Guide de lecture Comics VF : semaine du 15 Février 2017

DELCOURT COMICS

BIRTHRIGHT TOME 4

birthrightT4Date de sortie : 15 février 2017

Prix : 16.5€/144 PAGES

Scénario : Joshua Williamson

Dessin :  Andrei BRESSAN

Sollicitation : Williamson et Bressan nous entraînent dans un incroyable ascenseur émotionnel et une intrigue sans faille.Un membre de la famille Rhodes, que l’on pensait disparu, refait surface. Même réunie, est-ce que la famille saura faire face aux dommages déjà causés ? On pourrait y croire, d’autant plus qu’une trêve est instaurée entre les différents mages… Mais c’est le moment choisi par les forces maléfiques qu’abrite Mikey pour se déchaîner. Rya, quant à elle, doit faire face à un accouchement… compliqué.

Avis : dire que ce 4e tome de la série Birthright est attendu serait bien en deçà de la vérité au regard du cliffanguer énorme sur lequel le scénariste Joshua Williamson nous a laissé à la fin du tome 3. Et par là, je veux dire le genre où vous vous mettez à la fois à hurler et rigoler en même temps !

A hurler, parce que la dernière page est tout simplement fantastique, que vous voulez lire la suite là tout de suite maintenant et que vous en venez à la réalisation cruelle que vous allez devoir attendre des mois pour mettre la main dessus. A rigoler parce que…ben vous avez pas lu ce que j’ai dit sur la fin de tome fantastique ?

Pourtant nous devrions être habitué depuis le temps, puisque Williamson est coutumier de  ces twists inattendus, ces cliffanguers bien tendus  et ses révélations chocs qui font rebondir son intrigue et l’amène vers d’autres chemins. Manifestement ce n’était pas encore assez et la magie dans tous les sens du terme fonctionne toujours.

Avec ce nouveau volume nous allons donc explorer le passé de la famille Rhodes, alors que l’on comprend que l’histoire d’élu qui a changé à jamais la vie de Mikey est en réalité légèrement plus compliquée que prévue…en fait encore plus qu’elle ne l’était déjà ! Je ne peux rien en dire de plus sous peine de spoiler, mais il y a de l’explication de texte au programme !

Verdict : à posséder !

HELLBOY & BPRD TOME 2 – 1953

hellboyBPRD-T2Date de sortie : 15 février 2017

Prix : 15.95€/144 pages

Scénario : Mike Mignola & Chris Robertson

Dessin :  Ben STENBECK,  Michael WALSH,  Paolo RIVERA

Sollicitation :  Mike Mignola dévoile les premières années de Hellboy au sein du B.P.R.D. Il s’adjoint le talent de Chris Roberson (iZombie) et de Paolo Rivera (Spider-Man, Daredevil) pour nous raconter les premières missions de son démon cornu préféré.

Hellboy et son mentor, le professeur Bruttenholm (prononcez « Broom »), se rendent en Angleterre et font face à la main fantôme d’un meurtrier, à un démon aquatique ainsi qu’aux plus horribles figures folkloriques Britanniques. De retour aux États-Unis, il rejoint l’équipe du B.P.R.D. rencontrée dans le tome précédent et s’attaque à un monstre qui ravage une communauté…

Avis : nous continuons donc avec ce volume à explorer le passé de Hellboy et les premières années du B.P.R.D. Un tome qu’il va être étrange d’aborder puisque John Arcudi, collaborateur de longue date et clairement l’une des forces créatrices les plus importantes derrière le développement du Mignolaverse n’est plus à la barre.

A titre personnel, c’est même avec une certaine appréhension que je vois arriver Chris Robertson, un scénariste que je n’ai jamais réellement trouvé exceptionnel, en remplacement d’un Arcudi si à l’aise dans cet univers à l’ambiance et surtout à l’identité si marquée.

Nous verrons bien. En tout cas, niveau pratique graphique, il y a du beau monde, notamment avec la présence de Paolo Riviera au dessin. Je ne me berce pas d’illusions, il est fort probable qu’il ne signe que quelques chapitres, mais ce sera déjà ça…

Verdict : à tester

REVIVAL TOME 7 – EN AVANT

revivalT7Date de sortie : 15 février 2017

Prix : 15.95€/144 pages

Scénario : Tim Seeley

Dessin : Mike Norton

Sollicitation :  Les morts reviennent à la vie à Wausau, dans le Wisconsin. La cohabitation entre humains et « ranimés » s’avère très compliquée pour l’officier de police Dana Cypress, d’autant plus qu’un tueur en série sévit dans la région…

Depuis ce jour fatal où les morts ne meurent plus, Dana doit gérer aussi bien la présence des médias, les fanatiques religieux de tous bords, sans parler des agences gouvernementales qui mettent la ville en quarantaine. Dana et sa soeur ranimée sont déclarées hors-la-loi. Elles doivent fuir un assassin amish, tandis que le Gouverneur militaire de la région révèle ses plans concernant les habitant de Wausau…

Avis : grand dieu des comics, est-ce juste moi ou est-il réellement difficile de se souvenir de volume en volume ce qui se passe dans cette série…et est-ce que je ne ressors par cette complainte tous les 10 mois quand un nouveau tome arrive ?

