Guide de lecture Comics VF : semaine du 24 Mars 2014

Sacrée semaine hein ? des comics, des films, des sorties DVD et moi qui doit écrire sur tout cela …priez pour moi !!!

DELCOURT COMICS

Hellboy en enfer 1. Secrets de famille

HELLBOY

Date de sortie : 26 mars 2014

Prix : 15,95€/160 pages

Scénario : Mike Mignola

Dessin : Mike Mignola

Sollicitation : Après avoir sauvé l’Humanité, au risque de sacrifier la Grande-Bretagne et au péril de sa vie, Hellboy est mort. Condamné à rester en Enfer, il retrouve un certain nombre de visages connus, des âmes damnées, des fantômes du passé, et un trône qui n’attend que lui. Mais Hellboy est-il prêt à monter sur celui-ci pour régner sur les Enfers ? Un voyage infernal assuré par le maestro Mike Mignola.

Avis : après le très très réussi dernier tome d’Hellboy qui voyait …la mort du personnage !!! Mike Mignola reprend entièrement le contrôle de sa création, puisque le grand monsieur est de retour au dessin après avoir laissé cette charge à l’excellent Duncan Fregedo. Etant donné le peu d’épisodes sortis aux USA, Mignola n’ayant encore signés que 5 épisodes en un peu plus d’un an, Delcourt se voit contraint de découper cette saga en plusieurs parties…Ce n’est pas un mal tant j’ai l’impression que l’auteur a décidé de développer son intrigue dans la durée. Il ne faut pas donc pas s’attendre à ce que le personnage ressorte de l’enfer de sitôt..s’il en ressort un jour !!!

Au niveau du scénario de ce premier tome, autant le dire : c’est bien barré. Mignola sombre encore plus dans le symbolique que d’habitude et de sérieuses connaissances sur l’univers d’Hellboy, mais aussi sur la culture populaire  américaine sont nécessaires pour plonger dans ce tome, qui sollicite pas mal les neurones du lecteur, alors qu’Hellboy multiplie les rencontres plus étranges les unes que les autres. Sans aucun doute les épisodes les plus réfléchis de la série et un incontournable pour les fans de la saga.

Verdict : à posséder, mais attention pour connaisseurs avertis.

PANINI COMICS

AVENGERS UNIVERSE HORS SÉRIE 2 : CAPTAIN AMERICA, LE SOLDAT DE L’HIVER – LE PROLOGUE DU FILM

CAPTAIN AMERICA, LE SOLDAT DE L'HIVER - LE PROLOGUE DU FILMDate de sortie : 25 Mars 2014

Prix : 4,60 €/ 64 pages

Épisodes : Marvel’s Captain America : The First Avenger Adaptation 1-2 ; Marvel’s Captain America : The Winter Soldier Infinite Comic 1

Sollicitation : Au programme : deux récits inspirés des films Captain America. Découvrez l’adaptation du premier long métrage puis, en exclusivité, un prologue au second opus qui sort le 26 mars. Par Peter David, Wellinton Alves, en autres.

Avis : à ce stade je ne sais plus trop s’il faut rire ou pleurer devant les comics qui suivent les adaptations des films…pour les jeunots qui débarquent et qui se disent que  c’est une bonne idée pour se lancer dans l’univers des comics, mon conseil est simple : fuuuuuyyyyyyeeeeezzzzz !!!! en général ces comics sont fait à la vite vite par des auteurs qui sont avant tout là pour cachetonner et parce que Marvel leur a fat une commande. Il y a en général peu d’énergie créative mis dans ces comics souvent écrits après quelques beuveries remplies de débauches (oui c’est comme ça que je m’imagine la vie d’auteurs de comics…c’est plus sexy que des gros mecs devant des ordis ou des planches à dessiner…oui rêvons, dites nous auteurs de comics que vous avez des harems (d’hommes ou de femmes d’ailleurs) que vous vivez dans le luxe et la joie !!!). En outre le rapport quantité/prix n’est guère attractif surtout pour des comics sans grand intérêt.

Verdict : à éviter.

