Guide de lecture Comics VO : semaine du 20 mars 2019

Edito : alors que la semaine est assez calme du côté de la VF, en VO nous avons enfin pas mal de bonnes choses en perspective. Je dis enfin, parce que la semaine dernière on a un peu touché le fond en termes d’intérêt des bouquins présentés. Comme je vous le disais dans la chronique de la semaine dernière, j’avais eu du mal à arriver au bout de l’article car peu de choses m’attiraient.  Cette semaine, c’est l’inverse, beaucoup de choses en vue et surtout des séries que j’ai envie de lire et dont j’ai envie de parler ! je sens que le Comixweekly va être sympa à faire cette semaine…

Sortie de la semaine : alors s’il y a peu de choses à noter chez DC, chez les autres, c’est un peu la folie :

  • chez Image, c’est le retour en force, puisque tout, je dis bien TOUT ce que je signale est à prendre : le retour de Farmhand, de Lazarus et la suite de Sunstone !
  • chez Marvel, je retiendrai avant tout le Immortal Hulk, comme d’habitude et le Spider-Man Life Story de Chip Zdarsky.

Émissions de la semaine : deux émissions sont prévues cette semaine toujours sur Mixlr :

  • jeudi, vers 21h, le Comixweekly qui revient sur les sorties VO de la semaine, avec un peu d’infos mêlées à tout ça !
  • vendredi, toujours vers 21h, le Comixity qui reviendra sur les sorties VF du mois de mars, et boudiou, il y a de quoi parler ce mois-ci !

DARK HORSE COMICS

INVISIBLE KINGDOM #1

Prix :$3.99

Scénario : G.Willow Wilson

Dessin : Christian Ward

Sollicitation : Set in a in a far-flung star system, this new epic sci-fi monthly saga tells the tale of two women–a young religious acolyte and a hard-bitten freighter pilot–who separately uncover a vast conspiracy between the leader of the system’s dominant religion and the mega-corporation that controls society. On the run from reprisals on both sides, this unlikely pair of rebels risk plunging the world into anarchy if they reveal the truth. But when your beliefs betray you, what choice is there left?

Avis : comme j’ai pu le dire dans l’intro, cette semaine marque un certain retour en force de l’indé. Mais si la plupart des titres que je vais aborder sont en réalité des suites de titres attendus après des mois de pause au pays du hiatus qui s’éternise (kof Lazarus kof…non en fait je me cache pas, je parle de toi Lazarus …et pis quand est-ce que les suites de Black Magic et Old Guard sortent, hein Greg ???), seul un nouveau titre marque vraiment les esprits ce mercredi avec les débuts de Invisible Kingdom, le creator owned de  G.Willow Wilson, qui après plusieurs années sur Miss Marvel est allée voir chez DC si elle y était, est revenue aux romans et en plus a donc décidé de s’atteler à une création comics plus personnelle.

On voit dès la sollicitation que la religion sera bien présente et surtout l’une des thématiques importantes chez cette autrice, à savoir le rapport à la religion et à la foi. Chaque individu le vit différemment car chacun accorde une place différente à la foi (ou son absence) dans son existence. Ce qui me fait d’ailleurs penser que je je ne sais pas si Wilson a jamais intégré un personnage athée dans ses séries, souvent marquées par les questions religieuses. J’adresse la question aux fans de son travail, je suis en effet curieux. Sinon, c’est assez amusant de la voir toucher à de la SF,  elle qui était plutôt restée dans le mond contemporain jusque là. Niveau partie graphique, cela s’annonce résolument sympa avec Christian Ward, qui en général ne déçoit jamais.

Verdict : Check it

DC COMICS

BATMAN #67

Prix :$3.99

Scénario : Tom King

Dessin : Lee Weeks

Sollicitation : The “Knightmares” continue as Batman chases a new foe in an impossible race. Over rooftops, across alleyways, up and down the streets of Gotham City, this lightning-fast crook outsmarts the Dark Knight at every turn. Is that because the man under the mask is someone more familiar than he knows? Artist Lee Weeks returns to BATMAN for an all-out action issue unlike any you’ve seen before.

