Guide de lecture Comics VF : semaine du 22 Janvier 2018

Edito : voilà une semaine importante en termes de sorties VF à plus d’un titre. L’évènement principal qui m’incite à lancer une telle phrase est bien évidemment le retour de Bragelonne sur le devant de la scène comics cette semaine. Après l’aventure Milady Graphics, qui avait connu un très bon départ avant de connaître des difficultés, l’éditeur à décidé de prendre du retrait pendant un temps. Un temps qui arrive à son terme dans les prochains jours avec la sortie des premiers titres de leur nouveau label Hi Comics.

Et au delà de ces premiers titres, l’éditeur semble avoir quelques ambitions affichées avec des titres qui font sérieusement envie, comme Invisible Republic le mois prochain, I Kill Giants de Joe Kelly, ou encore les Tortues Ninja. De toute évidence, on peut s’attendre à encore quelques surprises de leur part en 2018. Cependant une question se pose d’ores et déjà : le marché pourra t-il absorber encore un nouvel éditeur ? Il faut l’espérer car leurs premières annonces illustrent des choix éditoriaux de qualité qui méritent l’attention du lectorat !…reste à avoir la place dans le portefeuille…mais avons nous besoin de manger absolument chaque jour ?

BLISS COMICS

QUANTUM AND WOODY MUST DIE !

Couv_QW_MustDie_RGB-1-600x922Date de sortie :  25 janvier 2018

Prix : 16.95€/160 pages

Scénario : James Asmus

Dessin : Steve Lieber, Pere Pérez, Brian Level

Episodes :  la mini-série Quantum and Woody Must Die ! #1-4 et le one-shot Valiant-Sized Quantum and Woody

Sollicitation :  VOUS PENSIEZ QU’ILS EN AVAIENT FINI AVEC LEURS CO****IES ?!

Ils sont venus. Ils ont vu… et ils ont emmerdé tout un tas de monde ! Alors forcément, une équipe de mystérieux vilains va chercher à détruire, purement et simplement, la pire équipe de super-héros de tous les temps. Leur première cible : leurs cerveaux ! Mais qui sont ces nouveaux ennemis ? Et ce duo sexy de cambrioleuses avec qui Quantum et Woody semblent fricoter ? Mais surtout… qu’est-il arrivé au Bouc ?

James Asmus est de retour au scénario de ce récit complet, rejoint par Steve Lieber (Superior Foes of Spider-Man, The Fix) et Pere Pérez (Faith). Ensemble, ils amènent le plus célèbre duo de super-héros semi-professionnels vers de nouveaux sommets

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de Quantum et Woody !

DELCOURT COMICS

HILLBILLY

hillbillyT5Date de sortie :  24 JANVIER 2018

Prix : 15.95€/96 pages

Scénario : Eric Powell

Dessin : Eric Powell

Sollicitation :  Après The Goon, et Big Man Plans, Eric Powell revient avec ce récit intemporel de Dark Fantasy, mettant en scène des péquenauds des Appalaches, des sorcières, des créatures magiques et un aveugle plutôt… clairvoyant.

Rondel est un vagabond aveugle, qui en réalité comprend et voit le monde bien mieux que le commun des mortels. Rondel est un solitaire, armé d’un hachoir géant qui est finalement plus à l’aise auprès des créatures magiques et des sorcières. Il est même devenu pour beaucoup un héros de folklore pour ceux qui errent à l’orée du monde des rêves. Mais Rondel est également bien plus que cela…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans d’Eric Powell.

KILL OR BE KILLED TOME 1

killOrBeKilledT1Date de sortie :  24 JANVIER 2018

Prix : 16.5€/128 PAGES

Scénario : Ed Brubaker

Dessin : Sean Phillips

Sollicitation :  La super équipe formée par Ed Brubaker et Sean Phillips frappe à nouveau ! Kill or Be Killed est un thriller sombre, nerveux et intense qui nous conduit sur les pas d’un jeune homme forcé d’assassiner des criminels et des sales types… afin de survivre !

Après une tentative de suicide ratée, Dylan est  sauvé par un démon, qui lui propose un marché. Il doit assassiner au moins un salopard par mois afin de gagner le droit de survivre. Et bien entendu, comme tout tueur, il va devoir pratiquer son premier assassinat, ce qui s’avère plus difficile que prévu… De plus, il se débat pour cacher ce secret qui met lentement sa vie en miette, ainsi que celle de ses proches.

