Guide de lecture Comics VO : semaine du 10 décembre 2014

IMAGE COMICS

BITCH PLANET #1

Scénario : Kelly Sue DeconnickBITCH PLANET #1

Dessin :Valentine De Landro

Sollicitation :2014 Best Writer Eisner Award nominee KELLY SUE DeCONNICK (PRETTY DEADLY, Captain Marvel) and VALENTINE DE LANDRO (X-Factor) team up for the very third time to bring you the premiere issue of BITCH PLANET, their highly-anticipated women-in-prison sci-fi exploitation riff. Think Margaret Atwood meets Inglourious Basterds.

Avis : Après Pretty Deadly, qui avait connu un joli succès commercial en 2013, Deconnick revient au creator owned avec Bitch planet.

Une série au pitch…assez improbable, en raison de son cadre bien particulier, à savoir une prison pour femmes…dans l’espace ! au delà du décor, le titre annonce un peu la couleur : Bitch planet…et indique aux lecteurs que ce sera bien une histoire de prison avec touts les abus que l’on peut attendre dans ce type d’histoires…C’est bien évidemment un ovni complet dans le monde des comics et du coup je pense que cela vaut la peine d’aller au moins voir le premier épisode, car on n’est pas prêt de revoir ça ailleurs.

Même moi j’irais tester le produit, et pourtant je ne suis pas un grand fan du style Deconnick, en raison de ce pitch assez détonnant. Et puis c’est une bonne occasion de retrouver le trait de De Landro sur la partie graphique, ce qui nous rappellera les belles heures de son run sur X-Factor avec Peter David. Je ne crois pas qu’elle ait retrouvé depuis lors un projet qui ait marqué autant que celui-là.

Verdict : Check It.

MARVEL COMICS

AMAZING SPIDER-MAN #11

AMAZING SPIDER-MAN #11Scénario : Dan Slott

Dessin : Olivier Coipel

Sollicitation : SPIDER-VERSE PART 3!AMAZING SPIDER-MAN VS. SUPERIOR SPIDER-MAN! The Spider-Army doesn’t have time for this squabbling as the Inheritors tighten their noose.

Avis : Suite du très réussi Spider-verse ! et la situation s’annonce très compliquée pour nos araignées chéries !!! en effet alors qu’ils perdent bataille après bataille, que leurs troupes sont désormais dispersées à travers le Multivers, voilà que les problèmes ne viennent plus seulement de l’extérieur mais bien de l’intérieur, alors que Spider-Ock décide de faire son Octopus suprême et revendique la direction des opérations et veut donc la retirer à un Peter qui n’avait rien demandé au départ !!! du coup Spider-Ock contre Spider-Peter : la revanche…qui se passe chronologiquement avant la fin de Superior Spider-Man. Donc théoriquement on sait déjà que Spider-Ock s’en sort…

La réaction de notre Peter va être intéressante à observer, je pense, car on sait que s’il désapprouvait les méthodes d’Otto, on lui a gentiment pointé du doigt le fait qu’elles étaient efficaces. Et puis cela va permettre de voir enfin la véritable confrontation entre les deux, puisque la fin de Superior nous en privait assez largement. Otto ayant laissé tomber de lui même…En tout cas, voici un développement attendu dans cet arc pour l’instant très réussi.

Verdict : BUY

AVENGERS AND X-MEN AXIS #7

AVENGERS AND X-MEN AXIS #7Scénario : Rick Remender

Dessin : Adam Kubert

Sollicitation : ACT III: NEW WORLD DISORDER
THIS IS IT! THE BATLE ROYALE OF YOUR DREAMS–THE ASTONISHING AVENGERS VS THE UNCANNY X-MEN FOR THE FATE OF NEW YORK!

Avis : Début du dernier arc d’Axis qui de toute évidence va tourner à la baston générale avec en outre la menace sous entendue du retour prochain du Red Skul Onslaught.

Et par « sous entendue » j’entends déjà annoncée et claironnée sur tous les toits par Marvel…Au final donc, Inversion aura duré presque tout le crossover et la conclusion va tourner essentiellement autour des héros inversés contre les méchants inversés et va surtout impacter les mutants…comme de par hasard.

En fait cela ne touche tellement pas les Avengers que ceux-ci ont été mis au placard le temps du crossover …Vachement subtil Marvel. Bon au moins on ne pourra pas dire que Marvel essaye de se débarrasser des X-Men, puisque depuis plusieurs semaines, on sait que l’une des conséquences d’Axis sera la création de la X-Nation. …par contre le fait que ce soit spoilé dans Avengers Times Run out ?

