Guide de lecture Comics VF : semaine du 1er Décembre 2014

DELCOURT COMICS

Star Wars – L’Empire Écarlate – Intégrale

SWDate de sortie : 03 Décembre 2014

Prix : 39,95€/512 pages

Scénario :  Randy STRADLEY Mike RICHARDSON

Dessin : Paul GULACY

Sollicitation : Il n’y a pas de guerriers plus impitoyables que la Garde Impériale, une élite de serviteurs fidèles jusqu’à la mort à l’Empereur. Lorsque le plus éminent membre choisit de trahir ce dernier, Kir Kanos doit le venger. Il est prêt à tout pour mener à bien sa mission, même à rejoindre l’Alliance Rebelle… L’Empire écarlate pour la première fois en intégrale avec, en bonus, des récits encore jamais parus en album.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict :  pour les fans de Star Wars.

THE SWORD TOME 2 – L’EAU

SWORD TOME 2Date de sortie : 03 Décembre 2014

Prix : 15,95/160 pages

Scénario : Jonathan LUNA &  JOSHUA LUNA

Dessin :Jonathan LUNA &  JOSHUA LUNA

Sollicitation : Dara Brighton, étudiante paraplégique dotée de pouvoirs surhumains dus à un glaive extraordinaire, a découvert des informations qui la mènent sur les traces des trois meurtriers de sa famille. Aidée par ses compagnons de fortune, elle continue sa quête de vengeance, tout en luttant pour leur survie. Après Girls, la nouvelle tétralogie des talentueux frères Luna.

Avis :second tome de la série The Sword des frères Luna. Je ne sais pas si je l’ai déjà dit, mais The Sword fait partie des rares séries à m’avoir réellement ému, notamment en raison de sa conclusion totalement réussie.

Mais nous n’en sommes pas encore là. Ce second tome marque la rencontre de Dara avec un des assassins de sa famille. Le premier, sur les 3. Et chacun va occasionner des dégâts et apporter son lot de révélations sur le décor de la série. Car il s’agit en réalité de la fin d’une histoire bien plus ancienne vieille de plusieurs millénaires, bien avant la naissance de Dara. Elle est juste celle chargée d’y mettre un terme.

On retrouve bien entendu toutes les qualités des Frères Luna sur le projet, le dernier qu’ils ont mené ensemble avant de reprendre leur indépendance. Si l’on retrouve toujours certains des thèmes chers aux auteurs, comme les relations entre homme et femme, la série se distingue encore sur un point : sa violence crue. En effet les deux auteurs dans ce second tome enfonce le cou avec des scènes d’une franche brutalité et cela ne va faire que s’accroître de volume en volume. Soyez prévenus que la série va verser dans le gore par moment.

Verdict : à posséder.

RASL TOME 2 – UMA

RASL TOME 2Date de sortie : 03 Décembre 2014

Prix : 17,95€/192 pages

Scénario : JEFF SMITH

Dessin : JEFF SMITH

Sollicitation : Grâce aux carnets secrets de Tesla, RASL, voleur d’oeuvres d’art, est à même de voyager entre les mondes parallèles. Mais lorsqu’il croise la route d’un mystérieux étranger également capable de circuler à travers les dimensions, son secret est en danger… Le créateur de Bone continue de nous guider dans un univers où crimes et fantastique s’entremêlent avec art.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de Jeff Smith, oui je sais, je sais, il faut que je m’y mette.

INVINCIBLE TOME 14 – LA GUERRE VILTRUMITE

INVINCIBLEDate de sortie : 03 Décembre 2014

Prix : 16,95€/224 pages

Scénario : Robert Kirkman

Dessin : Ryan Ottley

Sollicitation : Invincible parti combattre dans lespace, il faut trouver de nouvelles forces super héroïques pour assurer la sauvegarde de la planète Terre face à linvasion des Viltrumites. Heureusement, Tech Jacket et les Gardiens du globe ont décidé de s’allier. Le combat s’annonce violent, la lutte interminable et les pertes tragiques Un épisode sanglant à souhait.

Avis : ennnnnnnnnnnnffffffffffffffffffiiiiiiiiiiiiiiiiiiiinnnnnnnnnnnnnnn !!!! enfin Delcourt se décide à sortir l’arc de la Viltrumite War en France !!! il aura fallu s’accrocher aux branches ces derniers temps , car il semblerait que l’éditeur ait tout fait pour retarder la sortie de ce tome !!! je parle bien évidemment de son attitude qui a consisté à coller des one shot bouche trou sur le passé de certains personnages dans les précédents tomes. En conséquence, chaque tome ne s’est retrouvé qu’avec 3  ou 4 épisodes de la série mère Invincible habituelle.

Mais enfin votre attente est terminée et va être récompensée au vu du pied magistral que représente cet arc au cours duquel Kirkman et Ottley se lâchent comme jamais. Car c’est à une véritable guerre à laquelle nous allons assister dans ce volume alors que la coalition des planètes réunit une flotte gigantesque et tous les êtres à super-pouvoirs connus, y compris donc nos Viltrumites à nous pour passer à l’offensive. A cette occasion, Mark recroisera le chemin de Conquest pour un second round …explosif et passablement gore.

