Comixity episode #97

Votre mensuel sur les Comics VF

Au sommaire de ce 97ème Comixity qui a été diffusé en direct sur SynopsLive vendredi soir denier vous retrouverez notre sélection de comics sortis en ce mois de février 2015. Nos reviews commencent avec les très très bonnes sorties d’Urban, suivi d’un petit tour chez Delcourt avant l’inévitable grosse partie consacrée aux titres de Panini, avec comme à chaque édition une conclusion sous la forme de la Bibliothèque, consacrée ce mois-ci à celui que l’on aime détester : Mark Millar !

Comme toujours, n’hésitez pas à partager cette émission et à nous donner votre avis dans les commentaires ou encore en nous envoyant un mail à l’adresse podcast@comixity.fr ou via le formulaire de contact. Bonne écoute.

Play

(Pour enregistrer le fichier, faites un clic droit sur Télécharger puis Enregistrer sous… Une fois téléchargé, vous n’avez plus qu’à lancer le fichier pour qu’il démarre dans votre lecteur de musique habituel.)

A propos Steve 1078 Articles
A l'origine du projet, chroniqueur sur tous les podcasts, c'est également à lui que revient la lourde et ingrâte tâche de l'enregistrement et du montage des émissions.

29 Comments

  1. Oui oui les mecs, il y a des filles qui vous écoutent et qui vomissent à l’idée que Fifty Shades of machin-chose puisse attirer autant de monde dans les salles 🙂 Voilà, c’était juste pour dire ça.

    (je m’en vais)

    😉

  2. T’as raison Steve, Snyder c’est n’importe quoi. De toute façon moi j’ai arrêté Batman au Detective Comics #28, trop de nouveaux éléments, franchement pour qui il se prend ce Bill Finger…

  3. Salut, Je viens de terminer SHAZAM, suite à vos commentaires. Enorme, mais j’ai l’impression qu’il y a une suite sous-entendu. Sauriez-vous me dire dans quels tomes trouver la suite?
    Sinon, j’ai attaqué JL4 et il semble manquer une histoire entre JL et le martian… Pourriez-vous me dire où la trouver?
    Merci

    • Pas de suite pour Shazam pour l’instant en dehors des épisodes de JLA sur la Trinity War . Mais on a eut récemment des infos comme quoi Geoff Johns et Gary Frank devrait nous en fournir une dans les mois qui veinnent.

    • Si tu parles de l’affrontement entre le Martien et la JL qui se serait situé dans le passé du groupe, Geoff Johns a volontairement juste évoqué ça avec des flashbacks comme une histoire du groupe qui se serait passé durant les cinq années qui séparent le premier arc du reste de la série et qu’il nous révélera sans doute un jour. Je ne suis Justice League qu’en VF et en librairie, donc je ne pourrais pas dire si on en a appris plus dans une série annexe ou dans les épisodes à venir.

      • Donc pour l’instant, pas encore dipso en Librairie… Qu’en est-il des kisoques ou de futurs titres librairies, pour ceux qui auraient la réponse?

  4. Grâce à vous, je sais que je peux éviter Wolverines, et que je peux investir dans Superior Iron Man. Merci.

    Je suis rassuré de savoir qu’on en apprend enfin plus sur le décès du Living Tribunal (j’avais fini par croire que j’avais rêvé).

  5. Cher comixity,

    c’est encore un très bon podcast. Comme chaque podcast en fait, mais c’est toujours plus agréable quand vous êtes suffisamment pour pouvoir débattre des oeuvres et que ca ne fasse pas une succession de monologues.

    Je suis d’ailleurs, comme Bunny, pas fan du tout de Transmetropolitan. Je n’ai lu que le 1er tome, mais je ne comprend pas si c’est censé être engagé, ou drôle, ou les deux. Mais je n’aime pas les comics engagés en général que je troue souvent (pas systématiquement), plus prétentieux que pertinent.

