X-Men Schism 1

schsim11

Crédits :

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Carlos Pacheco

Couverture : Carlos Pacheco

Éditeur : Marvel comics

schsim11La série : comme l’indique le nom de cette mini série, Schism est censé créer un fossé entre les mutants autour d’un différent idéologique majeur. Pour le moment nous ne pouvons que présumer que les leaders de cette scission seront d’un côté Cyclope et de l’autre Wolverine

Avis : depuis des années Scott Summers dirige ce qui reste de la race mutante. Il a mené leur déménagement à San Francisco, puis sur l’île d’Utopia. Il a fait en sorte que les mutants surmontent de nombreuses épreuves, du Dark Reign, aux différents évenements décrits dans la trilogie Messiah qui a culminé il y a peu de temps en VF dans le crossover Second coming.

Au cours de ces différents combats il s’est appuyé de plus en plus sur Wolverine, celui ci n’ayant pas d’hésitation, notamment,  à accomplir les basses oeuvres de Cyclope. Cette belle entente pourrait bien ne pas survivre aux évènements de Schism

Scénario : en ce qui me concerne, et contrairement à certains de mes collègues, je n’ai pour le moment rien lu de Jason Aaron. J’ai raté Scalped, que tout le monde me recommande, et j’évite depuis un certain déjà tout ce qui touche au mutant griffu. Je n’avais donc que peu d’idées sur ce que je pouvais attendre de son travail sur ce qu’on nous annonce comme l’histoire qui va changer le monde mutant à tout jamais. On connaît la chanson de ce côté là.

Par ailleurs comme chacun sait, j’ai tendance à ne plus attendre grand chose des titres X ces jours ci, laschsim14 lecture de ces séries étant une source de déception constante. Mais l’annonce de la future séparation des mutants et la relance de certains titres a quand même attiré mon attention. Et comme le bon gros zombie que je suis, je me suis dit « allez, je leur donne encore une chance ».

En elle même je n’attendais pas grand chose de la mini série, ce sont plutôt les conséquences qui m’intéressent, et la manière dont elles vont être gérées par les équipes créatives. Comment s’en sort Jason Aaron me direz vous ? et bien pas mal du tout ! Mais l’épisode n’est pas sans défaut.

Sans spoiler le contenu de l’épisode, je dirai qu’un certain évènement va entraîner une réaction ultra sécuritaire de la part de la plupart des gouvernements du monde à l’encontre des mutants, confrontant à nouveau ces derniers à « un monde qui les craint et les hait ». Ce premier épisode se concentre avant tout sur les  personnages, leur relations, et leurs réactions, différentes aux évènements qui se mettent en place.

Et effectivement on voit bien deux lignes apparaître, entre un Cyclope qui doit prendre les décisions qu’il juge nécessaire, il est plus en prise avec ce qui se passe dans le monde que Wolverine qui préfère se concentrer sur les jeunes mutants et la manière dont il gère les choses. On a donc pour le moment un Cyclope qui essaye d’anticiper ce qui va arriver, tandis que Logan est plus focalisé sur les gens.

Dans l’ensemble Jason Aaron écrit bien l’ensemble des personnages, et il ne tente pas de donner le mauvais rôle à l’un ou à l’autre. Je n’ai pas le sentiment que le tout va se finir par un « Cyclope est un gros crétin ou Wolverine est nul ». Il s’agit d’ailleurs de l’un des enjeux de cet event, réussir à donner à chaucun des arguments valables, pour éviter le cas « Iron Man chef du SHIELD » qui à la suite de Civil War fut représenté dans pas mal de comics comme un fasciste.

Pas beaucoup d’action dans ce premier opus, qui installe plus le décor, sans que pour le moment on voit bien ce qui va provoquer le clash entre les mutants, bien que le scénariste sème des graines, et comme nous connaissons l’issue (merci Marvel), on guette un peu tous les signes possibles.

schsim15En fait malgré le sérieux que l’on pouvait attendre, j’ai trouvé quelques trucs assez drôles. Comme Logan qui se plaint de devoir être partout en début d’épisode. Même l’incident qui provoque la paranoïa a des effets assez amusants, notamment chez un certain président iranien, faut dire vu les déclarations du type je comprends que Aaron ait voulu le prendre pour cible.

Un premier épisode assez bon, bien que j’aurais espérer d’un épisode de presque 50 pages un peu plus de grains à moudre. Le scénariste plante ainsi les principales menaces qui vont venir peser sur les mutants, mais pour le moment je n’ai pas encore cette impression de danger qui rendrait l’évent vraiment passionnant. Mais il arrive tout de même à intéresser et donne envie de lire la suite.

Dessin : Pacheco assure très fort dans cet épisode. Bien qu’il n’y ait à proprement parler qu’une seule scène d’action, elle est très bien rendue. Son travail sur le reste de l’épisode est excellent, c’est là du grand Pacheco.

Couverture : Là aussi un très bon travail de Pacheco, qui révèle un peu quel sera l’enjeu à venir pour les mutants.

Note : 7,5/10 – à voir si Aaron confirme par la suite, et surtout parvient à installer une certaine dramaturgie, car pour l’instant je n’ai pas ressenti la menace comme terrifiante, ou du moins de taille à provoquer une séparation des mutants.

A propos Sam 1890 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. Waou, tu as aimé un épisode des mutants ? ^^

    Tu as changé Sam ^^

    Je l’ai pas encore lu, mais je l’attend avec impatience. Tu me confortes dans mon idée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.