Guide de lecture Comics VF : semaine du 18 août 2017

URBAN COMICS

DMZ INTEGRALE TOME 3

dmz-integrale-tome-3-44350-270x411Date de sortie : 18 AOÛT 2017

Prix : 28€

Scénario : Brian Wood

Dessin :  Riccardo Burchelli

Episodes :DMZ The Deluxe Edition Book Three (#29-44)

Sollicitation : Suite au regain de violence provoqué par l’affaire Trustwell, le gouvernement américain décide qu’il est temps pour la DMZ d’élire son ambassadeur. Face aux candidats officiels, un homme, Parco Delgado, s’avance comme la « voix du peuple » et, avec le soutien de Matty Roth, débute sa campagne. Un cessez-le-feu de quatre semaines est déclaré, période durant laquelle les médias tentent de lever le voile sur le passé du candidat importun. Au même moment, Madeleine Mastro, la mère du jeune photographe, fait son apparition dans la DMZ.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Suite de la réédition du DMZ de Brian Wood chez Urban comics. A ce rythme, ils auront rapidement fini, mais pas cette année, puisqu’au vu du programme de sorties dont nous disposons jusqu’à en décembre, aucune trace de la suite pour l’instant…

Verdict : pour ceux qui suivent.

DEADLY CLASS TOME 5

deadly-class-tome-5-44347-270x411Date de sortie : 18 AOÛT 2017

Prix : 14€

Scénario : Rick Remender

Dessin : Wes Graig

Episodes :DEADLY CLASS: CAROUSEL volume 5 (#22-26)

Sollicitation :Le jour se lève sur l’Académie Kings Dominion, et les survivants de l’épreuve finale de première année ont encore le goût amer de ce qu’ils ont dû faire pour garder la vie sauve. Pourtant, de nouveaux étudiants arrivent déjà, désireux d’en découdre avec leurs aînés. Pour ça, ils devront commencer par défier la plus impitoyable d’entre eux : Saya Kuroki.

Avis : ennnnnfinnnnnnn !!!!! comme vous le savez je ne me suis pas caché d’avoir quelques réserves sur certains des personnages et développements de la série Deadly Class…mais au nom du dieu des comics, ce tome 4 !!! quel tome 4 !!! un tome qui marquait clairement un tournant dans la série alors que la chasse était ouverte et qu’un grand massacre était organisé au sein de l’école pour …faire du triage entre les forts et les faibles.

Et le résultat a été …des plus inattendus : mort de personnages importants, trahisons en série, moments terrifiants…Bref, Rick Remender et Wes Graig se sont déchaînés comme jamais, me libérant personnellement de nombre de mes frustrations concernant le titre. Et surtout me donnant une envie absolue de découvrir la suite aussi vite que possible, notamment au regard de ces dernières pages !!!

Fidèle à ses habitudes, Remender avait une fois de plus soigné sa conclusion avec une fin totalement imprévisible et absolument tragique. Ce qui ne devrait pas nous surprendre plus que cela, tant le monsieur sait construire des conclusions époustouflantes.

Bref, une nouvelle année démarre et apparemment le titre va se recentrer sur le personnage le plus charismatique du lot, la plus intéressante, la plus dangereuse et manifestement allumée : Saya que l’on meure d’envie de découvrir d’avantage depuis le début. Alors que cette année démarre, on se demande si elle va pouvoir conserver son statut de prédateur et ne va pas devenir elle même une proie…

Verdict : A POSSEDER !!!!

FLASH TOME 7

flash-tome-7-270x411Date de sortie : 18 AOÛT 2017

Prix : 28€/

Scénario : Robert Venditti

Dessin : Brett Booth

Episodes :Flash #41-52, Sneak Peek Flash#1

Sollicitation :Alors que Barry Allen se remet d’une séparation douloureuse avec sa collègue, Patty Spivot, le professeur Zoom, un terrible ennemi, version négative de son alter ego Flash, fait son apparition. Et pour débuter ses méfaits, il libère le propre père de Barry, Henry Allen, accusé depuis des années du meurtre de sa femme, et enfermé dans la prison de Central City !