Avis : et bien nous sommes décidément bien gâtés ces derniers temps. Après une année assez pauvre en termes de sorties autour des séries de Ed Brubaker, Delcourt semble bien décidé à se rattraper. Après l’excellent Fondu au noir qui à marqué la fin de l’année 2017, l’éditeur s’attaque à la dernière série en date signée Brubaker/Phillips avec Kill or be Killed.

Je vois au vu du pitch que Brubaker revient à cette veine noire surnaturelle qu’il avait déjà exploré avec Fatale. Cette fois le personnage est un homme pris au piège d’un pacte particulièrement vicieux avec un démon. Tuer pour assurer sa survie ou accepter de mourir soi-même ? voilà le dilemme du personnage.

Au vu des précédents chefs d’oeuvre de l’équipe créative, on peut de nouveau s’attendre à du très très bon cette semaine et sans aucun doute l’une des sorties les plus intéressantes de ce début d’année 2018.

Verdict : à posséder;

HI COMICS (BRAGELONNE)

THE FEW

the fewDate de sortie :  24 JANVIER 2018

Prix : 24.90€/330 pages

Scénario : Sean Lewis

Dessin : Hayden Sherman

Episodes :

Sollicitation :  Dans des Etats-Unis dystopiques et rongés par un mal étrange, nous suivrons l’histoire d’une jeune femme et de son bébé, recueillis par un mystérieux groupe survivaliste et bienveillant qui semblent seuls capables de leur venir en aide. A moins que cette main tendue ne soit en réalité un piège ? Et si tout n’était que faux-semblants ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux que ça intéresse.

RICK & MORTY TOME 1

rick and mortyDate de sortie :  24  JANVIER 2018

Prix : 14.90€/128 PAGES

Scénario : Zac Gorman

Dessin :

Episodes :

Sollicitation :  Rick est un scientifique âgé qui a récemment renoué avec sa famille. Il passe le plus clair de son temps à entraîner son petit-fils Morty dans des aventures extraordinaires et dangereuses, à travers l’espace et dans des univers parallèles. Ajoutés à la vie de famille déjà instable de Morty, ces évènements ne lui amènent qu’un surplus de stress, à la maison et au collège. Quant à ce premier tome, il plongera tout de suite les aficionados de la série dans l’ambiance si décalée de Dan Harmon et Justin Roiland, avec son hilarante histoire du Wubba Lubba Dub Dub deWall Street…

Avis : Hi Comics frappe fort en publiant cette semaine l’un des produits dérivés d’une des nouvelles franchises les plus intéressantes du moment. J’en parlais il y a peu, j’ai découvert récemment l’anime de Rick et Morty au cours de la diffusion de la 3e saison et XXXX de XXXX de XXXX de XXXX, quel magnifique, spectaculaire et incroyable coup de pied au XXX. Moi qui trouvait que le secteur de l’animation TV américaine commençait à s’endormir, il nous prouve qu’il en à encore sous la pédale.

De fait, Rick et Morty s’est assez vite installé comme l’une des séries les plus inventives, riches et tout simplement dingues de ces dernières années. En partant d’un pitch s’inspirant des personnages de Back to the future, les créateurs de l’anime en ont pondu une version adulte tout simplement brillante et surtout sans concession. Au centre du jeu, le personnage de Rick Sanchez, génie sans pareille, revenu dans la vie de sa famille après des années de silence et qui embarque son petit fils dans des aventures au 4 coins de l’univers…ou plutôt des univers et en général sans trop se soucier de sa sécurité…

Au fil des épisodes, on découvre un personnage bien abimé à tous les niveaux, et un univers apparemment sans limite, alors que les auteurs semblent bien décidés à injecter plus d’idées par épisode que la plupart des shows ne le font  dans une saison entière. L’ensemble est en outre soutenu par des dialogues particulièrement bien écrits, incroyablement bien travaillés et la plupart du temps aiguisés comme des rasoirs.

L’adaptation en comics était donc inévitable, d’autant que les créateurs du show ne se sont pas privés de faire quelques références, parfois assez irrévérencieuses, aux comics. Je ne sais par contre si les auteurs chargés du comic-book ont réussi à traduire la folie du show dans ces pages…Je sais en tout cas, que le bouquin est un bon gros succès un peu partout…Et étant donné qu’apparemment, il va falloir attendre fin 2019 voire 2020 pour avoir la prochaine saison, j’ai l’impression les comics vont servir de …substitut en attendant !