MARVEL CLASSIC 14 : CAPTAIN AMERICA

MARVEL CLASSIC 14  CAPTAIN AMERICADate de sortie : 25 Mars 2014

Prix : 5,90 €/136 pages

Épisodes : Captain America and the Falcon (1968) 169-175

Sollicitation : Captain America repart à l’action dans une saga classique des années 70 qui voit impliqué l’Empire Secret ! Quelqu’un veut priver Steve Rogers de son rôle de Légende Vivante… et il n’est pas dit qu’il n’y parvienne pas ! En guest stars : Nick Fury, le Faucon, la Panthère Noire et les Avengers ! Par Steve Englehart et Sal Buscema.

Avis : très bonne idée de la part de Panini d’éditer en Classic l’une des sagas les plus connues de Captain America. Un arc bien entendu complètement inspiré du Watergate, du discrédit que cela a jeté sur la présidence américaine et la période de déprime généralisée qu’a connu le pays durant les années 70, marquée aussi par la crise économique et la montée du chômage…Ainsi la saga voit Cap remonter un vaste complot jusqu’aux plus hautes sphères du pouvoir. Le final marquera tellement le personnage qu’il cessera d’être Captain America pendant un temps. En plus tout cela est dessiné par du Sal Buscema de la grande époque, donc cela ne sera refuse pas !!! Par contre comme d’habitude, attention à la traduction, on sait que Panini aime massacrer les oeuvres un peu anciennes…

Verdict : à posséder …si c’est en français…

MARVEL HORS COLLECTION : CAPTAIN AMERICA – LES ÉLUS (NOUVELLE ÉDITION)

CAPTAIN AMERICA - LES ÉLUS (NOUVELLE ÉDITION)Date de sortie : 26 Mars 2014

Prix : 14,85€/144 pages

Scénario :  David Morrell,

Dessin : Mitch Breitweiser 

Épisodes : Captain America: The Chosen 1-6

Sollicitation : Depuis la Seconde Guerre mondiale, Captain America fait régner l’ordre et la justice dans son propre pays mais aussi dans le monde entier. Ce combat touche aujourd’hui à sa fin. Mourant, il recherche désespérément une personne en mesure de le remplacer. Qui se montrera à la hauteur et prendra ainsi la relève de Steve Rogers ?

Avis : pas grand chose à dire sur cette réédition de cette mini série, si ce n’est qu’elle a été signée par le papa de Rambo..non pas le film, mais la nouvelle qui a inspiré le film…le premier quand ça parlait encore des vétérans du Vietnam, et pas d’une machine à tuer avec des gros biscotos et des mitraillettes grosses comme des cuisses (ouais dans les années 80, on savait faire des films à haut niveau de réflexion, surtout sur le nombre de balles qu’on pouvait tirer sans recharger…)

Verdict : à tester.

BEST COMICS : CAPTAIN AMERICA 3

BEST COMICS  CAPTAIN AMERICA 3Date de sortie : 26 Mars 2014

Prix : 9,95€/144 pages

Scénario : Dan Jurgens,

Dessin :  Jerry Ordway, Greg Scott 

Épisodes : Captain America (1998) 32-36 ; Captain America Annual 2000)

Sollicitation : BEST COMICS poursuit la réédition des épisodes de Captain America écrits et dessinés par Dan Jurgens qui oppose l’Avenger à la bannière étoilée à son double maléfique… Protocide ! Aussi au programme, une histoire inédite de Jurgens illustrée par Jerry Ordway.

Avis : je dois bien avouer que je reste toujours ahuri par le choix de Panini pour remplir ces Best Comics …En fait j’ai souvent l’impression que c’est même l’inverse, car à de rares occasion comme le Iron Man de Busiek ou le Red Zone de Johns…ben tous les récits publiés ressemblent plus au Worst of de Marvel : le Spider-Man de Mackie et Byrne tiens prenez ça !!! et c’est un peu le cas du Cap de Dan Jurgens, oh ce n’est fondamentalement pas mauvais mais…non en fait c’est mauvais…si si Steve, je sais, tu aimes Jurgens, mais là c’était vraiment de la XXX avec du XXX dans le XXX. Donc mon conseil, gardez vos 10€ et allez acheter autre chose. Peut être qu’un jour, Panini se décidera à rééditer le Cap de Mark Waid qui lui envoyait du pâté

Verdict : à éviter !

