Guide de lecture Comics VO : semaine 21 août 2019

Édito : est-ce juste une impression, ou est-ce que DC est en train de changer de modèle ? je dis cela parce que je viens de voir les sollicitations de l’éditeur pour le mois de novembre et elles ont confirmées le fait qu’ils investissaient de plus en plus sur les projets spéciaux alors que les séries régulières semblaient quelques peu reléguées dans la fond de la boutique. 

Si vous regardez les sollicitations, vous pouvez en effet voir que les séries régulières apparaissent en dernier, après une foule de projets spéciaux. Outre le Black Label, je pense que nous avons là une tendance de fond assez dangereuse. Je comprends DC qui a du mal à lutter avec Marvel avec ses titres réguliers, mais monopolise le top 5 avec des mini séries produites par des équipes prestigieuses. 

Et ce n’est pas prêt de s’arrêter, car on dirait que la mini série libre de toute continuité avec une équipe créative top niveau est la formule que chercher à creuser l’éditeur. Et dans le même temps, les séries régulières semblent quelque peu délaissées…

C’est une stratégie qui se défend d’un point de vue économique, mais dans le même temps signe aussi un certain abandon de la part de DC. L’abandon de l’idée qu’ils peuvent concurrencer Marvel avec leurs titres de base…ce qui n’est pas guère normal…

Sorties de la semaine : quelques bonnes choses attendues cette semaine : 

  • chez DC Comics, la suite de la série Jimmy Olsen par Matt Fraction et Steve Lieber ;
  • chez Marvel Comics, du Daredevil bien dessiné, la suite de Powers of X et la suite de History of the Marvel universe !

Émissions de la semaine : malheureusement, en raison d’incompatibilités d’agenda, nous ne serons pas en mesure d’enregistrer d’émissions cette semaine. Nous vous présentons toutes nos excuses. Mais pas d’inquiétude, nous serons de retour la semaine prochaine, avec plusieurs émissions !

DC COMICS

BATMAN #77

Prix : $3.99

Scénario : Tom King 

Dessin : Tony Daniel 

Sollicitation : « City of Bane » continues! The last of the independent villains are on the run, leaving Gotham City entirely to Bane and his cronies-including Flashpoint Batman and Gotham Girl! Though this means a semblance of peace on the streets, the iron grip of tyranny is squeezing all life out of Gotham. And with Bane’s machinations keeping other heroes out, the city really needs the Batman to return. Is Bruce Wayne ready to face his toughest foes yet…his father and the man who broke his back?

Avis : suite cette semaine de l’arc City of Bane qui va occuper la série Batman jusqu’à la fin de l’année. Et après un démarrage que j’avais jugé vraiment bon, dynamique rempli d’idées bien barrées…la lecture de la seconde partie m’a quelque peu désenchanté, alors que le scénariste retombait dans ses travers habituels, à savoir un épisode décompressé à l’extrême où l’intrigue ne progressait pratiquement pas. 

Ce n’est pas la première, et sans doute pas la dernière fois qu’il nous fait le coup. On constate encore une fois qu’il a en tête des concepts de base et des histoires vraiment intéressantes, mais que leur traitement peut pêcher en raison d’un rythme souvent consternant. Alors comme je l’ai dit par le passé,  je vais suivre jusqu’au bout…mais il est vraiment fatiguant de ne jamais savoir sur quel pied danser avec le travail de Tom King. 

Verdict : Check it 

SUPERMAN YEAR ONE #2

Prix : $7.99

Scénario : Frank Miller 

Dessin : John Romita Jr 

Sollicitation : Clark Kent’s journey of self-discovery continues in the second installment of Frank Miller and John Romita Jr.’s remarkable reimagining of Superman’s origin story. This chapter takes young Clark to the Pacific coast and beyond, as he discovers a place as sensational as he is…Atlantis! There he meets new people, finds love, clashes with gargantuan beasts and discovers the man he’s meant to be.

