Guide de lecture Comics VO : semaine du 10 avril 2019

Edito : je vais devoir vous présenter mes excuses pour la longueur de l’article. Comme vous pouvez le constater, mes avis sont assez courts et je couvre peu de choses cette semaine. Non pas qu’il n’y avait pas plus de titres intéressants dont je voulais parler mais au moment où j’ai écrit cet article, je souffrais d’une migraine carabinée, le genre qui empêche de se concentrer sur un écran ou de supporter des sources de lumières. Donc toutes mes excuses et en principe, tout sera de retour à la normale la semaine prochaine.

Emissions de la semaine :  trois émissions au programme cette semaine :

  • mardi, à partir de 21h, le Comixity of the Future past où nous reviendrons sur l’actu comics, manga, ciné, série Tv, jeux vidéo, musique d’avril 1999 ;
  • jeudi comme d’habitude, le Comixweekly, toujours à partir de 21h, où nous reviendrons sur les sorties VO de la semaine, avec un peu d’info sur le dessus pour parfumer.
  • et dimanche, le podcatch qui s’annonce bien chargé, réservez votre soirée…et votre lundi matin, parce que l’émission risque d’atteindre des durées record !

DC COMICS

BATMAN #68

Prix :$3.99

Scénario : Tom King

Dessin : Amanda Conner

Sollicitation :  Batman is making his way to the end of his Knightmares, but his unseen enemy has a few more tricks up his sleeve. It’s time once again to stick a knife into the Caped Crusader’s broken heart, letting the groom-that-could-have-been peer in on the bachelorette (or should that be “Catchelorette”?) party that never was. Artist Amanda Conner (Harley Quinn) rejoins the Bat-family for this month’s special story—because who else you gonna invite to a shindig like this?

Avis :  suite de l’arc Knightmares qui va prendre un tour apparemment plus léger avec ce numéro alors que le trip psychédélique de Batman va l’amener à imaginer l’enterrement de vie de jeune fille de Catwoman…s’ils s’étaient mariés. Je pense que l’épisode sera en effet plus léger au vu de la présence d’Amanda Conner au dessin, le choix des artistes pour chaque épisode de cet arc n’étant jamais un hasard.

Sur le fond, je dois avouer une certaine lassitude vis à vis de cet arc, pas mauvais, mais assez cryptique  et assez long avec des numéros inégaux. Tom King a parlé récemment de ses plans futurs et a révélé que les prochains arcs seraient plus dynamique avec notamment le retour de Bane prochainement qui viendra “récolter” le fruit de toutes ses manœuvres. Il faut donc espérer qu’on en arrive assez rapidement à ce point.

Verdict : Check it

BATMAN WHO LAUGHS #4

Prix :$4.99

Scénario : Scott Snyder

Dessin :  Jock

Sollicitation : Batman is on a desperate hunt through Gotham City, tracking down the dark version of himself known as the Grim Knight. But the serum Batman’s been self-administering has started to transform his mind, making him into something much darker…something amoral…something like the Batman Who Laughs—and he’s starting to lose his grip on reality. Toeing the line between vengeance and justice, Batman must struggle to keep his moral code as the Grim Knight gains control of the Batcave, sending all of his vehicles and weapons on a collision course with Gotham City. The Grim Knight, the Batman Who Laughs, even allies like Jim Gordon and his son force Batman to pull the trigger…and activate the Last Laugh. Will Batman be the savior of Gotham City once more? Or is he the kill shot?

Avis : bon, de toute évidence Scott Snyder s’amuse comme un petit fou avec cette mini série. Cela se ressent vraiment devant les choix créatifs qu’il fait et les cliffanguers qu’il donne à lire à ses lecteurs. On sent vraiment l’auteur qui a décidé de bien se lâcher et de pousser son personnage plus loin que jamais. Et ce combat contre le Batman who laughs est une opportunité parfaite pour lui de faire tomber quelques barrières, d’amener le personnage sur des chemins inconnus jusque là. Alors bien évidemment, le statu quo finira par l’emporter à la fin, mais en attendant, voire Batman confronté à ses limites et prendre des risques démentiels est juste réellement satisfaisant à lire.

