Guide de lecture Comics VO : semaine du 17 avril 2019

Edito : wow la vache, c’est un guide VO presque entièrement consacré à Marvel cette semaine ! il faut dire que l’éditeur sort certains de ses meilleurs titres ce mercredi..sauf Immortal Hulk, il nous manque Immortal Hulk….sniff. Mais à part ça ? ben la concurrence se fait sacrément allumer. DC est en phase de reconstruction. Après avoir annulé pas mal de séries, l’éditeur attend sa prochaine vague de gros titres, attendus à partir de juin, donc en attendant, ils serrent les dents…d’autant plus que Doomsday Clock est encore en retard ! du coup, nombre d’éléments attendus, comme la JSA doivent être reportés ! et du côté de l’indé ? même constat que depuis des mois, le marché attend son prochain gros hit qui permettra à une nouvelle vague de se manifester. Je ne pense pas que ce sera pour les prochains mois…car DC et Marvel vont prendre toute la place.

Sortie de la semaine : plusieurs sorties signalées :

  • Batman # 69, avec enfin la fin de Knightmares !
  • du Chip Zdarsky partout entre Daredevil, Spider-Man : Lifestory ou encore quelques ties ins à… War of Realms  dont le second épisode est attendu cette semaine chez Marvel !

Emission de la semaine : une seule émission au programme cette semaine :

  • le comixweekly, prévu comme chaque semaine le jeudi à partir de 21h où nous reviendrons sur les sorties VO de la semaine, avec un peu d’info par dessus.

DC COMICS

BATMAN #69

Prix :$3.99

Scénario : Tom King

Dessin : Yanick Paquette

Sollicitation : The Dark Knight is breaking through the bad dreams and coming out the other side. But is he ready for the culprit waiting through the veil of terror? And what lasting effects might this whole ordeal have on Bruce Wayne’s psyche? With artist Yanick Paquette (WONDER WOMAN: EARTH ONE) jumping on board to tackle the art, “Knightmares” comes to a shocking close. This will be the strangest issue yet—a no-holds-barred journey through Bat-man’s psyche via the inner workings of Arkham Asylum, setting up the next big chapter of Tom King’s epic BATMAN tale. Batman’s future starts now!

Avis : grand dieu des comics, ça y est nous arrivons à la fin de l’arc Knightmares !!! je n’y croyais presque plus tant ces derniers…mois m’ont parus longs. Car oui, mine de rien, cela fait des mois que nous sommes sur cette intrigue. Et autant la fin du dernier arc nous avait tous chauffé à blanc en annonçant pas mal de choses intéressantes pour la suite, autant cet arc a quelque peu refroidi nos ardeurs.

Cela ne veut pas dire qu’il n’y avait pas de bonnes idées derrière tout ça. Je dirais même que l’arc présente de très bons moments et des propos intéressants sur la psyché de Batman, la manière dont il fonctionne, ses limites, ses doutes, ses peurs…Mais l’ensemble de ces bonnes intentions était dilué dans un nombre d’épisodes bien trop importants. De fait, arrivé à cette fin d’arc, je ressens personnellement une certaine lassitude et un besoin réel de passer à autre chose.

Apparemment, ce sera le cas avec les deux arcs suivants, entre le retour du personnage aperçu à la fin du dernier arc (je ne spoile pas, mais c’est ce que j’attends le plus) et l’entrée en action de Bane qui après des mois à fomenter la chute de Batman dans l’ombre va vraiment passer à l’attaque, notamment à partir de l’épisode 75. Donc les prochains mois seront/devraient être bien plus excitants.

Verdict :  Check it

MARVEL COMICS

DAREDEVIL #4

Prix :$3.99

Scénario : Chip Zdarsky

Dessin : Marco Checchetto

Sollicitation : KNOW FEAR – PART 4

Avis : ou la série qui en ce moment me redonne le sourire et me fait sursauter d’excitation à chaque nouveau numéro alors que comme je l’ai déjà dit, le scénario a ramené en quelques épisodes tout ce que l’on aime dans une série Daredevil. De fait, en l’espace de 3 numéros, Zdarsky nous a rejoué la chute du personnage, vue 1000 fois avant, mais à sa sauce, en confrontant le personnage à un nouveau dilemme moral, une situation dont il aura vraiment du mal à échapper, à moins d’un deus ex machina un peu pourri dans le prochain épisode.

Je ne le souhaite pas, car jusque là, Zdarsky nous fait un sans faute. Il est amusant de se rendre compte que l’auteur en fait ne réinvente pas la roue ici. Il revient vraiment aux bases, avec un recours à toutes les ficelles connues d’une série Daredevil, comme la conclusion du dernier épisode. Et pourtant comme le traitement est de qualité, cela fonctionne du tonnerre.

