Guide de lecture Comics VF : semaine du 13 octobre 2021

Edito : on continue le début du commencement du prélude à l’avalanche, on commencera vraiment à en sentir les effets à partir de la semaine prochaine, mais déjà nous avons déjà pas mal de belles sorties au programme encore cette semaine ! Des choses indispensables, parfois attendues de longue date. J’espère que le guide vous aidera à faire des choix, parfois douloureux : manger ou acheter des comics ? Vendre ses enfants et lire des comics ? Telle est la question ! et ce n’est pas prêt de s’arrêter puisqu’outre les mois d’octobre et novembre, nous avons des infos sur le programme de sortie de janvier prochain d’Urban et comme on l’imaginait l’éditeur commence très fort l’année.

Info de la semaine : après avoir largement laissé l’initiative à Delcourt et Panini en 2021, Urban semble prêt à revenir à la charge en début d’année 2022, profitant de fêter ses 10 ans pour inaugurer la nouvelle ère DC : Infinite !

Au programme bien évidemment beaucoup de Batman, mais outre ce point, on se ravit de retrouver :

– enfin, la JSA de Geoff Johns ! même s’il s’agit avant tout de son second run sur la série après Infinite Crisis. C’est assez étrange, car cette période représente les deux dernières années de son travail sur la série et même si l’auteur fait en sorte de rendre les choses accessibles, on comprend mieux quand on a lu tout ce qui précède. De ce point de vue c’est une semi déception ;

– Department of truth, le dernier creator owned en date de James Tynion IV, véritable petit phénomène aux USA débarque en force chez nous en début d’année prochaine !

– the dreaming de Simon Spurrier débarque également, dans le cadre de l’initiative Sandman universe…on dirait que Urban aime à raison les travaux de Spurrier, on espère que cela va continuer !

Les sorties de la semaine : pour cette semaine de belles choses à l’honneur :

– chez Delcourt, deux intégrales, avec le Haunt de Robert Kirkman et la suite de Irrécupérable !

– chez Panini, la fin de King in Black, une nouvelle série Star Wars qui débarque en librairie ! mais surtout le Beta Ray Bill de Daniel Warren Johnson et l’absolute de House of X et Powers of X !

– enfin chez Urban, la fin de Promethea et une mini série de Jeff Lemire située dans l’univers Black Hammer !

Les émissions de la semaine : grosse semaine en perspective avec 3 émissions au programme :

– lundi, un nouveau Comixity of the Future past qui reviendra sur le mois d’octobre 2001 !

– mardi, un nouveau  Freaxity !

– et jeudi, un nouveau Comixweekly où nous reviendrons sur les sorties VO de la semaine ! avec quelques infos et bien entendu la suite de notre retro review qui couvrira tout le mois d’octobre : Batman The Long Halloween !

BLISS COMICS 

DIVINITY INTEGRALE 

Date de sortie : 14 octobre 2021

Prix : 35€/528 PAGES 

Scénario : Matt Kindt 

Dessin : Trevor Hairsine 

Episodes : Contient les trois séries Divinity I, II et III + tous les récits annexes.

Sollicitation : LA TERRE S’APPRÊTE À ACCUEILLIR UN NOUVEAU DIEU.

En pleine Guerre froide, l’URSS est déterminée à gagner la course à l’espace. Elle lance une mission incroyablement ambitieuse: envoyer trois cosmonautes aux confins de l’univers. Des orphelins triés sur

le volet, entraînés tels des communistes modèles et interdits de fonder une famille. Au bout de leur voyage, ils rencontrent l’Inconnu… quelque chose qui les changera à jamais. Abram est le premier à

rentrer sur Terre, s’écrasant de nos jours dans le désert australien. Ceux qui l’ont rencontré l’appellent Divinity. Il peut plier la matière, l’espace et le temps à sa volonté. Mais il ne peut oublier l’amour de sa

vie et l’enfant qu’elle portait, qu’il avait dissimulés à ses supérieurs et abandonnés pour partir à la conquête de l’espace. C’est alors que Myshka, la copilote du groupe, retrouve également le chemin de la Terre. Mais, contrairement à Abram, elle n’a aucune famille secrète et croit toujours en l’idéal communiste. Sa mission : restaurer la gloire soviétique

Avis : pas vraiment d’avis sur cette réédition de l’intégrale Divinity. Je me souviens que contrairement à beaucoup, je n’avais pas du tout aimé la première mini série qui s’achevait de manière abrupte et de manière anti-climatique…mais peut être que l’intégrale vaut le coup.. 

Verdict : à tester. 

À lire avant : rien – tout est là !

