Guide de lecture Comics VF : semaine du 19 mai 2021

Edito : une semaine assez diverse au programme cette fois, avec un peu de tout pour tout le monde, du bon indépendant au programme chez Hi Comics, du bon gros super héros qui tâche chez Panini et Urban et du Young Adult chez Urban Link. Je retiens cependant assez peu de titres de très grande qualité, mais cela reste tout de même une semaine assez représentative de la diversité du marché des comics actuels. Quoique vous cherchiez, il y a de bonnes chances que vous le trouviez. 

Sorties de la semaine : quelques sorties intéressantes tout de même cette semaine : 

  • chez Hi Comics, la suite de Invisible Kingdom !
  • chez Panini, Conan : l’heure du dragon, est très attendu !
  • enfin, chez Urban, le retour de l’univers Black Hammer avec SKULLDIGGER & SKELETON BOY !

Émissions de la semaine : quatre émissions au programme de la semaine. Comme d’habitude, vous pouvez nous écouter en direct à partir de 21h soit sur notre chaîne You Tube soit notre Discord que je vous invite à rejoindre également  et sur lequel une petite communauté est en train de se créer à grande vitesse et nous partageons un peu toutes nos geekeries  :

  • mardi un nouveau podcatch ! où nos chroniqueurs reviennent sur Backlash !
  • mercredi, le retour du Freaxity où Steve et Laure parlent horreur !
  • jeudi,  le Comixweekly où nous parlerons des sorties VO de la semaine !
  • vendredi, un nouveau numéro de Mangaxity, où on parle à la surprise général de mangas !

DELCOURT COMICS

SPAWN TOME 19

Date de sortie : 19 mai 2021

Prix : 27.95€/288 pages

Scénario : Todd McFarlane, Will Carlton, Jonathan David Goff

Dessin : Szymon Kudranski

Episodes : 

Sollicitation : Une nouvelle ère s’ouvre pour le HellSpawn. Exit Al Simmons au profit de Jim Downing, nouvel hôte du rejeton des Enfers. Une nouvelle équipe artistique arrive et entraine Spawn vers de nouveaux sommets.

Al Simmons n’est plus, mais le symbiote de Spawn a trouvé un nouveau porteur : Jim Downing. Anciennement connu sous le nom de « Patient 47 », Jim s’est réveillé dans un hôpital de New York, sans aucun souvenir de sa vie passée. Aidé par Sara, son infirmière, et Mark, un journaliste opportuniste, il cherche à comprendre la nature des pouvoirs qu’il développe depuis son réveil.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans de Spawn qui veulent vivre ou revivre la période Jim Downing. 

À lire avant : on peut commencer avec ce tome puisqu’un nouveau personnage assume l’héritage de Spawn pour quelques temps. 

HI COMICS

 

INVINSIBLE KINGDOM TOME 2 – LA BORDURE 

Date de sortie : 19 mai 2021

Prix : 17.90€/128 PAGES 

Scénario : G. Willow Wilson

Dessin :Christian Ward

Episodes : 

Sollicitation : Sélection officielle du FIBD 2021

Eisner Award 2020 de la meilleure nouvelle série

Eisner Award 2020 du meilleur artiste numérique

La saga SF acclamée par la critique continue !

Prophètes et profits ne font qu’un… Après avoir révélé au monde l’alliance secrète entre la méga-corporation Lux et la religion dominante, Vess, Grix et tout leur équipage se réfugient dans une ceinture d’astéroïdes aux confins du système solaire. Mais d’autres menaces rôdent dans cette zone reculée et leur rencontre avec une dangereuse bande de pirates pourrait bien être leur dernier espoir de survie… ou causer leur perte. Ensemble, Grix et Vess vont devoir lutter pour leur vaisseau et leurs convictions, tandis qu’une nouvelle découverte vient bouleverser nos deux héroïnes. Et si la plus grande des révélations se trouvait en elles ?

 

Dans ce deuxième opus de leur série doublement récompensée aux Eisner Awards et nommée dans la sélection officielle du FIBD 2021, G. Willow Wilson (créatrice de Ms. Marvel) et Christian Ward (Black Bolt, Machine Gun Wizards…) poursuivent l’exploration du lien qui unit Vess et Grix. Une transposition magistrale de nos préoccupations contemporaines dans un univers lointain et haut en couleurs.

