Guide de lecture Comics VF : semaine du 15 JUIN 2016

DELCOURT COMICS

MANIFEST DESTINY TOME 1 –  LA FAUNE ET LA FLORE

MANIFEST DESTINY 01 C1C4 OK.inddDate de sortie : 15 juin 2016

Prix : 15.95€/

Scénario :  Chris DINGESS

Dessin : Matthew ROBERTS

Sollicitation : Le récit romancé de l’aventure fantastique que constitua le périple du Capitaine Merriwether Lewis et du Lieutenant en second William Clark, pour traverser d’est en ouest par les terres les États-Unis d’Amérique en 1804.

Lorsque le Président Jefferson accorde 2500 dollars de budget à Lewis et Clarke  pour financer leur expédition, ils sont loin de se douter de ce qui les attend. Ils embarquent pour la grande aventure, mais sont confrontés à des monstres plus terrifiants les uns que les autres, et voient aussi leurs hommes transformés en horribles créatures après avoir été infectés par une étrange épidémie…

Avis : voici un titre dont j’entends parler en bien depuis un certain temps et qui débarque en VF chez Delcourt cette semaine. Le féru d’histoire avec un grand H que je suis est tout d’abord attiré par le titre pour sa relecture de l’expédition Lewis et Clark, que l’on connaît peu en France mais qui est assez mythique aux USA.

L’autre élément qui m’a l’air bien sympa est que l’élément relecture est pris au pied de la lettre par les auteurs qui ont décidé de balancer pas mal de monstres sur la route de nos courageux explorateurs. Bref, cela a l’air complètement WTF et du coup, cela me tente bien le portefeuille (déjà exsangue).

Verdict : à tester

GLENAT COMICS

HARROW COUNTY TOME 1

HARROW COUNTYDate de sortie : 15 juin 2016

Prix : 14.95€/128 pages

Scénario : Cullen Bunn

Dessin : Tyler Crook

Sollicitation : Oserez-vous entrer dans le lieu de tous les mystères ?

Dans la petite bourgade du sud des États-Unis de Harrow County, Emmy a toujours su au fond d’elle que les bois qui entourent sa maison étaient peuplés de fantômes, gobelins et autres zombies. Mais le jour de son dix-huitième anniversaire, elle va découvrir qu’elle est connectée à ce lieu, et aux monstres qu’il renferme, d’une façon qu’elle n’aurait jamais imaginée… Peu à peu, elle sent d’étranges pouvoirs naître en elle. Est-elle prête à affronter tous les mystères de Harrow County ?

Désignée meilleure série de l’année 2015 par le légendaire Mike Mignola, Harrow County est la quête initiatique d’une jeune fille dans une société nimbée de surnaturel. Un récit onirique très « southern gothic », réalisé par Cullen Bunn (créateur du hit The Sixth Gun) et illustrée par l’envoûtant Tyler Crook (B.P.R.D.).

Avis : très bon choix de la part de Glénat Comics qui s’attaque cette semaine à la série Harrow County, l’un des derniers projets en date du très occupé  Cullen Bunn et sans doute l’un de ses plus réussis. Il plonge cette fois dans un genre que de toute évidence il apprécie, avec l’horreur fantastique.

Avec son complice Tyler Crook, ils ont crée un comic-book d’ambiance particulièrement prenant et haletant qui vous tient très vite en l’haleine. Je me suis penché sur les premiers épisodes en VO, et si j’étais réservé après la lecture du premier numéro 1, j’ai vraiment été convaincu après la lecture de l’épisode 2 alors que l’histoire démarre vraiment.

Le scénario sait développer une atmosphère et des idées particulièrement dérangeantes, qui donne toujours envie d’en voir un peu plus. Comme un film d’horreur que l’on ne peut s’arrêter de regarder…On retrouve ici un Bunn particulièrement inspiré  dans un genre qu’il maîtrise, accompagné d’un dessinateur au style…particulier mais qui correspond vraiment bien à l’histoire.

Verdict : à tester.