DELCOURT COMICS

HAUNT – INTÉGRALE 

Date de sortie : 13 octobre 2021

Prix : 39.95€/432 pages 

Scénario : Robert Kirkman

Dessin : Greg Capullo, Ryan Ottley, 

Episodes : 

Sollicitation : Cette co-création de deux légendes des comics, Kirkman & McFarlane est dessinée par les deux artistes majeurs que sont Greg (Spawn, Batman) Capullo et Ryan (Invincible) Otlley. Une série à redécouvrir en Intégrale.

La vie du prêtre Daniel Kilgore n’a jamais été un modèle de stabilité, et la haine qu’il voue à son frère Kurt n’a pas arrangé les choses. Ennemis, ils sont néanmoins contraints de collaborer par-delà la mort lorsque Kurt, agent secret fraîchement assassiné, revient le hanter… Plongés au coeur d’une sombre conspiration, les deux frères s’unissent et donnent forme à une entité appelée Haunt.

Avis : voilà deux histoires d’amour qui se poursuivent avec la sortie de ce tome pour Delcourt. D’un côté, le développement de leurs intégrales qui devient une part importante du catalogue de l’éditeur. Cela fait de beaux objets, permet d’avoir un récit complet et surtout pour eux, cela réduit le nombre de références à garder en stock…Donc nous comprenons le développement de cette ligne, pour notre plus grand plaisir par ailleurs, depuis 2 ans. D’un autre côté, avec Robert Kirkman l’un des auteurs « maison » de Delcourt, puisque l’éditeur s’est arrangé pour avoir le monopole de ses productions en VF. Même les petites séries y sont passées !

Est-ce que Haunt est une petite série ? Disons que c’est un projet qui aurait pu être majeur, mais qui s’est transformé en titre mineur dans la bibliographie de l’auteur. Pourtant le potentiel était là puisque le bouquin était né de la volonté de Kirkman de faire bouger McFarlane qui à ce moment-là ne faisait plus grand chose, même avec Spawn qui vivotait sans grande ambition. Rétrospectivement, on peut se demander si ce comics ne marque pas le début du retour au premier plan de cet auteur qui en quelques années a su ramener sa création dans les pelotons de tête de l’industrie…

Mais que vaut Haunt au final ? Et bien…je dirais que c’est avant tout un comics qui se cherche, qui reste empêtré dans ses influences de base, à savoir le Spider-Man / Venom de McFarlane et qui a eu du mal durant tout le run de Kirkman a trouvé une identité à lui. Mais c’est un comics important malgré tout car il a initié des retours. McFarlane qui a commencé à se réveiller grâce à lui, mais aussi Greg Capullo ! En effet au départ, Ryan Ottley avait assuré les premiers épisodes mais vite dépassé (car assurant Invincible en parallèle) papa McFarlane avait appelé son vieux pote qui était alors en pré-retraite après 10 ans de dessin en continu sur Spawn. Il avait d’abord assuré quelques crayonnés avant de reprendre le titre à plein, marquant son retour complet à la planche à dessin.

Personnellement je sais que j’avais plus apprécié le potentiel du bouquin que l’exécution qui en avait été présentée. Le titre n’allant au final pas vraiment très loin, n’explicitant rien…et tout cela avant que Joe Casey débarque ensuite pour tout casser et partir dans une toute autre direction sans cohérence avec les 18 premiers épisodes de Kirkman…Et le titre n’y survécut pas longtemps. Depuis, il me semble que McFarlane a recyclé le concept pour l’intégrer à l’univers de Spawn sous une autre forme. Reste donc avant tout un bouquin qui a tout du projet inachevé servi par de très bon artistes.

Verdict : à lire

A lire avant : rien

IRRÉCUPÉRABLE INTÉGRALE TOME 3

Date de sortie : 13 octobre 2021

Prix : 29.95€/352 pages

Scénario : Mark Waid 

Dessin : Peter Krause

Episodes : 

Sollicitation : Mark Waid aime le genre super-héros. Depuis Kingdom Come et Golgoth, il repousse les limites du genre. C’est le cas ici avec cet être ultra puissant qui devient le mal incarné. Ultime chapitre des aventures du Plutonien.

Dans l’espoir d’éradiquer Le Plutonien – ce super-héros devenu incontrôlable – les dirigeants au pouvoir ont annihilé une bonne partie du monde. Peine perdue. Pendant ce temps, Le Plutonien rencontre ses véritables parents biologiques, tandis que la Terre est au bord de l’holocauste nucléaire…

Avis : suite de la réédition de la très bonne série, Irrécupérable de Mark Waid et Peter Krause en intégrale qui devrait compter 4 tomes au total. Une série où Waid, l’un des plus grands fans de Superman de l’histoire, répondait à cette question qui a agité le cranium de beaucoup d’auteurs autour de la dernière décennie : et si Superman tournait mal. Et s’il commençait à massacrer des gens par milliers. 

