Guide de lecture Comics VF : semaine du 25 avril 2018

BLISS COMICS

X-O MANOWAR TOME 1

Couv_XO1_RGB-600x924Date de sortie :  27 avril 2018

Prix : 20€/232 pages

Episodes :  #1-6 de la série X-O Manowar (2018).

Scénario :Matt Kindt

Dessin : Tomas Giorello, Doug Braithwaite

Sollicitation :  Simple wisigoth né sous le joug de l’empire romain, Aric de Dacie apprend très tôt l’art de la guerre. Capturé par des extraterrestres et réduit en esclavage, il survit là où tant d’autres ont péri. Pour s’échapper, il se lie à une arme au pouvoir incommensurable : l’armure X-O Manowar. Grâce à elle, il retourne sur Terre… pour se retrouver de nos jours, loin de sa terre et de son époque. Mais c’était il y a bien longtemps…

Aujourd’hui, loin de la Terre, sur une étrange planète, Aric a commencé une nouvelle vie. Libéré de son passé, il s’occupe de son lopin de terre. Loin de la guerre, de la violence… et de l’armure. Mais la grande faucheuse n’est jamais loin. Enrôlé dans une armée extraterrestre et jeté au cœur d’un conflit impitoyable, il se retrouve contraint d’utiliser à nouveau l’armure. Avec elle, il décimera des armées, fera tomber des empires et s’élèvera de soldat à général… Ils voulaient une arme : il leur donnera la guerre !

Matt Kindt (Divinity), Tomás Giorello (Bloodshot Reborn) et Doug Braithwaite (Imperium) propulsent le plus iconique des héros Valiant dans une épopée fantastique qui scellera le destin de toute une planète.

Avis : et oui, à peine quelques mois après la conclusion de la réédition de la première série dédiée au personnage écrite par Robert Venditti, qui était responsable du redémarrage du personnage lors de la renaissance de Valiant, le volume suivant arrive cette fois mené par un Matt Kindt qui décidément reste très occupé chez cet éditeur dont l’avenir pose désormais question à nombre de lecteurs au regard des derniers développements…

Passons sur ces détails triviaux, et parlons un peu de cette nouvelle série X-O, suite de la précédente…mais dans laquelle de toute évidence, Kindt a pris quelques libertés pour relancer le personnage un peu comme il le souhaitait. Sans trahir la continuité, il apparaît décidé à imprimer une nouvelle direction au personnage, avec de nouveaux défis en perspective.

Etant donné qu’en ce qui me concerne, je n’ai pas voulu donner sa chance au volume précédent mené par Venditti, malgré de très bonnes critiques, parce que Venditti, voilà une chance de donner sa chance au personnage…À voir comme Kindt s’en sort, l’auteur pouvant être assez inégal. Les quelques projets que j’ai suivi de sa part chez Valiant, comme Ninjak ou Rai m’ont bien séduit…même si dans le même temps j’ai détesté Divinity…

Verdict : à tester

BLOODSHOT : INTEGRALE

Couverture-Bloodshot-Integrale_AJA-1-600x922Date de sortie :  27 avril 2018

Prix : 49€/904 PAGES

Episodes :  #0, 1-13, 24-25, Bloodshot and H.A.R.D. Corps #0, 14-23, Archer and Armstrong #18-19 et Harbinger Wars #1-4

Scénario : Duane Swierczinsky, Joshua Dysart, Christos Gage

Dessin : Manuel Garcia, Arturo Lozzi, Barry Kitson, Emanuela Lupacchino

Sollicitation :  Avant sa renaissance, découvrez les origines de l’arme parfaite.

