Guide de lecture Comics VO : semaine du 21 juillet 2021 – DC Comics

Edito : et c’est reparti pour une semaine de sorties VO un peu plus chargée que la dernière. Bon, il faut dire qu’après le déluge de début de mois, j’ai apprécié qu’il y ait moins de choses à chroniquer…mais cette semaine, il y aura du contenu un peu partout, bien qu’encore une fois, DC soit plus présent que le reste. 

Je suis au centre d’une contradiction, puisque d’un côté, je suis réservé sur l’avenir de la boîte, même si leurs dernières annonces de projets nous rassurent tous et de l’autre, je lis beaucoup plus de séries DC depuis le début d’Infinite Frontier qu’avant. 

Alors évidemment, il y a plusieurs facteurs qui expliquent cela : l’effet période de test, alors que l’on donne quelques épisodes aux nouvelles équipes créatives pour s’installer. Mais aussi l’effet mini série, il est ainsi bien plus facile de suivre un bouquin quand elle est limitée. Si vous avez lu 2 épisodes d’une mini et qu’il en reste deux ou trois, cela ne demande pas un investissement énorme pour aller au bout. 

Et de fait, DC multiplie les mini séries un peu de tous les côtés et contrairement à Marvel, ce sont des vraies mini dès le départ, pas des ongoing transformées en mini en cours de route…C’est clairement un chemin pris par l’éditeur pour limiter les risques tout en tentant des choses. 

Et enfin, dernier facteur : le fait que j’apprécie beaucoup plus de choses que je ne le pensais. Bon, certes la franchise Superman ne va guère mieux (mais Tom Taylor arrive) et j’ai lâché Green Lantern au bout d’un épisode. Mais le reste ? Tout à fait potable. Voire solide par endroit. Bon, vous me direz avec justesse, mais Sam en dehors de ces franchises, il n’y a que du Batman. Ou affilié…Et je vous répondrai que Flash aussi est très bon, ainsi que…laissez moi chercher, je vais trouver…

…laissez moi chercher…(regardes à droite, à gauche, …prends la fuite…ah ah aha ha vous me rattraperez jamais !!! se casse la gueule, ouch je me suis fais mal…). 

Sorties de la semaine : quelques petites sorties sympathiques cette semaine : 

  • la suite de Many Deaths of Layla Miller chez Boom qui est une mini vraiment réussie ; 
  • chez DC Comics, c’est la fête, avec le retour de Booster Gold et Blue Beetle ! du Flash !!! la suite de Nightwing ! et Morrison qui écrit du Superman ! 
  • chez Marvel, lancement d’une nouvelle série Moon Knight et Generation X débarque en Epic collection et XXX je me sens vieux ! 

Émissions de la semaine :  trois émissions au programme cette semaine, que vous pouvez toujours retrouver sur notre chaîne Youtube. Vous pouvez également rejoindre notre discord où une petite communauté très sympa s’est montée depuis son ouverture ! Au programme donc : 

  • mardi,  un nouveau podcatch ! 
  • mercredi à partir de 21h, un nouveau freaxity avec Laure et Steve !
  • et enfin, jeudi, un nouveau Comixweekly où nous parlerons des infos de la semaine, des sorties VO, et nous poursuivons notre retro review consacrée à Dark Knight Returns ! un épisode par émission tout au long du mois de juillet ! Cette semaine, l’épisode 2 est au programme !

BLUE & GOLD #1

Prix : $3.99

Scénario :Dan Jurgens

Dessin :Ryan Sook

Sollicitation : Desperate to regain the spotlight, Booster Gold looks to attract the public’s (and Justice League’s) attention the same way any washed-up, second-rate hero would — social media. The not-so-tech-savvy hero from the 25th century enlists the help of his best friend, Blue Beetle, who possesses both the money and the brains to help his old pal navigate the scary world of internet influencers. Watch out, evildoers, our heroes are live and online! Don’t miss Dan Jurgens’s triumphant return to Booster Gold with the help of all-star artist Ryan Sook (Legion of Super-Heroes), telling a tale filled with heart and maybe even redemption for DC’s two favorite underdogs!

Avis : en intro, je parlais du fait que DC commençait enfin à prendre un peu plus de risques et nous en avons une illustration avec cette sortie très attendue, le retour de Booster Gold et Blue Beetle dans leur propre mini série avec une équipe créative top niveau. Bon certes, je ne suis pas le plus grand fan de Dan Jurgens, mais il aurait été mal vu de confier le projet à quelqu’un d’autre étant donné qu’il a co-créé Booster Gold le ramenant régulièrement dans ses autres comics chez DC. 

