Guide de lecture Comics VF : semaine du 24 août 2016

DELCOURT COMICS

TONY CHU TOME 11 – LA GRANDE BOUFFE

TONY CHU 11 C1C4.inddDate de sortie : 24 août 2016

Prix : 15,95€/160 pages

Scénario : John Layman

Dessin : Rob Guillory

Sollicitation : Pénultième album de la série consacrée à l’agent fédéral Tony Chu, le « cibopathe » capable de recevoir des impressions psychiques de tout ce qu’il ingère. Les réponses sont proches… mais pas forcément aisées à décrypter.

Tony Chu n’a sans doute jamais été aussi près de la vérité, c’est à dire de comprendre quelle est la véritable origine de cette grippe aviaire qui a tué des millions de personnes. Mais il est à l’affut également de réponses au sujet de ce complot qui semble éliminer de nombreuses personnes de s’approcher trop près de la vérité. Le seul qui pourrait empêcher Tony de parvenir à ses fins est son ex-mentor, Mason Savoy.

Avis : arrrggghhhh, la fin est proche désormais ! nous en arrivons en effet ici à l’avant dernier tome de cette série magique qu’est Chew ! après avoir réglé son compte au vampire responsable de la mort de sa soeur, Tony Chu doit s’attaquer aux dernier mystères qui polluent sa vie tout en faisant face à une menace bien réelle sur ses proches…Oui, je parle de cette page prophétique balancée  à la fin du dernier tome …

Mais bien évidemment John Layman se garde bien des surprises sous le coude pour la dernière ligne droite de la série, notamment avec la résolution du cas Savoy, qui remonte au tout  premier tome (et oui ça fait un bail maintenant, un temps où nous étions encore jeunes et innocents…) et la conclusion…va en surprendre beaucoup ! en tout cas, je sais que moi elle m’a bien assis par terre (encore une fois, puisque le titre s’est fait une spécialité de nous surprendre…).

Dans le même temps, Layman ne déroge pas à la structure de la série qu’il a adopté depuis le départ, et nous avons ainsi droit en parallèle à des affaires criminelles liées à la bouffe toujours plus cinglées !

Verdict : à posséder !

GLENAT COMICS

THE X-FILES TOME 2

X FILESDate de sortie : 24 août 2016

Prix : 14.95 €/144 pages

Scénario : Joe Harris

Dessin : Michael Walsh & Elena Casagrande

Sollicitation : Pendant des années, ils ont enquêté sur le paranormal, poursuivant « monstres de la semaine », sondant la vérité derrière les activités extraterrestres, et affrontant la grande conspiration installée au sein même de leur gouvernement. Mais quand les agents Mulder et Scully se réunissent en comics, The X-Files entre alors dans une nouvelle ère de paranoïa technologique, de problèmes liés aux multinationales et autres menaces. Cette fois-ci, il va leur falloir plus que le simple désir « d’y croire » pour s’en sortir…Chronologiquement, cette série d’enquêtes en comics se situe entre la saison 9 en date de The X-Files et la toute nouvelle saison 10 diffusée cette année aux USA.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Suite de la 10e saison comics de la série X-Files !

Verdict : pour ceux qui ont aimé le premier tome

PANINI COMICS

STAR WARS 9

STAR WARS 9Date de sortie : 23 AOÛT 2016

Prix :5,50 EUR, 96 pages

Épisodes : US Star Wars (2015) 16-17 et Darth Vader (2015) 17-18

Sollicitation :C’est le début d’une nouvelle aventure pour les héros de Star Wars ! Dans Rebel Jail, la princesse Leia et Sana emmènent leur prisonnier dans une prison de haute sécurité. Du côté de Dark Vador, la guerre de Shu-Torun continue et le Seigneur Noir des Sith doit faire face aux ducs minéraux et à ses soi-disant alliés.Par Aaron, Yu, Gillen et Larroca.

Avis : après la conclusion du crossover Vader Down, chaque série du mag Star Wars reprend sa route et fait face aux quelques conséquences issues de leur rencontre…qui ne sont pas bien lourdes…Il faut le dire, si Vader Down fut un crossover sympa à lire, en termes de retombées, on repassera.

De fait, alors que les deux séries entament chacune un nouvel arc, seule  Star Wars fait mine de vraiment tenir du compte du bazar…pour un arc…assez peu satisfaisant. Si dans l’ensemble Jason Aaron fait du bon boulot sur le titre, je dois bien dire qu’il m’a peu un perdu avec cet arc …d’un ennui consommé.

Ce qui est vraiment dommage, car le pitch de départ, une attaque sur une prison de la résistance, est vraiment excitant mais l’exécution ne suit pas vraiment et à chaque épisode, on se demande un peu où veut en venir le scénariste et si tout cela va apporter grand chose au final…

Bref, on attend mieux du titre et il faut souhaiter que le prochain arc sera plus à la hauteur…

Du côté de Vader par contre, Gillen et Larroca ne déçoivent toujours pas ! Le scénario reprend une intrigue lancée lors de l’annual publié récemment. Vader est ainsi renvoyé sur une planète clé pour l’Empire en raison de ses ressources pour écraser une rébellion.

Le résultat ne se fait pas attendre alors que le seigneur Sith ne va pas prendre de gants pour écraser toute opposition…mais alors vraiment pas…Toujours une excellente lecture donc.

