Guide de lecture Comics VF : semaine du 1er Juin 2017

Intro : et alors que cette semaine nous passons d’un mois sur l’autre, le nouveau traine derrière lui un seul mot d’ordre, une seule idée, répété encore et encore chez plusieurs éditeurs : RELAUNCH !!!! Et oui, en ce début du mois de juin, Panini et Urban vont s’affronter jusqu’à ce que mort s’en suive sur l’arène du magazine kiosque relancé au numéro 1 cette semaine …Les pronostics sont serrés quant au résultat.

Panini est plus expérimenté, a plus de force de frappe et dispose de l’exposition d’un film sorti au ciné il y a quelques semaines. Mais…le champion des kiosques commence à se faire vieux, et comment dire, vous vous souvenez du film Brazil quand un des personnages subit un énième lifting..ouais, cette image me revient à l’esprit quand je pense à l’offre kiosque Panini …Car si le mot relaunch domine le mois, chez Panini il est complété par un autre mot assez préjudiciable : INUTILE.

Si l’on peut comprendre que l’éditeur ait voulu traduire certains relaunchs VO par la relance de certains de ses mags, le souci qui se pose à Panini est que …d’une part depuis lors Marvel a d’ores et déjà relaunché ces relaunchs…Oui, vous ne rêvez pas, des franchises, comme les Gardiens de la Galaxie sont encore une fois en cours de relaunch aux USA au moment où j’écrits ces mots…et il est fort probable que Panini en profite pour d’en 6 mois relancer le mag…

D’autre part, l’éditeur ne s’est également pas gêné pour relancer des choses…qui n’étaient pas relancées en VO : Spider-Man ? les X-Men ? Star Wars ???? Dans le cas de Spider-Man c’est d’ailleurs particulièrement stupide puisqu’aucune série du tisseur n’est relancé en VO et c’est encore plus dommageable pour les X-Men, puisque la franchise…sera relancée à la fin du crossover IvX…soit dans 4/5 mois en VF !

Bref, le relaunch Urban Comics, fait beaucoup, mais alors beaucoup plus envie. D’une part il est limité, puisque l’éditeur a tout concentré sur deux mags réguliers ce mois-ci et un hors série. D’autre part,…vous avez vu la taille de la bête, ça c’est du bon comics au poids !!! alors que Panini nous inflige encore cette formule sans intérêt de 96 pages pour 5€. Urban a fait le choix du sur-poids avec 7 à 8 épisodes par mag, pour à peine un euro de plus que l’offre de la concurrence !!! On pourrait dire que l’on départagera à la qualité…mais là aussi ce ne serait pas vraiment à l’avantage de Panini, car la période Marvel actuelle est assez décevante, alors que le Rebirth s’annonce sous de bien meilleurs auspices.

Mon choix est donc fait : Urban Comics, envoie la purée, chérie !

DELCOURT COMICS

MALEDICTION DE ROWANS

maledictionDeRowansDate de sortie : 31 mai 2017

Prix : 15,95€/96 pages

Scénario : Mike Warey

Dessin : Mike Perkins

Sollicitation : Lorsque vous combinez le phénoménal talent de Mike Lucifer Carey et de Mike Le Fléau Perkins, deux des plus grands auteurs britanniques de BD, cela donne La Malédiction de Rowans, un récit d’horreur absolument exceptionnel.
Lorsqu’on propose à Katie, une jeune Américaine, un échange de maison avec une jeune Anglaise, elle saute sur cette occasion unique de pouvoir passer l’été au domaine de Rowans, une vieille demeure accueillante. Mais elle comprend très vite que quelque chose cloche et décide d’enquêter sur ce lieu. Elle va rapidement se rendre compte que parfois, il est préférable de ne pas réveiller le passé…

Avis : et bien j’ai comme l’impression que Mike Carey est en odeur de sainteté chez les éditeurs VF en ce moment. En effet ce titre sort chez Delcourt, quelques semaines après l’annonce par l’Urban de la sortie de plusieurs titres signés par ce scénariste en octobre prochain. Si je connais un peu mieux les titres annoncés chez Urban, je dois dire que cet inédit chez delcourt m’est complétement inconnu.

Le pitch est assez attrayant, surtout mis en scène par Mike Perkins au dessin dont le style fonctionne parfaitement dans le genre horrifique, mais…le rapport prix/nombre de pages est par contre assez décourageant. Comme vous le savez, je suis assez sensible de ce côté là, voire j’ai la sensibilité d’une pucelle frigide particulièrement avare de sa vertu sur ce point.

Verdict : à tester…

GLENAT COMICS

BITCH PLANET TOME 2

BITCH PLANET TOMEDate de sortie : 31 MAI 2017

Prix : 16.95 €/144 pages

Scénario : Kelly Sue Deconnick

Dessin : Valentine De Landro

Sollicitation : Enchaînée par la loi. Tombée pour la Justice.

