Guide de lecture Comics VF : semaine du 06 février 2019

Edito : après une petite semaine pour se mettre en jambes, le mois de février démarre vraiment ici, avec plus de 25 titres et pas mal de gros événements en perspective. Ce début de mois est en effet marqué par deux types de lancement, chez Panini :

  • en premier lieu, bien évidemment le début du Fresh Start, ou la dernière relance de Marvel. Je vous laisse découvrir mon avis dans les différents titres, mais s’il y a clairement des gagnants (Avengers) et des perdants (mutants…et oui encore), l’ensemble est bien plus réussi que les précédents relaunchs de l’éditeur.

    Reste que désormais, il faudra payer 7.5€ par mag pour les découvrir et encore plus qu’avant, il va falloir faire des choix. Quand les mags étaient à moins de 5€, on pouvait encore se permettre d’en suivre certains alors que l’on ne voulait lire qu’une ou deux séries, désormais c’est financièrement sans intérêt. Il faut adhérer à l’ensemble des séries, sinon on y est perdant ;
  • en second lieu avec la sortie prochaine du film consacré à Captain Marvel, Panini ne rate pas l’occasion de présenter des titres en lien avec le personnage. Je ne suis pas un expert sur la nouvelle incarnation de Carol Danvers, n’ayant pas franchement accroché au traitement donné au personnage ces dernières années, mais il y a du choix et comme d’habitude, une anthologie si vous voulez vous plonger dans son histoire.

Info de la semaine : Panini a également révélé la semaine dernière, son programme concernant les intégrales pour la première partie de l’année 2019 et les réimpressions jusqu’à la fin de l’année . Si l’on retrouve bien évidemment les séries en cours Avengers (1980), les X-Men (1994), du Captain America (1975) ou du Doctor Strange (1969/73), mais pas la suite de Amazing Spider-Man étrangement …et il y a aussi d’autres surprises.

La première étant le lancement d’une intégrale sur West Coast Avengers, série soeur des Avengers lancée dans le courant des années 80 et qui s’intéressait à un second groupe…installé sur la côté ouest. Le titre a duré jusqu’au début des années 90 et a connu plusieurs moutures dont un long run par John Byrne. Arriverons nous jusque là ? Nous verrons bien. Etant donné que j’ai l’impression que Byrne est maudit en France (à quand ses FF ?), je ne parierais pas trop là dessus.

La seconde surprise est une nouvelle série pour l’instant mystère en juin. Tous les paris sont lancés à ce stade ( Punisher ? ), mais le fait que cela ne soit pas encore révélé est assez étrange. En tout cas vu la date de sortie annoncée  nous devrions en apprendre plus d’ici fin mars.

Sortie de la semaine : comme chaque semaine, quelques titres sortent du lot :

  • chez Delcourt, la conclusion de Kill or be Killed de Brubaker et Phillips ;
  • chez Panini, outre le Fresh Start, le premier tome du run de Donny Cates sur Doctor Strange et pas mal de matos signé Richard Corben ;
  • enfin chez Urban, la suite de Deadly Class qui débarque, toujours par Remender et Graig.

Emission de la semaine : le Comixweekly, le jeudi (promis cette fois) comme chaque semaine où nous traitons à partir de 21h et quelques…les sorties VO de la semaine…mais aussi les quelques infos que nous avons envie d’aborder

DELCOURT COMICS

ABE SAPIEN TOME 6 – AU PLUS PROFOND DES TENEBRES

Date de sortie : 06 février 2019

Prix : 15.95€/

Scénario : Mike Mignola & Scott Allie

Dessin : Kevin Nowlan, Sebastian & Max FIUMARA

Sollicitation : Après quelques années passées en tant que membre du B.P.R.D., Abe Sapien s’affranchit de Hellboy et reprend sa liberté, pour vivre ses aventures, sur une planète bleue envahie de monstres, faisant de cette Terre un enfer.

Abe est accusé d’être à l’origine de l’extinction de la race humaine qui se profile.

Il plonge dans le Gulf Stream, d’où semblent venir les monstres qui infestent la Terre, faisant fuir la population des grandes villes. Il trouve refuge auprès d’une communauté mexicaine et tente de s’accrocher à ce qu’il lui reste d’humanité, sur cette Terre où les créatures monstrueuses déambulent et où les morts marchent…

Avis : alors que la sage BPRD : Enfer sur Terre s’est achevée l’année dernière en VF, je vois que la série Abe Sapien n’en a elle pas encore finie avec cette intrigue. Pour être honnête, je n’ai pas vraiment d’avis sur le titre. J’ai lu les deux premiers tomes et…je me suis ennuyé. Autant en général j’aime toujours ce que propose Mignola dans son univers, autant Abe Sapien ne proposait à mon sens rien sur le fond aux lecteurs. C’était complètement dispensable, à tel point que sans avoir lu les tomes suivants, je n’ai vraiment pas eu le sentiment d’avoir raté une partie de l’histoire…Maintenant, je me demande quand elle va s’achever ou du moins quand elle atteindra le terme de la période Enfer sur Terre…

Verdict : pour ceux qui suivent.

CHIMICHANGA TOME 2

Date de sortie : 06 février 2019

Prix : 14.95€/

Scénario : Eric Powell

Dessin :Eric Powell & Stéphanie Buscema

Sollicitation : Une petite fille barbichue et son ami, un énorme monstre poilu, baptisé Chimichanga, voilà toute la poésie noire et décalée d’Eric Powell (The Goon, Hillbilly), magnifiée par le talent de Stephanie Buscema.

Eric Powell retrouve Chimichanga et Lula, pour un deuxième opus. Ce monstre gentil et cette petite fille barbichue se débrouillent tant bien que mal pour se bâtir une existence dans ce monde bizarre. Ils font la connaissance d’un bien étrange garçon, si affreux, qu’il se cache derrière ses cheveux. Pourra-t-il trouver la paix et le bonheur en rejoignant le cirque où vivent Lula et son monstre ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict :  pour les fans d’Eric Powell.

KILL OR BE KILLED TOME 4

Date de sortie : 06 février 2019

Prix :  15.50€/168 pages

Scénario : Ed Brubaker

Dessin : Sean Phillips

Sollicitation : La « Dream Team » formée par Ed Brubaker et Sean Phillips confirme ! Après le succès mérité de Fondu au Noir, Kill or Be Killed nous conduit sur les pas d’un homme forcé d’assassiner des criminels pour survivre !

