Guide de lecture Comics VF : semaine du 17 novembre 2021

Édito : alors qu’au moment où j’écris ces lignes, les montagnes de bouquins que je n’ai pas le temps de lire s’amoncellent dans tous les coins, au point où je commence à me demander si le canapé sur lesquels lesdites montagnes sont posées va tenir le coup longtemps, les éditeurs eux…n’en ont rien à faire et continuent à sortir des trucs importants. 

La semaine dernière était rude, la semaine prochaine s’annonce…exaltante, celle-ci est un bon pont entre les deux. Un pont construit avec nos larmes…et nos attentes de bonnes lectures. Adieu argent, Adieu place. Adieu temps de lecture. Et adieu guide de lecture VO cette semaine. Je vous aimais tous bien. 

Je vous prie de m’ excuser, mais ma charge de travail ces dernières semaines a été telle que sortir les guides dans les temps s’est avéré de plus en plus difficile. Par ailleurs,  cette semaine, c’est un peu la semaine de la mort pour moi. J’ai réussi in extremis à achever le guide VF, mais je n’aurais pas le temps de réaliser un guide des sorties VO. 

D’autant plus qu’au vu des derniers événements et des problèmes d’approvisionnement qui se poursuivent aux USA (comme en France) on est plus trop sûrs de ce qui sort ou pas…Je tâcherai de faire revenir le guide VO vers la fin du mois quand mon emploi du temps sera un peu meilleur. 

De nouveau toutes mes excuses. 

Sorties de la semaine : beaucoup de bonnes choses à signaler cette semaine : 

  • chez Delcourt, deux intégrales au programme, avec titres cultes : le très bon Velvet de Brubaker et Epting et le Martha Washington de Miller et Gibbons !
  • chez Delirium, suite et fin (?) de Nextmen de John Byrne et un bon gros volume hommage à Corben !
  • chez Huginn & Muginn, réédition en un seul volume des comics Matrix !
  • chez Panini Comics, les Fantastic Four à la fête mais aussi la sortie en version prestige des Eternals de Gillen et Ribic !
  • enfin, chez Urban Comics, la fin d’American Vampire ! 

Émissions de la semaine : deux émissions au programme : 

  • mardi, le Freaxity toujours avec Laure et Steve !
  • jeudi, le Comixweekly avec Steve et Bunny qui parleront des sorties VO de la semaine !

DELCOURT COMICS

MARTHA WASHINGTON INTEGRALE 

Date de sortie : 17 novembre 2021

Prix : 59.95€/592 pages 

Scénario :  Frank Miller

Dessin : Dave Gibbons 

Episodes : 

Sollicitation : L’une des œuvres les plus prenantes et peut-être des moins citées de Frank Miller, associé à Dave « Watchmen Gibbons, enfin rééditée en Intégrale. Une incontournable bombe scénaristique et visuelle par deux maitres.

  1. Les Etats-Unis sont devenus le théâtre d’une guerre de territoires fratricide entre les forces de la PAX ( l’armée régulière), la Nation Apache et le Renouveau aryen. Dans ce monde en décomposition, Martha Washington va s’élever à la seule force de son courage et de sa détermination pour devenir le symbole qui empêchera peut-être le monde de sombrer dans le chaos.

Avis : réédition cette semaine en intégrale du Martha Washington de Miller et Gibbons. Une série que Delcourt avait réédité il y a quelques années en trois volumes dans une édition déjà très réussie. Cette fois, on a droit au format quasi omnibus, mais chut faut pas prononcer ce mot chez Delcourt, mais oui, c’est bien ça, avec presque 600 pages au compteur. 

J’avais d’ailleurs découvert cette série à l’occasion de cette sortie en trois tomes et …je n’avais pas vraiment été impressionné. C’est bon, certes, avec des auteurs de ce calibre c’est un minimum, mais j’ai toujours trouvé qu’il y avait quelque chose qui ne fonctionnait pas dans cette série. Est-ce dû au passage du temps…ou bien le titre était-il au contraire en avance sur son temps au moment de sa sortie et  l’époque le rattrape enfin ? 

Le titre décrit en effet le parcours d’une jeune femme, Martha Washington, dans une Amerique et un monde en décomposition complète. Un thème fréquent dans les années 80, jusqu’au début des années 90 avec l’âge d’or du cyberpunk. Cela aurait dû raisonner avec le début des années 2000, mais bizarrement à part certains passages j’ai eu du mal à entrer dedans. 

Peut être que j’ai eu du mal à rentrer dedans justement parce que ces thèmes n’étaient plus que partiellement à l’ordre du jour au moment de ma première lecture ? Dans le monde actuel qui est post pandémie et…post un peu tout maintenant, je me demande quel regard je porterais sur l’histoire de la vie de ce personnage aujourd’hui ? Sans doute une relecture s’impose-t-elle. 

Verdict : à lire 

À lire avant : rien – oeuvre intégrale 

VELVET INTÉGRALE 

Date de sortie : 17 novembre 2021

Prix : 39.95€/344 PAGES 

Scénario : Ed Brubaker 

Dessin :  Sean Phillips 

Episodes : 

Sollicitation : Ed Brubaker et Steve Epting – après leur mémorable run sur Captain America – nous concoctent un magnifique récit d’espionnage et de faux-semblants, dont la sublime héroïne fait preuve de courage et de talents !