De mémoire, la situation s’était considérablement dégradée pour les ranimés après les événements catastrophiques survenus dans le tome 5, qui avaient amené le gouvernement américain à nommer une nouvelle responsable militaire de la ville de Wassau…

Une nouvelle responsable bien décidée à contrôler cette population par tous les moyens et surtout à comprendre l’origine des ranimés. La fin du tome 6 était surtout marquée par l’évolution dramatique du statut quo de Dana et de sa soeur qui pour échapper aux poursuites sont entrées dans l’illégalité.

Les choses commencent donc à sacrément s’accélérer alors que le titre rentre dans son dernier quart. En effet, la fin du titre a été annoncé au numéro 47 aux USA, soit aux alentours du tome 8/9 en France…Le reste du voyage va donc surement secouer !

Verdict : à lire

STAR WARS – DARK VADOR TOME 4 : LA CIBLE

starWarsDarkVadorT4Date de sortie : 15 février 2017

Prix : 15.50/112 pages

Scénario :   Ron MARZ, John Jackson MILLER ,  Scott ALLIE

Dessin :  Raul TREVINO,  Brian CHING,  Joe CORRONEY

Sollicitation : Quatre récits complets mettant en scène le Seigneur noir des Sith. Quatre facettes de Dark Vador, ce personnage aussi impitoyable qu’emblématique qui reste le plus grand méchant jamais imaginé au cinéma et en bande dessinée.Dark Vador, plus impitoyable que jamais, cherche à redorer son blason auprès de l’Empereur. Il n’est pas parvenu à localiser la base des Rebelles, ni à empêcher la destruction de l’Étoile noire. Il fait pression sur son habituel réseau d’informateurs, mais sans succès. Par ailleurs, il doit faire face aux conséquences de ses actions passées, lorsqu’un groupe de survivants de la planète Falleen tente de l’assassiner…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Au passage, faites bien attention, il s’agit là de titres issus de l’univers Star Wars période Dark Horse Comics et ne correspondent donc pas aux comics récents Darth Vader publiés par Marvel/Panini.

Verdict : pour les fans de Star Wars.

GLENAT COMICS

SONS OF THE DEVIL TOME 1 :

Sons of the devilDate de sortie : 22  février 2017

Prix : 14.95€/160 pages

Scénario : Brian Buccelato

Dessin : Tony Infante

Sollicitation : Il a survécu au passé. Échappera-t-il au futur ?

Travis est un type comme les autres : il a un chien, un boulot médiocre, un patron odieux et il a peur de s’engager avec sa copine. Sauf que Travis a un certain penchant pour la violence. Orphelin de naissance, il se dit que son enfance difficile explique probablement ses déviances. C’est alors que son frère adoptif lui remet la carte d’un groupe d’entraide pour orphelins devenus adultes. Alors qu’il se rend à une première réunion, Travis retrouve son passé et découvre que sa véritable famille est liée à un obscur culte démoniaque…

Brian Buccellato signe un thriller horrifique viscéral et sophistiqué sur la face sombre de la nature humaine. L’exploration psychologique d’une famille racontée sur trois décennies et dessinée avec maestria par un Toni Infante en héritier direct de Sean Murphy. Sons of the Devil, ou la rencontre entre True Detective et Orphan Black.

Avis : pas vraiment d’avis, même si le pitch de départ à l’air intéressant, je dois dire que la présence de Brian Buccelato au scénario m’incite plutôt à passer mon tour. J’ai encore en travers de la gorge son travail sur Flash. Ce qui pourrait le sauver est que nous sommes ici dans un genre complètement différent…peut être est-il plus à l’aise dans le genre horrifique.

