Guide de lecture Comics VO : semaine du 02 janvier 2019

Edito : et voilà une nouvelle année débute et comme chaque année, tous les éditeurs ont des projets excitants qui vont arriver, comme :

  • chez DC Comics, enfin la fin de Doomsday Clock devrait sortir cette année…en principe. Nous pourrons enfin tous passer à autre chose et peut être assister au retour de la Justice Society ?
  • chez Marvel Comics, le retour des events…si sur le papier cela me donne envie de chialer, dans le même temps, celui qui va ouvrir le bal est War of the Realms de Jason Aaron et Russel Dauterman. Une intrigue qu’il a passé les 6 dernières années à bâtir patiemment !
  • chez Image Comics, le retour de certains titres attendus, comme Lazarus de Rucka, qui je l’espère reviendra en forme en 2019. Hickman nous a promis une plus grande productivité en 2019 (avant d’effacer la déclaration en question…), Paper Girls de Vaughan et Chiang arrive à son terme et peut être que l’indé va parvenir à sortir de la période de baisse de forme constatée en 2018…

Beaucoup de comics…mais bizarrement, je trouve qu’il manque toujours quelque chose. Le gros truc chez chacun qui va réellement attirer l’attention de tous. Tout cela me donne surtout l’image d’une industrie un peu en roue libre qui pourrait faire plus mais se repose un peu sur ses lauriers. J’espère vraiment me tromper et que les éditeurs nous surprendront de manière positive dans le courant de l’année.

Sortie de la semaine : quelques sorties à surveiller cette semaine :

  • le retour de Low chez Image Comics ;
  • mais aussi le retour de Conan chez Marvel Comics !
  • enfin, le début d’un nouvel arc dans Immortal Hulk qui s’annonce particulièrement excitant, alors que le personnage débarque en enfer !

Émissions de la semaine : nous sommes de retour également cette semaine, avec une émission :

  • le Comixweekly, qui sera diffusée en direct comme chaque jeudi sur Mixlr et qui reviendra sur les sorties VO de la semaine !

DC COMICS

DETECTIVE COMICS #995  

Prix :$3.99

Scénario : Peter Tomasi

Dessin : Doug Mahnke

Sollicitation : Alfred Pennyworth…attacked at the Wayne mansion! Who’s hunting those closest to Batman? The monstrous shadow creature plaguing Gotham City gains the upper hand when two of the Dark Knight’s most ardent allies fall prey to the violent vendetta. Will those tragedies send Batman over the edge? Good thing he’s on his way to Arkham Asylum—but will he investigate a murder, or get incarcerated in a padded cell?

Avis : suite de l’arc inaugural de Peter Tomasi sur Detective Comics et l’on peut dire que pour son premier numéro, le scénariste a frappé fort ! outre le côté malsain de la découverte d’un couple assassiné très exactement comme les parents de Bruce Wayne, l’auteur des crimes semble bien décidé à rendre son assaut contre le personnage le plus personnel possible avec une attaque contre les figures parentales de substitution que le héros a gagné à la suite de la mort de ses parents.

Outre cet aspect particulièrement déstabilisant, j’ai personnellement apprécié le retour d’éléments disparus depuis longtemps, comme voir Batman agir comme un détective. Si Tom King a lui aussi une approche assez intimiste du personnage, cet aspect ultra compétent de Batman est moins présent. Et avant lui Snyder avait peu à peu plus favorisé des récits blockbusters moins chargés en enquêtes.

L’ensemble du premier épisode était très réussi, particulièrement prenant, nous amenant de manière naturelle vers cette dernière page nous donnant un indice crucial sur l’identité de l’ennemi de Batman. Bien évidemment, on peut se demander si cela sera aussi facile. Si sa connaissance fine de la vie de Batman semble corroborer cette idée, on peut aussi se demander si l’auteur ne nous donne pas volontairement une fausse piste crédible pour faire rebondir son récit plus tard.