Après quelques années sur le terrain, Velvet Templeton est l’assistante du Directeur d’une agence de renseignements. Lorsque le plus grand agent secret du monde est tué en mission, Velvet reprend du service contrainte et forcée alors qu’elle est accusée de ce meurtre. Traquée, elle doit sauver sa peau tout en cherchant à se disculper…

Avis : Voilà une série que j’ai plus envie de recommander car j’avais beaucoup aimé cette série d’espionnage matinée d’inversion de tropes. En effet, plutôt que de reprendre l’image désormais éculée de l’espion type James Bond, le duo créatif s’intéresse…à la secrétaire de l’équivalent de Bond. Oui, l’équivalent de Moneypenny. Et si elle n’était pas ce qu’elle paraît ?Et si en fait elle était l’une des meilleures espionnes de l’histoire qui aurait pris sa retraite, obligée maintenant de reprendre du service ? 

Brubaker se fait plaisir du côté mystère/thriller/récit d’espionnage en situant son intrigue dans les années 70 en pleine guerre froide, avec son héroïne plus âgée qui essaye de résoudre un sombre complot. C’est très bien mené, l’action rebondit constamment. Le fil narratif est peut-être parfois un peu trop convoluté à mon goût, mais heureusement il ne se perd jamais. Et XXX, Epting n’a jamais été aussi bon que sur cette série. C’est bien simple, depuis lors, je le compare toujours à son travail sur Velvet et il a rarement été à la hauteur de cette série. 

Je dirais que son “Sarah” avec Garth Ennis était à ce niveau. Mais les petits travaux qu’il a fait ici ou là chez DC Comics…ou Marvel ? On sentait que le cœur n’y était pas. D’ailleurs en ce moment il préfère bosser chez AWA pour faire autre chose et cela a l’air de plus lui réussir. En tout cas, Velvet reste une très bonne lecture avec une réserve cependant. Si Brubaker et Epting mènent l’intrigue principale à son terme avec cette série…on aurait aimé en avoir plus. 

Les deux auteurs ont choisi de mettre la série en pause, mais j’espère qu’ils reviendront un jour dessus. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : rien – oeuvre intégrale

DELIRIUM EDITIONS 

LA BATAILLE DE LA SOMME 

Date de sortie : 17 novembre 2021

Prix : 30€/304 PAGES 

Scénario : Pat Mills 

Dessin :  JOE COLQUHOUN

Episodes : 

Sollicitation : Voici enfin le chef-d’œuvre de PAT MILLS et JOE COLQUHOUN consacré à l’effroyable bataille de la Somme réédité dans une édition intégrale ! Chronique sans concessions de la vie dans les tranchées, la GRANDE GUERRE DE CHARLIE (Charley’s War) est considérée à ce jour comme l’une des meilleures bandes dessinées de guerre jamais écrite. Dans cette édition anniversaire, redécouvrez la saga fondatrice de la série et suivez le quotidien au front du jeune Charlie Bourne, 16 ans, engagé volontaire dans l’armée Britannique pendant la Première Guerre Mondiale, tout au long de la fameuse Bataille de la Somme.

Avis : pas d’avis, mais il me semble que titre a déjà été réédité plusieurs fois par Delirium. 

Verdict : à lire 

À lire avant : rien – intégrale. 

NEXTMEN TOME 3

Date de sortie : 17 novembre 2021

Prix : 26€/304 pages 

Scénario : John Byrne 

Dessin : John Byrne 

Episodes : 

Sollicitation : Fruits d’expériences génétiques menées secrètement par l’armée, les NEXT MEN, jeunes adolescents élevés dans un univers virtuel, se sont évadés et retrouvés plongés dans le monde réel. Malgré leur absence de repères, ils vont vite comprendre que les militaires ne sont pas les seuls à vouloir les récupérer ! Avec ce troisième et dernier volume, voici enfin la conclusion explosive de la série indépendante culte de JOHN BYRNE, auteur parmi les plus importants de la BD américaine de la fin du XXè siècle. Vous pourrez découvrir notamment dans cette grande histoire d’anticipation, qui mêle aussi paradoxe temporel et politique fiction, les premiers pas d’un certain HELLBOY, personnage culte de Mike MIGNOLA dont la toute première histoire, « Les Germes de la Destruction », a été, rappelons-le, co-écrite par John BYRNE ! Plus gros « vendeur » de comics dans les années 80 jusqu’au début des années 1990, il a notamment relancé les 4 Fantastiques ou Superman après avoir fait exploser les X-MEN et Wolverine, grâce notamment à des sagas comme Days of Future Past, ou la saga du Dark Phoenix, adaptées depuis en blockbusters par Hollywood. Dans NEXT MEN, série indépendante publiée alors par le tout jeune éditeur Dark Horse et lancée par l’histoire 2112 (également chez DELIRIUM) John BYRNE star du comics « mainstream », abordait bien plus frontalement dès le début des années 1990 des sujets qui trouvaient difficilement leur place dans les fascicules destinés au grand public, tels que la sexualité, la politique, l’exploitation commerciale des protagonistes « hors normes », tout en posant un regard acéré sur le monde de l’édition… John BYRNE développait ainsi ses personnages dans un univers plus adulte et bien plus réaliste. Série d’anticipation ambitieuse, NEXT MEN est considérée comme la plus brillante de la carrière artistique indépendante de JOHN BYRNE.

Avis : voilà une sortie que j’attends avec impatience et inquiétude. Impatience, car j’avais adoré les deux premiers tomes qui voyaient Byrne développer une équipe de pseudo X-Men découvrir le monde après des années d’enfermement et le résultat était …explosif. L’auteur y abordait des thèmes plus adultes, parfois de manière assez crue, tout en développant une intrigue de fond avec un grand méchant très méchant manipulant le monde politique et le futur (oui carrément). 