Verdict : à tester

THE WICKED + THE DIVINE TOME 2

The Wicked + The Divine - Tome 2Date de sortie : 22  février 2017

Prix : 17.5€/192 pages

Scénario : Kieron Gillen

Dessin : James McKelvie

Sollicitation : Méfie-toi de ce que tu souhaites…

Lucifer a disparu. L’ange déchu est tombé pour de bon. « Morte pour nos péchés » qu’ils disent. Laura, elle, se sent comme orpheline et reste cloitrée chez elle. Jusqu’au jour où elle reçoit une lettre d’Inanna… Le dieu de l’amour a l’intention de retrouver les assassins de Lucifer. Contre toute attente, il s’agirait de fans. Pour en savoir plus, Inanna a besoin d’une aide extérieure car il ne peut pas faire confiance aux autres membres du Panthéon. Laura l’adore, et il a justement besoin d’elle…

Découvrez la suite du phénomène The Wicked + The Divine, fable de fantasy urbaine où les divinités sont des pop stars ressemblant étrangement aux icônes de notre époque. Sexy, complexe, trépidant et libérateur, un comics dopé à la pop-culture et garanti 100% génération « Y » : pour les gens qui aiment autant Bowie que Batman.

Avis : suite de la désormais célèbre série Wicked + the divine de Gillen et Mckelvie. Une série sur laquelle…je dois encore rendre un verdict définitif. Et ce pour une raison simple, on retrouve encore une fois ici toutes les forces et faiblesses de Gillen au scénario, dont je parlais déjà en début de mois au sujet de la réédition de Young Avengers.

A savoir, de très bons personnages, le charisme de Lucifer était une évidence de bout en bout en particulier dans le premier tome, et de très bons dialogues.  Le tout intervenant dans le cadre d’une intrigue… assez bancale aux développements parfois un peu forcés. Ce second point était moins évident dans le premier volume de cette série notamment au regard de la conclusion qui m’a personnellement surpris.

Je dirais bien que je ne vais pas spoiler, mais la sollicitation s’en charge…Malgré tout le développement de l’histoire pour en arriver à ce point précis était assez inégal, m’a même parfois perdu en route, et si l’on sent que Gillen a son histoire bien en tête, elle reste parfois relativement opaque pour les lecteurs.

Au delà, et bien évidemment, McKelvie s’est montré exceptionnel dans le premier tome. On sent d’ailleurs qu’il est plus à l’aise dans cet univers pop que dans celui des super-héros. Le scénario lui donnant par ailleurs tout loisir de se faire plaisir de manière régulière sur des pages assez psychédéliques…

Bref, en ce qui me concerne, ce second tome sera celui de la confirmation ou de l’abandon. Soit le scénario prouve qu’il en dans les jambes et qu’il peut réellement emporter mon adhésion en tant que lecteur, soit je prendrai la porte…

Verdict : à lire

PANINI COMICS

CIVIL WAR II EXTRA 1

CIVIL WAR II EXTRA 1Date de sortie : 17 février 2017

Prix : 5,50 EUR, 96 pages

Episodes : US Civil War II : Gods of War 1-4 et Civil War II : Choosing Sides 1 (III)

Sollicitation : Alors qu’Ulysse sème le doute dans le rang de la communauté super-héroïque, Hercule a besoin de toute l’aide qu’il peut trouver pour lutter contre de nouveaux dieux. Une mini-série par Dan Abnett et Emilio Laiso. 

Avis : où l’un des choix de publication de Panini très étrange ce mois-ci. Si l’édition de cette mini série est assez compréhensible dans le contexte d’avalanche de ties ins à Civil War II (de ce côté là c’est comme d’habitude), ce qui est assez étrange est le fait que l’éditeur ait fait l’impasse sur …le titre régulier Hercules qui précède directement cette mini !

Si personnellement je ne lui ai rien trouvé de remarquable, nombre des membres de l’équipe, dont Steve notamment, ont adoré le traitement appliqué par Dan Abnett au demi-dieu. Le scénariste faisait en effet revenir le personnage avec un pitch assez attrayant qui aurait mérité d’être développé, alors qu’Hercules essayait de véritablement se refaire une réputation !

Plus connu depuis des années pour ses exploits avec la bouteille et la gente féminine …ou masculine selon son humeur…(monsieur est très ouvert et ne se refuse rien) Hercules décidait ici de réellement essayer d’agir comme un super-héros…voire plus. Il y avait donc de l’idée qui méritait du temps pour être développée…mais le marché étant ce qu’il était, le titre a été rapidement annulé.

Si elle fut courte, elle a existé et elle aurait très bien pu être publiée dans un seul mag sous la forme d’un équivalent TPB. Mince, si nous avons eu droit à Black Knight pourquoi pas à ça ! A noter par ailleurs que cette relance n’aura décidément pas été en vain, car le personnage revient au premier plan en ce moment aux USA avec les idées insufflées par Abnett !

