Guide de lecture Comics VF : semaine du 27 juin 2018

Edito : après le déluge de ces dernières semaines (le mois de juin aura été particulièrement onéreux), nous finissons avec une semaine plus calme mais non dénuée de petits bijoux. En ce qui me concerne, la sortie de la semaine sera sans conteste la suite du run de Mike Carey sur la série Hellblazer. Le premier tome était une des plus belles sorties de l’année 2017, ce qui n’aurait pas dû m’étonner vu la qualité de l’auteur mais fut quand même une surprise…

Au passage profitez de cette semaine pour souffler, car avant de partir en vacances, les éditeurs vont bien bourrer les prochaines semaines…

Au passage, je vous rappelle que c’est aussi la semaine de l’enfer de l’enregistrement, alors que nous avons 3 émissions prévues dans les prochains jours :

  • mardi à 21h, retrouvez un nouvel épisode de Comixity of the Future Past, cette fois nous revenons sur les sorties comics, manga, ciné, TV,…de juin 1998 !
  • jeudi à 21h : le comixweekly qui traite les sorties VO de la semaine !
  • vendredi à 21h : le Comixity qui revient sur les sorties VF du mois ! (d’ailleurs n’oubliez pas que le comixity du mois de mai est dispo sur le site !)
  • samedi : en ce qui me concerne dodo, parce que je sens que je serai sur les rotules…

Pour nous écouter, il suffit d’aller sur Mixlr : http://mixlr.com/comixity/

URBAN COMICS

RECIT COMPLET BATMAN 7

recit-complet-batman-7Date de sortie : 29  juin 2018

Prix : 5.90€/160 PAGES

Episodes : BATGIRL AND THE BIRDS OF PREY #7 à #13

Sollicitation :  Trio de justicières Une nouvelle équipe se joint aux protecteurs des citoyens de Gotham et de ses environs : les Birds of Prey se composent de Batgirl, Black Canary et Huntress.

Les trois héroïnes travaillent avec un spécialiste de l’informatique qui a repris le nom d’Oracle, au grand désarroi de Barbara Gordon. Si le trio surveille de près ce nouvel allié, il devra également affronter une nouvelle menace pesant sur la ville. Les aventures des justicières les conduiront à s’allier d’abord à Nightwing et Green Arrow, puis également à deux nouvelles recrues inattendues, Catwoman et Poison Ivy. Par Julie BENSON, Shawna BENSON, Claire ROE, Roge ANTONIO et Breno TAMURA.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. À noter qu’il me semble que cette version des BIrds of Prey va bientôt arriver à son terme aux USA. À voir ce que DC va faire avec le concept des BoP dans les prochaines années, vont-elles se détacher de Batgirl et redevenir indépendantes ? ce serait logique, mais on se souvient qu’à la base l’éditeur avait mis Batgirl en premier dans le titre pour tenter d’attirer le chaland perdu dans les étalages..

Verdict : pour ceux qui ont aimé les premiers épisodes.

52 TOME 3

52-tome-3Date de sortie : 29  juin 2018

Prix : 28€/320 PAGES

Episodes :  52 #27-39

Scénario :Greg Rucka, Grant Morrison, Mark Waid, Geoff Johns

Dessin :

Sollicitation :  L’absence de Batman, Superman et Wonder Woman se fait de plus en plus lourde à supporter pour les autres héros.

Charlie et Renee embarquent pour un voyage vers la mystérieuse cité de Nanda Parbat, Ralph Dibny poursuit sa quête, dirigé par le casque de Dr Fate, l’identité de Supernova est révélée, Intergang continue son assaut sur Gotham et les machinations de Lex Luthor et de son projet Everyman provoquent une catastrophe sans précédent.

Avis : après deux très bons tomes posant l’ensemble des intrigues, les auteurs passent ici à la vitesse supérieure en commençant à réellement montrer leurs cartes et leurs intentions. En effet toutes les intrigues, oui même celle dans l’espace très poussive autour du groupe d’Animal Man, avancent de manière significative.

Et pour cela les auteurs se lâchent à coup d’évènements chocs (le projet Luthor), de grosses révélations (comme l’identité de SuperNova), de tragédies et j’en passe et des meilleures. C’est avec ce tome, que les choses commencent réellement à avancer de manière tout simplement passionnante et où la patience du lecteur paye.

Bref du très bon où les différents scénaristes exploitent parfaitement la liberté que leur confère le fait que leurs principaux héros ne sont pas les grosses figures de l’univers DC et du coup, ils ont plus de marges quant à ce qu’ils peuvent leur faire subir…

Verdict : à posséder

ALL STAR BATMAN TOME 3

all-star-batman-tome-3Date de sortie : 29  juin 2018

Prix : 17.5€/192 pages

Episodes :  All Star Batman Vol.3: The First Ally (#10-14) + « Silent Night » from Batman Annual #1

Scénario : Scott Snyder

Dessin : Rafael Albuquerque

Sollicitation :  Le Chevalier Noir affronte un nouvel ennemi insaisissable, capable de contrer chacune des attaques du héros.