THE X-FILES ARCHIVES TOME 1

X-FILESDate de sortie : 15 juin 2016

Prix : 10€/160 pages

Scénario : Stefan Petrucha

Dessin : Charlie Adlard

Sollicitation : Les affaires non classées du FBI; Avec The X-File Archives, faites équipe avec Mulder et Scully et percez une nouvelle série de mystères ! Savamment construites par Stefan Petrucha et dessinées par Charlie Adlard (le dessinateur de Walking Dead), ces enquêtes se déroulant parallèlement à la série TV nous mettent une nouvelle fois face à la menace Alien et à la conspiration… La vérité est ailleurs !

Avis : pas vraiment d’avis. Je suis juste ravi de voir d’autres séries adopter l’approche 1er tome à 10€. En tout cas, Glénat semble bien décidé à exploiter le filon X-Files à mort…tant mieux pour eux si ça marche, et pour les fans qui auront désormais accès à du matos resté longtemps inédit en VF

Verdict : pour les fans.

PANINI COMICS

100% STAR WARS : KANAN 2

KANAN 2Date de sortie : 15 JUIN 2016

Prix :14,95 EUR,  136 pages

Scénario :Greg Weismann

Dessin :Pepe Larraz

Épisodes :US Kanan 7-12, inédits

Sollicitation : Avant de devenir le leader de l’équipage du Ghost, avant même de s’enfuir face aux troupes de l’Empire après l’Ordre 66, Kanan était un jeune Padawan. Tout juste arrivé à l’Académie Jedi, le jeune héros va être pris dans une aventure qui le dépasse.

Avis : suite et  fin de la très réussie série Kanan. Le premier volume s’est en effet avéré une très bonne surprise, avec un récit encré en l’épisode III et IV, où l’on en apprend un peu plus sur le devenir des Jedi…où plutôt comment Kanan a survécu après le massacre de son ordre par les troupes de l’Empire.

Greg Weismann ne déçoit pas au scénario On reconnaît bien là sa patte, déjà vu et appréciée dans l’anime Young Justice (allllezzzz une saison 3, allllleezzzz !!!!), avec une très bonne caractérisation des personnages (qu’ils soient bons ou mauvais), un récit qui avance bien et vite, et mâtiné de pas mal d’action.

Même si les ventes aux USA ont été assez bonnes, le titre a obtenu des performances moindres que ses collègues, Star Wars ou Vader, du coup Marvel a conclu l’expérience après à peine 12 épisodes. Il faut désormais espérer que le scénariste ait su apporter une fin satisfaisante à son titre.

Verdict : à lire

MARVEL SELECT : DEADPOOL 5

MARVEL SELECT DEADPOOL 5Date de sortie : 15 JUIN 2016

Prix :18,00 EUR, 312 pages

Scénario :Christopher Priest

Dessin :Paco Diaz, Jim Calafiore

Épisodes :US Dedpool (1997) 34-45 et Black Panther (1997) 23, publiés précédemment dans les albums MARVEL MONSTER EDITION : DEADPOOL 2 et BLACK PANTHER 1

Sollicitation : Dans ce nouveau volet des aventures de Deadpool, le Mercenaire Disert prend un nouveau départ. On retrouve notamment en guest-stars Thor, Bullseye et surtout la Panthère Noire.

Avis :après le départ de Joe Kelly, c’est le très bon Christopher Priest qui a pris la relève niveau scénario de la série Deadpool à la fin des années 90. Je n’ai jamais lu ces épisodes, mais le titre n’a alors pas duré très longtemps malgré l’arrivée du scénariste…

Verdict : à tester

MARVEL DELUXE : ORIGINAL SIN

ORIGINAL SINDate de sortie :15 JUIN 2016

Prix :20,00 EUR, 240 pages

Scénario :Jason Aaron

Dessin :Mike Deodato Jr

Épisodes :US Original Sin 0-8 et Point One (2012 1 (I), publiés précédemment dans l’album MARVEL ABSOLUTE : ORIGINAL SIN

Sollicitation : Uatu a été tué. Le meurtre a eu lieu sur la Lune, avec une arme inconnue, capable d’abattre un extra-terrestre vivant là depuis des millénaires. Ses yeux ont été dérobés et ce détail macabre soulève une importante question : qui possède désormais les secrets amassés par le Gardien ? Une grande saga qui aura des conséquences dramatiques pour les héros Marvel.