Dans le futur, le monde est gouverné par le diktat des hommes. Les femmes qui ne se plient pas aveuglément à leur volonté sont envoyées manu-militari dans l’établissement auxiliaire de conformité, une prison spatiale tournant en orbite autour de la Terre et répondant au doux nom de… BITCH PLANET ! Alors que les « bitches » doivent tout juste se remettre de la mort de Meiko, leur arme secrète lors du match de Mégaton, une enquête est lancée pour élucider son passé. Comment cette jeune ingénieure prometteuse a-t-elle pu basculer et devenir une véritable tueuse ?

Dans la grande tradition des récits de SF engagés, Bitch Planet questionne sur les dérives du monde moderne, et notamment la place des femmes dans notre société. Un coup de poing narratif et graphique orchestré par Kelly Sue DeConnick et Valentine De Landro.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui ont aimé le premier tome.

PANINI COMICS

DERNIER NUMÉRO ALL-NEW AVENGERS 13

ALL-NEW AVENGERS 13Date de sortie : 2 JUIN 2017

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Episodes :US All-New, All-Different Avengers 15, New Avengers 17, Uncanny Avengers 13-14)

Sollicitation :Civil War II ! Mark Waid et Adam Kubert en finissent avec la série All-New, All-Different Avengers, tandis que l’Équipe Unité des Avengers entre dans la mêlée Civil War II avec deux histoires de Gerry Duggan et Ryan Stegman. Plus le combat final des New Avengers contre le S.H.I.E.L.D. et le Créateur, par Al Ewing et Paco Medina.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie, avant le relaunch du mois prochain qui verra la relance du titre Avengers…avec toujours Mark Waid à la barre et une première intrigue un poil plus ambitieuse que ce qu’il a servi sur ce volume du titre. Donc vous vous doutez bien que cela va révolutionner la série…qui continuera sur la base des intrigues plantées par le scénariste jusque là.

New Avengers de son côté change de titre, mais pas d’équipe créative ou de cast et se transformera en…US Avengers…non, je ne plaisante pas. Ce serait marrant si le titre était au moins de qualité, mais…disons que personnellement, je n’ai pas trouvé cela à mon goût…Al Ewing, pourtant applaudi par beaucoup, continue personnellement à m’être largement indifférent.

Verdict : pour ceux qui suivent.

NOUVEAU DEADPOOL 1

DEADPOOL 1Date de sortie : 2 JUIN 2017

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Episodes :US Deadpool (2016) 20, 21 (II))

Sollicitation :Deux histoires très spéciales de Deadpool pour ce nouveau départ : un très émouvant récit de Gerry Duggan et Matteo Lolli et un long one-shot où le Mercenaire Disert passe en mode William Shakespeare par Ian Doescher et Bruno Oliveira !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie de ce relaunch du mag Deadpool, sans aucune série relancée dedans.Oui, vous lisez bien, c’est juste la suite de la série régulière normale toujours en cours aux USA…Ne cherchons pas la logique…ça vaudra mieux, cela risquerait de nous rendre cynique..;

Verdict : pour les fans de Deadpool.

IRON MAN & AVENGERS 1

IRON MAN & AVENGERS 1Date de sortie : 2 JUIN 2017

Prix :5,50 EUR, 128 pages

Episodes :US Captain America : Sam Wilson 14, Invincible Iron Man 14, Captain America : Steve Rogers 7, Mighty Thor 13, Infamous Iron Man 1, Mighty Captain Marvel 0

Sollicitation :C’est la fin d’une époque et le début d’une nouvelle ère, tandis qu’un nouvel Iron Man entre en piste ! Est-ce toujours Tony Stark ? Découvrez-le dans deux histoires signées Bendis, Deodato et Maleev. Pendant ce temps, Steve Rogers et Sam Wilson luttent pour garder le rôle de Captain America dans deux nouvelles sagas de Spencer, Saiz et Renaud. Enfin Captain Marvel débarque dans une nouvelle série de Stohl, Rosanas et Laiso.

Avis : comme pour nombre d’autres relances de mags, celle-ci ne s’explique pas vraiment, puisque la plupart des séries continuent leur bonhomme de chemin, sans vraiment se prendre la tête…Seuls changements à noter. D’une part, le relaunch prochain d’Iron Man, oui encore un, alors que le titre va changer de tête d’affiche. Ainsi que le lancement d’un second titre Iron Man, Infamous, mais cette fois, avec un personnage très différent dans l’armure…

Je ne sais pas ce que ça vaut. J’ai vu « Bendis » au scénario, et j’ai décidé de sagement garder mon argent. C’est un réflexe désormais, cultivé après moultes daubes avalées ces dernières années, qui fait économiser tout en étant très sain pour le mental, car cela évite de dériver dans le radotage de vieux grincheux, que j’affectionne pourtant, du style : »ahhh, de mon temps, il savait écrire le père Bendis, c’est plus comme maintenant… ».

Sinon, bien évidemment, Migthy Thor va continuer d’être exceptionnel de bout en bout et Nick Spencer va travailler dans les prochains mois à mettre en place le prochain event global de Marvel : Secret Empire dans la série dédiée à Steve Rogers. Donc à ne pas rater !

