Guide de lecture Comics VF : semaine du 27 avril 2022 – Urban Comics

SUPERMAN : SON OF KAL-EL TOME 1

Date de sortie : 29 avril 2022

Prix : 18€/

Scénario : Tom Taylor 

Dessin : John Timms

Période DC : Infinite (2021/…)

Episodes : Superman Son of Kal-El #1-6 + Superman Son of Kal-El Annual #1. 

Sollicitation : Jonathan Kent a subi beaucoup d’expériences au cours de sa jeune vie : traversé de nombreuses épreuves et même vécu dans le futur avec la Légion des Super-Héros, chargés de l’entraîner pour le jour où son père, Clark Kent, ne pourrait plus être Superman. Même si Jon ne sait pas exactement quand ce jour aura lieu, les signes lui montrent qu’il pourrait être proche… Il est temps pour le fils de porter la cape de son père et le symbole d’espoir que représente Superman. 

Avis : après le Action Comics de Philip Kennedy Johnson qui envoie le Superman classique dans une longueeeee aventure contre Mongul sur Warworld, Urban nous propose l’autre série Superman menée par Tom Taylor qui s’intéresse avant tout au fils de Kal-El, à savoir Jon version vieillie. 

Nous sommes nombreux à ne guère apprécier le coup de vieux apporté par Bendis sur le personnage. Jon version enfant était devenue un chouchou pour nombre de lecteurs. Cela permettait d’explorer sa relation avec ses parents et promettait de le voir grandir devant nous. Mais après nous avoir privés de son enfance (puisque on le découvrait directement à 8/10 ans). DC a décidé de nous priver de son enfance et de son adolescence pour nous le propulser à l’âge adulte directement, parce que ta gueule…

A partir de là, Tom Taylor applique son traitement habituel : bonne caractérisation des personnages d’autant que le scénariste ne s’est jamais caché d’être un grand fan de l’univers de Superman tout en se posant une question : qu’est-ce que ferait Superman s’il apparaissait vraiment en tant que jeune adulte aujourd’hui ? Je sais que cette approche a fait polémique aux USA…mais en fait, on peut dire que Taylor est resté fidèle aux débuts de Superman. 

Si vous vous en souvenez, avec Shuster et Siegel, Superman n’affrontait pas les menaces cosmiques qui sont devenues son lot quotidien à l’époque moderne…non, en fait, il affrontait les maris violents, les saboteurs en tout genre, les profiteurs de guerre et le message social était clairement présent…De ce point de vue, Superman était un vrai produit des années 30 aux USA …Donc de mon point de vue le Superman de Taylor reste dans cette veine mais en l’adaptant aux questions qui s’imposent aujourd’hui. 

Ensuite, est-ce subtil ? Pas vraiment, Taylor ancre clairement son personnage dans un camp politique et n’est jamais d’une grande finesse sur le sujet. Mais en même temps, il écrit un personnage plus jeune et donc plus revendicatif. Au delà, oui, il y aura de grandes menaces super-héroïques. Pour l’occasion, Taylor va chercher une nouvelle /ancienne menace…

Disons que c’est une idée assez bien vue qui permet de ramener un grand méchant du passé…d’une autre série. Personnellement j’aime bien ce pari. Le seul défaut que je pourrais noter est habituel avec Taylor : c’est un poil lent et décompressé…Mais l’effet sera amoindri par la sortie en tome. Ensuite, est-ce aussi bon que son Nightwing ? Soyons honnêtes, non. Sans doute parce qu’il n’a pas un Bruno Redondo pour l’épauler et qu’il y a un peu tout à construire ici, mais cela reste de qualité. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : rien – bon point d’entrée.

JUSTICE LEAGUE PAR JOE KELLY TOME 1

Date de sortie : 29 avril 2022

Prix : 35€/

Scénario : Joe Kelly 

Dessin :  Doug Manhke 

Episodes : JLA vol.6 (#61-76)

Période DC : Post crisis (1985/2011)

Sollicitation : Depuis la Tour de Garde située sur la Lune, les membres de la Ligue de Justice veillent sur la sécurité de la planète entière. Venue à la rescousse d’une mère cherchant à retrouver son fils disparu, Wonder Woman se rend à Jarhanpur et rencontre Rama Khan, qui règne sur cette contrée d’une main de fer. Mais bien vite, la Princesse Amazone découvre que le soi-disant dictateur n’est pas le monstre qu’elle pensait et son Lasso de Vérité lui montre une réalité qu’elle n’était pas disposée à accepter. Blessée, affaiblie, Diana découvre la véritable nature de la race à laquelle appartient Rama Khan, les Homo Magi, dont l’existence est liée à la mystérieuse disparition du justicier appelé Aquaman. 

Avis : ahhh que je suis content de voir ce tome sortir !!!! Urban qui commence cette semaine la publication du très bon run de Joe Kelly sur la Justice League. Pour le situer, il fait suite à celui de Morrison et Waid à la fin des années 90/2000 et il est sans doute très sous-estimé justement à cause de cela. En effet, ses prédécesseurs sont des plus gros noms et ont clairement marqués l’histoire du titre avec certaines des intrigues les plus marquantes qu’il ait connu. 

Et pourtant, Kelly n’a pas à rougir car il fait un excellent travail sur le bouquin. Il amène beaucoup de nouvelles idées, de nouveaux ennemis et lance lui-aussi quelques grandes sagas, dont la première Obsidian Age qui est réellement ambitieuse, super prenante avec de réelles conséquences pour l’équipe et l’univers DC en général. C’est aussi le premier scénariste qui ose un peu altérer la formule installée par Grant Morrison en modifiant la compo de l’équipe. 