Verdict : Buy

DETECTIVE COMICS #1001  

Prix :$3.99

Scénario : Peter J.Tomasi

Dessin :  Brad Walker

Sollicitation : After 1,000 issues, you’d think Batman could finally have a break…but no: as a new era dawns, he’s facing the most dangerous threat of his career! The Arkham Knight has arrived in Gotham City with an entire round table of deadly allies, and their first encounter will leave Batman shaken to his core!

Avis : après l’épisode 1000, les affaires reprennent de manière normale dans Detective Comics, alors que Peter Tomasi entame ici son second arc sur le titre. Pour l’occasion il est rejoint par un nouvel artiste, Brad  Walker qui remplace Doug Manhke, le temps de quelques épisodes. Il faut dire que ce dernier s’est bien dépensé sur l’arc précédent assurant une qualité graphique de très haut niveau sur des épisodes en rythme de publication bi-mensuel.

Après un premier arc que j’ai trouvé justement assez satisfaisant, même si la conclusion laissait un tantinet à désirer, avec une résolution qui annulait un peu toutes les conséquences des précédents épisodes, Tomasi nous propose une nouvelle intrigue avec un nouvel opposant et…je ne peux pas dire que je sois franchement enthousiasmé. Il faut dire que les quelques pages de l’épisode 1000 sur le sujet nous présentant les motivations du personnage étaient …disons que cela faisait déjà vu et forcé.

Encore une fois, nous avons un pseudo héros qui voit Batman comme une menace pour Gotham et va faire en sorte de lui mettre des bâtons dans les roues avant de chercher à s’en débarrasser. C’est assez convenu et le fait que l’arc soit apparemment en 5 ou 6 parties ne me donne guère envie. Nous verrons bien cependant le résultat, en général j’apprécie les scripts de Tomasi…peut être qu’il s’en sortira bien ?

Verdict : Check it

HAWKMAN #11

Prix :$3.99

Scénario : Robert Venditti

Dessin :  Bryan Hitch

Sollicitation : The Deathbringers don’t know what hit them when all of Carter Hall’s past lives descend on the streets of London to defend the planet. With an army of hundreds at his back, Hawkman starts to turn the tide of battle. It’s a war for the fate of the universe as these two armies clash!

Avis : suite de la série Hawkman et avant dernier numéro signé par Bryan Hitch alors que nous arrivons véritablement dans le climax de l’intrigue menée par Robert Venditti. Si les Deathbringers se résument pour l’instant à des géants dans le ciel de Londres qui ne font pas grand chose à part avoir l’air menaçant, le scénario a tout de même ménagé pas mal de trucs sur lesquels tapper pour Hawkman…voire un peu trop, ce qui fait qu’il a dû ramener des renforts et que nous comprenons à cette occasion quel était le plan “historique” du personnage pour faire face à la menace. Si je ne suis toujours pas très fan de la série, il faut quand même admettre que Bryan Hitch s’est défoncé sur ses pages. En fait, je crois bien ne pas l’avoir vu aussi inspiré depuis ses épisodes de Authority, donc quand il dit qu’il s’est vraiment amusé sur le titre, je le crois sur parole !

Verdict : Check it

IMAGE COMICS

FAIRLADY #1

Prix : $3.99

Scénario : Brian Schirmer

Dessin : Claudia Balboni & Marissa Louise

Sollicitation : Every fantasy epic ends with a war. But what happens when the war is over? After posing as a man to join the army, Jenner Faulds returns home to The Feld for a new start as a “Fairman”—a specially licensed private investigator. But sexism didn’t end on the battlefield, and as the only “Fairlady,” Jenner gets stuck with the cases nobody else wants. Hitting the streets to solve The Feld’s overlooked mysteries, Jenner finds that the smallest cases hide the biggest secrets. Writer Brian Schirmer, artist Claudia Balboni (Star Trek), and colorist Marissa Louise team up for FAIRLADY—an all-new series with the procedural case-solving of Magnum P.I. and Fables, but set in a vibrant, RAT QUEENS-like high fantasy world. Plus, this—and every—issue contains a complete 30-page story!