Je serai honnête, j’aurais préféré que DC mobilise plutôt Keith Giffen et J.M.Dematteis sur le coup. C’est vraiment eux qui ont mis en scène et établi le duo comme les deux gamins turbulents de la Justice League, à l’époque de la Justice League international. Quand on pense aux grandes heures de ce duo, on pense d’abord à ce run. Mais Jurgens fera aussi l’affaire, en espérant qu’il sera plus inspiré que sur Nightwing…Certes je l’exonère en grande partie sur ce coup étant donné que c’était l’ère Ric Grayson…mais bon. 

Sinon, l’un des principaux atouts de cette mini est sans conteste la partie graphique puisqu’on retrouve l’excellent Ryan Sook qui a l’air de bien se sentir chez DC et qui peut échapper à Bendis pour le coup ! Mais cela veut aussi dire que la Légion est de nouveau aux abonnés absents !!! Si je suis ravi que Bendis n’écrive plus la Légion, l’absence de la série fait mal…Allez DC !!!

Autre bonne nouvelle, on a appris que Kevin Maguire viendrait signer quelques pages vers l’épisode 3-4…Reste plus qu’à ramener Giffen et Dematteis et on sera bon donc; 

Verdict : Buy

BATMAN/CATWOMAN SPECIAL #1

Prix : $5.99/48 pages

Scénario :Tom King

Dessin : John Paul Leon

Sollicitation : Some great romances are destined to be. The Batman/Catwoman series shows readers the romance between Bruce Wayne and Selina Kyle as it changed over their lives, but what about their connections from before they became costumed adventurers? This special one-off issue, meticulously illustrated by John Paul Leon (Batman: Creature of the Night), traces the life of Selina Kyle from her earliest days to her entry into the criminal underworld, and reveals that Bruce was actually a presence in her life all along. Whether it was fate or coincidence, this story gives even more reasons why Selina and Bruce’s connection is one of the most enduring love affairs in comics.

Avis : même si j’attends la sortie en VF de la maxi série Batman Catwoman, pour pouvoir la lire d’une traite étant donné que le style narratif de King est assez …décompressé, je me devais tout de même d’évoquer ce one shot car dessiné par le regretté John Paul Leon. Cela restera sans doute le dernier travail qu’il a réalisé avant son décès. Et si tous les travaux de l’artiste sont spéciaux, celui-ci a forcément une importance particulière…On espère juste que King lui a donné quelque chose d’important à illustrer. 

Verdict : pour John Paul Leon.

SUPERMAN AND THE AUTHORITY #1

Prix : $4.99

Scénario :Grant Morrison

Dessin :Mikel Janin

Sollicitation : Sometimes even Superman finds a task almost impossible. Sometimes even the Last Son of Krypton needs to enlist help. Some tasks require methods and heroes that don’t scream « Justice League. » So Clark Kent, the Metropolis Marvel, seeks out Manchester Black, the most dastardly of rogues, to form an all-new Authority tasked with taking care of some business on the sly. Not only will Black know the right candidates for the team, but if Superman can make him behave himself and act in service of the greater good, then he’ll prove literally anyone can be a hero! They’ll have to move quickly, however, as the Ultra-Humanite forms his own team to take out the Man of Steel. This new limited series helps launch an all-new Superman status quo, setting up story elements that reverberate across both Action Comics and Superman: Son of Kal-El in the months to come.

Avis : Grant Morrison/Mikel Janin. Ah ben ça alors, c’est fou DC, vous savez quand vous mettez une telle équipe créative sur Superman, j’ai de nouveau envie de lire le personnage ! qui l’aurait cru, je suis ébouriffé, stupéfait ! sur le cul devant une telle révélation !!! Je suppose donc que vous avez retenu la leçon et que vous allez mettre vos meilleurs talents sur la franchise Superman. 

….

….

Ah ok, c’est qu’une mini en 4 épisodes. Je suppose que vous ne vouliez pas prendre de mauvaises habitudes. En réalité, d’après ce que Morrison a déclaré, il avait écrit ces épisodes en 2018 et ils étaient restés au fond d’un tiroir pendant tout ce temps, parce qu’apparemment, chez DC, quand Morrison écrit du Superman, on garde cela au frais pendant 3 ans…

Ahhh DC, je vous aime, mais arrêtez d’être cons s’il vous plaît…Le projet en lui-même est de à priori hors continuité, mais en fait pas vraiment (oui, c’est du DC actuel, donc la continuité…) et met en scène un Superman plus âgé, un peu plus extrême, un peu moins boy scout. En lisant quelques interviews de Morrison, j’ai l’impression que c’est sa version d’un Superman un peu plus sombre, bien qu’il ait déploré en même temps les versions maléfiques du personnage qui ont émergé au cours des 10 dernières années, notamment le Superman d’Injustice. 