Waid était resté avec les 7 grands piliers de l’univers DC. Kelly, lui, va garder certains grands tout en amenant de nouveaux personnages et en incluant même quelques vilains dans le lot pour apporter un peu de variété et surtout avoir les mains plus libres sur ces derniers. Le tout enrobé du bon sens de l’humour et ton dont il a l’habitude. 

Bref, le run de Kelly est pour moi aussi indispensable que ceux de Morrison et Waid. Au vu des annonces sur le second tome, j’ai l’impression que ce sera en 3 tomes au final et que le 3e a de bonnes chances de contenir la maxi Justice League Elite qui est une sorte de spin off du travail du scénariste sur la Ligue. Si cela se confirme, on aura alors vraiment tout son travail sur la ligue. Et moi, je dis oui à cela. Plus de DC ancien s’il vous plaît, de runs complets. Il y a encore beaucoup de pépites qui nous attendent…

En tout cas, j’ai hâte, cela fait très longtemps que je n’ai pas relu ces épisodes et j’en garde un très bon souvenir. 

Verdict : à posséder

À lire avant : rien – bon point d’entrée.

STRANGE ADVENTURES 

Date de sortie : 29 avril 2022

Prix : 35€/

Scénario : Tom King 

Dessin : Mitch Gerads & Doc Shaner 

Episodes :  Strange Adventures #1-12 + Director’s cut #1

Sollicitation : Adam Strange, héros victorieux des guerres de Rann–Thanagar, savoure une retraite bien méritée sur Terre en compagnie de sa femme Alanna. En pleine tournée pour la promotion de son autobiographie, il est violemment pris à partie par un lecteur qui lui reproche le massacre d’innocents durant le conflit galactique. Quelques heures plus tard, ce même lecteur est retrouvé assassiné, à coup de blaster. Il reviendra à Mr Terrific de faire toute la lumière sur cette affaire. Contenu vo :. 

Avis : autre grosse sortie qui va sans doute marquer l’année comics, la nouvelle maxi série de Tom King accompagné de dessinateurs toujours ultra-talentueux. Cela est devenu une de ses marques de fabrique : une maxi en 12 épisodes centrée sur un personnage secondaire de l’univers DC. Le fait que ce ne soit pas un personnage de premier plan lui donnant plus de marge de manœuvre pour s’amuser et prendre plus de risques. 

En ce qui me concerne j’ai attendu la VF pour me pencher sur cette maxi…car avec King, ça passe ou ça casse. Ce n’est pas peu dire que ces écrits peuvent se montrer clivant auprès des fans…et je peux le comprendre. Il y a des choses de sa part que j’ai adoré : Sheriff of Babylon, Vision, ou encore récemment son Human Target qui est un de mes comics préférés de l’année dernière et dont j’attends la VF avec impatience. 

Et puis il y a des choses comme son Heroes in crisis…Et même parmi les choses qui ont été très bien accueilli, j’ai des réserves. Je fais partie des gens qui sont restés complètement hermétiques à son Mister Miracle, alors que l’avis général dessus est extrêmement positif. Donc, nous allons bien voir de quel côté la balance penche cette fois, car on ne sait jamais. Mais on dirait qu’il explore encore un peu la même thématique, comment gérer ses traumatismes après une guerre…

Je le lirai car cela reste une excellente équipe créative, mais je garde en tête que même un excellent bouquin n’est pas forcément pour tout le monde. 

Verdict : à tester

À lire avant : rien –

SEVEN TO ETERNITY TOME 4

Date de sortie : 29 avril 2022

Prix : 15€/128 pages 

Scénario : Rick Remender 

Dessin :  Jerome Opena 

Episodes : Seven to Eternity Volume 4 : The Springs of Zhal (#14-17)

Sollicitation : Véritable salut ou énième manipulation, les sources légendaires de Zhal promises par le Roi Fange à Adam Osidis ont soudainement rebattu les cartes d’un jeu qui semblait pourtant gagné pour le peuple Mosak et le royaume de Zhal. Aussi, Adam fait désormais cavalier seul au côté du Maître des Murmures, chargé du lourd fardeau d’avoir préféré la vie de son pire ennemi à celles de nombreux innocents. L’honneur de la famille Osidis est mis à rude épreuve et l’heure d’affronter son destin est venu pour chacun. 

Avis : on en parlait il y a deux semaines,  à l’occasion de la sortie de la version noire et blanc de ce volume, mais Urban a décalé de plusieurs semaines la publication de la version « normale ». Un choix assez étrange, mais pas si dérangeant au final. J’ai déjà donné mon avis sur le titre en général la dernière fois, à savoir que comme tout titre de Remender, j’aime bien, mais ce n’est clairement pas son comics le plus inspiré. J’ai vraiment l’impression en regardant toute sa production, qu’il a du mal avec la fantasy. Autant avec la SF il en maîtrise suffisamment les codes pour déjouer nos attentes et nous surprendre à toutes les étapes, autant en fantasy, il a des aspirations mais les histoires qui vont bien. 

Verdict : à lire

À lire avant : les précédents tomes.

A propos Sam 2238 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. Tiens, z’avez remarqué … apparemment Urban ne semble pas pressé de publier le run de Bendis sur Justice League.
    Bon maintenant, pour reprendre une réplique culte: « Vous, vous n’êtes pas mauvais, vous êtes très mauvait » 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.