Dylan s’enfonce toujours un peu plus dans les ténèbres, tandis que les forces de police de New York sont aux trousses de ce type masqué qui s’en prend aux salopards de la ville. Le justicier malgré lui finit par se rendre… Mais coincé entre les murs d’un hôpital psychiatrique, il constate que le Mal et la corruption qui règnent à l’extérieur l’ont suivi là où il est maintenant…

Avis : suite et fin de la très bonne série Kill or Be Killed de Brubaker et Phillips. Pas d’inquiétude cependant, nous ne serons pas en manque très longtemps de matos signé par ces auteurs puisque Delcourt a déjà indiqué que leur prochaine oeuvre serait publié prochainement, en principe en mars. Il s’agit d’un épisode spécial  lié à la série Criminal…qui vient d’être relancée aux USA ! et oui les auteurs reviennent à l’une des leurs oeuvres les plus célèbres après plusieurs années de mise en pause, le temps de développer d’autres travaux.

Mais avant cela, ils vont nous présenter la conclusion de cette série. Une conclusion attendue, alors que l’on s’interroge plus que jamais sur la santé mentale du jeune Dylan, convaincu depuis le départ d’être sous la coupe d’un être démoniaque le poussant  tuer mais qui pourrait fort bien être juste cinglé…Les auteurs ont su jouer avec nos doutes depuis le départ, tout en nous livrant une oeuvre sombre bourrée de violence…comme d’habitude en somme !

En fait, le comme d’habitude reflète bien ce que nous avons avec cette série : un titre produit par une des meilleures équipes créatives du monde des comics qui livre un travail constant en termes de qualité depuis plus de 10 ans maintenant, presque en continu. Et comme d’habitude, je m’attends à une conclusion bien noire où l’espoir est parti se taper une bouteille et une pute…

Verdict : à posséder.

PANINI COMICS

AVENGERS 1

Date de sortie : 06 février 2019

Prix : 7,50 €, 112 pages

Episodes :  US Avengers (2018) 1 FCBD 2018, Tony Stark Iron Man 1 Captain America (2018) Annual 1, inédits

Sollicitation : Fresh Start ! Les plus puissants héros de la Terre sont prêts pour un nouveau départ ! Une équipe inédite d’Avengers voit le jour pour contrer la menace des puissants Célestes, tandis que Tony Stark reprend du service en tant qu’Iron Man face à Fin Fang Foom. De leur côté, Captain America et Bucky se battent coude à coude lors de la Deuxième Guerre mondiale.

Avis : comme je l’indiquais en introduction, nous débutons cette semaine la nouvelle période Marvel. Après le All New All Different, après Legacy, voici le Fresh Start, soit le 3e relaunch en 3 ans de la part de la maison d’édition…non, cela ne résonne pas du tout comme un appel à l’aide d’un éditeur qui a vraiment du mal à maintenir ses ventes au delà d’une durée incroyable d’un an…Le plus ironique est que ce 800e relaunch en quelques années est sans doute le meilleur depuis un bon bout de temps, notamment en ce qui concerne la franchise Avengers.

Bien conscient que les choix créatifs ces dernières années ont quelque peu déçus ou désintéressés les lecteurs, ils ont décidé de secouer un peu les choses avec le jeu des chaises musicales bien connu, qui voit la nomination des auteurs “maison” sur d’autres titres.

Je ne parlerai pas du Captain America car je n’ai pas lu l’annual et que la vraie reprise par Coates n’interviendra je pense que le mois prochain. Une reprise que je n’ai pas lu non plus. Après Secret Empire, j’ai préféré laisser le personnage de côté pendant un moment…voire quelques années.

Ensuite, la question est de savoir attaquons nous par la bonne ou la mauvaise nouvelle ? allez on commence par la mauvaise, cela nous laissera la bonne ensuite. Le relaunch du titre principal Avengers par Jason Aaron n’est pas vraiment fameuse. Autant j’adore son run sur Thor, autant ici il m’a ennuyé.

Le scénariste essaye ici de revenir à des intrigues plus blockbusters de fin du monde plus appropriées pour une telle équipe de premier plan, mais la vache qu’est-ce que c’est poussif. Je dois avouer que j’ai eu le plus grand mal à lire les épisodes de ce premier arc, bien évidemment en 6 parties parce que cela aurait été une honte de condenser un peu, sans m’endormir en cours de route.

Bon, en vérité, il y a des épisodes que j’ai survolé, parce que je ne voulais tout simplement pas m’emmerder et même comme cela l’appel du sommeil fut fort. Pourtant les idées ne sont pas mauvaises, les personnages intéressants, mais …la sauce ne prend jamais. On attend que quelque chose se passe vraiment au delà du scénario catastrophe, mais tout cela retombe dans chaque épisode sans que rien n’avance vraiment.

Je ne parlerai pas de la conclusion ici, mais ce premier épisode est sans doute le meilleur, sans être franchement enthousiasmant. Il fait bien le boulot, sans être particulièrement inspiré. Après Mark Waid, malheureusement Jason Aaron non plus ne parvient pas à redonner du jus à cette franchise. C’est bien dommage.

Maintenant la bonne nouvelle : Dan Slott reprend Iron man et vous savez quoi ? j’ai adoré ! ne vous attendez pas cependant à ce qu’il ait changé son style par rapport à son travail sur Spider-Man. Non, Slott s’appuie sur les mêmes fondamentaux : un cast élargi qui enrichit la série par de nombreuses sous intrigues et fait appel aux différentes époques de la série tout en faisant apparaître quelques nouvelles têtes.

Un mélange d’ancien et de nouveau dans les vilains, et une approche rafraîchissante et fun sur l’univers d’Iron Man. Contrairement à Aaron sur Avengers, Slott débute en effet avec des histoires en un épisode réellement réussies, bourrées d’énergie et d’idées. Personnellement c’était justement ce que je voulais d’une série Iron Man et j’ai été comblé.

Je suis moins convaincu par le second arc mais l’un des problèmes …ce sont les retards qui m’empêchent de vraiment plonger dans cette intrigue plus ambitieuse. Je pense tout de même qu’il s’agit d’un des relaunchs les plus solides du Fresh Start et une vraie réussite, alors que les Avengers sont assez moyens…encore une fois.

À terme le mag va s’enrichir en principe notamment avec la série régulière Cap et la nouvelle série Thor, nous en parlerons dans les mois à venir.

Verdict : à lire.

DEADPOOL 1

Date de sortie : 06 février 2019

Prix :  7,50 €, 112 pages

Episodes : US Deadpool (2018) 1, Spider-Man/Deadpool (2016) 32-33, Domino (2018) 1, inédits

Sollicitation :  Fresh Start ! Deadpool est de retour, accompagné de tous ses ennemis et de ses nombreux nouveaux amis ! Vous retrouverez aussi Peter Parker/Spider-Man, qui s’associe au Mercenaire Disert pour affronter une armée de robots L.M.D. dans le présent et le futur. Enfin, Domino, plus déchaînée que jamais, entre en scène dans sa première série régulière.