Le second volume s’achevait à ce titre sur un gros changement de statut quo pour tous les membres de l’équipe, puisque après avoir découvert le monde et tenter de s’intégrer, leurs actions passées revenaient les hanter avec des conséquences dévastatrices. Vu la situation dans laquelle les personnages étaient laissés, avec à peu près tout le monde sur leur dos, la suite ne peut être que mouvementée ! Mais la question que je me pose est : aura-t-on bien toute la série ? 

C’est là mon inquiétude, en effet, si la série originale comptait un peu moins d’une trentaine d’épisodes qui seront regroupés dans ces trois tomes, on se souvient aussi que l’auteur avait achevé son premier run sur un gros cliffanguer qu’il avait résolu dans une série réalisée des années plus tard. Et oui, fidèle à ses habitudes, Byrne avait mis de côté Nextmen au bout d’un moment avant d’y revenir…et j’espère vraiment que Delirium nous proposera cette suite. 

Comme je l’ai dit, j’aime beaucoup cette série et je souhaiterais bien évidemment l’avoir dans son intégralité. 

Verdict : à posséder 

À lire avant : les deux premiers tomes

EERIE ET CREEPY : INTÉGRALE RICHARD CORBEN 

Date de sortie : 17 novembre 2021

Prix : 40€/392 pages 

Scénario : Richard Corben 

Dessin : Richard Corben 

Episodes : 

Sollicitation : Voici enfin rassemblée en un seul volume, l’intégralité des histoires de Richard CORBEN publiées dans les magazines cultes CREEPY & EERIE et publiées à l’origine entre 1970 et 1978. Suite à la disparition récente de l’auteur en décembre 2020 et en hommage à son talent hors norme, cette nouvelle édition souhaite remettre un coup de projecteur sur une période fondatrice de son œuvre et la proposer dans les meilleures conditions d’édition aux lecteurs. 

En effet, avec près de 400 pages, cette édition anniversaire, limitée et numérotée à 2500 ex, avec dos toilé et sérigraphié, est proposée dans le cadre des 10 ans de DELIRIUM. Elle offrira aux amateurs des travaux du maître de très nombreuses histoires restaurées à partir des originaux, dont l’accès a été rendu possible suite à la consécration de l’auteur, GRAND PRIX d’ANGOULEME en 2018, et à l’exposition qui lui a été consacrée en 2019. Cette édition est également enrichie de nombreux bonus ainsi que des histoires et couvertures additionnelles, réalisées par l’auteur lors du nouveau lancement du magazine CREEPY par Dark Horse Comics en 2012.

En huit années au sein de l’écurie WARREN, de 1970 à 1978, Richard CORBEN a illustré plus de quarante histoires, en grande majorité publiées dans les magazines EERIE et CREEPY, les titres phares de l’éditeur. Souvent considéré comme un artiste underground issu des fanzines, CORBEN avait dès le départ souhaité travailler pour Warren. Lorsqu’il fut enfin adoubé par le fondateur des légendaires magazines d’horreur, il se distingua très vite de ses pairs par son son style radical et unique. 

Sa carrière artistique lancée, Richard CORBEN allait devenir un maître incontesté du neuvième art et de l’illustration fantastique, influence majeure de nombreux artistes jusqu’à ce jour.

Avis : voilà une excellente initiative de la part de Delirium : réunir dans un seul tome tous les travaux de Richard Corben publiés dans les magazines Eerie & Creepie. À ma grande honte, Corben fait partie de ces auteurs que je connais bien de nom, dont j’ai apprécié les travaux quand il s’est amusé ici ou là de manière modérée chez les Big Two mais dont je n’ai jamais lu les travaux plus personnels. Or c’est un gros point noir dans ma collection, et ma culture personnelle surtout, car l’oeuvre de Corben est énorme et surtout unique. Aucun autre artiste ne s’approche de son style et surtout peu ont été aussi productifs. En outre avec Delirium, on sait qu’on va avoir un bel objet. 

Verdict : à lire 

À lire avant : rien – peut se lire de manière indépendante.

HI COMICS 

INVISIBLE KINGDOM TOME 3

Date de sortie : 17 novembre 2021

Prix : 17.90€/

Scénario : G.WILLOW WILSON 

Dessin : Christian Ward 

Episodes : 

Sollicitation : Sélection officielle du FIBD 2021

Eisner Award 2020 de la meilleure nouvelle série

Eisner Award 2020 du meilleur artiste numérique

Lorsque le sentier est une impasse, il ne reste que la révolution.

À peine remis des périls la Couronne de Broque, Grix, Vess et tout l’équipage du Sundog sont contraints de suivre une mystérieuse faction de non-uns : les Sœurs de la Résurrection. Ensemble, ils atteignent l’endroit le plus reculé et le plus mortel du cosmos : le Point de Non-Retour. La fuite est désormais impossible, et tandis que la révolte gronde, Vess est confrontée à une révélation choquante. Les sœurs de la Résurrection ont un objectif indicible, et elles ont besoin d’elle pour le mener à bien, quitte à écarter Grix. Mais à qui faire confiance ? Vess choisira-t-elle le sentier de la destruction… ou celui de l’amour ? Grix tentera-t-elle l’impossible ?

Découvrez le final grandiose et explosif de la série SF acclamée par la critique !

Troisième et dernier tome de la série portée par G. Willow Wilson (créatrice de Ms. Marvel) et Christian Ward (Black Bolt, Machine Gun Wizards…).

Avis : suite et fin de la série Invisible Kingdom de Wilson et Ward. Une suite que l’on a failli ne pas avoir puisque Dark Horse avait dans un premier temps fortement songé à tout stopper arrivé au 10e épisode…sauf qu’au moment de prendre cette décision, la série a commencé à récolter un paquet de récompenses tout partout et du coup la maison a accordé un récit publié en TPB direct pour donner une fin propre à l’histoire. 