Je parlais de la conclusion du dernier épisode, à la fois classique et tellement logique…mais j’étais tellement investi dans l’intrigue que je ne l’ai pas vu venir, alors qu’en vieux lecteur du personnage, cela aurait dû me sauter aux yeux. Mais non. ! Donc chapeau bas et vite le prochain numéro !

Verdict :  Buy

GUARDIANS OF THE GALAXY #4

Prix :$3.99

Scénario : Donny Cates

Dessin : Geoff Shaw

Sollicitation : THE DARK GUARDIANS!  The Dark Guardians, a new cosmic hit squad made up of the most powerful and cunning people in space, are going to kill Gamora.  It’s time for the new Guardians of the Galaxy to saddle up!

Avis : alors grande question, est-ce que la série va se remuer un peu le fion ? non parce que je n’ai rien sur le fait de se concentrer sur les personnages…mais pas dès l’épisode 2 ! après un démarrage en fanfare, Donny Cates à, je ne sais pour quelle raison, décider d’appuyer sur le frein avec que des épisodes avec des gens qui parlent et une intrigue qui reste au point mort.

C’est bien simple, entre la fin de l’épisode 1 et le début de l’épisode 4…si vous regardez bien vous vous rendrez compte que nous en sommes peu ou prou au même point. C’est à peine si les personnages se sont déplacés !

Et cela m’énerve car cela ne ressemble pas à du Donny Cates, bien plus habitué à nous servir des récits au rythme soutenu, sans ses arrêts brutaux, ou tout reste figé pendant des épisodes entiers pour que les personnages puissent se parler dans le blanc des yeux. FAITES QUELQUE CHOSE nom d’un XXX !!!! c’est censé être une série cosmique XXX !!! alors Cates, je t’adore, vraiment, mais là sors toi les doigts du XXX et fais avancer ton intrigue !

Verdict :  Check it

MAJOR X #2

Prix : $3.99

Scénario : Rob Liefeld

Dessin : BRENT PEEBLES

Sollicitation : The Mystery of MAJOR X continues in issue #2 as he forges a union with Cable — and races against time to save mutantkind from certain devastation!

Avis : bon, alors là je vais passer assez vite, car il n’y à pas grand chose à dire. SI vous avez suivi le Comixweekly d’il y a deux semaines, qui traitait la sortie du 1er numéro, vous savez que le “travail” de Rob Liefeld a surtout déclenché une grande crise d’hilarité entre Steve et moi. C’est du bon gros nanar en somme. À ce stade, il faut accepter que Liefeld n’évoluera plus, ou ne veut pas évoluer, que ce soit en termes de scénario ou de dessin, puisque l’on retrouve tous ses défauts habituels…Et il ne signe le dessin que du 1er et du dernier épisode de cette mini. Oui, dès l’épisode 2, il passe la main à d’autres artistes…Du coup, je ne sais pas ce que cela va vraiment donner. Sur le fond, c’est un bon gros bordel incohérent mal construit, mais comme c’est fait sans aucun frein, c’est assez marrant à lire.

Verdict : Check it

SPIDER-MAN LIFE STORY #2

Prix :$4.99

Scénario : Chip Zdarsky

Dessin :  Mark Bagley

Sollicitation : CAN PETER AND GWEN FIND HAPPINESS IN THE 1970s? The GREEN GOBLIN is out of their lives, but NORMAN OSBORN isn’t! Can PETER AND GWEN find happiness as the world of the 1970s dances on around them?

Avis : oh joie, un autre titre signé Zdarsky cette semaine ! oui, vous l’aurez noté, je suis en joie désormais dès que je vois le nom du monsieur associé à une série. C’est incroyable, je trouve qu’il a vraiment progressé au cours des deux dernières années et le voir ainsi aligner les séries de qualité est un grand bonheur. À tel point …qu’il a réussi à me faire apprécier de nouveau une série avec Spider-Man dedans ! je vous le dis, c’est un miracle !

De fait, le premier épisode de Life Story, mini qui va suivre le parcours de Peter Parker comme s’il vieillissait en temps réel depuis son apparition dans les années 60, est sans doute le meilleur numéro de Spider-Man que j’ai lu depuis des lustres. Pour la première fois depuis très très longtemps, j’avais envie de replonger dans cet univers et dans la vie de Peter. Et pas vraiment par nostalgie, mais parce que l’auteur sait ce qui fait fonctionner un titre Spider-Man et les utiliser avec talent.