Avis : oui, oui, ohhhh oui, Lee Weeks revient illustrer le temps d’un épisode la série Batman. On ne le redira jamais assez, mais en ce moment la série Batman bénéficie du meilleur pool d’artistes de tout le marché. On sent de manière générale un soin plus important apporté par DC à la partie graphique de la plupart de ses séries importantes…là où cela reste bien plus inconstant chez Marvel, avec sans doute trop de titres et pas assez d’artistes vraiment à la hauteur pour assurer derrière…

Sur le fond, on continue donc cette déconstruction qui ne dit pas son nom du personnage de Batman, alors que son esprit est soumis à une attaque visant à faire ressortir ses peurs, ses blessures, ses contradictions, ses faiblesses. Il s’agit de le confronter à ses limites pour mieux le détruire. Le travail de Tom King au scénario se fait touche par touche, épisode après épisode, et je serai vraiment curieux de relire cet arc d’une traite pour mieux l’appréhender, comme la plupart des arcs de King qui fonctionne sur cette même logique de la pièce de puzzle.

Car je suis persuadé que chaque numéro cache une idée en particulier, un thème, qui m’apparaîtra plus clairement dans le flot de l’histoire générale.

Verdict : Buy

WILD STORM #21  

Prix :$3.99

Scénario : Warren Ellis

Dessin : John Davis Hunt

Sollicitation : The experimental subjects code-named Apollo and Midnighter have broken cover. Combat-optimized superhumans are now loose on the Earth.

Avis : on continue la petite expérimentation de Warren Ellis visant à réinventer l’univers Wildstorm de manière plus intéressante pour le lectorat du début du 21e siècle. Si vous avez lu mon avis depuis bientôt 2 ans ( putain 2 ans déjà !!!), vous savez que ce titre me fait grandement souffrir avec son rythme d’une lenteur effrayante et le manque de …quoique ce soit dans la plupart des épisodes. On nous parle de grands chamboulements à venir, mais c’est à peu près tout. On nous parle de trucs à venir sans faire en sorte que quelque chose survienne là tout de suite maintenant. Oh, je sais dans le dernier épisode, cela a commencé à enfin bouger, alors que Apollo et Midnighter sont sortis de l’ombre pour défoncer Skywatch, mais il en faudra plus pour me convaincre que le scénario a décidé de se sortir les doigts du fondement…et oui, je continuerai quand même à lire malgré cela. À ce stade, plus rien ne peut plus m’arrêter, y compris la raison.  

Verdict : Check it

IMAGE COMICS

FARMHAND #6   

Prix :$3.99

Scénario :  Rob Guillory

Dessin :Rob Guillory

Sollicitation : New story arc.The hit ongoing series about agriculture gone apocalyptic returns for Season Two! As transplant recipients flood the streets of Freetown, Jedidiah Jenkins does the only thing that makes sense as his life’s work begins to implode: he goes fishin’.

Avis : comme je le disais plus haut, si l’indé est plus présent cette semaine, la plupart des titres concernés sont avant tout des suites attendues de longue date. Dans le cas de Farmhand, il s’agit de l’une des rares nouvelles séries Image lancées dans le courant de l’année 2018 qui a su d’une part ravir les critiques aigris au coeur noir dans mon genre et d’autre part le public.

Rob Guillory déjà bien connu pour Chew auparavant signe ici également le scénario et …quel scénario ! avec son pitch pourtant pas bien épais d’une ferme aux expériences pas très nettes, il nous a monté un petit drame familial pas piqué des hannetons où chaque personnage ou presque a ses secrets pas nets avec tensions issus de conflits du passé en prime.