Avis : je vais faire rapide sur ce mag. D’une part parce que je ne suis pas un fan de Deadpool, donc je suis peu sensible à ce qui peut se passer dans cette série et d’autre part parce que j’ai lu le premier épisode de Skottie Young sur le relaunch…dont j’attendais beaucoup après son I Hate Fairyland et je n’ai pas du tout, mais du tout accroché. L’humour ne fonctionne pas avec moi, l’histoire ne m’intéresse pas et l’inclusion tombée du ciel d’éléments du film m’a quelque peu gonflé (même si Deadpool s’en moque aussi…). Bref, je préfère laisser  les fans de Deadpool juger par eux mêmes.

L’atout du mag reste cependant l’inclusion de la série consacrée à Domino qui est une des rares bonnes choses produites par la franchise mutante ces derniers temps. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle sera bientôt annulée aux USA, parce que je ne peux rien avoir de bien dans la durée.. Et avant que vous ne posiez la question, je suis le premier surpris d’autant aimer cette série. En effet, à la base je ne porte pas un grand intérêt pour Domino, personnage qui a connu son heure de gloire dans les années 90 et qui depuis 20 ans désormais est confinée à quelques scènes de décor.

Mais ici, Simone donne une vraie caractérisation fun à son personnage, bien recherchée et va au delà de la “marie couche toi là” que l’on a un peu trop souvent dès qu’on la voit dans une série d’équipe. Le scénario propose quelques aventures bien marrantes, bourrées d’action et de bons moments superbement mises en scène par un David Baldeon qui s’est vraiment amusé sur cette série. Il fait pour moi partie des belles découvertes de cette série et j’espère que les éditeurs de la franchise sauront lui confier des boulots sur les titres phares.

Verdict : à lire pour Domino.

SPIDER-MAN 1

Date de sortie : 06 février 2019

Prix :  7,50 €, 112 pages

Episodes : US Amazing Spider-Man 801, Amazing Spider-Man (2018) 1, Spectacular Spider-Man 301 Scarlet Spider 14, inédits

Sollicitation : Fresh Start ! Une nouvelle ère commence pour Spider-Man. Il redevient le héros que nous avons toujours aimé, combattant des adversaires classiques comme Mystério, entouré de ses amis les plus chers et de… Mary Jane Watson ! On fait également un retour dans le passé avec J. Jonah Jameson, à l’époque où Peter Parker était encore tout jeune… Plus une nouvelle aventure de Scarlet Spider.

Avis : bon je vais faire rapide parce que je n’ai tout simplement pas repris la lecture de Spider-Man avec ce relaunch. Cela fait maintenant 3 ans que j’ai arrêté de lire les séries régulières dédiées au personnage et rien de ce que fait Marvel avec ne m’attire plus. J’en suis venu à la conclusion que j’avais passé un cap avec cette franchise, à savoir que je n’en avais plus vraiment rien à faire, car la version du personnage que j’aimais n’existe plus. C’est comme ça, une nouvelle génération a pris la suite, tant mieux pour eux. De mon côté, je considère que ce n’est plus pour moi.

Quelques commentaires cependant sur la composition du mag :

  • le Amazing Spider-Man 801 listée dans les épisodes publiés correspond au tout dernier épisode de Dan Slott sur le titre après un run de 10 ans. Panini a manifestement choisi de le publier ici pour essayer de retenir les lecteurs et les pousser à tenter ce nouveau relaunch avec un nouvel auteur. On sent un peu le désespoir et je les comprends car après Secret Empire, voire Nick Spencer reprendre le titre peut refroidir…et je me rends compte que Panini ne liste même pas les créateurs !!! ah ah aha ha
    Concernant l’épisode en lui-même, Slott retrouve ici Marcos Martin avec lequel il a produit certains des meilleurs épisodes de son run pour un numéro une nouvelle fois de qualité..mais que j’ai personnellement trouvé assez court, surtout pour marquer la fin du run le plus long dans l’histoire du titre. C’est un bel hommage au personnage et ce qu’il représente pour les fans mais tout de même on pouvait en attendre plus.
  • ensuite concernant le relaunch…je vois que Panini bien décidé à attirer le lecteur a décidé de spoiler l’un des éléments principaux qui constituait une surprise pour les lecteurs VO lors de la sortie du premier épisode. Je n’en dirai pas plus long, car je n’ai pas lu le numéro mais je peux vous dire que Spencer ramène pas mal de choses passées à la trappe ces dernières années mais s’appuie tout de même sur la continuité récente et les apports de Slott pour construire ses propres intrigues. Je vous laisse juger personnellement si vous adhérez aux dites histoires.

Verdict : à tester.

X-MEN 1

Date de sortie : 06 février 2019

Prix :  7,50 €, 112 pages

Episodes : US X-Men Gold 26, X-Men Blue 26 et X-Men Red 1-2, inédits

Sollicitation : Fresh Start ! Jean Grey est revenue à la vie et dirige un nouveau groupe de X-Men. Son objectif reste le même : défendre l’espèce mutante. C’est aussi le rôle de l’équipe emmenée par Kitty Pryde, actuellement toute à l’organisation de son mariage avec Colossus. De son côté, Magnéto affronte Havok et ses mauvais mutants…

Avis : bon, je vais passer rapidement (ah ben non finalement) sur le mag X-Men parce que mon docteur m’a confirmé que m’énerver de la sorte trop souvent était mauvais pour moi (tension, coeur, pétage de caillots sanguins, crise de rage…). Comme vous pouvez le constater les titres X-Men Blue et Gold continuent leurs courses sans être relancées, avec les mêmes auteurs et les mêmes intrigues. Donc si vous accrochiez avant, c’est pareil, si vous détestiez, c’est toujours la même came.

Maintenant parlons du plus gros point de ce mag avec l’arrivée de la nouvelle série mutante, elle aussi colorisée, intitulée X-Men Red, menée par Tom Taylor. Une série appréciée par beaucoup de gens aux USA qui a fini dans les Top des meilleurs titres de l’année 2018 un peu partout. Et que j’ai absolument, totalement, sans la moindre ambiguïté, réserve ou précaution : DÉTESTE DE BOUT EN BOUT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Je l’ai détesté à la hauteur de mes espoirs pour ce titre. Tom Taylor auréolé par la qualité de son run sur All New Wolverine allait clairement remonter la franchise mutante, il allait clairement leur montrer à tous comment qu’on faisait !!! nous allions enfin avoir un vrai bon titre mutant. Et nous avons eu au final de la soupe sans saveur. Pourquoi ? et bien disons que nous retrouvons ici les défauts de ce scénariste, amplifiés de manière incroyable.