De manière évidente on attendait mieux de Remender sur ce crossover, notamment au vu de toute la mise en place dans Uncanny Avengers et des prodiges qu’il avait accompli sur cette série et avant cela sur Uncanny X-Force. Autre évidence, Remender demeure bien plus à l’aise sur les X-Men que sur les Avengers…Vous savez quelle décision prendre Marvel…

Verdict : Check It.

GUARDIANS OF GALAXY ANNUAL #1

GUARDIANS OF GALAXY ANNUAL #1Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin :Frank Cho

Sollicitation : Most days in space aren’t exactly what you’d call normal, but everything seemed to be status quo today.That is until a S.H.I.E.L.D. helicarrier showed up out of nowhere…IN SPACE. Sometimes you have to go outside your jurisdiction to take care of business, but this might be stretching it a bit.

Avis : Un annual centré sur Gamorra ? mais bien entendu qu’il faut faire dessiner cela par Frank Cho. Bon on peut déjà sentir l’épisode uniquement là pour servir de rampe de lancement à la future série solo du personnage…

A ce stade tous les GoG, à l’exception de Groot, ont leur série solo. Mais combien de temps avant un Rocket + Groot ? pas longtemps je le sens dans mes entrailles de fan…Bon côté scénario, je ne m’attends pas grand chose, Bendis va sans doute nous pondre un micro scénario pour bien montrer son personnage en action sous le crayon…avantageux de Cho.

En même temps avec cet artiste c’est un peu ce qu’on demande…

Verdict : Check it.

SPIDER-MAN AND X-MEN #1

SPIDER-MAN AND X-MEN #1Scénario :Elliott Kalan

Dessin : Marco Failla

Sollicitation : Meet the Jean Grey Academy’s new guidance counselor: Spider-Man!What’s a non-mutant doing at a school for mutants? What secret suspicion has fueled the formation of his special student class? And because you demanded it! Sauron and Stegron the Dinosaur Man! The villain team 65 million years in the making! You didn’t demand it? Well somebody did.

Avis : Ah, il semblerait que Marvel ait retenu la leçon ! après un second volume de Wolverine and the X-Men désastreux mené par Jason Latour (pitié tenez le à distance des mutants), la maison d’édition semble ici vouloir revenir à ce qui a fait le succès et l’originalité du bouquin : le XXX d’humour déjanté !!!

Bien entendu, on peut soulever un sourcil devant la présence de Spider-Man dans le bouquin. Mais après tout pourquoi pas ? il a été prof. Il a un bon modus operandi « à grands pouvoirs, grandes responsabilités » et avec la mort de Logan, c’est une bonne manière de rappeler que les deux personnages ont construits au fil du temps une amitié assez improbable. Ce qui me fait penser Marvel, quand est-ce que vous donnez Spidey à Jason Aaron ? non parce qu’il est plus que temps !!!

Bien évidemment, c’est aussi une bonne occasion de faire exploser l’école alors qu’un non mutant est chargé d’aller encadrer les étudiants difficiles de l’établissement …une bonne occasion également de revoir quelques chouchous bien mis en valeur. S’ils ajoutent Brood au cast, ils ont mon vote…

Verdict : Check iT.

THOR #3

THOR #3Scénario : Jason Aaron

Dessin :Russell Dauterman

Sollicitation : Lifting the enchanted hammer Mjolnir has transformed a mysterious woman into an all-new version of the mighty Thor.  But what happens when she’s separated from that hammer? Plus, Frost Giants! ROXXON! And oh yeah, whatever happened to the guy who used to carry that hammer?

Avis : Le mystère de la nouvelle Thor se poursuit dans cet arc où Jason Aaron assemble un peu tous les vilains du précédent volume au sein d’une même histoire. Outre le sort de la nouvelle Thor, il va s’intéresser à l’ancien.

Je pense qu’il va notamment devoir suivre sur deux points. D’une part le remplacement du bras perdu de Thor, avec lequel aime faire joujou Malekith (cela sonne légèrement lubrique écrit comme cela…) et d’autre part le nouveau marteau utilisé par Thor comme vu dans un épisode récent de New Avengers. De manière assez maligne, le personnage a récupéré celui du Thorr parallèle et maléfique  vu dans un arc récent d’Avengers.

Bref pas mal de choses à voir. Il semble évident que Aaron ne va pas révéler rapidement l’identité de ce nouveau Thor, mais va plutôt semer des indices ici ou là. Personnellement,  je penche plus pour Jane Foster. Cela expliquerait son langage comme montré dans les bulles de pensée…

Verdict : check It.

UNCANNY X-MEN ANNUAL #1

UNCANNY X-MEN ANNUAL #1Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Andrea Sorrentino

Sollicitation : THE SECRET LIFE OF EVA BELL – Part 1  Part one of the epic two-part tale of the time-manipulating mutant Eva Bell’s greatest secret.Losing control of her powers, Eva disappeared during a training exercise in Tabula Rasa. Reappearing shortly thereafter, she seemed older and far more weathered, but refused to offer an explanation. But where did her powers take her? Or maybe the better question is when? And what could she have endured to cause her to keep her story secret from her fellow X-Men?