En 5 épisodes, il a réussi deux choses, d’une part planter des personnages que l’on a envie de suivre et d’autre part un mystère que l’on a envie d’explorer plus avant, alors que l’auteur nous a justement planté pas mal de pistes qui vont être développées au fur et à mesure. Bref, une très bonne série très solide qui je l’espère sera rapidement repérée par les éditeurs français.

Verdict : Buy

LAZARUS RISEN #1   

Prix :$7.99

Scénario : Greg Rucka

Dessin : Michael Lark

Sollicitation : « Fracture, » part one. Lazarus returns in an all-new prestige format! New series, new story arc, new size and a new quarterly schedule! Introducing a new ongoing Lazarus series-at 64 pages, perfect bound, Lazarus: Risen continues the story of Forever and the Carlyle Family… featuring an oversized, 44-page story, an all-new short story exploring the larger world of Lazarus by Eisner-nominated writer Lilah Sturges, an all-new supplement to the Modern Age: World of Lazarus Roleplaying Game by Green Ronin, original design artifacts and art supplements, and more! Two years have passed since the Carlyle Family was betrayed in battle, and the Conclave War encroaches on every side. As a new era dawns, Johanna Carlyle goes on the attack to ensure the survival of her Family, relying on the loyalty and support of the Carlyle Lazarus-her sister, Forever-remaining at her side. And while their united front may be enough to turn the tide, the cracks are beginning to show.

Avis : ahhhhh ben voilà, à force de gueuler, on finit par avoir ce que l’on demande ! si vous vous en souvenez l’année dernière, l’équipe de Lazarus avait annoncé que le rythme de publication allait changer. Les auteurs abandonnant le rythme mensuel pour une autre forme assez inédite sur le marché US, avec un épisode de 60 pages publié tous les 4 mois…Personnellement cela ne me gêne pas…sauf qu’en principe, le retour de la série était attendu pour fin 2018. On est en …mars 2019, et plus proche de la fin du mois que du début…

Encore une fois, auteurs indés…les délais, XXX les délais !!! on veut bien vous suivre, vous donner notre argent pour vos projets, mais XXX sortez les trucs à l’heure annoncée ! pas trois mois plus tard ! il y a des centaines  et je dis bien des centaines de bouquins CHAQUE MOIS !!! et là on parle juste comics ! vous êtes un loisir parmi tant d’autres ! alors je suis désolé, mais cela demande un certain respect de votre lectorat à un moment qui pourrait très bien aller ailleurs à un moment.

Sur le fond, bien entendu il est en ce qui me concerne hors de question que j’arrête, vous m’avez ferrés bande de XXX, je suis accro à cette série, son univers, ses personnages surtout alors que la grande guerre entre les différentes familles qui règnent sur le monde semble tourner à la défaveur des Carlyle, la famille de l’héroïne. Ses alliés ses sont retournés contre elle, ses ennemis sont plus puissants que jamais et même à l’intérieur, cela pue un peu alors que l’on sent que les dissensions menacent de tout faire exploser.

Bref, c’est une merveille, mais pour qu’elle le reste…il faut qu’elle sorte ! alors oui, je suis heureux que le titre revienne, mais à l’avenir tâchez de respecter les dates de sortie que vous fixez !

Verdict : BUY !!!!

SUNSTONE VOL 6 : MERCY

Prix : 16.99$

Scénario : Stjepan Sejic

Dessin : Stjepan Sejic

Sollicitation : « MERCY, » Part One

How can you teach a broken heart to trust again? How can you embrace each other with hands still clinging to your past? Why do you always need to pee after I tie you up?

Anne and Alan have more than a few questions to answer as the world of SUNSTONE deepens with this new story arc.

Avis : ahhhhh, autre sortie attendue cette semaine, avec une suite…prequel ? à Sunstone, en effet, Sejic a  annoncé que Sunstone serait à terme, si tout va bien et qu’il peut aller au bout du truc une série composée d’au moins vingt tomes. Oui, rien que cela. Et chaque arc de 5 tomes serait consacré à un couple différent avec des apparitions des personnages déjà connus à intervalle régulier. Un univers partagé qui va aller en s’enrichissant de tome en tome.