Verdict :  à lire

100% STAR WARS : OBI-WAN & ANAKIN

OBI-WAN & ANAKINDate de sortie : 24 AOÛT 2016

Prix :13,00 EUR,112 pages

Épisodes :US Obi-Wan & Anakin 1-5, inédits

Scénario :Charles Soule

Dessin :Marco Checchetto

Sollicitation :Le Maître Jedi Obi-Wan Kenobi a pris Anakin Skywalker comme Padawan, mais l’adolescent doute de sa vocation. En mission sur une planète désolée, ils vont combattre côte à côte et apprendre à mieux se connaître.

Avis : zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz hein quoi ? oui je suis réveillé ! hein ? OBI-WAN & ANAKIN sort cette semaine en VF, mais c’est pas possible, il me semble que c’était encore hier que je m’endormais sur l’épisode 3…bon, apparemment, Marvel a réussi à sortir les épisodes 4 & 5 pendant que le scénario de Charles Soule finissait de me plonger dans un sommeil profond…

Comme vous vous en doutez à la lecture de ce premier paragraphe, je ne suis guère tendre vis à vis du scénario somniférique présenté par Charles Soule sur cette mini…Déjà peu adepte de cet auteur en temps normal, il fait tout son possible pour rendre cette histoire aussi ennuyeuse qu’il est humainement possible.

Une histoire qui avait du potentiel à la base pourtant  puisqu’elle suit Obi Wan et Anakin encore simple jeune padawan dans une mission qui va s’avérer bien plus compliquée que prévu. Le duo et leur destin tragique étant toujours un point important de l’histoire de Star Wars, on pouvait avoir quelques attentes légitimes, dont Soule n’a eu cure…

Le tout est tout de même servi par l’excellent Marco Chechetto qui fait tout son possible pour sauver un scénario rachitique…

Verdict : pour Checchetto

100% STAR WARS : STAR WARS – UN NOUVEL ESPOIR

STAR WARS - UN NOUVEL ESPOIRDate de sortie : 24 AOÛT 2016

Prix :26,00 EUR,128 pages

Épisodes :US Star Wars : Episode IV – A New Hope (2015)

Scénario :Roy Thomas

Dessin :Howard Chaykin

Sollicitation :Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine…. Tout le monde connaît l’histoire de Luke Skywalker et de l’Alliance Rebelle face à l’Empire Galactique et Dark Vador. Il est temps de redécouvrir cette histoire en comics remise au goût du jour, avec une nouvelle colorisation, un format géant et une jaquette poster collector !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie…Sur ce bouquin, je dois dire qu’il existe un débat entre mon côté  cynique qui voit dans cette sortie une piètre tentative de panini et Marvel de gagner un peu plus de pognon sur le dos de la vache à lait Star Wars et le côté optimiste qui voit ici une vraie bonne opportunité de redécouvrir un titre indisponible depuis des lustres…A voir donc par chaque lecteur quel côté gagne …

Verdict : que la bataille commence !

100% MARVEL : DEADPOOL TEAM UP 3

DEADPOOL TEAM UP 3Date de sortie : 24 AOÛT 2016

Prix :14,00 EUR/120 pages

Épisodes :US Deadpool Team-Up (2010) 899, 894, 891, 884 et 883, publiés précédemment dans les revues DEADPOOL (V4) 1-3, MARVEL SAGA 11 et 1 inédit

Scénario :Collectif

Dessin : Collectif

Sollicitation :Deadpool poursuit ses aventures dans des duos improbables avec les héros de l’univers Marvel. Retrouvez le avec Hercules et le Punisher mais aussi avec Uatu le Gardien, Mr X ou même Galactus !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de Deadpool.

MARVEL DARK : PUNISHER – LA FIN

PUNISHER – LA FINDate de sortie :   24 AOÛT 2016

Prix : 17,50 EUR,152 pages

Épisodes : US Punisher : The Tyger, Punisher : The Cell et Punisher : The End, publiés précédemment dans les albums MAX PUNISHER 6 et GRAPHIC NOVEL PUNISHER THE END

Scénario :Garth Ennis

Dessin : Richard Corben, Lewis LaRosa, John Severin

Sollicitation : Trois histoires courtes du Punisher et trois visions de la justice (expéditive) menée par Frank Castle. On y retrouve notamment Punisher The End où l’on découvre le vigilante parmi les rares survivants d’une catastrophe nucléaire mondiale.

Avis : de manière assez étrange, Panini publie cette semaine, ce tome dans la collection Marvel Dark centré autour du one shot Punisher : The End…Sauf que the End, ne fait qu’une cinquantaine de pages, donc l’éditeur a du piocher ailleurs pour présenter un tome comprenant  un nombre de pages décent…

Comprenons nous bien, toute production de Garth Ennis en général et sur le Punisher en particulier est toujours bonne à prendre, d’autant que The End est très difficile à trouver de nos jours (ou alors à des prix assez délirants.), mais à mon sens il aurait été plus malin de le rééditer dans le dernier volume de la réédition du titre Punisher Max en Deluxe que poursuit l’éditeur (au rythme très lent d’un seul XXX de tome par an…).

Cela aurait formé une boucle avec la  mini série Born publiée dans le premier tome de cette réédition Deluxe. On aurait ainsi eu dans la même collection, début et fin…D’ailleurs, on constatera que l’épisode The Cell réédité ici était déjà présent dans le premier tome de la réédition Deluxe…

Sur le fond, il n’y a évidemment pas de doute à avoir, il faut foncer,car on retrouve ici condensé tout le talent et la virtuosité de Ennis quand il écrit le Punisher. Le One Shot The Cell étant sans aucun doute l’un des mes travaux préférés de l’auteur sur le personnage.