Verdict : à tester

URBAN COMICS

RECIT COMPLET JUSTICE LEAGUE 2

recit-complet-justice-league-5Date de sortie :  26 janvier 2018

Prix : 5.90€/160 pages

Episodes : TITANS #7 à #10, TITANS ANNUAL #1, NEW TEEN TITANS #7

Sollicitation :  Le retour des Cinq Redoutables !

Devant s’habituer à son nouveau monde, Wally West, qui porte aussi le nom de Flash, se tourne vers Superman, qui lui aussi a connu la réalité précédente. Pendant ce temps, ses équipiers découvrent que Karen Duncan a acquis des super-pouvoirs grâce à Monsieur Simon, de Meta Solution. Mais les héros reconnaissent en lui Psimon, le chef des Cinq Redoutables. Enfin, les Titans s’associent à la Ligue de Justice afin de lutter contre la Clé. Par Dan ABNETT, Lee WEEKS, Brett BOOTH et Mingkyu JUNG. En bonus, découvrez la première apparition des Cinq Redoutables, dans un épisode classique signé Marv WOLFMAN et George PÉREZ.

Avis : suite de la publication dédiée aux Titans version Rebirth. Après un premier arc…dans l’ensemble correct sans être enthousiasmant que l’on suivait avant tout pour le retour de Wally West, Dan Abnett continue malheureusement dans la même veine. À savoir lisible, parfois dynamique, mais dénué de vrai élan et parfois assez superficiel, notamment dans le développement des personnages qui reste souvent très frustrant. Entre un Wally West au final peu mis en avant, ou du moins pas d’une manière pas vraiment passionnante, et un côté soap opera assez appuyé au niveau des relations entre les Titans, on n’est ici loin du meilleur boulot de Abnett.

Avec cet arc, on voit cependant le retour des Cinq redoutables, ennemis traditionnels des Titans. Si leur retour en lui même est au final assez anecdotique, ce sont plus les retombées de leur action et les implications pour l’avenir qui sont plus intéressantes. Dans l’ensemble cependant les épisodes publiés ici restent assez poussifs, surchargés à mon goût de scène d’action gratuite. Ensuite, il est vrai que l’on peut en partie pardonner ces écueils, alors que nous avons l’équivalent d’un TPB encore une fois au prix d’un seul mag. Cela compense un peu…mais pas complètement.

Verdict : bof

INJUSTICE TOME 11

injustice-tome-11Date de sortie :  26 janvier 2018

Prix : 15€/176 pages

Scénario : Brian Buccelatto

Dessin : Mike S.Miller

Episodes : INJUSTICE: GODS AMONG US: YEAR FIVE #9-20 and INJUSTICE: GODS AMONG US ANNUAL #1

Sollicitation :  Le règne de Superman touche à sa fin.

Du moins, c’est ce dont Batman et les quelques alliés qu’il lui reste encore sont convaincus. Pour venir à bout du tyran, le justicier de Gotham a fait appel au seigneur de guerre Thanagar pour récupérer la seule arme capable de leur apporter la victoire : la kryptonite. Avec l’aide de cette pierre, et l’appui de Deathstroke et de Lex Luthor, l’avenir de la Terre serait-il enfin sauvé ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans d’Injustice.

LE QUATRIEME MONDE TOME 4

quatrieme-monde-le-tome-4Date de sortie :  26 janvier 2018

Prix : 35€/432 pages

Scénario : Jack Kirby

Dessin : Jack Kirby

Episodes : Jack Kirby’s Fourth World Omnibus Vol.4 (Mister Miracle #10-18, Forever People #11, New Gods #11, New Gods #6, & DC Graphic Novel #4: The Hunger Dogs)

Sollicitation :  Alors que les Immortels tentent à nouveau d’échapper aux troupes de Darkseid, et que Mister Miracle et Big Barda convolent en justes noces, Orion mène la charge contre Apokolips lors d’une mission-suicide. La prophétie annoncée par la Source approche : le dernier combat entre Orion et Darkseid est arrivé.

