Guide de lecture Comics VO : semaine du 29 septembre 2021 – DC Comics

Edito : une petite semaine pour terminer le mois de septembre en VO, avec pas mal de changements en perspective chez les deux gros, avec la fin de plusieurs runs importants chez Marvel, tandis que chez DC Batman domine encore, même si Superman a quelques beaux restes et que du côté de chez Image, nous avons toujours le bal régulier des fins de séries, la reprise de certains après une longue pause et la continuation d’autres…Les prochains mois s’annoncent plus riches encore à l’inverse de nos comptes en banque…

Sorties de la semaine : quelques petites sorties intéressantes au programme cette semaine : 

  • chez DC, Williamson est très présent entre le relaunch de Deathstroke avec un nouveau pitch et la suite de Robin ! mais aussi du Superman entre la suite du run de Tom Taylor et le 25e anniversaire de mariage de Lois & Clark ! 
  • chez Image, Crossover revient, tout comme Adventureman et la fin de Die !
  • enfin chez Marvel, la fin du run de Nick Spencer sur Amazing Spider-Man et le chant du cygne de Hickman sur les X-Men 

Émissions de la semaine :  encore une semaine à 4 émissions. Est-ce qu’on va mourir ? Oui, sans doute un jour, mais en attendant vous aurez des heures et des heures de podcast à écouter :

– mardi : podcatch !

– mercredi, un nouveau Freaxity !

– jeudi : un nouveau Comixweekly où nous parlerons des sorties VO de la semaine et en retro review un peu de Uncanny X-Men de la grande époque !

– vendredi, un nouveau Comixity où nous reviendrons sur les sorties VF de la seconde partie du mois de septembre §

BATMAN VS BIGBY # 1 : À WOLF IN GOTHAM 

Prix : $3.99

Scénario : Bill Willingham 

Dessin : Brian Level 

Sollicitation : With the blood dry at Gotham’s fourth gruesome murder scene in as many weeks, Batman is stumped. The same hallmarks haunt each investigation: brute-force entries, bodies ripped to shreds and stamped with enormous bite marks, and clumps of fur — wolf fur — scattered in the wreckage. The streets buzz with rumors of the Werewolf of Gotham. Determined to crack this case, Batman finds no leads and a mysterious, hairy, chain-smoking figure dogging his every move. The Dark Knight’s dangerously close to losing his cool when a series of bombings levels the city’s libraries in the days leading up to the 32nd annual Gotham Literary Festival.

As Batman narrows in on the Bookworm and his literary henchmen, he discovers that an invaluable book from another world is at the center of the violence. Stranger still, the wolf is in on it. But what kind of monster is built from such brains and brawn — and is he an enemy or an ally?

Worlds collide as a Gotham mystery kick-starts a return to the world of Fables!

Avis : DC ? je pense que vous avez besoin d’une intervention. Vous avez clairement un problème. Votre dépendance remplit peut être votre compte en banque mais vous aliène et fait souffrir tous ceux qui vous aiment autour de vous. Asseyez-vous et écoutez nous, un crossover entre Batman et Fables ? Vraiment ? On en est à ce point que pour relancer la série vous avez besoin de mettre Batman dedans ? Une série qui a fait les grandes heures de Vertigo ? Vous ne voyez vraiment pas le problème ? 

Le pire dans tout ça ? Cela risque d’être bien. Après des années, Bill Willingham ramène en effet Fables et pour s’assurer d’attirer toute l’attention possible, il commence par cette petite rencontre à Gotham avant que le titre Fables ne revienne par lui-même. Je reste tout de même circonspect devant cette attitude, qui encore une fois montre que DC ne sait pas comment gérer son catalogue à part en mettant Batman dans chacune de ses séries. Quoi après : Sandman et Batman ? Scalped et Batman ? 

Je ne vais pas dire Swamp Thing et Batman car ça a déjà été fait, et je ne compte plus les rencontres entre Batman et Constantine…Ah oui, donc en fait le problème remonte à loin…

Verdict : Check it.