L’histoire montre Castle se faire volontairement arrêté et enfermé pour pouvoir atteindre une cible bien particulière. En quelques pages Ennis montre comment son personnage va transformer la prison en une pétodoire prête à exploser à la première étincelle…

The End est bien évidemment un autre des chefs d’oeuvre d’Ennis. Accompagné du génialissime Richard Corben, le one shot est symbolique de la vision assez peu clémente qu’Ennis a de l’humanité, alors qu’il érige un Punisher vieillissant en juge et bourreau  de l’humanité toute entière…Une humanité qui encore une fois, ne vaut pas grand chose…

Ce tome est donc un condensé du meilleur d’Ennis sur le personnage.

Verdict :  à posséder si ce n’est déjà fait.

MARVEL DELUXE : WOLVERINE & THE X-MEN 3

WOLVERINE & THE X-MEN 3Date de sortie :   24 AOÛT 2016

Prix :20,00 EUR,240 pages

Épisodes :US Wolverine & the X-Men (2011) 19-29, publiés précédemment dans les revues WOLVERINE (V4) 1-6

Scénario :Jason Aaron

Dessin :Nick Bradshaw, Ramon K. Perez

Sollicitation :La première année de l’École Jean Grey s’est achevée dans la douleur : Broo, blessé à la tête, est dans le coma. Tandis que le directeur Wolverine cherche celui qui tire sur ses étudiants, Kitty Pryde fait passer des entretiens pour engager de nouveaux enseignants.

Avis : si vous vous en souvenez je vous ai toujours  fortement conseillé de vous jeter sur la série Wolverine and The X-Men, que ce soit la première édition en kiosque ou lors de la réédition en deluxe au moment de la sortie des deux premiers tomes. Cette fois encore je vais vous demander de me faire confiance …quand je vous dis de sauter ce troisième tome…C’est en effet avec le coeur lourd que je ne peux que reconnaître que ce volume contient les pires épisodes de la série.

Au cours des deux arcs que contient ce tome, le titre perd en effet l’humour, légèreté et l’inventivité qui l’ont caractérisé jusque là pour des numéros lourdingues passablement ennuyeux où le lecteur se morfond en se demandant où est passé le titre qu’il a tant aimé…Encore aujourd’hui, je ne comprends pas trop ce qui s’est passé. En l’espace de quelques épisodes le titre s’est pratiquement effondré sur lui même avant d’enfin ressusciter à partir de l’épisode 30/31 et le début de l’arc consacré à la Hellfire academy…

Je dirais tout de même qu’un épisode vaut la peine, le premier que contient ce tome, qui voit Kitty Pride tenter de recruter de nouveaux professeurs dans l’école…Le résultat est désopilant, alors que l’on fait le tour de l’univers Marvel entre ceux qui se font recaler sans pitié et …ceux qui viennent rigoler devant cette idée de Wolverine prof…

Le reste est à jeter aux chiottes, en particulier cet arc nullissime en Terre Sauvage où Wolverine mène une classe en excursion et qui se transforme en version moins drôle de Délivrance…

Verdict :  le seul tome bof de la série signée Jason Aaron…

MARVEL DELUXE : LES GARDIENS DE LA GALAXIE 3

LES GARDIENS DE LA GALAXIE 3Date de sortie :   24 AOÛT 2016

Prix :14,95 EUR,144 pages

Épisodes : US Guardians of the Galaxy (2008) 20-25, publiés précédemment dans les revues MARVEL UNIVERSE 26-28

Scénario :Dan Abnett, Andy Lanning

Dessin :Wes Craig, Brad Walker

Sollicitation :Les Gardiens de la Galaxie ont réussi à vaincre le Magus, mais plusieurs d’entre eux sont morts sur le champ de bataille. L’équipe n’est pourtant pas au bout de ses peines : un parasite venu d’une autre dimension prend l’une des leurs, Dragon-Lune, comme hôte. Le sort de la galaxie et de ses Gardiens est alors entre ses mains.

Avis : conclusion du run épique de Dan Abnett et Andy Lanning sur Gardians of The Galaxy alors qu’ils amènent leur intrigue autour du Magus vers sa conclusion et préparent l’évènement suivant avec le retour de Thanos au premier plan.

On retrouve ici leur  style si addictif, mélange d’action sans retenue et de développement de personnages menés tambours battants. Un point faible cependant, avec la partie graphique qui perd en qualité sur ces derniers épisodes…

Mais dans l’ensemble cela reste un indispensable si vous voulez comprendre pourquoi la version d’Abnett et Lanning est tant aimée surtout par rapport à la soupe Bendisienne qui a suivi…

Verdict :  à lire

MARVEL DELUXE : NEW AVENGERS – L’ÂGE DES HEROS 2

NEW AVENGERS – L'ÂGE DES HEROS 2Date de sortie :   24 AOÛT 2016

Prix :20,00 EUR, 248 pages

Épisodes :US New Avengers (2010) 14-23, publiés précédemment dans les revues MARVEL ICONS 13-17 et IRON MAN (V3) 1-3

Scénario :Brian M. Bendis,

Dessin :Mike Ddeodato Jr, Neal Adams

Sollicitation :Norman Osborn est en prison pour les crimes qu’il a commis lorsqu’il dirigeait les Dark Avengers. Mais le Bouffon Vert réussit à s’évader et forme une nouvelle équipe. Seuls les New Avengers de Luke Cage, Daredevil et Spider-Man peuvent s’opposer à ce groupe maléfique.