    Ceci étant dit, je suis très déçu de votre approche sur le comics marvel ayant pour héroine une jeune musulmane. Je fais en plusieurs points pour pas me perdre:
    1-c’est pas très important mais parler d’ethnie pour une pakistanaise est infondée, c’est une nationalité. Ou alors j’ai mal compris et il y a une réflexion sur son ethnie en plus de son origine (pachtoune ou autre).
    2-votre réflexion sur DC me semble facile. Oui Simon Baz est un voleur etc. Mais en même temps c’est le principe même de considérer tout le monde sur un pied d’égalité. Oui il y a des musulmans voleurs, alors pourquoi ne pas en représenter en comics. Ça me paraîtrait bien plus islamophobe de représenter les musulmans comme une masse homogène de gens hypers sympas et persécutés par tous les méchants intolérants.
    3- non ce n’est pas exceptionnel pour des américains de connaître des musulmans. Leur proportion aux Etats-Unis est supérieure à celle des juifs contrairement aux idées reçus (même si ce genre de statistiques est souvent sujet à caution). A ce propos, si vous avez un lien vers un article sur la vision des juifs dans les comics, je suis preneur, j’ai l’impression qu’ils sont tout simplement inexistant, et que ça ne choque absolument personne (à part Kitty pride). Sauf dans Y le dernier homme où ce sont des israéliennes sans cœur et à l’esprit guerrier. Après ça ne me dérange pas, je ne pense pas que la religion doit être mis au coeur des comics, mais puisque l’on revoit souvent venir le thème de l’islam, alors il ne faut pas négliger les autres.
    4- Avez vous connaissance de comics qui aborderait des conflits au sein des religions? Je trouve que les auteurs creusent rarement le sujet quand ils l’abordent pour ce que j’ai pu lire. Je serai intéressé de voir un conflit entre différentes églises protestantes, ou différentes branches de l’islam etc.

    • 1 – il ne me semble pas que nous ayons assimilé l’origine pakistanaise de la famille de l’héroïne avec son ethnie et comme l’indique Marti, c’est assez compliqué de parler ethnie dans le sous continent indien étant donné leur nombre. Il ne faut pas oublier que cette partie du monde : sous continent indien + asie du sud est compte plus d’habitants…que le reste de la planète !!!

      2 – le problème ici est la question de la représentation. Il n’y a pas des masses de musulmans dans le monde des comics et dès qu’on en introduit 1, boom c’est un voleur. Cela me fait penser au début de l’intro de noirs dans les comics dans les années 70 hyper influencés par les mouvements des droits civils de l’époque et la black exploitation, si bien que très souvent le gars commençait comme un criminel était très en colère tout le temps, etc…

      3 – il faut se souvenir que la plupart des grands créateur originaux du Golden age…étaient juifs !!! les créateurs de Superman au premier rang, mais également Kirby. Ce n’était guère mentionné car eux mêmes n’y pensaient pas. Ils vivaient dans une société passablement marqué par le christianisme et avec un fond anti sémite assez prononcé. Marqué un personnage comme juif n’aurait guère été bien perçu alors.

      Quant à Transmet, oui il y a un côté revendicatif, mais Ellis fait passer cela sous l’acide de la plume de son personnage…En cela c’est un chef d’oeuvre féroce, cynique, passionné, qui emporte complètement son lecteur.

      • Dans le même ordre d’idée que ce que tu dis sur la société américaine des années 40, il n’y a qu’à repenser au Green Turtle évoqué par Flo dans un récent WeeklyNews, le tout premier héros d’origine asiatique créé en 1944 dont le dessinateur cachait le visage de son alter-ego civil à cause des mentalités de l’époque qui n’auraient pas accroché à un héros aux traits asiatique, eu-t-il été de nationalité américaine.

    • Franchement, mes competences en geographie sont juste clairement mediocres, donc mes excuses si j’ai fais un amalgame ethnie/nationalité,faudrais que je réecoute pour en etre sur.

      Mais ce que je souhaitais surtout exprimer c’est mon plaisir a voir la culture pop comics integrer des personnages d’origines non caucasiennes ( si ca se trouve la je me plante encore sur une nuance ^^) sur un ton frais et amusant.

      L’on se plaint souvent des poncifs d’integration des personnages d’origine etrangere ( dixit simon baz d’ailleurs), hors pour le coup, celle de Miss Marvel est reussie.

