pour les voir arriver en VF et le fait que la VO n’est pas moins chère sur ce coup…On a pas trop le choix…Mais je suis sûr que cela en vaut la peine. 

 Est-ce que je prendrais la même décision si c’était autre chose que du Brubaker et Phillips. Oui…si c’était du Terry Moore, mais chut, faut pas le dire, ça va leur donner des idées. Sur le fond, comme d’habitude : le pitch est ultra attrayant, avec une histoire qui navigue entre les années 30 et la conquête de l’ouest. On peut déjà voir qu’il va y avoir un petit commentaire méta derrière très intéressant. 

 Verdict : à posséder 

 À lire avant : rien – récit indépendant.

DELIRIUM EDITIONS 

JUDGE DREDD, AFFAIRES CLASSÉES TOME 6

Date de sortie : 14 mai 2021

Prix : 35€/416 pages 

Scénario : John Wagner 

Dessin : Brian BOLLAND, Carlos EZQUERRA, Ron SMITH, Steve Dillon 

Episodes : 

Sollicitation : LES GRANDES SAGAS INEDITES DE JUDGE DREDD ! Avec ce sixième volume des Affaires Classées découvrez certaines des plus grandes sagas de JUDGE DREDD restées inédites jusqu’à ce jour ! – Le retour de JUDGE DEATH accompagné des JUGES NOIRS, qui veulent éradiquer toute vie, source de tous les crimes ! JUDGE DREDD et JUDGE ANDERSON sont à nouveau à pied d’œuvre sous la plume de Brian BOLLAND, – la saga culte emblématique BLOCK MANIA, dans laquelle les habitants des blocs de MEGA-CITY ONE, pris de folie, se mènent une guerre sans merci entre immeubles géants ! Illustrée notamment par Ron SMITH. – la grande guerre contre les SOVs, autre saga essentielle dans laquelle MEGA-CITY ONE, soumise au feu nucléaire des Cités Sovs, est envahie par les pendants soviétiques des fameux juges… Leur seul espoir ? JUDGE DREDD: la loi de MEGA-CITY ONE, c’est lui, et rien que lui ! Cette saga marque également le retour au dessin du créateur de JUDGE DREDD, Carlos EZQUERRA !

Avis : oui, bon ça y est, j’ai craqué sur la série Judge Dredd et l’édition de Delirium. J’ai lu récemment le tome 5 sorti l’année dernière et effectivement j’ai bien adhéré à l’ensemble. Certes, j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire de l’enfant juge, mais à partir du moment où l’on a pu replonger dans la folie de Mega City one, avec des histoires relativement courtes qui montraient bien la diversité à la fois des intrigues, mais aussi de tons présentés, j’ai commencé à vraiment apprécier le titre. 

Ce qui m’a le plus surpris est sans doute le côté assez décalé, teinté d’humour de pas mal d’histoires. Alors que j’avais en tête une image très rigide et noire de la série, elle s’avère bien plus diversifiée que je ne l’appréhendais. Par ailleurs, il faut saluer le travail d’édition de Delirium qui est vraiment très réussi. Couverture dure, très grand format pour bien apprécier le talent des artistes. Et purée la liste de talents associés au fil des époques est incroyable.  Ils font vraiment un énorme boulot sur ces volumes.  

Du coup, maintenant, il ne me reste plus qu’à rattraper les autres volumes déjà sortis…argh, mon compte en banque ! Oh gloire, oh désespoir. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : chaque tome peut se lire presque de manière indépendante. 

EDITIONS REFLEXIONS 

MORE THAN MORTAL TOME 2

Date de sortie : 14 mai 2021

Prix : 16.50€/120 pages

Scénario : Sharon Scott 

Dessin : Steve Firchow

Episodes : 

Sollicitation : La suite de la quête de Desdre afin de retrouver les morceaux de son passé et de comprendre ses liens avec la Protectrice de l’Irlande. La série à succès de Sharon Scott et Steve Firchow continue de ravir les amoureux des comics des années 2000 avec cette histoire mêlant magie, légendes, et combats médiévaux.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Je rappelle juste que si la couverture vous plait, elle est signée David Finch et n’a pas grand chose à voir avec l’intérieur. Donc consultez le bouquin avant de vous le procurer. 

Verdict : pour ceux qui suivent. 

À lire avant : le tome 1

PANINI COMICS

STAR WARS : LA HAUTE RÉPUBLIQUE T01

Date de sortie : 12 mai 2021

Prix : 5,99 € (édition régulière) / 15.99 € (édition collector)I 48 pages

Scénario : Cavan Scott

Dessin :Ario Anindito 

Episodes : Contient les épisodes US Star Wars: High Republic (2021) 1-2, inédits.