Avis : ahhhhh, c’est  qu’il est presque reposant de chroniquer les tomes de cette réédition du run de Bendis sur les Avengers, alors que l’on approche de la conclusion, puisqu’en principe, il ne restera plus qu’un volume après cela…

Pourquoi est-ce reposant ? et bien parce que je peux presque reprendre ma chronique sur le dernier tome de cette réédition, elle restera presque toujours autant pertinente, à savoir que c’est encore une fois une belle purge infâme produite par un scénariste qui n’avait alors vraiment plus rien à dire sur la franchise…

Avec ce tome nous avons droit à la pas du tout  fameuse Hammer Wars, qui voit Norman Osborn revenir au premier plan après son bottage de cul à la fin de Siege, alors qu’il parvient à réunir autour de lui un paquet d’organisations criminelles autour de son groupe Hammer ressuscité…

Le résultat est …simplement mauvais, dans tous les sens du terme. Rien n’est à sauver et chaque page est un supplice infligé au lecteur qui se demande ce qu’il fait à Marvel pour que l’éditeur lui inflige cela…

Verdict : à éviter !

MARVEL EVENTS : AVENGERS – LA SÉPARATION

AVENGERS - LA SÉPARATIONDate de sortie :   24 AOÛT 2016

Prix :25,00 EUR,288 pages

Épisodes : US Iron Man (1998) 84-85, Avengers (1998) 500-503, Captain America & the Falcon 5-7 et Avengers Finale 1, publiés précédemment dans les revues MARVEL ICONS (V1) 1-5 et, pour les épisodes d’Avengers, dans l’album MARVEL DELUXE : NEW AVENGERS 1

Scénario :Brian M. Bendis, John Miller, Christopher Priest

Dessin :David Finch, Jorge Pereira, Joe Bennett

Sollicitation :L’heure la plus sombre des Avengers a sonné. Tout commence avec le retour d’un membre de l’équipe qu’on croyait mort. Confrontés à une terrible tragédie, les héros vont vivre le pire jour de leur longue carrière. Qui est derrière cette machination ? Quelles sont ses motivations ? Qui tombera sous les coups de l’ennemi ? Avec la participation de… tous les Avengers !

Avis : tiens tiens, en parlant de trucs signés Bendis que l’on voulait tous oublier…panini nous ressort ces débuts sur la franchise Avengers avec les épisodes tiens ins !!!! ouiiiiisssss merci Panini !!!

En effet si les premières années de Bendis sur les Avengers ont été bonnes (les 3e premières restent une très bonne lecture, même aujourd’hui), ces vrais débuts sont intervenus  avec ce premier arc “Chaos” et ils furent…beaucoup moins inspirés…

Mais pour une fois nous pouvons le dédouaner un peu, car si l’histoire ne fonctionne pas vraiment, elle tombe un peu de nulle part, il faut aussi reconnaître qu’elle ne correspond pas vraiment à ce que Bendis avait en tête à l’origine…

L’auteur avait en effet prévu qu’un vilain très important soit impliqué dans la série de catastrophes endurées par les Avengers ici…qui lui fut refusé à la dernière minute, alors que les premiers épisodes étaient déjà sortis et l’histoire approuvée, parce qu’un autre bureau de la maison avait décidé d’utiliser le personnage sans prévenir personne…Bendis a donc du broder comme il a pu pour conclure cet arc, avant de repartir sur des bases plus saines sur New Avengers.

Je comprends bien entendu que certains puissent ressentir une certaine nostalgie sur ces débuts qui datent maintenant de plus de dix ans, mais franchement ces épisodes ne valent pas la peine de les acheter et ce même s’ils ont eu des répercussions pendant des années…

Verdict : à éviter.

MARVEL GRAPHIC NOVELS: THANOS & ADAM WARLOCK – L’ENTITE DE L’INFINI

THANOS & ADAM WARLOCK – L’ENTITE DE L’INFINIDate de sortie :   24 AOÛT 2016

Prix :14,95 EUR,96 pages

Épisodes :US The Infinity Entity 1-4, inédits

Scénario : Jim Starlin

Dessin :Alan Davis

Sollicitation :Adam Warlock, revenu à la vie, aide Thanos à combattre Annihilus. Mais Adam traverse une crise existentielle et pour vaincre le seigneur de la Zone Négative, il va devoir voyager dans l’espace et le temps à la recherche de réponses. Au cours de son périple, il rencontre ses alliés : les Avengers et les Gardiens de la Galaxie.

Avis : Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de Starlin…

NOUVEAU MARVEL ICONS : PUNISHER PAR ENNIS/DILLON 1

PUNISHER PAR ENNIS DILLON 1Date de sortie :   24 AOÛT 2016

Prix :36,00 EUR, 584 pages

Épisodes :US Punisher (V5) 1-12 et Punisher (V6) 1-18, publiés précédemment dans les albums 100% MARVEL : PUNISHER 1-6 ou MARVEL OMNIBUS: PUNISHER

Scénario :Garth Ennis

Dessin : Steve Dillon

Sollicitation  :Le jour où sa famille a été décimée par la mafia, Frank Castle est devenu le pire cauchemar de la pègre : le Punisher, une machine à tuer calculatrice et invincible. Garth Ennis, une référence dans le monde des comics, nous livre une réinterprétation magistrale du Punisher et plonge le héros dans un monde insolite, riche en personnages grotesques et en situations extravagantes.