Tu n’as pas de nom. Ils t’appellent Bloodshot, mais les voix dans ta tête t’appellent “papa”, “monsieur”, “commandant”, “camarade”… Ce que tu as besoin d’entendre pour faire le boulot. Mais après tant de missions et tant de morts, tu es enfin prêt à te confronter à l’organisation qui te manipule, le Projet Rising Spirit, et découvrir qui tu es. Fais vite, car tes anciens maîtres n’apprécient pas lorsqu’une arme de plusieurs milliards de dollars se rebelle. Et où que tu ailles, la mort et la désolation te suivront…

Découvrez les premières aventures de Bloodshot, enfin réunies en intégrale. Elles sont écrites par Duane Swierczynski (Iron Fist), Joshua Dysart (Harbinger) et Christos Gage (Daredevil) et illustrées par Manuel Garcia, (Black Widow), Arturo Lozzi (Immortal Weapons), Barry Kitson (Avengers) et Emanuela Lupacchino (Wonder Woman).

Avis : réédition en intégrale de la série précédente Bloodshot, avant celle menée actuellement par Jeff Lemire. SI vous aimez le personnage et voulait en apprendre plus sur son passé, voilà une bonne opportunité, d’autant que le rapport nombre de pages/prix reste franchement très attractif.

Verdict : à tester

HI COMICS

LA TRILOGIE BLACK SUMMER/NO HERO/SUPER GOD

TRILOGIEDate de sortie  : 25 avril 2018

Prix : 29.90€/512 pages

Scénario : Warren Ellis

Dessin : Juan Jose Ryp

Sollicitation :  Scénariste majeur de l’invasion Britannique aux côtés d’Alan Moore, Neil Gaiman et Grant Morrison pour ne citer qu’eux, Warren Ellis livre avec Black Summer, No Hero et Supergod sa relecture de trois trames classiques du Super-Héros et livre à la fois « son Watchmen », « son Kick-Ass » et « son propre Superman ».

Black Summer

Quand on combat pour le bien, jusqu’où peut-on aller ? Les Sept Armes combattent la corruption dans la rue. Mais la lutte est inégale et le champ de bataille, infini.

John Horus sait ce qui est bon pour vous. Et il est déterminé à faire le Bien, que vous le vouliez ou non… quitte à plonger le pays dans le chaos. Le président va l’apprendre à ses dépens…

No Hero

Il y a quarante ans, un groupe de justiciers est né. À leur tête, un homme, et surtout une drogue, le FX7, capable de leur conférer d’incroyables aptitudes. Mais un tel pouvoir ne va pas sans responsabilités… ni sans dangers. Vous voulez être un super-héros ? Mais à quel point ?

Supergod

Les hommes ont tout fait pour voir voler les super-héros, allant jusqu’à créer de toutes pièces les dieux qui sauveront la race humaine.Mais personne ne s’est demandé comment ils s’y prendraient, ni même s’ils en auraient l’envie.

La fin justifie-t-elle vraiment tous les moyens  ?

Avis : bonne nouvelle cette semaine avec la réédition de trois travaux signés par Warren Ellis. En premier lieu, avoir des titres signés Warren Ellis, même des rééditions, est toujours une bonne nouvelle et j’encourage fortement l’éditeur Hi Comics de continuer à s’intéresser à sa production pléthorique, même s’il est vrai qu’à ce stade je crois que nous avons quasiment tout.

En second lieu, c’est une bonne nouvelle car ces titres furent parmi les premiers publiés par Milady Graphics et ont permis au prédécesseur de Hi Comics de trouver sa place sur le marché des comics, à un moment où la production disponible était encore à un niveau acceptable et qu’il y avait encore de la place pour de nouveaux venus.

En dernier lieu, c’est une bonne nouvelle car ces 3 titres font partie du haut du panier de la production de Warren Ellis, alors que le scénariste s’intéresse de manière assez approfondie, et sans la moindre limite, au thème du super-héros et aux super-pouvoirs de 3 angles différents.

Je ne sais pas si j’adhère complètement aux références faites par l’éditeur dans la sollicitation, mais on retrouve quelques éléments communs avec les titres cités (même si j’ai quelques doutes sur l’hommage à Kick Ass). Je vous avertis cependant, graphiquement, les deux premiers tomes, Black Summer et No Hero sont signés par Juan Jose Ryp…En particulier No Hero…et c’est…ben “graphique”.