Reste le cas Captain Marvel, relancé suite à Civil War II. Un titre que l’éditeur tente encore d’imposer malgré de multiples échecs commerciaux successifs, le titre étant relancé pratiquement une fois par an depuis 5 ans…Malheureusement, je dois dire que cette nouvelle tentative ne m’a guère convaincu…je dirais même qu’elle n’était pas de grande qualité, voire que l’on s’ennuie ferme à la lecture.

En ce qui me concerne, je ne reconnais pas du tout le personnage qui m’ a séduit il y a plus de 15 ans. Sa réinvention a rendu le personnage juste ennuyeux et sans grand intérêt…

Verdict : à tester

NOUVEAU LES GARDIENS DE LA GALAXIE 1

LES GARDIENS DE LA GALAXIE 1Date de sortie : 2 JUIN 2017

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Episodes :US Guardians of the Galaxy (2016) 15, Gamora 1, Star-Lord 1, Rocket Raccoon (2016) 1)

Sollicitation :Nouveau départ ! Les Gardiens de la Galaxie sont bloqués sur Terre et ne peuvent plus retourner dans l’espace… Que vont-ils faire ? Découvrez-le dans quatre séries différentes, dont pas moins de trois nouvelles ! Les Gardiens habituels de Bendis/Schiti s’affichent aux côtés de Gamora de Perlman/Checchetto, Star-Lord de Zdarsky/Anka et Rocket Raccoon de Rosenberg/Coelho.

Avis : sans aucun doute l’un des relaunchs les plus inutiles du lot, que ce soit en VO comme en VF. En effet, la plupart des séries publiées ici…ont mordu la poussière au bout de quelques épisodes. De fait, aux USA, GoG comme Rocket ont d’ores et déjà été relancées…quant à Star Lord, on peut se demander s’il reviendra en solo vu les piètres résultats de sa dernière série annulée au bout de 6 épisodes.

La bonne nouvelle dans tout ça est que pour GoG, il s’agit ici du dernier arc de Brian Bendis, qui quittera le titre dans quelques mois en VF. La suite sera reprise en main par Gerry Duggan (Deadpool) qui au vu des premiers épisodes publiés en VO a reçu et exécuté une commande claire : reprendre l’ambiance générale du film et s’en tenir à cela…oui, encore plus que Bendis, c’était possible…

Verdict : pour ceux qui suivent…

NOUVEAU SPIDER-MAN 1

SPIDER-MAN 1Date de sortie : 2 JUIN 2017

Prix : 4,90 EUR, 96 pages

Episodes :US Amazing Spider-Man 20, Clone Conspiracy 1, Spider-Man (2016) 9-10)

Sollicitation :La mini-série La conspiration des clones débute avec le premier chapitre signé Dan Slott et Jim Cheung, suivi par un autre de Slott, Christos Gage et Giuseppe Camuncoli. Et de nouvelles aventures mettant en scène Miles Morales (Bendis/Leon).

Avis : comme je l’ai indiqué le mois dernier, ce relaunch du mag complètement inutile, puisqu’elle ne traduit pas un relaunch des titres en VO, a été la parfaite occasion pour moi de quitter le navire…Cela me démangeait depuis un moment étant donné que la formule kiosque de Panini est assez insatisfaisante, donc je ne vais pas me plaindre…

Ce relaunch est tout de même marqué par le début du dernier event en date de la franchise Spider-Man élaboré par Dan Slott, qui fidèle à ses habitudes continue d’aller puiser dans les diverses époques du tisseur pour alimenter le titre. Cette fois, il se penche sur un certain mot banni des titres Spidey depuis 20 ans : Clone !

Bien évidemment, comme chaque fois, cet event va amener la réorganisation de la franchise avec la fin de certaines séries, et le lancement de nouveaux titres…De mon côté, je suivrai cela, en partie en librairie. Etant donné que la période All New débarque à partir d’août/septembre prochain en librairie, on peut s’attendre à voir cette intrigue débarquer pour le premier semestre de l’année prochaine en réédition.

Verdict : pour ceux qui suivent.

DERNIER NUMÉRO ALL-NEW X-MEN 13

ALL-NEW X-MEN 13Date de sortie : 2 JUIN 2017

Prix :5,50 EUR, 128 pages

Episodes :US Extraordinary X-Men (2016) Annual 1, All-New X-Men (2016) Annual 1, Old Man Logan 13, X-Men ’92 9-10

Sollicitation :Au programme : deux Annuals des X-Men, la conclusion de la saga Le dernier ronin d’Old Man Logan, ainsi que la fin d’X-Men ’92 ! Par Taylor, Virella, Lemire, Masters, Sorrentino, Barberi, Sims, Bowers, Firmansyah, Grace, Smith, Ogle et Broccardo.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. En tout cas, voici une façon assez piteuse d’achever cette version du mag, en collant les annuals les uns après les autres…ça sent pas du tout le bourrage pour compléter le mag, avec en prime la fin de la série X-Men 92, qui était sympa, le temps d’une mini série…

Verdict :pour ceux qui ont tenu jusque là.

