Guide de lecture Comics VO : semaine du 13 août 2014

DC Comics 



BATMAN #34

BATMANScénario : Scott Snyder 
  
Dessin : Matteo Scalera

Sollicitation : ZERO YEAR is over, and the events of BATMAN: ETERNAL have put Gotham City in a tailspin, but Batman is focused on finding a killer who has haunted his hometown in secret for years. This special issue features art by Matteo Scalera (DEADPOOL, Black Science) and sets the stage for the next major Batman story in the fall.

Avis : un épisode fill in de toute évidence, après la conclusion de la longue saga Zero Year, sans doute pour laisser souffler à la fois Greg Capullo mais aussi les lecteurs avant de se plonger dans l’arc suivant. Une respiration bienvenue car la tension est montée crescendo ces derniers mois dans Zero Year au fur et à mesure que la dimension de l’intrigue, la chute de Gotham, l’assaut de Nigma se faisaient jour. Au vu de la sollicitation nous avons là quelque chose de plus traditionnel en termes d’intrigues, avec la poursuite d’un tueur.

A mon avis, outre Batman, ce qu’il faudra surveiller de près dans les prochains mois c’est sans aucun doute Batman Eternal. De toute évidence, les deux séries marchent ensemble et vont faire évoluer leurs intrigues en parallèle maintenant que l’action de Batman est revenue dans le temps présent. Nous avons déjà eu un aperçu des ennuis qui attendaient Batman dans le numéro 29, il s’agit maintenant de voir comment nous allons en arriver là…

Avis :  BUY.

IMAGE COMICS

 

STARLIGHT #5

STARLIGHTScénario : Mark Millar 

Dessin : Goran Parlov 

Sollicitation : Duke and Space-Boy are hiding out in the jungles of Tantalus with the rebels, under the command of Tilda Starr, the former head of the Queen’s Imperial Guard. Their aim: to retake the capital and free the people from the Brotean invaders! But their numbers are tiny, their hope is running low, and new secrets are coming out about the tragedies of Space-Boy’s past.

Avis : après quelques semaines d’absence, l’une des dernières séries en date de Mark Millar revient au rapport après nous avoir laissé sur un bon gros cliffanguer dans le dernier épisode. Alors que Duke et les résistants se croient à l’abri, ils ont en réalité fait rentrer le loup dans la bergerie en accueillant sans le savoir un traître dans leurs rangs qui vient de révéler leur position aux forces ennemies !

Et soyons clairs dans son hommage à Flash Gordon, Millar n’a pas hésité à faire en sorte que les méchants soient vraiment le plus détestable possible au point qu’ils en sont presque des caricatures, en tout cas une chose est claire, on a très très envie de les voir se faire ratatiner la gueule !!!

Mais on ne va pas bouder notre plaisir pour si peu, en fait ce facteur contribue presque au charme presque enfantin de la série. Bien qu’en général je répugne à lire des séries dans lequel la nostalgie est fortement présente (étant animé d’une détestation pour ce sentiment plus nuisible qu’autre chose), Millar et Parlov font bien passer la pilule par les libertés qu’ils ont pris avec le mythe auquel ils rendent hommage.

Le fait que le héros soit pratiquement un vieillard qui ne s’est réengagé dans l’aventure que parce que plus rien ne le retient sur Terre après la mort de sa femme contribue principalement à conférer une humanité et un ton bien particulier au titre.  Tout ça pour dire que Starlight est une très bonne série, que je la recommande et que nous sommes nombreux à croiser les doigts pour que Millar ne rate pas son coup…

Verdict : BUY 



MARVEL COMICS 



ALL NEW X-MEN #30

ALL NEW X-MENScénario : Brian Michael Bendis 

Dessin : Sara Pichelli 

Sollicitation : Past, present and future collide as the Future Brotherhood exacts their final judgment on the All-New X-Men. Plus, Angel takes control!