Avis : je dois dire qu’il est assez amusant de voir Panini publier cette semaine deux tomes signés Ennis sur le Punisher qui soient aussi différents. Les deux tomes prévus, présentent en effet les deux approches que le scénariste a adopté sur le personnage au fil des ans…

Dans le tome Marvel Dark, nous avons la vision adulte et sombre de Ennis qui oppose le Punisher au pire du pire de l’humanité, tout en nous disant que son personnage n’est d’une part guère meilleur que ceux qu’ils butent et d’autre part que son action ne change pas vraiment grand chose aux problèmes de  fond qui sont soulevés…

Dans ce Marvel Icons sont rassemblés les épisodes publiés sous le label Marvel Knights, notamment ceux correspondant à sa reprise du personnage à la fin des années 90/début des années 2000. A ce moment le personnage était un peu à la dérive, après avoir été sur-exploité par Marvel pendant des années…

Après avoir adopté une approche assez…ésotérique du personnage au début du label Marvel Knights (mais si vous savez, Castle au services des anges !!!), les éditeurs avaient décidé d’arrêter les conneries et de confier le personnage à quelqu’un qui saurait l’écrire…et c’est tombé sur Garth Ennis, le reste appartient à l’histoire…

Le scénariste ramène le personnage à ces racines, l’oppose à un nouveau gang, introduit un nouveau cast et instille une sacrée dose d’humour et de What the Fuck bien déjanté…Il continuera dans ce sens au delà du premier arc de 12 épisodes avant donc d’adopter sa vision plus adulte lors de son passage sur Punisher Max.

Deux visions différentes, mais toutes les deux de qualité.

Verdict : à posséder (si c’est pas déjà fait)

MARVEL NOW : DEADPOOL 4

DEADPOOL 4Date de sortie :   24 AOÛT 2016

Prix :14,95 EUR, 136 pages

Épisodes : US Deadpool (2013) 20-25, publiés précédemment dans les revues DEADPOOL 8-9 et DEADPOOL HORS SERIE 1

Scénario :Gerry Duggan, Brian Posehn

Dessin :Scott Koblish, Mike Hawthorne

Sollicitation :Pour sauver son amie, l’agent du S.H.I.E.L.D. Emily Preston, Deadpool va devoir affronter l’organisation d’espionnage. Il pourra compter sur une aide pour le moins inattendue : celle de l’agent Coulson !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de Deadpool.

MARVEL NOW : INDESTRUCTIBLE HULK 2

INDESTRUCTIBLE HULK 2Date de sortie :   24 AOÛT 2016

Prix :14,95 EUR, 136 pages

Épisodes :US Indestructible Hulk 6-10, publiés précédemment dans les revues AVENGERS UNIVERSE 6-10

Scénario :Mark Waid

Dessin : Walter Simonson, Matteo Scalera

Sollicitation :Bruce Banner, désormais à la tête d’une équipe scientifique du S.H.I.E.L.D, emmène son groupe en mission dans le royaume du froid : Jotunheim. Les Géants du froid prévoient d’envahir la Terre et Bruce doit laisser à Hulk le soin d’empêcher ce désastre. Heureusement, il peut compter sur l’aide de Thor, le Dieu du Tonnerre, qui pourtant ne semble pas se souvenir de Hulk…

Avis : on n’y croyait plus vraiment, mais Panini poursuit cette semaine la réédition du run de Mark Waid sur Hulk. Bien évidemment on pourrait se demander pourquoi ??? Il est évident que si l’éditeur a tant hésité avant de sortir ce second tome,  c’est sans aucun doute parce que le premier tome n’a guère fonctionné, ce qui n’est pas vraiment étonnant étant donné que la prestation de Mark Waid sur le titre n’est pas vraiment resté dans les mémoires comme un de ses meilleurs travaux…

D’ailleurs, il ne reste rien de ce qu’il a apporté sur le titre aujourd’hui (bien que je reconnaisse que cela ne veuille pas dire grand chose étant donné que Hulk a du connaître 4 ou 5 relaunch depuis…) et Marvel est parti dans plusieurs autres directions depuis lors…De tout évidence, l’éditeur a comme un problème avec ce personnage pour …lui redonner des “couleurs”…ou en tout cas de la stabilité dans la durée depuis un certain temps, alors que les auteurs s’enchaînent sans parvenir à trouver la formule gagnante…

Au programme de ce second volume , Waid profite de la présence Walter Simonson au dessin pour proposer une rencontre  très particulière avec Thor…ça pulse bien, Simonson s’est clairement fait plaisir et son style est toujours aussi dynamique…J’aimerais en dire autant du scénario qui n’est pas vraiment transcendant…

Verdict : hautement dispensable

MARVEL NOW : UNCANNY X-MEN 4

UNCANNY X-MEN 4Date de sortie :   24 AOÛT 2016

Prix :18,00 EUR,168 pages

Épisodes :US Uncanny X-Men (2013) 19-25, publiés précédemment dans les revues X-MEN 18-21

Scénario :Brian M. Bendis

Dessin :Chris Bachalo, Kris Anka

Sollicitation :Les Sentinelles chasseuses de mutants continuent d’attaquer les X-Men. Cyclope demande des comptes à Maria Hill, la directrice du S.H.I.E.L.D. Cette dernière espère que Dazzler, son agent de liaison auprès de la communauté mutante, pourra désamorcer cette situation. Mais ce qu’elle ne sait pas, c’est que Dazzler a été remplacée par la terroriste Mystique.

Avis : ou le moment où j’ai presque cru que Bendis allait enfin signer un arc valable sur les X-Men. Oui j’ai été bien con…pourtant l’auteur était sur une bonne série d’épisodes ! Après le nullissime Battle of The Atom, le scénariste avait signé plusieurs épisodes one shot sur Uncanny X-Men qui lui avaient enfin permis de développer un peu les nouveaux personnages qu’il avait introduit…

Puis, ici il développe la menace des nouvelles sentinelles lancées après les X-Men de Cyclope depuis un moment…et pendant quelques épisodes, nous avons enfin, ENFIN eu une série qui valait la peine d’être lue. BIen rythmée, avec de l’action, un bon développement des personnages et une menace qui ne se résumait pas à simplement voir les X-Men se foutre sur la gueule encore une fois..