MARVEL SELECT : CAPTAIN AMERICA – LA SENTINELLE DE LA LIBERTÉ

CAPTAIN AMERICA - LA SENTINELLE DE LA LIBERTÉDate de sortie : 26 Mars 2014

Prix : 16,95€/288 pages

Épisodes : Captain America (1968) 600(I) ; Captain America (2002) 1-11 ; Captain America (2005) 50(II)

Scénario : John Ney Rieber,

Dessin :  John Cassaday 

Sollicitation : Après le cauchemar du 11 septembre, rien ne sera plus comme avant. Des ruines du World Trade Center aux horreurs d’une petite ville secouée par une vague de terrorisme, Captain America doit faire face à une situation hors du commun et réfléchir à la place qu’il veut tenir dans un monde à la dérive. Ce volume rassemble les onze premiers épisodes de la quatrième série Captain America.

Avis : oui je sais du John Cassaday de la grand époque (pas ce qu’il a fait sur Uncanny Avengers) ça donne sacrément envie. Cette version du titre de Cap fut lancée peu après les attentats du 11 septembre avec un pitch de type « soyons tous plus lucides sur le monde qui nous entoure »..tellement plus lucide que Marvel a fini par virer le scénariste au bout de quelques épisodes, les lecteurs rejetant en masse cette version politiquement consciente du personnage. Avec le recul il n’y avait pas de quoi s’offusquer, mais à l’époque il y a eu de l’enculage de mouche de compétition…Alors inutile de rêver, de mémoire Cassaday ne signe en plus  que les premiers épisodes et ne reste inspireé qu’un moment. Disons que les premières pages d’un Steve Rogers cherchant des survivants dans les décombres du World Trade Center me hante encore…Le reste n’est pas franchement très bien maîtrisé…

Verdict : ouais bof,  pour cassaday.

MARVEL NOW

MARVEL NOW! : CAPTAIN AMERICA 1

CAPTAIN AMERICA 1Date de sortie : 26 Mars 2014

Prix : 14,95€/128 pages

Épisodes : Captain America 1-5

Scénario : Rick Remender

Dessin : John Romita Jr

Sollicitation : Projeté loin de chez lui, Captain America se retrouve dans le monde inhospitalier de la Dimension Z. Pas de pays, pas d’alliés… la Sentinelle de la Liberté n’a plus rien à protéger ! À part, peut-être, le bien le plus précieux de son ennemi Arnim Zola : son fils ! Avec des suppléments inédits !

Avis : bien évidemment avec la sortie du film, rendre disponible la série la plus récente relevait de l’évidence. Heureusement pour Panini les débuts de Remender sont tout simplement extraordinaires !!! Certes une fois passé les dix premiers épisodes, cela devient n’importe quoi (et je suis un fan de Remender d’habitude, mais cela devient vraiment mauvais ensuite…), mais il touche au génie sur ces premiers épisodes. En fait c’est tout l’arc dans la dimension Z qui permet à Remender d’imposer sa marque en envoyant Cap en enfer, en l’isolant de tous ses alliés, en poussant sa volonté et sa résistance au delà de toute limite tout en touchant de manière régulière au coeur du personnage avec des flashbacks très bien placés dans l’enfance de Steve en pleine grande dépression alors que le héros se trouve lui-même à devoir s’occuper d’un gamin.

Le récit est tout simplement déchirant et on souffre avec le pauvre gars à qui rien ne sera épargné durant cet exil dans la dimension Z qui durera plus d’une dizaine d’années pour lui (oui rien que ça !!!) et les pertes seront nombreuses et douloureuses pour lui…et qui affecteront son jugement lorsque les évènement d’Uncanny Avengers surviendront…Au dessin on pouvait avoir peur de la présence de Romita Jr, surtout au vu de ses performances ces derniers temps…mais le monsieur est lui aussi inspiré par le scénario de Remender et semble retrouver son énergie avec une histoire qui touche à ses points forts avec des créatures Kyrbiennes monstrueuses tout partout !!!

Avec cet arc, Remender s’éloigne du genre espionnage/action que privilégiait Brubaker pour foncer tête baissée dans la SF, ce qui redonne du jus à une série en perte de vitesse depuis un moment !

Verdict : à posséder !!!

MARVEL NOW! : UNCANNY AVENGERS 1

UNCANNY AVENGERS 1Date de sortie :26 Mars 2014

Prix : 14,95€/128 pages

Épisodes : Uncanny Avengers 1-5

Scénario : Rick Remender,

Dessin :   John Cassaday, Olivier Coipel 

Sollicitation : Voici les tout nouveaux Avengers ! Captain America réunit une équipe gouvernementale mêlant Avengers et X-Men, humains et mutants… et pourtant, le rêve du professeur Xavier est plus menacé que jamais ! Une histoire complète et des suppléments inédits !

