Unspoken VO : Uncanny X-Men 8

Crédits :

Scénario : Kieron Gillen

Dessin : Greg Land

Editeur : Marvel Comics

Avis : Kieron Gillen a-t-il décidé d’écrire la série la plus assomante et la plus ennuyeuse possible ? on le dirait bien à la vue de cet épisode, censé être la conclusion de l’arc Tabula Rasan en vérité piteusement achevé dans l’épisode 7.

A partir d’une histoire moyennement intéressante, le scénariste a livré un récit sur l’ensemble particulièrement plat, et pour essayer de donner à chacun une histoire a rajouté des story-line qui globalement ne servent à rien !

Scénario : le problème principal de cet épisode est que l’intrigue principale de Tabula Rasa s’est achevée lors du précédent épisode avec la fin du conflit Apex, … enfin quand je dis conflit il vaut mieux parler de petite baston sans grande envergure réglée par un petit discours bien larmoyant…

Oui mais voilà, cette esclandre n’impliquait que quelques X-Men. En effet dès le début de l’arc les différents personnages étaient séparés en plusieurs groupes, dont deux sur trois ont tout simplement disparus du récit … Colossus et sa soeur d’un côté et Namor et Hope de l’autre n’avaient droit qu’à quelques cases pour rappeler qu’ils étaient dans l’équipe mais sans plus.

Chaque groupe était attaqué par la faune ou la flore de Tabula rasa et essayait de s’en sortir. Passionnant n’est-il pas ? Manifestement le scénariste s’est rendu compte qu’il fallait résoudre tout ça. Donc on voit Namor et Hope allaient taper la discusse (et plus pour Namor) avec une race sous-marine locale, tandis que Colossus pouvait aller donner libre cour à son côté « péter des rotules et plus si affinités ». Soyons clairs, aucune de ces histoires n’a strictement aucun intérêt. On ne les aurait pas vu que le résultat serait presque le même.

Une scène qui va en traumatiser beaucoup....

Pour l’intrigue Namor & Hope, on voit bien que le scénariste essaye de créer un combo comique entre le prince arrogant et la jeune mutante, mais franchement je n’accroche pas du tout à ce que Gillen essaye de monter là. Sans doute en raison de l’absence totale de rôle réel de Namor dans les X-Men depuis …ben son intégration au titre. A part faire des avances marquées à Emma et taper des trucs en lançant un Impérius rex, le personnage ne sert strictement à rien, n’a aucune intrigue personnelle réelle et fait avant tout de la figuration.

Quant à l’intrigue Colossus/Juggernaut, pfff si l’arc Fear itself qui introduisait ce changement (actuellement publié en VF dans la revue X-Men) était assez bon, pour le moment j’ai vraiment l’impression que Gillen se garde cette intrigue sous le coude, et je ne ressens aucune direction réelle à part l’inévitable Colossus bascule du côté obscure. Ce qui pourrait être une histoire intéressante si nous n’avions pas eu récemment la Dark angel saga qui voyait déjà un X-Man de premier plan passer de l’autre côté. En conséquence entre ce précédent très récent (trop récent pour refaire le coup dans les deux années) et le prochain AvX qui va occuper les persos, l’intrigue Colossus/Juggernaut est condamnée à traîner en longueur…

A part quelques répliques vaguement amusantes ici ou là, cet arc n’a strictement aucun intérêt et vous pouvez le passer sans rater aucun évènement important. Le titre reste profondément décevant et ne vaut en aucun cas ses 3,99$.

Dessin : je continue à bien apprécier le trait de Land sur le titre, sans doute parce que dans cet épisode il a l’occasion de dessiner quelques monstres, sujet qu’il affectionne. Sinon c’est du classique Greg Land.

Liens utiles :

– site de Kieron Gillen

Note :  6/10 – Vous pouvez passer directement du numéro 4 au 9 sans rien rater…tout est dit.

A propos Sam 1930 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.