On le savait en effet, Taylor aime décompresser. C’était déjà sensible sur Wolverine, mais comme il avait un cast réduit dont il maîtrisait la caractérisation de manière parfaite, cela passait encore. Ici ? nous avons des épisodes remplis de rien, où l’intrigue principale qui aurait pu aisément être tronchée en 6 épisodes est artificiellement allongée en 11 numéros + 1 annual ! Donc un premier vrai gros défaut, atténué ici puisque vous aurez deux épisodes d’affilée, mais qui nuit fortement puisque le rythme général est atroce.

Problème numéro 2 : la place accordée à chaque personnage. Gérer une équipe c’est difficile. Il faut que chaque personnage ait son moment, sa place, son espace pour briller un peu, ses propres sous intrigues qui viennent alimenter la machine. Et bien ici, à part Jean Grey, tous les autres personnages sont transparents. La grande histoire de Nightcrawler ici ? il s’est fait pousser la barbe.

La grande histoire de Storm ? elle passait dans le coin. L’intrigue de Laura et Gabby ? il fallait des gens pour balancer des vannes. Et comme tous ces personnages font tapisserie et ne servent au fond à rien et que les nouveaux n’ont pas la place pour s’imposer, Jean est au centre tout en ayant au fond rien à faire.

Taylor nous balance cette espèce d’intrigue sur le mouvement qu’elle veut porter, mais on ne comprend pas bien pourquoi elle fait cela à l’écart des X-Men. Et comme elle même n’a pas de sous intrigues perso, puisqu’AUCUNE relation n’est développée, cela renforce le grand sentiment de vide. Et quand je dis aucune relation, je dis bien AUCUNE relation. Les premiers X-Men, ses amis d’avance ?  jamais évoqué ! Sa famille massacrée par les Shi’Ar, “ah j’ai une famille ?”

Bref, nous sommes ici dans un cas clair où le scénariste a voulu partir d’un traitement basé sur les personnages, tout en ayant aucune histoire sur les dits personnages à raconter, et dans le même temps en tentant de mettre en place une grande opposition idéologique déjà vu par le passé, mieux gérée alors et dont la conclusion en fera rire plus d’un, tant elle est ridicule et d’une niaiserie sans nom.

Enfin, dernier point noir, oui parce qu’il faut que je passe mes nerfs, la partie graphique. Très sincèrement, même si je n’ai pas aimé le traitement de Taylor sur ce titre, je le plains, parce qu’encore une fois, Marvel a essayé de le couler. Vous vous souvenez des changements d’artistes sur Wolverine : 1 artiste par arc ? et bien là c’est pire. En 12 épisodes, X-Men Red a eu le rare honneur de connaître 4 dessinateurs différents. Et non, je ne plaisante pas.

Et si les deux premiers artistes jusqu’au 8 sont assez bons, à partir du 9, c’est une catastrophe complète, signe que Marvel n’en avait vraiment plus rien à faire.

Verdict : à éviter – la faillite créative continue.

VENOM 1

Date de sortie : 06 février 2019

Prix : 7,50 €, 112 pages

Episodes : US Venom 155 (II), Venom (2018) 1-2, Edge of Spider-Geddon 1-2 et Venomverse War Stories (III), inédits

Sollicitation :  Fresh Start ! L’univers du symbiote est chamboulé dans la nouvelle série Venom de Donny Cates et Ryan Stegman. Retrouvez aussi des one-shots liés à Spider-Geddon, la suite de Spider-Verse !

Avis : si sur le fond je comprends parfaitement le choix de Panini de proposer un mag consacré à Venom, je ne peux m’empêcher de penser que c’est une mauvaise décision. Bien évidemment, avec le succès du film et la multiplication du matos produit par Marvel, Panini a vu ici une opportunité et l’a saisi mais il est fort probable à mon sens que les lecteurs se lassent au bout de quelques numéros.  Pourquoi ? parce qu’en dehors de la série principale Venom, le reste de la production n’est pas vraiment de très bonne qualité.

Oui, parlons des bonnes choses d’abord avec le début du run de Donny Cates et Ryan Stegman sur Venom qui vont…chambouler beaucoup de choses. Je ne vais rien dévoiler ou spoiler, mais les auteurs vont loin, très loin et s’amusent beaucoup à…comment dire…reconstruire le personnage et son univers. Disons que quand nous arriverons à l’épisode 6 en Vo de la série, vous aurez une perspective très différente de Venom…

De fait, sans rien renier de ce qui a été fait sur le symbiote jusqu’ici, Cates construit sur les apports passés et enrichit l’ensemble de fort belle manière. Et que dire du boulot tout simplement sensationnel de Ryan Stegman au dessin, l’artiste signe ici les meilleures planches de toute sa carrière, clairement inspiré par la direction générale du récit. C’est bourré d’énergie et certaines planches en mettent vraiment plein la vue.

De fait, le titre Venom fait partie des meilleures surprises du Fresh Start et au moment où j’écris ces lignes, il demeure un des meilleurs titres de Marvel. Je ne peux pas en dire autant des mini séries qui vont arriver dans le mag pour “compléter” la programmation. Elles sont dans l’ensemble sans grand intérêt et complètement dispensables. Seule la série Venom de Cates et Stegman se détache. À chacun de voir s’il est prêt à débourser 7.5€ pour une seule série.

J’ai l’impression par ailleurs que Panini va coller le simili event/crossosver Spider-Geddon dans le mag pour compléter la programmation…mouais. Je ne veux pas avoir de mot désagréable sur le machin, mais je pense pouvoir dire que c’est dispensable.

Verdict : à lire pour Venom !

WOLVERINE 1

Date de sortie : 06 février 2019

Prix : 7,50 €, 112 pages

Episodes :  US Hunt for Wolverine 1, Weapon Lost 1, Adamantium Agenda 1 et Mystery In Madripoor 1 , inédits)

Sollicitation :  Fresh Start ! Wolverine est en vie ! Enfin, il semblerait… car depuis un certain temps, on le croit mort et « enfermé » dans un sarcophage d’adamantium. Pourtant, on l’aurait aperçu à plusieurs endroits et on raconte même qu’il serait en possession d’une Pierre de l’Infini. Les X-Men, Daredevil et les Avengers, qui veulent en avoir le cœur net, décident de mener l’enquête.