Avis : suite attendue de la série Invinsible Kingdom, qui devrait se terminer prochainement avec le volume 3, produit directement en TPB par les auteurs sans passer par la case singles. Je dis “attendue”, car j’avais personnellement beaucoup apprécié le premier tome, qui installait un monde très proche du nôtre, mais projeté dans un contexte futuriste très bien pensé. 

L’enjeu et le motif de tension principal tournait autour du jeu entre capitalisme outrancier et perte de repères de la religion. Des thèmes très bien gérés par les auteurs grâce en grande partie à des personnages très attachants et une intrigue globalement dynamique, qui ne s’endort pas sur ses lauriers, même si je pense que cela se lit mieux en tome relié qu’en single. 

Par ailleurs, le style visuel unique de Ward donnait vraiment une identité propre à la série, qui n’est clairement  pas l’énième clone d’autre chose. 

Du coup, j’ai hâte de découvrir la suite, qui s’était achevée par la grande révélation spoilée dans la sollicitation…qui changeait un peu les règles…et en même temps pas tellement. Les personnages sont toujours dans la merde, et la sortie de l’information n’a pas impacté les coupables comme les héros l’espéraient. La seule réponse étant un certain cynisme global…dans lequel on pourra se reconnaître. 

Cela engendrait d’ailleurs un début de réflexion sur la valeur de la vérité dans le monde actuel où tout est sujet à remise en cause ou acceptée sans véritable conséquence derrière. J’espère donc que la suite sera à la hauteur de la qualité du premier tome

Verdict : à lire – une bonne série de SF assez courte en plus. 

À lire avant : le tome 1 – 

THE PLOT TOME 1 – 1974 

Date de sortie : 19 mai 2021

Prix : 17.90€/136 PAGES 

Scénario : Tim Daniel et Michael Moreci

Dessin :  Joshua Hixson 

Episodes : 

Sollicitation : Pour recevoir, il faut d’abord donner…

Après le meurtre brutal de son frère et de sa belle-sœur, Chase Blaine récupère la garde de ses deux neveux MacKenzie et Zach, qu’il connaît à peine. Ensemble, ils partent vivre dans sa maison d’enfance, pensant y trouver le foyer idéal pour se reconstruire. Mais l’antique demeure familiale et les marais qui l’entourent recèlent de sombres secrets qui ne demandent qu’à les engloutir…

Un comics d’horreur à la croisée de Locke & Key, Swamp Thing et H.P Lovecraft, porté par Tim Daniel et Michael Moreci (Curse, Burning Fields) au scénario et Joshua Hixson (Shanghai Red) au dessin.

Avis : nouvelle série à surveiller de près chez Hi Comics cette semaine, avec l’arrivée de The Plot, un titre issu du catalogue de Vault Comics aux USA. Une maison d’édition d’où est également sortie These Savages shores, entre autres choses, et qui publie régulièrement des titres de très grandes qualité, même s’ils passent un peu sous le radar. Du coup, je suis particulièrement intrigué par cette nouvelle cuvée. Certes, je ne suis pas un grand fan d’horreur à la base, mais il suffit de la bonne histoire pour pouvoir apprécier. Et comme je commence à beaucoup apprécier le style graphique de Hixson, cela coche un peu toutes les cases On a donc un éditeur qui pond pas mal de perles, une histoire à gros potentiel et un très bon artiste. Cela fait beaucoup d’atouts. 

Verdict : à tester. 

À lire avant : rien – récit indépendant.

PANINI COMICS

AMAZING SPIDER-MAN 2

Date de sortie : 19 mai 2021

Prix : 6,99 €, 72 pages

Scénario : Nick Spencer, 

Dessin :Marcello Ferreira, Mark Bagley

Episodes : US Amazing Spider-Man (2018) 46-48, inédits.

Sollicitation :  Mensuel, 

Nouvelle formule contenant trois épisodes de la série Amazing Spider-Man ! La Légion Fatale est de retour et seul le Rédempteur peut l’arrêter… mais Spider-Man peut-il le laisser faire ? Une saga charnière commence pour le Tisseur ! 