DETECTIVE COMICS #1043

Prix : $4.99

Scénario :MARIKO TAMAKI

Dessin : DAN MORA

Sollicitation : Fear State grips Gotham City! When Mayor Nakano’s city hall office finds itself under siege, the only hero who can help the embattled local official is the man Nakano pledged to rid from Gotham: Batman. The top vigilante in the city must protect the man who’s fought so hard to put an end to masked heroes in an action-packed car chase that culminates in a shocking ending that’ll give readers nightmares.

Backup: Wait, how did Red Hood end up in Deb Donovan’s apartment? And what the hell gives him the right to eat all her frosted cereal? As Gotham’s troubled son and the city’s toughest reporter set out to uncover the mystery of the missing A-Day corpses, they run into more answers than they bargained for culminating in a deadly shoot out that renders Red Hood down for the count! Can Deb Donovan make it out alive to tell the tale of her harrowing adventure? And what will Red Hood’s capture mean for the Bat-Family? It all leads to next month’s terrifying new chapter in Gotham history: TASK FORCE Z!

Avis : et allez au tour de Mariko Tamaki et Detective Comics d’entrer dans le crossover / event Fear State…est-ce pour cela que la conclusion de son premier grand arc a été un peu expédiée dans le précédent épisode ? pour laisser la place au machin ? Ou est-ce Tamaki qui n’a pas su gérer sa fin de manière satisfaisante ? Car elle n’a pas manqué de place avant, de mémoire elle avait repris le titre au 1034, donc 8 épisodes pour un premier arc…elle était large. 

Sans être mauvaise, cette conclusion était assez facile surtout. Après avoir passé autant d’épisodes à construire ses nouveaux vilains, à ce qu’ils posent de vrais problèmes à Batman, ils étaient assez facilement dégagés sans grande cérémonie au final. Bon, passons, en tout cas l’avenir s’annonce chargé pour la scénariste, puisque après la gestion de Fear State, Detective Comics va passer à un rythme quasi hebdo dans le cadre du statut quo post crossover. 

Elle lancera alors une grosse intrigue en 12 épisodes, qui sortira à un rythme intense pendant 3 mois…sans vraiment de Batman à l’horizon on dirait, puisqu’elle va avant tout ramener pas mal de personnages du cast secondaire en première ligne. Un retour quelque part à la formule qu’avait développée James Tynion IV sur le titre qui avait donné un des meilleurs titres Batman de la dernière décennie…

Souhaitons lui autant de succès, tout comme j’espère que les épisodes qui vont arriver avant cela seront sympas. Dans le cas de l’épisode de la semaine, Batman va devoir sauver la peau à quelqu’un qui lui pourrit la vie depuis quelques temps : le nouveau maire de la ville. Initialement élu pour son programme anti-vigilante, suite à la Joker’s War, il est en train de livrer la ville au programme Magistrate qui transforme la ville en dictature…L’enfer est pavé de bonnes intentions et il en est un exemple parfait…

Verdict : Check it

DEATHSTROKE INC. #1

Prix : $3.99

Scénario :JOSHUA WILLIAMSON

Dessin :HOWARD PORTER

Sollicitation : After suffering too many losses, Slade Wilson decides it’s time for a change. When he’s enlisted to work with an ages-old secret organization called T.R.U.S.T. who want to take down the heavy-hitter villains, he’s all in. They’ll supply him with an all-new team and resources for his new mission into the depths of the weirdest parts of the DCU, including a new partner…Black Canary! Wait what?! Enjoy explosions, kick-ass action, and new outrageous adventures as DC’s meanest S.O.B. gets tangled up in a major mystery building in the shadows of the DCU.