Soyez prévenus, les auteurs se lâchent sur l’ultra violence comme jamais !!! les tripes vont voler dans tous les sens dans le cadre d’un spectacle juste jouissif. En fait toute cette partie parlera surtout au côté gamin de 8 ans qui aiment voir des trucs exploser de tous les côtés. Et côté trucs qui explosent…il y a du très lourd au programme. Mais outre l’action démente, démesurée et sans limite, Kirkman n’oublie pas de continuer de creuser ses personnages. Ainsi, il va intégrer le personnage de TechJacket à sa petite troupe et il va nouer des liens avec certains de nos aliens préférés.  Et de même Kirkman va profiter de la réunion de toute la famille Grayson pour approfondir les relations de toute cette petite famille bien étrange.

Outre un arc très enlevé, il faudra sans doute retenir la conclusion. A la première lecture, elle vous semblera un tantinet anti-climatique étant donné tout ce qui était annoncé. Mais au final, Kirkman installe ici un nouveau statut quo qui va peu à peu faire sentir ses effets. Les prochaines années seront plus compliquées pour Mark qui va devoir prendre des décisions très difficiles.

Verdict : à posséder

PANINI COMICS

AVENGERS 18

AVENGERS 18Date de sortie : 2 Décembre 2014

Prix : 4,80€/ 112 pages

Épisodes :Avengers (2013) 29 ; New Avengers (2013) 16 ; Avengers World 5-6 ; Secret Avengers (2013) 15

Sollicitation :Original Sin vous dévoile les secrets des Avengers dans une histoire signée Hickman et Yu. L’autre équipe d’Avengers doit affronter Morgane la Fée (Spencer, Caselli, Checchetto) tandis que les Illuminati découvrent un « monde parfait » (Hickman, Morales). Plus le quatrième chapitre de la saga avec Mockingbird (Spencer, Kot, Guice).

Avis :bien que la mini centrale Original Sin soit de piètre qualité, elle ouvre un chapitre intéressant dans les séries Avengers. En effet, Hickman profite du thème de ce crossover pour reprendre certaines intrigues installées dans ses premiers épisodes.

Après un arc assez ennuyeux avec les doubles maléfiques des Avengers venus d’une autre dimension, le scénariste avait déjà commencé à se montrer plus ambitieux avec l’épisode 28 qui commençait à lier son travail sur Avengers avec New Avengers, alors que le groupe des Illuminatis intégrait un nouveau membre.  Le scénariste poursuit  avec ce développement alors que certains des sales petits secrets du groupe sont dévoilés. Nous avons dès lors une série d’épisodes réellement réussis qui voit l’institution même des Avengers remise en cause.

Dans New Avengers, Hickman apporte un point final à la série d’épisodes qui voyait les Illuminati chercher une solution à leur petit problème de collision entre Terres parallèles, par l’observation d’autres dimensions pour voir si quelqu’un avait réussi à contrer le phénomène. Tout cela aura permit d’approfondir la mythologie mise en place par Hickman et notamment d’éclairer la personnalité de Black Swan. Le numéro 16  est à ce titre une espèce de numéro prélude, alors que les Illuminati observent …une JLA bis !!! débute alors une espèce de crossover non officiel entre les Avengers de Marvel et la JLA de DC. A ce jour, je pense que c’est l’arc le plus réussi de toute la série et la conclusion va radicalement changer le statut quo de la série.

Donc tenez vous le pour dit, les prochains épisodes signés Hickman vont être démentiels !!!

Verdict :  à posséder. Enfin le run d’Hickman s’emballe !!!

AVENGERS UNIVERSE 18

AVENGERS UNIVERSE 18Date de sortie : 2 Décembre 2014

Prix : 4,80€/ 112 pages

Épisodes :Thor : God of Thunder 19 ; Captain America (2013) 16 ; Hulk (2014) 1 ; All-New Invaders 1-2

Sollicitation :All-New Marvel NOW! Un tremplin parfait pour les nouveaux lecteurs avec le début de nouvelles sagas pour Thor (par Aaron/Ribic), Captain America (par Remender/Alixe) et de nouvelles séries des Envahisseurs (par Robinson/Pugh) et de Hulk (par Waid/Bagley) ! Un numéro collector, idéal pour commencer AVENGERS UNIVERSE, agrémenté d’une couverture d’Alex Ross avec effet métallisé.

Avis :le mag connaît un petit renouveau avec l’arrivée de la série All new Invaders et le relaunch de Hulk. Sur ce dernier, Waid signe ici ses derniers épisodes sur le titre, puisqu’il est parti après 4 épisodes et une mini série avec Iron Man en lien avec Original Sin. Nous devrions voir cette dernière dans un HS d’OS.

Bien que je n’ai guère goûté le premier volume de Hulk par Waid, j’ai bien aimé ces quelques épisodes qui voient Hulk et Banner dans une situation très particulière.  La série a toujours été connue, notamment sous le run de Peter David, pour être du genre changeante et évolutive. Et le changement est clairement à l’ordre du jour avec le nouveau statut quo crée par Waid au moment de son départ. Un changement qui sera exploré et développé par son successeur Gerry Duggan qui lui est parti sur une intrigue assez ambitieuse à mon goût.

Pas grand chose à dire des Invaders de James Robinson. J’ai lu le premier épisode qui était sympathique sans être renversant, un poil trop décompressé à mon goût. De toute évidence, le nouveau style narratif de Robinson depuis Earth 2 s’appuie beaucoup sur des scènes d’action à base de splash pages assez réussies, mais qui se lisent plus facilement en TPB. Sinon joli hommage au concept du golden age, une période sur laquelle Robinson a toujours été prolixe en bonnes histoires.