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Bien que Bunny ne cesse de répéter depuis des mois que la saga du Sin Eater botte des fesses. 

Verdict : pour ceux qui suivent. 

AVENGERS UNIVERSE 2

Date de sortie : 19 mai 2021

Prix : 6,99 €, 72 pages

Scénario : Jason Aaron, Donny Cates

Dessin :Aaron Kuder, Cafu

Episodes : US Avengers (2018) 39, Thor (2020) 8, Iron Man (2020) 2, inédits.

Sollicitation : Un million d’années avant notre ère, découvrez le premier hôte du Phénix ! Iron Man contre l’Homme Absorbant dans un match de catch ? Et Thor tente de percer le mystère de son marteau, que n’importe qui peut désormais soulever !

Avis : comme je n’ai pas envie de répéter mes avis négatifs, je préfère sauter rapidement ce mag. Aucun des runs présentés ici ne fonctionne avec moi, donc je préfère faire l’impasse. 

Verdict : bof. 

100% MARVEL : FANTASTIC FOUR – ANTITHÈSE

Date de sortie : 19 mai 2021

Prix : 18,00 €I 136 pages

Scénario : Mark Waid,  

Dessin :Neal Adams

Episodes : US Fantastic Four: Antithesis (2020) 1-4, X-Men (1963) 65 et Fantastic Four (1998) 60, précédemment publiés dans X-MEN : L’INTÉGRALE 1969-1970, NOUS SOMMES LES 4 FANTASTIQUES et inédits.

Sollicitation : Évènement : Pour la première fois de sa longue carrière, le légendaire Neal Adams illustre une saga complète des Quatre Fantastiques, où l’on découvre un être aussi puissant et redoutable que Galactus ! Faudra-t-il compter sur l’aide du Dévoreur de Mondes pour en venir à bout ? 

Avis : pas vraiment d’avis, je dirais que c’est toujours sympathique de voir Mark Waid écrire les FF, mais vu les travaux récents produits par Neal Adams…j’ai quelques réserves sur la sortie de cette mini série. J’ai bien peur que Waid n’ait rédigé que les dialogues tout en essayant de donner un sens à l’intrigue sans queue ni tête d’Adams.  J’en ai cependant entendu du bien à mon grand étonnement…je dirais à voir, cela se réglera encore une fois en consultant le bouquin dans les étales de ma librairie (et dans vos librairies respectives, merci de ne pas envahir la mienne). 

Verdict : à tester 

À lire avant : rien – peut se lire de manière indépendante. 

SPIDER-MAN : L’INTÉGRALE 1973 – NOUVELLE ÉDITION

Date de sortie : 19 mai 2021

Prix : 35,00 €I 304 pages

Scénario : Stan Lee, Gerry Conway,

Dessin :John Romita Jr, Paul Smith

Episodes : US Amazing Spider-Man (1963) 116-127.

Sollicitation : Nouvelle édition pour cette Intégrale qui contient non seulement les déchirants épisodes de la mort de Gwen Stacy, mais aussi un affrontement épique entre Spider-Man et Hulk ! 

Avis : réédition d’une intégrale importante, avec la suite du run de Gerry Conway sur la série, alors qu’il fait franchir un cap important au titre et au personnage en se débarrassant de Gwen Stacy. Une mort qui continue de hanter la série un demi siècle plus tard…quoique depuis sins past…le mot se faire harceler serait plus approprié. Cela reste une époque clé pour la série et le monde des comics de super-héros en général. 

Verdict : à lire

À lire avant :  au moins la précédente intégrale avec le début du run de Conway.

X-MEN : L’INTÉGRALE 1986 (I) – NOUVELLE ÉDITION

Date de sortie : 19 mai 2021

Prix :  35,00 €I 340 pages

Scénario : Chris Claremont, 

Dessin :John Romita Jr, Paul Smith

Episodes : US Uncanny X-Men 201-208.

Sollicitation : Voici une nouvelle édition très attendue d’une Intégrale dont les moments forts sont un voyage en Terre Sauvage, la menace du Beyonder qui plane sur la Terre… et un terrible duel entre Cyclope et Tornade pour savoir qui sera le chef de l’équipe !