Avis : conclusion avec ce tome de la période New 52 de Flash, avec notamment ici le passage DC You, qui voyait les auteurs un peu laisser libre de faire ce qu’il voulait avec leurs séries avec des résultats …des plus contrastés, puisque de manière générale, les lecteurs ont assez vite rejeté les changements de statuts quo relativement violents qui étaient proposés. Je ne saurais vous dire ce que cela a donné sur Flash, j’ai vu le nom de Robert Venditti au scénario, et j’ai fui. Loin. Très loin.

Verdict : au revoir !

BATGIRL TOME 3

batgirl-tome-3-44340-270x411Date de sortie : 18 AOÛT 2017

Prix : 17.5€/

Scénario : Cameron Stewart & Brenden Fletcher

Dessin : Babs Starr

Episodes :# 46-52

Sollicitation : Pour se sortir des situations les plus compliquées, Batgirl a toujours utilisé sa meilleure arme : son esprit. Mais alors que Burnside est à nouveau en danger, Barbara Gordon va devoir faire face à un adversaire des plus rusés… puisque celui-ci lui vole ses secrets et ses souvenirs, les retournant contre elle. Avec ses meilleurs amis et alliés, Spoiler, Black Canary et Nightwing, Batgirl va devoir affronter le pire ennemi qui soit pour empêcher de voir sa ville dévastée par les flammes…

Avis : comme pour Flash, fin du cycle New 52 pour la série Batgirl mais aussi fin du passage Burnside hipster barbie pour la série. Je sais que ce changement …visuel et de ton a su séduire une partie du lectorat, mais soyons francs, je n’ai pas fait partie des lecteurs conquis, mais plutôt ceux qui ont pris la porte. Je vais cependant éviter d’en faire une critique négative, car je pense que la qualité n’était pas en cause, simplement que ce n’était pas pour moi.

Verdict : pour ceux qui ont aimé.

LES ARCHIVES DE LA SUICIDE SQUAD TOME 2

archives-de-la-suicide-squad-tome-2-les-44382-270x411Date de sortie : 18 AOÛT 2017

Prix : 35€/

Scénario : John Otrander

Dessin :  Luke McDONNELL

Episodes : Suicide Squad #16-30, + Annual #1, Checkmate #15-18, Manhunter #14, Firestorm #86

Sollicitation : Pendant que la Suicide Squad s’habitue à leurs mystérieux nouveaux membres : Shade et Duchesse, Captain Boomerang échappe à la surveillance d’Amanda Waller afin de commettre des méfaits sous le déguisement du Maître des Miroirs. De plus, Waller est forcée par un politicien corrompu à faire campagne pour ce dernier.

Avis : suite de l’édition en VF du run historique de John Ostrander sur la Suicide Squad et à la lecture du premier tome, on comprend bien pourquoi le travail du scénariste a marqué son temps. Si l’on passe au delà bien évidemment de certains traits narratifs relativement dépassés aujourd’hui qui ont mal vieillis, on ne peut nier la qualité incroyable de son travail. Une qualité que l’on ne peut que constater encore quelques 30 ans après.

Loin des bouffonneries actuelles, Ostrander livrait plutôt un récit tout en subtilités, fondé avant tout sur les divers compromis moraux que la plupart des personnages devaient accepter pour accomplir leurs missions…et pour certains l’absence de compromis, comme Captain Boomerang, celui-ci n’hésitant nullement à sacrifier certains de ses collègues soit pour tenter de s’évader soit pour sauver sa vie.

Au dessus du marasme que représente les criminels réunis au sein de l’équipe, surnage clairement le personnage d’Amanda Waller qui doit à la fois jongler avec eux mais aussi avec le pouvoir politique. Ostrander en fait un personnage dur mais authentique aux valeurs morales bien accrochées cependant prête à tout pour atteindre ses objectifs.

Bref, un titre inratable.

Verdict :à posséder

A propos Sam 2120 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.