Avis : conclusion avec ce 4e tome attendu de la saga du Quatrième monde de Jack Kirby. Outre les épisodes originaux, je vois avec plaisir qu’Urban a en outre ajouté dans le lot le DC graphic Novel 4 qui apporte une sorte de conclusion à l’ensemble. En effet, il faut se rappeler qu’à l’origine, sans être une échec commercial, les séries du Fourth World n’ont pas remporté le succès que l’on pouvait attendre d’un auteur du calibre de Kirby, qui disposait alors d’une popularité énorme.

De fait, les différentes séries avaient été arrêtées de manière prématurée sans réelle fin. Bien des années après, Kirby et DC en de meilleurs termes avaient sortis ce graphic novel pour apporter un semblant de conclusion. En tout cas, j’ai tout de même hâte de lire tout cela, car on ne le dira jamais assez, outre la force créative qui se dégage de l’ensemble, on ne peut nier que Kirby a crée ici quelque chose qui est devenu avec le temps une des fondations du DC Verse de manière générale.

Verdict : à posséder

SUPERMAN REBIRTH TOME 2

superman-rebirth-tome-2Date de sortie :  26 janvier 2018

Prix : 15€/168 pages

Scénario : Peter J.Tomasi & Patrick Gleaon

Dessin : Patrick Gleason & Doug Manhke

Episodes : Superman #7-13

Sollicitation :  Maintenant que Superman a repris le flambeau de son prédécesseur, il est redevenu le justicier le plus puissant de la Terre.

Mais la difficulté est double pour l’Homme d’Acier, qui doit également s’occuper de sa famille, et tout particulièrement de son fils, Jonathan, qui apprend peu à peu à maîtriser ses nouveaux pouvoirs. Et si s’occuper de l’île aux dinosaures peut paraître un jeu d’enfants pour le jeune Kryptonien, la rivalité avec Robin, le fils de Batman, risque bien de ne pas être de tout repos…

Avis : suite de la série Superman Rebirth cette semaine, et après un premier tome de qualité, on peut dire que c’est vraiment avec ces épisodes que les auteurs ont vraiment réussi à trouver leurs marques tant avec les personnages qu’avec le genre de récits qu’ils voulaient raconter sur le titre. Tomasi et Gleason vont ainsi proposer des intrigues assez courtes, en un ou deux épisodes avant tout centrés sur les relations entre Superman et sa famille.

Rassurez vous, il y à aussi de l’action, et les auteurs développent ici ou là quelques nouveaux mystères assez intéressants, mais dans l’ensemble, c’est avant tout le côté famille qui est développé ici avec une réussite assez incontestable. De fait, Superman devient le genre de bouquin qui fait du bien à la lecture, rempli de bons sentiments sans être niais et animé par un Superman réellement attachant.

Bref, du tout bon !

Verdict : à posséder

WETTA

ARCHIE VS PREDATOR

Archie vs predatorDate de sortie :  25 janvier 2018

Prix : 17.95€/23.95€ selon la version

Scénario : Alex de Campi

Dessin : Fernando Ruiz

Episodes :

Sollicitation :  Avant de renaître sous les crayons de Mark Waid et Fiona Staples dans la nouvelle série de comics Archie, il a fallu mettre un point final à l’ancienne version… Et c’est tout bonnement le Predator qui s’en charge, en massacrant la bande de copains la plus populaire d’Amérique !  » Le comic book le plus dingue que vous puissiez lire !  » MTV

Avis : non, vous ne rêvez pas, ils ont bien osé, le crossover ultime de la mort qui tue tout le monde, alors que Wetta présente cette semaine la rencontre entre le Predator et …les personnages de l’univers d’Archie. Et vous voulez rire un bon coup ? tout cela est en outre dessiné dans le style traditionnel des séries Archie…oui, parce qu’on peut aussi dessiner des tripes et des cervelles qui volent dans tous les sens de cette manière…On attend désormais qu’un éditeur français s’attaque  l’autre crossover incontournable …Archie rencontre…le Punisher ! si si c’est vraiment arrivé au début des années 90 ! et après je veux quelque chose qui n’est encore jamais été fait : Archie rencontre le Punisher, Dredd, Predator, dans une chasse à l’alien ! allez les gars, je sais que vous en rêvez aussi !

Verdict : à posséder ! parce que …il y a sûrement des raisons, et vous le donnerez dans une note détaillée ! à vous de jouer !

A propos Sam 1852 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.