Avis : réédition de l’event Original Sin en Deluxe cette semaine, alors que Panini semble décider à accélérer le mouvement pour la réédition des crossovers Marvel, puisqu’Axis va suivre dans quelques semaines…Et les deux ont pour point commun de ne pas avoir soulevé l’enthousiasme des foules…voire plutôt des réactions assez négatives auprès de la plupart des lecteurs…

Dans le cas d’Original Sin, l’event se sera avant tout distingué pour ses ties ins bien plus riche que la mini série centrale qui s’est avérée relativement décevante, au vu notamment de la pauvreté du scénario d’un Jason Aaron que l’on aura connu bien plus inspiré ailleurs. Je ne sais pas ce qui fait que les meilleurs auteurs Marvel se plantent de manière régulière sur ces events. Sans doute un peu trop de pression …

On peut avant tout voir cet event comme une espèce de porte ouverte par l’éditeur à ses auteurs leur disant : allez y, rajoutez ce que vous voulez à l’histoire de vos personnages, rien n’est interdit…Thor s’est ainsi retrouvé avec une nouvelle soeur, Spidey avec une nouvelle collègue araignée , et j’en passe et des meilleures.  Tout cela était d’une qualité variable et assez souvent fut sans réel lendemain. J’ai cité les Thor et Spidey, car ce sont les seuls cas, où cela a eu des effets encore sensibles aujourd’hui, avec notamment l’intégration de Silk dans la mythologie de Spider-Man.

Tous ces ties ins n’auront pas masqué la pauvreté de la mlni centrale, qui bénéficie pourtant d’un pitch efficace, avec le meurtre d’Uatu. Le scénario se concentre sur l’enquête qui en découle, mené par un groupe de super-héros assez…disparate, qui amène à des associations parfois inédites et inattendues. Malgré ces interactions parfois pleines d’étincelles, l’histoire ne décolle jamais vraiment et assez vite, on s’ennuie ferme devant le manque de rebondissements et/ou de réelles surprises.

On n’attendait clairement mieux pour un polar de la part de Jason Aaron, pourtant habitué du genre. Reste le trait toujours ultra-efficace de Mike Deodeto Jr qui sauve visuellement l’ensemble.

Verdict : bof …

MARVEL DELUXE : ULTIMATE SPIDER-MAN 10

ULTIMATE SPIDER-MAN 10Date de sortie : 15 JUIN 2016

Prix :29,00 EUR, 288 pages

Scénario :Brian M. Bendis

Dessin :Mark Bagley, Stuart Immonen

Épisodes :US Ultimate Spdier-Man 106-117, publiés précédemment dans les revues ULTIMATE SPIDER-MAN 56-62

Sollicitation : Daredevil propose à Spider-Man de rejoindre le Docteur Strange, Iron Fist et Moon Knight pour vaincre le Caïd. C’est le début des ennuis pour Peter Parker qui subit en plus le retour du Bouffon Vert, les aléas de santé de sa tante May et la colère de son ex, Kitty Pryde !

Avis : fidèle à ses habitudes, Panini poursuit la réédition de Ultimate Spider-Man avec ce 10e tome qui marque la fin d’un ère avec le départ de Mark Bagley, dessinateur qui aura accompagné Bendis depuis le premier épisode ! avec 111 épisodes au compteur, ils signent l’une des collaborations les plus longues et fructueuses que Marvel ait connu.

Cela faisait un moment que je m’étais pas penché sur ces épisodes, mais j’en gardais une impression assez mitigée dans l’ensemble. Après l’extraordinaire saga du clone qui a occupé l’ensemble du précédent volume, j’avais eu à l’époque de la première édition toujours l’impression que Bendis après avoir atteint de tels sommets avait eu du mal à vraiment rebondir.

En relisant ces épisodes, je me suis en fait rendu compte que c’est plutôt avec le départ de Bagley que les choses se sont corsées…En effet, pour son dernier arc avec l’artiste, il livre encore une fois une histoire très efficace, à une époque où il savait écrire des histoires avec du contenu. De fait cette saga qui voit Spidey s’associer à DD et quelques autres pour abattre le Kingpin est bien chargée niveau intrigue.