Et s’il utilisait ses pouvoirs quasi divins pour prendre le contrôle du monde, peu importe le nombre de morts ? Waid est sans doute celui qui a exploré le concept avec le plus d’intelligence, profitant de la liberté de le faire en creator owned pour quelque part recréer un univers DC bis à sa disposition complète. Il pouvait ainsi se permettre de tuer qui il voulait et surtout de mettre en scène les développements qu’il voulait. 

Et de fait, on est arrivé entre le dernier tome et le présent volume à un stade de l’histoire où il est vraiment difficile de prévoir la suite. Ainsi après son exil réussi et son emprisonnement, notre Plutonien adoré revient toujours de super bonne humeur prêt à faire payer l’humanité…qui elle est occupée à se retourner pour l’occasion contre les super-héros qui lui avaient promis enfin d’être débarrassé du gars ! 

Ce qui va conduire à beaucoup de nouvelles surprises et un constat : le titre demeure complètement imprévisible et une XXX de bonne lecture, même des années après.

Verdict : à lire

A lire avant : les deux premiers tomes

EDITIONS REFLEXIONS 

JUDGE DREDD TOME 6

Date de sortie :15 octobre 2021

Prix : 16.50/104 PAGES 

Scénario : Duane Swierczynski

Dessin :Nelson Daniel et Steve Scott

Episodes : 

Sollicitation : Le juge Anderson revient d’entre les morts alors que Dredd continue de se battre dans le secteur un afin de sauver le chef Justice et le conseil des cinq.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Pour l’instant, je préfère privilégier la version originale anglais aux comics US sur le personnage. 

Verdict : pour les fans complétistes de Dredd. 

À lire avant : les précédents tomes. 

HUGINN & MUGINN 

DUNE – MAISON ATRÉIDES TOME 1

Date de sortie : 15 octobre 2021

Prix : 18€/

Scénario : Brian Herbert & Kevin J.Anderson 

Dessin :

Episodes : 

Sollicitation : Dans un empire galactique féodal s’affrontent des familles vassales, chacune à la tête d’une planète : complots, traîtrises, pièges et coups d’État sont légion. Mais, dans l’ombre, une confrérie féminine millénaire cherche à créer un surhomme qui maîtrisera le temps et l’espace, renversera l’ordre établi et mettra fin à ces guerres intestines… Brian Herbert et Kevin J. Anderson, auteurs du best-seller Avant Dune : La Maison des Atréides, adaptent pour la toute première fois leur récit (créé à partir des notes du créateur de Dune, Frank Herbert) en roman graphique. Magnifiquement illustré par Dev Parmanik, voici le meilleur moyen de découvrir ou redécouvrir l’une des plus grandes sagas de science-fiction de tous les temps.

Avis : pas d’avis, je suis en train de lire Dune en livre en ce moment et je ne sais pas ce que ces mini séries publiées par Boom récemment apportent vraiment. Je vois juste qu’elles sont écrites par le fils de Herbert dont le travail n’est pas vraiment apprécié sur cet univers.  Donc attention au résultat.

Verdict : à tester.

A lire avant : connaître l’univers de Dune doit aider.

LES HUMANOIDES ASSOCIES 

FANG 

Date de sortie : 13 octobre 2021

Prix : 14.50€/64 pages 

Scénario : Joe Kelly 

Dessin : Niko Henrichon 

Episodes : 

Sollicitation : Dans un monde où cohabitent humains et animaux doués de parole, Fang la renarde a fait de la chasse aux démons sa spécialité. Sous le dessin de Niko Henrichon magnifié par une mise en couleur directe à l’aquarelle, la chasseuse traque les esprits malfaisants au cœur d’un univers fantastique teinté de folklore chinois. Duels à mort, Seigneur des ténèbres, impertinence et poésie sont au menu de cette nouvelle série aux allures de conte initiatique, peuplée de personnages hauts en couleur.

Avis : une petite aventure animalière par des auteurs célèbres ? Pourquoi pas, même si je suis avant tout ravi de retrouver l’artiste Niko Henrichon qui choisit ses projets avec soin depuis plusieurs années maintenant, si bien qu’on ne le voit pas beaucoup. Ensuite, Joe Kelly se montre de son côté assez irrégulier depuis des années, alternant entre le bon et le moyen selon le bouquin…En général, quand c’est Marvel, c’est moyen.

Verdict : à tester

A lire avant : rien

MASSOT EDITION

BLACK PANTHERS PARTY

Date de sortie : 14 octobre 2021

Prix : 23.90€/192 pages

Scénario : David F. Walker

Dessin : Marcus Kwame Anderson

Sollicitation : Il était une fois la révolution afro-américaine Oakland, 1966. Huey Newton et Bobby Seale créent le Black Panther Party for Self-Defense, une organisation politique radicale visant à défendre les droits civiques de la communauté noire. Qui étaient les membres des Black Panthers et qu’en reste-t-il aujourd’hui ? Quelles étaient leurs revendications et quelles avancées ont-ils permises pour les Afro-Américains ? Ce roman graphique retrace l’histoire du parti : on y découvre son programme éducatif, social et médical, son combat contre les violences policières, et le rôle du FBI, qui a opéré pour le réduire à néant par tous les moyens. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Carole Delporte.

