Guide de lecture Comics VO : semaine du 13 juin 2018

DC COMICS

HAWKMAN #1

hawkman1Prix :$3.99

Scénario : Robert Venditti

Dessin : Bryan Hitch

Sollicitation : Spinning out of the events of Dark Nights: Metal, Carter Hall returns to the DC Universe! An explorer of the ancient and unknown, Hawkman finds himself embroiled in a long-standing mission to discover the true purpose of his many reincarnations. Carter races around the globe trying to piece together an ancient prophecy, but will he be able to face down his past lives lurking around every corner?

Avis : voilà un retour de titre que je ne sais pas trop comment prendre. D’un côté je suis ravi de voir le personnage revenir, surtout après le massacre connu au moment du New 52 qui s’était échiné à détruire tout le travail de “simplification” de Geoff Johns, renvoyant Hawkman dans les méandres du “personne y comprend plus rien…”

Metal a eu la bonne idée de balayer sous le tapis le reboot passé, pour revenir à la version Johnsienne, à savoir le personnage qui se réincarne et qui de vie en vie, retrouve sa bien aimée et son ennemi juré, avec son incarnation moderne, se souvenant de toutes ses incarnations passées.

D’une autre côté…c’est écrit par Robert Venditti, scénariste qui a peut être bien bossé chez Valiant, je ne peux pas dire je n’ai pas lu son run sur X-O, mais qui s’est continuellement planté chez DC, que ce soit sur Green lantern, avec un long run qui n’aura au final pas apporté grand chose et un passage éclair sur Flash que l’on a déjà tous oublié…et je ne vois pas trop pourquoi ce serait différent cette fois…

J’ai cependant bien envie de donner sa chance au titre, notamment en raison de la présence de Bryan Hitch au dessin qui va rester éloigné du scénario cette fois (loué soit le dieu des comics). J’aime beaucoup l’artiste et il pourra peut être faire passer la pillule d’un scénario sans intérêt (ce qui reste à voir).

Verdict : Check it

IMMORTAL MEN #3  

immortalmen3Prix :$2.99

Scénario : James Tynion IV

Dessin : Ryan Benjamin

Sollicitation : « The End of Forever, » part three! The Immortal Men have risked everything to save the otherwise unremarkable teenager Caden Park. But neither Caden nor the immortal heroes who saved him know the crucial role he’s predicted to play in the upcoming war between the Immortal Men. So when the hero Reload falls into the horrifying hands of the Bloodless, Caden Park must learn the Secret History of the DC Universe, and the truth behind his family heritage — and fast — before the Batman Who Laughs has all his pawns in play!

Avis : hein déjà l’épisode 3 ? mais c’est que je n’ai même pas encore lu l’épisode 2…et est-ce que je me souviens bien de l’épisode 1…je ne sais plus, je lis trop de trucs…ahh si attendez c’était pas cet extrait des années 90 en mode non inspiré puissance 10, avec un Jim Lee qui faisait coucou pour aller ailleurs assez vite devant le résultat ? la grande question de la série est bien évidemment de savoir si le très bon James Tynion IV arrivera à en tirer quelque chose avant que cela ne soit annulé…comme le reste de la ligne New dawn of heroes, ou s’il va simplement se contenter de se concentrer sur sa série Justice League bien plus prometteuse…je pense que je viens de répondre à ma propre question…

Verdict : Check it ?

MAN OF STEEL #3

manofsteel3Prix :$3.99

Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Ryan Sook

Sollicitation : The merciless killer and zealot calling himself Rogol Zaar has searched the cosmos for Superman — and when he reaches the Fortress of Solitude, his actions will cut Superman to the core.

Avis : si vous avez écouté le comixweekly de la semaine dernière, vous savez déjà que Steve et moi nous demandions si au vu de l’épisode 2, il ne valait pas mieux sauter les épisodes 3 à 5 pour aller directement voire la conclusion, puisque c’est sans doute le seul moment où il va se passer en réalité quelque chose.