Bendis mêle habilement d’un côté la vie personnelle de Peter, alors qu’il vient de se réconcilier avec MJ et que sa tante vient de découvrir son petit secret…avec cette intrigue d’alliance de super-héros qui va très vite lui exploser au visage…Un arc très efficace rempli de tension, surtout grâce à un Kingpin vraiment très bien écrit,  et que l’on ne peut lâcher une fois commencé…

Ce n’est pas vraiment le cas de l’arc suivant, où le scénariste commence à collaborer avec Stuart Immonen, où Bendis ramène Osborn sur le devant de la scène. S’il faut bien entendu un peu de temps d’adaptation pour les deux auteurs pour s’accorder, cela se serait sans doute mieux passer …si Bendis avait eu une vraie histoire à la base…

Sauf que ce n’est pas vraiment le cas. Cette version d’Osborn n’est pas vraiment très intéressante, c’est un personnage un peu figé aux motivations très limitées et l’écriture assez lourdingue de Bendis n’arrange pas les choses, notamment avec un SHIELD qui agit de manière assez crétine tout du long …Bendis essaye de sauver la face avec une conclusion assez sombre, qui devrait annoncer qu’une page se tourne…mais depuis il est revenu sur certaines des retombées, en annulant une partie de l’impact.

Au final, cet arc sonne assez creux. très joli mais assez vide dans l’ensemble…d’où la rupture dont je parlais auparavant par rapport aux épisodes signés avec Bagley, car le reste de son travail sur USM (et de sa production Marvel) souffre de fait de ce problème depuis lors.

Verdict : à lire – USM reste malgré tout une série agréable à suivre.

MARVEL GRAPHIC NOVELS: THANOS VS HULK

THANOS VS HULKDate de sortie : 15 JUIN 2016

Prix :18,00 EUR,112 pages

Scénario :Jim Starlin

Dessin :Jim Starlin

Épisodes : US Thanos vs Hulk 1-4, inédits

Sollicitation : Le vieil allié d’Adam Warlock, Pip le Troll, kidnappe Hulk pour le compte du maléfique seigneur de la Zone Négative, Annihilus. Ce dernier souhaite utiliser les capacités du béhémoth terrien pour son propre compte. C’est sans compter sur l’intervention de Thanos !

Avis : pas d’avis, alors que Jim Starlin revient encore une fois vers ses personnages fétiches…

Verdict : pour ceux qui suivent l’épopée …infinie de JIm Starlin (vous voyez ce que je viens de faire là,…Oui, vous avez vu…)

MARVEL CLASSIC : SPECTACULAR SPIDER-MAN L’INTÉGRALE 1983

SPECTACULAR SPIDER-MAN L'INTÉGRALE 1983Date de sortie : 15 JUIN 2016

Prix :29,95 EUR,304 pages

Scénario : Bill Mantlo

Dessin :Al Milgrom

Épisodes :US Spectacular Spider-Man (1976) 74-85, publiés précédemment dans les revuesNOVA (Lug) 72-83

Sollicitation : Dans ces épisodes mythiques de Spectacular Spider-Man, Peter Parker, aidé par la Chatte Noire, affronte le Docteur Octopus ! Il retrouve aussi la Cape et l’Épée, combat le Punisher et le Super-Bouffon. Une année chargée pour Spidey !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suvent.

MARVEL SAGA 1 : ANT-MAN

ANT-MANDate de sortie : 17 JUIN 2016

Prix :5,50 EUR, 112 pages

Épisodes :US Astonishing Ant-Man 1-6

Sollicitation : Découvrez une saga complète extraite d’Astonishing Ant-Man, où Nick Spencer et Ramon Rosanas se penchent sur une nouvelle page de la vie du super-héros « miniature » !

Avis : pas d’avis, alors que ce mag présente le dernier relaunch en date concernant Ant-Man. L’équipe créative du précédent titre reste en place, donc si vous avez aimé la précédente version, c’est pour vous…

Verdict :  pour ceux qui suivent.