Sollicitation : La toute nouvelle série Star Wars vous est proposée aussitôt les épisodes sortis aux États-Unis ! Découvrez la galaxie Star Wars lorsqu’elle était protégée par les Chevaliers Jedi, en particulier la Padawan Keeve Trennis et son Maître Sskeer ! 

Avis : sortie des premiers épisodes de la série  Star Wars: High Republic dans le cadre d’un programme assez spécial de la part de Panini. En effet, les épisodes sortiront tout d’abord dans ce format à deux épisodes, plus vu depuis des lustres, à 6€ (soit 3€ l’épisode, on est plus très loin des 4$ US…), avant d’être réédité en format 100% en fin d’année. Comme beaucoup, la politique empruntée par Panini depuis quelques années sur les mags me laisse quelque peu pantois.

Entre augmentation des prix, diminution de la pagination, et maintenant retour du format 48 pages, que l’on pensait enterré depuis des années car clairement dépassé. Je pense que cela aura tout de même son petit succès. Après tout, c’est du Star Wars en kiosque, et Panini nous a appris récemment que leur offre à 16€ “tenait le coup”. Avec même des numéros en rupture de stock…Donc, on dirait que nos complaintes collectives sur la politique de Panini n’affecte pas trop les ventes. 

La publication dans ce format est d’autant plus dommage que si j’étais peu séduit par les comics Star Wars produits par Marvel ces derniers temps, cette nouvelle série a parfaitement fonctionné avec moi. J’ai en effet lu le premier épisode en VO et c’était particulièrement efficace. Le cadre de l’ancienne république est déjà en lui-même particulièrement attrayant, mais dès le départ les auteurs savent installer leur héroïne et son environnement. 

Elle est immédiatement attachante, le cadre est super intéressant, et nombre de sous intrigues et menaces sont installées quasiment dès le départ. On part donc immédiatement sur une vraie aventure riche avec des personnages que l’on a envie de suivre et quelques mystères bien intéressants tout au long du chemin. J’ai hâte que le 100% ou le TPB VO sorte que je puisse replonger dedans.

Verdict : à lire. 

À lire avant : rien – même moi qui ne suis pas un grand connaisseur de Star Wars, je m’y suis retrouvé. Tous les éléments sont bien posés, les personnages tous nouveaux et le cadre vraiment intéressant. 

STAR WARS 4

Date de sortie : 12 mai 2021

Prix : 6.99 €/ 72 pages

Episodes : US Star Wars (2020) 5-6 et Darth Vader (2020) 5, inédits.

Sollicitation : Luke suit une étrange vision qui pourrait le conduire à acquérir la sagesse d’un Jedi… mais Dark Vador arrivera-t-il avant lui ? Le Seigneur Noir des Sith va de son côté apprendre de terribles secrets sur la tombe de Padmé Amidala.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans de Star Wars. 

 

 

LES TRÉSORS DE MARVEL 2 : 1973

Date de sortie : 12 mai 2021

Prix : 7,99 €, 168 pages

Episodes :  Contient les épisodes US Amazing Spider-Man (1963) 121-122, Iron Man (1968) 55, Captain Marvel (1968) 29, Defenders (1972) 10, Avengers (1963) 118, Ghost Rider (1973) 1, Tomb of Dracula (1972) 10 et Vampire Tales (1973) 2 (Satana), précédemment publiés dans SPIDER-MAN : L’INTÉGRALE 1973, JE SUIS THANOS, BEST OF MARVEL : CAPTAIN MARVEL, DEFENDERS : L’INTÉGRALE 1973, GHOST RIDER : L’INTÉGRALE 1972-1974, MARVEL OMNIBUS : TOMB OF DRACULA 1 et inédit.

Sollicitation : Trimestriel, 

Nouveau tome de notre trimestriel consacré cette fois aux plus grands événements de l’année 1973. La mort de Gwen Stacy, la première apparition de Thanos, l’affrontement entre Avengers et Défenseurs et les premiers pas de Blade sont au programme… entre autres. Et toujours une superbe couverture d’Alex Ross !

Avis : deuxième numéro de cette anthologie assez bizarre qui permet de rééditer les meilleurs épisodes de séries Marvel sur une année particulière. Au programme cette fois-ci, l’année 1973, avec la mort de Gwen Stacy, l’apparition de Thanos, mais aussi celle de Blade dans Tomb of Dracula, les débuts de Ghost Rider. Une année charnière qui voit l’éditeur s’engouffrer dans la petite vague horrifique qui traverse le lectorat pour publier des séries à tendance infernale. Une période intéressante, avec des histoires un poil plus matures, mais juste un poil, on s’adresse encore à un public assez jeune tout de même. C’est une bonne fenêtre sur une époque et cela peut initier un peu au passé de Marvel. De manière générale, Panini a bien choisi les épisodes présentés en tout cas. 

Verdict : à lire.

