Guide de lecture Comics VO : semaine du 16 mai 2018

DC COMICS

BATMAN #47

BATMAN #47Prix :$2.99

Scénario : Tom King

Dessin : Tony Daniel

Sollicitation : « The Travelers, » part three! As Booster Gold, Batman and Catwoman zero in on the time anomaly, what they find and their actions to correct it will have ramifications on all of the DC Universe. Tom King and Master Class artist Tony S. Daniel end their first story with a bang that will tee up the next big development in the Batman/Catwoman romance.

Avis : fin d’un arc où nous aurons hurler sur chaque page “mais nom d’un chien, qu’est-ce qui se passe, sérieusement Tom King à quel point compte tu vas torturer ce pauvre Booster Gold, qui certes n’est pas la lumière la plus éclatante de la galaxie, mais n’est pas non plus un crétin, ou juste un peu, même si je dois avouer que le voir se débattre et se planter dans les grandes largeurs m’a bien fait marrer, …de quoi on parlait déjà ? je crois que je suis perdu…”.

En lisant ces épisodes, on comprend qu’avant de se lancer dans la partie mariage (où bien évidemment tout va bien se passer parce que les mariages de super-héros sont toujours calmes et de longue durée, surtout pour un personnage comme Batman…) King a voulu se faire plaisir avec un arc aussi dingue que possible où en prenant la route “réalité modifiée où tout revient au statut quo normal à la fin” il pouvait se permettre un peu tout.

Y compris le final du dernier épisode qui était aussi “mais qu’est-ce qui se passe ici ????” que possible, tout en nous faisant éclater de rire…du moins moi. Si en principe cela aurait dû être tragique, je pense que King visait vraiment à toucher une veine tragi-comique…Bref, c’était du grand n’importe quoi, ça ne durait que 3 épisodes et on s’est bien marré.

Verdict : Buy

JUSTICE LEAGUE NO JUSTICE #2  

justiceleague2Prix :$3.99

Scénario : Scott Snyder, James Tynion IV and Joshua Williamson

Dessin : Francis Manapul

Sollicitation : The teams arrive at Brainiac’s home world to find it already in chaos. Only by splitting up and journeying to the four cosmic trees of Colu will they have any hope of saving the planet…but what’s waiting for them will test the true mettle of their new alliances!

Avis : ahhhh Amanda Waller, le personnage le plus réinterprété entre le New 52 et le Rebirth  et qui ne cesse de mettre tout le monde dans la XXX tout en étant une stratégiste relativement redoutable. Dans le cas présent, elle a surtout mis tout le monde dans la merde en voulant acquérir …quelque chose dont les héros avaient désespérément besoin pour faire face à la nouvelle menace issue de l’autre côté du Source Wall.

Et oui, je sais ce que vous vous êtes dits en lisant le premier épisode de la mini série No Justice “est-ce que Jason Aaron et Scott Snyder avaient leurs bureaux l’un à côté de l’autre lorsqu’ils ont écrit leurs scénarios et qu’ils sont copié l’un sur l’autre, sauf qu’Aaron a eu la chance de sortir Avengers 1 avant No Justice, parce que je suis certain d’avoir vu cette scène finale quelque part”.

Oui, les ressemblances entre les deux séries sont assez étonnantes, d’autant plus remarquables au regard du calendrier de lancement et du fait incontestable que la nouvelle mouture des Avengers et de la Justice League sont positionnés l’un contre l’autre par les deux éditeurs. Ce n’est pas nouveau, mais maintenant plus que jamais en tout cas.

Le tout motivé par le besoin simultané de redynamiser deux titres phares un peu tombé dans la routine ces deux dernières années. Comme on s’y attendait après avoir lu le DC Nation, Scott Snyder et ses collègues ont décidé d’adopter l’approche “on sort tout ce qu’on à, peu importe que ce soit absurde et dingue”.