Avis : eurrrggghhhhh, que dire à part que…je n’ai pas aimé le premier épisode de Superman Year One de Frank Miller. Nous avons eu droit à un premier épisode….boursouflé de tous les côtés. Le lecteur de livres de 1000 pages que je suis n’a pas supporté plus de quelques pages la litanie de texte qui n’en finissait pas. Je comprends que Miller voulait nous plonger, sans doute plus profondément que jamais dans la tête de Clark Kent, nous présenter ses pensées et ses perceptions uniques…mais tout était d’une lourdeur rendant l’ensemble pratiquement illisible. Pour être honnête j’ai même sauté une grande partie du texte…ce qui ne m’a guère gêné dans la lecture…Parce que je suis un idiot et que c’est du Frank Miller, je lirais sans doute le truc jusqu’au bout, ou du moins le survolerais-je (ah survoler ah superman ah), mais sans grand plaisir je le crains. 

Verdict : Check it 

SUPERMAN’S PAL JIMMY OLSEN #2

Prix : $3.99

Scénario : Matt Fraction 

Dessin :  Steve Lieber 

Sollicitation : Only Jimmy Olsen knows what Superman’s secret superpowers truly are-and now those mysteries will finally be shared with you! And only you. Don’t tell anyone. And Jimmy won’t have any of his pal’s super-abilities to help him get out of his latest jam as he hits the dark and dirty streets of Gotham City!

Avis : après avoir  lu le premier épisode de cette nouvelle série consacrée à Jimmy Olsen et menée par Matt Fraction, je suis plus que jamais convaincu d’un fait désormais indéniable et inévitable : l’apocalypse est pour bientôt. Je regarde à présent de manière régulière anxieusement le ciel terrifié à l’idée de voir apparaître les 4 cavaliers de l’apocalypse à tout moment…c’est pour bientôt, c’est sûr…car j’ai aimé ce premier épisode. Oui, moi Sam j’ai aimé un scénario écrit par Matt Fraction…c’est moi où la terre a tremblé ?

Et par aimer, je veux dire que j’ai absolument et totalement adoré…bon, là je suis pas fou, j’ai bien entendu une grosse voix dans le ciel dire que notre dernière heure était arrivée ! oui, c’était drôle, c’était frais, c’était bien écrit (euhhhh, ah là ça commence à devenir inquiétant, pourquoi il y a des zombies à ma porte…non, je ne veux pas vous donner ma cervelle !!! laissez moi ! et puis elle ne vous servirait à rien, elle est juste remplie de références obscures à la culture nerd !!!). 

Le scénario était un bel hommage à la fois aux comics des années 60/70 qui voyait Jimmy Olsen dans moultes d’aventures assez ridicules, qui subissait des tas de transformations, de voyages dans tous les coins possibles et imaginables et …comment ça vous êtes la MORT et je dois lâcher mon clavier ? Alors déjà cher monsieur, j’ai lu Pratchett donc je sais qu’il faut dire monsieur ! et ensuite…je peux avoir du rab pour finir mon article ? 

Merci…donc qu’est-ce que je disais…ah oui, le premier épisode de Jimmy Olsen était très bon, je vous encourage tous à lire une série signée Matt Fraction et donc nous allons tous mourir prochainement. 

Verdict : BUY (ah, je crois qu’un volcan vient d’apparaître sous mes fenêtres, vous y allez fort avec cette apocalypse monsieur MORT). 

IMAGE COMICS

PRETTY VIOLENT #1

Prix : $3.99

Scénario : JASON YOUNG &  DEREK HUNTER

Dessin :  DEREK HUNTER

Sollicitation : SERIES PREMIERE! Gamma Rae wants to be a superhero, and why shouldn’t she!? She’s been strong since she was a baby. The only problem is, all her siblings are notorious hero-murdering criminals! Join artist DEREK HUNTER (DuckTales, Adventure Time), and writer JASON YOUNG (I HATE FAIRYLAND) for this all-new ongoing, gore-filled, laugh-out-loud comedy for mature readers that explores one girl’s journey through the rift between personal and family identity.

Avis : euhhhh Jason Young sur I Hate Fairyland…euggg, c’est pas plutôt Skottie Young ? ce serait un membre de sa famille ou une simple erreur dans le prénom…ou un autre Young aurait participé dans l’écriture de la série ? C’est sans importance…Mais en même temps, le pitch me fait tellement penser à un scénario signé potentiellement par Skottie Young que je me pose sérieusement la question. 