Car après un premier épisode, relativement fluide dans sa narration mais qui au final ne racontait pas grand chose et un second épisode, qui voyait Bendis retombait dans ses travers habituels (à savoir 0 histoire et personnages qui aiment s’écouter parler avec des tirades imbitables), je pense que la mini série Man of Steel va essentiellement constituer en 5 épisodes de délayage avant que Bendis ne nous révèle le sort de Lois et Jon à la toute fin…ou dans Superman après…ou Action Comics, ou jamais parce qu’il n’a en fait pas d’intrigue…

Bref,  j’ai personnellement bien fait de ne pas placer d’espoir dans cette reprise, car de toute évidence le changement d’éditeurs n’a en rien enrayer le déclin artistique de l’auteur. Quoiqu’à ce stade, on peut se demande si ce n’est pas plus que du déclin mais de chute sans fin vers le néant…

Verdict : PASS – on se revoit à la fin…

MISTER MIRACLE #9  

mistermiracle9Prix :$3.99

Scénario : Tom King  

Dessin : Mitch Gerards

Sollicitation : After war comes peace. The bloody battles that waged across New Genesis and Apokolips have come to an end, and now Mister Miracle and Kalibak must sit down and discuss a truce. Can Scott Free trust the former minions of Darkseid to keep their word? Not likely, but a leader sometimes has to take a risk in service to the greater good. Perhaps the more pressing question, though, is whether Big Barda can make it through the negotiations without beating the  life out of the assassin Kanto. 

Avis : bon, comme le mois dernier, je me contente de signaler la sortie de ce numéro. Comme je l’ai déjà dit, je ne comprends rien à cette série mais beaucoup de gens aiment (et tant mieux pour eux). Donc voilà…Apparemment, il va se passer quelque chose d’importance avec ce numéro…

Verdict : pour ceux qui ont accroché.

PLASTIC MAN #1  

plasticman1Prix :$3.99

Scénario : Gail Simone

Dessin : Adriana Melo

Sollicitation : Meet Eel O’Brian: a petty thug, thief and con artist who runs a strip club. Hey, he’s also dead, at least according to the gang that tossed him out like last week’s garbage. Literally. Don’t worry, though — he bounced back from all that, and now he’s trying to make a new life for himself, but the effort is stretching him pretty thin. How can he get revenge on his old boss, keep a street kid out of trouble, make a dancer fall in love with him and stop a mysterious society from taking over the world? Eel has no idea!

Avis : suite au retour du personnage à l’occasion de Metal et sa remise en avant avec la série Terrifics, je vois que DC accorde une mini série au personnage de Plastic Man…c’est …bien ? c’est assez étrange, car l’heure de gloire du personnage remonte tout de même au milieu des années 90, quand Grant Morrison l’intégra dans sa Justice League.

Un choix plus qu’audacieux à l’époque, car il me semble que le personnage était assez peu connu du grand public à ce moment, le scénariste estimant sans doute qu’avec tous les super-héros de nature quasi divine qu’il mettait en scène, il avait besoin d’un bouffon…ou d’un dieu tel dionysos qui saurait mettre un peu l’ambiance avec tous ces gens tout sérieux tout partout…

Pour l’occasion, DC ramène à la maison Gail Simone, qui ayant retrouvé sa liberté il y a quelques années n’a cessé de multiplier les séries personnelles, avant de revenir dans le mainstream d’abord DC avec le bref renouveau des Secret Six avant de passer  chez Marvel, avec notamment Domino (dont un épisode sort également cette semaine, voir plus bas…)

Elle semble toute désignée pour écrire le personnage entre ambiance noire et humour absurde. Si cela n’est clairement pas le projet de la décennie, et qu’on le voit mal le titre dépasser la mini série, cela peut rester assez sympatoche…

Verdict : Check it

TITANS SPECIAL #1

titansspecial1Prix : $4.99

Scénario : Adam Glass

Dessin : Robson Rocha

Sollicitation : Robin, Kid Flash and Red Arrow are sick of the super-hero status quo, and if the adults won’t do anything about it, you’d better believe these teenagers will! Following the shocking events of No Justice, this special oversized issue sets the stage for a fearless new direction that will change the Teen Titans forever!

Avis : comme leur modèle de la Justice League, la famille des Titans, adultes comme Teens, profident du monde post Metal/No justice pour remodeler un poil leur univers. Il faut dire que les dernières versions, lancées suite à Rebirth n’ont guère attiré les foules.