J’en suis heureux, même si je dois dire que je suis partagé sur cette série. En effet j’avais adoré le premier tome lors de sa sortie en VF qui avait été une très bonne surprise. Si l’effort de projection dans un avenir où en fait le pouvoir d’un pseudo Amazon se dispute avec des religions n’est pas particulièrement original, j’avais avant tout accroché aux personnages, notamment les deux héroïnes principales, leur relation naissante et leur conflit interne. 

Mais cet enthousiasme était quelque peu retombé à la lecture du second volume qui conservait ses qualités en termes de caractérisations et de bonne gestion des relations entre personnages mais perdait en dynamisme et intérêt en termes d’histoire. Cela n’avançait guère et on sentait le gros effet “arc de transition” pour amener vers une situation plus intéressante. 

De ce point de vue, c’était réussi, car si je n’étais guère captivé par le second arc, la décision prise par les personnages à la fin du tome redonnait du peps à l’intrigue en amenant tout ce petit monde vers des routes inexplorées. J’espère que ce dernier tome tiendra ses promesses avec une fin à la hauteur des espoirs suscités par les débuts. 

Verdict : à lire

À lire avant : les deux premiers tomes

HUGINN & MAGINN 

MATRIX : L’INTÉGRALE DES COMICS

Date de sortie : 19 novembre 2021

Prix : 35€/400 PAGES 

Scénario : 

Dessin : 

Episodes : 

Sollicitation : 28 histoires dans l’univers de Matrix ! Des auteurs légendaires : Neil Gaiman, Geof Darrow, Dave Gibbons, Bill Seinkiewicz et de nombreux autres.

Avis : tiens, voilà une réédition à la fois surprenante et compréhensible. Surprenante car les comics Matrix sont indisponibles depuis longtemps et aussi parce que si cette saga a marqué la fin des années 90 et le début des années 2000, depuis sa conclusion, plus grand monde n’en parle en fait…Oh on reconnaît son influence, sans le moindre problème, mais on parle alors plutôt du premier volet et on met les deux suivants sous le tapis en sifflotant sans trop les aborder.

Ensuite, cette réédition est compréhensible, car comme d’habitude avec l’industrie actuelle, on tente de remettre en avant les trucs qui ont marché par le passé, parce qu’on a une marque déjà établie et donc en termes de com’, c’est plus simple à vendre. Du coup : Matrix 4 a été réalisé et devrait débarquer l’année prochaine au ciné. Ai-je été séduit par la bande annonce ? Pas vraiment…j’ai l’impression que Matrix a dit ce qu’il avait à dire. 

En outre, une seule des sœurs Wachowski est revenue à la réalisation, donc je ne sais pas trop quoi en penser (l’autre s’est exprimée pour dire qu’elle en avait tellement chier à l’époque, qu’elle ne souhaitait pas trop revenir dessus). Il reste en attendant ces comics produits de mémoire pour la sortie du second film réalisés par certains des meilleurs artistes de l’industrie et qui venaient développer un peu tout ce monde. 

Les sœurs Wachowski n’ont jamais caché leurs influences, comics et mangas étant bien ancrées dans leurs références, donc avoir un dérivé comics était normal. Surtout avec des artistes de comics impliqués dans le story board des films, comme Steve Skroce et Geof Darrow. 

Verdict : à lire 

À lire avant : connaître les films aide. 

HUMANOIDES ASSOCIES

INCAL – TÊTE DE CHIEN 

Date de sortie : 17 novembre 2021

Prix : 19.99€/120 pages 

Scénario : Brandon Thomas 

Dessin : Pete Woods 

Episodes : 

Sollicitation : Replongez dans l’univers de « L’Incal » avec« Kill Tête-de-Chien », ce personnage attachant et mystérieux crée par Moebius et Jodorowsky Artiste, héros de guerre, amant de l’année… Kill Tête-de-Chien semble cumuler les succès. Mais victime d’une tentative d’assassinat, il sombre dans le coma. Profitant de son état, une partie des nombreux bâtards qu’il a semés à travers la galaxie pénètre dans son esprit fracturé pour explorer ses souvenirs via une procédure expérimentale appelée la « recollection ». Ils ne font pas cela pour sauver leur père, mais pour récupérer ce qui leur est dû, tous ayant été abandonnés par Kill dans leur enfance. Au cours de ce processus, ils découvriront l’histoire du vrai Kill Tête-de-chien, bien plus complexe que ce que ses légendes voudraient faire croire…

Avis : est-ce du comics ? Je ne sais pas trop…Bon en même temps Incal a été créé par un scénariste chilien et un dessinateur français…donc on peut laisser les Amerloques s’amuser avec un peu. De mon côté, j’ai commencé à lire l’Incal, mais pas encore fini, donc je n’ai pas les références pour vous vendre ce spin off réalisé par une équipe américaine, sur un personnage secondaire de la saga. Mais voilà…ça sort cette semaine. 

Verdict : à tester

À lire avant : l’Incal. 

PANINI COMICS 

100% MARVEL : STRANGE ACADEMY T02

Date de sortie : 10 novembre 2021

Prix : 18,00 €I 144 pages

Scénario : Skottie Young

Dessin :Humberto Ramos

Episodes : US Strange Academy (2020) 7-12, inédits)

Sollicitation : L’école des sorciers du Docteur Strange a connu sa première victime : Quelles conséquences pour les autres élèves ? En tous les cas, les étudiants en magie vont partir en excursion dans l’espace, chapeautés par Rocket et Groot !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Mais j’ai cru comprendre que c’était surtout pour un jeune public. 