 

X-MEN : DAWN OF X 13

Date de sortie : 12 mai 2021

Prix : 16,00 € (éd. brochée) / 20,00 € (éd. cartonnée)/160 pages, 

Scénario :  Jonathan Hickman, Gerry Duggan, 

Dessin :Leinil Yu, Phil Noto,

Episodes : Contient les épisodes US Cable (2020) 3-4, X-Men (2019) 10 et Empyre: X-Men (2020) 1-2, inédits

Sollicitation : C’est la guerre. Le crossover Empyre n’épargne pas les X-Men ! Les mutants vont devoir défendre Krakoa dans une mini-série événement, ainsi que la Lune où la famille Summers est installée. En plus, Cable rencontre Deadpool, Wolverine retrouve Omega Red et l’équipe de Facteur-X doit enquêter dans le Mojovers.

Avis : encore une fois, pas grand chose à dire personnellement sur Dawn of X. À ce stade, j’ai arrêté la plupart des séries mutantes et ne suit plus que X-Men par Hickman et avec cet épisode on comprend que l’auteur est parti en vacances. Je pense comprendre ce qui s’est passé, en gros, Marvel lui a demandé de faire un tie in à Empyre dans la série X-Men en plus de la mini X-Men tie in à l’event en question. Cela l’a profondément fait chier, donc il a fait le service plus que minimum. En effet, l’épisode se lit en moins de deux minutes et n’apporte que peu d’éléments intéressants. Hickman vient creuser un peu le personnage de Vulcan et expliquer sa transformation depuis la dernière fois qu’on l’a vu, mais pas grand chose de plus. On est encore une fois dans de la mise en place, mais cette fois ultra-légère et pour donner l’illusion que l’épisode sert à quelque chose. 

Verdict : bof bof. 

 

EMPYRE 3

Date de sortie : 12 mai 2021

Prix :  16,00 € (éd. brochée) / 20,00 € (éd. cartonnée), 168 pages

Scénario : Al Ewing, Dan Slott,

Dessin : Valerio Schiti,

Episodes :  Contient les épisodes US Empyre (2020) 4-5, Lords of Empyre: Swordsman, Empyre: Captain America 2-3 et Empyre: Avengers 2, inédits.

Sollicitation : Au Wakanda ou dans l’espace, les Avengers et les Fantastiques sont sur le point de perdre sur tous les fronts. D’autant qu’un Avenger est mort mais que ses alliés ne le savent pas encore ! Et toute la lumière est faite sur le parcours du Spadassin.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie de la suite de l’event Marvel du moment. Comme je l’ai déjà dit, je fais l’impasse sur celui-là qui ne m’attire pas des masses. 

Verdict : pour ceux qui suivent. 

À lire avant :  ben, les précédents numéros. 

 

100% MARVEL : STRANGE ACADEMY T01 – OFFRE DÉCOUVERTE

Date de sortie : 12 mai 2021

Prix : 10,00 € (édition régulière) / 15 € (édition collector)I 152 pages

Scénario : Skottie Young, 

Dessin :Humberto Ramos 

Episodes :  Contient les épisodes US Strange Academy (2020) 1-6, inédits.

Sollicitation : Stephen Strange s’est finalement résolu à faire ce qu’il a toujours évité pendant des décennies : ouvrir une école pour les jeunes sorciers. De jeunes talents venus du monde entier convergent donc vers la Nouvelle-Orléans, ils vont y étudier les Arts Mystiques avec Strange, Frère Vaudou, la Sorcière Rouge, Magie ou encore Hellstrom. Mais de nombreuses menaces mystiques mettent en péril l’école qui a peu de chances d’accueillir plusieurs générations d’élèves…

Avis : bonne initiative de la part de Panini qui publie le premier tome de Strange Academy à 10€. Malheureusement je sens que ça va être encore une série qui bénéficie de ce petit prix pour son premier tome, et puis boom second volume à 20€. Parce que c’est comme ça et fermes là…Au delà, c’est malheureusement une série qui m’a fait sentir mon âge. En effet j’ai lu le premier épisode de cette série qui reçoit de très bonnes critiques depuis son lancement…et je n’ai pas vraiment apprécié. 

Le concept de base est pourtant vraiment intéressant alors que Strange mobilise la communauté magique pour créer une école pour enseigner la magie à tous les êtres détenant des pouvoirs venus d’un peu partout. Et quand je dis partout, c’est vraiment partout. Les humains ennuyeux sont assez rares dans le cast et les auteurs sont allés chercher loin pour créer leurs personnages. Ce qui leur donne un attrait unique dès le départ. Alors pourquoi n’ai-je pas aimé ? 

Et bien en raison de deux défauts. Un très subjectif et l’autre totalement objectif. Le premier est simple : les séries avec des ados m’indiffèrent. Ce n’est tout simplement plus pour moi. Je m’en suis rendu compte il y a longtemps, ce n’est pas un drame d’ailleurs. Mais de fait, la série parlera avant tout à un public plus jeune qui pourra se reconnaître dans les personnages. 