Avis : sortie originale sur le marché français, que cette plongée dans l’histoire des afro-américains à la fin des années 60. On connaît Walker grâce à ses nombreux projets ces dernières années, comme Bitter Root, ici il est dans un domaine bien plus réaliste.

Verdict : à tester

A lire avant : rien

PANINI COMICS

100% MARVEL : KING IN BLACK 4

Date de sortie : 06 octobre 2021

Prix : 16,00 € (édition régulière) / 20,00 € (édition collector) I 168 pages

Scénario :  Donny Cates, Jed MacKay,

Dessin :Ryan Stegman, Michele Bandini

Episodes : US King in Black (2021) 5, King in Black: Spider-Man (2021) 1, King in Black: Ghost Rider (2021) 1, King in Black: Return of the Valkyries (2021) 4, King in Black: Wiccan & Hulkling (2021) 1 et King in Black: Planet of the Symbiotes (2021) 3, inédits)

Sollicitation : Un élément totalement inattendu vient redonner espoir aux défenseurs de notre planète, mis à mal par le terrible Knull : L’apparition de l’ancien héraut de Galactus, le Silver Surfer, porteur d’une arme capable de renverser la situation !

Avis : fin de l’event du moment chez Marvel qui s’achève sans vraiment de surprises au programme à part que je pense que le scénariste a regardé un peu trop de Dragon Ball Z avant d’écrire le machin. Et je suis un énorme fan de Dragon Ball…mais ce ne sont pas vraiment deux univers que je voyais se mélanger à la base. 

Sur cette fin, vous l’aurez compris, je suis assez mitigé. Il est temps pour les auteurs de ranger les jouets et le cas Knull en particulier et disons que les choses sont un peu trop faciles à mon goût. Au final, ce vilain mis en place pendant deux ans n’a pas fait grand chose passé le premier épisode à part être là et être très très méchant. Au-delà, c’est un peu le grand vide…

On ressent du coup, comme une occasion manquée, que les événements même si satisfaisants n’ont pas atteint le niveau de développement épique que l’on était en droit d’attendre. Sans doute vois-t-on encore une fois les limites d’un univers partagé ici, car au final pour Marvel, tout doit revenir à son état initial et ne pas être trop différent. 

D’où sans doute une certaine retenue au niveau des retombées qui vont restées confinées à la série Venom.

Verdict : à lire – sympathique, même si comme beaucoup d’events,  cela aurait mérité de rester confiné à la série régulière.

A lire avant : le reste de l’event, le run de Donny Cates et Stegman sur Venom et Absolute Carnage

THE DEFENDERS : L’INTÉGRALE 1976

Date de sortie : 06 octobre 2021

Prix : 35,00 €I 280 pages

Scénario : Steve Gerber

Dessin :Sal Buscema

Episodes : US The Defenders (1972) 31-41 et Annual 1 et Marvel Treasury Edition (1974) 12, précédemment publiés dans Hulk (Collection Flash) 12, 14-15, Namor (Arédit) 8 et inédit)

Sollicitation : L’atypique groupe des Défenseurs, incluant entre autres le Docteur Strange, Namor et Hulk, est pour la dernière fois chapeauté par Steve Gerber, avec des épisodes de plus en plus fous culminant avec l’apparition de Howard le Canard.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : à lire.

A lire avant : les précédentes intégrales !

 LUKE CAGE : L’INTÉGRALE 1977-1980

Date de sortie : 06 octobre 2021

Prix : 35,00 €I 320 pages

Scénario : Chris Claremont, Ed Hannigan, Jo Duffy

Dessin :John Byrne, Lee Elias, Trevor Von Eeden

Episodes : US Power Man (1974) 48-49 et Power Man & Iron Fist (1974) 50-64, précédemment publiés dans Power Man (Artima) 3-6 et Hulk (Flash Nouvelle Formule) 6-10)

Sollicitation : Nouveau volume pour les aventures de Luke Cage, qui n’opère plus en solo : Bienvenue à Iron Fist ! Ça n’est pas tout, les X-Men et les Filles du Dragon sont aussi de la partie dans cet album riche en action !

Avis :  pas d’avis, je signale juste la sortie. Je ne fais pas la série, mais quand je vois Claremont et Byrne au cast…alors que l’artiste était sur le point de rejoindre Claremont sur Uncanny X-Men…ça donne envie.

Verdict : à lire.

A lire avant : les précédentes intégrales !