Le tout enrobé avec tous les éléments propres aux intrigues développées dans les années 60 dans les séries Spider-Man. Au passage, je constate qu’entre cette série et Daredevil que Zdarsky a vraiment un truc pour écrire les vilains. Son Norman Osborn ou son Kingpin sont juste incroyablement bien écrits.

Verdict : BUY !

THOR #12  

Prix : $3.99

Scénario : Jason Aaron

Dessin :  Mike Del Mundo

Sollicitation : WAR OF THE REALMS TIE-IN!

Fatherly love is not something with which Loki Laufeyson is terribly familiar. Still, you’d think that with the Frost Giants invading New York in Malekith’s WAR OF THE REALMS, he’d find some quality time to spend with dear old deadly Dad. And he will. But not in the way you’d think…

Avis : à la surprise pas générale de qui que ce soit, après le sort réservé à Loki dans le premier numéro de War of Realms, Jason Aaron lui consacre un épisode entier de Thor en tie in où il promet un temps de partage, d’échanges et de compréhension entre Loki et son paternel véritable. Et par là, j’entends qu’il est fort probable qu’il lui ait joué un tour après ce que ce dernier lui a fait il y a quelques semaines. Et par là j’entends bien que le paternel va option 1/ mourrir dans d’atroces souffrances ou option 2/ très vite regretter d’être encore en vie au terme de cette petite séance de thérapie familiale. En ce qui me concerne, je suis assez content que Aaron ne maintienne pas une sorte de faux suspense sur le sort de Loki. Nous sommes de vieux routards à présent, on ne nous l’a fait plus après tout. En tout cas, de mon point de vue cela confirme que Thor sera le seul vrai tie in important pour suivre War of Realms. Ce qui est logique.

Verdict : Buy

UNCANNY X-MEN #16  

Prix :$3.99

Scénario : Matthew Rosenberg

Dessin : Salvador Larroca

Sollicitation : Cyclops and the X-Men have set out to save mutantkind…but the Mutant Liberation Front isn’t going to just wait for it to happen! Led by one of the X-Men’s own, the MLF is willing to do whatever it takes to stop mutant oppression…even kill any mutant who stands in their way…

Avis : s’il y avait un épisode à ne pas rater dans le run de Rosenberg sur Uncanny X-Men, c’était bien le dernier, riche en évènements, retours, transformations, changements et conséquences. Si j’ai encore beaucoup de problèmes avec l’écriture du monsieur et la manière dont il amène certains évènements, au moins, il se passe des choses et il semble même commencer à amener des cliffanguers ! nonnn, si cela continue, il va vraiment commencer à maîtriser tout ce truc sur le fait d’écrire correctement…

Reste la question des interactions entre personnages et le point noir du travail de Rosenberg : la caractérisation des personnages. On l’avait déjà fortement ressenti avec Madrox et cela était également présent avec Hope dans le dernier épisode, l’auteur a une version des personnages en tête…qui ne ressemble pas vraiment à ce qu’on connaît d’eux. Sur Madrox, cela faisait vraiment mal à mon coeur de fan de X-Factor et cela m’a encore heurté avec Hope et les actions qu’elle mène.

J’espère vraiment qu’il va corriger cela dans les prochains épisodes, il a déjà commencé avec Madrox, mais je souhaite vraiment qu’il mette en scène un nouvel échange plus réussi entre Cyclops et Hope. Cette relation a réellement du potentiel…puisqu’ils sont la seule famille qu’il reste à l’autre à ce stade (je ne compte pas le père de Cyclops qui a gagné le titre de père absent de l’année, 20 années d’affilée ou encore le jeune Cable). Il y a de la place pour un vrai moment chargé en émotion ici..donc ne le ratez pas monsieur Rosenberg.

Verdict : Check it

WAR OF REALMS #2  

Prix :$4.99

Scénario : Jason Aaron

Dessin :  Russel Dauterman

Sollicitation : The world at war! AS THE BATTLE FOR NEW YORK CITY CONTINUES, A HERO FALLS! All the heroes of the Marvel Universe have assembled, yet this still might not be enough to stop Malekith’s endless war. And the one hero who could turn the tide…is stranded where no one can reach him. With Thor trapped in the land of the Frost Giants and the forces of Earth overwhelmed, Black Panther, Jane Foster and Doctor Strange make a desperate gamble. Valhalla awaits.