Sinon, on dirait que la mini ne sera pas si déconnectée que cela du statut quo, puisqu’outre ce que dit la sollicitation, je vois en effet que certains éléments d’intrigues vont être repris dans…Action Comics. Et là passer de Morrison et Philip Kennedy Johnson, ça va faire mal. 

En tout cas, cela reste un bon projet. Cela permettra d’avoir du bon Superman par un auteur qui comprend le personnage et cela donnera une nouvelle chance à Morrison d’écrire Authority. Et oui, l’auteur avait participé à un relaunch avorté il y a ouh là presque 15 ans maintenant en compagnie de Gene Ha. Une de ces tentatives de relance de l’univers Wildstorm qui a échoué très rapidement. 

Le scénariste avait signé deux épisodes puis s’était barré, laissant Keith Giffen finir comme il pouvait ses intrigues…il faut lui souhaiter plus de succès cette fois. 

Verdict : Buy

SHAZAM! #1

Prix : $3.99

Scénario :Tim Sheridan

Dessin :Clayton Henry

Sollicitation : Billy Batson came to Titans Academy looking for answers. Why was the rest of his adopted family cut off from the power of Shazam? Why are his own powers becoming increasingly unreliable? The answers send Billy on an outrageous adventure that’ll not only change him but have an immense impact on the school and other students on Titans Island.

Avis : lancement d’une nouvelle mini cette semaine consacrée à Shazam et si vous espériez une sorte de suite au run de Geoff Johns, passez votre chemin, car il s’agit apparemment avant tout d’un spin off à Teen Titans academy. De fait, c’est l’auteur du titre qui écrit le scénario, alors que le super-héros vient voir les Titans pour chercher des solutions aux problèmes qu’il rencontre avec ses pouvoirs. 

Un choix étrange, étant donné que ses pouvoirs sont plus d’origine magique, pourquoi ne pas plutôt s’adresser à Dr Fate ? Certes, Raven a des connaissances sur le sujet, mais la référence en la matière, c’est clairement Fate…que l’on a pas beaucoup vu depuis le retour de la continuité DC. Comme la plupart des membres de la JSA, tiens. Alan Scott est bien présent, mais les autres sont demeurés très discrets…

À voir ce que cette mini vaudra. Je n’avais pas particulièrement accroché à la lecture du premier épisode de Teen Titans academy,  ce n’était pas mauvais, mais il me manquait une accroche véritable pour replonger dans le monde des Teen Titans. Et comme la plupart des mini séries lancées par DC ces derniers temps, il est évident que celle-ci sert de test pour une nouvelle série régulière. 

Ce qui est quand même un peu étonnant étant donné qu’un second film est en cours de réalisation sur Shazam, donc DC sera forcément obligé d’y passer…

Verdict : Check it

CATWOMAN #33

Prix : $3.99

Scénario :Ram V

Dessin :Fernando Blanco

Sollicitation : Selina has worked hard to establish herself as the queen of Alleytown. But in response to Catwoman saving Poison Ivy from extermination at the hands of Saint Industries, Simon Saint has sent in the early stages of a totalitarian force that has left her kingdom shuttered. Catwoman has seen a man take his own life to avoid the consequences of crossing Saint Industries, so she knows there is no telling what they have in store for her and her gang of strays. And to make matters worse, Alleytown’s eerily quiet and empty streets now set the stage for the long-awaited confrontation between Catwoman and Father Valley!

Avis : ah Fear State arrive dans la série Catwoman, ou du moins les prémices, avec l’invasion du territoire du Selina par les forces de Saint Industries qui mettent en place l’initiative des magistrats. Je suis très partagé sur le fait que Fear State envahisse de la sorte toutes les séries ou presque de la Bat-family. 

D’un côté, je comprends, car un événement de cette magnitude impactant tout Gotham ne pouvait simplement être présenté que dans la série Batman, de l’autre : était-il nécessaire de lancer un tel crossover global aussi tôt ? Je rappelle que Joker’s War qui impliquait déjà toutes les séries Batman date de moins d’un an…et qu’entre temps on s’est tapé Future State qui peut être vu aussi comme un crossover…

D’après les dires de Tynion IV, tous les auteurs se sont bien concertés, mais on sent bien que certains ont dû couper court à pas mal de leurs plans pour intégrer cette intrigue. J’aurais franchement préféré que l’on attende la fin de l’année 2021, qu’on ait au moins une dizaine d’épisodes pour la plupart des séries dans Future Frontier avant de se taper ça…


Mais bon, je suppose que les éditeurs DC voulaient vraiment battre le fer tant qu’il était chaud…

Verdict : Check it

NIGHTWING #82

Prix : $3.99

Scénario :Tom Taylor

Dessin :Bruno Redondo

Sollicitation : Melinda Zucco’s connection to the man who killed Dick Grayson’s parents wasn’t a surprise to the Blüdhaven hero, but what the former Robin discovers about Melinda’s ties to the Flying Graysons leaves the usually upbeat detective speechless.