Et puis la conclusion est sortie…avec la révélation du grand méchant derrière tout ça…et Bendis a encore une fois prouvé qu’il ferait vraiment bien de changer de  métier…Pour la simple et bonne raison que cela n’a absolument aucun sens, même en tirant bien sur les côtés…La motivation du vilain est du grand n’importe quoi, qui s’appuie sur du vent, parce que Bendis n’avait personne d’autre sous la main de crédible et qu’il n’avait pas d’idée pour un nouveau personnage…

D’un point de vue symbole, je comprends ce qu’il a cherché à faire…sauf que cela tombe dans la catégorie.. “hein ? mais c’est complètement con ???”.

Après cette conclusion calamiteuse, Bendis enchaîne …avec encore pire ! avec la fameux testament de Xavier, où 3 épisodes de blabla où il ne se passe rien, et où l’on a juste envie de gifler proprement et simplement le scénariste avec son propre bouquin parce  que de toute évidence, il se fout de nous…Encore une fois du grand vide avec de jolis dessins en écrin.

Verdict :  passez votre chemin  : champs miné de conneries.

NOUVEAU MARVEL SELECT : MARVEL ZOMBIES 1

MARVEL ZOMBIES 1Date de sortie :   24 AOÛT 2016

Prix :18,00 EUR,  312 pages

Épisodes :US Ultimate Fantastic Four 21-23, Marvel Zombies 1-5 et Marvel Zombies 2 1-5, publiés précédemment dans l’album MARVEL DELUXE : MARVEL ZOMBIES 1

Scénario : Mark Millar, Robert Kirkman

Dessin :Greg Land, Sean Phillips

Sollicitation :Un effroyable virus est tombé du ciel et a transformé presque tous les habitants de la planète en morts-vivants. II a même infecté les plus grands super-héros Marvel, dont la seule obsession est désormais de dévorer de la chair humaine. Mais maintenant qu’il ne reste que quelques survivants sur Terre, comment les zombies pourront-ils satisfaire leur insatiable faim ?

Avis : Panini a l’idée sympa de rééditer ce qui fut une vache à lait pendant un temps pour Marvel, avec ses Marvel Zombies. parti d’une idée lancée par Mark Millar dans Ultimate Fantastic Four, c’est Robert Kirkman qui a transformé cela en home run avec la première mini série consacrée à cette idée.

Je n’ai personnellement lu que les épisodes de UFF, réédité de manière astucieuse icipar Panini  pour donner un effet intégrale à l’ensemble, mais le concept était sympa et reste à découvrir si vous voulez voir ce que la version zombies des personnages Marvel peuvent faire…

Verdict :  à tester.

URBAN COMICS

JUSTICE LEAGUE UNIVERS HORS SERIE tome 2

justice-league-univers-hors-serie-2-41016-270x416Date de sortie : 26 août 2016

Prix : 5.9€/

Épisodes :US JUSTICE LEAGUE DARKSEID WAR BATMAN #1, JUSTICE LEAGUE DARKSEID WAR FLASH #1, JUSTICE LEAGUE DARKSEID WAR GREEN LANTERN #1, JUSTICE LEAGUE DARKSEID WAR LEX LUTHOR #1, JUSTICE LEAGUE DARKSEID WAR SHAZAM #1, JUSTICE LEAGUE DARKSEID WAR SUPERMAN #1

Sollicitation :Six récits complets consacrés à la Guerre de Darkseid !

Les membres de la Ligue de Justice accèdent aux rangs de Dieux cosmiques, suite à l’affrontement entre l’Anti-Monitor et Darkseid : désormais, ils doivent se réadapter à leur environnement et à leurs nouveaux pouvoirs sans perdre pour autant ce qui fit leur humanité ! Des récits complets et inédits réalisés par un cortège d’auteurs dont Peter TOMASI, Fernando PASARIN, Brian BUCCELLATO, Rob WILLIAMS, Jesus MERINO, Francis MANAPUL, Bong DAZO, Tom KING, Evan SHANER, Steve ORLANDO et Scott KOLINS !

Avis : tie in à Darkseid War !!! avant que vous me posiez la question, non ces épisodes ne sont pas indispensables. Ils constituent un complément plus ou moins sympa mais complètement dispensable pour comprendre l’intrigue de Geoff Johns, qui s’est d’ailleurs gardé un one shot pour lui qui sera publié dans le prochain tome de Justice League !

Ils sont simplement à envisager, si comme toute personne dotée de bon goût, vous avez apprécié le premier tome de la Darkseid War (le chef d’oeuvre de Geoff Johns sur la Justice League) et que vous voulez explorer plus avant certains des changements connus par des membres de la ligue.

Tous les épisodes ne se valent pas, allant du sympa comme celui consacré à Batman à franchement pas bon, comme celui dédié à Superman, à vraiment pas mal du tout avec le Green Lantern.

Verdict : à tester mais pas indispensable.  

BATMAN & ROBIN TOME 5

BATMAN & ROBINDate de sortie :   26 AOÛT 2016

Prix : 15€/

Épisodes : Batman and Robin Vol5: The Big Burn (Batman and Robin #24-28 + Annual 2)

Scénario : Peter Tomasi

Dessin : Patrick Gleason

Sollicitation : Harvey Dent était autrefois un brillant procureur, basé à Gotham City, mais une affaire frauduleuse avec la famille McKillen a brisé sa vie et l’a transformé en Double-Face, le criminel schizophrène. Aujourd’hui, alors qu’Erin McKillen est la nouvelle dirigeante de cette organisation criminelle, Double-Face prépare sa vengeance.