Un pitch qui me donne envie, alors que nous allons suivre une jeune fille voulant devenir une super héroïne…alors que sa famille joue plutôt de l’autre côté de la barrière…et là dessus on nous promet, de l’humour, de l’hyper violence et du gore ?! étant donné que je suis en manque grave de ces ingrédients depuis la fin de Invincible, qui me fournissait régulièrement en éclatement de tripes, j’ai tendance à être preneur.

Verdict : Check it 

MARVEL COMICS

DAREDEVIL #10

Prix : $3.99

Scénario : Chip Zdarsky 

Dessin :  Jorge Fornes 

Sollicitation : « NO DEVILS, ONLY GOD » CONCLUDES ! Matt Murdock comes face-to-face with the choices he’s made.Hell’s Kitchen rises up to fill the void!

Avis : fin du second arc de Daredevil par Chip Zdarsky et…oh mon dieu des comics, c’est un miracle, Marvel a ouvert les yeux et fait signer ce 10e épisode par un artiste compétent…que je vois en plus bien rester sur le titre avec Marco Checchetto sur la durée ! en effet Jorge Fornes s’est fait un nom récemment en travaillant régulièrement sur le Batman de Tom King, dans un style qui rappelait étrangement le David Mazzuchelli de Batman Year One. Donc…ben c’est du très très bon !

Niveau histoire, Zdarsky lui continue d’assurer et amène Matt Murdock dans des directions très intéressantes, alors que l’auteur joue avec le fait que décidément, le personnage peut être souvent son propre ennemi car il prend régulièrement de très très mauvaises décisions qui ne vont faire que lui attirer des problèmes…ce qu’il sait, mais il y va quand même…car…ben Matt est quelque peu un connard…Ou disons du moins qu’il a des défauts et que malgré toute sa bonne volonté, il retombe souvent dans les mêmes travers. 

C’est ce que l’on appelle poliment, avoir des défauts, des failles…et de gros problèmes. Un épisode donc très attendu qui sauvera visuellement sans doute le reste de l’arc, avant de passer à la prochaine grosse étape du plan de l’auteur pour la série !

Verdict : Buy

GHOST-SPIDER #1

Prix : $3.99

Scénario : Seanan McGuire

Dessin : Takeshi Miyazawa

Sollicitation : With a cloud of infamy hanging over her head on Earth-65, GWEN STACY now travels to Earth-616 for super hero action…and school?!The newest student at ESU is about to get a crash course in multiversity as she splits her time between the world she loves and the world she’s just getting to know!But what devious villain has eyes on Gwen’s travels?Is Gwen ready for what comes next?

Avis : derrière le nom de Ghost Spider se cache en réalité la nouvelle série dédiée à Spider-Gwen… qui va venir faire un tour dans l’univers 616 (l’univers Marvel principal). J’ai l’impression que l’éditeur essaye de rebooster un peu le personnage en lui conférant un nouveau titre, un nouveau numéro 1 et en la reliant plus à l’univers principal Marvel…Ce qui peut se comprendre. C’est toujours le piège de ces séries se situant dans des réalités parallèles, au bout d’un moment nombre de lecteurs abandonnent car l’ensemble est trop auto-contenu et n’est pas répertorié dans l’univers partagé central. Par contre, je me demande si changer le nom du titre est une bonne chose. Elle est avant tout connue du grand public comme Spider-Gwen…donc lui affubler un nom moins vendeur est assez étrange comme stratégie marketing. On souhaite quand même bonne chance à cette nouvelle version du titre. 

Verdict : Check it 

GUARDIANS OF THE GALAXY #8

Prix : $3.99

Scénario : Donny Cates 

Dessin : Cory Smith 

Sollicitation : THE DEATH OF ROCKET!

The death of Rocket continues here in  « FAITHLESS » Part 2 Rocket Raccoon is dying ! But when the Universal Church of Truth rises again, he may have no choice but to fight. Being near death, and with only a few Guardians willing to stand beside him…the odds aren’t looking good.

Avis : suite du Guardians of the Galaxy de Donny Cates qui pour l’instant est…correct ? disons que je suis beaucoup moins emballé que pour ses autres productions. Il y a des bonnes choses, notamment au niveau caractérisation, alors que l’auteur s’est un peu distancé des films pour revenir à une version plus appréciée des lecteurs. 