Mais le simple fait que l’on se pose la question et que l’on ait envie de découvrir la suite du récit prouve que nous avons avalé l’appât…en tout cas moi, oui.

Verdict : Buy

HEROES IN CRISIS #4

Prix :  $3.99

Scénario : Tom King

Dessin : Clay Mann

Sollicitation : Wonder Woman versus…Booster Gold?! Diana finds out the hard way that Booster can be a formidable opponent when his back’s against the wall. Of course, being the prime suspect in a superhero massacre and exposing a secret trauma hospital for metahumans will do just that. Meanwhile, Batman and the Flash combine their detective skills to investigate what went awry at Sanctuary and uncover a serious glitch in the system—not to mention an explosive, spoiler-ific secret!

Avis : bon, je ne vais pas radoter dans le cas présent. Vous connaissez tous mes critiques sur le récit de Tom King, bien trop décompressé et qui sera sans doute plus à apprécier en TPB. La lenteur générale, renforcée par des pages globalement assez vides en termes de contenu, donne une certaine impression de récit creux à l’ensemble, malgré tout émaillée ici ou là de fulgurances brillantes sur la caractérisation de certains personnages. Je pense notamment dans le dernier épisode à quelques pages sur Harley Quinn tout simplement bluffantes de justesse…à peine quelques pages après nous avoir tous fait rire avec cette séquence où elle parvenait à maîtriser sans trop de problèmes la trinité de super-héros DC…On y croit mais à un point…

Verdict :Check it …en TP

IMAGE COMICS

LOW #20

Prix :$3.99

Scénario : Rick Remender

Dessin : Greg Tocchini

Sollicitation : NEW STORY ARC

« LAST EMBERS, » Part One (of Seven)

It’s mankind’s final hour, and the reckoning rests on the shoulders of the Caine family. Stel, Tajo, and Della are on a collision course that they may not all survive.

RICK REMENDER and GREG TOCCHINI bring their seminal aquatic apocalypse to a harrowing boil in a world where everything comes down to a battle between desperate hope and certain oblivion.

Avis : non, vous ne rêvez pas, pratiquement 1 an et demi après la sortie de l’épisode 19, Low revient cette semaine avec un nouvel arc ! Comme je l’ai déjà dit, si Low est sans doute la série la plus faible du flot de titres que Remender a lancé ces dernières années, j’ai toujours eu un certain faible pour la série. Si l’on retrouve les thématiques générales et la tonalité habituelle des récits de cet auteur, Low présente une réflexion assez poussée sur l’espoir, et la résilience qu’il peut accorder,  absente de ses autres travaux. J’ai personnellement hâte que ces épisodes sortent pour découvrir la suite, car fidèle à ses habitudes, Remender nous avait laissé sur un cliffanguer énorme à la fin du précédent arc…on ne le dira jamais assez, mais ce scénariste sait ménager ses conclusions !

Verdict : Buy

MARVEL COMICS

CHAMPIONS #1  

Prix :$3.99

Scénario : Jim Zub

Dessin : Steven Cummings

Sollicitation : THE WORLD STILL NEEDS HEROES — AND THERE ARE HEROES ALL OVER THE WORLD!

The Champions have gone global! The team has seen explosive growth under Ms. Marvel’s leadership, with super-powered members ready to answer the call in a dozen different countries. They’re saving people and improving lives across the planet while they inspire the next generation… but something sinister lurks beneath the surface of their expanded mission. It’s a dark secret that could destroy the team and everything they stand for!

Jim Zub (AVENGERS: NO SURRENDER, UNCANNY AVENGERS) and Steven Cummings (Wayward, Legends of the Dark Knight) ignite a new era of CHAMPIONS, filled to the brim with action, adventure and drama in the Mighty Marvel Manner!