Entre des histoires pas franchement excitantes, avec un Dan Abnett en mode automatique sur Titans et un Ben Percy transparent sur Teen Titans, et des changements d’artistes pas franchement inspirés, oui Koi Pham c’est toi que je regarde, la famille des Titans avait clairement besoin d’une nouvelle impulsion. Comme tous les deux ans…

De mémoire de lecteur, en presque 20 ans, je ne crois pas avoir vu beaucoup de périodes où la franchise se soit bien portée. On se souvient bien de la période Johns au milieu des années 2000 qui se distinguait…parce qu’elle lorgnait sans vergogne ni excuse vers l’ère Wolfman/Perez qui reste la référence. Au delà …les Titans n’ont pas vraiment réussi à capter récemment de manière durable l’attention du lectorat…

À part cela, les Titans (adulte comme Teen) ne font que voguer de version en version, entre changement d’équipes artistiques et de composition de membres. Bref, comme on s’en doute, je n’y crois guère… même si j’ai l’impression qu’Emiko (la soeur de Green Arrow) va intégrer les Teen Titans…

Verdict : Check it

IMAGE COMICS

MAGIC ORDER #1   

MagicOrder-01_cvrAPrix :  $3.99

Scénario : Mark Millar

Dessin : Olivier Coipel

Sollicitation : We live in a world where we’ve never seen a monster, and The Magic Order is the reason we sleep safely in our beds. Magic meets the mob in THE MAGIC ORDER, as five families of magicians—sworn to protect our world for generations—must battle an enemy who’s picking them off one by one. By day, they live among us as our neighbors, friends, and co-workers, but by night, they are the sorcerers, magicians, and wizards that protect us from the forces of darkness…unless the darkness gets them first. MARK MILLAR’s first NETFLIX comic book, drawn by the incredible OLIVIER COIPEL (Amazing Spider-Man, Thor).

Avis : ohhh nonnnnn, après Greg Capullo, Frank Quitely ou encore Stuart Immonen, Olivier Coipel est le dernier artiste star de l’industrie à tomber dans les filets de Mark “Pitch-Man”Millar, avec cette nouvelle série…Très sincèrement, comme chaque fois l’attrait est principalement du côté de l’artiste car la patte scénaristique du scénariste est bien trop connue pour encore fonctionner. Je vous prédis donc : premier épisode efficace qui pose bien le bouquin, plusieurs épisodes de délayage où  l’on tourne en rond pour arriver à la fin. La fin expédiée. Comment je le sais ? parce que c’est l’approche systématique de Millar sur tous ses projets. Il pose un cadre, ne développe rien, et termine sans plus d’éclat.

Verdict : Check It pour Coipel.

PROXIMA CENTAURI #1

ProximaCentauri_01-1Prix :  $3.99

Scénario : Farel Dalrymple

Dessin : Farel Dalrymple

Sollicitation : “PROXIMA CENTAURI,” Part One 4.243 light-years from Earth, the teenage wizard adventurer Sherwood Breadcoat is stuck in the confounding spectral zone on the manufactured dimensional sphere, Proxima Centauri, looking for escape and a way back to his brother while dealing with his confusing emotions, alien creatures, and all sorts of unknown, fantastic dangers. In this issue The Scientist H. Duke sends Sherwood on a salvage mission and gives counsel to the troubled boy in his charge. PROXIMA CENTAURI will be six issues of PSYCHEDELIC SCIENCE FANTASY ACTION COMIC BOOK DRAMA starring Sherwood Breadcoat, « The Scientist » Duke Herzog, Dr. EXT the Time Traveler, the ghost M. Parasol, Shakey the Space Wizard, and Dhog Dahog

Avis : comme vous pouvez le constater la SF a une place de choix chez Image cette semaine, avec deux nouvelles séries dans le genre + Analog (que je ne chronique pas, parce que je n’ai toujours pas lu l’épisode 2, mais oui l’épisode 3 sort cette semaine). Je ne sais pas de quoi parle Proxima Centauri, mais je voulais aborder tout de même la sortie de la série car je dois bien avouer que j’ai été particulièrement séduit par les visuels.

L’aspect graphique, sous influence européenne et notamment de Moebius, est évidente et dénote de manière assez importante avec les canons habituels du comic-book américain. Tout en étant honnête, on peut se demander si il existe encore un modèle graphique américain, les comics ayant eu pour grande qualité d’absorber un peu toutes les influences extérieures au fil des années. Bref, le titre s’annonce comme un petit ovni et tant mieux.

Verdict : Check it

STELLAR #1

Stellar_01-1Prix :  $3.99

Scénario : Josephe Keatinge

Dessin : Brett  BLEVINS

Sollicitation : Stellar was taken as a child and transformed into the ultimate weapon, one that would end an intergalactic war. She succeeded…at everything except finding peace. Reduced to a bounty hunter, she scours the worlds she’s broken, searching for redemption. But there are other weapons loose in the galaxy, who just can’t leave the war behind them. JOSEPH KEATINGE (GLORY, SHUTTER) and legendary artist BRET BLEVINS (New Mutants, Sleepwalker) will transport you to another dimension, filled with crashed spaceships, fast-talking aliens, and ageless wonders.