DERNIER NUMÉRO CIVIL WAR II 6

CIVIL WAR II 6Date de sortie : 2 JUIN 2017

Prix :4,50 EUR, 64 pages

Episodes :US Civil War II 8, Civil War II : Choosing Sides 5 (I-II), 6 (III))

Sollicitation : Nous y sommes : Captain Marvel contre Iron Man… pour un combat à mort ! Une histoire de 38 pages conclut l’événement Civil War II, écrite par Brian M. Bendis et dessinée par David Marquez et certains des plus grands artistes Marvel. Ne manquez pas ça !

Avis : voilà, ça y est c’est fini, vous avez fini de souffrir les enfants, le monstre ne vous maltraitera plus, le méchant event tout pourri est parti, il ne reviendra pas avant… le mois prochain…promis, juré…hein ? oui, j’ai dit le mois prochain, avec le début de IvX…ah, il y a aussi Monsters Unleashed qui devrait sortir à la même période…y a pas autre chose, je suis sûr que j’oublie un truc…bah ça me reviendra quand je réfléchirais à ce que je ne dois surtout pas acheter …

Donc voilà Civil War II s’achève ici, cela va bien entendu tout changer à jamais, avec des répercussions sur des années et des années. Lesquelles, je ne sais pas, comme je l’ai déjà dit j’ai évité le machin comme la peste en VO comme en VF, et bizarrement, cela ne m’a pas manqué…Je tire en tout cas mon chapeau aux lecteurs qui sont arrivés au bout du machin, il en fallait de la résistance mentale et de la dévotion pour l’achever cette bête. Saluons ceux tombés au champ d’honneur (coups de canons en fonds sonore…)

Verdict : pour….la gloire !

NOUVEAU STAR WARS 1

 STAR WARS 1Date de sortie : 2 JUIN 2017

Prix :5,50 EUR, 96 pages

Episodes : US Star Wars (2015) Annual 2 et 25 (II), Darth Vader 20 (II) et Doctor Aphra 1

Sollicitation :Nouveau départ pour le magazine STAR WARS ! Retrouvez la nouvelle série Doctor Aphra de Kieron Gillen et Kev Walker mais aussi le deuxième annual de la série Star Wars par Kelly Thompson et Emilio Laiso.

Avis : la vache, voilà un relaunch qui donne sacrément pas envie…Panini, pour une raison pas franchement compréhensible relance donc ce qui est sans doute l’une des ses meilleures ventes kiosques avec un programme…qui n’est pas des plus attrayant ! Outre le fait que l’on se coltine un annual non signé par l’équipe créative régulière de la série Star Wars, nous n’avons droit qu’au premier épisode de la nouvelle série Doctor Aphra.

Et oui, après la fin de son run sur Darth Vader, Kieron Gillen a eu le droit de prolonger les aventures de sa création, Aphra, qui avait fait forte impression auprès du seigneur Sith. Le résultat est …sympatoche pour ce que j’ai pu en lire rapidement. Je n’ai personnellement pas dépassé l’épisode 2, car si l’on retrouve les qualités d’écriture de Gillen, qui continue de donner une sacrée verve à son personnage, ce n’est pas non plus un titre franchement essentiel…

Verdict : pour ceux que ça intéresse.

URBAN COMICS

BATMAN REBIRTH 1

batman-rebirth-1-45223-270x410Date de sortie : 02 juin 2017

Prix :5,9€/

Episodes :US BATMAN REBIRTH #1, BATMAN #1-2, DETECTIVE COMICS #934-936, NIGHTWING REBIRTH #1 et NIGHTWING #1

Sollicitation : En binôme avec Tom KING, Scott SNYDER rend à Bruce Wayne son costume de Chevalier Noir ! Dans DETECTIVE COMICS, Batman s’allie à Batwoman pour entraîner les jeunes héros de Gotham et faire face à l’attaque de Gueule-d’argile ! Après avoir repris l’identité de Robin, de Batman et de s’être infiltré dans l’Agence Spyral, Dick Grayson reprend du service sous l’identité de Nightwing, avec Tim SEELEY et Yanick PAQUETTE !

Avis : après Panini, on entre dans le dur, avec le relaunch des kiosques Urban, qui bien évidemment débute avec les titres Batman ! et ce qui frappe bien évidemment dès le départ, c’est le contenu bien riche que nous propose l’éditeur, avec pas moins de 8 épisodes par mag ! de quoi faire rêver, ou du moins de donner envie de donner sa chance aux différentes séries…même si elles sont, il faut l’admettre, d’une qualité variable :

– Batman par Tom King : ou l’erreur inattendue de casting. Cela fait maintenant quelques temps que la carrière de Tom King a décollé pour clairement faire partie des talents les plus demandés sur le marché. Il a prouvé qu’il était une des révélations du marché récemment chez DC avec Grayson et chez Marvel avec l’exceptionnel Vision. Sa nomination sur Batman semblait être l’étape suivante logique au vu de sa progression.

A l’image d’un Scott Snyder qui 5 ans auparavant était un peu sorti de nulle part et en deux ans était devenu l’un des scénaristes stars de la maison. Les attentes étaient d’autant plus grandes que après plus de 5 ans sur le titre phare de la boîte, de nombreuses voix s’élevaient pour demander le départ de Snyder. Pas la mienne, on connaît mon amour immodéré, et supportant peu la critique, pour son travail.