Avis : en temps normal, je devrais être ravi de voir toute l’attention portée au personnage de X-23, surtout quelques années après l’annulation de sa très bonne série, de son exil des titres X-Men vers les titres Avengers, et de sa présence ensuite dans le Hunger Games Marvelien, Avengers Arena. Sauf que je reste profondément déçu par la manière dont Bendis utilise le personnage.

On pourrait croire qu’après toutes ces années sur Ultimate Spider-Man, il savait écrire les ados…et il le sait peut être un peu trop bien, car il confère un caractère à X-23 à des années lumières de ce que l’on a pu voir ces dernières années.

De toute évidence si Bendis est à l’aise avec les ados, il ne sait pas écrire ce personnage en particulier et il ne s’est même pas embarrassé pour essayer de lui donner une quelconque cohésion ou de respecter sa continuité !

Le fait qu’elle considère désormais Wolverine comme son père ? oublié, puisqu’elle n’a pas tenté une seule fois de le contacter depuis sa réapparition ! Son caractère calme, réfléchie, auto-destructeur et peu loquace ? oublié, allez conférons lui le même caractère qu’à n’importe quel autre personnage ! à chaque fois que je vois ses lignes de dialogue, je reste consterné, car elles pourraient être prononcées par n’importe quel autre personnage.

On y retrouve très souvent des tics de langage et des tournures de phrases propres à ce scénariste manifestement incapable de l’utiliser correctement !  Pour cela il suffit de voir les quelques pages previews de cet épisode où on la voit avec Angel aller…en boîte …mais oui bien sûr qu’elle ferait cela !!!

Bon sinon l’événement de cet épisode est l’apparition apparemment de Miles Morales, d’où la présence de Sara Pichelli au dessin.

Verdict : Check It, je vais aller me haïr dans un coin…



AMAZING SPIDER-MAN #5

AMAZING SPIDER-MANScénario : Dan Slott 

Dessin : Humberto Ramos 

Sollicitation : ORIGINAL SIN tie-in! The greatest untold secret of Spider-Man’s world has a name – SILK!  Who is this mysterious woman and what does she have to do with Black Cat and Electro?!

Avis : la vache, ça fait vraiment 5 épisodes, que Slott nous les XXX avec cette histoire d’Electro et Black Cat ? oui je sais, je sais, Slott a passé un long moment à nous expliquer les motivations de la jeune femme pour se venger de Spidey, mais je reste toujours sur les fesses de voir un personnage massacré de la sorte…

Il y a vraiment intérêt que cette intrigue présente un développement intéressant à un moment, car pour l’instant elle est juste la moins attractive de toutes celles en cours dans la série. Celle sur Silk est clairement plus prenante, car liée à la future intrigue Spider-verse, si bien que celle avec Electro et Black Car fait clairement tapisserie…

On se doute bien que Slott ne l’a casé là que pour faire le lien avec le film (que je n’ai pas vu mais qui apparemment a été mal reçu par les fans…). En tout cas, il est certain que la jeune femme et Spidey ont des mmm atomes crochus, même si bien entendu les auteurs se sont sentis obligés de lui conférer un costume qui ne laisse guère de place à l’imagination, si vous voyez ce que je veux dire…En fait dès que j’ai vu ce costume, je me suis dit, ça y est Spidey a une copine Ninja…

Verdict : Check It, il faut vraiment secouer un peu le cocotier….Spider-Verse, on t’attend mon chéri ! 


CAPTAIN AMERICA #23

CAPTAIN AMERICAScénario : Rick Remender 
 
Dessin :  Carlos Pacheco

Sollicitation : The Tomorrow Soldier part 2  Zola has waged war on New York!   Without a Captain America to lead them, can the Avengers stop the Bio-Fanatic’s plot for revenge?!  The Falcon faces a dark secret form Captain America’s past!