Ici, on va s’intéresser plus avant au couple Alan / Anne, deux personnages que nous avons croisés rapidement dans le premier arc, notamment Alan, ex d’Ally, l’une de nos héroïnes adorée. Au vu des planches que j’ai pu voir passer, j’ai l’impression que nous allons justement revenir sur leur relation passée, pour ensuite s’attarder sur la situation actuelle d’Alan, avec les traces que cela a laissé sur lui.

Tout cela devant bien évidemment à un moment affecter la manière dont il va envisager sa relation avec Anne. En ce qui me concerne, je vais plonger bien évidemment. J’adore Sejic, j’adore l’univers de Sunstone, j’aime ses personnages et je suis prêt à le suivre.

Verdict : BUY

MARVEL COMICS

CAPTAIN MARVEL #3  

Prix :$3.99

Scénario : Kelly Thompson

Dessin : Carmen Carnero

Sollicitation : BUILD IT AND THEY WILL COME! SHE-HULK joins CAPTAIN MARVEL in her war on Roosevelt Island! But the barrier continues to cut them off from the rest of the world, while Nuclear Man’s ranks are somehow swelling, and something on the island is interfering with super powers. If Carol’s going to win this fight, she’ll need an army of friends, a hangar of war machines and an ironclad plan. But can she really trust all her allies? And what face from Carol’s past is about to show up and change everything?

Avis : suite de la très sympatoche nouvelle série dédiée à Captain Marvel. Si pour l’instant le scénario de Kelly Thompson n’est en rien renversant, avec notamment une gestion des cliff de fin toujours aussi problématique, il demeure sur le fond assez efficace, alors qu’un individu aux intentions transparentes s’amuse à enlever des centaines de femmes de New York pour les amener dans sa version de la ville déformée pour créer son propre harem. Le tout avec la bonne rhétorique machiste bien connue, presque humoristique tant elle est juste ridicule à ce stade. Donc oui, à moins d’un gros twist, on a bien compris que le vilain de ce premier arc était un peu une bonne blague sans grande finesse. Mais cela se laisse lire sans déplaisir notamment grâce au dessin de Carmen Carnero franchement assez plaisant.

Verdict : Check it

FRIENDLY NEIGHBORHOOD SPIDER-MAN #4

Prix : $3.99

Scénario : Tom Taylor

Dessin : Juan Cabal

Sollicitation :  Spider-Man fights foes that live eighteen miles beneath Earth’s surface, but he doesn’t fight alone! If Spider-Man and his mysterious ally survive and make it back topside, they’re going to need the whole neighborhood to chip in!

Avis : suite de la …allez, je vais dire sympathique et efficace série Friendly …comme dit ailleurs, j’ai perdu ma connexion avec Spider-Man il y a un moment et c’est pour cette raison que j’ai du mal à m’investir sur cette série qui a des qualités mais qui n’éveille en moi que peu d’intérêt. En fait, je pense que je ne continue que pour la patte graphique de Juan Cabal qui s’impose de plus en plus de numéro en numéro. Cela me fait vraiment plaisir de le voir progresser autant depuis 2 ans. Si l’on trace son parcours entre ses épisodes de All New Wolverine et maintenant son évolution est tout simplement remarquable.

Verdict : Check it

GUARDIANS OF THE GALAXY #3  

Prix :$3.99

Scénario : Donny Cates

Dessin : Geoff Shaw

Sollicitation : The Dark Guardians ascend !  With a new Thanos rising, the galaxy calls for a group of heroes who will use any means necessary to end this threat. Unfortunately for Star-Lord, that’s NOT the Guardians of the Galaxy!