Avis : comme je l’ai dit lors du Comixweekly au cours duquel nous avons traité l’épisode 81, l’énorme révélation à la fin de ce numéro m’a quelque peu fait sourire, car c’est une éventualité à laquelle j’avais pensé avant. Tom Taylor avait en effet annoncé qu’il se passerait quelque chose d’important à la fin de ce numéro et j’avais pensé sans trop y réfléchir qu’il pourrait faire un twist de ce genre. 

Donc du coup, cela m’a bien fait marrer de voir que pour une fois j’avais raison. C’est sans doute une première ! Bon, je n’ai pas grand mérite, car au final, le twist en question est en fait assez traditionnel, surtout dans les comics de super-héros où le côté soap opera est très développé. Mais il faut savoir le placer et ce n’est jamais évident. Dans le cas de Nightwing et vu les bouleversements de continuité…cela peut passer. 

D’autant que dans le même temps, Taylor se donne des portes de sorties pour rétropédaler. Disons que si l’on peut y croire, il y a aussi des raisons d’en douter. Mais en tout cas, cela donne une autre dimension à la série qui continue d’être excellente. 

Verdict :BUY

SUPERGIRL: WOMAN OF TOMORROW #2

Prix : $4.99

Scénario :Tom King

Dessin : Bilquis Evely

Sollicitation : After the shocking conclusion of last issue, Supergirl and her new friend Ruthye find themselves stranded with no way to pursue Krem, the murderous kingsagent. Each moment this fugitive roams free, the more beings become dangerously close to dying by his hand. There is no time to lose, so our heroes must now travel across the universe the old-fashioned way…by cosmic bus! Little do they know, their journey will be a dark one filled with terrors that not even the Maid of Might is prepared to face! Can Kara Zor-El lie low long enough to ensure their safe passage?

Avis : suite de la cette mini série consacrée à Supergirl, après un premier épisode, ma foi, très efficace. Ce n’était pas décompressé à mort comme Tom King sait le faire par moment. La situation est intéressante, met vraiment en danger Supergirl, change de ses aventures habituelles et surtout se concentre sur elle et non sur le fait qu’elle est la cousine de Superman. C’est vraiment une aventure à elle sans aucun lien avec quelque chose qui viendrait de la série principale. Visuellement aussi c’était très réussi, donc même si je ne suis pas un énorme fan de Supergirl, je vais sans doute lire cette mini en totalité…quand elle sortira en VF. Comme pas mal de projets de Tom King, je préfère lire cela d’une traite. 

Verdict : Buy

THE FLASH #772

Prix : $3.99

Scénario :Jeremy Adams

Dessin :Will Conrad

Sollicitation : Leaving past mistakes behind and racing into the future, Wally West returns as Central City’s Scarlet Speedster! Now reunited with his wife, Linda, and their two children, the former Kid Flash begins a new chapter in his life. But Wally quickly remembers that saving lives and fighting super-villains may make him a hero, but they don’t pay the bills. Luckily, an old friend may have just the right job for this blue-collar champion.

Avis : suite de cet excellent run sur Flash qui désormais va devoir passer la seconde étape : confirmer ! À savoir est-ce que la qualité du premier arc va être représentative de tout ce que le nouvel auteur sur le titre va faire ou était-ce juste quelques bons épisodes avant de tomber dans la médiocrité ? 

J’espère personnellement qu’il va confirmer, car j’ai vraiment beaucoup aimé son premier arc. J’ai le sentiment qu’il a vraiment compris ce que devait être une série Flash, avec une forte notion d’héritage au travers du temps et des générations. Et bien évidemment le plus important : Wally West en star incontestée. En meilleur Flash qui soit désormais totalement innocenté des conneries de Heroes in crisis. 

Mais au-delà, il faut désormais avoir de bonnes histoires sous le coude. Et le fait est que l’on sort d’un long run de Williamson où il a exploré à mon sens à fond, les deux ressorts habituels des séries Flash : les Rogues et la Speed Force. Il faut donc trouver un nouvel angle. À mon sens, il faut de nouveaux ennemis et de nouveaux enjeux au-delà du sort de la Speed force. 

Du moins pour un temps, rien n’interdit d’y revenir dans quelques années, mais en attendant, il faut du frais. Et on nous propose en fait du réchauffé avec le retour de Heatwave…Mouais ? Nous allons bien voir…parce que ce qui me refroidit, c’est le dessin de Will Conrad…Cela ne me semble pas très adapté pour du Flash. Et les premières pages previews semblent malheureusement me donner raison. 

Verdict : Buy

A propos Sam 2088 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.