Verdict : à tester. 

À lire avant : le tome 1

FANTASTIC FOUR : L’INTÉGRALE 1978-1979

Date de sortie : 17 novembre 2021

Prix : 35,00 €I 328 pages

Scénario : Marv Wolfman, Len Wein

Dessin : Keith Pollard, John Buscema

Episodes : US Fantastic Four (1961) 192-203 et Annuals 12-13, précédemment publiés dans BEST OF MARVEL : FANTASTIC FOUR – LA CHUTE DE FATALIS, Nova 86-87, INHUMANS : L’INTÉGRALE 1975-1984 et Album Les Fantastiques 32)

Sollicitation : Nouveau volume de l’Intégrale des aventures de Reed, Sue, Ben et Johnny, avec l’épisode 200 de la série et un affrontement gigantesque entre les Fantastiques et le Docteur Fatalis ! Est-ce la fin pour le tyran de Latvérie ?

Avis : où la raison pour laquelle je vais faire l’impasse sur l’omnibus FF par John Byrne. Oui, je sais, je réclame ce run à cor et à cri depuis des années et je fais l’impasse maintenant ? Ben oui, car si vous regardez la composition de l’omnibus et de cette intégrale vous verrez que l’omnibus saute pas mal de choses et que l’intégrale n’est pas loin derrière ! En fait, l’omnibus respecte son titre et n’inclut que les épisodes de FF où Byrne était impliqué. 


Or l’auteur a d’abord été artiste sur quelques épisodes pendant un temps avant de reprendre le scénario en plus. Et il n’a pas une prestation continue sur le titre. Du coup, quand vous regardez l’omnibus vous verrez qu’il y a des trous ici ou là. Or moi, je veux toute la série, pas simplement ce que Byrne a fait. Or quand on voit l’intégrale, on voit qu’on est pas loin derrière le premier épisode présenté dans l’omnibus. 

En fait, on commencera à l’atteindre…dans la prochaine intégrale. Donc oui, sur ce coup je privilégie l’intégrale, désolé Panini vous avez trop attendus. Il y a 2-3 ans j’aurais plongé. Mais là ? Sinon, niveau contenu cela bouge du côté des FF qui se sont séparés dans le dernier tome et ce …alors qu’on approche de l’épisode 200! Oh là là…comme si c’était fait exprès pour faire en sorte qu’ils se réunissent à cette occasion !!!

Quelle coïncidence ! Sinon, niveau équipe, Len Wein passe la main à Marv Wolfman pour le scénario. J’ai vraiment l’impression qu’avant de partir chez DC pour relancer les Teen Titans, Wolfman a écrit la moitié des titres Marvel à la fin des années 70, puisqu’il bossait aussi sur Spider-Man et Dracula en parallèle…

Verdict : à lire 

À lire avant : au moins la précédente intégrale. 

MARVEL-VERSE : LES 4 FANTASTIQUES

Date de sortie : 17 novembre 2021

Prix : 6,95 €I 112 pages

Scénario : 

Dessin : 

Episodes : US Mythos: Fantastic Four, Fantastic Four (1998) Annual 1, Marvel Adventures Fantastic Four (2005) 16, 18, précédemment publiés dans MARVEL GRAPHIC NOVEL : MYTHOS, MARVEL 33 et inédits)

Sollicitation : À l’occasion des soixante ans du groupe, retrouvez quelques aventures emblématiques des Quatre Fantastiques dans un album au prix plus que percutant.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie – plutôt dirigé vers les enfants, comme une porte d’entrée pour le jeune public. 

Verdict : pour un jeune public 

À lire avant : rien 

BEST OF MARVEL : SPIDER-MAN / BLACK CAT – L’ENFER DE LA VIOLENCE – MUST-HAVE

Date de sortie : 17 novembre 2021

Prix : 14,95 €I 168 pages

Scénario : Kevin Smith

Dessin : Terry Dodson

Episodes : US Spider-Man/Black Cat: The Evil That Men Do (2002) 1-6, précédemment publiés dans MARVEL DELUXE : SPIDER-MAN / BLACK CAT)

Sollicitation : Spider-Man et la Chatte Noire ont une histoire compliquée. Que se passe-t-il quand ils se voient tous les deux confiés la même mission ? Kevin Smith, le réalisateur de Dogma et Mallrats, apporte une réponse.

Avis : réédition en must have de cette mini qui…approche des 20 ans, oh mon dieu des comics, je suis vieux, je me souviens encore quand elle sortait en single, c’est une tragédie…Bon, en même temps, Kevin Smith a mis des années à la terminer…donc on va dire plutôt dans les 15 -16 ans…ça passe mieux ? 

Ensuite, sur le fond…assez bizarrement, je conserve une certaine tendresse pour cette mini qui a été rééditée à de multiples reprises donc…on se fait pas chier je recycle comme un sagouin pas du tout coupable un avis écrit pour une autre chronique. Parce que mon avis n’a pas changé, oui la mini est imparfaite, mais je l’aime quand même. 