À la lecture du premier épisode et des équipes annoncées, j’ai vraiment le sentiment que les auteurs ont surtout renversés la boîte de jouets des personnages DC sur le sol et se sont demandés comment construire les associations les plus iconoclastes possibles avant de s’amuser avec les jouets en question. C’est assez enfantin et infantile, mais c’est aussi très frais et sans doute ce dont  la franchise avait besoin pour se relancer.

Donc pour l’instant, j’en suis.

Verdict : Buy

NEW CHALLENGERS #1

newchallengers1Prix :$2.99

Scénario : Scott Snyder & Aaron Gillespie

Dessin : Andy Kubert

Sollicitation : From the pages of Dark Nights: Metal! Challengers Mountain has returned to the DC Universe and chosen a new team of explorers! Five misfit strangers are given a second chance at life, but only if they obey the orders of the mysterious Professor and execute deadly missions in the most unexplored corners of the multiverse! And if the new Challengers of the Unknown fail…it will be more than just their own lives that hang in the balance!

Avis : ohhhh, regardez ! DC publie une nouvelle série dans leur dernière initiative en date dont j’ai oublié le nom et que j’ai la flemme de rechercher car soyons honnêtes : on s’en XXX le  bambou allongeable. À ce stade, je dirai que c’est presque mimi de relâcher ces épisodes dans la nature sauvage du marché des comics, alors qu’ils semblent en même temps nous donner tous les signes de ne plus y croire et d’attendre patiemment quelques mois pour annuler tout cela assez rapidement, dans la discrétion assurée par l’absence de ventes.

Dans le cas présent, j’ai encore une petite flammèche d’espoir que le titre en question atteigne l’épisode 12. Le concept de base des New Challengers a été fort bien réintroduit par Snyder dans Metal et du coup m’a rendu de nouveau réceptif aux personnages. Je ne crois pas une seconde que Snyder écrive une seule ligne du bouquin, il a simplement prêté son nom pour les premiers épisodes le temps que Aaron Gillespie (un parfait inconnu) vole de ses propres ailes.

Envoyez vos prières au Dieu des comics pour ce pauvre hère qui va sans doute souffrir au cours de la courte vie de cette série, le temps que tout le monde l’ignore et qu’elle soit annulée comme ses consoeurs dans l’ignorance heureuse du grand public. Oh, je sais Andy Kubert dessine les premiers épisodes et cela sera sans doute sympa, mais j’y crois moyennement. À moins bien évidemment que le titre soit la révélation de tout le machin. Ce qui peut encore arriver.

Oui, c’est possible, regardez moi dans les yeux et voyez y encore une semblant de conviction. Je veux dire statistiquement, il doit au moins y avoir une série qui va survivre ? statistiquement…

Verdict : Check it

SUPERMAN SPECIAL #1

supermanspecial1Prix :$4.99

Scénario : Peter J.Tomasi & Patrick Gleason,  Mark Russell, Ian Flynn,

Dessin :  Scott Godlewski, Bryan Hitch, Kaare Andrews

Sollicitation : « The Promise. » Superman’s world is about to change in a big way, but before it does, the Man of Steel has some unfinished business to attend to…on Dinosaur Island! Superman and a forgotten soldier of the past take one last trip together into the abyss of tomorrow, as Captain Storm now stands face-to-face with the world of today! This extra-sized special also features stories by writers Mark Russell and Ian Flynn with art by Kaare Andrews and Bryan Hitch!

Avis : après Dan Jurgens, c’est au tour de Peter J.Tomasi et Patrick Gleason de dire au revoir à la franchise Superman. Sauf que j’ai l’impression qu’ils l’ont déjà fait dans leur dernier numéro de Superman. Et si j’étais méchant je dirais qu’ils sont déjà partis depuis un an après la sortie de l’épisode 25. Mais comme je suis quelqu’un de gentil, je n’insinuerai rien de tel, du tout, ce n’est pas mon genre de dire qu’entre l’armée de tâcherons qui ont signé des fill ins sans intérêt et leurs propres intrigues de piètre qualité, ce titre est aux abonnés absents depuis un an. Non, du tout, pas mon genre. Ou peut être un peu, beaucoup, complètement. Enfin, il faut espérer qu’ils feront mieux que Dan Jurgens qui je crois n’a pas trop compris l’objectif de l’épisode ou l’a trop bien compris et a décidé de ne pas trop en faire…

Verdict : Check it

WILD STORM #13  

wild stormPrix :$3.99

Scénario : Warren Ellis

Dessin : Johns Davis Hunt

Sollicitation : John Lynch, once the director of IO, the secret deep-state agency that runs Earth, is on the road. His darkest project, Thunderbook, has been uncovered, and he needs to warn the principals, now scattered across America. Hiding. Because they were his most successful experiments. And none of them are completely human anymore.