Avis : lancement assez étrange cette semaine chez DC. Bon déjà, ce n’est pas un titre Batman, c’est déjà ça. Cela nous change pas mal…même si évidemment, l’éditeur a casé des éléments issus de l’univers de Batman dedans…parce que ! On le voit pas sur la couverture que j’ai choisi…parce que j’ai évidemment sélectionné celle signée par Adam Hugues, mais dans celle de Porter…il y à une référence à Batman ! Mais je pense qu’on comprends pourquoi j’ai pris celle de Hugues…comment faire autrement ? 

Non, ce qui est étrange est qu’après le run de Christopher Priest, DC décide de relancer le titre consacré à Deathstroke avec une nouvelle approche. 

Mené par un scénariste qui semble avoir le vent en poupe chez eux, Joshua Williamson, on nous promet de voir les recoins secrets de l’univers DC, alors que Wilson rejoint une organisation secrète qui veut se débarrasser des plus gros super-vilains de l’univers. Une approche assez différente de celle de Priest, qui avait justement développé le fait que le personnage, s’il avait un code personnel, ne croyait pas à la distinction nette entre le bien et le mal. 

Donc, c’est assez bizarre, de le ramener du côté des anti-héros avec cette série. Ensuite, je dois émettre quelques doutes sur l’avenir proche de la série en raison des futurs boulots de WIlliamson. Il écrit Robin juste en dessous, il est impliqué dans les futurs events de DC, entre Infinite Frontier qui vient de s’achever et le prochain Justice Incarnate et surtout : il reprend Batman en fin d’année. 

Cela fait vraiment beaucoup pour une seule personne surtout quand on sait le degré d’implication que demande la série principale Batman  : le best seller absolu de la maison, celui qui donne le là du reste de la boîte.  Donc en ce qui me concerne je m’attends à une annonce prochaine comme quoi, il va devoir quitter assez vite la série Deathstroke…

Verdict : Check it

ROBIN #6

Prix : $3.99

Scénario :JOSHUA WILLIAMSON

Dessin :GLEB MELNIKOV

Sollicitation : Ding ding ding! Let the tournament begin! The most ruthless fighters in the DCU compete for the ultimate prize: eternal life. To win his first round, Damian Wayne faces two times the danger and two times the trouble: it’s Ravager and Flatline versus Robin!

Avis : et maintenant, place au combat ! Après 5 épisodes de mise en place, où Williamson a bien installé, le cadre, les personnages, le contexte et une partie des enjeux de manière très réussie, le tournoi annoncé depuis le départ débute vraiment avec cet épisode. Et la grande question est de savoir si le titre va conserver la même énergie et le même élan désormais. 

Car j’ai toujours trouvé que les comics avaient du mal à gérer les tournois de manière générale, raison pour laquelle ils en mettaient très peu en scène. À la différence des mangas qui y ont recours, notamment dans les shonen, régulièrement. Je me demande si ce n’est pas avant tout dû à une question à la fois de rythme de publication (hebdo pour la plupart des shonen et mensuels pour les comics) et de genre. 

Dans le cadre d’une publication hebdo, on accepte plus facilement des épisodes entiers entièrement centrés sur de la baston, surtout si on voit celle-ci progresser vers quelque chose, ce que les comics ont du mal à faire dans le cadre d’une publication mensuelle, et dans le genre super-héroïque encore plus. Il faut toujours un petit plus à de la simple baston, il faut une mise en scène particulière, il faut que cela s’inscrive dans une intrigue plus globale. 

Comme si vu le rythme et le prix, on attendait plus d’un épisode d’un comics…Est-ce que Williamson va savoir éviter ce piège ? Il a su installer pas mal de mystères autour du tournoi et nous connaissons désormais mieux les différents participants…donc il a de meilleures chances. En tout cas jusque là, la série Robin était une très bonne lecture…

Verdict : Buy

SUPERMAN SON OF KAL EL #3

Prix : $3.99

Scénario : Tom Taylor 

Dessin : John Timms 

Sollicitation : Jonathan Kent hasn’t been Superman for long, but he’s upset some powerful people with his heroism. And the underground news source known as the Truth is helping Jon open his eyes to evils in the world that could be more powerful than the new Man of Steel. Continuing the brand-new saga of Superman from Tom Taylor, the writer of Nightwing, and John Timms, artist on Future State: Superman of Metropolis.