Avis : alors mes bons amis vous allez devoir faire une choix ici concernant le mag Wolverine. En effet pour ses premiers numéros, le mag présentera les différentes mini séries liées à Hunt fort Wolverine alors qu’un ensemble de personnages partent à la recherche du mutant aperçu un peu partout dans l’univers Marvel ces derniers mois.

Un petit problème : ces mini séries n’ont concrètement aucun intérêt ! non sérieusement. Si vous espérez qu’un seul des groupes concernés va trouver Wolverine, je vous spoile la chose dès à présent : non. En fait, ils vont trouver tout plein de choses et vous savez quoi ? je vous invite à revenir pour l’épisode final qui fait le point sur ces quelques petites découvertes. Vous aurez alors l’impression de ne pas avoir raté grand chose. Le tout est mené par un Charles Soule au sommet de son art, c’est à dire le rien du tout.

Nous avons ici la démonstration de la dernière campagne marketing de Marvel, à savoir 17 épisodes pour un truc qui aurait pu être troussé en 4 ou 5. Vous voulez gaspiller votre argent : allez y, plongez. Vous voulez rester sain d’esprit et ne pas vous faire arnaquer ? passez votre chemin et si vous êtes vraiment fan de Wolverine revenez dans quelques mois…non que ce qui suive ces mini soit meilleur…en fait, spoiler, c’est pire.

Verdict : à éviter.

MARVEL LEGACY : AVENGERS EXTRA 4

Date de sortie : 06 février 2019

Prix :  7,50 €, 128 pages

Episodes : US Mighty Thor 705-706 et At The Gates of Valhalla 1, Captain America 700 Incredible Hulk 715, inédit

Sollicitation :  Mangog semble invincible… Le fils d’Odin et son père ont échoué face à lui et désormais, seule Thor/Jane Foster peut le battre, mais au prix de sa vie. Serait-ce la fin d’Asgard et des dieux ? De son côté, Captain America se trouve dans le futur pour livrer une nouvelle bataille dans le 700e épisode de sa carrière, tandis qu’Amadeus Cho continue son ultime aventure avec les Champions en guest stars.

Avis : bon évacuons tout d’abord l’épisode Gates of Valhalla qui est aussi décevant que la conclusion de l’arc actuel de Mighty Thor et aussi inutile que possible. Ce fut juste une occasion pour Marvel de capitaliser sur la popularité du bouquin pour sortir un épisode à 5$ aux USA. Autant j’ai adoré la série Mighty Thor depuis le départ, autant je trouve cette conclusion en deçà des attentes. Jason Aaron qui depuis le départ nous annonçait une fin tragique et pleine de drama s’arrête au milieu du guet et semble refuser d’aller au bout des choses ici. Du coup, on a le sentiment d’un fin “un peu facile”, qui passe à côté de quelque chose qui aurait pu être une grande fin. Dommage. On reparlera prochainement de la série Thor de manière aussi mitigée pour le volume suivant dans quelques mois. Aaron va en effet continuer de développer la guerre des royaumes dans la prochaine série Thor qui sera aussi la dernière de l’auteur, mais cette série connaît à mon sens quelques problèmes.

Verdict :  Thor déçoit mais cela reste à un bon niveau.

MARVEL HEROES 4

Date de sortie : 06 février 2019

Prix : 16,00 €, 272 pages

Episodes : US Secret Warriors 11-12, Royals 11-12, Inhumans Judgment Day, She-Hulk 159-163, Iceman 6-7 et Deadpool 1000 (IV), inédits

Sollicitation : Découvrez l’épilogue de presque toutes nos séries ! Les Secret Warriors de Rosenberg/Garron/Robson/Bachs affrontent Monsieur Sinistre, tandis que la famille royale découvre son destin final grâce à Ewing/Libranda/Rodriguez/Del Mundo. Miss Hulk s’offre une saga complète estampillée Legacy (par Tamaki/Lindsay) et Iceberg reprend le flambeau (Grace/Gill) avec le retour des Champions originaux !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent encore…

STAR WARS 11

Date de sortie : 06 février 2019

Prix :  5,90 €, 112 pages

Episodes : US Star Wars 44-45, Dark Vador 13-14 et Doctor Aphra 19, inédits

Sollicitation :  Direction Mon Cala dans deux nouvelles sagas de Star Wars et Dark Vador. Et retrouvez également la conclusion de Hiérarchisation dans la série Docteur Aphra. Par Gillen, Spurrier, Soule, Larroca, Camuncoli et Laiso.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de Star Wars.

 

 

BANNER/CAGE/GHOST RIDER/PUNISHER PAR CORBEN

Date de sortie : 06 février 2019

Prix :  36,95 €, 312 pages

Episodes : US Banner (2001) 1-4, Cage (2002) 1-5, Ghost Rider (2006) 6-7 et Punisher The End, publiés précédemment dans les albums 100% MARVEL : HULK BANNER, CAGE, GHOST RIDER 4 et MARVEL DELUXE : PUNISHER (MAX) 7

Scénario : Azzarello, Way, Ennis,

Dessin :Corben

Sollicitation : Richard Corben, Grand Prix d’Angoulême 2018, est l’un des artistes les plus marquants de la bande-dessinée. Chez Marvel, il a signé de nombreuses œuvres saisissantes et a participé à quatre reprises à des séries mettant en scène les héros de la Maison des Idées. Retrouvez ici ses mini-séries Banner et Cage, signée par Brian Azzarello, ses deux épisodes de Ghost Rider (Daniel Way) ainsi que Punisher : The End par Garth Ennis.

Avis : comme Delcourt il y a quelques semaines, Panini rend également hommage à Richard Corben en rééditant certaines de ses mini séries s’intéressant à des personnages Marvel. Elles sont assez inégales, ma préférence allant clairement à Punisher The End, mais dans l’ensemble sont d’assez bonne qualité…Je me rends compte au passage que ma préférée est la seule écrite par Ennis, alors que Banner et Cage étaient écrites par Azzarello et sont…correctes. Même si celle sur Cage est loin d’être formidable.

Verdict : à lire.

CAPTAIN MARVEL, L’INTEGRALE 1967-69

Date de sortie : 06 février 2019

Prix : 35,00 € , 296 pages

Episodes : Super-Heroes 12-13 et Captain Marvel (1968) 1-12, publiés précédemment dans les revues MARVEL CLASSIC 13 et Marvel (Lug) 7-13 et 1  inédit

Scénario : Thomas, Drake,

Dessin : Colan, Heck

Sollicitation : Découvrez Mar-Vell, un guerrier Kree, aux formidables pouvoirs. Infiltré sur Terre, il en vient à aimer ce peuple et à les défendre sous le nom de Captain Marvel. Découvrez cette nouvelle série dans la collection MARVEL CLASSIC. (Contient les épisodes US Marvel

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans du personnage.