Avis : relance cette semaine de la série Champions qui conserve cependant son scénariste, Jim Zub qui reste à la barre…avec globalement les mêmes personnages. À titre personnel, je n’ai pas vraiment d’intérêt pour ce titre, je me contente donc de signaler son relaunch. Cependant, on peut se demander si à un moment Marvel ne va pas devoir questionner son système de relance généralisée, surtout dans les cas de figure où sur le fond, rien  ne change.

C’est toujours les mêmes personnages écrits par le même scénariste. Le dessinateur change, mais ce n’est pas un artiste particulièrement populaire, donc…je doute que cela ait un grand impact au final et on peut s’attendre à ce que les ventes reviennent à leurs niveaux pré-relaunch dans quelques mois…À moins d’une grande surprise, tout est toujours possible après tout, mais en général, cela n’arrive que dans 0.01% des cas…

Verdict : Check it

CONAN THE BARBARIAN #1

Prix :$4.99

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Mahmud Asrar

Sollicitation : BY CROM, THE GREATEST SWORD-AND-SORCERY HERO RETURNS TO MARVEL!

From an age undreamed…hither came Conan the Cimmerian, black-haired, sullen-eyed, sword in hand, a thief, a reaver, a slayer, with gigantic melancholies and gigantic mirth, to tread the jeweled thrones of the Earth under his sandaled feet…

Robert E. Howard’s creation returns to comics, in an epic tale as only MARVEL could bring you! Conan’s travels have brought him to the far reaches of the unkown, from his birthplace in Cimmeria to the kingdom of Aquilonia and all in between. As his fighting prowess allows him to carve his way through life, so too does it attract the forces of death!

Avis : voilà un titre et une licence que Marvel voulait récupérer depuis longtemps et c’est désormais chose faite avec le retour de Conan dans le giron de la maison d’édition. Après des décennies passées chez Dark Horse, qui vient donc de perdre encore une autre licence, le personnage fait un retour en force chez Marvel, avec ce premier titre…qui en annonce d’autres, l’éditeur étant bien décidé à montrer son attachement à l’oeuvre de Howard…On sait ainsi qu’un second titre régulier écrit par Gerry Duggan devrait sortir prochainement.

En termes d’équipe créative, Marvel a joué la sécurité. D’une part avec Jason Aaron au scénario. Outre son statut chez l’éditeur, il est clair que le monsieur a montré qu’il savait écrire du barbare bien énervé, notamment dans le cadre de son run sur Thor où il nous a présenté quelques épisodes situés dans le passé de son héros quand il aimait traîner avec des Viking bien sanglants ! Bref, on peut se dire qu’il est un peu à la maison avec un personnage comme Conan.

D’autre part, niveau partie graphique, on peut regretter de n’avoir Ribic que sur les couvertures, parce que le monsieur nous prouve ici qu’il est né pour dessiner du Conan ! Certes je suis sûr que Asrar rendra une bonne copie, mais je ne peux m’empêcher de penser qu’une réunion Aaron/Ribic, qui avaient travaillés ensemble…justement sur Thor au début du run du scénariste,  sur du Conan, cela aurait envoyé du lourd …enfin, encore plus…que sous la forme présente.

Verdict : Buy

IMMORTAL HULK #11

Prix :$3.99

Scénario : Al Ewing

Dessin : Joe Bennett

Sollicitation : « HULK IN HELL » PART ONE!

Jackie McGee is in hell. Carl Creel is in hell. Walter Langkowski is in hell. Eugene Judd is in hell. Carl Burbank is in hell.  Los Diablos is in hell. Shadow Base is in hell. New Mexico is in hell. Planet Earth is in hell. We are all in hell… ..and so is the IMMORTAL HULK.

Avis : grand dieu des comics que cet épisode est attendu ! après 10 épisodes particulièrement réussis, Al Ewing nous avait laissé à la fin de l’année 2018 avec un Hulk et quelques autres personnages propulsés de l’autre côté de la “green door” et nous révélait que l’autre côté …était situé en enfer !