      Pour Transmetropolitan, l’humour est celui d’un Las Vegas Parano futuriste, a travers les lunettes d’un journaliste d’investigation ayant la tenacité et ferocité d’un lycanthrope lettré. La verbale violence subversive qui l’anime est du nectar a ma perception ^^

  6. Salut Nagrom, je me permets de te répondre en e faisant partager mon ressenti. =)

    A propos de Simon Baz, c’est le manque de finesse avec laquelle il a été introduit qu’ils ont souvent critiqué (reproche que je partage). Geoff Johns désirait sans doute également prendre à revers les clichés sur les musulmans avec ce personnage, mais il s’y ets assez mal pris : En voulant renverser les clichés, il les a principalement mis ne exergue (cagoule, vol de camion, accusé à tort). Il n’y a pas de mauvais fond dans l’écriture de Johns, « juste » un gros manque de finesse. En outre, le personnage a été si peu développé (et assez mal) qu’au final, son unique caractérisation est d’être un musulman voleur accusé à tort, tandis que le comics sur Miss Marvel est parvenu à développer bien d’autres choses autour d’elle (apparemment, je ne l’ai pas lu). En fait tu critiques une approche celle des « musulmans comme une masse homogène de gens hypers sympas et persécutés par tous les méchants intolérants », mais c’est à peu près ce que Geoff Johns a fait avec Simon Baz (malgré lui ?).

    Quant aux comics sur les conflits entre religions, je n’en connais pas. Cela me semble assez rare, ou alors ils ne prendront certainement que le contexte pour ensuite établir une autre histoire. Cherche peut-être du côté des auteurs anglais… Mais il y a des chances que cela soit prétentieux et très engagé pour le coup… Je pense que tu trouveras plus facilement le sujet traité dans la BD franco-belge pour le coup.

  7. Merci pour ce commentaire qui soulève bien des points intéressants !

    1 – Je n’ai pas encore réécouté le podcast mais désolé s’il y a eu confusion dans ces termes qui sont utilisés vraiment à tord et à travers même dans les médias, tu fais bien de souligner qu’être « pakistanais » désigne la nationalité, surtout que dans le cas du Pakistan (6ème pays le plus peuplé au monde !) plusieurs ethnies sont présentes dont plusieurs d’origine indienne.

    2 – Cap Achab a parfaitement résumé la situation concernant Simon Baz ! Quant aux musulmans vraiment méchants, on en trouve chez tous les éditeurs dont plusieurs héros ont notamment eu à faire à des terroristes porche et moyen-orientaux, et ce bien avant le 11 septembre ! On a même eu quelques bizarreries, comme le Red Skull d »origine algérienne dans les années 60.

    3 – Oui vous avez tout autant de chance d’avoir des amis, voisins, camarades de classe, collègues… musulmans si vous vivez aux Etats-Unis qu’en France. Les statistiques basées sur la religion, l’ethnie… sont en fait surtout sujet à caution en France où ils sont interdits, je ne crois pas qu’ils soient prohibés aux Etats-Unis où on va d’ailleurs plus librement parler de « race » que d’ethnie (les fameuses descriptions de la police du type « white caucasian male » etc…). Le cas des Juifs est un peu particulier dans le sens où la religion se confond avec l’ethnie (d’où le fait que l’on écrit souvent « Juif » avec une majuscule), et ce depuis l’époque romaine déjà qui définissait les Juifs comme une « natio » (soit un peuple ancien avec ses us et coutume, à rapprocher de l' »ethnos » des Grecs anciens). Sans même mener aucune étude statistique il est aisé de dire que les proportions de personnes pratiquant le culte judaïque est très largement inférieur à peu près toutes les autres religieux, le judaïsme n’ayant pas vocation à s’étendre avec des politiques de conversion comme le christianisme ou l’islam avec une transmission par la mère et une logique de peuple élu qui se mêle à celui de la religion. On trouve aux Etats-Unis une forte proportion de Juifs à New York notamment du fait des vagues d’immigration qu’il y a eu transitant par cette ville et dans la logique des regroupements par quartiers culturels qui est toujours très forte aujourd’hui aux Etats-Unis. Dans le cas des Français juifs on peut observer un phénomène similaire, si vous n’habitez pas Strasbourg ou Paris vos chances d’avoir des petits camarades de classe ou des collègues de confession juive sont fortement amoindries.

    La relation des super-héros au judaïsme est un sujet très intéressant et pertinent puisqu’il est bien connu le super-héros doit beaucoup aux traditions juives, notamment à la légende du golem, puisque les créateurs de Superman ainsi que Stan Lee et Jack Kirby étaient juifs. Il est d’ailleurs intéressant de noter que si dans l’imaginaire collectif on songe un peu à tord à Captain America comme une propagande de l’American Way of Life sur patte, à la base il s’agit surtout d’un appel à la prise de conscience de la part de Simon et Kirby sur le danger du nazisme lancé un an avant même l’entrée des USA en guerre, et que des sympathisants nazis les ont même menacé de mort à l’époque au point que le maire de New York leur a personnellement détaché des policiers pour surveiller leur lieu de travail ! Dans les super-héros juifs de premier plan on a notamment La Chose, qui reprendrait d’ailleurs quelques traits de caractère de Jack Kirby, mais il est vrai que cette religion et ses spécificités sont largement moins traités que le christianisme et l’islam… sans doute justement car concernant une part abyssalement moindre de personnes à travers le monde (récemment Science & Vie avait calculé 2,355 milliards de chrétiens et 1,635 milliard de musulmans contre 15 millions de juifs).