Avis : que cela fait plaisir de voir un event bien lancé. Cela faisait tellement longtemps que cela n’était pas arrivé…en fait, je pense que la dernière fois, c’était avec Secret Wars en 2015 ! et oh, quelle coïncidence, dans les deux cas, les events en question, sont le fruit d’un travail de longue haleine mené par leurs auteurs respectifs après des années de mise en place et de construction. L’event n’étant au fond que le concrétisation finale de toutes les promesses faites au cours de leurs runs.

Comme si…ben comme si un vrai bon event, ne pouvait fonctionner que s’il est construit dans le temps et pas lancé de manière arbitraire de nulle part tous les 4 mois en promettant de tout changer, alors que l’event suivant est déjà sur les rails….

Donc oui, très bon premier épisode, où Jason Aaron ne perdait pas beaucoup de temps en palabres ou en mise en place de la situation : c’est la XXX de guerre et elle arrive sur Terre. Malekith arrive avec toutes ses troupes, s’est débarrassé de poids lourds comme Odin et Thor et a les ressources pour mettre à bas les super-héros de la Terre. J’ai hâte de découvrir la manière dont l’auteur va développer son récit final, d’autant plus que l’event ne compte que 6 parties, donc il n’a pas vraiment de temps à perdre.

Verdict : Buy

WAR OF REALMS PUNISHER #1

Prix :$3.99

Scénario : Gerry Duggan

Dessin : MARCELO FERREIRA

Sollicitation : PUNISHER: AVENGER OF MIDGARD! The War of The Realms has brought monsters to the streets of New York City, but New York has a monster all its own…Frank Castle, A.K.A. THE PUNISHER! And he’ll be damned to Hel if he’s going to let a bunch of Ten Realms tin-pot tyrants terrorize his town. But given he’s one man against an army of monsters, Hel might soon have him! The War of Realms is about to meet Marvel’s One Man Army. Expect Punishment!

Avis : si je n’ai clairement pas l’intention de traiter ni de lire chaque tie in à War of Realms, qui doivent se dénombrer à ce stade entre  1 à 2 millions dans les prochains mois, certains me font quelque peu de l’oeil, ce qui en dit long sur l’intérêt que je porte à cet event, car en temps normal, j’évite les ties ins comme la peste. Le fait que je sois réellement investi dans cette histoire développée depuis tant d’années par Aaron, fait que oui, j’ai envie de voir comment elle en vient à affecter d’autres personnages de l’univers Marvel. Et dans le cas présent, voir le Punisher dézinguer des monstres issus des 9 mondes dans un déluge de violence sans précédent. Je suis un homme aux goûts simples, comme vous pouvez le constater. À voir si Gerry Duggan réussira à vraiment exploiter ce pitch de départ sans lien apparent avec le Punisher. S’il joue la carte du poisson hors de l’eau en allant au bout de l’absurde, cela peut être franchement marrant.

Verdict : Check it

WAR OF REALMS WAR SCROLLS #1  

Prix :$4.99

Scénario : Jason Aaron, Chip Zdarsky, JOSH TRUJILLO

Dessin : ANDREA SORRENTINO, JOE QUINONES AND MOR

Sollicitation : THE MUST-READ COMPANION TO WAR OF THE REALMS! Gifted the sight of the Bifrost, Daredevil watches all Midgard burn under Malekith’s invasion. How will the Guardian of Hell’s Kitchen…guard an entire Earth turned to Hell? Find out in a story by Jason Aaron & Andrea Sorrentino! All this and more (including a new Howard the Duck story by Chip Zdarsky & Joe Quinones!), straight from the battlefield of WAR OF THE REALMS!

Avis : comme pour chaque event d’importance, Marvel publie en parallèle, parmi la myriade de tie sins, une série au format presque anthologique qui permet aux auteurs de livrer des récits sans liens les uns avec les autres dans le cadre de petites histoires, produites par pas mal d’auteurs différents. Pour l’occasion, pour cet event, la série en question est appelée War scrolls, pour faire écho au côté journalistique, chronique des précédentes séries du même type.

Et dans le cas présent, ce premier épisode nous promet quelques idées assez marrantes, où Daredevil l’aveugle récupère le don de vue universel d’un Heimdall qui a eu les yeux crevés récemment…et comme l’histoire est signée par Aaron lui même, accompagné par Sorrentino sur le coup, cela peut être sympa. En parallèle, nous aurons…encore Zdarsky, décidément bien présent cette semaine, alors que le scénariste retrouve Howard the Duck.

L’auteur avait signé la dernière série en date sur le personnage. Je n’avais pas lu la série lors de sa sortie, mais vu ma nouvelle appréciation du travail de l’auteur, je suis bien tenté de m’y mettre.

Verdict : Check it

A propos Sam 1829 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.