Avis : retour cette semaine de mes 15 minutes de lecture douloureuse mensuelle alors que j’essaye désespérément d’aimer ce bouquin parce qu’il est écrit par Warren Ellis et que ce dernier ne me donne rien à aimer et que du coup je suis pris d’une envie particulièrement forte de me taper la tête contre les murs…Comme indiqué dans la sollicitation, Warren Ellis a ramené John Lynch dans le dernier épisode…dans une tentative de faire monter un peu la tension et les enjeux…et j’ai toujours du mal à y croire…Allez s’il te plait Warren, juste cette fois, soit inspiré…

Verdict : pour les masos comme moi

IMAGE COMICS

FLAVOR #1  

FLAVORPrix :$3.99

Scénario : Joe Keatinge

Dessin :  WOOK JIN CLARK

Sollicitation : Within a strange walled city, an unlicensed chef discovers a mystery that threatens to end it all. Join JOSEPH KEATINGE (GLORY, SHUTTER) and WOOK JIN CLARK (Adventure Time: The Flip Side) on this culinary epic adventure—FLAVOR—where chefs are the ultimate celebrity and food is the most valued commodity. The high-stakes competition of Hunger Games collides with the lush, MIYAZAKI-esque worldbuilding in this delectable new ongoing series featuring culinary consulting and bonus content by ALI BOUZARI, renowned food scientist and author of the IACP Award-winning cookbook Ingredient: Unveiling the Essential Elements of Food.

Avis : ou comment parler à l’ensemble de mes goûts personnels : une histoire qui intègre une forte dimension culinaire, dans un monde bourré de mystères, dans une cité entouré de murs. Par le passé en outre, Joe Jeatinge à prouvé qu’il savait écrire des trucs de qualité avec Glory, qui reste indéniablement son meilleur travail et l’une des mes séries préférées. J’ai beaucoup moins accroché à sa série suivante, Shutter, malgré sa forte dimension fantasy, mais il revient ici pour me séduire. Le titre à un fort potentiel, il s’agit maintenant de savoir le développer avec des personnages intéressants. Si je n’abandonne pas toute réserve, je dirai que le titre vaut au moins la peine d’aller voir le premier épisode.

Verdict : Check it

GIDEON FALLS #3  

GIDEON FALLS #3Prix :$3.99

Scénario : Jeff Lemire

Dessin : Andrea Sorrentino

Sollicitation : The bestselling team of JEFF LEMIRE & ANDREA SORRENTINO (Old Man Logan, Green Arrow) unleash their most ambitious story to date with this complex and mesmerizing new supernatural mystery series. Norton gets closer to the secrets of the Black Barn as Fred discovers a grizzly new crime in Gideon Falls.

Avis : bizarre, vous avez dit bizarre ? oui bizarre, c’est le sentiment qui ressort de la lecture des deux premiers épisodes où les auteurs plus qu’une intrigue, on avant tout installé une ambiance sombre générale, où la santé mentale semble être optionnelle tant chez les personnages que les lecteurs qui voudraient comprendre de quoi tout cela peut bien parler.

Oh, je sais que la conclusion de l’épisode 2 semblait indiquer un début d’explication, enfin disons un début de piste à un préambule à une introduction d’explication et de réponse à la simple question “mais nom de XXX, de quoi ça parle ?”, mais on est encore loin du but, soyons honnêtes.