    4 – Pour les conflits religieux tu as God is Dead de Jonathan Hickman… Non plus sérieusement, le 11 septembre puis (surtout ?) la dernière Guerre d’Irak ont pas mal produit d’histoires, avec ou sans super-héros, mais cela restait généralement une optique américaine et sans débat de fond sur la religion.

    • Hola je ne pensais pas qu’il y aurait tant de réponses.

      @ Sam: je ne m’y connais pas encore assez et je te crois sur parole sur le manque de représentation. J’ai effectivement lu l’article de Marty. Mais justement il soulignait qu’il n’y avait pas non plus de juifs représentés. Et quand bien même il faut montrer la diversité, je prefere quand c’est fait sans être dit. Pour le peu de marvel que j’ai lu, je me rappelle d’un épisode (le comics des mutants qui sont pas x-men et qui sont très marrants, je sais plus le nom) où la collègue d’une héroine apprenait qu’elle était musulmane et lui demandait pk elle lui avait jamais dit. Et l’autre lui répondait que si y’avait pas de contexte y’avait aucune raison d’en parler. Je prefere me dire que tel ou tel héros est de n’importe quel religion tant qu’il en parle pas, et pas par défaut protestant.

      @ cap achab: en effet,c’est la critique que je ferai de simon baz. Je ne l’ai pas lu moi meme mais des critiques entendus sur comixity, cet aspect repoussait suffisamment pour l’éviter. Maintenant dans toutes les séries y’a un méchant musulman, mais en fait t’apprend qu’il est pas vraiment coupable et qu’il a été manipulé soit par un russe, un nord coréen, ou un français, qui eux forment le triptyque des enculés.

      @ marty: non effectivement c’est autorisé aux etats-unis, mais c’est plus ou moins fiables étant donné les enjeux. (accès à des bourses, intégration de réseau de cooptation etc.)

      pour les juifs je ne suis pas d’accord, étant moi même descendant de juifs on ne peut plus athés (limite agressif contre les croyants), et à vrai dire je ne crois pas avoir déjà rencontré un juif croyant en France (enfin je dis pas que ça existe hein bien entendu). Par contre tu as raison ce n’est pas une religion prosélyte. J’ai en effet lu ton dossier avec les références au golem etc qui est très intéressant. Mais j’aime justement que cette approche soit dans la métaphore, et pas se faire balader un superman avec une kippa irait faire le médiateur en palestine (encore que dit comme ca je pense que ca me ferait rire). En effet la proportion de juifs est faible, mais le comics étant un média américain, je pense qu’il serait juste qu’ils soient plus représentés, si jamais ça devenait la mode de parler de religion. Tout comme les orthodoxes, bouddhistes et autres. Dans le même ordre d’ idée je ne vais pas reprocher aux films pakistanais de ne pas me montrer des protestants ou autres.

      Mais là encore, dans la limite de mes connaissances de comics, je pense que les auteurs ne devraient pas mettre les pieds dans le plat à moins d’être absolument documentés, surtout sur un sujet aussi épineux que la religion. Par exemple j’ai beaucoup apprécié les swamps things de mooore et vaughan (je n’ai pas encore lu les new 52) où le message était assez engagé, sans pour autant de parler d’un fait précis qui serait mal maitrisé. Mais l’idée générale restait pertinente et ne prenait pas le lecteur pour un abruti dont il faut tenir la main pour comprendre l’opinion défendue.

      • Je pense que tu parles de X-Factor de Peter David et le personnage en question est Monet. Je me souviens encore de la scène.

        De manière générale, le fait que l’ethnie ou la religion n’est pas trop développée a longtemps était quelque chose de commun étant donné que les comics étaient plus destinés aux enfants.

        On se rend compte qu’à partir du moment où ils sont devenus plus adultes, le sujet est devenu plus présent, comme un Matt Murdock ouvertement catholique, ou un NIghtcrawler fervent croyant.

