Guide de lecture Comics VO : semaine du 2 JUIN 2021- DC Comics

Edito : et c’est parti pour un nouveau mois de sorties qui s’annonce tout à fait correct. Nous avons tout un bac de nouvelles séries qui vont débarquer qui s’annoncent très prometteuses, notamment du côté de l’indé. Bon, côté mainstream, on est encore loin du compte et on va rester noyé sous les events et crossovers à la con dans tous les sens…mais bon rien ne nous oblige à les lire, c’est ce qui est réconfortant ! Concentrons nous sur ce qui est bon et larguons le reste en forêt pour les perdre. 

Sorties de la semaine : quelques bons trucs à noter cette semaine, qui est donc très marquée par des nouveautés :

  • chez Awa, nouvelle mini-série signée par JMS et Mike Choi !
  • chez Boom, nouveau gros lancement d’une série signée Cullen Bunn !
  • chez DC Comics, James Tynion IV retrouve l’excellent Alvaro Martinez Bueno pour le gros lancement du mois : The Nice House on the Lake ! mais aussi sortie du 3e tome de Superman Man of Steel !
  • chez Image, conclusion du Family Tree de Jeff Lemire et Phil Hester !

Émissions de la semaine : trois émissions au programme de la semaine. Comme d’habitude, vous pouvez nous écouter en direct à partir de 21h soit sur  notre chaîne You Tube soit notre Discord que je vous invite à rejoindre égalementet sur lequel une petite communauté est en train de se créer à grande vitesse et nous partageons un peu toutes nos geekeries  :

  • mardi un nouveau podcatch, toujours avec Jonat et Steve qui parlent…ben catch !
  • mercredi, un nouveau Freaxity avec Steve et Laure !
  • et jeudi, le Comixweekly qui reviendra sur les sorties VO de la semaine avec un peu d’info si on en a en stock !

Batman #109

Prix : $4.99

Scénario :James Tynion IV

Dessin : Jorge Jimenez AND Ricardo Lopez Ortiz

Sollicitation : Main Story: Mayor Nakano green-lights the Magistrate pilot program for Gotham City as Batman goes toe-to-toe with the augmented and bloodthirsty Peacekeeper-01! It’s a brutal battle for the ages, but what secrets does Harley Quinn hold about the man beneath the armor, Sean Mahoney? And how does this all play in to the Scarecrow’s hands?!

Backup: Ghost-Maker is fighting through incredible odds to reach the nefarious Madame Midas…but will his next opponent—BRAINSTORM—be impossible to overcome?!

Avis : pourquoi ai-je l’impression que je n’ai pas besoin d’aller lire ce numéro pour savoir ce qu’il contient ? À savoir que cela va être pas mal de remplissage avant que le nouveau Peacekeeper attaque Batman, qui va bien évidemment se faire défoncer, parce que c’est un comics de Tynion IV et que dans ce run, quand Batman n’est pas absent, il est juste là pour se faire annihiler par les petits nouveaux. 

Malheureusement, je pense que les auteurs, pensaient vraiment que Future State et la menace du Magistrate qui y était posée créerait de la tension…sauf que comme c’était juste personne, et que c’est toujours personne, sans aucune personnalité particulière…ben en tant que lecteur, je m’en tape un peu. Et soyons clairs, je n’ai pas de problème avec un Batman qui a du mal à faire face à tout ce qui lui tombe dessus. 

J’ai du mal avec un Batman, qui semble avoir oublié les bases. Aucun sens stratégique, des capacités de combat à peine au-dessus de la normale et aucun atout particulier. Tynion IV a réussi l’exploit de réduire Batman à un crétin dans un costume ridicule. Bravo mon gars. Bravo. Mais vas y créée nous de nouveaux personnages pour occuper l’espace…

Verdict : Check it …

Batman: The Adventures Continue Season II #1

Prix : $3.99

Scénario :Alan Burnett and Paul Dini

Dessin :Ty Templeton

Sollicitation : Gotham City is changing. After Mayor Hill is killed by a mysterious assailant, Batman finds himself tracking down an ancient order that’s long been buried under the streets of Gotham: the Court of Owls. But what does this group have to gain from the death of Mayor Hill, and how can Deadman help the Dark Knight?

Avis : je signale juste la sortie de cette nouvelle saison de comics tirés du dessin animé des années 90. Paul Dini et Alan Burnett restent bien accrochés à la barre et demeurent donc les garants du respect de l’esprit original. Il y a beaucoup de Batman en ce moment, et c’est loin d’être fini, mais je pense qu’il faut garder une petite place pour ce bouquin au vu des créateurs impliqués.  