Avis : bon à ce stade,  je pense que nous sommes tous au courant du futur remplacement de Steve Rogers par son ami de longue date, Sam Wilson, dans le rôle de Captain America. Etant donné que notre bon vieux Rogers a désormais été rattrapé par son âge, difficile de remettre les collants…Mais selon les dires de Remender, le personnage restera dans la course pour faire partager son expérience…Et là personnellement, cela ne m’évoque qu’une chose : Batman Beyond, avec un Rogers qui à l’image d’un Bruce Wayne guide le nouveau héros sous le costume…

Comme je ressens toujours une certaine tendresse pour l’anime + que j’apprécie le personnage de Sam Wilson, je suis plutôt favorable à cette évolution. En fait le seul reproche que l’on pourrait formuler est que cela arrive trop vite après le précédent remplacement de Rogers par Bucky Barnes… De l’extérieur, cela donne vraiment l’impression que Rogers est remplacé par cycle régulier et rapproché…

Concernant l’épisode du jour, je parie que la révélation du jour est le retour du fils adoptif de Cap dans la dimension Z, Ian. Nous avions vu à la fin de l’épisode 10 qu’il avait survécu et qu’il portait les couleurs de Cap…En tout cas ce retour des forces de Zola me fait plaisir car cela rappelle une période plus intéressante de la série…

Verdict :  Check It



ORIGINAL SIN #7

ORIGINAL SINScénario : Jason Aaron 
  
Dessin : Mike Deodeto 

Sollicitation : The LAST BATTLEGROUND!

Avis : je continue à ne faire que signaler la sortie du crossover du moment chez Marvel. Je n’ai pas lu les derniers épisodes, mais je suis curieux de voir si tout cela tient la route au final après les piètres et mornes premiers épisodes…

Verdict :  pour ceux qui suivent.

 

 




SPIDER-MAN 2099 #2

SPIDER-MAN 2099Scénario : Peter David 

Dessin : Will Sliney

Sollicitation :   Life’s not easy when you’re a Spider-Man from the year 2099 stuck in our present.   But what’s the bigger danger: bank robbers, or beautiful women?   Peter David’s truimpant return to the character he created continues!

Avis :c’est avec une grande joie que j’ai vu l’excellent score de vente réalisé par le premier épisode de la nouvelle série consacrée au Spider-Man 2099. De toute évidence, pour se vendre au niveau de Amazing Spider-Man, le titre était attendu depuis longtemps et la présence de Peter David a rassuré pas mal de monde, d’autant que le monsieur n’a rien perdu de sa superbe. En un épisode, nous avons déjà un cast établi, plusieurs dangers qui pèsent sur Miguel, tant à l’intérieur d’Alchemax qu’à l’extérieur, des relations établies et l’envie de revenir pour le numéro suivant…

Et les résultats des prochains numéros seront à scruter de près pour plusieurs raisons. D’une part, de nos jours, aucun éditeur ne parvient plus à maintenir ses ventes sauf à coup d’event ou de crossovers à gogos…d’autre part, Peter David est bien connu des fans pour sa capacité à maintenir des séries sur la durée et à se renouveler grâce à la richesse de ses cast.

La bonne nouvelle est que David aura juste le temps d’établir quelques intrigues avant de foncer dans Spider-Verse et de rappeler aux lecteurs qu’il existe, apportant un éclairage supplémentaire sur le titre. En général, je n’apprécie guère la proximité de crosovers si peu de temps après le lancement d’une série, mais tout ce qui peut permettre de vendre du Peter David est une bonne chose.

Alors que All New X-Factor a retrouvé en quelques mois le niveau de ventes de X-Factor…on se rend compte que le talent n’est plus suffisant pour maintenir un niveau de ventes satisfaisant …en attendant, profitons de notre chance, d’avoir plus de Peter David en ce moment…

Verdict :  BUY 

UNITED STATES OF MURDER INC #4

UNITED STATES OF MURDER INCScénario : Brian Michael Bendis 
   
Dessin : Michael Avon Oeming 

Sollicitation : This new crime epic saga from the award-winning creators of POWERS continues! Valentine and Jagger are on the run as the five families meet to decide the fate of the United States of Murder Inc. Every issue delivers powerful visuals by Eisner Award winner Michael Avon Oeming and a story by the writer of some of your favorite Marvel comics including ALL-NEW X-MEN!