Pour Thor et Cap, comme je l’ai dit, les arcs actuels ne sont guère réussis et sont surtout à suivre pour leur conclusion riches en conséquences, notamment pour Cap.

Verdict :  à tester.

IRON MAN 18

IRON MAN 18Date de sortie : 2 Décembre 2014

Prix : 4,80€/ 112 pages

Épisodes :Iron Man: The End ; Avengers A.I. 10-12

Sollicitation : Découvrez Iron Man : La fin, un récit hypothétique imaginé par Michelinie, Layton et Chang. Plus les derniers épisodes de la série Avengers A.I., par Humphries et Araújo, qui marquent la fin de l’épopée des Avengers contre le dangereux Dimitrios !

Avis : comme vous pouvez le voir, Panini remplit le mag Iron Man un peu comme ils peuvent en cette fin d’année…D’une part ils achèvent/dégagent la série Avengers AI. J’avais bien aimé les premiers épisodes mais assez vite, je m’étais lassé du concept et j’étais voir ailleurs si j’y étais. Apparemment, je ne suis pas le seul, puisque la série n’a tenu que 12 épisodes.

Comme c’est un mag Iron man, il faut bien un minimum d’apparition du personnage dans son propre titre…mais comme apparemment Panini ne veut surtout pas aller trop vite sur les derniers épisodes du run de Gillen…ils décident de combler comme ils peuvent avec tous les bouche trou possibles. Ainsi cet été nous avons eu droit à une mini série datant de plusieurs années.

Cette fois, il est difficile de qualifier vraiment cela de bouche trou, puisque cette mini série The End (oui cette vieille gamme qui a disparu il y un moment), réunit le célèbre duo créatif Micheline et Layton, bien connus pour deux des plus importants runs connus par le personnage. Il peut donc être intéressant de jeter un œil à ce one shot.

Verdict : à tester avant la restructuration du mag le mois prochain.

ORIGINAL SIN 1 (sur 4)

ORIGINAL SIN 1Date de sortie : 2 Décembre 2014

Prix :4,30€/64 pages

Épisodes :Original Sin 1-2

Sollicitation :Qui a tiré sur le Gardien, cet être mystérieux qui observe le monde depuis des millénaires ? Ainsi commence la plus grande enquête de l’histoire de l’univers Marvel ! Nick Fury, la Panthère Noire, Emma Frost, le Punisher, le Docteur Strange et bien d’autres héros ne sont pas au bout de leur surprise ! Et qui est l’Invisible ? Découvrez le début de la saga événement signée Jason Aaron et Mike Deodato.

Avis : pour ceux qui ne seraient pas encore au courant, débute ici le crossover raté de l’année de Marvel. Oui, je peux le dire tout de suite, puisque je ne suis pas tout seul sur ce coup et que nombre de mes collègues pourront vous confirmer la nullité du machin. Nous avons clairement là  soit un boulot de commande pour Jason Aaron qui s’est contenté de faire le minimum pour répondre au mandat confié par Marvel, soit tout simplement le scénariste s’est chié dessus.

Je ne saurais le dire. En ce qui me concerne, je me suis arrêté à mi parcours, étant donné le vide intersidéral du machin. A croire que le fantôme de Bendis flottait derrière Aaron sur ce coup. Bien évidemment, il reste les très jolis dessins de Mike Deodeto qui fait son possible pour remplir les cases, mais il fait un peu  cache misère…

Verdict : à éviter. Sérieux…

SPIDER-MAN 18 : LA NATION BOUFFON 3 (sur 3)

SPIDER-MAN 18 BDate de sortie : 2 Décembre 2014

Prix : 4.8€/120 pages

Épisodes : Superior Spider-Man 30, 31(I-II) ; Superior Foes of Spider-Man 13 ; What if Spider-Man killed Kraven the Hunter?

Sollicitation : Conclusion de La nation Bouffon ! Avec le dernier (?) affrontement du Docteur Octopus/Spider-Man supérieur contre le Bouffon Vert et le retour tant attendu de Peter Parker en tant que Spider-Man… Plus de 80 pages de récit par Dan Slott, Chris Gage, Giuseppe Camuncoli, Will Sliney, Ron Frenz, Sal Buscema et d’autres ! Sans oublier les très loufoques« Superior foes of Spider-Man » !

Avis : fin de la série Superior Spder-Man avec cet arc. Dans ces derniers épisodes Dan Slott traite les questions principales de la série comme l’évolution de Doc Ock, le retour éventuel de Peter ou encore la montée en puissance du Green Goblin et son identité secrète. Si ces derniers épisodes restent de qualité et font plaisir à lire, on ne peut s’empêcher de penser que la série méritait une meilleure fin. Au cours de ces 30 épisodes, le scénariste se sera grandement amusé à remettre en question tous les codes associés à Spidey grâce au personnage de Doc Ock.

Ce dernier aura mis sans dessus dessous la vie de Peter, l’aura amélioré par certains côtés, mais se sera surtout aliéné la plupart des gens qui le connaissait. Outre la vie personnelle de Peter, Octopus aura aussi changé l’image de Spidey auprès de nombreuses personnes et notamment ses vilains. Fini le gentil héros blagueur. Octo est passé à la vitesse supérieure, usant et abusant de ses pouvoirs et de son intelligence pour assurer une espèce de règne sur la ville. Un règne qui s’effondre autour de lui dans cet arc  le Green Goblin s’acharne à détruire toutes les fondations mises en place par le personnage.