Avis : réimpression encore une fois d’une intégrale X-Men, qui tombe décidément très vite en rupture et de nouveau des épisodes importants pour la suite de la saga de Chris Claremont. En effet, on peut compter quelques moments importants dans ce volume :

 

  • le 201, qui voit le départ de Cyclops des X-Men, après la naissance de son fils et sa défaite face à Storm pour la direction de l’équipe. Un épisode dessiné par Rick Leonardi et en faisant des recherches, je me suis rendu compte que l’épisode était encré par un petit nouveau : Whilce Portacio !

    En tout cas, cet épisode reste un numéro clé à la fois pour l’équipe, pour Storm, alors privée de pouvoirs qui montrait qu’elle n’en avait pas besoin pour demeurer brillante, mais aussi pour Cyclops que Claremont voulait non pas mettre de côté, mais donner une voie de sortie. Montrer en quelque sorte que les personnages pouvaient avancer dans leur existence et ne pas rester quoiqu’il arrive dans l’équipe.

    Ils pouvaient dans son esprit partir, se marier, faire leur vie et revenir de temps en temps, mais ils ne restaient jamais figés. 
  • les épisodes suivants qui sont des ties ins à Secret Wars 2. Et autant l’event de Marvel n’était pas terrible, autant Claremont s’en sert pour faire évoluer grandement le personnage de Rachel au prises avec le pouvoir du Phénix. Ce qui va la mettre quelques épisodes plus loin en collision avec Wolverine persuadé qu’il faut la tuer !
  • tiens en parlant de Wolverine, difficile de passer sur l’épisode 205 dessiné par l’incroyable Barry Windsor Smith qui voyait l’introduction de Lady Deathstrike dans un épisode tout simplement incroyable !
  • ensuite, nous avons l’arrivée de Nimrod et un nouvel affrontement avec le Hellfire club qui accueillait parmi leurs membres Selené. 

Donc que du tout bon encore une fois, alors que la franchise est sur le point de connaître un énorme chamboulement avec le Mutant massacre qui débarque juste après, donc dans la prochaine intégrale !

Verdict : à posséder – mais comme d’habitude, attention à la traduction !

À lire avant : tout le run de Claremont jusque là. Donc commencez en 74/75 les enfants !

MARVEL DELUXE : SPIDER-MAN – L’AUTRE – NOUVELLE ÉDITION

Date de sortie : 19 mai 2021

Prix : 32,00 €I 336 pages

Scénario : J.M. Straczynski, Peter David, 

Dessin :Mike Wieringo, Mike Deodato Jr

Episodes : US Friendly Neighborhood Spider-Man (2005) 1-4, Marvel Knights Spider-Man (2004) 19-22 et Amazing Spider-Man (1963) 525-528.

Sollicitation : Nouvelle édition pour une saga pivot de Spider-Man qui s’intercale par ailleurs avec les MARVEL ICONS consacrés aux épisodes de J. Michael Straczynski ! Morlun est de retour et les proches de Peter Parker sont en danger ! 

Avis : ah le titre dont je parlais il y a encore quelques semaines dans un précédent guide mais également dans un Comixity récemment, quand nous avons abordé le run de JMS sur Spider-Man. En effet, on peut s’interroger sur le fait que Panini réédite son run en marvel Icons…et le crossover The Other dans une autre collection, parce que si vous êtes un complétiste, bien évidemment que vous n’en avez rien à faire des changements de format de bouquin…hein ???

Bon, en ce qui me concerne, ce sera du stress en moins, car il est hors de question que je rachète ce truc, j’ai déjà une bonne partie en VO…et tout déjà en mags VF…et ce n’était pas bon. Mon interprétation de la réalisation du bidule est assez connue, je l’ai déjà partagé de nombreuses fois, à savoir que JMS n’avait pas en tête un crossover quand il a conçu cette histoire, mais simplement un arc normal de la série, sans doute en 5 ou 6 parties mais sans plus.