Malheureusement, comme le laissait entendre mon intro…le résultat a été fort décevant. Voilà un scénariste qui sur ses autres travaux a su faire preuve d’une remarquable intelligence et qui manifestement, n’a aucune idée de ce qu’il fait ici…ou alors il le sait et essaye de donner aux lecteurs ce qu’il pense qu’ils veulent mais est complètement à côté de la plaque.

Ce qui frappe en premier lieu est la vacuité globale de ses intrigues, lui qui nous a habitué à une richesse incroyable, une densité appliquée, une finesse rare, nous livre ici des intrigues aussi épaisses qu’un scénario d’un film de Michael Bay…faisant autant de sens. En fait, c’est un peu comme si Kubrik s’était réveillé un matin en essayant de faire un film Transformers…Bizarremment, cela a du mal à fonctionner.

Vous ajoutez à cela une gestion de la narration on ne peut plus …étrange, un rythme très mal géré, une caractérisation aux paquerettes et des idées franchement stupides, vous avez tout simplement un run raté et sans grand intérêt. Bref, pour moi un run qui restera comme une erreur de parcours pour le scénariste. De fait, j’attends beaucoup plus de ses prochains projets, comme sa prochaine maxi série Mister Miracle.

– Detective Comics par James Tynion IV: ou la bonne surprise de ce relaunch. Après plusieurs années passées dans l’ombre de Scott Snyder sur la franchise Batman, Tynion IV montre avec cette série toute l’étendue de son talent, en mettant en avant moins Batman que la Bat-family. Au moment du Rebirth, la décision a en effet prise de ne pas jeter les petits personnages au profit des plus gros, mais simplement de les rapatrier dans des séries avec une longévité plus assurée.

Ainsi, Detective Comics est devenu sous cette nouvelle formule, le lieu où l’on peut retrouver de manière régulière tout un cast de personnages secondaires exploités au sein d’une forme d’équipe qui travaille avec Batman. Tim Drake, Spoiler, Cassandra Cain ou encore Batwoman, font ici leur retour sous les projecteurs et l’action de haut niveau ne va pas manquer !

La qualité des scénarios de Tynion IV est sans doute ce qui frappe le plus avec cette série, puisqu’il met en place dans chaque arc une nouvelle menace en mesure à elle seule de tenir tête à Batman, voire de lui défoncer ladite tête, tout en étant à chaque fois assez personnelle, ou du moins capable de faire évoluer les différents personnages, de mettre à mal leur unité…C’est d’ailleurs mon seul reproche, j’ai souvent l’impression avec cette série que Batman est très facilement dépassé et que chaque arc obéit à une mécanique, unr formule arrêtée.

Ainsi avec le premier arc qui débute ici, Batman réunit sa nouvelle équipe, alors qu’un groupe bien mystérieux s’attaque aux nouveaux super-héros agissant dans la ville. Une menace d’une ampleur inédite, qui va sérieusement irriter Batman, mais aussi sacrément chambouler la toute nouvelle équipe qu’il a assemblé. Un premier arc riche, dense et aux nombreuses répercussions tant pour Batman et ses alliés…que pour le reste de l’univers DC..

Nightwing par Tim Seeley : après avoir accompagné Dick Grayson dans son titre solo, Grayson, Tim Seeley retrouve le personnage pour sa nouvelle série Nightwing. Et comme ses confrères, il débute le titre avec une nouvelle menace, Raptor, qui bien évidemment surpasse Batman dans tous les domaines…bon, comme le laisse entendre mon ton, ce premier arc ne m’a guère attiré et j’ai rapidement abandonné le titre, mais d’après ce que j’ai compris, la série s’améliore nettement une fois dégagé ce nouvel ennemi.

Verdict : à lire

JUSTICE LEAGUE REBIRTH 1

justice-league-rebirth-1-45239-270x420Date de sortie : 02 juin 2017

Prix :5,9€/

Episodes :US JUSTICE LEAGUE REBIRTH #1, JUSTICE LEAGUE #52, ACTION COMICS #957-958, FLASH REBIRTH #1 FLASH #1-2 et HAL JORDAN AND THE GREEN LANTERN CORPS REBIRTH #1)

Sollicitation : Après la mort de Superman, la Ligue de Jusitce est endeuillée d’un de leurs meilleurs membres… Mais
un autre Homme d’Acier semble disposé à rejoindre l’équipe de super-héros, avec Bryan HITCH et Tony S. DANIEL ! Dans ACTION COMICS, Superman retrouve Metropolis et son nouveau protecteur : Lex Luthor. Une rencontre qui promet d’être épique, avec Dan JURGENS et Patrick ZIRCHER. Joshua WILLIAMSON donne à Flash un rôle central dans les événements de DC UNIVERS REBIRTH ! Ethan VAN SCIVER revient en compagnie de Robert VENDITTI pour retrouver Hal Jordan, seul capable de défier
les Green Lantern menés par Sinestro !