Comme je l’ai dit, on espérant plus de cette conclusion qui met un terme à certaines intrigues soit de manière trop facile soit de manière très sincèrement décevantes. On sent bien que Slott a dit tout ce qu’il avait à dire sur la série. Mais au vu de toute la mise en place et la montée en puissance du Green Goblin, on espérait quelque chose de plus original. Car au fond ce final est très classique tant sur la forme que sur le fond. A lire tout de même, car ces épisodes ont aussi pour mission de poser les bases de l’avenir de la franchise Spidey.

Verdict : à lire.

WOLVERINE 18

 WOLVERINE 18Date de sortie : 2 Décembre 2014

Prix :4,50€/ 80 pages

Épisodes :Wolverine (2014) 3 ; Wolverine and the X-Men (2014) 2-3

Sollicitation : Un étrange personnage venu du futur jette son dévolu sur Quentin Quire, le prochain avatar de la Force Phénix… Wolverine sera-t-il assez fort pour l’arrêter ? Et Logan est-il passé dans le camp des méchants en rejoignant une bande de mercenaires ? Par Cornell, Stegman, Latour et Asrar.

Avis : pas vraiment d’avis à partager. Comme la plupart des gens, je ne suis plus le Wolverine de Paul Cornell depuis un moment.

Et comme je l’ai déjà dit la reprise de Wolverine and the X-Men par Jason Latour s’est révélée une immense déception et je vous recommande fortement de ne pas poursuivre la lecture de cette série, surtout si vous avez aimé le run de Jason Aaron.

Il y a certes le changement de tonalité de la série par rapport à son prédécesseur qui déçoit, mais il y a simplement le fait qu’en termes d’histoire, ce n’est pas très intéressant. Aux USA, le titre s’est arrêté au bout de 12 épisodes et sera relancé sous une autre forme, mais de toute évidence, Marvel a préféré revenir cette fois au style impulsé par Aaron.

Verdict : bof.

X-MEN 18

X-MEN 18Date de sortie : 2 Décembre 2014

Prix : 4.8€/120 pages

Épisodes : All-New X-Men 25 ; Uncanny X-Men (2013) 19 ; Amazing X-Men (2014) 7 ; X-Force (2014) 1 ; Cyclops (2014) 1

Sollicitation :All-New Marvel NOW ! commence ici, avec l’arrivée de deux nouvelles séries consacrées à Cyclope (par Rucka et Dauterman) et X-Force (par Spurrier et Rock-he Kim). En plus, le 25ème épisode géant d’All-New X-Men (par Bendis et un million de dessinateurs !) et de nouveaux points de départ pour Uncanny X-Men (par Bendis / Bachalo) et Amazing X-Men (par Immonen / Medina). Un numéro collector, idéal pour commencer X-MEN, agrémenté d’une couverture d’Alex Ross avec effet métallisé.

Avis : le mag X-Men bouge pas mal ce mois-ci avec l’arrivée de deux nouvelle séries. Tout d’abord, la nouvelle version d’X-Force. Après le succès de Uncanny X-Force, Marvel fidèle à son habitude avait essayé d’en tirer le maximum de profits en transformant la série en franchise à part entière avec deux séries à son nom…deux séries qui se sont cassées la gueule assez rapidement (bien que j’ai beaucoup aimé Cable & X-Force).

Cette fois, Marvel la joue plus prudente…mais de manière assez étonnante, en confiant une série censée être mainstream au très, peut être trop, original Simon Spurrier. Après son run apparemment très apprécié sur Legacy, il reprend donc X-Force plus connue pour ses intrigues tournées vers l’action que la réflexion.

Le résultat est assez …déconcertant, il faut bien l’avouer. Je n’ai lu que les premiers épisodes en VO et c’était…très différent de ce que j’ai l’habitude de lire…Cable monte une nouvelle équipe, jugeant une nouvelle fois les autres équipes mutantes moues du genoux. Il s’associe donc à des personnages connus comme Psylocke, Fantomex…ou encore la revenante Marrow, plus vue depuis un bail dans …n’importe quel titre Marvel.

Il vaut mieux vous accrocher car la série est …spéciale. Si le scénario peut désarçonner, ce qui fait vraiment du mal au titre est sans aucun doute la partie graphique. Si Kim rend très bien les scènes de combat…il a beaucoup de mal avec…comment dire…tout le reste ???? vous savez les gens, les décors, bref tout ce qui fait un média visuel…

Rejoint aussi le navire la série Cyclope qui sera signée pour ses premiers épisodes par le très bon Greg Rucka avant d’être remplacé par John Layman (Chew) à partir de l’épisode 6. Au programme aventures spatiales funs et surtout relations père/fils alors que le jeune Scott voyage dans la galaxie avec son paternel et que les deux apprennent à se connaître. J’ai personnellement beaucoup apprécié la prestation de Rucka, comme d’hab donc, qui de toute évidence tire de son expérience personnelle comme père pour nourrir la série. Si l’on excepte tout le trip dans l’espace bien entendu…Au passage, il révèlera aussi pourquoi Corsaire n’est pas mort ou du moins comment il est revenu à la vie, comblant ainsi les lacunes Bendisiennes.

Du côté des X-Men de Bendis. Ben Bendis fait du Bendis sur l’épisode de All New X-Men avec un autre exemple de « je n’ai pas d’histoire donc je fais du remplissage » avec un épisode 25 qui est essentiellement une série de petites vignettes où le scénariste se fait plaisir en faisant appel à pas mal d’artistes avec lesquels il voulait bosser pour un épisode qui très simplement n’apporte strictement rien. Soyons clairs, vous pouvez ne pas lire l’épisode, vous ne ratez rien. Oh ça, certaines de ces vignettes sont assez amusantes, mais cela ne va pas plus loin.