CAPTAIN MARVEL : LA VIE DE CAPTAIN MARVEL

Date de sortie : 06 février 2019

Prix : 18,00 €, 128 pages

Episodes : US Life of Captain Marvel (2018) 1-5, inédits

Scénario : Stohl,

Dessin :Pacheco, Sauvage

Sollicitation : Fresh Start ! Lorsque la pilote de l’US Air Force, Carol Danvers, est prise dans l’explosion d’un engin alien, sa vie est changée à jamais. Lorsque Carol retourne auprès de sa famille, elle est attaquée par les Krees et Captain Marvel va apprendre la vérité sur ses origines.

Avis : édition cette semaine d’une mini série qui va faire parler au regard de ses retombées sur le personnage de Carol Danvers. En effet au travers de cette mini nous voyons l’autrice s’acquitter de ce qui est clairement un boulot de commande à savoir Marvel qui lui a demandé de …faire évoluer les origines de Captain Marvel. Dans quel sens ? je ne vais évidemment pas vous le spoiler, mais disons simplement que c’est du grand n’importe quoi qui change de manière inutile un élément important de la vie du personnage, sans aucun doute pour coller au film…Ce qui est vraiment dommage au fond avec cette mini, c’est que je trouve qu’il y a de très bonnes choses dedans et qu’elle est gâchée par cet ajout complètement stupide.

À la lecture j’ai vraiment eu un sentiment de coupure assez nette dans mon appréciation du récit. La première partie, qui couvre …allez, les deux premiers épisodes, et une partie du 3e est réellement très bien. Sthol passe du temps à développer son personnage, elle lui fait passer du temps avec sa famille, ce qui permet de l’éclairer sous une nouvelle lumière. Tout d’un coup, on arrête de nous bassiner avec cette caractérisation sans saveur que Marvel tente d’imposer depuis des années et on retrouve un vrai personnage. C’est réellement rafraîchissant, d’autant plus que le récit est servi par un très très bon Carlos Pacheco avec le renfort d’une Marguerite Sauvage inspirée.

Et puis la révélation tombe…et la mini avec. On bascule alors dans autre chose. Les implications des révélations faites sont dévoilées et on se demande pourquoi Marvel torpille ainsi une mini qui jusque là était très sympa…Bref, un récit qui va diviser. Si vous parvenez à adhérer aux révélations faites, vous allez aimer, sinon vous serez comme moi et vous considérerez que c’est un formidable gâchis.

Verdict : à tester

CAPTAIN MARVEL T01 : ET NOUS SERONS DES ETOILES

Date de sortie : 06 février 2019

Prix : 32,00 €, 264 pages

Episodes :  US Captain Marvel (2012) 1-12, publiés précédemment dans les revues AVENGERS 7-12 et 4 inédits

Scénario : DeConnick

Dessin :Soy, Rios, Andrade

Sollicitation : Oubliez Miss Marvel, désormais Carole Danvers est Captain Marvel ! Et l’héroïne va devoir faire face à son passé ainsi qu’ à la précédente héroïne ayant porté son nom de code : Monica Rambeau ! Le début du run iconique de Kelly Sue DeConnick.

Avis : réédition du run de Kelly Sue Deconnick sur le personnage de Captain Marvel. Je me souviens que j’avais tenté de lire la série à l’époque et que je n’avais pas particulièrement accroché, mais ce run reste une référence pour une grande partie des fans. Je vous le recommande donc si vous êtes intéressés par le personnage, car beaucoup d’éléments dans la caractérisation du personnage et les évolutions qu’elle a connu ces dernières années prennent racine ici.

Verdict : à découvrir.

DOCTOR STRANGE : LEGACY T01

Date de sortie : 06 février 2019

Prix : 16,00 € , 120 pages

Episodes : US Doctor Strange 381-385, inédits

Scénario : Cates

Dessin :Henrichon, Walta

Sollicitation : Marvel Legacy ! Faites la connaissance du nouveau Sorcier Suprême : Loki ! Devenu un simple vétérinaire, Stephen Strange doit passer à autre chose… mais peut-il réellement faire confiance au Dieu de la Malice ?

Avis : ahhhhhh ! enfin un bon titre cette semaine ! oui, j’ai été assez dûr dans l’ensemble dans mes avis cette semaine. Mais nous tenons là une petite perle bien trop courte, où comment Donny Cates a repris le personnage de Doctor Strange pendant 12 épisodes pour livrer un run tout simplement jouissif. Fidèle à ses habitudes, il s’appuie sur ce qui s’est fait précédemment …tout en faisant tout péter de tous les côtés !!!

Bien évidemment le principal attrait de ce premier arc est de répondre à la question : non mais c’est quoi ce statut quo ? comment Loki s’est-il retrouvé dans la position du Sorcier Suprême et où qu’il est Strange ? que lui est-il arrivé ? et bien Cates nous répond et surtout il va vraiment s’amuser avec cette nouvelle situation et ses implications…avant de commencer …ben à tout faire péter comme je l’ai dit plus haut.

Ce premier arc est tout simplement sensationnel, une fois commencé, on ne peut plus s’arrêter d’autant plus que l’intrigue avance à toute allure. On a à peine le temps de respirer que le scénario nous envoie une nouvelle mandale en pleine poire ! Si Loki profite bien évidemment de la situation pour servir ses plans, celui qui va surprendre est Strange. Dire qu’il vit mal les choses est un euphémisme. À tel point qu’il va prendre des décisions…discutables qui vont amener le récit dans une direction aussi inattendue que réussie.

Ce qui va amener à des situations vraiment passionnantes. Le tout en plus dessiné par Gabriel Hernandez Walta, qui tout juste auréolé de son run sur Vision vient nous en mettre plein la vue le temps de 6 épisodes. Bref, une XXX de bonne lecture !!!

Verdict : à posséder !

HIT GIRL T02 : HIT GIRL AU CANADA

Date de sortie : 06 février 2019

Prix : 15,00 € , 104 pages

Episodes : US Hit-Girl (2017) 5-8, inédits)

Scénario : Lemire

Dessin : Risso

Sollicitation :  Deuxième étape du tour du monde sanglant de Hit-Girl : le Canada ! Mark Millar passe le relais au scénariste canadien Jeff Lemire.