MARVEL ABSOLUTE : HOUSE OF X / POWERS OF X

Date de sortie : 06 octobre 2021

Prix : 75,00 €I 536 pages

Scénario : Jonathan Hickman,  

Dessin :Pepe Larraz, R.B. Silva ,

Episodes : US House of X (2019) 1-6 et Powers of X (2019) 1-6, précédemment publiés dans HOUSE OF X / POWERS OF X 1 à 4)

Sollicitation : Édition ultime pour la saga événement de Jonathan Hickman qui a redessiné l’univers mutant en amont de DAWN OF X et X OF SWORDS, avec au programme de nombreux et magnifiques suppléments. Le renouveau des X-Men commence ici !

Avis : alors à la surprise générale, non, je ne vais pas modifier mon avis sur ces deux maxi séries par rapport à la semaine dernière au moment de la sortie du deluxe. La seule différence est que nous parlons ici de l’absolute qui contient une centaine de pages de plus de bonus + une taille permettant de profiter du talent de Larraz et Silva au niveau du dessin. Je vais donc me permettre de reprendre le fond de mon avis de la semaine dernière, parce que non monsieur/madame je n’ai pas honte.

Verdict : A POSSEDER

A lire avant : rien

BETA RAY BILL : ÉTOILE D’ARGENT

Date de sortie : 13 octobre 2021

Prix : 22,00 € I 26,00 € (édition collector www.panini.fr)/136 pages

Scénario : Daniel Warren Johnson

Dessin : Daniel Warren Johnson

Episodes :  US Beta Ray Bill 1-5, inédits)

Sollicitation : La star montante Daniel Warren Johnson s’intéresse à Beta Ray Bill, le meilleur ami de Thor, qui doit rebondir après ses nombreuses mésaventures récentes. Une œuvre magnifique que nous vous proposons dans un format géant.

Avis : yeahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh, sans doute l’une des sorties de cette fin d’année qui débarque en VF cette semaine !!! Comme tous les projets de l’excellent Daniel Warren Johnson (Extremity, WW Dead Earth), le titre s’est révélé lors de sa lecture en VO un vrai petit bijoux : mêlant avec talent (encore c’est du Johnson) épique et développement de personnage, tout en s’appuyant sur la continuité ! 

En effet l’auteur se base par exemple sur des événements récents dans la série Thor de Cates pour lancer Bill dans une quête pour essayer de retrouver son apparence normale (et si possible conclure avec Sif…comme on le comprend). Il se fera quelques potes sur le chemin, renouera avec certains proches, rappelant en cela son histoire tragique et surtout va péter des gueules !!!! oh ouiii !!! J’ai presque envie de vous conseiller de mettre la musique à fond en le lisant tellement le récit est endiablé tout en ne négligeant jamais ses personnages. 

Et quand je dis que c’est épique, je veux dire que certaines des scènes d’actions sont ultra -prenantes et surtout tellement impressionnantes ! Il y a des pages d’une beauté, très très bien mises en scène. Et tout cela va apparemment nous êtres proposés dans un format extra grand par Panini ???? Mais je dis oui, 10 000 fois oui, injectez le moi dans les veines !!! Reste à prier qu’ils n’ont pas chié sur la traduction…

On croise les doigts de ce côté. Mais ah là là…ça va être une des lectures à ne pas rater !

Verdict : A POSSEDER !!!

A lire avant : rien…ou peut-être un peu le run de Cates sur Thor.

SILVER SURFER : REQUIEM – GIANT SIZE

Date de sortie : 22 septembre 2021

Prix : 28€/112 PAGES

Scénario : J.Michael Straczynski

Dessin :Esad Ribić

Épisodes : US Silver Surfer: Requiem (2007) 1-4, précédemment publiés dans MARVEL GRAPHIC NOVEL : SILVER SURFER – REQUIEM)

Sollicitation : La carrière du Silver Surfer a été longue et mouvementée, mais aujourd’hui, les pouvoirs conférés par Galactus s’épuisent et le héros sait qu’il ne lui reste plus beaucoup de temps à vivre. Méditant sur ses réussites et ses échecs, le Silver Surfer décide de revenir sur la planète qui l’a vu naître, lorsqu’il n’était que Norrin Radd : Zenn-la. La superbe saga de Straczynski, auteur de Supreme Power, et de Ribic, dessinateur du prochain relaunch des Éternels, vous est présentée ici dans une édition grand format qui donne toute la place aux splendides dessins de l’artiste croate.

Avis : depuis un peu plus d’un an, Panini a commencé à développer cette ligne Giant Size et chaque fois, c’était mérité car cela permettait de mettre en avant un artiste prodigieux. C’est toujours le cas avec cette réédition du très beau et réussi Silver Surfer Requiem, sans doute un des récits les plus sous-estimés de JMS lorsqu’il bossait pour Marvel illustré par l’incroyable Esad Ribic qui signe des pages d’une beauté hallucinante ici. Peut-être même certaines des plus belles. 