Sans entrer dans les détails, les scènes de fin de No Hero sont inoubliables mais pas pour les bonnes raisons alors que Ellis et Ryp vont très très très loin dans le gore…

Au delà de ces dérapages que je trouve parfois assez gratuits, Ellis livre ici avant tout une réflexion sur le pouvoir réellement intéressante qui mérite d’être découverte. Enfin, difficile de ne pas noter le rapport nombre de pages/prix. 30€ pour plus de 500 pages, à un moment où j’ai l’impression que tous les éditeurs augmentent leurs prix, c’est une des offres les plus séduisantes du marché. 

Verdict : à posséder

URBAN COMICS

RECIT COMPLET BATMAN 6

recit-complet-batman-6Date de sortie :  27 avril 2018

Prix : 5.9€/184 PAGES

Episodes :  US DETECTIVE COMICS #444 à #448, #478 et #479, THE UNTOLD LEGEND OF BATMAN #1 à #3

Sollicitation :  Hommage à Len Wein Scénariste et responsable éditorial renommé, Len WEIN a écrit certains des chapitres les plus marquants de la carrière de Batman, s’imposant comme l’un des promoteurs les plus importants du personnage durant les années 1970 et 1980.

Au détour de plusieurs récits emblématiques, dans lesquels le Chevalier Noir affronte Talia al Ghul, Gueule d’Argile ou les fantômes de son passé, le scénariste nous propose de redécouvrir le Détective de la Nuit qui, sous ses allures imperturbables, nous apparaît plus fragile et plus humain que jamais. Trois aventures mémorables, par Len WEIN, Jim APARO, Ernie CHUA, Marshall ROGERS et John BYRNE.

Avis : si l’on peut apprécier le fait que Urban rende un hommage à Len Wein…n’est-ce pas un poil trop tard ? le scénariste étant décédé l’année dernière déjà (et oui le temps file). Bon, je ne vais pas cracher sur du Batman classique ou du Batman tout court. Oui traitez moi de vendu, mais je suis issu d’une génération qui n’avait pas droit au bombardement mensuel de chauve souris auquel nous avons droit…

En outre, je dois dire que j’apprécie vraiment les petits tests qu’Urban semble faire avec ces récits complets en kiosque. Je pense en effet qu’il se servent de ces récits complets pour s’assurer de la réponse du lectorat sur certains titres, comme avec le premier arc du run de Chuck Dixon sur Nightwing il y a quelques mois (j’aimerais bien voir la suite, au passage, débarquer en VF…).

Bref, nous avons de très bons noms réunis dans ce mag, en particulier Jim Aparo…donc ce serait dommage de se priver.

Verdict : à tester

THE AUTHORITY TOME 2

the-authority-tome-2Date de sortie :  27 avril 2018

Prix : 35€/480 pages

Episodes :  The Authority #13-29 + 10 page Wildstorm A celebration of 25 years

Scénario : Mark Millar & Warren Ellis

Dessin : Frank Quitely, Bryan Hitch

Sollicitation :  Depuis la mort de Jenny Sparks, l’équipe d’Authority a été reprise en main par Jack Hawksmoor.

Il décide alors de la rendre plus proactive et de renverser les élites corrompues de la planète. Mais un coup d’éclat d’une telle ampleur entraîne une réaction tout aussi forte, lorsque les gouvernements et multinationales décident de s’allier et d’engager un mercenaire imbattable pour les neutraliser et les remplacer par leur propre équipe.

Avis : après la création, le lancement et le succès des premières aventures de Authority par Warren Ellis, il était tout simplement impossible pour un Wildstorm alors avec le vent en poupe de ne pas chercher à continuer à faire vivre le titre. Ils ont alors décidé de confier le titre à deux auteurs pas encore très connus et ayant encore peu de choses à leur crédit dans l’industrie, à savoir Mark Millar et Frank Quitely.