Je dois dire que si ce n’est pas le meilleur comic book de Spider-Man ou de Black Cat, je conserve une certaine tendresse pour le bouquin, essentiellement parce que c’est vraiment le premier qui m’a fait apprécier Felicia Hardy (Black Cat). À l’époque où j’avais commencé à lire Spider-Man, soit à la fin des années 90, elle n’apparaissait plus que rarement dans les comics Spider-Man. Avec un Peter Parker marié et des auteurs peu inspirés sur la franchise, l’occasion de l’utiliser s’était faite assez rare…

Mais Smith la ramène à un moment un peu transitoire de l’histoire de Spidey, où lui et MJ sont séparés (oui déjà !) et Félicia reconsidère un peu leur vie commune passée…du coup, cela recréée instantanément une tension entre les deux. Du moins au départ, car très vite l’intrigue va s’intéresser à un sujet beaucoup plus grave, qui va donner l’occasion à Smith de creuser le personnage de Félicia, en revenant sur son passé,  et de lui donner un peu plus de profondeur, là où elle ressemblait plus à une bimbo un peu superficielle avant. 

Le tout dessiné de manière superbe par les Dodson…je ne pouvais que craquer bien évidemment…Du coup, même si je trouve cette réédition hors de prix (la précédente dans le même format était bien moins chère de mémoire), j’aurais tendance à la recommander. 

Verdict : à lire

À lire avant : rien – peut se lire de manière indépendante. 

Verdict : 

À lire avant : 

BEST OF MARVEL : SIEGE – MUST-HAVE

Date de sortie : 17 novembre 2021

Prix : 14,95 €I 160 pages

Scénario :  Brian Michael Bendis

Dessin :  Olivier Coipel

Episodes : US Siege: The Cabal, Siege Prologue, Siege (2010) 1-4, précédemment publiés dans MARVEL DELUXE : SIEGE)

Sollicitation : Après Secret Invasion, Norman Osborn a pris le contrôle du monde super-héroïque. Mais en s’attaquant à Asgard et au peuple de Thor, Osborn a-t-il franchi la ligne rouge ? Un crossover essentiel de la grande saga Marvel.

Avis : euhhhh…vraiment Panini ? Siege en Must Have ? De tous les récits possibles, et même au sein de la bibliographie de Bendis, même sur son run sur les Avengers, même parmi les events qu’il a écrit ? Bon, en réalité, vous avez déjà réédité ses deux meilleurs events, à savoir House of M et Secret Invasion…Le reste…ben est à l’image de Siege. On sent que cela fait chier de Bendis d’écrire cela, qu’il n’a tout simplement pas une bonne fin planifiée pour toute la période du Dark Reign. Donc il expédie. 

Osborn finit par péter un câble et se convainc qu’Asgard est une menace. Parce qu’il en fallait bien une et que cela permet de réunir la trinité de Marvel, Cap, Thor et Iron Man pour la première fois depuis Civil War. Un bon symbole pour terminer toute cette ère de division entamée par ce dernier event. Mais le résultat final ressemble à un pétard mouillé et surtout à un beau gâchis. 

La descente dans la folie de Norman dans Dark Avengers ? Expédiée en quelques pages. Tout comme sa chute qui tient à finalement pas grand chose. Et vu l’évolution des USA aujourd’hui…Je suis sûr qu’actuellement il aurait gardé une bonne partie de l’opinion américaine avec lui si cela se déroulait maintenant. Donc cela fait gentiment sourire. La nature réelle de Sentry ? On prend un truc de base pas très recherché et facile (c’est le Mallllll) et on s’en débarrasse rapidement. 

Reste les dessins d’Olivier Coipel qui après avoir ravi nos yeux sur Thor se lâchait sur les Avengers. C’est beau…Mais un peu vide. 

Verdict : bof bof

À lire avant : New Avengers/Civil War, Secret Invasion/Dark Reign et Dark Avengers et le Thor de JMS

LES ÉTERNELS : SEULE LA MORT EST ÉTERNELLE

Date de sortie : 17 novembre 2021

Prix : 26,00 €I 216 pages

Scénario : Kieron Gillen

Dessin : Esad Ribic

Episodes : US Eternals (2021) 1-6, inédits)

Sollicitation : Édition spéciale pour l’album événement du mois, dans un gros format qui sublime les dessins d’Esad Ribic et le scénario de Kieron Gillen. Avec à la clé un terrible secret concernant les Éternels.

Avis : ou la raison pour laquelle je n’ai pas pris l’édition normale des Eternals il y a deux semaines ! Vous avez vu les planches de Esad Ribic ?!!! Le choix de Panini de proposer une version prestige est tout à fait justifié, oui au grand XXX de format deluxe orné d’or pour cette série que j’adore. J’en ai parlé au début du mois, mais il s’agit d’un de mes coups de cœur de l’année et l’avoir dans le meilleur écrin possible me ravit…si ma librairie le reçoit, sinon édition normale. Mais en tout cas, excellente décision de Panini ! La série le vaut vraiment. 

Verdict : à posséder (peu importe le format en fait)

À lire avant : rien – excellente porte d’entrée

GIANT-SIZE FANTASTIC FOUR : VOICI VENIR GALACTUS !

Date de sortie : 17 novembre 2021

Prix : 28,00 €I 232 pages

Scénario : Stan Lee, John Byrne, Jack Kirby

Dessin : John Byrne, Jack Kirby, John Buscema

Episodes : Fantastic Four (1961) 48-50, 120-123 et 242-244, précédemment publiés dans FANTASTIC FOUR : L’INTÉGRALE 1966 et 1972, et Nova 107-108)

Sollicitation : Pour les soixante ans des Fantastiques, nous vous proposons un gigantesque album digne de leur plus formidable ennemi, le dévoreur de planètes qu’on appelle Galactus ! Retrouvez trois des plus formidables affrontements de l’équipe contre le géant !

Avis : tiens un nouveau patchwork avec du matos venant de diverses époques reliés par un seul thème, les affrontement des FF contre Galactus. Des interprétations menées par des auteurs différents, avec des références différentes à chaque fois. Que ce soit ses créateurs, Jack Kirby et Stan Lee dans les années 60 à John Byrne en passant par John Buscema…Des visions différentes qui se sont enrichies au fil du temps pour donner un vrai rôle et passé au personnage. 