Avis : suite de la nouvelle série dédiée à Hit Girl. Comme vous pouvez le constater, la formule est simple, désormais pour chaque arc, une nouvelle équipe créative prend le relais et amène le personnage sur un nouveau territoire. Et en bon canadien, Lemire a bien évidemment décidé d’importer la jeune fille dans les grands espaces du Canada pour aller casser quelques caribous…Plus sérieusement, j’ai lu quelques numéros de ce tome, bien que je n’ai rien à faire de la création de Mark Millar, parce que bon dieu des comics, mais Lemire et Eduardo Risso ensemble, c’est classe, cela donne envie de lire !!! Et le résultat était …sympatoche, cela respectait le cahier des charges Millarien, avec un truc bien violent et décérébré.

Verdict :  pour Lemire et Risso.

JE SUIS CAPTAIN MARVEL

Date de sortie : 06 février 2019

Prix : 25,00 € , 320 pages

Dessin :US Marvel Super-Heroes (1967) 12, Captain Marvel (1968) 18, Ms. Marvel (1977) 1, Avengers (1963) Annual 10, Uncanny X-Men (1963) 269, Giant Size Ms Marvel (2006) 1, Secret Avengers (2010) 26-28, Captain Marvel (2012) 1, Captain Marvel (2014) 1 & 15, Civil War II FCBD, Captain Marvel (2017) 125 (II) et Generations Captain Marvel & Captain Mar-Vell, publiés précédemment dans les revues Strange 65, Strange Special Origines 154 & 238, AVENGERS EXTRA 12 et les albums CAPTAIN MARVEL L’INTEGRALE 1967-69, X-MEN L’INTEGRALE 1990, MARVEL DELUXE:SECRET AVENGERS PAR RICK REMENDER 1, MARVEL DELUXE : CAPTAIN MARVEL 1, MARVEL DELUXE : CIVIL WAR II, MARVEL DELUXE : MARVEL GENERATIONS et 3 inédits

Sollicitation :  Du kree Mar-Vell à la terrienne Carol Danvers, découvrez tout sur le héros le plus emblématique de Marvel. Au travers d’épisodes tirés de toutes les décennies Par les plus grands auteurs de la Maison des Idées d’hier et d’aujourd’hui affinez vos connaissances sur l’héroïne !

Avis : comme pour chaque sortie de film, nous avons droit à l’incontournable rendez vous avec l’anthologie consacrée au personnage mis en scène au cinéma. Cette fois c’est donc le tour du personnage de Carol Danvers d’être mise en avant. Au programme, comme d’habitude, une sélection d’épisodes issus de différentes époques : des origines du personnage, au très important Avengers Annual 10 où Claremont sauva littéralement le personnage après que celui-ci se fit massacrer dans une saga …assez tendancieuse dans Avengers 200.  

Je suis assez dubitatif pour le Uncanny X-Men 269 car hors contexte il est assez difficile de le comprendre, cela va demander de l’éditorial…Par contre j’ai l’impression que Panini a complètement zappé le run de Brian Reed publié dans les années 2000 (à moins que ce soit le Giant Size), c’est dommage car il comptait tout de même 50 épisodes et c’est le plus long pour l’époque moderne. Une époque moderne…assez difficile pour les séries du personnage qui a connu nombre de relaunchs depuis 7 ans…

C’est pour cela que vous voyez plusieurs numéros 1 dans le programme. Comme d’habitude, je vous recommande bien évidemment cette anthologie si vous voulez en apprendre plus sur le personnage !

Verdict : à lire si vous voulez découvrir le personnage.

LANDO : QUITTE OU DOUBLE

Date de sortie : 06 février 2019

Prix : 16,00 €, 112 pages

Episodes :  US Lando : Double or Nothing (2018) 1-5, inédits

Scénario :  Barnes,

Dessin :Villanelli

Sollicitation :  Lando et L3-37 aident des résistants face à l’Empire. Retrouvez les aventures du vaurien à bord du Faucon Millénium juste avant Solo : A Star Wars story.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict :  pour les fans du personnage.

OLD MAN LOGAN T05

Date de sortie : 06 février 2019

Prix : 18,00 € , 144 pages

Episodes :  US Old Man Logan (2016) 19-24, publiés précédemment dans les revues X-MEN RESURRXION 1-5

Scénario :  Lemire,

Dessin :Andrade, Nguyen

Sollicitation :  Pour réparer une erreur, Logan décide de chercher une aide magique qui va s’avérer encore plus néfaste qu’il pouvait l’imaginer. Perdu dans son passé, va-t-il réussir à y mettre de l’ordre ? Et s’il le fait, quelles vont être les conséquences ? Conclusion de la prestation de Jeff Lemire sur le héros mutant.

Avis : suite et fin du run de Jeff Lemire sur Old Man Logan. Un run que je qualifierai de correct dans l’ensemble. On sent bien que Lemire a voulu rendre hommage à toutes les intrigues traditionnelles du personnage tout en explorant plus avant l’époque future dont il était issu et les traumatismes supplémentaires que cette version de Logan a connu par rapport à la version traditionnelle.

À titre personnel, j’ai assez apprécié l’ensemble, les différents arcs tenaient bien la route, à part l’un des derniers avec les vampires qui était sans intérêt. Mais il est fort probable que la présence ou l’absence de Sorrentino au dessin influe grandement sur mon avis. Il faut dire que l’artiste a largement contribué à l’avis positif que je porte sur la série. Il s’est vraiment déchaîné sur certaines parties en termes de mise en scène.

Pour ce dernier tome, pas de Sorrentino, mais Lemire retrouve quelqu’un qu’il connaît bien…Dustin Nguyen, avec qui il travaille sur Descender, donc je ne pense qu’il aura du mal pour trouver ses marques ! j’ai hâte de voir ce qu’il réserve au personnage pour terminer son travail !

Après Lemire, le titre est repris par Ed Brisson et Mike Deodeto, du moins pour l’artiste le temps de quelques épisodes. J’en ai lu quelques épisodes et personnellement…rien capté ! donc je doute de continuer !

Verdict : à lire

STARR LE TUEUR

Date de sortie : 06 février 2019

Prix : 16,00 €, 96 pages

Episodes :  US Starr the Slayer (Max) 1-4, inédits

Scénario :  Way

Dessin :Corben

Sollicitation : Len Carson, un auteur sur le déclin, décide de retrouver l’envie d’écrire en revenant sur une de ses précédentes créations : Starr, un guerrier aux muscles saillants ! Mais la surprise de Len est totale lorsque son personnage fait irruption dans sa vie ! Une édition grand format pour cet inédit de Richard Corben, Grand Prix du festival d’Angoulème 2018.