Mais dans le même temps, les intrigues, que ce soit le retour de Thanos ou cette nouvelle histoire avec le 153e retour de l’église de la vérité ou de la foi ou quoique ce soit ce truc, se révèle beaucoup moins inventif que ses autres travaux. Je n’ai pas pour l’instant l’impression de voir un Cates réellement à fond sur ce titre ni sur cette partie de l’univers Marvel. 

On sent que l’auteur a des plans…alors qu’il a sous entendu que la galaxie était un peu à la limite après toutes les crises qu’elle a traversé depuis 10 ans et qu’il ne faudrait pas grand chose pour la faire basculer..Mais cela reste dans le fond, pas vraiment développé…

Je vais continuer à lire, parce que j’aime ces personnages et que je suis persuadé que Cates peut et va faire mieux mais en attendant…c’est juste meh. 

Verdict : Check it 

HISTORY OF MARVEL UNIVERSE #2

Prix : $4.99

Scénario : Mark Waid 

Dessin : Javier Rodriguez 

Sollicitation : From the dawn of the 20th century to the first meeting of Mr. Fantastic and Doctor Doom, learn the secrets of Marvel’s history! Who was John Steele? Which Western gunslinger helped inspire the first Heroic Age? All this and more – revealed!

Avis : suite de l’un des projets les plus intéressants publiés par Marvel en ce moment qui multiplie les projets prestigieux dans le cadre de petites mini séries très réussies (ahhh Spider-Man Life Story, ahhhh X-Men Grand Design vous êtes chers à mon coeur…et mon portefeuille) pour notre plus grand bonheur. Et History of Marvel s’inscrit dans cette petite vague toute à fait intéressante, alors que Mark Waid met à plat TOUTE l’histoire de Marvel pour en faire un bon gros tout cohérent et linéaire. 

Le premier épisode était une véritable claque, le scénario habile, intelligent et très très riche de Waid étant parfaitement supporté par le dessin de Javier Rodriguez qui s’est arraché sur toutes les pages et nous a livré l’un des plus beaux numéros de l’année. Dans ce premier épisode on explorait ainsi l’histoire du…tout début de l’univers jusqu’à la fin du 19e siècle, alors que les mutants commencent à apparaître. J’espère vraiment que les auteurs vont pouvoir maintenir ce niveau de qualité sur les 6 épisodes de la mini et je me demande où ils vont s’arrêter dans le temps. 

À savoir le présent ou le lointain avenir ? les lointains avenirs ? la mort de l’univers et la naissance du prochain ? cela peut prendre tellement de routes différentes ! je sais que Marvel a d’autres projets pour explorer son histoire et s’ils sont tous aussi bons…mmmm

Verdict : Buy

POWERS OF X #3

Prix : $4.99

Scénario : Jonathan Hickman 

Dessin : R.B.Silva 

Sollicitation : As Xavier sows the seeds of the past, the X-Men’s future blossoms into trouble for all mutantdom. Superstar writer Jonathan Hickman (NEW AVENGERS, INFINITY, FF) continues reshaping the X-Men’s past, present and future with breakout artist R.B. Silva (UNCANNY X-MEN)!

Avis : tiens, c’est amusant, je réalise seulement maintenant que nous allons avoir deux semaines de suite des épisodes de Powers of X, au lieu d’une alternance entre Powers et House of X…Étant donné la méthode de construction de Hickman …ce n’est clairement pas un hasard. On peut donc s’attendre à ce que le scénario soit la suite directe de ce que nous avons vu la semaine dernière qui commençait à montrer la rencontre entre les différentes sous intrigues mises en place par Hickman depuis le départ. 

Pour l’instant si l’ensemble est très bon, je réserve mon jugement final à la lecture des 12 épisodes, même s’il est clair qu’il y a déjà énormément de choses à assimiler…et j’ai vraiment envie du coup de relire tous les épisodes parus à ce jour. En fait, je pense qu’il faudra vraiment se relire les 12 épisodes quand nous en aurons terminés avec les deux mini séries. Donc à priori, nous allons continuer d’alterner entre présent, futur lointain et futur très lointain, en nous demandant comment tout cela s’articule. 