Mais je trouve cette initiative tout de même assez étrange. Si vous êtes fans des FF, les intégrales sont plus adaptées à vos désirs et vous pouvez y retrouver ces mêmes épisodes. Il est d’ailleurs amusant de voir quand même qu’après avoir réclamé les épisodes de Byrne sur les FF…nous allons les avoir en trois formats en l’espace de quelques mois. Ce tome, l’omnibus FF par Byrne la semaine prochaine et dans quelques mois, nous entamerons son run en intégrale…

Verdict :à lire si vous aimez ce format. 

À lire avant : pour les fans de Galactus ? 

MARVEL GRAPHIC NOVELS : THANOS VS SILVER SURFER – DES SECRETS BIEN GARDÉS

Date de sortie : 17 novembre 2021

Prix : 18,00 €I 96 pages

Scénario : Jim Starlin

Dessin : Ron Lim

Episodes : Silver Surfer (1987) 48-50 et Annual 3 (II), précédemment publiés dans Nova 169-172 et MARVEL SELECT 28)

Sollicitation : Thanos est sur le point d’acquérir la puissance nécessaire pour offrir à la mort tout ce qu’elle désire. Le Silver Surfer arrive de son côté au bout de ses ressources… pourra-t-il se résoudre à demander de l’aide à Galactus ?

Avis : je crois que c’est le dernier tome de cette réédition en best of…qui est assez étrange, quand on voit que ce volume compte moins de 100 pages pour 18€ !!! En ce qui me concerne, oui, j’ai envie de lire cette grande saga de Jim Starlin…mais je préfère attendre d’avoir tout cela dans l’intégrale Silver Surfer. Nous avons eu le début ..il y a un moment d’ailleurs, et je pense que nous arriverons au début du run de Starlin sur la série dans environ 2 ans. Donc patience. 

Verdict : à lire…dans le bon format. 

À lire avant : les précédents tomes en best of…mais attendez plutôt les intégrales. 

MARVEL DELUXE : THANOS – SANCTUAIRE ZÉRO

Date de sortie : 17 novembre 2021

Prix : 24,00 € I 152 pages

Scénario : Tini Howard

Dessin :  Ariel Olivetti

Episodes : US Thanos (2019) 1-6, précédemment publiés dans THANOS (2019) 1-6)

Sollicitation : Découvrez les origines de la relation entre Thanos et Gamora : Comment la jeune Gamora est-elle devenue le seul être pour qui le Titan Fou a de l’affection ? Une histoire qui explore par ailleurs les conséquences d’Infinity Wars.

Avis : pas vraiment d’avis, mais comme c’est écrit par Tini Howard…je pense que je vais faire l’impasse…

Verdict : pour les fans de Gamorra, plus que de Thanos apparemment. 

À lire avant : rien – mini indépendante, mais connaître un peu les personnages avant peut aider.

100% MARVEL : FANTASTIC FOUR T07 – PORTAIL OMNIVERSEL

Date de sortie : 17 novembre 2021

Prix : 20,00 €I 160 pages

Scénario : Dan Slott

Dessin : R.B. Silva, Will Robson, Paco Medina

Episodes : US Fantastic Four (2018) 25-30, inédits)

Sollicitation : Qui est l’être mystérieux nommé Helmsman ? Est-il venu sauver notre réalité ou bien la détruire ? Est-ce lié au retour du Docteur Fatalis qui prépare une nouvelle attaque ? En plus, un portail capable de conduire n’importe où, n’importe quand apparaît au milieu de New York !

Avis : pas grand chose à dire, j’avais accordé une dernière chance au run de Dan Slott avec cet arc et  comme pour mes précédentes tentatives, j’ai tenu deux ou trois épisodes avant d’oublier que ça sortait. Oui, le travail de Slott est intriguant, alors qu’il amène un nouvel élément ici…mais il m’énerve aussi par les choix qu’il fait pour certains personnages tout en ramenant des sous intrigues assez chiantes. C’est un mix bizarre, mais je n’adhère pas et je pense que je n’y reviendrais plus maintenant…Réveillez moi quand on aura un autre scénariste sur le titre.

Verdict : bof

À lire avant :  les 6 premiers tomes du run de Slott

BUFFY CONTRE LES VAMPIRES SAISON 8 T03

Date de sortie : 17 novembre 2021

Prix : 22,00 € I 264 pages

Scénario : Joss Whedon, Jane Espenson

Dessin : George Jeanty, Cliff Richards

Episodes : US Buffy The Vampire Slayer Season 8 21-30, Myspace Dark Horse Presents 18-19 et 25, précédemment publiés dans BUFFY CONTRE LES VAMPIRES SAISON 8 : L’INTÉGRALE T2 et inédit)

Sollicitation : Harmony Kendall se voit proposer une émission de téléréalité pro-vampire ! La bataille médiatique contre Buffy et les Tueuses est-elle gagnée ? Comment l’héroïne va-t-elle pouvoir contre-attaquer ?

Avis : oui, j’ai lu ces épisodes, mais cela remonte à plus de 10 ans et cela correspond à la période de la série, où j’ai commencé à perdre mon intérêt pour cette saison 8. Le mystère central ne m’intéressait guère plus et le format comics ne semblait pas vraiment adapté au format “saison TV”, puisqu’il fallait des années pour développer une intrigue qui se matait en 9 mois avec beaucoup plus  de contenu à la TV…

Verdict : de mémoire, avec cet arc, ça baisse pas mal. 