Du côté d’Uncanny X-Men, un épisode un poil en deçà, qui lance un arc plus ambitieux pour la suite. A suivre de près car il va se passer des choses intéressantes, alors que les X-Men de Cyclope vont se lancer à la poursuite du mystérieux adversaire qui lui envoie des sentinelles au cul depuis des mois.

Verdict : à tester pour les nouvelles séries.

X-MEN UNIVERSE 18

X-MEN UNIVERSE 18Date de sortie : 2 Décembre 2014

Prix :4,80€/112 pages

Épisodes :X-Men (2013) 12 ; Savage Wolverine 16 ; All-New X-Factor 3 ; Magneto (2014) 3 ; Nightcrawler (2014) 3

Sollicitation :Les X-Women entament leur plus grand combat contre la puissante Sororité ! Magnéto enquête sur les hybrides humains-Sentinelles pendant que Diablo affronte Triméga ! Facteur-X découvre un nouveau membre potentiel pour l’équipe tandis que Logan continue sa quête vengeresse en 1933 ! Par Wood, Anka, Isanove, Claremont, Nauck, David, Di Giandomenico, Bunn et Walta.

Avis : comme pour les mois précédents, les séries à ne pas manquer sont bien entendu All New X-Factor et Magneto.

Dans le premier cas Peter David va exploiter le personnage de Gambit pour amener dans l’équipe un nouveau membre inattendu…enfin pas tant que cela puisqu’il/elle est en couverture. L’idée est intéressante et cette nouvelle recrue va permettre de continuer à développer les relations entre les membres de cette équipe atypique de manière assez intéressante.En somme comme d’habitude avec ce scénariste.

Du côté de Magneto, Cullen Bunn achève ici son premier arc alors qu’il découvre les responsables derrière les sentinelles humaines. Une découverte bien amenée alors que le scénariste crée un parallèle intéressant avec le passé de son personnage et permet d’explorer un peu plus la zone grise dans laquelle il évolue. Je ne ce cesse de vous le répéter mais cette série est une perle, une superbe réussite et un coup de cœur personnel.

Du côté de Nightcrawler, un épisode plus de transition pour amener la situation explosive qui clôturera le premier arc dans le prochain épisode. Cet épisode ici est un poil plus mou, mais je vous conseille de continuer car j’ai assez apprécié la manière dont Claremont a achevé son premier arc sur le titre. Oui c’est assez old school et oui l’ennemi introduit est ridicule, mais bon…Ensuite et bien évidemment, le X-Men de Wood reste le vilain petit canard du mag…

Verdict : à lire.

BEST OF MARVEL : X-MEN – L’ÈRE D’APOCALYPSE – PRÉLUDE

X-MEN - L'ÈRE D'APOCALYPSE - PRÉLUDEDate de sortie : 3 Décembre 2014

Prix : 25.4€/252 pages

Épisodes :X-Men (1991) 38-41 ; Uncanny X-Men (1963) 319-321 ; X-Factor (1986) 108-109 ; Cable (1993) 20, publiés précédemment dans X-MEN (Semic) 19 & 20, SPECIAL STRANGE 104 à 106, FACTEUR X 40, CABLE 12

Scénario :Scott Lobdell, Fabian Nicieza, Mark Waid, Jeph Loeb,

Dessin : Steve Epting, Andy Kubert, Terry Dodson, Roger Cruz, Ron Garney, Ian Churchill, divers

Sollicitation :Découvrez les dernières aventures des X-Men avant l’apparition de L’Ère d’Apocalypse ! Légion, le fils surpuissant du professeur Charles Xavier, veut changer le monde et décide de remonter dans le temps afin de tuer Magnéto. Hélas, ses actions vont avoir des conséquences inattendues…

Avis : à la vue de la sortie prochaine de ce best of, je dois dire que je suis assez partagé. En effet, j’ai très envie de compléter ma collection et de lire ces épisodes qui mènent au meilleur crossover X-Men (de mon point de vue), à savoir Age of Apocalypse. Cependant, je me demande en même temps s’il ne vaut mieux pas attendre la sortie de l’intégrale 94 ou 95 qui contiendra ces épisodes. Cela peut paraître loin, mais en réalité, cela va arriver bien plus vite que ce que l’on peut imaginer. Si l’on regarde le stade d’avancement des intégrales X-Men, on se rend compte que nous venons de débuter la décennie 90 il y a peu.

Certes il reste maintenant la question du traitement de la seconde série X-Men lancée en 91 par Claremont et Lee. Je vois mal Panini faire l’impasse sur la réédition de cette série, d’une part en raison de sa popularité et d’autre part au regard du caractère complémentaire des deux séries à cette époque. Vous noterez au passage que les intégrales consacrées aux X-Men ne se sont jamais appelées intégrales Uncanny X-Men, mais X-Men tout court. On peut ainsi envisager que la seconde série X-Men rejoigne le programme des intégrales à partir de l’année prochaine.

Du coup, j’ai moins envie de me procurer ce best of, de crainte du doublon dans 3 ou 4 ans.

Verdict : à chacun de voir.