En termes de pitch, la sollicitation la résume bien, après une vie d’aventures, le Surfer se meurt et dans ces derniers jours, va faire un petit tour sur Terre, voir d’anciens amis, comme les FF ou Strange, échanger avec de nouveaux avant de rentrer chez lui. Une œuvre très contemplative, alors que Norrin Radd fait le bilan de sa vie, de ses choix et nous livre une vision très touchante du personnage. J’en conserve encore un souvenir ému des années après la lecture et cette nouvelle édition me tente bien du fait de la mise en valeur des planches sublimes de Ribic. 

Seul défaut a mon sens : la traduction. Ce n’est pas une horreur mais elle est peu réussie, elle manque de la subtilité nécessaire pour bien retranscrire le texte d’origine de JMS. 

Verdict : à posséder 

À lire avant : rien – peut se lire de manière indépendante. 

MARVEL NEXT GEN : MILES MORALES T03 – DE GRANDES RESPONSABILITÉS

Date de sortie : 13 octobre 2021

Prix : 10,95 € I 240 pages

Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin :David Marquez

Episodes : US Ultimate Spider-Man (2011) 23-28 et 200, et Cataclysm: Ultimate Spider-Man (2013) 1-3, précédemment publiés dans MARVEL OMNIBUS : ULTIMATE COMICS – SPIDER-MAN et ULTIMATE UNIVERSE 14-15)

Sollicitation : La tragédie a de nouveau frappé Miles, et le voilà qui abandonne son rôle de Spider-Man. Qui prendra le relais en son absence ? Peut-être la Cape et l’Épée ? Et Miles pourra-t-il durablement renoncer à ses responsabilités ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie 

Verdict : pour les fans de Miles Morales qui veulent découvrir ses aventures comics

À lire avant : rien – point d’entrée 

STAR WARS DELUXE : DARK VADOR – SEIGNEUR NOIR DES SITH T02

Date de sortie : 13 octobre 2021

Prix : 32,00 € I 304 pages

Scénario : Charles Soule

Dessin :Giuseppe Camuncoli, 

Episodes : US Darth Vader (2017) 13-25, précédemment publiés dans 100% STAR WARS : DARK VADOR – SEIGNEUR NOIR DES SITH 3-4)

Sollicitation : Dark Vador est désormais reconnu comme l’un des éléments essentiels du nouvel Empire Galactique. Quand il n’est pas en train de chasser les derniers Jedi survivants, le Seigneur Noir des Sith prête main forte à Tarkin sur Mon Cala. Mais son ascension est-elle terminée ?

Avis : suite et fin de la réédition du run de Soule sur Vader en format deluxe. C’est du Soule, donc j’évite, mais d’après ce que j’ai compris son run a été très bien reçu.

Verdict : à lire

A lire avant : le premier tome signé Soule

100% STAR WARS : STAR WARS – LA HAUTE RÉPUBLIQUE T01

Date de sortie : 13 octobre 2021

Prix : 18,00 €I 120 pages

Scénario : Cavan Scott

Dessin : Ario Anindito

Episodes :US High Republic (2021) 1-5, précédemment publiés dans STAR WARS – LA HAUTE RÉPUBLIQUE 1-3)

Sollicitation : La nouvelle série événement de l’univers Star Wars, qui explore l’univers des Jedi deux siècles avant le début de la saga cinématographique, passionne déjà les fans. Les trois premiers albums publiés cette année sont recueillis en un volume plus épais pour les retardataires !

Avis : ahhh, voilà une sortie que j’attendais depuis un certain temps. J’avais en effet lu le premier épisode en VO et beaucoup apprécié le bouquin, l’héroïne, le cadre et les différentes sous intrigues (avec trahison sous entendue derrière), et pas mal d’action. C’était du Star Wars très divertissant et surtout très efficace. 

Les auteurs savaient exploiter la magie de cet univers, dans le cadre d’une période que des fans pas très au fait comme moi ne connaissent que peu, mais qui reste très intéressante, à savoir la période de la république. Ensuite, je dois dire que j’ai évité la première édition de Panini, parce que prendre par deux épisodes ne m’intéressait guère d’autant que cela revenait presque plus cher que le tome relié en dos dur…donc pas vraiment la bonne affaire. Même si le prix du bouquin reste un mystère, je vois 17 ou 18€ selon le site…Nous verrons bien au moment de l’achat.

En tout cas, si tous les bouquins High Republic ont ce niveau de qualité, cela me donne vraiment envie de me replonger dans cet univers, et ce alors que les séries centrales de Marvel, situées entre les films donc très contraints, m’ont vite lassé.

Verdict : à lire.

A lire avant : rien – très bonne porte d’entrée.