Beaucoup d’interrogations, peu de réponses, une intrigue riche et dense, des X-Men qui commencent à se montrer, notamment Cyclops dans le dernier épisode…Est-ce que cela veut dire qu’il va commencer à ramener un peu les autres au delà de simplement Xavier et Magneto ? je l’espère car j’ai hâte de le voir écrire mes personnages préférés. 

Verdict : Buy

TONY STARK IRON MAN #15

Prix : $3.99

Scénario : Dan Slott & Jim Zub 

Dessin : Juanan Ramirez 

Sollicitation : Reality is in the eye of the beholder, as Tony Stark questions his humanity… while Jocasta is making the choice to leave her robotic body behind and upgrade to biological parts. A turning point is coming to the Marvel Universe as robotic and A.I. rights are being threatened in America. Guest starring the Vision. And featuring the return of one of the Avengers greatest threats!

Avis : après plusieurs mois de pause, pour cause de “euhhh j’accroche vraiment pas à ce second arc…”, j’ai repris la lecture d’Iron Man avec l’épisode 14 (car oui, on peut reprendre une lecture en cours de route, pas la peine d’en faire toute une affaire) et…j’ai bien apprécié. J’ai pu constater que Slott commençait à faire avancer ses différentes intrigues qui semblent beaucoup tourner autour du thème de l’identité, alors que Stark et Jacosta s’interrogent beaucoup sur ce point pour des raisons différentes. 

Entre Tony qui se demande s’il n’est pas une simple copie de lui-même, après avoir un peu trop joué avec son cerveau et une Jacosta qui a du mal avec la direction prise par le mouvement de droits des robots et les décisions récentes de Stark contraire à l’éthique…Des bonnes idées qui avancent en parallèle de manière intéressante avant le prochain gros arc que nous tease Slott depuis un moment et qui je le souhaite sera plus prenant que Stark Realities. 

Verdict : Check it 

VALKYRIE JANE FOSTER #2

Prix : $3.99

Scénario : Jason Aaron & Al Ewing 

Dessin : Cafu 

Sollicitation : INTRODUCING THE GOD OF THE KILL – BULLSEYE!

The deadliest shot in the Marvel Universe just got his hands on the sword of a god! With the Asgardian weapon Dragonfang, Bullseye has the power to kill a god in a single stroke – and he’s about to prove it. Jane Foster, the newly christened Valkyrie, must learn a hard lesson: Not every death can be prevented. Who is next on Bullseye’s list – and what is the assassin really after?

Avis : second épisode de la nouvelle série dédiée à Jane Foster, qui après le rôle de Thor assume désormais celui de Valkyrie ce qui amène quelques changements avec lesquels elle doit vivre…ou du moins essayer. Je dois dire que le premier épisode m’a quelque surpris…par son classicisme. J’ai eu l’impression que l’on en revenait à la formule traditionnelle du jeune super-héros qui débute . 

Elle doit ainsi trouver un équilibre entre vie personnelle et professionnelle (ce qui bien évidemment se passe mal), découvrir ses nouveaux pouvoirs, s’y habituer, développer son propre cast, entre ceux qui connaissent son identité secrète et ceux à qui elle le cache, et bien évidemment rencontrer une grosse menace et empêcher un péril imminent. Et bien tout cela était dans le premier épisode…et n’était guère surprenant. 

Et cela m’étonne car j’en attendais beaucoup d’un scénario signé par deux des meilleurs scénaristes de chez Marvel, à savoir Jason Aaron et Al Ewing. Entre le monsieur qui a écrit Jane pendant des années et le monsieur qui a fait de Hulk un des best sellers de Marvel, on pouvait espérer autre chose que du très classique…

Reste maintenant à voir s’ils arriveront à sortir de ce côté déjà vu / déjà fait 100 fois pour proposer vraiment quelque chose qui donne envie de revenir chaque mois. 

Verdict : Check it

A propos Sam 1869 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

7 Comments

  1. Depuis un mois, chaque mercredi, je suis tout excité à l’idée de découvrir un nouvel opus du X-relaunch (reboot, retcon?) de Jonathan Hickman. C’est un vrai plaisir d’addict.
    Une dose de HoX/Pox s’il-vous-plaît … Oh génial, des diagrammes !!!
    Alors merci à toi Sam d’avoir choisi l’une des deux couvertures variant de Powers of X #3 par Mahmud Asrar pour illustrer ta review.
    En découvrant Cyclope en costume X-Factor période Inferno et Malicia en petit top vert et string assorti, mon sang de vieux lecteur n’a fait qu’un tour.
    Oui parce que chez moi le ressort nostalgique, contrairement à toi Sam, fonctionne parfaitement bien (surtout avec des diagrammes).