Et avouons également au passage que si nous continuons à lire cette série, c’est avant tout pour l’équipe créative que pour une intrigue qui demeure assez difficile à appréhender…

Verdict : Check it

MARVEL COMICS

ALL NEW WOLVERINE #35   

ALL NEW WOLVERINE 35Prix :$3.99

Scénario : Tom Taylor

Dessin : Ramon Rosanas

Sollicitation : The world has been saved. Its people, never happier. The Wolverine should be retired, enjoying her time ruling Madripoor and living life with her sister. But instead Laura is in the last bastion of cruelty: Latveria. She has one more mission: One person to save, one person to kill. It all comes down to this.

Avis : conclusion cette semaine de la série All New Wolverine qui s’achève avec ce 35e épisode qui voit également la fin du run de Tom Taylor sur le titre et le personnage. On ne pourra que saluer encore une fois la qualité de ce run sur un personnage qui en avait désespérément besoin après les errements de l’ère Bendis. Pour une fois, nous avons eu un scénariste qui a vraiment compris son personnage et qui surtout a choisi de la faire évoluer, de faire avancer son existence et de ne pas la faire s’appesantir en permanence sur ses traumatismes passés.

En fait, on peut même dire que le travail de Taylor s’est avant tout appuyé sur cette idée de voir Laura grandir et dépasser son passé. Du coup, nous avons eu avant tout un personnage adulte et mature, apprenant de ses erreurs et voulant avancer dans son existence. On n’oubliera pas les autres apports de Taylor sur la série, en particulier le cast. Je pense en particulier à Gabby, et l’idée que Laura se constitue sa propre famille tout en apprenant des erreurs d’éducation de son père.

Bref, un run excellent …dont on espère que Marvel ne se débarrassera pas trop vite. J’ai personnellement des craintes sur ce point au vu de  la requalification du titre en X-23, étant donné qu’une grande partie de la série de Taylor mettait en avant le fait que Laura justement surmontait son passé en tant qu’arme. D’autre part, la scénariste en question ne m’ayant guère passionné sur She Hulk, et je suis gentil, j’ai de sérieux doutes sur la qualité de la série à venir…Mais bon, il faudra lire avant de juger.

Verdict : Buy

AVENGERS #2  

AVENGERSPrix :$3.99

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Ed McGuinness

Sollicitation : Black Panther and Dr. Strange battle for their lives deep within the earth…Captain Marvel battles death and destruction raining down from the skies…while Thor, Iron Man and Captain America lead the valiant (yet hopeless) fight against the Final Host of Dark Celestials. And Ghost Rider and the Savage Hulk make brutal war against…each other? Plus, you can’t have a gathering of Avengers without a certain Prince of Lies, now can you?

Avis : après un premier épisode qui permettait à Jason Aaron de nous reposer les personnages, avec pages de récap sur toutes les raisons pour lesquelles ils n’ont pas fait partie des Avengers en même temps revenant sur 2 années d’intrigue pas vraiment joyeuses pour le lecteur, et l’arrivée de la menace, nous plongeons donc dans l’action avec ce numéro et l’autre passage obligé  de ce premier arc : la constitution de l’équipe.

Pour l’instant, tout ce petit monde reste dispersé, et nous avons avant tout la trinité de l’univers Avengers qui se lance dans l’action, pendant que les autres se tâtent, le temps sans doute de négocier leurs contrats ou de laisser le temps aux vraies stars de se planter, pour expliquer qu’on à besoin des autres. Non, je ne fais pas mon grincheux, je constate juste que Aaron respecte ici avant tout les canons habituels de la naissance d’une équipe d’Avengers.

Le trait de Ed McGuinness au dessin, fonctionne bien et correspond bien à  la dimension assez importante que Aaron veut conférer à son intrigue, à savoir, le bon gros blockbuster fun. Après plusieurs années assez ternes, on ne va pas s’en plaindre.

Verdict :Buy

CABLE #157  

CABLE #157Prix :$3.99

Scénario : Lonnie Nadler & Zac Thompson

Dessin : German Peralta

Sollicitation : CABLE RETURNS TO THE HELLFIRE HUNT! But will he be able to find sanctuary from a techno-organic villain from the far future? And will it have anything to do with these other Cables from different timelines? All this…plus, the return of Cable’s half brother, X-MAN!