MARVEL ICONS : ELEKTRA PAR FRANK MILLER & BILL SIENKIEWICZ

ELEKTRA PAR FRANK MILLER & BILL SIENKIEWICZDate de sortie : 3 Décembre 2014

Prix : 35.5€/400 pages

Épisodes :Bizarre Adventures 28(I) ; What If? (1977) 35(I) ; Elektra: Assassin 1-8 ; Elektra Lives Again GN, publiés précédemment dans DAREDEVIL : L’INTÉGRALE 1982, ELEKTRA 1 à 4 / INTÉGRALE, ELEKTRA LE RETOUR / MARVEL TOP (V1) 5

Scénario :Frank Miller, 

Dessin :Bill Sienkiewicz

Sollicitation :La redoutable ninja Elektra vient d’assassiner un dictateur sud-américain. Le S.H.I.E.L.D. décide alors d’envoyer l’agent John Garret pour la retrouver. Daredevil, quant à lui, est hanté par des visions de son ancien amour. Bien qu’Elektra soit morte dans ses bras, Matt Murdock va découvrir que celle-ci est toujours de ce monde…

Avis :wow !!! Panini ne se moque pas de nous avec cette couverture !!! l’éditeur poursuit la réédition du travail de Frank Miller sur l’univers de DD avec ce nouveau tome.

Cette fois avec un tome entièrement consacré à son ancienne amante, Elektra. Et le programme est plus qu’alléchant : Elektra Assassin ? Elektra lives Again ? que des histoires restées dans l’histoire des comics et qui font clairement figure d’incontournables que tout fan se doit de posséder.

En ce qui me concerne, je vais donc pouvoir combler un sérieux manque. Restera donc les épisodes non réédités de Miller sur DD, avec Born Again et Man Without Fear, il devrait y avoir largement de quoi remplir un 4e Icons. Si Panini veut vraiment présenter aux lecteurs l’ensemble du travail de Miller sur cette franchise, ce sont tout de même des indispensables.

Verdict :  à posséder.

MARVEL DELUXE : MARVEL ZOMBIES 4

MARVEL ZOMBIES 4Date de sortie : 3 Décembre 2014

Prix : 20€/248 pages

Épisodes :Marvel Zombies Supreme 1-5 ; Marvel Zombies Destroy! 1-5 ; Marvel Zombies Halloween 1, publiés précédemment en 100% MARVEL : MARVEL ZOMBIES 8 et 9

Scénario :Frank Marraffino, Peter David, Fred Van Lente,

Dessin : Fernando Blanco, Mirco Pierfederici, Al Barrionuevo, Alessandro Vitti

Sollicitation :Venus d’une autre dimension, les membres de l’Escadron Suprême trouvent refuge dans la base scientifique du Projet Pegasus. Hélas, ils vont être contaminés par une terrible épidémie… Puis, dans un univers parallèle, les nazis gagnent la Seconde Guerre mondiale en se transformant en zombies ! Pour les empêcher d’envahir notre réalité, Howard The Duck fait équipe avec Dum Dum Dugan et toute une armée de héros atypiques !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie de ce tome qui continue la réédition en deluxe des mini séries Marvel « vache à lait » zombies.

Verdict : pour les fans de Marvel Zombies.

MARVEL DELUXE : ULTIMATE WOLVERINE VS HULK

ULTIMATE WOLVERINE VS HULKDate de sortie : 3 Décembre 2014

Prix : 14.95€/144 pages

Épisodes :Ultimate Wolverine vs. Hulk 1-6, publiés précédemment dans ULTIMATES HORS SÉRIE 9

Scénario :Damon Lindelof,

Dessin :Leinil Francis Yu

Sollicitation :Bruce Banner a été exécuté après sa folie meurtrière dans les rues de Manhattan. Mais Nick Fury commence à s’inquiéter lorsque des rapports font état d’une créature non identifiée. Peut-il s’agir de Hulk ? Fury se tourne alors vers le seul homme en qui il a confiance : Wolverine !

Avis : réédition presque comique de cette mini série au moment où l’univers Ultimate connaît ses derniers râles d’agonie.

A l’origine il y avait là une reprise d’un classique de l’univers Marvel 616, à savoir les bonnes vieilles bastons Hulk/Wolverine. Marvel avait su faire monter la sauce en associant au projet Damian Lindelof alors très apprécié pour son travail sur Lost (c’était avant la conclusion de la série, d’après ce que j’ai compris, depuis lors soit on l’encense soit on veut le zigouiller…). Et il faut bien dire que les premiers épisodes sont plutôt réussis et ont bien répondus aux promesses avec 3 numéros d’entrée de qualité et surtout une page finale de l’épisode 3 qui a fait parler à l’époque…pendant longtemps, voire des années. Car c’est le temps qu’il a fallu pour avoir la suite. Sauf qu’à ce moment l’intérêt pour l’univers Ultimate avait déjà fortement décliné et le résultat final fut sympathique sans être mémorable…

Reste une mini série assez agréable à lire tout de même.  Le scénario n’a rien de révolutionnaire mais se concentre bien sur ses personnages, avec quelques séquences assez intéressantes, comme la manière dont Hulk se débarrasse de Wolvie ou quand Logan découvre que le Wolverine n’est pas son véritable animal totem..On rigole bien et on passe un bon petit moment de lecture sans prétention.

Verdict :  à lire.