Avis : alors que je conchie allègrement Bendis dans mon avis de All New X-Men, je suis heureux de le retrouver dans cette série où il est manifestement à l’aise dans un genre qu’il maîtrise bien plus.

On retrouve ici le Bendis qu’on aime, aux dialogues bien menés, au rythme rapide, aux twists inattendus, qui nous rappelle les grandes heures de son run sur DD ou USM. Donc Brian, fait nous plaisir, quand tu te mets sur tes autres séries, emporte avec toi un peu de cette énergie qui anime cette série et Powers (ou Scarlet dont on attend encore désespérément  la suite…) steplaiiiiiiiiiiit !!!! et puis finis nous Powers espèce de sacripant!!! tu nous a laissé sur un bon gros cliffanguer espèce de méchant !!!

Bref si vous voulez retrouver du bon Bendis accompagné du toujours excellent Oeming, plongez dans cette série, où la Mafia a pris le contrôle d’une partie des USA et ont fait sécession du reste du pays, où le fils d’un ancien boss fait son entrée dans ce monde et va vite et d’un découvrir les secrets de sa famille et de deux se retrouver méler à un complot qui pourrait bien lui coûter sa tête !!! 

Verdict :  BUY 


X-MEN #18

X-MENScénario : Mark Guggenheim

Dessin : Harvey TolibaoSollicitation : FROM THE EXECUTIVE PRODUCER OF TV’s « ARROW »! NEW CREATIVE TEAM! And a new mission for the first all-female team of X-MEN…  S.W.O.R.D. is Earth’s premiere counterterrorism and intelligence agency when it comes to dealing with extraterrestrial threats.  But when the ferocious Shi’Ar warrior Deathbird lands on their doorstep at the brink of death, S.W.O.R.D. calls in the X-MEN to investigate!  But are the X-Men equipped to handle the horrific new threat that’s emerged from the edge of space?

Avis : après le médiocre run de Brian Wood sur le titre, la série X-Men est reprise par une nouvelle équipe créative pour quelque épisodes qui ressemblent fort à un fill in. Il faudra attendre pour connaître l’identité de la nouvelle équipe créative et cela nous permettra de voir si Marvel maintient un certain intérêt dans le titre.

Car j’ai quelques doutes sur le sujet au vu des artistes assez peu engageants que la série a connu ces derniers mois. Comme d’habitude, Marvel a mis le paquet sur le lancement (avec la présence de Coipel au dessin) avant de passer à autre chose et de clairement se désintéresser du projet…

Après il ne faut pas s’étonner de voir nombre de leurs séries péricliter au bout de quelques mois ! vous me direz, on ne peut pas tout soutenir en permanence, mais on peut aussi se demander si Marvel ne sort tout simplement pas trop de choses pour mieux soutenir sa gamme. Quand on en arrive à un point où une série, comme X-Men, qui était un titre majeur il y a encore 15 ans, fait clairement partie des titres non prioritaires, on peut s’interroger sur ce besoin de la maison d’édition de lancer en permanence toujours plus de séries…

Sur le fond, nous allons voir les idées que Guggenheim a apporté avec lui. Je trouve en effet que le scénariste a beaucoup progressé ces dernières années, par rapport à son premier passage chez Marvel et notamment son run sur Young X-Men. Son travail sur la série Arrow lui a clairement été profitable de ce point de vue…En outre, je suis ravi de voir le scénariste faire appel à un point de continuité et un personnage outrageusement oublié par les scénaristes X-Men.

Pendant des années, les X-Men ont su maintenir un cast secondaire de personnages importants, avant que cela ne périclite dans les années 2000. Deathbird fait partie de ces personnages autrefois régulièrement présent, puis mis de côté ces derniers temps…Ainsi en raison de son coma prolongé, on ne l’a pas vu réagir à la mort de sa soeur, la disparition de Vulcain et pas mal d’autres choses…

Verdict : Check It. 

A propos Sam 1952 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.