Avis : le mag Justice League se révèle sacrément riche en termes de nombre de séries…et affiche un résultat assez contrasté :

– Justice League de Bryan Hitch : ou l’accident industriel du Rebirth ? j’aimerais être gentil avec Hitch car de toute évidence, il aime cette équipe, ces personnages et fait tout son possible pour leur donner des aventures de qualité…mais le monsieur aurait du s’en tenir à sa planche à dessins et laisser le scénario à d’autres. Un scénario qui s’avère…très …comment dire…premier degré ?

Ce n’est pas tant le fait que l’équipe affronte grosse menace de fin du monde sur grosse menace de fin du monde qui me gêne. Grant Morrison le faisait également et c’était exceptionnel. C’est simplement que Hitch rend tout cela incroyablement plat et dénué de toute tension. On ne s’intéresse tout simplement à rien de ce qui se passe entre deux scènes de destruction massive.

En ce qui me concerne, je ne suis même pas arrivé au bout du premier arc tant je m’ennuyais purement et simplement à la lecture. Et ce n’est pas la présence de Tony Daniel au dessin qui m’a fait changer d’avis, tant l’artiste s’épuise très très vite…

– Action Comics : ou le retour de Dan Jurgens sur la franchise Superman. Lui qui a écrit certaines des pages les plus importantes de la vie du super-héros revient ici donner un bon coup de jus et faire honneur au nom de la série. En effet, autant la série Superman s’intéresse à la vie de famille du personnage, autant Action Comics laisse toute la place possible à l’action bien rentre dedans. Et pour marquer le coup, quoi de mieux que de ramener Doomsday dès le premier numéro !

Ce premier arc en 6 épisodes est en effet dominé par la créature qui comme il y a 25 ans, va tout démolir sur des pages et des pages…C’est assez vite répétitif, mais Jurgens fait son possible pour dynamiser le récit, amener des copains de Superman et faire en sorte que tout cela apparaîse le plus organique possible pour réintroduire ce nouvel/ancien Superman sur le devant de la scène.

Un arc qui est loin d’être parfait, mais qui présenté ainsi à coup de 3 épisodes d’un coup va faire passer la pillule sur les longueurs présentes ici ou là.

– Flash : ou clairement le titre à surveiller dans le cadre du Rebirth. Non que Joshua Williamson va vraiment aborder le fond du Rebirth dans le titre, il a ses propres intrigues, mais clairement Flash est appelé à y jouer un rôle et j’ai comme le sentiment qu’il va falloir se montrer attentif pour ne pas rater des indices ici ou là.

Pour commencer, le nouveau scénariste débarque avec une nouvelle intrigue de base qui va irriguer un peu tout le run, alors qu’une tempête dans la Speed Force va avoir des importantes répercussions sur le super-héros, qui d’un coup n’est plus le seul à disposer de pouvoirs et …certains ne sont pas aussi attentionnés que lui quant il s’agit de les utiliser.

Une reprise efficace et bien meilleure que tous les runs connus par Flash depuis le début du New 52. Si l’on ne retrouve pas ici un Williamson aussi bon que sur ses creator owned tels que Nailbiter ou Birthright, l’ensemble est très plaisant à suivre.

– HAL JORDAN AND THE GREEN LANTERN CORPS : ou le retour que l’on attendait plus en VF ! privé de mag solo, exilé dans des HS, puis purement abandonné par Urban au vu du peu de réponses du lectorat, les Green Lantern reviennent ce mois-ci de manière mensuelle en VF !

C’est d’autant plus une bonne nouvelle que la relance des séries GL dans le cadre du Rebirth s’avère de bien meilleures qualité que les précédentes. Certes, Robert Venditti est toujours à la barre de la principale série mais celui-ci a clairement changé de fusil d’épaule. En effet au lieu de s’ingénier à balancer tout le travail de Geoff Johns par la fenêtre, il va plutôt cette fois puiser dedans pour tenter d’y apporter quelque chose, avec notamment dans ce premier arc le retour du Sinestro Corps au premier plan.

L’ennemi historique revient à pleine puissance au moment où le Green Lantern Corps est plus affaibli et divisé Sque jamais, ce qui va amener des développements…étonnants ! Si l’on reste loin du run légendaire de Johns, on en retrouve certains accents, comme un lointain écho qui rend nostalgique. Je n’adhère pas à tout, mais de fait, on ne peut nier que la franchise à retrouver…des couleurs avec le Rebirth.

Verdict : à lire.

GRAYSON TOME 3

grayson-tome-3-44023-270x416Date de sortie : 02 juin 2017

Prix : 17,5€/168 pages

Episodes :Grayson #16-20 + Annual #3 + Grayson Futures End #1

Scénario : Tim Seeley & Tom King

Dessin :

Sollicitation : En guerre contre l’agence d’espion qu’il avait infiltrée plus connue sous le nom de Spyral, Grayson, aussi appelé Agent 37, et anciennement Nightwing, se retrouve à présent contre son ancienne partenaire, Helena Bertinelli. Allié à l’agent 1 qui l’aide dans sa vendetta contre Spyral, Dick Grayson va devoir faire l’impensable et un énorme sacrifice pour sauver les siens.