Avis :titre étendard du Marvel Now, Uncanny Avengers a mal commencé. Plombé par des délais de sortis assez espacés, la faute à un John Cassaday dépassé et peu inspiré, le titre a également souffert d’un premier arc assez lourdingue et peu agréable à lire…MAIS !!!! il ne faut pas se laisser arrêter par les 4 premiers épisodes. Tout d’abord parce que le tome en compte en 5, dont le dernier dessiné par Olvier Coipel, ce qui fait toujours plaisir. Ensuite parce que tout n’est pas à jeter dans ce premier arc. Disons que les deux premiers épisodes  sont tout à fait lisibles, mais que ce sont plus les épisodes 3/4 qui sont plus ratés, avec une narration absolument pas fluide, qui rend la lecture vraiment pénible pour le lecteur. Enfin parce que ce premier arc est une base indispensable pour comprendre le reste de la série.

En effet Remender pose ici des bases essentielles pour le reste de son histoire. L’attaque de ce nouveau Red Skull ne limitera pas ses effets à la formation de cette équipe, oh non, au fur et à mesure que le récit de Remender avance, on comprend que la menace que pose ce Red Skull est en réalité le pré-requis indispensable pour rendre tout cela logique. AU fur et à mesure que les Jumeaux Apo se révéleront dans les prochains tomes, il apparaîtra de manière évidente que le futur causé par le Red Skull est tout simplement le moteur de tout leur plan et que sa menace reste sous entendue en permanence.

Bref pas le meilleur départ possible mais au vu de ce qui suit, une base incontournable pour ce qui est tout simplement l’une des meilleures séries Marvel de ces dix dernières années. Il faut maintenant espérer que Panini se décide à rééditer le Uncanny X-Force de Remender, qui est vraiment important pour la compréhension de Uncanny Avengers (et qui est aussi une tuerie au passage…même si là aussi les premiers épisodes n’étaient pas glorieux…comme quoi Remender a souvent besoin de temps pour faire chauffer son moteur)

Verdict : à posséder mais pas évidente…

MARVEL NOW! : ALL-NEW X-MEN 1

ALL-NEW X-MEN 1Date de sortie : 26 Mars 2014

Prix : 14,95€/128 pages

Épisodes : All-New X-Men 1-5

Scénario : Brian Michael Bendis,

Dessin :  Stuart Immonen 

Sollicitation : Les cinq premiers élèves du professeur X – Cyclope, Marvel Girl, Iceberg, Angel et le Fauve – débarquent à notre époque ! Et ils trouvent leur avenir et la concrétisation du rêve de Xavier bien éloignés de ce qu’ils avaient imaginé… Avec des suppléments inédits

Avis : et on continue avec ce qui est sans doute l’une des séries les plus polémiques du Marvel Now…une série qui divise les fans de manière assez profonde. D’un côté Bendis apporte un certain vent de fraîcheur sur la franchise X-Men avec l’arrivée des 5 X-Men du passé dans le présent…d’un autre côté, on retrouve très vite tous ses défauts narratifs. On a une fois de plus une série portée essentiellement par des dialogues de qualité souvent variables et par les dessins souvent réussis de Immonen, mais qui pêche au niveau intrigues de base et gestion des personnages. Comme toujours avec ce scénariste, on a essentiellement un ou deux personnages surtout mis en avant et le reste est relégué au décor avec 3 lignes de dialogue pour faire rire de temps en temps.

Si Luke Cage et Jessica Jones étaient les fils rouges de son run sur New Avengers, ici c’est clairement Jean Grey qui prend toute la place, avec une montée en puissance progressive de Kitty Pride, le temps que Bendis en prenne le contrôle total en la piquant à Jason Aaron…De même sur Uncanny X-Men où de manière évidente, Bendis met surtout en avant Cyclope et Magneto. Cette approche en duo se comprend bien évidemment par les affinités du scénariste avec tel ou tel personnage, mais cela a pour conséquence de mettre au placard des personnages importants comme Emma Frost qui après avoir été au centre de la franchise pendant des années n’a littéralement rien fait en une vingtaine d’épisodes.