Sauf que Marvel, ayant des dollars à la place des yeux, voyant les ventes énormes du run de JMS et les ventes assez faméliques des autres titres Spidey se sont dits qu’ils allaient en faire un crossover pour booster un peu tout ça. Ce qui fait que JMS a dû partager son intrigue avec 3 autres auteurs au style très différent, avec en plus le lancement d’une nouvelle série Spidey par dessus juste pour faire bien. 

Cela donne une intrigue bien trop longue, délayée entre les séries, où JMS se trouve privé de certaines parties importantes écrites par d’autres. Par ailleurs, le crossover n’a pas vraiment de retombées importantes par la suite. Disons que JMS positionne des choses qui auraient pu être explorées après, liées à toute son intrigue de fond sur le caractère totémique des pouvoirs de Spidey, mais il n’en fut rien. 

De fait, le run de JMS est ensuite entré dans une grosse série de ties ins à d’autres événements de l’univers Marvel qui échappaient à son contrôle : Civil War, Back in black…avant le coup de poignard final avec One More Day. Du coup, ce qui aurait pu être une intrigue importante au regard de son contenu et de ses retombées pour Peter se retrouve en réalité noyé par tout ce qui se passe autour de la série. Une belle occasion manquée…

Verdict : bof bof, on peut s’en passer. 

À lire avant : le reste du run de JMS avant cela. 

MARVEL DELUXE : GARDIENS DE LA GALAXIE & X-MEN – LE VORTEX NOIR

Date de sortie : 19 mai 2021

Prix : 32,00 € I 336 pages

Scénario : Brian Michael Bendis, Sam Humphries, 

Dessin :Valerio Schiti, Paco Medina

Episodes : US Guardians of the Galaxy / X-Men: The Black Vortex Alpha et Omega, Guardians of the Galaxy (2013) 24-25, Legendary Star-Lord (2014) 9-11, All-New X-Men (2013) 38-39, Nova (2013) 28, Cyclops (2014) 12 et Captain Marvel (2014) 14, précédemment publiés dans MARVEL NOW! : GARDIENS DE LA GALAXIE / X-MEN – LE VORTEX NOIR 1-2.

Sollicitation : Peter Quill et Kitty Pryde ont dérobé le Vortex Noir… grosse erreur ! Voici leurs deux équipes engagées dans une course contre la montre :  la moitié de la galaxie est à leurs trousses !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. À ce stade, j’avais abandonné depuis longtemps le run de Bendis sur les Gardians of the galaxy et j’ai fais mon possible pour fuir ce crossover, co-écrit avec Sam Humphries…un auteur dont j’ai rarement apprécié le travail. 

Verdict : à éviter. 

À lire avant : le run de Bendis sur les GoG…donc pour les masos. 

 

MARVEL NEXT GEN : LE MAGICIEN D’OZ

Date de sortie : 19 mai 2021

Prix :  10,95 €I 368 pages

Scénario : Eric Shanower

Dessin :Skottie Young ,

Episodes :  Contient les épisodes US The Wonderful Wizard of Oz (2009) 1-8 et The Marvelous Land of Oz (2010) 1-8, précédemment publiés dans LE MAGICIEN D’OZ et LE MERVEILLEUX PAYS D’OZ.

Sollicitation : L’adaptation des romans de Frank L. Baum par Eric Shanower et Skottie Young est à faire découvrir à tous les lecteurs, en particulier les plus jeunes ! Cet album contient deux maxi-séries complètes à un prix absolument dingue.

Avis : je vois que Panini a la bonne idée de rééditer les premières mini-séries Oz par Shanower et Young. De mémoire ils avaient réalisé 6 mini séries ensemble adaptant les différents ouvrages d’origine, de manière assez fidèle côté scénario, mais avec l’approche graphique très particulière de Young. C’est d’ailleurs avant tout pour lui que je me suis procuré ces mini séries à la base, quand Panini les a publiées en marvel select il y a quelques années. C’est pour toute la famille, représente bien l’univers d’origine, et le trait de Young modernise l’ensemble avec une petite touche d’humour supplémentaire. 

Verdict : une petite lecture pour toute la famille. 

À lire avant : rien – les premières mini se trouvent ici. 