Avis : suite et fin du run de Tim Seeley et Tom King sur la série Grayson, une série qui n’aura pas survécu longtemps sans ses auteurs emblématiques, puisqu’elle s’est arrêtée aux alentours du numéro 20,avant que le personnage ne revienne…dans la série Nightwing relancée ce mois-ci en kiosque ! comme quoi, les choses s’arrangent plutôt bien, presque comme si Urban, au cours de l’élaboration de son planning l’avait fait exprès…Mais non, ce serait véritablement diabolique !

Mon souhait en tout cas pour ce dernier tome est que les auteurs aient eu le temps d’achever leurs intrigues principales avant de passer sur leurs nouveaux jobs…qui était pour l’un la reprise de la série Nightwing…Donc il est n’est pas difficile d’imaginer que tout ce qui n’aura pas été résolu ici sera repris par Tim Seeley, qui je pense n’aura pas trop de mal à s’accorder avec lui-même sur ce point.

On dit donc au revoir à la série Grayson…oh, je sais, il y a encore techniquement des épisodes après mais par une autre équipe créative qui d’après ce que j’ai compris, n’ont guère d’intérêt. Donc au revoir, Grayson, ta qualité nous aura tous pris de court après que nous ayons tous copieusement insulté DC pour cette nouvelle direction donnée au personnage.On pleurait sur la fin de Nightwing en se lamentant sur cette idiotie de Grayson.

Maintenant on se lamente sur la fin de Grayson, en regrettant le retour si rapide de Nightwing…nous sommes décidément bien compliqués.

Verdict : à lire

WONDER WOMAN 6 – DIEUX ET MORTELS TOME 2

wonder-woman-dieux-et-mortels-tome-2-44125-270x424Date de sortie : 02 juin 2017

Prix :28€/344 pages

Episodes :Wonder Woman #15-24, Annual #1, Action Comics #600

Scénario : GEORGE PEREZ & LEN WEIN

Dessin : GEORGE PEREZ

Sollicitation : Après avoir vaincu Arès, le dieu de la Guerre, et Circé, la sorcière mythique, Wonder Woman subit une lourde perte avec le décès d’une de ses amies les plus proches. Elle croise également la route de Darkseid et de Superman, un héros pour lequel elle entretient des sentiments confus.

Avis : suite et fin de l’édition du run de Georges Perez sur Wonder Woman. Si techniquement l’auteur a signé plus d’une cinquantaine d’épisodes sur le titre, Urban a choisi de ne sortir en VF que les numéros écrits et dessinés par l’artiste…Un choix que personnellement j’aurai tendance à regretter, de part ma nature complétiste, bien que naturellement peu importe qui a suivi derrière Perez au dessin, il(s) a/ont forcément fait pâle figure au vu du boulot de titan abbatu par l’auteur.

J’avais parlé très positivement du premier tome sorti en début d’année qui réintroduisait l’amazone dans l’univers DC post crisis, de ces premiers pas difficiles, ce premier arc assez premier degré dans son approche, presque enfantin, mais qui traitait de manière très efficace le personnage, son passé, son entourage et donnait de nombreuses pistes pour l’avenir.

Un avenir radieux au vu du second arc, bien plus réussi, qui démontrait toutes les qualités de Perez qui après la partie graphique prouvait, avec un peu d’aide, que niveau scénario, on pouvait compter sur lui pour donner des aventures plus que mythiques à son personnage. Des aventures, riches en rebondissements mais aussi en émotion, faisant évoluer tant Diana que les personnages l’entourant.

Avec ce second tome nous attaquons donc les derniers épisodes de l’auteur, qui vont voir de nouveaux ennemis faire surface…nous allons aussi avoir droit à la rencontre Superman/Wonder Woman mise en scène par Byrne et Perez. Les deux auteurs répondaient ainsi (déjà ou enfin) à la question qui ont agités les auteurs 25 ans plus tard lors du New 52 : et si l’on mettait les deux personnages ensemble…

En quelques épisodes ils résolvaient la question, démontrant que les deux héros fonctionnaient bien mieux en tant qu’amis qu’amants…Une leçon qu’il a fallu réapprendre ces dernières années…

Verdict : à posséder !

LES LOSERS

les-losers-par-jack-kirby-44029-270x405Date de sortie : 02 juin 2017

Prix : 22,5€/272 pages

Episodes :The Losers by Jack Kirby (Our Fighting Forces #151-162)

Scénario : Jack Kirby

Dessin : Jack Kirby

Sollicitation : Le capitaine Storm, Johnny Cloud, Gunner et le Sergent font partie du commando des Losers : un quatuor formé au coeur de la Seconde Guerre mondiale et lancé dans les missions les plus périlleuses derrière les lignes ennemies. Des plages du Débarquement aux îles du Pacifique, les Losers traversent ce décor à la fois insensé et périlleux !

Avis : du Jack Kirby en VF, cela ne se refuse jamais. Alors que nous attendons encore la publication du 4e et dernier tome du Quatrième monde, et en espérant un jour la publication de choses comme Demon, Urban continue de s’atteler à sortir en français les autres productions de l’auteurs parues chez DC lors du passage de King chez l’éditeur au début des années 70. Ainsi, après l’annulation des différentes séries du 4e monde, Kirby s’est attaché à quelques nouvelles créations, mais est aussi revenu à quelques vieux amours, comme le comics de guerre.

