ComixWeekly #259

Les reviews de la semaine comics

Justice League 43

Au sommaire du 259ème ComixWeekly, vous trouverez les reviews des sorties VO de la semaine avec du DC, de l’indé et du Marvel. Bien sûr comme à chaque fois, vous retrouverez une sélection des TPB sortis cette semaine. Et en bonus, un joli What’s Up !

Le générique de ComixWeekly est interprété par The Bilbocks et tiré de leur album Public Domain Storytelling que vous pouvez retrouver sur leur site en cliquant ici.

Comme toujours, n’hésitez pas à partager cette émission et à nous donner votre avis dans les commentaires ou encore en nous envoyant un mail à l’adresse podcast@comixity.fr ou via le formulaire de contact. Just listen to it 😉

Play

(Pour enregistrer le fichier, faites un clic droit sur Télécharger puis Enregistrer sous… Une fois téléchargé, vous n’avez plus qu’à lancer le fichier pour qu’il démarre dans votre lecteur de musique habituel.)

A propos Steve 1107 Articles
A l'origine du projet, chroniqueur sur tous les podcasts, c'est également à lui que revient la lourde et ingrâte tâche de l'enregistrement et du montage des émissions.

2 Comments

  1. Coucou l’équipe !

    Un petit mot en rapport avec le TPB Don Rosa chez Fantagraphics. Glénat publie chez nous une intégrale Don Rosa en 7 volumes (le 6ème à paraître en octobre) d’une qualité excellente, démarrant par la Jeunesse de Picsou dans les 2 premiers tomes puis reprenant toutes les histoires de Don Rosa sur les canards dans l’ordre de parution. Chaque épisode a droit en prime à 2-3 pages de commentaires de la part de l’auteur qui se révèlent toujours très intéressants, surtout concernant la différence d’accueil et de demande par le public entre l’Europe et les États-Unis.
    Une 30aine d’euros par tome mais il y a du matos, et quand il s’agit de Mr Rosa collecté dans une telle édition, on fonce et puis c’est tout.

    Merci encore pour votre taf =)

  2. Parfois quand j’écoute Steve dire tout le mal qu’il pense d’un comics, je l’imagine capable d’argumenter en arrachant la jugulaire et la carotide du scénariste (ou du dessinateur en l’occurrence) : le phrasé tellement plein de rage que j’ai un goût de sang dans la bouche ! La première fois ça fait un peu flipper, avec l’habitude ça fait rigoler. 😀

    Pas la peine de se demander quel anneau il aurait chez les Lantern 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.