Avis : autre nouvelle série SF lancée cette semaine, avec cette fois un scénariste bien connu en la personne de Joe Keatinge, toujours à la recherche de la formule magique pour le succès après la réussite que fut Glory…Le pitch de départ est assez…conventionnel et va demander quelques efforts de la part de l’équipe créative pour réellement réussir à captiver son lectorat. Mais ne préjugeons de rien, peut être que nous retrouverons ici le bon Keatinge…

Verdict : Check it

MARVEL COMICS

DOMINO #3  

DOMINO-1 Prix :$3.99

Scénario : Gail Simone

Dessin : David Baldeon

Sollicitation : DOMINO’s luck is running out, and not just figuratively: Her powers are fading away! What good is our favorite soldier of fortune without the good fortune?  She’s got her back against the wall, but that doesn’t mean nobody’s got her back: OUTLAW, DIAMONDBACK and a VERY SPECIAL (VERY SECRET) GUEST are in Dom’s corner! PLUS: Domino’s mysterious archnemesis strikes!

Avis :  suite de la série Domino cette semaine toujours menée par Gail Simone. J’en avais parlé lors de la sortie du premier numéro, qui s’était révélé une très bonne surprise, et du second…qui était une moins bonne surprise. Le fait est que le second épisode marquait un peu le pas, avec une intrigue plus poussive, et une Domino moins rentre dedans…voire en mode déprime, ce qui ne correspond guère à l’image que j’ai du personnage…

On me dira que bien évidemment il faut faire évoluer les personnages, sauf que dans le cas présent, on passait de la représentation de la Domino marrante dans le premier numéro, à la Domino traumatisée dans l’épisode 2, relativement vite. Ce qui était d’autant plus étonnant que cela survenait pour la simple et bonne raison qu’elle était victime d’une tentative de meurtre …ce qui ne doit lui arriver que 8 à 10 fois par semaine…

On pourrait me répliquer qu’il existe tout un XXX autour de ses pouvoirs, mais vu le nombre d’ennemis des mutants qui ont des inhibiteurs (oui, tout le monde en a dans son grenier sauf les X-Men eux mêmes…), je pense que c’est loin d’être la première fois qu’elle est privée temporairement de ses pouvoirs.

Pour cet épisode j’espère donc que l’on retrouvera l’énergie du premier et que l’intrigue recommencera à avancer…

Verdict : check it

SHIELD BY HICKMAN AND WEAVER #6  

SHIELD-1Prix :$3.99

Scénario : Jonathan Hickman

Dessin : Dustin Weaver

Sollicitation : JONATHAN HICKMAN & DUSTIN WEAVER’S UNFINISHED EPIC GETS ITS CONCLUSION!

  • Jonathan Hickman and Dustin Weaver’s unfinished epic of 2010-2011 finally gets its conclusion!
  • The Brotherhood of the Shield is made of the likes of Da Vinci, Stark, Tesla and Richards, but they’re in trouble.
  • Sir Issac Newton stands with his foot on the world’s throat and no one can stop him!
  • The battle that decides our present is waged in the future!

Avis : et XXX, je n’ai à ce stade toujours pas lu l’épisode 5 ! c’est incroyable, car après les auteurs qui ont failli à nous livrer cet épisode pendant des années, c’est moi qui échoue à lire l’épisode une fois sorti…Il faut dire que le cours des événements est encore flou dans mon esprit, et que j’ai désormais la flemme d’aller relire les premiers épisodes…

Je pense plutôt que je vais attendre gentiment que tout cela soit traduit en VF pour tout lire d’une traite…bien que d’après ce que j’ai entendu, personne n’a capté ce qui se passait dans le dit épisode 5…yeahhhh, merci Hickman…sans doute sa vengeance contre les lecteurs qui l’ont fait chié pendant des années pour avoir la suite.