Chez les All New, on voit que Bobby Drake est relégué au rang de bouffon de service avec 3 blagues par épisode et puis dégage. De même Angel est surtout là pour paniquer et point… Ma plus grande déception pour cette série est sans conteste la manière dont la conclusion de ce premier arc a été géré. Pendant 4 épisodes Bendis nous met en place la confrontation entre les X-Men du passé et le Cyclope du présent pour au final…ne rien en faire. Jean perd le contrôle, attaque Cyke qui préfère fuir…Wow, 4 épisodes pour ça ???? du bon grand gâchis.  Un style d’écriture de sitcom alors que les X-Men devraient un bon drama…Arrgghhh mais filez ces séries à Remender, il leur montrerait !!!

Verdict : à posséder quand même si vous voulez suivre les séries X-Men, puisqu’avec le départ de Jason Aaron, il est clair que désormais le boss de la franchise est Bendis…

MARVEL NOW! : SUPERIOR SPIDER-MAN 1

SUPERIOR SPIDER-MAN 1Date de sortie : 26 Mars 2014

Prix : 14,95€/128 pages

Épisodes : Superior Spider-Man 1-5

Scénario :  Dan Slott,

Dessin :  Ryan Stegman, Giuseppe Camuncoli

Sollicitation : Le nouveau Spider-Man est arrivé et il est beaucoup mieux que le précédent ! Plus intelligent, plus fort… supérieur, quoi ! Et il va vite pouvoir le prouver face aux Sinister Six ! Découvrez dès à présent le début d’une nouvelle ère arachnéenne. Avec des suppléments inédits !

Avis :  Panini débute donc la réédition en librairie de Superior Spider-Man, un choix logique au vu du succès du titre. Un succès que je trouve mérité, après avoir pris du recul et avoir pesté contre le machin pendant presque un an …, puisqu’il aura bien secoué la franchise qui commençait sérieusement à s’endormir. Je pense notamment à toute la période entre Ends of Earth et l’épisode 700 qui avait été soporifiquement chiante….Dan Slott semble avoir trouvé dans cette version borderline du personnage un second souffle après presque 6 ans sur le titre et plus de cent épisodes écrits…L’un de grands mérites de Slott est au fond d’avoir réussi à rendre cette version de Spidey tout simplement intéressante, notamment auprès de vieux fans comme moi. Et autant le dire ce n’était pas gagné tant mon sentiment à la lecture de Amazing Spider-Man 700 fut : « blasphème !!! » et « je n’ai pas envie de lire ça ».

Il a au final réussi à gagner mon adhésion par un rythme vraiment rapide dans le déroulé de ces arcs (pas de trucs en 6 parties qui personnellement me gonfle de plus en plus), un personnage central que l’on adore détester tout en se demandant ce qu’il va bientôt pouvoir nous pondre ensuite, et enfin l’approche globale du scénario. Slott n’oublie en fait aucun élément du mythe et tâche dans chaque épisode de jongler avec les vies d’une douzaine de personnages qui constituent un cast riche tous réagissant au changement de ce Spider-Ock. Alors que cette expérimentation s’achève aux USA, avec le numéro 31, il est bon de se dire que l’on aura tout cela dans un format librairie pas dégeu…

Verdict : à posséder

URBAN COMICS

BATMAN SAGA 23

BATMAN SAGA #23Date de sortie : 28 Mars 2014

Prix : 5,6€/

Épisodes : Batman #21, Batman and Batgirl #21, Detective Comics #20-21, Batgirl #21

Sollicitation : LE DÉBUT DE L’AN ZÉRO : LES NOUVELLES ORIGINES DU CHEVALIER NOIR, PAR SCOTT SNYDER, GREG CAPULLO ET RAFAEL ALBUQUERQUE ! Batman mis à mal par le Pingouin Empereur, par John LAYMAN et Jason FABOK ! Une nouvelle ennemie issue du passé de Bruce Wayne : Pénombre, par John LAYMAN et Scott EATON ! Après Red Hood et Red Robin, c’est au tour de Batgirl de venir au chevet de Bruce, par Peter TOMASI et Cliff RICHARDS ! Fin de la rencontre Batgirl / Ventriloque par Gail SIMONE et Fernando PASARIN !