Avis : ah ben voilà Tom ! c’était pas si dur ! après un premier épisode sans grand intérêt, le second numéro de cette nouvelle série ressemblait vraiment à ce que j’attendais d’un vrai début de série : à savoir me dire quelle histoire on va me raconter, les principaux ennemis, une première idée du cast…etc…Or tout cela était absent de l’épisode 1 qui était ultra générique sur le fond. Maintenant j’ai une vraie idée des enjeux auxquels va être confronté le personnage.

D’un coup, il y a une vraie tension et j’ai envie d’aller voir l’épisode suivant. Je ne peux pas trop en dire plus car cela spoilerait trop les bases posées par Taylor dans le second numéro, mais j’ai apprécié les éléments ramenés par le scénariste pour alimenter son histoire. Certes l’opposant est connu et cela interroge encore une fois sur « mais comment la continuité DC fonctionne maintenant, moi pas comprendre », mais au moins il y a un début de quelque chose.

Verdict : Check it

TPB/GRAPHIC NOVEL

SUPERMAN AND LOIS LANE : THE 25the WEDDING ANNIVERSARY DELUXE EDITION HC 

Prix : 34.99$

Scénario :

Dessin :

Episodes : This beautiful hardcover collects the landmark Superman: The Wedding Album, along with other relationship highlights, including the lead-up to the altar (Superman #118) and the honeymoon (Adventures of Superman #541, Action Comics #728, Superman: The Man of Steel #63), with new extras!

Sollicitation : The marriage of Clark Kent and Lois Lane was a special event nearly 60 years in the making! Now, a quarter century later, we look back and celebrate that historic moment in Superman & Lois Lane: The 25th Wedding Anniversary Deluxe Edition! 

Avis :  là je pense qu’il doit y avoir un problème dans la date de sortie officielle, car le bouquin en question est en fait disponible depuis la semaine dernière…Encore un cafouillage en termes de communication de la part de l’éditeur. Si vous voulez qu’on achète vos bouquins, dites nous quand ils sortent de manière correcte !!!

Sur le fond ensuite, je suis ravi de voir que DC continue de s’intéresser à la période années 90 de Superman. Après avoir presque entièrement réédité le run de Byrne (même si on aurait préféré un omnibus…), ils marquent le coup des 25 ans du mariage Lois & Clark. Au programme donc, tous les épisodes impliqués dans le mariage plus l’épisode spécial. Je n’ai personnellement jamais lu ces numéros, mais cela donne vraiment envie pour compléter la collection. 

Ensuite…vous savez ce qui serait encore mieux ? Rééditer tous les épisodes qui ont amené au mariage ! Car il y a de sacrés trous entre le run de Byrne / Exile/la mort et le retour de Superman et ce tome. Des épisodes où sont vraiment explorés la romance entre les deux personnages…Ahhh, avoir tout cela dans un vrai format homogène. DC ne le fera jamais,. après tout ce tome n’est même pas raccord en termes de format avec la réédition récente du run de Byrne..mais on peut se prendre à rêver…

Chances de publications en VF  : assez faibles à ce stade. Urban a stoppé l’édition du run de Byrne au bout d’un tome, et au delà à part la mort et le retour de Superman ils n’ont pas exploré cette période de la franchise…Donc évitons de rêver, à moins d’un changement du marché et/ou que Urban trouve la formule pour imposer sa propre collection équivalente aux intégrales de Panini, on restera dans cette situation frustrante où le passé de DC nous restera inaccessible en VF à part quelques petits runs ici ou là à l’occasion de sorties de films ou séries TV. Et encore, Superman a récemment récupéré un show TV, cela n’a rien changé…

Verdict : Buy

A propos Sam 2166 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.