En enquêtant Batman déterre un mystère qui s’étend sur plusieurs générations et lié à l’un de ses plus proches et de ses plus anciens alliés. Alors que ce douloureux secret est révélé, Batman voit la technologie Genesis risquer de tomber entre de mauvaises mains !

Avis : suite et fin de la réédition de la série All Star Batman, Scott Snyder et DC ayant préféré se concentrer sur d’autres projets. Tout d’abord, l’event Metal et la reprise de la Justice League dans la foulée par l’auteur. Ensuite, il restait bien un arc produit en compagnie de l’excellent Sean Gordon Murphy au programme, mais DC a décidé de se le garder pour le lancement de sa prochaine ligne “projets spéciaux hors continuité” où l’éditeur lâchera la bride à ses auteurs pour se faire plaisir avec leurs personnages principaux.

Une idée qui revient régulièrement, avec des noms de lignes différents, All Star/Earth One et donc la dernière en date dont j’ai oublié le nom mais qui me fait quand même saliver au vu des auteurs et des projets annoncés. C’est donc un mal pour un bien…ou un bien pour un bien, car je dois dire qu’après un premier arc que j’avais trouvé franchement très efficace, je trouve que la série All Star Batman a perdu au fil des épisodes pas mal de jus, l’attention de Snyder étant sûrement appelée ailleurs. Et ce 3e tome décroche un peu le pompon en ce qui me concerne.

Ce qui m’amuse c’est qu’apparemment je suis un peu le seul à avoir cette opinion, l’intrigue présentée ici mettant grandement en avant le personnage d’Alfred et surtout son passé revenant le hanter, semble avoir convaincu pas mal de lecteurs. Alors qu’en ce qui me concerne, je me suis grandement fait XXX, si bien que je pense ne même pas être allé voir la conclusion du récit..Si si…À mon sens, un tome hautement dispensable, même avec l’inclusion de pirates et de Hush.

Si sur le papier ces différents éléments mélangés avec Batman donne envie, dans les faits l’exécution se révèle assez …peu entraînante.

Verdict : bof

DC UNIVERS REBIRTH : SUPERMAN

dc-univers-rebirth-supermanDate de sortie : 29  juin 2018

Prix : 15.50€/160 pages

Episodes :  Superman #18-19 + Action Comics #975-978

Scénario : Peter J.Tomasi & Dan Jurgens

Dessin : Doug Mahnke

Sollicitation :  Depuis la mort du Superman de cette Terre, un nouvel Homme d’Acier a pris la place du protecteur de l’humanité.

Entouré de sa femme Lois et de son fils Jonathan, il est à l’affût de la moindre menace pesant sur la planète. Il reste cependant une énigme qu’il n’a pu résoudre : qui donc est celui qui se fait appeler Clark Kent et qui a repris la vie de son homonyme au Daily Planet ? Il est temps de le découvrir, surtout que la vie de Superman semble peu à peu s’effacer, et Jonathan avec elle ! Pour sauver son fils, l’Homme d’Acier va devoir affronter un ennemi bien particulier, intimement lié à la chronologie de l’Univers DC

Avis : il y a deux ans, à l’occasion de Rebirth, DC confiait un homme de fer malade depuis des années à un auteur historique de la franchise, Dan Jurgens, et à l’un de ses scénaristes les plus solides, Peter Tomasi, la lourde tâche de tenter de relancer la machine.

Et il faut dire qu’au cours des premiers mois, les nouveaux auteurs ont su insuffler une nouvelle énergie à la franchise. Sans se montrer révolutionnaires, ce qu’ils faisaient apparaissent bien plus réussis et frais que les errements infligés par le New 52, ou encore la fin de l’ancien univers DC qui n’avaient guère étaient tendres avec Supie.

Et puis ce crossover entre Action Comics et Superman est arrivé…et depuis la machine s’est quelque peu grippée pour retomber dans ses fautes habituelles…et puis boom arrivée de Bendis par dessus tout ça…Faut être endurant pour lire du Superman, moi je vous le dis.

Sur le fond, la mission du crossover, lié à Rebirth en divers points, apparaît simple, à savoir régler une bonne fois (jusqu’au prochain auteur) les problèmes de continuité de Superman et adresser le fait que l’on se retrouve avec plusieurs Superman. Du point de vue de l’éditeur tout cela est source de confusion pour tout lecteur voulant s’intéresser à la franchise et c’est compréhensible.

