Guide de lecture Comics VO : semaine du 21 juillet 2021 – Indé

BOOM ! STUDIOS 

MANY DEATHS OF LAILA STARR #4 

Prix : $3.99

Scénario : Ram V 

Dessin : Filipe Andrade 

Sollicitation : The mortal incarnation of Death, Laila Starr, must confront the cruel nature of her role in the universe when she once again encounters the future creator of immortality who is drawing ever closer to his destiny. Laila finds it increasingly difficult to divert the man from his path, who this time recognizes her and what she is, as he is now driven by grief from a terrible tragedy…

Avis : avant dernier épisode de cette très belle mini série qui suit la mort incarnée dans un corps humain bien mortel, alors que son travail est sur le point de devenir inutile. L’humanité va découvrir l’immortalité et elle la réalité de la vie. Du moins elle y arriverait si elle ne cessait de mourir régulièrement. Et de revenir à la vie plusieurs années après, ramenée par le dieu de la vie. 

Et chaque mort intervient après une nouvelle rencontre avec celui qui va percer le secret de l’immortalité dans le futur. Nous suivons donc deux destins, deux vies qui ne cessent de se percuter, qui s’enchevêtrent dans cette réflexion sur la vie et la mort d’une grande beauté. C’est du très bon Ram V et si le style de Andrade au dessin déconcerte au départ, on s’y fait très vite et je l’apprécie personnellement de plus en plus. 

Au vu de la sollicitation, nous arrivons à un moment clé de l’histoire et j’ai hâte de voir ce que l’histoire nous réserve…

Verdict : Buy

TPB/GRAPHIC NOVEL

ONCE & FUTURE TP VOL 03

Prix : 16.99$/

Scénario : Kieron Gillen 

Dessin : Dan Mora 

Episodes : Collects Once & Future #13-18.

Sollicitation : As the tether between our world and the Otherworld grows dangerously thin, Bridgette and Duncan are determined to stay one step ahead of Arthur and Merlin’s plans…though this time it may not be enough.

* To prevent more chaos, Bridgette, Duncan, and Rose must fight harder than ever to keep things secret, but it’s a modern era and Merlin’s secrets may not stay hidden very long…

Avis : suite de la réédition en TPB de l’excellente série Once & Future, et après la petite distraction amusante apportée dans le volume précédent par l’arrivée de Beowulf, puis du Grendel et de sa mère en fin de partie, avec ce volume on revient clairement au coeur du sujet, alors que le roi Arthur lance sa dernière offensive pour reprendre le contrôle du Royaume-uni. 

Et les choses vont clairement déraper à un moment ! vraiment, vraiment déraper. Si au début de l’arc, on poursuit simplement l’aventure, l’implication du gouvernement va rapidement compliquer les choses…pour le pire, surtout avec le 1er ministre actuel. Et vu la fin de l’arc, je n’ai pas l’impression que Gillen l’apprécie des masses le bon vieux Boris. 

Mais c’est surtout le gros cliffhanger de la fin de l’arc que l’on retient…Car cela rebat complètement les cartes, bouleverse les règles et fout en l’air le statut quo. Alors que le titre était censé être une simple mini, le succès a permis aux auteurs de développer leur histoire et …ils vont loin les bougres. 

Bien évidemment, c’est sur ce gros coup que les auteurs ont décidé de nous laisser avant qu’ils ne se prennent une pause, et laissent Dan Mora dessiner un peu de Detective Comics dans l’intervalle. Normalement le titre revient vite et il y a intérêt…

Chances de publication en VF : la sortie du 3e tome est déjà annoncée pour le second semestre. Delcourt reste donc très proche de l’édition US, sauf que nous c’est édité en OHC. Tu lis ça Grey, nous en VF, nous avons la version grand format cartonnée !!! nananananère. Oui, je sais, je suis un exemple de maturité. 

Verdict : Buy

IDW PUBLISHING

BERMUDA #1 

Prix : $4.99

Scénario : John Layman 

Dessin : Nick Bradshaw 

Sollicitation : Presenting a fantastic new adventure by New York Times best selling and multiple-Eisner award winning writer John Layman (Chew, Detective) and eye-popping, mind-blowing art by Nick Bradshaw (Spider-Man, Wolverine).

There’s a region in the Atlantic Ocean where planes disappear, ships are lost, and traveling souls go missing… never to be heard from again. And there’s an island within this place, mysterious and uncharted, untouched by time and civilization, where all who are lost end up-human or other! Bermuda lives here. She’s 16, scrappy, and living on this insane and wondrous jungle island-fighting at every turn to survive-is the only life she has ever known. She can handle the dinosaurs, the pirates, the crazed soldiers, dark magicians, and strange monsters. But the weird new kid who washes ashore just may be the biggest challenge Bermuda has ever faced-as he drags her along on a perilous rescue mission she wants no part of… and he’s likely to be the death of both of them!

Avis : est-ce que je rêve, est-ce une illusion d’optique ou pire un piège sadique et pervers ? Nick Bradshaw signe des pages intérieures ? Nonnn, c’est pas possible, il s’est souvenu que l’on pouvait signer des planches pour autre chose que des couvertures ? Je suis estomaqué…d’autant plus que c’est pour signer une petite mini série assez discrète chez IDW et non un projet plus important ailleurs. 

Je ne parle même pas de DC ou Marvel. Il serait allé chez Boom ou Image, il aurait sûrement bénéficié d’une promotion assez importante pour son premier vrai comic-book en …quoi presque 10 ans ? L’artiste qui avait explosé avec son travail sur Wolverine and the X-Men en compagnie de Jason Aaron, avec son style si reminiscent d’Arthur Adams a disparu de la scène après. 