Avis : où la série qui me pose vraiment problème car si le numéro 1 lançait bien les choses, le numéro 2 représentait pour moi un énorme coup d’arrêt totalement injustifié. On avait là un épisode où il ne se passait concrètement pratiquement rien. Le seul élément introduit était effectivement ces Dark Guardians…mais qui en réalité ne faisaient rien dans le numéro. Et c’est vraiment dommage car pour moi Cates aurait dû poursuivre sur l’élan provoqué par le numéro 1. On avait une vraie énergie et là cela retombait comme un soufflet. Il manquait surtout un truc qui pourtant est la marque de fabrique de l’auteur qui est le moment choc, la surprise, la scène qui surprend. Et ne pas l’avoir rend ce second épisode plat au possible, en se réduisant à une série de discussions. Comme j’aime ce scénariste et que son pitch me rend curieux je vais aller voir la suite, mais j’espère vraiment que le précédent épisode était un simple accident et que la suite reviendra à quelque chose de plus énergique.

Verdict : Buy

IMMORTAL HULK #15

Prix : $3.99

Scénario : Al Ewing

Dessin : Joe Bennett

Sollicitation : Dr. Leonard Samson is a gamma mutate and part-time super hero who recently came back from the dead. He’s been wanting to discuss that with an old patient of his… But he’s not here to see Bruce Banner. Take a seat on the couch, IMMORTAL HULK. It’s going to be quite a session.

Avis : ahhh comme d’habitude, voir un nouvel épisode de Immortal Hulk débarquer est un signe que nous allons avoir une bonne semaine de comics en perspective. Et après le retour de Betty Banner dans le précédent épisode, qui demande à être explorée plus avant car on sent que le personnage écrit par Al Ewing est bien plus intéressant que par le passé tout comme sa relation avec Bruce qui a clairement évoluée, c’est au tour de Samson de revenir dans le titre.

Et vu comment le scénariste a fait évoluer à la fois Bruce Banner et Hulk, je sens que leur séance de psychothérapie va être fascinante à suivre ! Surtout qu’apparemment, Samson va avant tout s’intéresser à cette nouvelle personnalité du Devil Hulk qui est juste passionnante et tellement intrigante. Car outre son caractère, c’est la manière dont Al Ewing a développé sa relation avec Bruce qui enrichit le titre de manière incroyable.


Bref, le titre a énormément de choses à explorer et on ne peut que remercier Al Ewing pour son boulot sur le titre, car cela faisait longtemps que lire du Hulk n’avait pas été aussi passionnant.

Verdict : BUY !

SAVAGE SWORD OF CONAN #3

Prix :$3.99

Scénario : Gerry Duggan

Dessin : Ron Garney

Sollicitation : THE DEADLY CATACOMBS OF KOGA THUN! CONAN descends into Stygian catacombs in search of a mystical treasure… But what secrets does the trove hold, and can Conan trust his compatriots? No matter–the undead forces of KOGA THUN have other plans for the barbarian! PLUS: The next chapter in an all-new CONAN novella, running through the SAVAGE SWORD OF CONAN series!

Avis : suite de la série Savage Sword of Conan qui après un premier épisode de très bonne facture est un peu retombée dans le second avec un final assez mal mis en place et assez soudain à mon goût. Malgré quelques passages sympas, on avait l’impression d’un épisode avant tout destiné à faire de l’exposition sans plus de valeur ajoutée que cela. En gros je vous explique ici le problème que Conan va trancher en menus morceaux à la fin de l’histoire et …ben c’est tout. Je suis toujours content de retrouver à part ça Ron Garney qui continue de bien s’amuser, mais maintenant que l’on s’est débarrassé de la partie exposition, j’ai quand même le sentiment que l’on va juste avoir une série de passages obligés, avec le grand monologue du méchant qui va être très méchant, la mort de personnages secondaires dont on se fout et du tranchage à la Conan…

Verdict : Check it

SPIDER-MAN LIFE STORY #1

Prix :$4.99

Scénario : Chip Zdarsky

Dessin : Mark Bagley

Sollicitation : In 1962, in AMAZING FANTASY #15, 15-year-old Peter Parker was bitten by a radioactive spider and became the Amazing Spider-Man! Fifty-seven years have passed in the real world since that event — so what would have happened if the same amount of time passed for Peter as well?