Verdict : à tester !

MARVEL SAGA 5 HULK (2)

MARVEL SAGA 5Date de sortie : 17 février 2017

Prix : 5,50 EUR, 96 pages

Épisodes : US The Totally Awesome Hulk 5-8, Hulk Broken Worlds 1 (III)

Sollicitation :  Civil War II ! Amadeus Cho, alias le carrément démentiel Hulk, revient sous l’égide de Greg Park, Mike Choi et Alan Davis. Et l’on apprend ce que Bruce Banner devient. Des épisodes essentiels à la saga événement.

Avis : suite de la série Hulk…que je ne lis pas, même si le pitch m’amuse assez et malgré le fait que les premiers épisodes étaient dessinés par Frank Cho que j’apprécie en général. Pas de raison particulière en dehors du fait que j’ai de plus en plus de mal à suivre les nouveautés comics, tant en termes de finances que de temps disponible pour lire tout ça…je dois donc faire une sélection assez drastique…et comme Marvel a tendance à me XXX les XXX, c’est plus facile de faire l’impasse sur leurs séries. Ce second volet s’annonce aussi intéressant, notamment en raison de la présence d’Alan Davis  au dessin ! mmmm Davis sur Hulk…

Verdict : à tester !

MARVEL UNIVERSE 7 NOVA 2 (sur 2)

MARVEL UNIVERSE 7Date de sortie : 17 février 2017

Prix : 5,50 EUR, 112 pages

Épisodes : US Nova (2016) 7-11

Sollicitation : Civil War II ! Retrouvez la suite et fin des aventures de Nova ! Sam Alexander doit faire face à de nouveaux défi s et surtout choisir son camp durant Civil War II ! Des épisodes signés Sean Ryan et illustrés par R.B. Silva et Cory Smith.

Avis : propulsé par l’élan énorme conféré par le dernier relaunch de Marvel post Secret Wars, la qualité du bouquin, les ties ins à Civil War II et bien entendu ne l’oublions pas la popularité incontestable du personnage de Sam Alexander, le volume en cours de  Nova arrive ici à son terme avec un nombre énorme au compteur de …11 épisodes !!!

Je suis ironique et légèrement de mauvaise foi car la perte d’élan de Marvel a en réalité affecté la plupart de ses titres…non en fait tous ses titres, franchises et dérivés de toute sorte ces derniers mois aux USA. Pour cela l’éditeur a trouvé la bonne réponse : un nouvel event avec Civil War II et bien entendu un relaunch dans la foulée !

C’est l’évidence même, ça a tellement bien fonctionné la dernière fois ! Là aussi je suis de mauvaise foi…car le prochain volume de Nova est pour le moment réussi. Marvel a changé l’équipe créative et affecté une nouvelle direction qui semble vouloir réconcilier l’éditeur avec ses fans…On verra si ça durera plus de 11 épisodes cette fois !

Verdict :   à la prochaine !

STAR WARS 12

STAR WARS 12Date de sortie : 17 février 2017

Prix : 5,50 EUR, 96 pages

Épisodes : US Star Wars 23-24, Darth Vader 22-23

Sollicitation : Jason Aaron et Jorge Molina nous racontent la suite du Dernier vol du Harbinger alors que les SCAR Troopers poursuivent nos héros. Kieron Gillen et Salvador Larroca poursuivent le dernier récit de la série Dark Vador : qui survivra ?

Avis :après sa petite explication avec l’empereur dans le dernier épisode, Vader va enfin pouvoir finir le travail qu’il a entamé avec tant d’enthousiasme, à savoir dégager tous ses rivaux ! du moins ceux qui sont encore en vie, car depuis le crossover Vader Down, le bougre a bien fait le ménage, avec la moitié des nouveaux modèles de l’ingénieur Cylo disparus !

Bien évidemment, ce dernier arc nous réserve quelques surprises, même si les épisodes présentés ici restent résolument tournés vers l’action, alors que Vador fait sentir sa présence ! Gillen continue à ce titre à bien ménager ses effets et donne à son personnage encore une fois les meilleures répliques et les meilleures possibles pour le mettre en valeur !De fait, il écrase tous ses ennemis avec son charisme avant de le trucider avec classe et un petit commentaire démontrant tout son mépris pour les petites gens !

Du côté de l’arc en cours sur Star Wars, je réserve encore mon jugement. J’aime beaucoup l’idée amenée par Aaron ici, à savoir la résistance s’emparent d’un croiseur de l’empire et les Scar Troopers ont clairement du potentiel. A voir ce qu’il fait, concrètement,  de tous ces éléments maintenant. Avoir des bonnes idées, c’est bien, savoir bien les développer, c’est mieux.