Verdict : Check it

The Nice House on the Lake #1

Prix : $3.99

Scénario :James Tynion IV

Dessin :Álvaro Martínez Bueno

Sollicitation : Everyone who was invited to the house knows Walter—well, they know him a little, anyway. Some met him in childhood; some met him months ago. And Walter’s always been a little…off. But after the hardest year of their lives, nobody was going to turn down Walter’s invitation to an astonishingly beautiful house in the woods, overlooking an enormous sylvan lake. It’s beautiful, it’s opulent, it’s private—so a week of putting up with Walter’s weird little schemes and nicknames in exchange for the vacation of a lifetime? Why not? All of them were at that moment in their lives when they could feel themselves pulling away from their other friends; wouldn’t a chance to reconnect be…nice?

With Something Is Killing The Children and The Department of Truth, James Tynion IV has changed the face of horror in modern comics — now get ready for his most ambitious story yet, alongside his Detective Comics partner Álvaro Martínez Bueno!

Avis : et bien évidemment l’ironie de la semaine est qu’après avoir donné un avis assez négatif du travail de James Tynion IV sur Batman…je vais être très positif ici ! Et oui, le monsieur lance encore une nouvelle série, à se demander où il trouve le temps, où il retrouve l’exceptionnel Álvaro Martínez Bueno. Le duo s’était formé sur Detective Comics, avait récidivé sur Justice League Dark et leur travail était tout simplement phénoménal à chaque fois.  

On avait notamment pu voir l’artiste évoluer, grandir et arriver à un niveau incroyable en l’espace de 2-3 ans. Il fait partie des dessinateurs à surveiller de près chez DC car parmi les meilleurs dont ils disposent en ce moment et qui reste malgré tout assez sous estimé. Je me demande si c’est le titre qui va lui permettre d’exploser car on parle déjà de quelques 100 000ex en précommandes pour le premier épisode !

Le titre n’est même pas sorti, mais comme d’autres séries signées James Tynion IV, il s’annonce comme étant un gros succès. Et je pense que la qualité sera bien présente, car autant je peux critiquer Tynion IV sur Batman, autant sur ses titres indépendants, il demeure excellent…ou du moins, il y a beaucoup plus de haut que de bas. Il y a régulièrement des problèmes de rythme avec des histoires qui font très souvent du sur-place, mais cela reste de bonnes lectures. 

Je fonde donc beaucoup d’espoirs dans ce nouveau titre au pitch intriguant, qui rappelle les bases d’un bon film d’horreur/thriller. 

Verdict : Buy

The Swamp Thing #4

Prix : $3.99

Scénario :Ram V

Dessin :Mike Perkins

Sollicitation : Still trapped within the Green, Levi and Jennifer have encountered its denizens, both friendly and vile. But something is terribly wrong within the Green itself, and its origins may be closer to home than Levi thinks. As Swamp Thing, he must now use lessons learned to embrace his power and bring peace. But is he already too late? Have the seeds of discontent already been planted for the contagion to enter our world?

Avis : et bien voilà ! Il fallait juste attendre un peu. Après deux épisodes pas vraiment incroyables, qui avaient sans doute pour but de mettre en place les nouveaux personnages, j’ai l’impression que le scénario s’est enfin animé avec l’épisode 3. Tout d’un coup, on est passé d’intrigues de base assez chiantes à une entrée dans le cœur du bouquin. Ram V aurait fait cela dès l’épisode 1, je pense que ce début de série aurait été bien plus réussi et apprécié. 

L’intrigue démontre de fait bien plus de potentiel, alors que nous plongeons dans l’élément Green (ou la Sève en VF) qui semble avoir encore des problèmes. Après les bouleversements connus ces dernières années par cet élément, notamment dans le titre Justice League Dark, écrit en partie par Ram V qui a donc l’occasion d’écrire la suite logique de cette histoire, on peut se demander d’où vient le problème cette fois. 

On retrouve donc des nouveaux personnages qui vont découvrir le Green, ce qui est parfait pour de nouveaux lecteurs qui vont pouvoir entrer dans cette partie de la mythologie DC sans avoir besoin de connaissances préalables, tandis que les vieux lecteurs apprécieront le retour de certaines têtes connues ici ou là. Le mystère est bien installé, les nouveaux personnages également, reste plus qu’à maintenir la qualité !

Verdict :Buy

TPB/GRAPHIC NOVEL

 

FLASH DEATH OF IRIS WEST HC

Prix :  $39.99 / 280 PAGES 

Scénario : Gary Bates 

Dessin : Alex Saviuk 

Episodes : The Flash: The Death of Iris West collects stories from The Flash #270-284.

Sollicitation : Can the fastest man alive outrun his worst nightmare?

The fastest man alive can’t outrun the loss of his wife, but nothing will stop him from hunting down her killer. Follow along as Barry races to find out who is responsible for the death of his wife, Iris…and hold them responsible.

Avis : sortie sur laquelle je suis très partagé. D’un côté, j’ai envie de soutenir le bouquin parce qu’il permet de toucher à l’histoire pré-Crisis de DC qui est peu couverte par l’éditeur dans sa politique de réédition. Nous avons du Golden Age, de plus en plus de post Crisis, mais la période 70/début des années 80 est assez largement ignorée. La seule série qui a droit aux honneurs d’une réédition sur cette période est la Légion et la Justice League, ce qui est quelque part normal, car c’est largement considéré comme son âge d’or. 