Millar n’avait alors à son CV sur le marché américain que sa collaboration avec Morrison sur des épisodes de Flash et Aztec, ou encore des épisodes de Superman Adventures en solo…donc pas de quoi faire rêver un responsable éditorial qui veut maintenir le succès d’une série…Et pourtant le saligaud a réussi….Millar a en effet réussi à prendre tout ce qui marchait dans le Authority de Ellis, pour le propulser dans une nouvelle direction…

Une nouvelle direction plus trash, rentre dedans, au message bien plus politique en ce début de 21e siècle et …au final très Mark Millar. On se rend compte avec le recul que toutes les qualités et surtout tous les défauts du scénariste sont ici déjà présents. Je pense notamment à cette idée de vouloir pousser le bouchon toujours plus loin, le tout mâtiné d’un second degré assez cynique…

Ne nous jugez pas trop durement pour avoir apprécié le ton provocateur de Millar à ses débuts, on fait tous ces erreurs de jeunesse…ou on les perpétue, puisque je dois dire que je continue d’apprécier ces épisode même 15 ans plus tard et malgré les dérives qui ont suivi…Pour ma défense une grande partie…allez on va dire 50% au moins !!! était servi par Frank Quitely en train d’arriver à maturité !!! c’est une bonne excuse ça ?

En outre que vois je ? les 10 pages signées par Ellis et Hitch à l’occasion des 25 ans de Wildstorm ? la vache, Urban sait vendre…

Verdict : à lire (parce que cela reste bon)

THE UNWRITTEN TOME 2

the-unwritten-tome-2Date de sortie :  27 avril 2018

Prix : 28€/304 pages

Episodes :   The Unwritten #13-24

Scénario : Mike Carey

Dessin : Peter Gross

Sollicitation :  Pourtant prétendu mort, l’écrivain Wilson Taylor vient de faire paraître un nouvel opus des aventures de son héros de fiction, Tommy Taylor !

Seul problème, il ne s’agit pas du tout d’un nouveau titre. Des forces obscures semblent avoir écrit un texte en empruntant la plume de l’écrivain, un leurre destiné à ruiner son héritage littéraire et à le faire sortir de l’ombre. Mais c’était sans compter sa plus grande création : son fils, le véritable Tom Taylor !

Avis : ENFIN !!!! cela n’aura pris que 6 ans, mais nous allons enfin voir la suite inédite de la très bonne série Unwritten. Il faut dire qu’après un début très séduisant, Carey et Panini nous avait laissé à la fin de la précédente édition sur un bon gros cliffanguer alors que le héros Tommy Taylor était arrêté pour un meurtre…qu’il n’a pas commis bien entendu, mais difficile de se défendre au regard des circonstances quelques peu fantastiques qui entourait la mort en question. Et dire aux forces de l’ordre que l’on est poursuivi par les hordes aux ordres de l’ennemi créé par son paternel dans une série de livre…n’est pas vraiment la meilleure défense ! Je suis donc plus que ravi de voir la suite débarquer ! entre ce titre et la suite de son run sur Hellblazer, je suis vraiment heureux que nous ayons un peu plus de Carey dans notre beau pays…Son run sur Lucifer sera peut être un jour au programme d’Urban ? hein, allez !!! dites oui !!!

Verdict : à posséder

A propos Sam 2116 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

6 Comments

  1. Est-ce qu’on a eu en France la série la plus drôle, fun, débile d’Ellis, à savoir la génialissime Nextwave ?

    • Oui, mais cela commence à dater. Ils ont publié cela en deux tomes en 2007 et 2008 et je pense qu’ils sont quelque peu difficiles à se procurer aujourd’hui. Le genre de trucs qui mériteraient vraiment d’être réédité, car en effet cela fait partie des trucs les plus déjantés que Ellis ait jamais écrit.

      • Ca reste toujours dispo en VO 😀
        Tiens, d’ailleurs, le niveau d’anglais de Next-Wave est abordable ?

      • Bonne question, personnellement j’en doute car j’ai il y a beaucoup de jeux de mots dans le bouquin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.