À lire avant : les deux premiers tomes ? 

URBAN COMICS

AMERICAN VAMPIRE INTEGRALE TOME 5

Date de sortie : 19 novembre 2021

Prix : 23€/272 pages 

Scénario : Scott Snyder

Dessin : Rafael Albuquerque 

Episodes : 

Sollicitation : 1976, l’Amérique est ruinée. Au bord de la rupture, les citoyens n’ont plus confiance en leur gouvernement. Et tandis que les États-Unis s’apprêtent à célébrer leur bicentenaire dans un climat pesant, le Marchand Gris met en place les derniers éléments qui lui permettront, ainsi qu’à son espèce, d’étendre leur domination sur la Terre. Le souverain vampire trouvera néanmoins sur sa route Pearl Jones et Skinner Sweet, en lutte contre sa toute nouvelle condition.

AMERICAN VAMPIRE TOME 10

Date de sortie : 19 novembre 2021

Prix : 20€/216 pages 

Scénario : Scott Snyder

Dessin : Rafael Albuquerque

Episodes : American Vampire Anthology #2 + American Vampire 1976 #6-10

Sollicitation : À présent destitué de son immortalité, Skinner Sweet a choisi de suivre Pearl et les Vassaux de Vénus dans leur quête. Aidée du Conseil des Aînés, l’équipe sait maintenant quel sacrifice est requis pour empêcher la Bête et le Marchand Gris de conquérir le monde. Mais Pearl et ses alliés sont bien loin d’imaginer ce qui les attend, car face à de tels adversaires, traîtrises et rebondissements sont légion.

Avis : je fusionne mon avis sur la sortie de ces deux tomes, car leurs contenus se recoupent (et parce que cela me fait gagner du temps). En effet, Urban sort la même semaine le dernier tome de la série régulière American Vampire, ainsi que la dernière intégrale. 

L’un contient les 5 derniers épisodes, l’autre les 10 derniers…pour un prix moins cher. J’ai un peu l’impression de me faire avoir là. En effet, j’ai suivi depuis le début la version comics et je vois passer sous mon nez une version moins chère en même temps que la fin de la première édition. Euhhh Urban vous voulez vraiment la jouer comme ça ??

Et attention, j’adore les intégrales en tant que format et j’ai une palanquée et je suis ravis pour les lecteurs qui ont pu rattraper cette série grâce à cette collection chez Urban, mais un petit décalage entre les deux collections (comme c’est l’usage) aurait été plus approprié à mon sens. 

Sinon, sur le fond…wow, j’ai du mal à me représenter le fait que c’est la fin d’un voyage de plus de 10 ans maintenant…avec 4 ans de pause à un moment, mais tout de même. AV est la série qui a permis de révéler Scott Snyder, avant son explosion sur Batman. Ce fut mon premier coup de cœur parmi ses œuvres et on oublie l’excellent travail du co-créateur Rafael Albuquerque au niveau du dessin.

Cela va me faire bizarre de dire au revoir à cette série, bien que je pense que cela aurait été plus impactant sans la longue pause. Même si j’ai pu replonger dans l’histoire au moment de la sortie du précédent tome, ce n’était plus vraiment la même chose car beaucoup de temps s’était passé, et j’étais mécaniquement moins impliqué émotionnellement dans une histoire que je n’avais pas relu depuis longtemps. 

Mais je lirais cette fin avec plaisir en souhaitant qu’elle soit à la hauteur d’une série qui a toujours été de qualité. 

Verdict : à lire 

À lire avant : les précédents tomes…quelque soit la collection !

BATMAN MYTHOLOGY : BATMOBILE 

Date de sortie : 19 novembre 2021

Prix : 23€/296 pages 

Scénario : 

Dessin : 

Episodes : Batman #61, 311, #408-409, #526 ; Detective Comics #48, #156, #705-707 ; Robin #1-2 ; Nightwing #16

Sollicitation : Tout chevalier se doit d’avoir une monture et, comme son idole Zorro avait son fidèle destrier Tornado, Batman combat le crime au volant de sa Batmobile. Au fur et à mesure des années, le look de celle-ci a évolué pour mieux parer aux contraintes de cette guerre sans fin contre la pègre. Mais il a en retour inspiré ses alliés Robin et Nightwing à adopter eux aussi, avec plus ou moins de bonheur, des véhicules de combat furtifs et racés !

Avis : euhhh…vraiment ? La batmobile ? Vraiment DC ? Oui, je sais, je ferais mieux de pas la ramener parce que j’ai acheté le dernier tome de cette anthologie, mais j’avais de bonnes raisons comme…des très bonnes raisons. Oui, mon bon monsieur. Mais là ? c’est assez mince à mon sens comme thème pour attirer le fan de Batman ou le lecteur occasionnel. 

Verdict : pour les amateurs de motorisation ?

À lire avant : rien –

A propos Sam 2151 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

6 Comments

  1. La mini « Black Cat / Spider-man » par Kevin Smith, en MUST HAVE ? Sérieux ??
    Pour moi c’est un PASS (pas sanitaire 🙂 ) .

    La collection est devenue un fourre-tout bon à réimprimer quelques archives de Panini à « petit prix » …

  2. Absent de ce guide et de celui de la semaine dernière :
    JOHNNY RED « The Hurricane » écrit par Garth Ennis et illustré par Keith Burns publié par Komics Initiative (30€ pour 230-250 pages)
    Il est apparu vendredi dernier dans ma librairie.

  3. IL est sorti ??? Très bonne nouvelle, mais pas vu dans ma libraire et je l’ai raté sur les sites de vente en ligne mais je le vois en effet maintenant..en rupture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.