MARVEL UNIVERSE3 : WHAT IF ? INFINITY

MARVEL UNIVERSE3Date de sortie : 15 JUIN 2016

Prix :5,50 EUR, 112 pages

Épisodes :US What If ? Infinit Thanos, Inhhumans, Guardians of the Galaxy, Dark Reign, X-Men et Logan’s Run 6 (II)

Sollicitation :  Les What If…? sont de retour et se penchent sur Infinity ! Thanos rejoint les Avengers, Flèche Noire trahi la Terre, les X-Men s’enfuient dans l’espace, Rocket Raccon affronte tout le monde et le Bouffon Vert vole le Gant de l’Infini. Joshua Williamson signe ces cinq récits indépendants.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie de ce numéro bouche trou qui nous ressort des What If de toute évidence bien pourrave …

Verdict : à éviter ou en rire …

SPIDER-MAN UNIVERSE 2 : CARNAGE

CARNAGEDate de sortie : 15 JUIN 2016

Prix :5,70 EUR, 120 pages

Épisodes :US Carnage (2016) 1-5, All-New, All-Different Point One (IV)

Sollicitation : Bienvenue dans le nouvel univers Marvel ! Gerry Conway, le légendaire scénariste des aventures de Spider-Man, revient avec une série consacrée à Carnage, sur des dessins de Mike Perkins.

Avis : sans doute une des bonnes surprises du dernier relaunch Marvel. Je n’attendais pas grand chose du titre signé par le vétéran Gerry Cownay, mais il a encore une fois prouvé qu’il avait encore quelques bons trucs sous le coude, avec un titre qui tire partie de manière parfaire de la nature très ..particulière de son protagoniste.

En effet, plutôt que de tomber dans le piège facile du “ mon personnage est un vilain, mais je vais en faire un anti-héros incompris”, il assume complètement le côté serial killer de Carnage et fait du titre une série à tendance horrifique assumée. Ainsi, dans ce premier arc, tout tourne autour de la traque de Carnage par une équipe du gouvernement…

Sauf que très vite, la proie va devenir le chasseur et que l’intrigue se transforme en huis-clos à tendance clostrophobique…Tout cela est accentué par le style de Mike Perkins qui s’adapte parfaitement à ce type de récit.

Verdict :  à tester

URBAN COMICS

JUSTICE LEAGUE TOME 9

JUSTICE LEAGUEDate de sortie : 17 juin 2016

Prix : 15€/160 pages

Scénario : Geoff Johns

Dessin : Jason Fabok

Épisodes : Justice League Vol. 7: Darkseid War Part 1 #40-44, FREE COMIC BOOK DAY 2015: DC COMICS DIVERGENCE #1

Sollicitation : La bataille qui couvait depuis des années a enfin commencé : Darkseid contre l’Anti-Monitor ! Poursuivi à travers toutes les dimensions par cette entité cosmique, le tyran d’Apokolips dresse ses troupes les plus acharnées afin de le protéger de ses assauts. C’est une fois de plus à la Ligue de Justice de protéger la Terre de ce malfaisant extraterrestre, mais leurs enveloppes humaines suffiront-elles à affronter des Néo-Dieux ?

Avis : c’est donc cette semaine que sort la première partie de la réédition du MEILLEUR ARC de tout le New 52 : Darkseid War. Après plusieurs années peu inspirées, où Geoff Johns avait du mal à retrouver sa grandeur d’antan, il trouve enfin le moyen de profiter à plein tube de la nature assez nouvelle de l’univers du New 52 et de la combiner avec son style personnel.

Avec Darkseid War, on retrouve ainsi le grand, le TRES GRAND Geoff Johns. Celui que l’on aimait sur Green Lantern, Flash, JSA ou encore Teen Titans. En fait, je rapprocherais surtout cette saga de ses travaux passés sur la JSA. On retrouve en effet une grande saga épique dans le plus pur sens du terme, dans une histoire qui est à 200% du pur DC tel qu’on l’aime.

Il faut dire que cela fait quelques années que Johns construit son intrigue, pratiquement depuis le premier arc de la Justice League qui l’opposait à Darkseid. On comprend enfin ce que ce dernier venait chercher sur Terre (au delà de simplement vouloir la conquérir), alors que Johns amène une nouvelle version de l’Anti-Monitor dans le mix.