        Les athés sont également représentés, puisque les grands scientifiques chez Marvel ont tendance à se revendiquer comme tels ces derniers temps comme Reed Richards, ou récemment Bast chez les X-Men.

        Côté héros juifs, j’ai personnellement immédiatement pensé à Ben Grimm, The Thing des FF et…je n’en ai pas beaucoup d’autres en tête…Concernant les super-stars, comme il s’agit d’être le plus consensuel possible, je pense que cela restera toujours un sujet gardé intentionnellement vague. Les gens peuvent ainsi tous continuer à se projeter dans le personnage, comme avec Peter Parker.

      • Pour l’anecdote, Superman est il me semble méthodiste (ou tout du moins Clark Kent l’est officiellement), tandis que Reed est plus agnostique qu’athée (il a quand même rencontré Jack Kir… euh Dieu à l’époque de Mark Waid !).

  8. Salut !
    Très bonne émission encore une fois.

    Je trouve cependant que l’on ressent que l’émission a été créée à une époque où les sorties VF n’avaient pas du tout la même ampleur. Le nombre de sorties à traiter dans un temps limité est démentiel. D’où une certaine impression de rush sur pas mal de reviews. Il faudrait peut-être passer l’émission en bimensuel ou encore séparer Panini d’Urban. Mais cela occasionnerait sans doute une charge de travail trop importante.

    Merci encore pour votre super travail.

    • Oui, je trouve aussi que l’émission devrait repasser en bimensuel comme au bon vieux temps 🙂

      Mais en moins long, bien sur

  9. Concernant les superhéros juifs, il existe une page wikipedia qui les recensent.

    http://en.wikipedia.org/wiki/Category:Jewish_superheroes

    Outre Jerry Siegel, Joe Simon, Stan Lee, Jack Kirby, il est possible de citer Howard Chaykin et Keith Giffen qui incluent régulièrement des éléments culturels juifs dans leurs récit, soit des personnages juifs (surtout non pratiquants) pour Chaykin, soit en racontant une histoire de superhéros juif (les miniséries Ragman) pour Keith Giffen.

  10. Iceberg est issu d’un couple mixte juif-chrétien non ?

    Le site http://www.comicbookreligion.com/ est très complet sur le sujet, il m’avait pas mal aidé dans mon article sur les super-héros musulmans.

    Parmi les auteurs juifs, je crois que Bendis a également déjà dû parler de judaïsme dans son oeuvre, mais impossible de me souvenir dans laquelle.

  11. Salut à toute l’équipe. J’ai besoin d’un petit conseil sur les marvel omnibus VO encore dispos ou à sortir (sauf Annihilation Conquest que je vais acheter): des recommandations? Merci par avance. Continuez comme ça les gars, j’adore. Un fidèle de Comixity.

  12. Tu as une liste très détaillée (avec contenu, nombre de pages…) tout simplement sur Wikipedia : http://en.wikipedia.org/wiki/Marvel_Omnibus

    Pour les recommandations, cela dépend évidemment de tes goûts, mais personnellement je te conseillerai dans les classiques d’opter plutôt pour les runs complets (généralement en un à trois volumes) ou les crossovers comme Daredevil par Miller, Captain Britain par Alan Moore, Age of Apocalypse ou encore Thor par Simonson… Pour les choses plus vieilles et/ou sur des runs plus longs (Claremont sur les X-MEn, Stan Lee sur les FF ou Spider-Man) je te conseillerai peut-être plus de regarder des collections où ils sont présentés en entier, ici par exemple pour Claremont c’est par moments précis comme ses épisodes avec Jim Lee ou pour l’instant seulement ses débuts (même si ça en fait un bon paquet).

    Dans les choses plus modernes je te conseillerai pêle-mêle : New X-Men de Morrison, X-Statix de Milligan et Allred, Astonishing X-Men de Whedon et Cassaday, Alias de Bendis et Maleev, The Immortal Iron Fist (mais il ne contient que les épisodes par Brubaker, Fraction et Aja, dommage parce que la suite reste sympathique et suit totalement ces épisodes), Punisher par Rick Remender, Punisher par Garth Ennis (sa série publiée sous le label MArvel Knights), PunisherMAx par Jason Aaron, Secret Warriors d’Hickman, Captain America par Brubaker… La liste est longue !

Répondre à Marti Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.