Geexity #27 – Avengers S.T.A.T.I.O.N.

Agents of S.H.I.E.L.D. Assemble !

Depuis quelques années maintenant notre monde change, de nouvelles menaces toujours plus dangereuses le guettent, stoppées seulement par l’action de quelques hommes et femmes d’exception. Vint le jour où la menace fut si grande qu’une poignée d’entre eux se rassemblèrent sous l’égide du S.H.I.E.L.D. : les Avengers étaient nées. Devant le besoin toujours grandissant de nouveaux héros, le directeur Nick Fury met en place l’Avengers S.T.A.T.I.O.N. (pour Scientific Training and Tactical Intelligence Operative Network) dans le but de former des super-agents supplémentaires. Et si c’était vous, le prochain super-héros ?!

image001

Ouverte depuis le 30 mai dernier, Avengers S.T.A.T.I.O.N. est une exposition conçue conjointement par Marvel  Entertainment, Victoria Hills Exhibition et la NASA (rien que ça !) qui plonge ses visiteurs dans l’univers cinématographique Marvel de manière interactive. Actuellement situé à New York dans le Discovery Time Square, tout bon fan de comics qui se respecte de passage dans la Grosse Pomme ne pourra qu’être intrigué par les très nombreuses pubs pour cette attraction qui ont fleuri sur les murs des métros et les portes des taxis.

Le principe de l’exposition est que chacune des salles est dédiée à l’une des différentes franchises portées à l’écran par Marvel Studios (ne vous attendez donc pas à y voir Spider-Man ou les X-Men) qui se sont retrouvées mêlé dans Avengers. L’immersion de l’expérience est appuyée par la présence d’agents du S.H.I.E.L.D. dans la plupart d’entre elles dont le rôle ne se borne pas qu’à surveiller la bonne tenue : ainsi, l’un d’entre eux collera des pastilles sur votre carte d’agent en formation si vous réussissez le épreuves physiques de Captain America, tandis qu’un autre n’hésitera pas à vous signaler à leurs supérieurs si vous vous montrez positif au test des rayons gamma !

marvel-avengers-station-photos-17
Rendez-vous en salle de briefing !
IMG_5946-400x600
« Votre mission, si vous l’acceptez, sera de devenir le nouveau super-agent du S.H.I.E.L.D. ! »

La visite commence par votre enregistrement dans la base de données par laquelle vous sera décernée une carte personnalisé d’agent en formation. L’exposition s’ouvre sur deux salles dédiées au S.H.I.E.L.D. ; dans la première, une véritable salle de briefing d’agence top-secrète comme on se les imagine, c’est l’agent Felix Blake (interprété par Titus Welliver dans le court-métrage Item 42 et dans deux épisodes de Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D.) qui vous accueille dans un message vidéo afin de vous expliquer le but des opérations. Une fois ses instructions terminées les portes s’ouvre sur la seconde salle où les choses sérieuses commence ; celle-ci est dédiée aux personnages affiliés au  S.H.I.E.L.D. qu’on l’on retrouve dans les différents films : on pourra admirer ici les costumes et accessoires de Black Widow et Hawkeye tout comme les uniformes de Nick Fury et Maria Hill ou encore le costume trois pièces de Phil Coulson. À l’image de ces personnages qui n’ont toujours pas eu droit à leur propre film, cette salle n’est qu’un petit amuse-bouche puisqu’elle ne propose rien d’interactif si ce n’est les fiches de renseignement sur ces cinq personnages.

tumblr_n6j6fpFOh71tp74tdo8_500
Black Widow, Hawkeye, Phil Coulson et Maria Hill.

Heureusement, on arrive ensuite à du lourd avec la salle qui a sans doute eu ma préférence : celle de Captain America. Séparée en deux parties, cette salle s’ouvre sur des vitrines dédiées à la S.S.R. (l’ancêtre du S.H.I.E.L.D.) avec les photos et dossiers de Peggy Carter, Howard Stark, du docteur Abraham Erskine ou encore du colonel Chester Philipps. Pour qui aime chercher des indices pour l’avenir de l’univers cinématographique, les dossiers peuvent se révéler intéressants car donnant de nombreux renseignement sur la vie personnelle et les aptitudes de ces personnages qui se retrouveront pour certains dans la série Agent Carter qui démarrera dans quelques mois. Les détails classés confidentiels ne manqueront pas d’en intriguer plus d’un, comme la mort d’Howard Stark entourée jusque-là de mystère. De nombreux objets sont également exposés, dont certains en relation avec l’Hydra tel que l’uniforme complet de leurs sbires durant la Seconde Guerre mondiale.

tumblr_n6j6fpFOh71tp74tdo8_500 - Copie
La Seconde Guerre mondiale pour les nuls.
img_3578
La salle de muscu pour les fainéants.

Le gros de la salle est dédié au héros étoilé avec la présence de la machine qui a servi à transformer Steve Rogers en super-soldat ; si l’on ne pourra malheureusement pas tenter nous aussi l’expérience en pénétrant dans l’appareil, celui-ci étant mis sous verre, plusieurs tests physiques sont présents pour nous permettre de révéler le super-soldat qui est en nous. Le décor n’est pas en reste avec le costume et les accessoires du héros (les deux boucliers évidemment inclus) ou bien les fameuses cartes à collectionner de Phil Coulson (mais sans les traces de sang, on est dans un divertissement familial tout de même).

theverge1_2040.0_standard_1020.0

Les objets et costumes derrière les vitrines laissent place aux écrans d’ordinateurs dans la salle suivante consacrée à Hulk ; difficile en effet de matérialiser un personnage en image de synthèse, même si nous présenter le fameux short violet aurait été un bel hommage. Les écrans ne servent toutefois pas qu’à donner des informations sur les rayons gamma ou les différentes créatures qui ont pu naître d’expérience malheureuses de leur manipulation (Hulk, l’Abomination et un mystérieux troisième classé confidentiel… Le Leader ? Un indice pour un prochain film ?) puisque l’on pourra nous-même tester le taux de rayon gamma présent dans notre corps, encourant le risque d’être repéré par le S.H.I.E.L.D. dans le cas d’une réaction positive. Avant de passer à la suite, vous pourrez encore expérimenter le Tesseract avec une machine dédiée à cet effet et comprendre le mécanisme de ce cube cosmique.