CONAN : L’HEURE DU DRAGON

Date de sortie : 19 mai 2021

Prix : 26,00 €I 288 pages

Scénario : Roy Thomas,

Dessin :John Buscema, Gil Kane

Episodes : Giant-Size Conan (1974) 1-4, Conan the Barbarian Annual (1973) 4-5 et Savage Sword of Conan (1974) 8 et 10, précédemment publiés dans LES CHRONIQUES DE CONAN 2-3, Démon (Comics Pocket) 18, Conan Spécial 2 et Conan le Barbare (Arédit) 6-8.

Sollicitation : L’une des sagas les plus emblématiques de Conan est pour la première fois rééditée en couleurs ! Conan a été renversé et jeté au donjon. Son évasion sera difficile, sa vengeance sera terrible ! 

Avis : sans doute l’une des sorties que j’attends le plus cette semaine, avec la réédition en couleur d’un récit qui rassemble les plus grands auteurs ayant bossé sur Conan, Roy Thomas, John Buscema et Gil Kane pour une histoire qui s’annonce bien épique. Située à l’époque de King Conan, l’histoire présente comment le personnage est destitué, renversé, pourchassé…et cela nous donne un Conan pas content ! 

Comme je l’ai dit, je suis un lecteur de Conan assez récent, ayant plongé avec le run d’Aaron, puis ayant enchainé avec les intégrales de Conan le barbare qui m’ont permis de vraiment apprécier tout le travail de Roy Thomas sur la franchise et d’enfin craquer pour le travail de John Buscema. Alors que jusque-là, j’avais un peu de mal avec le style de l’artiste qui a pourtant défini Marvel pendant des décennies, son travail sur Conan est celui qui m’a conquis. 

Bref, cela s’annonce comme un bon gros récit bien musclé, avec un Conan en mode furieux, mais aussi peut-être un peu plus sage car plus âgé. 

Verdict : à posséder 

À lire avant : le run de Roy Thomas et Buscema sur le titre, mais je pense que cela peut se lire de manière indépendante.

URBAN COMICS

 

ARTHUR CURRY – AQUAMAN TOME 3

Date de sortie : 19 mai 2021

Prix : 23€/256 pages 

Scénario : Kelly Sue Deconnick 

Dessin : Rocha Robson 

Episodes : Aquaman #56-65

Sollicitation : Ayant retrouvé la mémoire, Aquaman a renoué avec Mera. Enceinte, la reine accouche d’une petite fille. Mais la naissance de cette héritière royale attise toutes les convoitises. Ocean Master, le propre frère d’Arthur Curry, fait son grand retour, tandis que Black Manta songe à se venger depuis sa récente défaite. Plus que jamais, le sort de l’Atlantide est suspendu au destin de la famille royale, et Aquaman aura besoin de l’aide de tous ses alliés afin d’assurer la pérennité de son royaume.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Il s’agit là par contre du dernier tome de la série Aquaman pour l’instant. Le titre n’a pas pour l’instant pas été relancé par DC Comics, malgré l’anniversaire du personnage en ligne de mire et un prochain film au programme. En clair, si vous aimez le personnage, profitez de ce volume. À noter que comme pour pas mal d’autres runs chez DC en ce moment, Urban s’en débarrasse assez rapidement en mettant 10 épisodes dans ce 3e volume. 

Verdict : pour les fans d’Aquaman. 

À lire avant : les deux premiers tomes à minima. 

BATMAN MYTHOLOGIE – BRUCE WAYNE

Date de sortie : 19 mai 2021

Prix : 23€/296 pages 

Scénario : 

Dessin :

Episodes : Secret Origins (1987) #6 ; Batman Chronicles #5 ; Detective Comics #155, 226, 614, 678 ; Batman #250, 383, 561 ; Legends of the Dark Knight #79 ; Legends of the Dark Knight 100-page Spectacular #2 ; Gotham Knights #32 ; Batman: Shadow of the Bat #45

Sollicitation : 

Le célibataire le plus en vue de Gotham City est également son célèbre protecteur : Batman. Mais quels sont les secrets qui entourent ce playboy milliardaire, dirigeant d’une des entreprises les plus florissantes des États-Unis. De son serment fait à ses parents à sa vie de businessman philanthrope, découvrez tous les reflets d’une vie déchirée par un drame il y a des années.