Avis : X-Man ?? X-Man ???parce qu’il y à des scénaristes qui se souviennent que ce personnage a existé ? vraiment ? et inutile de sortir les torches contre moi, je peux l’avouer sans trop de honte, j’ai toujours eu un faible pour ce personnage, pourtant pur produit des années 90 et de leur approche légèrement complexe de la continuité.

Je doute en effet qu’aujourd’hui un tel personnage puisse non seulement être créé, mais avoir en plus une série régulière pendant 75 numéros. En fait je n’imagine aucune série Marvel atteindre le numéro 75 …pas dans la décennie qui vient en tout cas…Pour X-Man, il faut dire qu’il était quand même la version parallèle du fils de Cyclops et Jean Grey, créé par Mister Sinister dans la dimension de l’ère d’Apocalypse, débarquant dans l’univers Marvel normal.

Le fils dans notre dimension étant donc Cable, fils de Cyclops et …Madelyne Prior envoyé dans le futur et revenu dans la présent à l’âge adulte. Bonjour les recherches en termes de continuité pour expliquer cela de manière claire à de très hypothétiques nouveaux lecteurs. À oui, sans oublier que X-Man a eu une “relation” avec Madelyne, clone de sa mère…

D’ailleurs est-ce que Cable et X-Man se sont jamais expliqués sur le sujet ? est-ce que X-Man a suivi une psychothérapie depuis lors ? s’est-il fait stériliser ? et Madelyne ? parce que je n’ai guère envie de voir le résultat de leur …relation…c’est berrrruggghhhhhhheeee (ah ça va mieux après avoir vomi).

Bref, le titre continue à s’amuser en s’appuyant toujours beaucoup sur la continuité, sans se vautrer dans le passé comme les autres séries X-Men. À savoir qu’elle s’appuie sur la continuité pour raconter de nouvelles histoires et non les répéter…

Verdict : Check it

MIGHTY THOR GATES OF VALHALLA #1

MIGHTY THOR GATES OF VALHALLA #1Prix :$4.99

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Jen Bartel & Ramón Pérez

Sollicitation : « The Death of the Mighty Thor » has come and gone. But Jane Foster’s power to inspire lives on — even in the far future! Don’t miss the tribute to Jason Aaron’s epic tale of Thor and the mighty hammer Mjolnir, drawn by rising star Jen Bartel! And with or without a Thor, the War of Realms continues. As Malekith’s power grows, the realms will fall — and who is left to stop him? Eisner Award–winning artist Ramón Pérez kicks off the next stage of Jason Aaron’s ongoing saga.

Avis : ai-je vraiment envie d’aller lire cet épisode ou de le recommander ? oui, le run de Jason Aaron sur Thor et en particulier le passage Mighty Thor fait partie de ses meilleurs travaux chez Marvel, au point que cela commence à influencer tout l’univers Marvel, cependant je reste malgré tout déçu par la conclusion de la série et notamment la fin de l’arc Death of the Mighty Thor que je ne spoilerai pas mais qui à mon sens est passé à côté de quelque chose ….De fait rendre hommage à un truc mal terminé me semble quelque peu déplacé et j’ai donc de nombreuses réserves sur cet épisode spécial. Surtout au vu du prix…

Verdict : Check it

X-MEN RED #4     

X-MEN RED #4Prix :$3.99

Scénario : Tom Taylor

Dessin : Mahmud A.Asrar

Sollicitation : JEAN GREY and her team of X-Men are trying to save the world…but one mutant could spoil that for everyone. When an old friend of Jean’s is corrupted and turned against her, will Jean have to do the unthinkable?