Le second défaut que j’ai noté c’est que malgré le potentiel du titre, le premier épisode qui est le seul que j’ai lu, ne présentait aucune accroche particulière. On présentait les personnages qui allaient intégrer l’école…et c’était tout. Pas de sous intrigue particulière, pas de scène finale qui annonce quelque chose. Non, un simple épisode d’exposition où les personnages arrivent à l’école. 

Or pour moi, tout bon premier épisode doit disposer d’une accroche particulière au-delà de la simple récitation de la sollicitation. Bref, c’est pas pour moi, mais je préfère vous dire que les critiques pour le titre sont bonnes et vu le prix du premier tome, ce serait dommage de ne pas lui donner au moins une chance. 

Verdict : à tester. 

À lire avant :  rien – même si Young s’appuie ici ou là sur des éléments posés au moment de War of Realms. Mais on peut y aller “à froid”. 

 

GIANT SIZE : ELEKTRA RENAIT À LA VIE

Date de sortie : 12 mai 2021

Prix : 28,00 €I 80 pages

Scénario : Frank Miller

Dessin : Frank Miller & Linn Varley

Episodes :  Contient les épisodes US Elektra Lives Again, précédemment publiés dans MARVEL ICONS : ELEKTRA.

Sollicitation : Elektra est morte, pourtant elle hante Daredevil dans son sommeil. Le héros va chercher la vérité dans un récit épique écrit et illustré par Frank Miller, et réédité ici dans un format à couper le souffle !

Avis : Panini ajoute un nouvel album dans la collection Giant Size, et après les X-Men de Jim Lee…une autre perle débarque avec le one shot Elektra Lives Again écrit et dessiné par Miller qui revenait alors sur sa création des années après l’avoir tué. Bien évidemment, nous sommes nombreux à nous poser la question : dans la continuité ou pas dans la continuité, ce one shot ? Parce que le contenu n’est pas particulièrement clair en fait sur la résolution finale. Disons plutôt qu’elle est sujette à interprétation. 

Au-delà de cette question, qui n’est pas cruciale en fait puisque Marvel s’est assis dessus et exploite le personnage d’Elektra depuis des décennies sans trop s’interroger sur les implications morales de respecter les volontés de Miller sur le sujet, ce qui compte c’est la reproduction de ces pages dans ce très grand format. Il faut dire que l’œuvre est très particulière dans la biblio de Miller. 

De mémoire il l’a produit en 89/90 après avoir fait une pause comics et dit coucou à Hollywood pendant quelques années. Il amorçait alors son retour vers les comics et on voit combien son style a évolué depuis 86. Il a alors déjà entamé la transition, transformation qui l’amènera vers le style développé pour Sin City. Et on ne peut que citer, célébrer la colorisation de Lynn Varley au passage !

Si quelques années plus tard, Miller passa en noir et blanc complet pour Sin City, il bénéficie alors encore des apports de Varley et même aujourd’hui,cela reste très différent de tout ce qui se fait sur le marché. Il y a une teinte Varley inimitable propre à son style qui donne un cachet unique à ces pages. 

Bref, un récit parfaitement adapté pour cette collection. Oui, c’est très cher, mais vu la taille, cela se comprend. J’ai déjà l’épisode en question et je suis tenté de le reprendre, c‘est dire !

Verdict : à posséder. 

À lire avant : bien connaître le run de Miller sur Daredevil aide …beaucoup !

A propos Sam 2132 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. Merci pour le guide, Sam !

    DoX pour moi, même si, en effet les tie-in à Empyre sont une grosse blague au sens propre. Il ne s’en cache même pas.
    Pour le reste, toujours aussi fan de cette franchise qui, de plus en plus, nous montre que derrière des épisodes où il semblait ne pas se passer grand chose, Hickman plantait des graines qui commencent à éclore. Comme par exemple le Giant Size Magneto du dernier numéro qui introduisait, mine de rien, le futur lieu où se déroulera le Gala.
    Quant on lit un peu tout, on comprend beaucoup mieux les différents plans et orientations d’Hickman et de ses auteurs.
    Je persiste à dire que ce qu’il fait sur cette franchise est probablement l’un des trucs les plus ambitieux qu’ait produit Marvel ces dernières années.
    Et c’est génial à lire au format magazine.
    Vous qui louez, a raison, les périodes Claremont, vous avez ici tous les éléments que vous dites y aimer, qui plus est avec un profond respect et réutilisation de la continuité mutante qui démontre une fort connaissance de l’univers de la part d’Hickman.

    Ce sera Pulp aussi, bien entendu, et le Elektra que je possède déjà mais dont j’adore cette collection grand format.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.