Avis : pas vraiment d’avis sur cette nouvelle anthologie consacrée à l’univers de Batman. Chacune fonctionne autour d’un personnage ou d’un élément lié à Batman de près ou de loin. Cette fois, on touche au cœur du machin, avec un tome qui s’attarde plus sur le personnage de Bruce Wayne. Je reste peu convaincu par ces volumes, mais en tant que fan de Batman, suis je tenté ? Oui, bien évidemment. Je vois Batman, mon premier réflexe est de sortir mon portefeuille. Jusque là, j’ai réussi à résister, mais pour combien de temps ? 

Verdict : pour ceux qui suivent. 

À lire avant : rien – anthologie. 

SKULLDIGGER & SKELETON BOY TOME 1

Date de sortie : 19 mai 2021

Prix : 16€/148 pages 

Scénario : Jeff Lemire 

Dessin : TONCI ZONIC

Episodes :  Skulldigger + Skeleton Boy #1-6

Sollicitation : Spiral City. Dans une ruelle sombre, un jeune garçon assiste impuissant au meurtre de ses parents. Le criminel le menace de son arme, il est la prochaine victime… L’apparition de Skulldigger le sauvera in extremis. Traumatisé, le garçon choisit néanmoins de garder les yeux ouverts lors de l’exécution du meurtrier par son sauveur. Ainsi naquit Skeleton Boy…

Avis : quand Urban ne publie pas du Batman c’est quand même un peu du Batman ! Cette semaine nous retournons encore une fois dans l’univers Black Hammer de Jeff Lemire alors que le scénariste cette fois s’amuse à rendre hommage à l’univers de Batman et de toute évidence, il revient encore une fois à la période qui l’a marqué, les années 80, avec une version qui rappelle furieusement celle de Frank Miller dans le cadre de Dark Knight returns. 

Jusque là, les mini-séries ties ins à Black Hammer se sont montrées de qualité diverses. J’en ai adoré certaines comme celle parodiant Starman de James Robinson, et d’autres m’ont laissé largement indifférents, comme Sherlock Frankenstein. Mais c’est toujours un plaisir de replonger dans l’univers de Black Hammer, donc ce sera à lire à minima. 

Le retour de cet univers cette semaine nous confirme qu’Urban va continuer de l’explorer et tant mieux, car il y a du matos disponible. Lemire déborde de projets sur le sujet, et ce alors qu’il avait promis de ralentir, ils nous a annoncé deux séries pour Black Hammer dont une pour laquelle il avait déjà écrit les 13 premiers épisodes. Heureusement, qu’il nous a dit qu’il voulait ralentir…

Bon, tant que cela reste de qualité, on ne va pas se prendre la tête, juste le portefeuille. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : les autres séries Black Hammer, parce que c’est bien. Au-delà de la blague, cela peut se lire de manière indépendante.

URBAN LINKS

 

GOTHAM HIGH 

Date de sortie : 21 mai 2021

Prix : 14.50€/

Scénario : Melissa De La Cruz

Dessin : Thomas Pitilli

Episodes : 

Sollicitation : Pas facile de se faire des amis quand vos fringues valent plus que le revenu annuel d’une famille de travailleurs de Gotham. C’est l’amer constat que doit faire Bruce Wayne à son retour au lycée public de la ville, lui qui, jusqu’à son renvoi pour coups et blessures, côtoyait les élites de demain à la prestigieuse école privée Arkham. Ce retour à sa vie « d’avant le drame » est douloureux et solitaire. Enfin… jusqu’à ses retrouvailles avec son amie d’enfance, Selina Garcia Kyle, qui lui présente aussi un certain Jack Napier, joueur invétéré de poker. Tous deux ont des vies aux antipodes de celle de Bruce. À défaut de paillettes et de gros titres dans les journaux, Selina et Jack côtoient plutôt la maladie, les soucis financiers et la petite délinquance. Lorsque l’un des élèves du lycée se fait kidnapper, Bruce se lance à la recherche d’indices, mais les apparences sont bien souvent trompeuses, particulièrement à Gotham High, où les fêtes étudiantes, les romances et les manipulations sont légions, et où chacun devient un suspect potentiel§

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans de YA. 