Avis : dois-je à ce stade abandonner tout espoir que la franchise X-Men se redresse de mon vivant ? une introduction remplie d’espoir qui reflète mon humeur depuis un certain temps déjà et qui se retrouve particulièrement renforcée quand je vois un auteur du calibre de Tom Taylor se casser les dents à son tour sur un titre X-Men d’équipe. Alors que dans le même temps nous avons pu continuer de le voir faire du bon boulot sur All New Wolverine, on ne peut guère dire que les premiers épisodes de X-Men Red ont été à la hauteur…

À ce stade l’intrigue apparaît singulièrement creuse, le développement des personnages relativement absent et la direction générale conférée guère prenante. Pour le moment, X-Men Red se résume à une série qui se lit en quelques minutes et qui s’oublie tout aussi vite. Elle n’apporte rien de nouveau, ne fait rien avancer et se contente simplement d’occuper l’espace une fois par mois. Je voulais y croire et parce que Tom Taylor est un auteur de grand talent, je vais pousser jusqu’au bout du premier arc, mais si le titre continue sur sa lancée, je doute d’aller beaucoup plus loin…

Verdict :Check it –

X-MEN WEDDING SPECIAL #1

X-MEN WEDDING SPECIAL #1Prix :$4.99

Scénario : Marc Guggenheim, Kelly Tomphson & Chris Claremont

Dessin : Marika Cresta Greg Land Todd Nauck

Sollicitation : One of the biggest milestone events in X-Men history is almost here! Kitty Pryde and Colossus are finally about the tie the knot…but what’s a wedding without the respective bachelor and bachelorette parties? Join Marc Guggenheim and Kelly Thompson for two parties that can only be celebrated Marvel style! All this, plus, a Kitty and Colossus story by legendary X-Men scribe, Chris Claremont!!!

Avis : euuurrrhggghhhhhh, bien évidemment, avec chaque événement désormais un minimum important, Marvel se sent obligé d’en tirer un one shot spécial. On peut déjà s’estimer heureux qu’il n’en ait pas fait un event avec un milliard de tie in, n’est-ce pas le retour de Wolverine. Sur le fond en plus ce mariage m’intéresse autant que le retour du griffu, c’est dire.

Pourquoi ? euuhh, ben parce que ça va être écrit par  Marc Guggenheim qui à l’occasion de sa reprise de X-Men Gold semble avoir oublié comment écrire de manière un minimum correcte. Sans être affreuse son travail, pour ce que j’ai pu en voir et lire, s’est avéré….quelconque, l’auteur, sans doute à la demande des éditeurs, préférant se rouler dans la fange de la nostalgie.

Les épisodes que j’ai lu me faisait surtout l’impression de regarder la rediffusion d’un vieux show TV que j’aimais il y a 20 ans et que l’on regarde pendant 10 min paresseusement parce qu’on à rien d’autre à faire ou regarder et que ça nous rappelle de bons souvenirs avant de zapper sur une autre chaîne, parce qu’on se rend compte que le show en question n’a pas bien vieilli.

Outre ce défaut prégnant de manque d’originalité, dans le cas de ce mariage, grand dieu que cela à été mal amené, mal écrit, mal construit, mal développé. De fait, alors que j’ai arrêté le titre X-Men Gold depuis un certain temps, je n’ai à ce stade strictement rien à battre de ce mariage. Et ce alors que j’adore Kitty et Piotr, je m’en contrebas le haricot magique, complètement, totalement, et sans le moindre doute.

Il n’y a en fait plus aucune tension entre les deux personnages, contrairement à l’époque de Claremont ou récemment  de Whedon et…attends le run de Whedon date d’il y a 10 ans…mmmrrreeee, ahhh pourquoi vous me faites sentir aussi vieux !!!…

Il n’y aucun élan autour de tout cela et vu la durée habituelle des mariages (ou des tentatives de relations entre Kitty et Piotr) chez Marvel, je ne vois pas pourquoi je m’intéresserais à celui-ci en particulier, sachant déjà comment cela va finir. À savoir mal. Parce que….

Au passage, on notera que Marvel a consenti à ce que Claremont écrive quelques pages pour en quelque sorte légitimer le tout…et vous savez quoi ? c’est juste triste. Voir ce qui fut le cerveau des X-Men pendant presque 20 être associé à une telle parodie de son travail passé est juste triste.

Verdict : PASS

A propos Sam 1775 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.