Verdict : à lire

MARVEL ICONS : HAWKEYE PAR FRACTION/AJA/WU

HAWKEYE PAR FRACTION AJA WUDate de sortie : 15 février 2017

Prix : 36,00 EUR,512 pages

Épisodes : US Hawkeye (2012) 1-22 et Annual 1, publiés précédemment dans les albums 100% MARVEL: HAWKEYE 1-4

Scénario : Matt Fraction

Dessin :David Aja, Annie Wu

Sollicitation : Le scénariste Matt Fraction, entouré de prestigieux dessinateurs, nous invite à partager le quotidien de Clint Barton, lorsqu’il n’est pas en mission avec les Avengers ! Retrouvez l’intégralité de la prestation de Matt Fraction (Thor) et David Aja (The immortal Iron Fist) dans des épisodes déjà cultes et en sélection officielle au Festival d’Angoulême.

Avis : je ne vais pas élaborer sur cette réédition de la série Hawkeye, d’une part en raison de mon allergie bien connue aux travaux de Matt Fraction et d’autre part parce que je fais sans doute partie des 3 personnes au monde qui n’ont pas aimé ce titre…Oui, il en fallait dans cette catégorie et c’est tombé sur moi.

Si vous n’avez pas lu les tomes sortis en librairie ou que vous souhaitez découvrir ce titre, il va donc falloir éviter de m’écouter, car cette série est perçue comme beaucoup comme tellement importante qu’elle a tout simplement d’une part impulsée une nouvelle direction créative chez Marvel qui cherche depuis lors à se diversifier et à tenter de nouvelles choses.

Et d’autre part, elle est devenue une référence en elle même, si bien que les titres “à la Hawkeye” se sont multipliés sans aucun contrôle ces dernières années. Qu’est-ce que cela recouvre…je n’en ai pas la moindre idée, il va falloir vous adresser à quelqu’un de plus intelligent que moi, ce qui je vous l’accorde ne sera pas bien difficile à trouver…

Verdict : pour ceux qui aiment…

MARVEL NOW : UNCANNY X-MEN 5

UNCANNY X-MEN 5Date de sortie : 15 février 2017

Prix : 14,95 EUR, 136 pages

Épisodes : Brian M. Bendis

Scénario : Kris Anka, Chris Bachalo

Dessin :US Uncanny X-Men (2013) 26-31, publiés précédemment dans les revues X-MEN (V4) 23-27

Sollicitation : Les révélations sur le passé de Charles Xavier continuent d’avoir des répercussions dans ce tome. Cyclope et ses X-Men vont tout faire pour empêcher un mutant de tuer des milliers de personnes.

Avis : à ce stade dois je encore prévenir les lecteurs de l’ineptie du run de Brian Michael Bendis sur les X-Men ? je me pose la question, alors que Panini poursuit la réédition de son run sur Uncanny X-Men avec l’un de ses derniers arcs sur le titre. Un arc qui encore une fois a prouvé, s’il en était encore besoin, que le scénariste n’avait rien à faire sur et de cette franchise !

Si l’on peut pardonner au scénariste l’extrême classicisme du pitch de départ : oh regardez Xavier avait des secrets inavouables !!! oh, regardez un nouveau mutant surpuissant aux pouvoirs incontrôlables qui menacent les relations humain/mutant !!! la vache on n’a jamais vu ça avant !!! il devient compliqué d’être aveugle devant le gâchis incroyable qu’il en fait.

Tout d’abord,  on ne peut dénier l’incroyable platitude de l’ensemble. C’est à peine si Bendis arrive à insuffler une quelconque tension dans cet arc, alors qu’encore une fois les X-Men passent plus de temps à se disputer entre eux qu’à essayer de résoudre le problème. Un problème, qui dispose …d’autant de charisme qu’une huitre elle même invisible et qui souffrirait d’un sérieux complexe d’infériorité, négligée par ses parents et asociale…

Ensuite, on ne peut que regretter une fois de plus le niveau de décompression auquel cet arc est soumis, à tel point que les quelques bonnes idées que présente le scénario sont tout simplement noyées dans tout ce vide bien verbeux. Car oui, il y a quelques bonnes idées ici ou là…il faut juste savoir chercher du côté de Cyclope, alors que le mutant à la dérive tente autant de se sauver lui-même que les autres,  au travers de ce nouveau danger. L’idée de fond pour lui étant bien  de montrer, ou d’espérer,  que nul n’est au delà de tout sauvetage.