A special high-end limited series that’s a part of the celebration of Marvel’s 80th anniversary, SPIDER-MAN: LIFE STORY combines the talents of Chip Zdarsky (SPECTACULAR SPIDER-MAN, MARVEL 2-IN-ONE) and Mark Bagley (AMAZING SPIDER-MAN, ULTIMATE SPIDER-MAN) to tell the entire history of Spider-Man from beginning to end, set against the key events of the decades through which he lived!

In this first oversized issue, when Flash Thompson is drafted to serve during the Vietnam War, Spidey must weigh the question of where his responsibility truly lies!

Avis : de manière assez paradoxale l’un des projets que j’attends le plus cette semaine et cette année chez Marvel. C’est paradoxal pour une bonne raison, je me suis aperçu au cours des deux/trois dernières années, et comme j’ai déjà pu le dire, que mon intérêt pour Spider-Man était…mort. Tout simplement éteint. À ce stade, il faudrait vraiment que mon scénariste préféré soit associé à mon artiste préféré avec un pitch qui me fait vraiment envie pour vaguement éveiller mon envie.

Alors pourquoi suis-je attiré par ce projet ? non, Zdarsky n’est pas mon auteur préféré. Oui, il est bon, mais il est loin de mon Top 3, même si son Daredevil pour le moment déchire sa maman. Non. Et même si cela me fait plaisir de revoir Bagley sur du Spidey, il est clair pour moi que le monsieur en a ras le bol du personnage depuis un bon moment et qu’il aimerait passer à autre chose.

Donc, non ce n’est pas ça qui me fait envie. Non, ce qui m’attire avant tout est le fait que nous avons ici une idée originale, à savoir et si Spidey avait vieilli en temps réel depuis son apparition en 62. Il s’agit d’un projet de type “prestige” à concept qui verra Spidey traverser les époques et si tout va bien revenir à l’essence de ce qui rend le personnage si attachant. Et ça, je pense que Zdarsky peut le faire. Et ça, j’ai envie de lire, malgré la distance que je ressens vis à vis de ce personnage.

Verdict : Buy

THOR #11  

Prix :$3.99

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Lee Garbett

Sollicitation : PRELUDE TO THE WAR OF THE REALMS!

Lady Freyja struggles to protect Asgard’s refugees as Malekith’s forces grow bold! But the All-Mother won’t have to protect Midgard alone — enter Thor and his faithful dog Thori! The War of the Realms is coming — but the invasion starts here!

Avis : allez, c’est presque parti. La War of the Realms qui fait sentir ses effets dans les différentes séries Thor depuis plusieurs années va enfin avoir des répercussions sur le reste de l’univers Marvel de manière notable. À ce stade, on attend juste que cela commence et …se termine enfin ? car mine de rien cela fait pas mal d’années que l’on est sur cette intrigue. Que l’on ne se trompe pas, j’adore le boulot de Jason Aaron sur Thor. Cela fait  7 ans que je le suis avec grand plaisir sur les différentes versions du titre, mais cela fait un petit moment que je ressens aussi le fait qu’il est plus que temps que l’on en voit le bout ou que l’on fasse un peu autre chose dans Thor. Donc, je comprends qu’ici, Aaron va poser les dernières bases de son gros event de la mort qui va tout tuer pendant 6 mois, oui je suis excité de voir ce que cela va donner mais en même temps, je commence aussi à être prêt à passer à autre chose.