Avis : comme chacun le sait à ce stade, je suis un gros lecteur de fantasy et voir que le genre s’est beaucoup développé ces dernières années dans les comics m’a particulièrement ravi, même si jusque là assez peu ont réussi à s’imposer sur la durée et encore moins à devenir des références…La compétition est rude et il y a peu d’élus à la fin. Est-ce que Fairlady en fera partie ? nous verrons bien avec son pitch mélangeant deux genres, la fantasy donc et le policier…j’aime beaucoup les deux, donc c’est déjà une bonne base, reste à savoir installer l’univers et les personnages de manière intéressante, le tout avec une vraie intrigue capable de capter l’intérêt des lecteurs dès le départ.

Verdict : Check it

MARVEL COMICS

CAPTAIN MARVEL #4

Prix : $3.99

Scénario : Kelly Thompson

Dessin :  Carmen Carnero

Sollicitation : THE KNOCK-DOWN, DRAG-OUT FIGHT YOU CAN’T MISS! Nuclear Man reveals his secret weapon: The X-Man ROGUE! It’s been years since Rogue stole Carol’s powers and memories in a fight that changed Carol forever. Though Carol and Rogue have become somewhat uneasy allies in the years since, a wound like that never fully heals. And now, isolated from her allies and facing her worst nightmare, how far will Carol go to stop history from repeating itself?

Avis : j’ai un peu de retard sur le titre mais je vois que Kelly Thompson nous rejoue le match Carol Danvers / Rogue. C’est un peu inattendu car c’est un élément avec lequel les scénaristes ont peu joué ces dernières années. D’une part parce qu’ils se sont concentrés sur d’autres ères de l’histoire de Danvers et d’autre part parce que Rogue avait été mise légèrement de côté par la plupart des auteurs, notamment les auteurs des titres mutants. En même temps, comme la scénariste écrit également Rogue dans Mr & Mrs X, la rencontre pouvait être perçue comme un rendez vous obligatoire. À voir cependant ce qui motive le conflit entre les deux ici.

Verdict : Check it

SYMBIOTE SPIDER-MAN #1

Prix :$3.99

Scénario : Peter David

Dessin : Greg Land

Sollicitation : Everyone knows that Spider-Man’s infamous black suit would someday become the wicked web-slinger called Venom — but what happened BEFORE Peter Parker discovered the black suit’s sinister secret? Find out in this dynamic tale from comics legends PETER DAVID and GREG LAND! Set during the original « Black Suit Saga, » this is an all-new tale that pits the wall-crawling wonder against that most mystifying of menaces…MYSTERIO!

Avis : parce qu’il n’y a pas assez de matos Spider-Man sur le marché (ironie puissance 1000), Marvel nous présente cette semaine une nouvelle mini série qui revient sur une période passée bien précise, le passage où Peter Parker était recouvert par le symbiote et arborait son fameux costume noir, avant qu’il n’en découvre la nature. En général, je passerai allègrement, mais dans le cas présent, comme c’est écrit par Peter David, mon intérêt est éveillé..Bon, il est vrai que ces dernières années, le scénariste a un peu peiné sur la franchise, son dernier travail sur Scarlet Spider n’ayant guère séduit les foules. Mais bon, son nom donne toujours envie de s’intéresser au bouquin auquel il est attaché. Et ohhh, comme c’est mignon, la mini l’oppose à Mysterio…comme dans le film Spider-Man de cette année, mais quel hasard !!!

Verdict : Check it

X-23 #11

Prix :$3.99

Scénario :  Mariko Tamaki

Dessin : DIEGO OLORTEGUI

Sollicitation : X-23 vs. Honey Badger!

* But what could drive a wedge between these two sisters?

* Meanwhile, X-23 digs deeper into the shadows of a secret new organization, HARVEST!

Avis : alors que l’avenir de la série X-23 est quelque peu en question en ce moment, le titre n’étant pas destiné apparemment à passer l’été (voire même avant), la scénariste nous propose sans doute ici, le début de son dernier arc, qui nous présente une opposition/confrontation entre Laura et Gabby. C’était déjà largement sous entendu dans le dernier arc, alors que les deux personnages abordaient la question de  nouveaux clones de Laura de manière entièrement différente, entre une Laura très sur la défensive refusant de les accepter et une Gabby au contraire bien plus ouverte voulant leur donner leur chance, ce qui était très surprenant puisque la même idée il y a 3 ans avait justement mis en scène une Laura bien plus ouverte…Au delà, la question de l’avenir du personnage reste à résoudre, avec la reprise de la franchise par Hickman.

Verdict : Check it

A propos Sam 1886 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.