Avis : et on continue cette semaine la réédition de la série Batman & Robin de Gleason et Tomasi, avec un arc sur lequel je reste très partagé pour plusieurs raisons. Nous avons en effet un arc qui commence très bien avec un premier épisode ultra puissant, puis s’effondre presque sur 3 épisodes avant de s’achever sur une conclusion dantesque !

Je suis méchant en disant qu’il s’effondre…mais disons que le premier épisode nous donne l’espoir d’une histoire épique et que les promesses ne sont pas vraiment tenues…Autre motif de grognement, cet arc donne une nouvelle origine à Two face qui annule celle narrée dans Long Halloween…

Bien que la famille McKillen soit un nouvel ennemi intéressant, elle n’a pas le charisme de la famille Falcone et cette intrigue n’a pas la résonance de Long Halloween…A voir donc si le récit de Tomasi restera dans la continuité étant donné que DC est en train de remuer un peu tout ça en ce moment…

Verdict : à lire

BATMAN LE CHEVALIER NOIR – TOME 4

BATMANDate de sortie :   26 AOÛT 2016

Prix : 17.5€/ 176 pages

Épisodes : Batman The Dark Knight vol.4: Clay (#20-29)

Scénario : Greg Hurwitzz

Dessin : Ethan Van Sciver & Alex Maleev

Sollicitation : Gueule d’Argile s’est une fois de plus échappé de l’Asile d’Arkham et sème la terreur dans les rues de Gotham. Batman a fort à faire avec ce tueur qui peut prendre l’apparence de n’importe quelle personne. De son côté, Man-Bat prend son envol.

Avis : comme on achève bien les chevaux, Urban décide de sortir cette semaine la conclusion pas du tout attendue de l’une des séries les moins utiles autour de Batman de ces dernières années…

Après un bon départ, le scénariste  Greg Hurwitzz n’a en effet guère réussi à convaincre, même s’il a bien essayé de donner un positionnement à la série, ce qui lui manquait depuis le départ au delà du simple “je suis dessiné par David Finch…”.

De toute évidence, le scénariste voulait en faire le titre dédié à la galerie de vilains de Batman où chaque arc serait consacré à un ennemi différent où sa psychologie serait explorée en détail. Le résultat s’est avéré de mois en mois de plus en plus décevant et tout simplement chiant.

Malgré des artistes de talent, de Finch, en passant par Van Sciver, à ici Alex Maleev, il a eu de multiples chances de redresser la barre …mais au final le navire a bien coulé…Je me souviens que j’avais essayé de redonner sa chance à ce titre avec l’arrivée de Maleev. Un tel artiste sur Batman, je ne voulais pas manquer cela.

Je savais que Maleev avait déjà illustré le personnage à la fin des années 90, mais presque 15 ans plus tard son style avait sacrément muri, donc la prestation serait bien différente…Elle l’a été ..en pire. Je ne sais pas trop ce qui est arrivé à l’artiste, soit il était en petite forme, soit le scénario ne l’a vraiment pas inspiré, mais le résultat est qu’il signe l’une de ses pires performances ici.

Ajoutez un scénario indigeste avec Clayface dans une histoire interminablement chiante, et vous avez un tome dont vous pouvez amplement vous passer.

Verdict : à éviter

GREEN ARROW TOME 4

GREEN ARROWDate de sortie :   26 AOÛT 2016

Prix :  17.5€/ 176 pages

Épisodes :Green Arrow #41-47 + Sneak Peek

Scénario : Benjamin Percy

Dessin : Patrick Zircher

Sollicitation : De retour à Seattle, Oliver Queen doit éduquer au combat contre le crime sa soeur cachée, Emiko. Mais de nouvelles menaces surnaturelles pèsent sur la ville et les autorités se décident à employer les grands moyens : des drones d’assaut implacables !

Avis : les lecteurs attentionnés se demanderont certainement où sont passés les épisodes 35/40, entre le tome 3 et ce tome 4 de Green Arrow…Et ils ont bien raison de poser la question, surtout s’ils sont complétistes, mais je vous préviens tout de suite que Urban a bien eu raison de sauter ces épisodes…

Comme vous le savez sans doute, après un run remarquable, Jeff Lemire et Andrea Sorrentino ont quitté le titre Green Arrow, pour tous les deux aller se réfugier chez Marvel…Furent ils débarquer ou étaient ils réellement arriver au terme de leur run ??? j’ai personnellement quelques doutes sur cette seconde hypothèse étant donné la manière assez précipitée dont ils ont terminé leur dernière intrigue.

De toute évidence, DC pour une raison inconnue a voulu tout d’un coup singer la série TV au maximum …et a fait appel à des scénaristes dudit show pour reprendre le dit comic-book…et le résultat fut tout simplement catastrophique. Première erreur : tous les apports de Lemire et Sorrentino sont dégagés en quelques phrases dès le premier épisode signé par les nouveaux auteurs et je ne plaisante même pas !.

Oliver a récupéré une soeur ? elle dégage ! de nouveaux alliés ? ils dégagent ! de nouveaux ennemis ? à la poubelle !!! une toute nouvelle mythologie ? dégagez !y rien à voir on enterre tout ça !!! En quelques pages les nouveaux venus envoient tout chier pour imposer des idées et  personnages issus du show  sans le moindre ménagement ou respect…pour un résultat très pauvre.