A ce titre, je retiendrai les échanges savoureux qu’il a avec ce nouveau mutant, ainsi que ceux avec Magneto. Il y a donc bien quelques idées, un enjeu moral, mais qui disparaissent sous une tonne d’artifices narratifs complètement ratés d’un arc bien trop long avec ces quelques 7 parties + 3 épisodes préludes eux aussi inutiles. 10 numéros pour un arc qui aurait pu facilement être exécuté en 4 et qui, pour ajouter l’insulte à l’injure,  se finit en queue de poisson

Car oui, en dernier lieu parlons en de cette conclusion. Une fin qui à priori pourrait fonctionner…si elle ne mettait pas un terme de manière complètement précipitée à un arc d’une telle longueur. Je dirai même que lors de la première lecture, elle m’avait bien plu car elle s’appuyait sur l’évolution bien menée par Bendis de deux personnages.

Cela devient juste ridicule quand vous vous dites que le scénariste conclut un arc aussi long d’une manière aussi “facile”. De fait, on ne peut pas dire qu’il se montre très créatif, choisissant la première sortie qu’il peut trouver.

Bref, un arc à l’image de ce run, bien trop long, trop décompressé pour que la poignée d’idées présentes puissent réellement avoir ne serait-ce qu’une faible chance de fonctionner.

Verdict :  à éviter !

MARVEL NOW : DEADPOOL 6

 DEADPOOL 6Date de sortie : 15 février 2017

Prix : 14,95EUR, 144 pages

Épisodes : US Deadpool (2013) 29-34, publiés précédemment dans les revues DEADPOOL 11 et DEADPOOL HORS SERIE 2

Scénario :  Gerry Duggan, Brian Posehn

Dessin :Josh Lucas, Scott Koblish

Sollicitation : Le passé de Wade Wilson a été effacé de nombreuses fois. Pas facile donc de connaître la vérité ! Deadpool va quand même essayer de démêler le vrai du faux, tandis que les terroristes d’Ultimatum ont dans leur ligne de mire ses proches.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict :  pour les fans de Deadpool.

MARVEL NOW : LES GARDIENS DE LA GALAXIE / ALL-NEW X-MEN – LE VORTEX NOIR 2 (sur 2)

LES GARDIENS DE LA GALAXIE ALL-NEW X-MEN - LE VORTEX NOIR 2Date de sortie : 15 février 2017

Prix : 18,00EUR,184 pages

Episodes : US Guardians of the Galaxy (2013) 25, Legendary Star-Lord 10-11, Nova (2012) 28, Captain Marvel (2014) 14, Cyclops (2014) 12, Black Vortex Omega 1, publiés précédemment dans les revues LES GARDIENS DE LA GALAXIE 11-12 et X-MEN (V4) 30

Scénario : Brian M. Bendis, Sam Humphries

Dessin :Ed McGuinness, Valerio Schiti, Paco Medina

Sollicitation : Les X-Men et les Gardiens de la Galaxie sont divisés sur l’utilisation du Vortex Noir. Alors que les héros hésitent à se servir de l’artefact, J’Son et Thane, le fils de Thanos, sont prêts à tout pour parvenir à leurs fins.

Avis : comme vous le savez je me suis tenu éloigné du crossover le vortex noir, donc pas vraiment d’avis, mais à mon avis, vu le pitch et l’équipe créative, je vous conseillerais de garder votre argent pour des titres de meilleure qualité…c’est pas ce qui manque cette semaine, ce mois, cette année !

Verdict : pour…je ne sais pas trop qui à ce stade !

MARVEL SELECT : MARVEL ZOMBIES 2

MARVEL ZOMBIES 2Date de sortie : 15 février 2017

Prix : 18,00 EUR,  320 pages

Episodes : US Ultimate Fantastic Four 30-32, Marvel Zombies Dead Days 1, Marvel Zombies 3 1-4 et Marvel Zombies 4 1-4,publiés précédemment dans l’album MARVEL DELUXE: MARVEL ZOMBIES 2

Scénario : Robert Kirkman, Mark Millar, Fred Van Lente

Dessin :Sean Phillips, Greg Land, Kev Walker

Sollicitation : Ce nouvel ouvrage consacré aux zombies de l’univers Marvel propose les trois derniers épisodes de Mark Millar et Greg Land qui ont introduit le concept. Puis dans le one-shot Dead Days, Robert Kirkman raconte la genèse de l’univers « zombifié ». Enfin, les mini-séries Marvel Zombies 3 et 4 introduisent les morts-vivants dans l’univers Marvel normal !