“Tenez !!! le voilà votre épisode 5 et étouffez vous avec ! et vous savez quoi, je vais aussi vous troller pendant des années sur le fait d’écrire les X-Men !  ohhhh oui, vous exécrez les épisodes médiocres actuels, vous mouillez de me voir reprendre la franchise pour enfin relire quelque chose de bon, et ben continuez de rêver !!! bwa ha ah ah ah ha”…du moins c’est comme ça que je le vois dans ma tête…

Verdict :  Buy

THOR #1   

THOR-1Prix :$5.99

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Mike Del Mundo

Sollicitation : Thor Odinson has regained his mantle — and with it, a wild new world of trouble on his mighty hands! The artifacts of Asgard have been scattered across the earth, and to reclaim them, Thor will have to face some ugly truths. Like the production cost of hundreds of new hammers! And the Thunder God is going to need every last one of them if he’s going to stop the unstoppable Juggernaut. Jason Aaron takes the Prince of Asgard in a whole new direction with YOUNG GUN artist Mike Del Mundo joining him at the helm! And don’t miss the latest chapter of the King Thor saga with acclaimed BLACK BOLT artist Christian Ward, as the Thor of the far future encounters an old friend who’s undergone some startling changes.

Avis : voilà un relaunch qui me fait un peu peur. Non que je pense que Jason Aaron va se planter. Au niveau scénario, cela fait 6 ans qu’il est sur le titre et son intrigue sur la guerre des 9 mondes ne cesse de rebondir. Il nous promet de fait de nouveaux développements, alors même que l’enfer de Hel lui même revient sur le devant de la scène et que l’on se demande où est passé Thanos, car on se souvient qu’il s’était allié à Hela (au sens tactique et biblique du mot) à la fin de Unworthy Thor…

Tu n’as pas oublié Jason, hein ? Bref, il va y avoir de l’action, alors que le scénario ramène en outre le Thor classique sur le devant de la scène. Oui, je cite ce fait en dernier, car ce n’est pas le plus intéressant, étant donné que Jane Foster avait parfaitement assumé le rôle en attendant que ce bon vieux Thor sorte de sa déprime fort alcoolisée…

Bref, ce n’est pas ce que je crains, non ce qui me fait frémir, c’est l’arrivée de Mike Del Mundo sur le titre. Depuis sa relance en 2012, on peut dire que le titre Thor a bénéficié des meilleurs artistes de la maison, entre Esad Ribic ou encore Russel Dauterman à tel point que l’on peut se demander pourquoi les X-Men font un peu figure de parent pauvre en comparaison, puisque cela fait quelques années que l’on a pas vu de vrais artistes stars bosser sur la franchise…mais passons sur cette digression.

Et si Del Mundo a déjà prouvé qu’il était un artiste de très haut niveau, que personnellement j’aime beaucoup…Ses couvertures et les quelques pages intérieures révélées posent question, car on peut se demander si son style est réellement adapté…Étant donné l’importance de la série Thor désormais pour Marvel, puisqu’elle met en scène les événements les plus importants de son univers, cela va être à surveiller…

Verdict : Buy

VENOM #2  

VENOM-1Prix :$3.99

Scénario : Donny Cates

Dessin : Ryan Stegman

Sollicitation :  Long ago, a mythical monster once terrorized both humanity and the Klyntar alike. Now, it’s awake. And it’s angry.  To make matters worse, this ancient horror has a unique influence over the Venom symbiote — an influence that threatens to sever Eddie Brock’s connection with his Other!  If he survived the first issue, that is…

Avis : suite très attendue de la série Venom…la vache, je n’aurais jamais cru écrire et penser qu’une série Venom serait un jour attendue ! et pourtant ! Cates et Stegman ont livré un premier épisode à la hauteur des attentes, dense, riche, posant nombre d’idées et de nouveaux concepts, avec une nouvelle histoire pour les symbiotes…qui a déjà donné lieu à un spin off…ils sont fort chez Marvel !

Comme toujours, le scénario de Cates s’est révélé palpitant, tonitruant, bourré de rebondissements avec une conclusion marquante (vous voyez les gens, c’est comme ça qu’on fait !!!). Mais c’est sans doute Stegman qui m’a personnellement le plus étonné. Je n’avais jamais vraiment accroché à son style, sans détester. Mais là, le monsieur s’est surpassé, de toute évidence,  il a été vraiment emballé par le scénario et cela s’est traduit sur ses planches.

Venom s’inscrit en tout cas comme l’un des meilleurs titres du fresh start de Marvel et on n’attend que l’éditeur nomme Cates sur 3 ou 4 autres titres…ah on m’indique dans l’oreillette que c’est déjà fait…

Verdict : BUY !

A propos Sam 1775 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.