Très vite l’éditeur se rend compte de la catastrophe industrielle qu’il a provoqué lui même et décide de changer encore une fois de braquet en amenant Benjamin Percy au scénario , après que celui-ci a signé un arc en deux parties très réussi sur Detective Comics. le résultat est à la hauteur si bien que Percy conserva la maîtrise du titre à l’occasion du relaunch qui est intervenu il y a quelques semaines aux USA.

Bien que la prestation de ce nouveau scénariste ne soit pas parfaite, elle est tout de même bourrée de qualité. Tout d’abord, le simple fait qu’il ait décidé de ramener nombre d’éléments du run de Lemire lui accorde le bénéfice du doute. Dans mon cas, le fait qu’il ait ramené Emiko, mon personnage préféré dans le titre Green Arrow, bien plus qu’Oliver…lui accorde un crédit énorme !

Autre bon point, Percy a tendance à amener de nouvelles idées plutôt que de simplement remacher de vieilles idées et concepts, ce qui arrive un peu trop souvent à mon goût…Comme je l’ai dit, tout n’est pas parfait, il y a souvent des problèmes de rythme et les conclusions d’histoires sont parfois assez …précipitées, mais on sent tout l’enthousiasme de l’auteur et cela compense bien.

Verdict : à lire

BLACK SCIENCE TOME 4

BLACK SCIENCEDate de sortie :   26 AOÛT 2016

Prix : 14€/128 pages

Épisodes :Black Science #17-21

Scénario : Rick Remender

Dessin : Matteo Scalera

Sollicitation : Le dernier saut du pilier a été utilisé. Non pas pour renvoyer les dimensionautes chez eux, mais pour permettre à Rebecca de revoir une dernière fois son frère, mort alors qu’ils n’étaient encore que des enfants. Par cette manoeuvre égoïste, la jeune femme a condamné Grant McKay à errer dans les confins de l’espace, à la dérive d’une existence sur laquelle il n’a désormais que peu d’emprise.

Avis : suite de la série bien allumée de Rick Remender qui fidèle à ses habitudes continue de nous livrer des récits hyper rythmés, bourrés de twists inattendus, de personnages complexes…mais souvent bien pourris…ou du moins qui entrent tous aisément dans la catégorie sombre connard…

Ainsi,  je ne peux pas dire que le sort ignoble de Grant McCay m’émeut beaucoup étant donné les grosses conneries qu’il a encore commise dans le dernier tome et ce alors qu’il venait justement de lui être accordé une second chance de réparer les choses…

Comme souvent avec les personnages de Remender, les chances de rédemption sont bien là, mais soit ils les rejettent soit un truc bien dégueulasse leur arrive …de préférence bien ironique…

Verdict : à lire.

PREACHER TOME 4

PREACHERDate de sortie :   26 AOÛT 2016

Prix : 28€/392 pages

Épisodes :#34-40 + The Story of You-Know-Who + The Good Old Boys + One Man’s War

Scénario : Garth Ennis

Dessin : Steve Dillon

Sollicitation : Tandis que Jessy Custer poursuit sa traque du fugitif divin, l’histoire de ses bourreaux d’enfance — Jody et T.C. — est enfin révélée, ainsi que celle de l’énigmatique Tête de Fion.

Avis : après un tome de 3 de transition, essentiellement centré sur le personnage de Cassidy…j’ai bien l’impression que nous sommes partis pour un nouveau tome de transition ici…non que je me plaigne, car Ennis profite de ces épisodes en général pour développer ses personnages.

Ainsi dans le dernier tome,nous en avons pris des belles sur les origines du Saint des Tueurs, tout comme nous avons bien compris que si Cassidy était bien sympa, au fond  c’était aussi une ordure innommable et que son côté pourri allait finir par exploser à la gueule de Jessy Custer à un moment ou à un autre…

Bien entendu cette réédition décidément bien complète présentée par Urban reste un indispensable puisque outre la série régulière, l’éditeur fait bien attention de nous proposer tous les épisodes spéciaux qui forment tous des  compléments appréciables.

Verdict : à posséder.

A propos Sam 1860 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

  1. Par rapport à Black science, j’ai quand même l’impression que pour Sam, quand un personnage n’agit pas de manière parfaitement rationnelle et réfléchie mais sous le coup de la pression,ou de l’émotion ou même bizarrement, c’est un gros connard ou un enculé.
    J’avoue que je ne comprendrais jamais cette manière de voir les choses juste parce qu’un personnage fait un mauvais choix.
    Mais sinon, j’aime toujours bien lire ces guides 😉

    • Ouais mais on peut pas dire que Grant est un père de famille exemplaire ou un bon mari… C’est quand même un salaud mais qui essaye de rectifier ses erreurs, c’est pourquoi je le trouve très attachant!

  2. Je pense me procurer le 100% SW, ne possédant aucune version précédente. J’ai pu voir que la colorisation à été modernisée, ce qui ne me gêne pas du tout (ne conaissant pas le matériau de base).
    Aussi très content de la publication des tie-in de JLU HS, qui me semble presque indispensable au vu du rapport quantité/prix (même si 2 épisodes seulement sont intéressantes).

  3. L’épisode où les Gardiens de la Galaxie affrontent Magus est juste fou, il y a de l’action et de la tension à foison, DnA font en un épisode plus que ce que Bendis ferait en un arc.S’il a parfois souffert d’une trop grande ingérence des crossovers cosmiques, ce run reste l’un des meilleurs offert par Marvel ces dix dernières années toutes séries confondues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.