Avis : Zerooooooo yyyyyyeeeeaaaarrr débarque en VFFFFF !!! ouuuiii jjjjjeee ffffaaaaiiiissss deeeeesss mmmoooottttssss ààààà rrraaallloooonnngggeee pour signaler mon enthousiasme pour ce giga arc en 11 parties…Oui je sais, je sais, c’est long, très long, vraiment vraiment très très long…mais qu’est-ce que c’est boooonnnnnn !!!!! Comme nombre d’entre vous l’arc Death of The Family m’a profondément déçu et c’est donc avec une certaine appréhension, voire plus une réelle méfiance que j’ai entamé la lecture de cet arc…et oh miracle, Snyder m’a reconquis ! rare sont les scénaristes à avoir réussi un tel exploit. Une fois que j’ai une mauvaise opinion d’un auteur, il devient difficile de m’en défaire, car chaque chose qu’il produira sera accompagné d’un préjugé négatif.

Pourtant autant le dire, je suis tombé amoureux de cet arc. Oui amoureux !!! si Snyder prend son temps ce n’est pas pour décompresser son récit, mais pour véritablement décrire les différentes étapes dans l’émergence de Batman et surtout l’évolution de Bruce Wayne dans la découverte de sa véritable nature, tout comme de la véritable nature de Gotham. Car encore une fois Gotham reste au centre du travail du scénariste. Et si le Year One de Miller était fortement inspiré du New York corrompu, décadent et dangereux des années 80, la Gotham de  Zero Years’inscrit vraiment dans la réalité américaine des années 2000 marquée par la crise et le creusement du fossé entre riches et pauvres. Ça c’est essentiellement pour le second degré de lecture.

Comme je l’ai dit, c’est vraiment Bruce Wayne qui est au centre du récit de Snyder. Mais celui-ci n’oublie pas les autres personnages. Gordon conserve une grande importance, même s’il ne prend pas toute la lumière comme dans Year One. Sa relation avec Wayne/Batman reste centrale au récit, tout comme celle entre Alfred et Bruce…En fait un seul personnage marquant de Year One est ici absent : Selina Kyle aka Catwoman…Je dois dire que je suis assez surpris de cette absence d’ailleurs…mais on sait que Snyder n’a jamais vraiment exploré une quelconque romance pour Bruce jusque là…

Du côté de Batman and …un épisode à mon sens raté. D’une part il n’est pas dessiné par Patrick Gleason mais par un Cliff Richards de toute évidence mal à l’aise avec Batman. Et d’autre part, l’histoire n’a aucun intérêt…John Layman continue à faire le job et à bien le faire sur Detective. Ce n’est pas incroyable mais cela se laisse lire avec plaisir.

Verdict : à posséder pour Zero Year qui est à ne pas manquer !!!

GREEN LANTERN SAGA 23

GREEN LANTERN SAGA #23Date de sortie : 28 Mars 2014

Prix : 5,6€/

Épisodes : Green Lantern #22, Green Lantern Corps #22, New Guardians #22, Red Lanterns #22, Earth-2 #9-10

Sollicitation : NOUVEAU DÉPART POUR LES SÉRIES COSMIQUES DES GREEN LANTERN ! Après son évasion de prison, une Star Sapphire sème la terreur sur Oa, par Robert VENDITTI et Billy TAN ! Fatality enquête sur un complot alien, par Van JENSEN, Robert VENDITTI et Bernard CHANG ! Relic : la nouvelle menace cosmique par Justin JORDAN et Brad WALKER ! Tumulte au sein des Red Lantern avec l’ascension d’un nouveau leader, par Charles SOULE et Alessandro VITTI ! Et les débuts de Doctor Fate par James ROBINSON et Nicola SCOTT

Avis : bon alors autant le dire on entre dans la période chiante pour ce mag. Tout d’abord Earth 2 , oui même elle, avec un arc sur Docteur Fate mal géré par Robinson qui fera trainé les choses plus que de raisons avec une confrontation tout simplement inintéressante….Robinson stérilise sa propre série pendant 4 épisodes, avant de revenir en force avec son dernier arc qui débute au numéro 13.