Avis : réédition, encore, des épisodes de Marvel Zombie. Je suis surpris de voir que Panini ne référence que le Deluxe comme précédente édition en VF car j’étais persuadé que cela avait déjà été multi réédité dans d’autres formats…Donc, cette fois, c’est dans la collection Select plus abordable financièrement…

Verdict : pour les fans.

100% STAR WARS : HAN SOLO

HAN SOLODate de sortie : 15 février 2017

Prix :  13,00 EUR, 112 pages

Épisodes : US Han Solo 1-5, inédits

Scénario :  Marjorie Liu

Dessin :Mark Brooks

Sollicitation : Han Solo et Chewbacca partent en mission pour l’Alliance Rebelle. Avec le Faucon Millenium, ils participent à la prestigieuse course du Vide du Dragon pour sauver des espions pourchassés par l’Empire. Mais tout le monde ne revient pas vivant de cette compétition…

Avis : et une nouvelle mini série Star Wars, une ! un titre qui arrive précédé d’une belle réputation, puisqu’elle a reçu la bénédiction de Georges Lucas lui-même qui semble l’avoir particulièrement apprécié ! Quoique l’on puisse penser du monsieur aujourd’hui, l’adoubement par le père de la franchise a toujours du poids.

Du coup, alors que je n’avais guère l’intention de me pencher sur le titre , surtout encore une fois au vu de rapport nombre de pages/prix, qui n’atteint pas tout de même mon seuil d’embargo de Black Panther qui ne comptait que 4 épisodes pour le même prix, je suis curieux désormais de le découvrir.

Une façon également de retrouver Marjorie Liu, qui vient de nous ravir récemment avec son Monstress chez Image, mais également Mark Brooks dont c’est le premier boulot sur des pages intérieures depuis des années. Plus habitué aux couvertures ces derniers temps, il revient signer sa première performance importante depuis des années avec cette mini.

Verdict : à tester !

100% STAR WARS : STAR WARS – LE REVEIL DE LA FORCE

STAR WARS - LE REVEIL DE LA FORCEDate de sortie : 15 février 2017

Prix : 17,50 EUR,152 pages

Épisodes : US Star Wars : The Force Awakens Adaptation 1-6, inédits

Scénario : Chuck Wendig

Dessin : Luke Ross

Sollicitation :  La Résistance et le Premier Ordre sont à la recherche de Luke Skywalker. Retrouvez Rey, Finn, Kylo Ren, Poe Dameron, et tous les héros de Star Wars, dans l’adaptation officielle du film en comics.

Avis : pas d’avis, à mon sens le film est bien suffisant en lui même. Bien évidemment, il était hors de question pour Marvel de ne pas en présenter la version comics…

Verdict :  pour les acharnés !

BEST OF FUSION COMICS : SUNSTONE 4

SUNSTONE 4Date de sortie : 15 février 2017

Prix : 22,00 EUR,200 pages

Épisodes : US Sunstone OGN 4, inédit

Scénario : Stjepan Sejic

Dessin : Stjepan Sejic

Sollicitation : Nouvelle étape pour Ally et Lisa ! Après leur rencontre en ligne puis dans la vraie vie, les deux jeunes femmes commencent à avoir de réels sentiments. Ne serait-il pas temps d’emménager ensemble ?!

Avis : suite de la géniallissime série Sunstone du non moins génial Stjepan Sejic, et oui je suis conscient que j’écris ces lignes en étant encore sous l’émotion de la lecture du tome 5. Et oui, je dis tome 5, car je lis la série en VO, qui était lui aussi, spoiler, exceptionnel ! Un tome 5 qui conclut le premier arc de la longue série que l’auteur a en tête et termine l’histoire construite autour de Lisa et Ally.

Et ce tome 4 est clairement un tome clé, incontournable, inratable, et indispensable si vous avez suivi le titre jusque là. Si le tome 3 était déjà important, car il voyait la relation entre les deux jeunes femmes passer à la vitesse supérieure, tout va sérieusement se compliquer entre elles alors que les sentiments viennent s’en mêler.

On voit ici tout le talent de construction de l’auteur, car après avoir jouer la carte de la découverte mutuelle dans les précédents tomes, tout en nous livrant les secrets des passés respectifs des personnages, il fait en sorte qu’elles rencontrent ici le premier vrai obstacle dans le développement de leur relation.