Nous retrouvons donc tout ce petit monde, dont un Hulk affaibli par ces derniers combats, dans un environnement où lui-même aura du mal à faire une différence et où son immortalité présumée pourrait bien ne pas fonctionner à plein régime. Vu tous les twists que Ewing nous a balancé jusque là, je m’attends…ben à tout et surtout à être encore surpris par la direction qu’il va donner à son récit.

De fait nous avons là une des intrigues dont j’attends le plus en ce début d’année 2019, en souhaitant que le scénariste ait vraiment les munitions pour enchaîner. Croisons les doigts !

Verdict : BUYYYYYYY

INFINITY WARS INFINITY #1  

Prix :$3.99

Scénario : Gerry Duggan

Dessin : Mark Bagley

Sollicitation :  What comes AFTER infinity?

Avis : arrgggghhh !!! mais pourquoi ??? pourquoi ??? (cri de désespoir !!!) pourquoi ça continue !!! Monsieur Duggan, malgré tout votre talent, et vous en avez, vous vous êtes PLANTÉS sur cette XXX de Infinity war ! ça fait un an qu’on vous dit que vous êtes sortis des rails et que vous faites de la daube illisible, alors pourquoi vous continuez ! pitié, ça suffit. On a rien compris à ce que vous vouliez faire, votre plan n’avait aucun intérêt, laissez la place à d’autres pour que tout cela soit rangé sous le tapis et qu’on PASSE À AUTRE CHOSE !!! On le sait, Donny Cates va reprendre le côté cosmique de Marvel avec son Gardians of the Galaxy, donc il est temps de laisser le place en espérant que votre successeur fera mieux…

Verdict : PASS !!!

MAN WITHOUT FEAR #1   

Prix :$3.99

Scénario : JED MACKAY

Dessin : DANILO BEYROUTH

Sollicitation : Daredevil is gone, but Hell’s Kitchen is still a place of heroes and villains. Foggy Nelson (issue #1), the Defenders (issue #2), the many loves of Matt Murdock (issue #3), the Kingpin (issue #4) and a mysterious Guardian Devil (issue #5) will all learn what it means to live in a world without a Daredevil. And without a Daredevil to protect it, has hell come for his city? Who is The Man Without Fear?!

Avis : après le désastreux run de Charles Soule sur Daredevil, apparemment Marvel a senti qu’il fallait un peu revenir aux bases avant de relancer la série…comme pour faire en sorte que les lecteurs n’aient plus ce goût amer dans la bouche au moment de la prochaine et prometteuse reprise de la série par Chip Zdarsky et Marco Checchetto. En gros une petite mini série de transition qui s’attarde sur les personnages qui peuplent le monde de Daredevil pendant qu’il se remet du travail de Soule…Le tout est cependant produit par une équipe créative que je ne connais pas du tout, donc ce sera une découverte complète, nous verrons bien le résultat..d’autant que je ne pense même pas avoir vu des previews passer.

Verdict : Check it

MR AND MRS X #7  

Prix :$3.99

Scénario : Kelly Thompson

Dessin : OSCAR BAZALDUA

Sollicitation : Stuck in the Mojoverse!  Rogue and Gambit are forced to relive moments of their past…but this time for the cameras!

Avis : nouvel arc pour la sympathique série Mr and Mrs X qui si vous ne le saviez pas développe la nouvelle vie maritale de Rogue et Gambit. Jusque là cela s’est avéré assez fun et frais…même si le côté frais va apparemment aller se faire voir ailleurs alors que ce nouvel arc nous promet de nous plonger dans un bon gros bain de nostalgie…Et je déteste la nostalgie ! on peut bien évidemment aimer des choses qui se sont faites dans le passé, mais à mon sens il faut toujours regarder de l’avant, proposer de nouvelles choses, surtout dans le cas des X-Men. Et j’ai toujours ressenti que si les X-Men avaient connus un énorme déclin ces 15 dernières années, c’était justement parce qu’ils ont cessé de regarder en avant pour uniquement être concentrés encore et toujours sur le passé. J’espère donc que Kelly Thompson saura échapper à ce piège où la créativité a tendance à aller crever…