Verdict : à posséder.

DESCENDER TOME 3

descender-tome-3-44021-270x408Date de sortie : 02 juin 2017

Prix : 14€/120 pages

Episodes :Descender #12-16

Scénario : Jeff Lemire

Dessin : Dustin Nguyen

Sollicitation : Depuis qu’ils ont rejoint le Programme, cette Résistance robotique menée par Psius, le capitaine Telsa et le Dr Quon se posent de plus en plus de questions sur les véritables motivations qui animent leurs hôtes. Et à juste titre… Pour mener le genre robotique à la grandeur qu’il mérite, Psius oeuvre en secret pour construire son armée et ainsi éradiquer l’espèce humaine avec, à ses côtés, le dangereux TIM-22.

Avis : suite attendue de la série de Jeff Lemire et Dustin Nguyen, alors que les différents éléments d’intrigue mis en place par les auteurs commencent à s’assembler petit à petit pour faire apparaître l’ensemble de l’histoire sous un tout nouveau jour ! le dernier tome nous avait ainsi laisser transparaître l’ampleur des plans de la résistance robotique et comment dire…va pas sentir bon être un humain dans cet univers dans les prochains numéros ! mais aussi robot, puisque Tim 22 n’aimant guère la compétition semble bien décidé à faire la peau à son grand frère et héros de la série Tim 21…

Jusque là le titre a tout fait sauf décevoir. A partir d’un pitch simple, Lemire a su développer petit à à petit un univers riche loin des poncifs du genre tout en respectant ses thèmes habituels, puisque l’on retrouve encore une fois au centre de l’intrigue un jeune garçon parfaitement innocent bien éloigné des tourments de ce monde…Quant à ceux qui l’entourent, ils sont tous des personnages très contrastés, ni vraiment bons ou mauvais, juste des gens qui essayent de survivre…

Verdict : à posséder !

A propos Sam 1974 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

  1. Pour ma part, je continue Spider-Man (Clone Conspiracy, enfin !), Deadpool (pour Spidey et Deadpool, et Mercs for money qui est sympa) et Star Wars chez Panini. Rien chez Urban !

    • Avec l’offre kiosque plus qu’alléchante d’Urban, ce sera peut-être le moment de tenter si ça t’intéresse 😉

      • Clairement oui, le rapport quantité/prix donne envie, et j’y ai réfléchi.
        Déjà Suicide Squad et Batman c’est niet pour moi. Justice League, j’ai hésité. La série principale de Hitch me fait pas du tout envie, Action Comics (qu’il serait logique d’attendre en librairie mais pour l’instant rien) beaucoup plus. Flash j’ai jamais trop été attaché au personnage (c’est con pour le Rebirth ^^) et c’est ce qui fait que j’ai certainement ressenti moins d’émotions à la lecture du DCU Rebirth que les lecteurs qui étaient là avant le New 52. La série GL me tente aussi, c’est l’univers que j’aime le plus dans l’univers DC (d’ailleurs, on attend toujours Edge of oblivion). On peut aussi s’attendre la retrouver en librairie, non ?
        Donc ça ferait potentiellement 3 séries que j’aimerais, dont 1 (voir 2) qui paraîtront en librairie plus tard) :/ Je vois la place que prennent les mag New 52 et le nouveau format, je m’abstiens ^^

  2. Un an à attendre ces premières séries Rebirth et à en entendre parler dans les comixweekly (assez souvent en bien), ça fait long ! J’ai pris les deux kiosques, le rapport nombre de séries qui m’intéressent/prix est imbattable.
    La batman est effectivement médiocre et ridicule avec cette scène de rodéo sur l’avion ! Grosse déception. Detective comics est bien même si ce n’est qu’un début avec la conception de l’équipe mais c’est bien construit et ça donne envie de voir la suite. Nightwing est sympa mais j’attends de voir.
    Justice League…heu…je n’ai pas pu finir l’épisode. Action comics est également bien écrit mais j’ai peur qu’au niveau continuité ça soit le gros bazar…Flash m’a beaucoup séduit. Ce n’était pas forcément une de mes attentes et j’ai vraiment beaucoup aimé. Green Lantern ne propose qu’un rappel donc rien de nouveau pour qui connait les persos. Dommage, un épisode de plus aurait été bienvenu, là ça n’apporte rien de mon point de vue.

    Bilan positif finalement avec des confirmations par rapport à mes attentes (Detective comics, Actions comics), une vraie bonne surprise (Flash), des séries à voir par la suite (GL et Nightwing) et deux déceptions confirmées (Batman, JL, même si je ne les mets pas au même niveau, JL étant vraiment d’une médiocrité abyssale à mes yeux…)

    Je prendrai le kiosque Suicide Squad pour Deathstroke et pour tester Suicide Squad qui après des débuts moyens semble s’améliorer.

    Même si tout n’est pas bon, avec des séries attendues en librairie (Wonder Woman, Superman, Green Arrow et peu être Super Sons) et ces kiosques au rapport qualité-quantité/prix intéressant, le Rebirth nous propose quand même des heures de bonnes histoires en perspective !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.