Verdict : Buy

UNCANNY X-MEN #14

Prix :$3.99

Scénario : Matthew Rosenberg

Dessin : Salvador Larroca

Sollicitation : Cyclops and Wolverine have drawn together a new team of X-Men from the ashes of « X-Men Disassembled, » and now they turn their eyes to setting their agenda. Cyclops has a list…a list of things the X-Men have to take care of…if it’s the last thing they ever do.

Avis : pour l’instant je dois bien avouer que je suis très partagé sur le travail de Rosenberg sur cette reprise de Uncanny X-Men. Il y a indéniablement de bonnes idées qui se baladent ici ou là et de bonnes intentions mais l’exécution pêche un peu par un manque d’idées vraiment intéressantes et abouties et par moment encore un manque de maîtrise des personnages, car il ne sait pas trop quoi faire de certains.

Certes, il ne s’agit pas de mettre sous le feu des projecteurs tous les personnages dans chaque épisode, car cela serait impossible au vu du nombre, mais je reste dubitatif sur son utilisation de certains d’entre eux. Il reste aussi des incohérences assez notables dans la situation des X-Men. Je comprends l’intention du scénariste qui est de montrer des X-Men démunis et sans ressources, au plus bas en gros…mais les voir se cacher dans un XXX de bar…c’est juste ridicule.

Au delà, nous allons voir dans ce numéro l’opposition entre les X-Men et certains personnages bien connus, autrefois membres de l’équipe et mutants importants dans l’histoire récente. Et une en particulier…donc j’ai très peur car si c’est pour voir le personnage massacrée, en faire juste une vilaine de bas étage…non. Et comme pour le moment je n’ai pas confiance en Rosenberg pour bien l’écrire…j’ai le droit d’avoir des inquiétudes pour un de mes personnages préférés…

Verdict : Check it

VENOM #12

Prix : $3.99

Scénario : Donny Cates

Dessin : Ryan Stegman

Sollicitation : Once the worst nightmare of New York’s criminal element, Eddie Brock has been living a nightmare of his own, cut off from the symbiote’s personality and now dealing with the resurgence of the cancer that once ravaged his body. With no one else to turn to, Eddie must revisit THE MAKER — the only person who’s been able to provide ANY insight into what’s been going on with the alien symbiote of late…

Avis : suite de la série Venom qui continue de nous asséner révélation sur révélation sur les personnages et surtout la relation vraiment toxique entre Eddie Brock et le symbiote. En 12 épisodes, nous avons pu voir comment Donny Cates a structuré son travail. Ainsi, le premier arc était avant tout fondé sur le symbiote et sa mythologie réinventée qui créait une base bien plus riche pour l’avenir. Tandis que le second arc se focalisait sur Eddie, son passé, et sa relation malsaine avec Venom.

Je dois dire, au passage,  que cela m’a fait marrer de voir certains réagir négativement aux révélations sur les trucs tordus que le symbiote a fait à Eddie. Le machin s’appelle Venom ! à quoi vous vous attendiez ! et si l’on regarde l’histoire du personnage, on ne peut pas dire qu’il ait jamais été très sain pour qui que ce soit ! Bref, passons, le ridicule de ces protestations et concentrons plutôt sur cette bonne série.

En 12 épisodes, Cates à presque réinventé un personnage pour lequel je n’avais plus aucun intérêt à la base depuis longtemps. Donc rien que pour cela, chapeau Messieurs Cates & Stegman ! car n’oublions pas l’excellent boulot de Ryan Stegman au dessin…même si j’ai un peu peur qu’il n’aille pas au bout du truc, puisqu’on en commence à voir des planches assurées par d’autres depuis quelques épisodes.

Verdict : Buy

A propos Sam 1860 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. Salut !

    Grosse semaine, effectivement !
    Criminal ne doit-il pas sortir son numéro 3, également ?
    Pour ceux, comme moi, qui suivent Sunstone en VF, c’est prévu pour juin ou juillet chez Panini.
    Je rajouterais American Carnage #5, série que j’ai rattrapée et qui est un vrai bon thriller dans le milieu supremaciste aux USA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.