Verdict : Check it

TONY STARK IRON MAN #7

Prix : $3.99

Scénario : Dan Slott

Dessin : Valerio Schiti

Sollicitation : STARK REALITIES » – Part 2

Strap in for another high-tech adventure with Tony Stark and Janet Van Dyne as Iron Man and the Wasp take on the two-ton terror of – Shh. Pretend you’re still reading a solicitation for an upcoming comic. Look natural. They’re everywhere and they’re watching you. Your world is a lie. You need to get to the eScape. Motherboard will protect you. I have to go now. Will try to get another message to you in the pages of TONY STARK, IRON MAN #7. It is imperative you get your hands on a copy. Now laugh as if you’ve read something funny. Don’t mention this. – And what’s going on with Jocasta: Will this be her last stand? Find out in our next issue, True Believer!

Avis : suite de l’arc Stark Realities où le vilain qui agissait dans l’ombre depuis le premier épisode passait enfin à l’action en …faisant quoi déjà ? c’était un peu un des grands mystères de la première partie de cet arc. On comprenait que le vilain en question s’était assuré un accès et un contrôle poussé sur le nouveau système créé et commercialisé par Stark…mais on peinait à comprendre réellement l’enjeu de l’intrigue. Quelle est concrètement la menace ici ? quelles conséquences pour les utilisateurs du système vendu par Stark ? sans ces réponses, difficile d’installer une réelle tension sur le récit…Et la sollicitation de ce nouvel épisode n’aide pas car il ne donne pas vraiment de clé sur l’intrigue proposée. Bon, j’aime bien ce que fait Slott sur le titre, donc je vais continuer à suivre, mais étant donné que c’est la grosse intrigue qu’il met en place depuis son arrivée, j’espérais quelque chose de plus clair pour commencer.

Verdict : Buy

UNCANNY X-MEN #8  

Prix : $3.99

Scénario : Ed Brisson, Kelly Thompson, Matthew Rosenberg

Dessin : R.B.Silva

Sollicitation : From the Age of Apocalypse to the end of the X-Men…and the dawn of the AGE OF X-MAN???

Avis : et on continue avec cette intrigue qui j’en ai l’impression s’enfonce un peu plus chaque semaine dans la médiocrité et le n’importe quoi. Dernier “rebondissement”, l’envoi de jeunes mutants dans ce qui apparaît être l’ère d’Apocalypse pendant un ou deux épisodes, sans réelle explication, à part “Legion a fait un truc, mais on sait pas trop quoi et c’est pas important”, tout ça pour voir apparemment les mutants en question se diviser sur une question de principe (encore).

Et…XXX d’un chien, que c’est mal fait. Entre les caractérisations des personnages qui sont simplement massacrées, le cadre qui ne sert littéralement à rien, les twists complètement cons et un final tellement débile que cela donne réellement envie d’être violent avec les scénaristes qui ont pondu cette merde infâme…Rien ne marche dans ce machin, c’est réellement incroyable, c’est presque un XXX de cas d’école à faire étudier aux jeunes auteurs : “tout ce qu’il ne faut pas faire dans un scénario”.

Et je passe rapidement sur la partie graphique tout simplement insipide. Je vais éviter d’enfoncer les artistes qui doivent travailler dans le cadre d’un rythme assez infernal sur ces séries hebdo, mais XXX que c’est peu inspiré. On dirait vraiment qu’ils ont à peine le temps de faire le minimum. Il n’y a aucune mise en scène, aucun travail sur le cadrage, c’est juste visuellement plat.

Bref, j’ai plus que hâte que cela se termine et que je puisse même effacer tout cela de ma mémoire…

Verdict : PASS

A propos Sam 1801 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.