URBAN COMICS 

PROMETHEA TOME 3

Date de sortie : 15 octobre 2021

Prix : 35€/368 pages 

Scénario : Alan Moore 

Dessin : J.H.Williams III 

Episodes : Promethea #24-32 + ABC Special #1 + Tomorrow Stories Special #1 et #2

Sollicitation : De retour sur Terre après son voyage mystique dans l’Immateria, Sophie Bangs renonce un temps à incarner Promethea. Mais les moyens déployés par le FBI pour l’anéantir la font revenir à cet état de conscience. Sa colère est grande, mais son amour l’est également. Le monde entier se trouve alors aux portes de l’apocalypse, où toutes les lois universelles sont réduites à néant.

Avis : encore un incontournable cette semaine avec la fin de la réédition de Promethea par Urban dans son beau format deluxe ! Ahhh quelle magnifique redécouverte qu’a été cette réédition. Comme je l’ai déjà expliqué, j’avais eu assez mal avec quelques épisodes de la série lors de sa première édition par Semic il y a une vingtaine d’années. J’avais par la suite évité de lire le reste du bouquin, notamment dans son édition Panini par peur du phénomène « moi pas comprendre ».

Mais avec la réédition d’Urban, je me suis dit : allez Sam, il est temps, tu n’es pas plus intelligent qu’il y a 20 ans (voire c’est pire qu’avant), mais il est temps. Et oh oui, que j’ai aimé replongé dans cet univers, dans cette série. Quel merveilleux voyage dans l’univers de tous les possibles, celui de l’esprit humain que nous offrent Moore et Williams III. On le sait tous, ce n’est pas une surprise avec de tels auteurs, cela est dense, pourtant dans ma lecture du second tome, malgré l’étrangeté générale, j’ai trouvé cela beaucoup plus fluide, clair et facile à appréhender que ce que je pensais auparavant. 

Les auteurs ont vraiment tout fait pour faciliter l’immersion du lecteur dans cet univers pur de créativité et je ne me suis jamais senti perdu. Du coup, je suis impatient de découvrir cette conclusion, même si elle a été en partie spoilé par d’autres séries comme la fin de Tom Strong…mais je m’en fiche, je veux juste aller au bout de ce merveilleux voyage. En tout cas, cette année a été riche en séries d’Alan Moore et vu la taille de sa bibliographie, j’espère que ce n’est pas fini.

Verdict : À POSSÉDER !

A lire avant : les deux premiers tomes

SKULLDIGGER & SKELETON BOY 

Date de sortie : 15 octobre 2021

Prix : 16€/160 pages 

Scénario : Jeff Lemire 

Dessin : Tonci Zonic 

Episodes : Contenu : Skulldigger + Skeleton Boy #1-6

Sollicitation : Spiral City. Dans une ruelle sombre, un jeune garçon assiste impuissant au meurtre de ses parents. Le criminel le menace de son arme, il est la prochaine victime… L’apparition de Skulldigger le sauvera in extremis. Traumatisé, le garçon choisit néanmoins de garder les yeux ouverts lors de l’exécution du meurtrier par son sauveur. Ainsi naquit Skeleton Boy…

Avis : autre grosse sortie cette semaine, avec ce tome qui marque le retour de l’univers Black Hammer de Jeff Lemire en VF ! Après avoir conclu le premier gros chapitre de la série, Lemire a enchaîné avec plusieurs mini-séries. Nous commençons avec celle-ci hommage évident à Batman et au Dark Knight returns de Miller mais cette fois situé dans son univers, avant je l’espère de voir débarquer Barbalien. 

C’est la marque de fabrique de Lemire, rendre hommage à des comics qui l’ont marqué dans son jeune âge, et on peut difficilement faire plus marquant que DKR dans la sphère du super-héros, tout en livrant des récits souvent poignants et personnels. Dans le cas présent, je m’attends donc un peu à tout. Je reste très séduit par cet univers et il y a intérêt…parce qu’on va en bouffer du comics Black Hammer dans les années à venir.

Lemire a lancé de nombreux nouveaux projets autour de sa franchise, donc Urban débordera de matos l’année prochaine, avec de nouvelles mini séries, et deux maxi séries…

Verdict : à lire

A lire avant : au moins les séries principales Black Hammer.

URBAN LINK 

SLEEPLESS 

Date de sortie : 15 octobre 2021

Prix : 14.50€/308 pages 

Scénario : Sarah Vaughn 

Dessin : Leila Del Luca 

Episodes : 

Sollicitation : Dans le royaume d’Harbeny, la princesse « Poppy » Pyppenia bénéficie de la protection de son fidèle chevalier sans sommeil, Cyrenic l’indormis. Et pour cause ! Alors que l’on couronne tout juste le nouveau régent, nombreux sont ceux à voir en la fille illégitime du roi une menace potentielle pour le trône. Une première tentative d’assassinat à son encontre inaugure alors un nouveau chapitre de sa vie, ponctué de trahisons multiples. Alors que Poppy et Cyrenic s’efforcent de découvrir les commanditaires de ce complot, tous deux naviguent dans les eaux dangereuses de la vie à la cour et de leurs sentiments grandissants l’un pour l’autre.