IMG_5995-400x600
Toi aussi, joue avec le Tesseract et mets la réalité en péril !

La salle suivante se rattrape sur les objets en provenance des films en attaquant à la fois tout ce qui est lié à Thor et Asgard mais également à l’espace et à ses peuples rencontrés jusqu’à Avengers (ne vous attendez donc pas à trouver des traces des Elfes noirs de Thor : le monde des Ténèbres ou des aliens de Gardiens de la Galaxie). Si le costume de Thor est bien présent, celui-ci n’a toutefois pas donné la permission d’exhiber son marteau Mjollnir qui n’est présent que sur un écran, tandis que Loki n’aura lui pas laissé ses frusques mais uniquement son casque sa lance utilisée pour manipuler les esprits. On aura aussi le plaisir de tomber nez-à-nez avec un Chitauri grandeur nature, son glider ou encore le fameux item 42. C’est ici que la NASA entre en scène avec un écran géant sur lequel les visiteurs pourront découvrir des exoplanètes fictives mais conçues de manière réaliste. Dommage qu’il n’y ait pas eu une présentation des différents royaumes de la mythologie nordique déjà aperçus jusque-là, les planètes fictives présentées ici présentant vraiment peu d’intérêt.

marvel-avengers-station-photos-7
Nous ne sommes pas seuls…

The last but not the least, l’exposition s’est réservée le premier des héros de l’univers cinématographique pour la fin. C’est à Iron Man que revient de terminer l’expérience dans une salle évidemment très technologique où trône la réplique d’une des armures présente dans les films. On aurait pu s’attendre à en voir l’une ou l’autre en plus, je pense notamment à celle de War Machine, même si le catalogue complet des armures (au moins jusqu’à Avengers) est présent de manière virtuelle sur un écran près de la seule armure présente. Une petite animation devrait toutefois ravir les petits comme les grands enfants qui pourront contrôler deux gants de l’armure en les faisant bouger grâce à un système de capteurs. L’animation pourrait être très drôle malgré le nombre limité d’actions possibles si le système de capteurs n’était pas assez aléatoire et les gants en meilleur état (au moins l’un des deux ne bougeaient pas tous ces doigts lors de ma visite).

marvel-avengers-station-photos-3
« I am Iron Man tana nana nanananana na na na ! »

Un point n’a pas encore été abordé : l’environnement sonore. En effet, les concepteurs ont eu le bon goût de diffuser dans chaque salle un thème fort tiré d’un des films présentant les personnages : ainsi le thème très entrainant des Avengers réalisé par Alan Silvestri vous mettra dans le bain lors de votre entre dans la salle de briefing, celle plus solennelle du même compositeur pour Captain America: First Avenger vous inspirera lors de votre consultation des documents relatifs aux alliés et ennemis du super-soldat durant la Seconde Guerre mondiale, ou le thème très énergique de Ramin Djawadi composé pour le premier test de vol de l’armure MK II dans le premier Iron Man (et que Marvel Studios n’a pas eu le bon goût de reprendre dans les films suivants) vous accompagnera tout le temps que vous passerez à tenter de faire fonctionner les gants de Tête de Fer. C’est d’ailleurs avec cette dernière musique que l’on se rend bien compte qu’il n’y a qu’une seule piste qui tourne boucle par salle, ce sont les animateurs déguisés en agents du S.H.I.E.L.D. qui doivent se marrer…

30AVENGERS1-videoSixteenByNine1050
Jeu de main, jeu de vilain ou de héros ?

S’il fallait dresser un bilan de cette visite, je dirai que cela est très distrayant pour le fan des comics et/ou des films qui en aura pour son argent (une vingtaine de dollars) pour environ 45 minutes de balade entouré des costumes et accessoires, même s’il y a des petits manques comme Mjollnir que l’on aurait bien aimé pouvoir admirer en vrai. L’exposition est clairement familiale et ravira sans doute davantage le jeune public, et l’interactivité qu’offrent les agents du S.H.I.E.L.D. est un réel petit plus qui ravira petits et grands. Un seul point noir vient réellement ternir le tableau : l’interdiction de prendre des photos (toutes celles qui ponctuent l’article ont été glanées sur les internets) qui rendent un peu le prix élevé à mon goût pour priver ainsi le spectateur de souvenirs à emporter chez lui (surtout lorsqu’il vient de l’autre côté de l’océan)… si ce n’est sa carte de membre du S.H.I.E.L.D. !

A propos Marti 142 Articles
Lecteur assidu de comics et grand amateur de séries TV comme de cinéma, maître-nageur pour poneys à ses heures perdues.

3 Comments

  1. Whoa, trop cool (ça doit faire bizarre de voir l’armure d’Iron Man en vrai) ! J’en avait même pas entendu parlé. Ce sont les mêmes genres de costumes et accessoires que l’expo d’art ludique ?

    • Je n’ai malheureusement pas pu aller voir l’expo d’Art Ludique, mais c’est assez différent puisque Avengers S.T.A.T.I.O.N. ne propose rien directement en rapport avec les comics comme des planches que l’on retrouve dans l’expo française.

Répondre à Deadpoule Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.