Johns et Fabok profitent de cette occasion unique pour réintroduire dans de nouvelles versions des personnages qui sont des fan favorites, à l’image d’un Mister Miracle ou Barda. Mais aussi en présentant des versions améliorées de certains personnages, comme Kalibak qui gagne ici un charisme tout simplement fou.

Ce qui démarque par ailleurs la Darkseid War du reste du boulot de Johns sur la ligue est sans conteste la richesse ahurissante de son récit. Car si l’affrontement entre Darkseid et l’Anti-Monitor marque le point culminant de cette première partie, Johns nous lâche également un certain nombre de pistes pour pas mal de sous intrigues, des retournements de situations complètement inattendus, et achève cette première partie sur un cliffanguer complètement cinglé.

Le tout est servi par un Jason Fabok tout simplement magique, incroyable, bluffant, ahurissant, on en prend plein les mirettes et on en redemande. On sent que l’artiste s’est déchaîné sur ses pages somptueuses pour bien retranscrire le souffle épique du récit. Bref la DARKSEID WAR est un indispensable dans votre bibliothèque, le meilleur de Johns, de DC et du comic de super-héros !!!

Verdict :  A POSSEDER !!!!!

URBAN PREMIUM

Au passage, je vous signale que c’est également cette semaine qu’Urban lance sa nouvelle gamme “petit prix” : Urban Premium. L’objectif est de toute évidence de présenter les récits les plus abordables sur les plus grandes icônes DC. La plupart des récits présentés, pour le moment appartiennent au New 52, avec quelques exceptions. Il s’agit en tout cas de manière générale d’arcs assez populaires.

URBAN PREMIUM

Une bonne manière de contaminer un peu plus de monde avec le virus comics, puisque tous les tomes sont proposés à 9.90€ pièce. Au programme donc :

BATMAN :

  • Batman la Cour des Hiboux en deux tomes, correspond à la première année de Snyder et Capullo sur Batman New 52. Sans doute un de leurs meilleurs arcs, et totalement accessible à de nouveaux lecteurs.
  • Batman : The Dark Knight Returns de Frank Miller . Ai-je encore besoin de vous présenter ce tome multi-réédité par Delcourt, Panini, et Urban ?
  • Batman : Silence. La saga en douze épisodes de Jeph Loeb et Jim Lee est proposée en deux tomes.
  • Harley Quinn tome 1. Réédite le premier arc  de Conner et Palmiotti sur le titre…Oui, celui qui est sorti il y a pas longtemps et que l’on a payé 19€ !

SUPERMAN

  • Superman : le dernier fils de Geoff Johns et Adam Kubert. Réédition d’un des arcs de Johns pré-Flashpoint, qui voit Superman découvrir un enfant kryptonien et le prendre en charge. Bien évidemment il y a un secret bien dangereux derrière tout ça…Une saga assez plaisante, efficace en tout cas bien qu’elle ait souffert lors de sa première sortie de retards dûs au dessinateur…
  • Superman : les hommes d’acier. Réédition du premier arc de Grant Morrison sur le titre Action Comics version New 52. J’ai longtemps eu du mal avec cette réinterprétation du personnage, qui essaye vraiment de se rapprocher de la version initiale Siegel et Shuster, mais plus le temps passe, plus je l’apprécie.

AUTRES

  • Justice League : aux origines. Réédition du premier arc de la ligue par Geoff Johns et Jim Lee dans la version New 52. Un récit…très basique, certes accessible, mais qui est sans doute l’une des histoires les plus pauvres présentées par Johns…Visuellement cela reste magnifique, mais la formation de la Justice League méritait mieux en termes de scénario.
  • Flash : de l’avant. Réédition du premier arc New 52, sous l’égide de Francis Manapul et Brian Buccelato, ou le seul arc que j’ai personnellement apprécié par ce duo créatif. Les auteurs savaient alors tirer partie du côté frais du personnage, dans une intrigue avec de nouveaux vilains. Le reste de leur run n’est qu’une longue chute dans la médiocrité.
A propos Sam 1984 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.