Donc, j’ai envie de soutenir l’initiative pour indiquer à DC, il y a un public pour ce genre de bouquins. Pourquoi vous n’essayez pas de couvrir vos plus grosses franchises comme Batman et Superman ? Ne me faites pas croire que cela ne se vendrait pas ! De l’autre…c’est du Flash période Barry Allen…et nous savons tous que je ne suis pas le plus grand fan du personnage, d’autant que cette période ne bénéficie d’une grande réputation. 

À ce titre, ma perception de l’événement principal de cet arc, à savoir la mort d’Iris West (elle s’en est remise ensuite) n’’était pour moi qu’une manière d’essayer de redynamiser  la série, alors en perte de vitesse et à bout de souffle, en dégageant la vieille Iris pour installer une nouvelle copine potentielle. 

Donc ouais, pas chaud…

Chances de publication en VF : euhhh, 0%. Le premier tome de Flash la légende demeure solitaire depuis bien des années maintenant, signe d’un manque de succès évident, qui a sans doute indiqué à l’éditeur que le public n’était pas encore prêt à lire du Flash un peu ancien, peu importe la réputation du matos. 

Verdict : Check it

 

SUPERMAN THE MAN OF STEEL HC VOL 03

Prix : 49.99$/464 pages 

Scénario : John Byrne

Dessin : John Byrne, Jerry Ordway 

Episodes : This volume collects Superman #12-15, Adventures of Superman #436-438, Action Comics #594-597, Superman: The Earth Stealers #1, Action Comics Annual #1, Superman Annual #1, Adventures of Superman Annual #1, Booster Gold #23, and material from Who’s Who Update 1987 #5 and Who’s Who Update 1988 #2.

Sollicitation : John Byrne’s bold reinvention of the Superman mythos continues, in stories featuring Green Lantern, Brainiac, Booster Gold, Lex Luthor, and more!

Following Crisis on Infinite Earths, comic book superstar John Byrne reimagined Superman for a brand-new era, presenting a fresh take that brought the pop culture icon into the modern day.

In this oversized hardcover collection, Byrne is joined by fellow acclaimed comic book veterans such as Arthur Adams, and Jerry Ordway, in stories including the Man of Steel against Toyman, Superman teaming with Green Lantern, and a day at the circus that turns into an encounter with Brainiac! Plus, Byrne teams with legendary Superman artist Curt Swan for the galaxy-faring Superman: The Earth Stealers!

Avis : alors que pour la sortie du Flash j’ai exprimé des réserves, voici une publication très attendue de la part de DC avec la suite de la réédition du run de John Byrne sur les titres Superman. À ce stade, l’auteur écrivait et dessinait la plupart des titres, avec tout de même pas mal d’aide, puisqu’il y avait pas moins de 3 séries. Marv Wolfman qui l’accompagnait est parti à la fin du tome 2 et je pense que c’est à partir de là que nous allons voir des gens comme Jerry Ordway prendre plus d’importance. 

En termes d’histoire, c’est du très bon Superman classique. Avec chaque titre ayant une vocation propre. Ainsi, dans un j’avais l’impression que Byrne s’amusait à faire en sorte que Superman explore ce nouvel univers DC post-Crisis avec pas mal de guests star dans tous les sens. Tandis que dans l’autre il était plus concentré sur le fait de faire avancer la vie de Superman. Tandis que dans son titre, Wolfman…écrivait plus Spider-Man que Superman. 

Disons que cela m’a beaucoup amusé de voir la différence de caractérisation entre Byrne et Wolfman. Chez Byrne, Superman est très sûr de lui, et n’a aucune hésitation pour régler les problèmes qu’il rencontre. Chez Wolfman…il doute de tout et se fait régulièrement défoncer par le premier venu…C’était assez amusant de voir le décalage entre les deux auteurs. 

Bref, ce run est très bon, réunit des auteurs d’exception et comble mon besoin de bon Superman. La bonne nouvelle est que le tome 4 est déjà annoncé et que j’espère que DC va continuer à publier la série au-delà. Je sais que l’on va arriver à la période Exil (qui est post départ de Byrne qui claqua la porte au bout de 2 ans), mais j’espère que DC, cette fois, ne nous laissera pas tomber et que l’on ira bien jusqu’à Death et Return of Superman…voire au delà ? 

Chances de publication en VF : ben, là vous allez m’entendre radoter. Le tome 1 a été publié par Urban il y 4 ans et sans suite à ce jour. Le succès récent de rééditions de séries signées Byrne chez Panini pourrait bien avoir levé enfin la malédiction qui entourait l’auteur en France…mais je ne sais pas si Urban est prêt à reprendre un risque. En tout cas en attendant, je plonge pour la VO.

Verdict : BUY

A propos Sam 2063 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. J’adore ta mini-critique du Batman de Tynion. Je suis du même avis, Tynion se préoccupe plus de créer des personnages que d’écrire une histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.