Et grâce à tout ce qu’il a mis en place jusque là, révélé et dévoilé sur la psychologie de ces personnages, leurs forces comme leurs faiblesses, tout intervient de manière parfaitement organique et logique et donne une impression de maîtrise tout simplement confondante. Si l’on savait que Sejic était un artiste de premier plan, il s’impose ici comme un XXX de bon scénariste.

Au passage, saluons encore le travail graphique tout simplement magique de l’auteur tout du long. La qualité est toujours là et ne faiblit pas un instant. Et un conseil…préparez une boîte de mouchoirs, car ce tome va direct au coeur…

Verdict : à posséder !

URBAN COMICS

INJUSTICE TOME 7

injustice-tome-7-42607-270x424Date de sortie : 17 février 2017

Prix : 15€/168 pages

Episodes : Injustice Gods Among Us Year Four Vol.1 (Injustice Gods Among Us Year Four #1-7)

Scénario : Brian Buccelatto

Dessin : Mike S.Miller

Sollicitation :  Les membres du groupe d’insurgés mené par Batman contre Superman entament leur quatrième année de résistance. Une rébellion à laquelle se rallient Zeus et son armée d’Amazones. Prise entre deux feux, Wonder Woman choisira-t-elle de s’opposer aux siens ? Comment le Chevalier Noir parviendra-t-il a tirer profit de cette intrusion divine ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

SUPERMAN ACTION COMICS TOME 3

superman-action-comics-tome-3-42622-270x436Date de sortie : 17 février 2017

Prix : 192 pages / 17.5€

Episodes : Sneak Peek Action Comics #1 + Action Comics #41-47

Scénario : Greg Pak

Dessin : Aaron Kuder

Sollicitation : L’identité secrète de Superman a été révélée au monde entier, et avec des pouvoirs diminués, il est aujourd’hui plus vulnérable que jamais. Encensé et défendu par les uns, incompris et craint par les autres, l’Homme d’Acier ne fait pas l’unanimité. Mais de retour dans son quartier et malgré les critiques, il choisit de continuer la lutte pour la justice et de combattre une force mystérieuse, faite d’ombres, qui tente de s’emparer des innocents de Metropolis.

Avis : là aussi malheureusement, pas grand chose à dire, car si j’aimais beaucoup le run de Greg Pak sur Action Comics jusque là, la nouvelle direction donnée à la franchise Superman au moment de l’initiative DC You m’a fait quitté le navire.

Est-ce mauvais ? non, très clairement, c’est même assez sympa comme lecture, alors que Pak est à peu près le seul scénariste de la franchise à exploiter de manière correcte et surtout intéressante le nouveau statut quo de son personnage.

Ses pouvoirs réduits, son identité secrète révélée et sa popularité au fond du trou, Superman va devoir lutter pour se refaire une place dans l’univers DC, retrouver ses pouvoirs et faire face surtout à tout ce que ses ennemis lui balancent en travers de la tête…

Un postulat de départ donc intéressant, que j’ai préféré laisser tomber tant il était mal amené et surtout gérer par l’éditeur. J’ai bien fait puisque ce statut quo a vite été évacué et désormais la franchise est complètement passée à autre chose et est au mieux de sa forme.

Verdict : à lire – correct mais sans plus.

A propos Sam 1612 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

5 Comments

  1. Bonne nouvelle : Je fais également partie de ceux qui n’ont pas aimé Hawkeye par Fraction et sa non-histoire. On est combien maintenant ? Quatre ? 😀

      • la première traduction n’avait pas été bien reçue par les fans qui avaient le bouquin en VO.
        Or de manière générale, pour ce type de réédition Panini se contente de reprendre à l’identique le matériel et de le représenter comme ici sous un autre format, donc n’espérez pas un travail de correction de ce côté là.

        A titre personnel, j’ai encore en travers de la gorge la réédition récente du AMS 1962 qui reprenait la traduction de vous savez qui…tout ça pour dire que j’espère un jour, Panini ou un autre éditeur corrigera cette insulte aux lecteurs et fans et nous proposera une traduction respectueuse du matériel original, cohérente et dans une langue pas très éloignée du français…

        on ne le dira jamais assez, la plus grande qualité d’un traducteur est non seulement de bien comprendre le langage qu’il traduit et l’intention de l’auteur, mais surtout d’être lui même adepte et maître de sa propre langue maternelle.

    • A peu près, ça fait donc 4 contre 10 millions à peu près…
      les doigts dans le nez, les mains attachés dans le dos donc.
      Et si cette combinaison d’images que je viens d’utiliser vous semble impossible, dites vous que grâce à d’agiles contorsions, diverses amputations et un malentendu, ça peut parfaitement fonctionner.

Laisser un commentaire