Côté GL, il faudra chercher du côté de New Gardians et Red Lantern, du divertissement. Même si je reste peu convaincu par Soule sur ce titre, au moins il fait bouger les choses et a des idées (ce qui nous change…). Quant à NG, le titre va être le catalyseur du futur crossover Lights Out et autant le dire, Justin Jordan s’en tire vraiment bien dans la mise en place du nouvel ennemi du Corps. Par contre, les titres qui manquent vraiment d’intérêts sont les séries principales. Je vous conseille d’être vraiment bien réveillés au moment de lire les épisodes de GL et GLC, car leurs histoires ne décollent pas vraiment. Venditti est relativement solide sur GL mais ses intrigues manquent vraiment d’ampleur pour vraiment être prenantes, comme avec cette histoire de Star Saphirre rebelle, juste soporifique…

Verdict : BOOOOOOOOOOFFFFFFFFF, ronfle…..

DC SAGA PRÉSENTE 1

DC SAGA PRÉSENTE #1Date de sortie : 28 Mars 2014

Prix : 5,9€/

Épisodes : Batman Special #1 + Batman Confidential #13-16

Sollicitation : UN NOUVEAU MAGAZINE QUI EXPLORE LES SECRETS DE L’UNIVERS DC ! Un récit complet, inédit en VF ! Dans BATMAN-VENDETTA : Mike W. BARR, Michael GOLDEN, Tony BEDARD et Rags MORALES présentent Wrath, l’anti-Batman dont la version Renaissance débute le mois suivant dans BATMAN SAGA !

Avis : à l’occasion de l’apparition de Wrath dans Detective Comics publié dans Batman Saga, Urban nous propose dans cette nouvelle collection de nous présenter le personnage au travers tout d’abord du récit qui l’a introduit la pemière fois, dans le one shot batman special…mais surtout la mini série publiée dans Batman Confidential…Etant donné que cette mini est signé Tony Bédard, scénariste que j’exècre  par tous les ports de la peau (merci encore d’avoir couler Green Lantern Corps et New Gardians avec tes scénarios tout XXX), je ne vais pas dire du bien du machin même si je ne l’ai pas lu et que donc c’est de la pure mauvaise foi…

Verdict : à lire pour les curieux qui pour une raison inexpliquée n’auraient pas encore leur dose de Batman…

CINÉMA

CAPTAIN AMERICA 2 : LE SOLDAT DE L’HIVER

0001_cap_posterDate de sortie : 26 mars 2014

Synopsis : Après les événements cataclysmiques de New York de The Avengers, Steve Rogers aka Captain America vit tranquillement à Washington, D.C. et essaye de s’adapter au monde moderne. Mais quand un collègue du S.H.I.E.L.D. est attaqué, Steve se retrouve impliqué dans un réseau d’intrigues qui met le monde en danger. S’associant à Black Widow, Captain America lutte pour dénoncer une conspiration grandissante, tout en repoussant des tueurs professionnels envoyés pour le faire taire. Quand l’étendue du plan maléfique est révélée, Captain America et Black Widow sollicite l’aide d’un nouvel allié, le Faucon. Cependant, ils se retrouvent bientôt face à un inattendu et redoutable ennemi – le Soldat de l’Hiver.

Avis : précédé d’une rumeur plus que flatteuse, le nouveau film Marvel Studios débarque cette semaine et on peut s’attendre à ce qu’il soit à nouveau un succès. Adapté d’un des passages les plus réussis du run de Brubaker (selon moi la seule vraiment intéressante, mais passons) les frères Russo introduisent le soldat d’hiver dans le cadre d’un film qui se veut inspiré par les thrillers politiques des années 70. Si l’on peut se dire qu’il y a un côté assez prétentieux derrière cette appellation pour ce qui reste fondamentalement un film d’action, il est bon de voir que les producteurs ont conscience de l’importance de ne pas réaliser sans cesse le même film.

En ce qui me concerne j’attends ce film de pieds ferme, pour une raison simple : à ma grande surprise, j’avais adoré le premier volet situé dans les années 40 et centré sur les origines de Cap. Pour être honnête j’étais un peu allé le voir  en rechignant et sans grand enthousiasme et au final il fait aujourd’hui partie de mes films Marvel préférés. Bien évidemment ce film, situé dans le temps présent et faisant suite aux évènements de Avengers aura une tonalité très différente, mais je suis quand même impatient. A voir si ce film sera plus équilibré que le Iron Man 3 sorti l’année dernière. Les derniers films Marvel ayant été chargé en humour, il serait bon aussi de prouver que ces films peuvent être un peu sombre et à mon sens l’histoire annoncée du film s’y prête assez.