Ou plutôt, il a fait comme son mentor, il s’est avant tout concentré sur une carrière d’artiste de couvertures. Ce qui n’a rien de déshonorant, mais est toujours un peu triste, car il était très bon sur des pages intérieures…Mais bon, après cette longue période de disette, nous avons donc droit à cette petite mini en compagnie du très bon John Layman au scénario. 

Au programme, au vu de la sollicitation, aventure dans les Bermudes, avec une enfant sauvage qui aimerait bien le rester, alors que certains sont déterminés à la sauver de son sort…

Verdict : Buy

IMAGE COMICS

M.O.M : MOTHER #1

Prix : $5.99

Scénario : EMILIA CLARKE & Marguerite Bennett, Isobel Richardson 

Dessin : Leila Leiz

Sollicitation : Game of Thrones superstar EMILIA CLARKE debuts an EXTRA-LENGTH, THREE-ISSUE MINISERIES! The mayhem begins with Maya, under-the-weather scientist by day, over-the-top superhero by night, and badass single mom 24/7. Deadpool action and Fleabag comedy collide when Maya activates her freakish superpowers to take on a secret sect of human traffickers. Mature readers only! Comedy and chaos await in the first of three 40-page issues by the glamorous artist of Horde, LEILA LEIZ!

Avis : je cite avant tout la sortie de ce premier épisode pour la forme. Je sais que pour Image, cela représente sans aucun doute un gros lancement. Nous l’avons vu récemment avec Keanu Reeves et son BRZRKR chez Boom : associer une célébrité appréciée du public, cela peut faire vendre du comic-book. Beaucoup de comics-books, à la pelle, en centaines de milliers d’exemplaires. 

Par ailleurs,  malgré le fiasco de la fin de Games of Thrones, Emilia Clarke conserve, sans le moindre doute, un gros capital sympathie auprès des fans. Cela peut donc potentiellement attirer beaucoup de monde, une partie de la promotion se faisant quasiment toute seule. Reste comme d’habitude, à voir le résultat final de cette initiative. Nous l’avons vu avec BRZRKR, un simple gros nom ne fait pas un bon comic-book…

Et le fait est que je ne suis pas un grand fan de la vraie scénariste de cette mini, Marguerite Bennett. Je n’ai jamais rien lu de sa part qui soit incroyable et en général, j’évite désormais ce qu’elle fait…

Verdict : Check it 

TPB/GRAPHIC NOVEL

BIG HARD SEX CRIMINALS, VOL 3 DELUXXXE HC

Prix : $44.99/

Scénario : Matt Fraction & Chip Zdarsky 

Dessin : Chip Zdarsky 

Episodes : SEX CRIMINALS #21-30, 69

Sollicitation : When Suzie and Jon have sex, time stops—literally.

Suzie and Jon break up and come together one last time in this gorgeous hardcover climax of the award-winning, bestselling, ground-breaking sex comedy/love story, SEX CRIMINALS—complete with flashforward epilogue, bonus content created exclusively for this volume, and a modesty cover beneath the dust jacket to enable shame-free public consumption—in the biggest, hardest SEX CRIMINALS yet.

Avis : bon, c’est officiel, je suis un énorme crétin. Nous le savions tous, mais maintenant, je vais sans doute recevoir un diplôme officiel en matière de connerie. Pourquoi ? parce que pendant des années j’ai rejeté toute lecture de Sex Criminals en raison de la présence au scénario de Matt Fraction. Cela ne pouvait être bon !!! Voyons. Et puis mes sentiments sur les travaux du scénariste ont commencé à changer ces dernières années. 

Du coup, quand j’ai vu qu’Image offrait la lecture gratuite du premier épisode, j’y suis allé. Après tout, cela ne m’engageait à rien ? Pas vrai ? Bien évidemment, c’était un piège. Comme le dealer du coin qui vous fait la première dose à pas chère, voire gratuite, pour vous choper. Une ruse de débutants et je me suis laissé avoir. Car oui, ce premier épisode était très bon. 

Et avec le recul, j’ai pu voir dans ce premier numéro combien le scénario était vraiment un mix des personnalités de Fraction et Zdarsky. Il y a des choses dans les dialogues qui sont du pur Fraction et d’autres qui sont du pur Zdarsky…Du coup, moi vouloir lire la série…je suis donc un crétin dans la merde. 

Plusieurs options, soit les OHC comme celui-ci, mais j’ai l’impression que le second tome est plus difficile à trouver. Soit les TP, plus économiques et tous disponibles. Soit la VF…que l’on va aborder plus loin. Tout ça pour dire que tous les commentaires et critiques qui disent depuis des années que c’est une grande série …avaient tous raison. Je suis donc un crétin. 

Chances de publication en VF : tiens parlons de la VF ! Si vous vous en souvenez, elle avait débuté chez Glénat Comics…dans un format bien plus cher que prévu dans des tomes de presque 20€. Plus cher car présenté dans un format plus grand mais ne contenant qu’un arc par tome…Du coup, j’ai l’impression que malgré la réputation de la série, elle n’a pas réussi à trouver son public en France et l’éditeur semble avoir abandonné le titre en cours de route…Du coup, même si l’édition est très belle, vu le prix et le fait que l’éditeur n’est pas allé au bout, je prendrais sans doute avant tout la VO sur ce coup. 

Verdict : BUY

A propos Sam 2084 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.