Avis : alors j’aimerai avoir un avis sur cette mini série…puisque c’est du Corben, mais je ne connais pas du tout ! mais vraiment pas. Alors j’aurais tendance à vous dire d’aller jeter un oeil pour vous faire une idée, mais je ne peux pas vous dire grand chose dessus. Si quelqu’un connait qu’il n’hésite pas à partager des informations et avis.

Verdict : à tester pour Corben

THANOS T01 : LE RETOUR DE THANOS

Date de sortie : 06 février 2019

Prix : 32,00 € , 272 pages

Episodes : US Thanos (2017) 1-12, publiés précédemment dans les revues MARVEL UNIVERSE 1-5

Scénario : Lemire

Dessin :Deodato Jr, Peralta

Sollicitation : Thane, le fils de Thanos, a réuni autour de lui une équipe cosmique prête à tout pour réussir leur mission : tuer Thanos. Et ce qu’ils ne savent pas encore, c’est que le Titan Fou est gravement malade…

Avis : réédition cette semaine du run de Jeff Lemire sur Thanos. Un run que je ne porte pas particulièrement dans mon coeur en ce qui me concerne. Autant la perspective de voir Lemire écrire Thanos était intrigante, autant le résultat final pose question. En effet, le début de son travail était franchement réussi avec un pitch de départ qui rebattait les cartes pour le personnage et la suite est…remplie de circonvolutions. J’ai eu le sentiment qu’il n’exploitait pas son idée de départ de manière satisfaisante, alors qu’elle avait un potentiel énorme.

En fait, je crois que mon problème est que je n’ai pas adhéré à l’approche du personnage par Lemire. Il a voulu développer une direction, qui déconstruisait Thanos et les mythes tournant autour de lui,  qui m’a en fait assez ennuyé. En outre, le titre perd assez vite Mike Deodeto…que je ne trouvais pas particulièrement inspiré à la base…pour un autre artiste qui ne dispose pas du même niveau. Du coup l’expérience n’est guère satisfaisante, d’autant que Lemire range les jouets à la fin et on a un gros sentiment de tout ça pour ça.

La seule bonne nouvelle de cette réédition de Thanos est que nous aurons sans doute le run absolument génial et déjanté de Cates et Shaw sur le personnage en Deluxe et ça le vaut bien !

Verdict : à tester – mais ne vous attendez vous à rien de glorieux.

URBAN COMICS

GREEN ARROW REBIRTH TOME 4

Date de sortie : 08 février 2019

Prix : 17.50€/ 200 pages

Episodes : Green Arrow Vol.4 : The Rise of Star City (#18-25)

Scénario : Benjamin Percy

Dessin : Javier Fernandez

Sollicitation :  Green Arrow et Speedy étaient autrefois un duo de choc, défendant les rues de Starling City, mais un événement tragique a dissolu le duo pour de longues années.

Aujourd’hui, leur chemin se croise à nouveau lorsqu’un de leurs plus vieux ennemis refait surface. Que s’est-il réellement passé entre les deux justiciers ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict :  pour ceux qui suivent encore la série.

NIGHTWING REBIRTH TOME 5

Date de sortie : 08 février 2019

Prix : 14.50€/128 pages

Episodes :  Nightwing #30-34

Scénario : Tim Seeley

Dessin : Javier Fernandez

Sollicitation :  Assassin.

Justicier. Mentor. Et à présent Némésis. Raptor a toujours été un combattant impitoyable, et maintenant que Nightwing a rejeté son offre, il va devenir le pire ennemi que Dick Grayson a jamais connu. Mais en s’en prenant à la ville même de Blüdhaven et à ses habitants, Raptor doit affronter bien plus d’adversaires que prévu, y compris les anciens opposants de Nightwing, qui le rejoignent dans son combat, car le résultat de cet affrontement décidera de l’avenir de la ville… leur ville.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent encore la série.

DEADLY CLASS TOME 7

Date de sortie : 08 février 2019

Prix : 14.50€/128 pages

Episodes : Deadly Class #32-35

Scénario : Rick Remender

Dessin : Wes Graig

Sollicitation :  Marcus et Maria sont de retour, et avec eux un torrent de catastrophes plus violentes les unes que les autres. Eux qui pensaient que le cauchemar vécu à King Dominion relevait désormais du passé, ils réalisent bien vite que leurs ennemis sont toujours là, à leurs trousses : Victor et son équipe d’assassins, Saya et sa famille de Yakuzas impitoyables… mais aussi le Grand Maître Lin.

Avis : suite de la série Deadly Class qui revient après nous avoir laissé comme d’habitude sur un gros cliffanguer dans le dernier tome, Remender restant de ce point de vue fidèle à lui-même. Comme l’indique la sollicitation, ce tome va se concentrer sur le vrai retour de Marcus et Maria qui après quelques temps à avoir joué profil bas ont finalement été découvert. Je dois dire que pour le moment, je reste assez dubitatif sur ce retournement de situation, qui a vu la mise en scène de la mort de Marcus. Je trouve que sa disparition était un développement bienvenue qui relançait bien l’intrigue générale après qu’elle se soit un peu trop enfermée dans les atermoiements franchement irritants du personnage. En fait, à un moment j’en ai été vraiment venu à détester ce personnage. Certes je comprends que Remender a voulu le doter de nombreux défauts et failles pour le rendre plus réel, mais au final, on avait surtout un sombre connard…De fait, j’étais plutôt content que l’histoire se recentre après sa disparition sur Saya que je trouve bien plus intéressante…Espérons que Marcus aura quelque peu évolué depuis…

Verdict : à lire

A propos Sam 1811 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Concernant Captain Marvel (la toute 1ère série, celle qui sort en intégrale), attendez plutôt le run de Jim Starlin (#25 -> 33).

    J’avoue, j’ai pas lu ces débuts, mais des avis que j’ai lu, c’était une série qui se cherchait encore …

  2. Pour les nouveaux mensuels, c’est vrai, cette augmentation des prix, encore, est assez insupportable et surtout injustifiable. Par contre, 7€50 pour deux numéros (si deux numéros nous plaisent dans le sommaire), ça reste toujours plus intéressant que le single VO, souvent à 4 voire 5$ maintenant. L’écart diminue mais la VF « mensuelle » est toujours plus économique. La seule question qui reste, c’est « jusqu’à quand ? ».
    Sinon, un avis sur le Thanos de Lemire et Deodato, c’est de la merde. Deodato vomi ses pages découpées à la serpe, ses cadrages inclinés et Lemire ne semble pas s’être remis de son passage chez les X-men, c’est aussi mauvais. L’une des pires lectures de l’année 2018 en kiosque, et 2019 en librairie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.