100% FUSION COMICS : CROSSED – TERRES MAUDITES 3

CROSSED - TERRES MAUDITES 3Date de sortie : 3 Décembre 2014

Prix : 17.5€/232 pages

Épisodes :Crossed : Badlands 19-28, inédits

Scénario :Simon Spurrier, David Lapham, Garth Ennis,

Dessin : Raulo Caceres, Miguel A Ruiz

Sollicitation :Ce nouveau tome de Crossed: Terres Maudites s’étend sur trois périodes différentes durant l’épidémie. Simon Spurrier nous présente un ancien criminel infecté mais pouvant se contrôler. Puis, David Lapham s’intéresse à la suite des aventures d’Amanda, la survivante de Crossed: Psychopathe qui, désormais, ne fait plus confiance en personne. Enfin, Garth Ennis retrace la mission suicide de quatre soldats de l’armée britannique.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de Crossed.

URBAN COMICS

ANIMAL MAN TOME 4

Animal man Tome 4Date de sortie : 5 Décembre 2014

Prix : 15€/144 pages

Épisodes : Animal Man #24-29

Scénario : Jeff Lemire

Dessin : Steve Pugh

Sollicitation : Fin de parcours pour Buddy Baker, le héros aux pouvoirs d’animaux, dont la fille est l’avatar du Sang. En passe d’être récompensé d’un Oscar du meilleur acteur, il va devoir affronter la secte de Brother Blood, qui se trouve être le concurrent principal de sa progéniture.

Avis : conclusion avec ce tome du run de Jeff Lemire sur Animal Man…et conclusion tout simplement de la série Animal Man avec ces épisodes !!! et oui d’une part le choix d’arrêter la série est une décision du scénariste qui a estimé qu’il était allé au bout de ce qu’il voulait faire au sein de cette série et d’autre part DC a préféré ne pas poursuivre la série sans Lemire…oui du moins au vu des ventes à ce stade.

C’est vraiment une page qui se tourne pour le scénariste qui s’est vraiment fait connaître du grand public avec ce titre au moment du relaunch du New 52. L’ambiance très particulière a fait qu’il a réussi à faire en sorte que le titre se distingue dans la masse et obtienne un run bien plus long que ce à quoi personnellement je m’attendais.

Pour cette conclusion, Lemire nous offre donc la fin qu’il avait prévu et non une fin précipitée par l’annulation du jour au lendemain du titre. Il est vraiment appréciable que DC l’ait laissé faire jusqu’au bout à ce peu près ce qu’il voulait. Pour cette occasion, Lemire offre une conclusion à la hauteur du reste de son run, il signe même la partie graphique de quelques pages ! une fin toute en émotion au cours de laquelle le scénariste rappelle que le cœur de la série n’était pas tant les super-pouvoirs, la guerre contre le Rot ou encore toute la mythologie du Red qu’il a crée, mais bien Buddy Baker et sa petite famille …

Une petite famille dans la tourmente après la mort d’un de ses membres, qui a fini par exploser dans le tome précédent. Dévasté, Buddy va essayer de se relever en suivant une affaire en tant qu’Animal Man alors que d’un coup, il est devenu une star à l’approche des oscars. A cette occasion, il découvre tout un complot impliquant le Red ….à ce titre la dernier page du tome précédent, nous laissait sur un cliffanguer énorme avec l’émergence d’une menace bien connue des fans de DC…

Au passage on saluera le fait qu’Urban propose la fin de la série à peine deux mois après le tome 3. C’est apprécié surtout après avoir attendu plus d’un an entre le tome 2 et le tome 3. Je ne me fais pas d’illusion, je pense que Urban fait cela pour ne pas spoiler la série suivante sur laquelle lemire a importé certains éléments d’AM. Mais chut à voir en 2015.

Verdict :  à posséder

FABLES TOME 23 + REEDITION TOME 18 ET 19

Fables tome 23Date de sortie : 5 Décembre 2014

Prix : 19€/256 pages

Épisodes :Fables #130 à 140

Scénario : Bill Willingham

Dessin : Mark Bukingham

Sollicitation : Après le tragique affrontement qui opposa Bigby au Prince Brandish, premier mari de Blanche Neige, et causa la perte du puissant loup de Fableville, Rose Rouge décide d’endosser la cape de Paladin pour rallier les membres les plus robustes de la ville autour d’une nouvelle Table Ronde. Ces chevaliers modernes sont désormais prêts à embrasser la quête qui, ils l’espèrent, rassemblera les morceaux brisés de leur communauté et leur redonnera foi en un avenir meilleur.

Avis :et bien et bien, c’est un sacré mastodonte que nous présente Urban cette semaine !!! Pas loin de 11 épisodes sont réunis dans ce volume qui fait s’approcher la fin de la série à grands pas. En effet, Willingham a annoncé depuis un certain temps que la conclusion de la série interviendrait avec le numéro 150. Un épisode spécial, over size, qui devrait mettre un terme à la plupart des nombreuses, très nombreuses sous intrigues qui courent en ce moment dans le titre. Bien que nous ayons pu voir que le scénariste commençait à en clôturer certaines, alors qu’il se concentrait à nouveau sur la famille Blanche Neige/Bigby.

Et la vache les pauvres malheureux en ont bavé au cours des derniers tomes !!! la mort s’est abattue sur certains de ses membres, d’autres ont été transformés à jamais et le futur apparaît bien sombre pour tout le reste de la famille. A ce titre il faudrait vraiment qu’Urban fasse attention avec ses sollicitations car cela fait deux fois de suite qu’ils dévoilent le contenu du tome avant la sortie du précédent. Ainsi des morts importantes dans la série ont été spoilés des mois avant la sortie de l’album concerné. Un peu de sérieux mes amis !!! En tout cas tout cela prouve que Willingham est bien décidé à ne pas relacher la pression sur son petit univers alors qu’il se trouve sur la dernière ligne droite.