    Sinon pour la secret variant, des idées ? Comme dirait Sam, connaissant Jonathan Hickman ce n’est sûrement pas fait par hasard…
    https://www.bleedingcool.com/2019/08/20/powers-of-x-3-secret-cover-variant/

  2. « Et ce n’est pas prêt de s’arrêter, car on dirait que la mini série libre de toute continuité avec une équipe créative top niveau est la formule que chercher à creuser l’éditeur. Et dans le même temps, les séries régulières semblent quelque peu délaissées…

    C’est une stratégie qui se défend d’un point de vue économique, mais dans le même temps signe aussi un certain abandon de la part de DC. L’abandon de l’idée qu’ils peuvent concurrencer Marvel avec leurs titres de base…ce qui n’est pas guère normal… »

    Perso je peux comprendre pourquoi on favorise ce format, surtout pour les auteurs. Avec des mini-maxi séries sur des histoires hors-continuité ou sur des persos secondaires ils n’ont pas de limite qu’on aurait sur un titre important où on privilégie le statut quo, et je pense que DC ne voudra que très peu changer le statut quo donc les auteurs sont surement un peu limité.

    Après je pense qu’ils vont se reconcentrer plus sérieusement sur leurs titres réguliers d’ici quelques mois. Déjà j’imagine qu’ils feront un relaunch courant 2020-2021 en profitant de la fin du run de Snyder.
    Pour moi on a déjà des prémices d’un futur relaunch (on sent que DC va bientôt connaitre un changement pour ses titres avec des auteurs qui arrivent à la fin de leur run ou des titres qui vont être relaunchés pour refaire des ventes ) que ça soit avec un changement d’auteur pour Batman en début 2020, ou la fin de séries régulière comme Deathstroke au numéro 50 (Je suppose)

    • PS;Faudrait aussi remplacer Didio pour renouveler l’entreprise. Après 10 ans au même poste il serait temps que ça arrive d’ici 2020 pour donner un nouveau souffle.

      • En fait, cela même plus de 15 ans que Didio est en poste…On se souviendra que Quesada lui même avait préféré partir au bout de 10 années ou quelques. Et je pense qu’en effet pour rester « frais », c’est le genre de position qui a besoin d’être renouvelé tous les 5/7 ans.

    • Je pense également que nous avons un relaunch voire un soft reboot post Doomsday Clock. Il me semble que DC va essayer de réconcilier ses différentes continuités. C’était déjà un peu le concept avec Rebirth et l’univers post Doomsday clock, où l’on nous annonce déjà le retour de la JSA et donc de la continuité qui la soutient, verra sans doute un relaunch/reboot de toute la ligne.
      Cela correspondra avec la fin de pas mal de runs : King sur Batman, sans doute Williamson sur Flash (qui a signé plus de 75 épisodes et je ne le vois rester au delà de l’épisode 100). Wonder Woman se cherche clairement une nouvelle équipe créative stable et un relaunch ne fera pas de mal…
      Le run de MOrrison sur GL arrive à la moitié et de même pour Snyder sur JLA, je ne pense pas qu’il restera au delà de l’épisode 50. Bref, entre maintenant et 2020/21 beaucoup de runs vont s’achever alors que la maison va mettre de l’ordre dans sa continuité en même temps…

  3. Ca ne me dérange pas vraiment de voir des titres hors continuité car au moins aura l’occasion de lire des récits dans lesquels les personnages pourront avoir le droit à une certaine évolution contrairement à ce qu’on peut constater dans les séries régulières 🙂

    • Je comprends bien et d’un point de vue financier cela se défend. Mais à mon sens pour le marché en général, il faut mieux que les séries principales des deux éditeurs se portent bien et disposent de bonnes équipes créatives. C’est là que l’intérêt doit se porter pour le lectorat. S’ils ne parviennent pas à intéresser le lectorat avec leurs titres mensuels, alors nous avons tous un gros problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.