Sollicitations Urban Comics : Janvier 2015

Et oui vous lisez bien, Urban nous dévoile déjà son programme pour début 2015 et le programme est beaucoup plus riche que les mois de novembre et décembre ! l’éditeur nous aura donc laissé soufflé pour préparer cette rentrée qui va nous ruiner mais nous rendre si heureux !!!

Avant de s’attaquer aux titres DC, jetons nous sur ce qui était très attendu des fans : plus de Garth Ennis et du grand Garth Ennis en plus ! avec d’une part le lancement de la réédition de Preacher, ainsi que le run du scénariste sur la série Hellblazer avec l’une des intrigues les plus célèbres de la série !

Deux incontournables en somme et des titres réclamés depuis longtemps à Urban. Après des mois de disette, cela fait plaisir de voir le programme Vertigo aussi riche, avec l’édition en un tome (ouiiiiiiiiiiiiiii) de The Wake de Scott Snyder et Sean Murphy. Un très bon récit de SF, qui sans être parfait met bien en avant les talents de Murphy au dessin.  Enfin, Urbna s’attaque à Coffin Hill, que personnellement je ne connais pas. 

Côté Indies, c’est la foire à Jonathan Hickman avec la suite toujours aussi dérangée de East of West, mais aussi le début de la réédition de Manhattan Projects. De toute évidence, Urban a fait le forcing pour récupérer le maximum de titres de ce scénariste, y compris celles publiées ailleurs. Ainsi MP avait débuté sa carrière chez Delcourt, avec le premier tome puis était resté bloqué un moment. Urban met le paquet encore une fois pour promouvoir la série, puisque le premier tome sera réédité à 10€.

Je l’ai souvent dit, mais nous avons sans doute là l’une des séries les plus originale et azimutée du marché, avec la réinterprétation toute personnelle d’Hickman du projet Manhattan (dans le cadre duquel fut conçu la bombe atomique). Chez Hickman l’arme nucléaire n’est qu’un « à côté » alors que le projet recrute les plus grands savants de l’époque pour concevoir le plus d’armes possibles dans tous les domaines ! les problèmes vont commencer lorsqu’ils vont recruter Oppenheimer…du moins celui qu’il pense être le bon Oppenheimer !!! 

Enfin chez DC, nous aurons enfin notre dose de Batman, après des mois de famine….avec le début de l’édition du bon run de Paul Dini sur Batman. L’auteur y amène un type de narration bien particulier. On est loin des intrigues à rallonge bien spectaculaire auxquelles nous sommes désormais habitués, le scénariste a en effet préféré des histoires en un épisode, plus terre à terre, avec pas mal de nouveaux vilains, un cast récurrent (notamment la présence assez fréquente de Zatana) et des changements dans la durée. Un run de qualité qui mérite d’être découvert.

Ensuite, une autre promesse est réalisée avec la publication du tome 1 du Fourth World, le chef d’œuvre de Jack Kirby qui a tant enrichi l’univers et la mythologie de l’univers DC au cours de ces quelques années chez l’éditeur. Urban y applique son traitement « habituel » mais si apprécié, un tome giant size de plus de 400 pages pour « à peine » 35€. Pour retrouver une œuvre maîtresse du King, c’est presque donné…

A noter que le tome d’Omac qui est proposé ici, n’est pas la suite des épisodes de Kirby, il s’agit des épisodes produits par Dan Didio et Keith Giffen lors du relaunch DC en 2012. Bien que le titre soit passé inapercu et ait été annulé assez vite, il a glané des critiques très flatteuses notamment parce qu’il rendait un hommage appuyé à Kirby. 

Enfin, mais pas des moindres, édition dès janvier de la conclusion de Forever Evil dans le tome 7 de Justice League. C’est à souligner car le crossover aura fini d’être publié en kiosque …en décembre ! ce qui personnellement m’arrange car j’ai sauté la version kiosque pour me concentrer sur la version librairie. 

Donc vous aurez compris, les gens, préparez vous et surtout interdiction de mourir avant Janvier ! 

A propos Sam 1952 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

8 Comments

  1. Fiou beau programme c’est clair, sauf la partie indies, je suis Hickmanon-compatible… plus sérieusement , on a une idée du nombre de tome de cette édition de Preacher, j’avais raté des tomes chez Panini et quand on n’est pas sur le coup avec les italiens , c’est mort pour retrouver les volumes manquant dans des conditions décentes…

  2. Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !

    Voilà le cri que j’ai poussé ce matin en découvrant ce programme… C’est bien simple, TOUT m’intéresse, sauf le premier tome de Manhattan Project… parce que je l’ai déjà… Angoulême oblige, Panini et Delcourt vont sans doute nous sortir également un bon gros planning qui tache, notre porte-monnaie mourra pour de bon…

  3. Effectivement un mois bien chargé et un mélange de choix audacieux et de valeur sures avec un ralentissement des publications batman semblerait il.

  4. Urban a dû débourser une nouvealle traductrice pour Preacher puisque c’est cette empaffée de Geneviève Coulomb qui avait traduit pour Panini.

    • Il me semble que Panini avait déjà fait refaire cette traduction, car quelques mois avant le rachat de la franchise par Urban, je m’étais acheté le premier tome version Panini et la trad était alors signée jeremy Manesse. Donc je pense qu’Urban va reprendre celle là, comme pour Transmet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.