Verdict : à posséder.

CENDRILLON : BONS BAISERS DE FABLEVILLE

CendrillonDate de sortie : 5 Décembre 2014

Prix : 22.5€/288 pages

Épisodes : CINDERELLA : FROM FABLETOWN WITH LOVE + CINDERELLA : FABLES ARE FOREVER

Scénario : Chris Robertson

Dessin : Shawn McManus

Sollicitation : L’univers foisonnant de Fables s’offre une nouvelle série dérivée et place son héroïne Cendrillon au coeur d’aventures dignes des meilleurs James Bond. Lorsque de mystérieux artefacts magiques transitent des Royaumes jusqu’au monde des Communs, il revient à Cendrillon, meilleur agent secret en service, d’entrer en action. De Manhattan à Dubaï, la belle infiltre le milieu de Fables exilés et découvre l’implication d’un certain Aladdin.

Avis :de tous les personnages de contes réinterprétés par Willingham au cours de la série Fables, Cendrillon est sans doute la plus réussie. De princesse de conte de fées, le scénariste a tiré le meilleur espion de Fablesville, une dure à cuir, une tueuse sans pitié, une manipulatrice de génie capable d’en remontrer à une Black Widow. Ne disposant pas de la place nécessaire pour développer son personnage à l’envie dans la série mère, le scénariste a accepté de lui accorder des mini séries spin offs et de la confier à l’occasion à un autre scénariste.

Et c’est ce qui me fait le plus peur au moment où les deux mini séries consacrées au personnage sortent ce mois-ci. En effet, à ce jour, je ne crois pas avoir lu quelque chose qui m’ait vraiment plu  de la part de Chris Robertson. Et non je n’ai toujours pas lu I Zombie. Mais pour le personnage, et le style graphique de McManus, cela peut valoir la peine de jeter un coup d’oeil. Bien évidemment, Urban propose ces mini alors que nous arrivons vers la conclusion de la série Fables et du coup nous sommes plus réceptifs à acheter du matos en lien pour combler le futur vide.  Il serait aussi pas mal d’accélérer un chouia la publication de Fairest, autre série spin off qui entretient des liens assez étroit avec la série mère.

Verdict : à tester.

THE CREEP

The CreepDate de sortie : 5 Décembre 2014

Prix : 15€/144 pages

Épisodes : THE CREEP HC : #0 + #1-4

Scénario : John Arcudi

Dessin : Jonathan Case

Sollicitation : Avec le détective privé Oxel, John ARCUDI dote son polar de l’un des personnages les plus attachants du genre. Une œuvre sombre et profondément humaine. Un adolescent se suicide deux mois après la mort de son meilleur ami. Désespérée par l’incompétence des autorités, la mère de la victime contacte un amour de jeunesse, le détective privé Oxel Kärnhus. Le corps déformé par une maladie dégénérative, Oxel possède le physique d’un monstre et une sensibilité à fleur de peau. La peur et la pitié qu’il inspire lui seront d’une aide précieuse dans son enquête.

Avis : je ne connais pas du tout, mais les polars sont assez rares dans les comics pour que le titre se détache des sorties de la semaine. En outre John Arcudi est un scénariste plus qu’accompli et son pitch est intriguant.

Verdict : à tester.

A propos Sam 2066 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

8 Comments

    • Bonjour,
      Merci pour la bonne nouvelle.
      Il était temps que les éditeurs Panini Comics répondent aux DC Signature de la maison d’en face, mais il faut avouer qu’ils le font de bien belle manière.
      Bonne journée

  1. Est-ce qu’on peut comprendre la Viltrumite War si on a quelque chose comme 12 tomes de retard ? J’aimerais bien me remettre à Invincible, mais vu la totalité de tome à acquérir et à lire je risque de mettre des années à rattraper le retard à moins de ne rien lire d’autre pendant plusieurs mois.

    • C’est très difficile à mon sens. Kirkman a vraiment conçu cet arc comme le point culminant de tout ce qu’il avait mis en place dans la série concernant la race des Viltrumites. Mine de rien, il a passé un temps considérable à construire cette histoire comme LA menace de l’univers d’Invincible. le truc qui peut réellement le tuer. En outre l’arc implique un grand nombre de personnages, anciens et nouveaux. De fait il est difficile de plonger dedans sans connaissance préalable.

      • Bon ben je vais continuer de mettre de l’argent de côté pour le jour où je trouverai le temps de tout lire…

      • Je viens de terminer Techjacket et Gardiens du Globe. Je conseille fortement le second qui est vraiment complémentaire à Invincible.

        Quant à Techjacket, c’est sympa mais ça se lit très vite…

  2. Salut,
    J’avais une question concernant les intégrales de daredevil par frank miller, ainsi que l’intégrale de Elektra. J’aimerais beaucoup les acheter mais j’ai peur de mettre 35€x3 dans un ouvrage mal traduit qui me fera complètement lâcher. Du coup que vaut la traduction? Parce que apparemment c’est genevieve coulomb qui s’en est occupée et j’aurais aimé savoir si elle était dans ses bons ou mauvais jours et si c’était un frein à la lecture?!

    • Pour Elektra je ne crois pas que Panini ait déjà publié ces histoires par le passé, donc pour ce tome-là la traduction devrait être nouvelle vu que ce n’est pas le genre de la maison de reprendre celles des prédécesseurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.