Ce qui l’est moins c’est la méthode adoptée pour résoudre ce problème. En effet tout au long de l’intrigue, on se dit que les auteurs ont un plan pour arriver du point A au point B et puis à la fin…c’est un peu comme s’ils avaient abandonnés en disant “fuck it” allons au plus simple avec un peu de jumbo mambo multidimensionnel.  

Du coup, ça tombe un peu à plat, ce qui est d’autant plus dommage que le crossover démarre très bien avec un épisode rudement efficace de Tomasi et Gleason avant de s’emmêler les pieds dans le tapis, se ramasser par terre avant de tenter de se redresser avec un semblant de dignité pour finalement décider de dormir là…

Sans être une purge, le crossover manque tout simplement de la bonne idée qui aurait fait tenir tout cela ensemble de manière cohérente.

Verdict : bof (re)

MIKE CAREY PRESENTE HELLBLAZER TOME 2

mike-carey-presente-hellblazer-tome-2Date de sortie : 29  juin 2018

Prix : 28€/440 pages

Episodes :  #189-205

Scénario : Mike Carey

Dessin : MARCELO FRUSIN

Sollicitation :  Les portes entre notre monde et l’au-delà sont désormais ouvertes, et celui que l’on surnomme le Chien de l’Ombre n’a pas tardé à les franchir, provoquant des élans de violence et de folie chez tous ceux qui ont eu le malheur de croiser sa route.

Pour en venir à bout, Constantine va devoir réunir une équipe d’experts en sciences occultes, mais tout ne se passera pas comme prévu… Incapable de se rappeler qui il est et où il se trouve, le sorcier anglais erre désormais dans les rues de Londres, seul et vulnérable…

Avis : oui, oh ouii !!!! si vous vous en souvenez j’avais placé le premier tome du run de Mike Carey sur Hellblazer dans mon Top 10 des sorties VF de l’année 2017, inutile de dire donc que je l’ai attendu de pied ferme ce second volume ! et c’est un compliment qui vient de quelqu’un qui n’est pas spécialement fan de Hellblazer…mais qui commence à avoir lu pas mal d’épisodes…Voire plus que pas mal…parce qu’entre Garth Ennis, Brian Azzarello, Warren Ellis et Mike Carey, on s’approche gentiment des quelques 90 épisodes…la vache déjà…c’est que ça marche la politique d’urban de publier cette série par run d’auteur !

Au delà, ce qui m’a séduit, c’est de retrouver la patte bien connue de Carey, à savoir une très grande inventivité, un rythme très rapide, un plan d’ensemble qui se dessine petit à petit et une bonne maîtrise des personnages. La bonne nouvelle est qu’il devrait y avoir un 3e tome derrière, puisque Mike Carey est resté sur le titre jusqu’au 215… et à titre personnel, je croise les doigts pour que nous ayons son Lucifer un jour…Je veux dire avec le show TV, ce n’est pas trop délirant de se demander si Urban ne voudra pas capitaliser dessus…

Même si on en est à la saison 3, qui vient d’être annulée, pour être sauvée par je sais plus qui (Amazon ou Netflix ?)

Verdict : À POSSÉDER !!!

BLACK SCIENCE TOME 7

black-science-tome-7Date de sortie : 29  juin 2018

Prix : 14.50€/120 pages

Episodes :  vol.7 (#31-34)

Scénario : Rick Remender

Dessin : Matteo Scalera

Sollicitation :  L’infinivers est sur le point de s’effondrer.

Les dimensionautes, un collectif de héros, de scientifiques et d’anarchistes issus d’innombrables réalités alternatives, doivent se réunir en urgence et se diriger ensemble vers le centre de l’Oignon, origine de ce qui a été, de ce qui est et de ce qui sera peut-être. Grant McKay a créé le pilier pour sauver le monde, il doit désormais l’utiliser pour venir en aide à tous les mondes, ou condamner la réalité elle-même à l’oubli éternel.

Avis : ahhh Rick Remender et ses cliffanguers …si je suis parfois assez réservé sur certaines de ses histoires, il sait à chaque fois terminer chacun de ses arcs sur un bon gros truc bien alléchant qui fait que je reviens invariablement pour le suivant…Pour Black Science, si la série n’était pas assez dingue comme ça, nous entrons clairement dans une nouvelle phase de l’intrigue, alors que pas mal de sous intrigues mises en place par Remender sur plusieurs années commencent à se rentrer toutes dedans.

Entre la menace que McCay et les autres dimensionautes se sont traînés à travers les dimensions qui vient de débarquer sur leur Terre et l’effondrement en cours du Multiverse…et bien cela fait beaucoup, alors que l’on a un peu l’impression que les dimensions se rentrent désormais les unes dans les autres, sans s’inviter à dîner avant. Bref, c’est du tout bon !

Verdict : à lire.

A propos Sam 1792 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.