Avis : Ahhh voici un annual que j’attends de pieds fermes depuis un moment. Non je ne me suis pas converti en soutien du run de Bendis sur les X-Men, précisons le. Deux raisons à mon enthousiasme. D’une part la présence au dessin, ou plutôt la partie graphique d’Andrea Sorrentino. Après la fin de son run sur GA avec Jeff Lemire chez DC, l’artiste ultra talentueux a donc trouvé refuge chez Marvel. Ce qui bien entendu suscite chez moi la réaction hautement adulte et preuve de maturité : nanannanère DC !!! fallait pas arrêter ce run méchants, beuuujhhhhh (je tire ma langue d’adulte mature).

Ensuite, oh surprise, il y a l’histoire…Et oui, assez bizarrement je me suis pris d’affection pour le personnage d’Eva Bell, jeune mutante australienne pouvant contrôler le temps. Et du coup, je suis intéressé par son petit secret. En effet au cours d’une petite séance d’entrainement impromptue à Tabula Rasa, Eva a disparu pendant quelques heures et est revenue un peu plus âgée …que s’est-il passé ? elle n’a pas voulu en parler à qui que ce soit, mais apparemment elle a pas mal voyagé dans le temps avant de pouvoir revenir. Bendis nous promet donc du coup du voyage spatio-temporel à gogo magnifiquement illustré.

Donc on ferme sa boîte à camembert et on déguste avec ses yeux.

Verdict : BUY

X-MEN #22

X-MEN #22Scénario : Mark Guggenheim

Dessin : Harvey Tolibao, Dexter Soy

Sollicitation : « EXOGENOUS » Conclusion!  « Arrow » executive producer Marc Guggenheim wraps up his run on this critically acclaimed arc of X-MEN!  Time is running out as the X-Men race to save the Earth from the alien monstrosities that have emerged from the depths of space!   But will Rachel Grey forsake her teammates to get revenge on those responsible for the death of her family?

Avis : Conclusion de l’arc écrit par Mark Guggenheim qui aura à la fois rendu un hommage vraiment prenant au premier arc des Broods et aura en même temps résolu quelques intrigues laissées en suspend par nombre de scénaristes, comme le sort de Deathbird, ou le ressentiment éventuel de Rachel pour les Shi’ars après que ces derniers aient …vous savez…tué toute sa famille.

Un fait que Bendis n’a même pas pensé à vraiment exploiter dans son Trial of Jean Grey, tout comme le personnage de Rachel…mais passons sur ce petit détail. Le scénariste va de toute évidence résoudre ces deux points d’intrigue avec ce dernier épisode qui s’annonce épais en contenu. La menace de fond élaborée est un peu clichée et on peut se demander s’il fallait 5 épisodes pour monter tout cela. Mais le groupe derrière cette menace est en fait bien plus intéressant.

Comme je l’ai souvent dit, écrit, hurler, ce sont les méchants qui donnent souvent tout le sel à une série. Et pendant des années, les X-Men ont bénéficié d’un large cast de vilains allant du pur méchant parce qu’il est méchant, à la brute épaisse, au personnage toujours ambivalent comme Mystique ou Magneto. Tout cela était un héritage de Claremont et de fait peu de vilains vraiment charismatiques ont été crée après lui. On peut en noter quelques uns, dont au cours de cette dernière décennie Cassandra Nova, mais cela s’arrête là. Et cela ne semble pas être une priorité de scénaristes actuels plus occupés à faire en sorte que les X-Men se fracassent entre eux… Guggenheim de fait, apporte un personnage intéressant de ce point de vue.

Verdict : Check It.

A propos Sam 2116 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

10 Comments

  1. Le manque de méchants semble frapper l’ensemble du Marvelverse….
    Spidey chez les Xmen ? Pourquoi pas, tes argumesnt sont bons.
    Content de voir que Slott a gardé la main après Superior.

    • Dans le précédent volume il me semble qu’elle rejoignait la ligue des realms. Cela ne m’étonnerait donc pas qu’elle ait une protection magique.

  2. A force de le dire, ca finira par entrer.
    C Sorrentino qui a voulu arrêter avec Green Arrow, pas DC qui lui a demandé d’arrêter.

  3. Par rapport à Bitch Planet, il y a une (malgré ce que pourrait laisser croire son prénom) autre scénariste qui écrit des histoires de type Grindhouse (dont une prison de femmes dans un vaisseau spatial) chez Dark Horse Comics : « Grindhouse: the doors open at midnight » d’Alex de Campi, 2 tomes VO de parus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.