À lire avant : rien – récit indépendant dans sa propre continuité. 

VICTOR & NORA – À GOTHAM LOVE STORY 

Date de sortie : 21 mai 2021

Prix : 14.50€/

Scénario : Lauren Myracle

Dessin :Isaac Goodhart

Episodes : 

Sollicitation : Victor Fries a un coeur de pierre. À la mort de son frère, sa vie s’est littéralement figée. Ses parents se sont renfermés sur eux-mêmes, et lui n’a trouvé d’autre solution que de noyer sa culpabilité et son chagrin dans ses études scientifiques. À contrario, Nora Faria est pleine de vie. Elle souffre pourtant d’une maladie incurable qui la consume peu à peu de l’intérieur mais, pour elle, hors de question de se laisser abattre. Sa décision est prise : il ne lui reste que peu de temps à vivre, aussi elle compte bien profiter de ce dernier été à Gotham jusqu’au jour de son anniversaire, où elle se donnera la mort. Sa rencontre avec Victor ensoleillera encore davantage ses derniers moments de bonheur intense. Lui-même se surprendra à ressentir à nouveau des émotions qu’il croyait à tout jamais disparues. Les plus belles rencontres sont celles que l’on n’attendait plus, c’est pourquoi le jeune homme va tout faire pour sauver celle qui l’aime, peu importe le prix.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans de YA. 

À lire avant : rien – récit indépendant dans sa propre continuité. 

SHADOW OF THE BATGIRL 

Date de sortie : 21 mai 2021

Prix : 14.50€/

Scénario : Sarah Kuhn 

Dessin :Sarah Kuhn 

Episodes : 

Sollicitation : Difficile de balayer d’un revers de main tout ce qui nous a été enseigné depuis l’enfance. C’est pourtant l’épreuve difficile à laquelle va devoir se confronter Cassandra Cain, fille d’assassin formée depuis son plus jeune âge à embrasser la même voie que son père. Mutique depuis sa dernière mission, la jeune femme fuit, se renferme sur elle-même et s’interroge sur le sens qu’elle souhaite désormais donner à sa vie. Une petite voix dans sa tête lui répète qu’elle ne sera jamais quelqu’un de bien – à l’image de l’héroïne Batgirl, qu’elle admire tant, mais que personne n’a vu depuis plusieurs années. Fort heureusement, certaines rencontres peuvent tout changer. Grâce à deux femmes de caractère, courageuses et indépendantes qui la prennent sous leurs ailes, le destin de Cassandra ne sera plus jamais le même.

Avis : ou mon dilemme de la semaine ! Comme vous avez pu le voir avec les autres titres de la collection Urban Link cette semaine, ils sont destinés à un public adolescent / jeune adulte. Ce sont pratiquement des elseworlds débarrassés de toute continuité particulière où les auteurs peuvent s’amuser avec les concepts et les personnages les plus connus de l’univers DC. En général, je n’y prête pas attention, car j’ai un peu passé l’âge. Je suis un vieillard, donc je veux des comics pour vieillards. 

Sauf dans quelques cas particuliers, quand un artiste est présent ou comme dans le cas présent, quand le bouquin aborde un personnage que j’aime beaucoup. Et j’adore Cassandra Cain. Elle est ma Batgirl, c’est elle qui portait le costume quand j’ai commencé à lire du Batman, le personnage est génial et je suis ravi de voir que DC, après l’avoir dégagé sans cérémonie au moment du New 52, l’a ramené sur le devant de la scène dans la continuité principale. 

Nous voyons qu’ils lui consacrent un tome en particulier dans cette ligne et je suis fort tenté. Oui, très tenté, d’autant que j’en ai entendu de bonnes critiques…Arghhh, ça va être dur. 

Verdict : à tester. 

À lire avant : rien – peut se lire de manière indépendante

A propos Sam 2132 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

  1. Merci pour ton guide, Sam.
    Ce sera le Conan pour moi.
    Et l’integrale X-Men dans quelques semaines, quand j’en serai arrivé à cette période.

  2. Merci pour le guide.
    Uniquement le tome 2 de Invisible Kingdom pour moi et peut être The Plot mais j’attends des retours avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.