Verdict : à voir.

DVD/BR

THOR 2 – THE DARK WORLD

0001_thor2_posterDate de sortie : 26 mars 2014

Synopsis : Alors que dans l’espace se prépare une alignement sans précédent des Neuf Royaumes, le terrible meneur des Elfes Noirs, Malekith, tente de mettre la main sur une force puissante appelée Ether, cachée de la vue de tous depuis que Bor, le père d’Odin, l’a vaincu. À Londres, une irrégularité spatio-temporelle entraîne l’astrophysicienne Jane Foster jusqu’à l’Ether, qui l’infecte aussitôt. Alerté, Thor l’invite à Asgard afin de la soigner, mais la ville tombe suite à une attaque perpétrée par les combattants de Malekith. Désobéissant à son père qui souhaite réunir les forces pour se défendre contre une nouvelle agression, Thor décide d’évacuer sa bien-aimée. Mais pour mener à bien son projet, il doit demander à son frère Loki, emprisonné depuis sa trahison, de l’aider dans cette lutte qui se transportera bientôt sur Terre…

Avis : alors que Marvel sort son nouvel opus consacré à Cap au ciné, le même jour sort en DVD/BR le second volet du collègue à savoir Thor ! Sorti quelques mois après le dernier Iron Man, le second volet de la franchise a lui aussi bénéficié de l’élan de ses prédécesseurs pour cartonner au box office. Je n’ai personnellement pas vu le film, du moins pas encore, mais les critiques ont été de manière générale assez favorables, bien qu’elles aient pointé un défaut récurrent chez les films Marvel : la faiblesse des vilains…Force est de constater qu’à part Loki, porté par l’interprétation bien allumée de Hiddleston, peu d’ennemis introduits dans les films Marvel ont suffisamment marqués pour gagner des rôles récurrents. Pourtant Marvel peut se vanter d’avoir des vilains passablement charismatiques…problème, pas mal sont chez la concurrence : Doom, Magneto, et j’en passe… De fait, si Iron Man ne veut pas utiliser le vrai Mandarin, si Loki se fait réquisitionner comme ennemi des Avengers, il reste peu d’ennemis solos vraiment importants…Kang, Ultron et autres sont plus des adversaires des Avengers en groupe qu’autre chose….A voir comment les prochains films vont combler ce vide

Verdict : à voir.

A propos Sam 1952 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

7 Comments

  1. Je ne suis pas d’accord avec toi sur le fait que Bendis devienne le boss de la franchise puisqu’il ne s’occupe que d’un camp. Le second semble être dicté par… Paul Cornell puisque les séries ont l’air de bouger en fonction de ce qui va se passer dans Wolverine… ouais je sais c’est étrange

    • mmm, je ne pense pas. D’une part parce que le run de Cornell n’est pas très bien vu par les fans. Le simple fait que le titre ait eu besoin d’un relaunch après 12 épisodes est plus dû à des ventes faméliques qu’à une vision en saison.
      Ensuite il ne faut pas oublier que Cornell s’en va aussi dans quelques mois, puisqu’en principe la fin de la « saison » actuelle de Wolverine marque aussi la fin de son run sur le titre

    • Vu comment tout le monde semble totalement se contre-foutre de ce qu’écrit Cornell en mentionnant le moins possible la nouvelle condition de Logan, je ne pense pas qu’il dirige quoi que ce soit, surtout qu’il ne touche absolument pas aux autres personnages mutants ; même si Wolverine est la tête de gondole, on en est quand même pas à ce qu’il soit le seul X-Men tout court.
      Bendis est surement devenu un peu le patron de facto lorsqu’il a débarqué sur la franchise avec ses gros sabots avec non pas une mais deux séries, vu ses positions chez Marvel ses décisions et idées priment sans doute souvent dans les grandes réunions éditoriales…

    • Son style dénote un peu par rapport à ce qu’il faisait sur Thor par exemple, mais c’est loin d’être laid je trouve ! Après je préférais également son ancien style.

    • J’ai feuilleté l’album vite fait et j’ai trouvé l’ensemble des dessins assez moyen et en plus moyen aussi niveau qualité de fabrication. Du coup je l’ai reposé car à ce prix je crois que je vais me tourner vers le tpb si il est moins cher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.