Avis : pas vraiment d’avis, mais même si je n’aime pas le format, on peut saluer l’offre d’Urban Link ici : toute la série, soit plus de 300 pages en un seul tome pour moins de 15€. C’est une bonne offre pour cette série à potentiel car avec de très bonnes autrices, notamment Sarah Vaughn co-créatrice d’Alex + Ada…dont je pense une grande partie de la réussite tient. Du coup, je suis tenté, même si Steve qui avait suivi le titre un temps avait été vite lassé par le rythme très lent du récit.

Verdict : à tester.

A lire avant : rien.

SOMETHING IS KILLING THE CHILDREN TOME 3

Date de sortie : 15 octobre 2021

Prix : 14.50€/

Scénario : James Tynion IV 

Dessin : Werther Dell’Edara

Episodes : 

Sollicitation : Tous les monstres ne se cachent pas dans l’obscurité, et ça, Erica est en train d’en faire l’amère expérience. Alors que Archer Peak a été totalement confinée suite à la récente vague de meurtres, et que la nouvelle commence à se répandre en dehors de la ville, la Loge du Massacre décide d’intervenir enfin. Sans état d’âme, ses membres n’hésiteront pas à employer les grands-moyens pour éradiquer l’infestation. Erica risque d’avoir besoin d’aide si elle veut éviter une situation irréversible.

Avis : suite de cette excellente série dans ce format que je déteste. Pourquoi avoir fait cela ? Pour nous pousser à acheter les TPB US ou le deluxe US qui sort le mois prochain, c’est pour cela, gens de Urban Link ? Au-delà de cette critique, bien méritée car je ne comprends pas pourquoi avoir massacré ainsi cette magnifique série, nous arrivons ici au terme du premier grand chapitre de la série. Car oui, le titre qui était avant tout destiné à être une simple mini-série s’est transformé en série régulière au regard du succès massif rencontré…et le bouquin commence même à générer des spin off qui sont aussi des énormes cartons. Ainsi le nouveau titre, house of Slaughter, a atteint les 460 000ex pour son premier épisode. Des chiffres démentiels !

Et il vaudra mieux avoir lu ce tome 3 avant de lire cette nouvelle série qui viendra développer l’organisation pour laquelle bosse Erica, notre héroïne badass. Pourquoi ? Parce que celle-ci joue un rôle clé dans ce tome …et qu’Erica va être amenée à prendre des décisions lourdes de conséquences pour l’avenir. Même si l’on peut reprocher à tout ce premier arc d’avoir duré trop longtemps, 15 épisodes tout de même, avec pas mal de longueurs inutiles, Tynion IV sait finir en beauté avec une conclusion riche en retombées mais aussi en émotion. Ah là là, si seulement Tynion IV savait condenser un peu plus…

Verdict : à posséder…dans un autre format.

A lire avant : les deux premiers tomes, dans un autre format.

A propos Sam 2152 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

6 Comments

  1. Bonjour,

    Concernant Dune, le succès du film va attirer pas mal de gens vers les livres et c’est très bien. Mais attention, le cycle de Dune, c’est 6 livres écrits par Frank Herbert et 16 (!!!) écrits en 20 ans par son fils et un acolyte. Détailler pourquoi ces suites et préquels sont peu appréciés prendrait un temps considérable tellement les « méfaits » sont nombreux, il suffit de dire que tout cela n’est manifestement qu’une manière de faire fructifier un héritage. Je doute donc que ces comics, adaptations de romans médiocres, soient à conseiller. Ce ne sont en tous cas certainement pas la meilleure manière de découvrir le formidable univers de Dune !

  2. Bonjour et merci Sam pour ce guide toujours très complet et précis et o combien utile avec la quantité de sortie.
    A force de t’entendre dire du bien de black hammer je voudrais me lancer mais je sais pas trop par quoi commencé et dans quel ordre on doit lire avec toutes les minis et le cross avec la justice league, ou si juste la série principale suffit.
    Merci d’avance pour ta réponse.

    Longue vive à comixity

    • La série principale suffit, c’est elle qui se concentre sur les événements principaux, soit les 4 tomes appelés Black Hammer chez Urban.
      Je recommanderai aussi la mini doctor star, car en termes de qualité, elle est magnifique.

      • Merci beaucoup de ta réponse je vais essayer la série principale dans un premier temps et après si j’adhère te testerais la mini dont tu parle.

        Encore merci pour tes réponses.

  3. Oh, Je ne pense pas avoir été le seul à le demander. Et étant donné le succès aux USA de la série, il est probable que cela ait incité Urban a rapatrié le bouquin dans leur ligne principale pour lui donner plus de visibilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.